RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 196
FullMetal Alchemist
Who am i !

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Sam 16 Jan - 10:54
Edward venait de franchir la porte du bureau particulier de Roy Mustang. Sa lèvre lui faisait mal. Mais il passa outre, elle n’avait qu’à peine saigner, mais il allait avoir la marque quelques jours, il voyait déjà Alphonse le harceler de question… Mustang, avec de la chance, il penserait qu’il s‘était pris une porte ou un poteau, donc, le charriait comme toujours sur sa petite taille et son incapacité a évité les objets qui ne bougent pas.

N’empêche-t-il ne comprenait pas ce qui avait poussé la jeune fille à faire ça ? Anjuu ne l’avait pas laissé indifférent, mais il se rappelait que trop bien que ce fût avant tout le corps d’Angelica, une petite fille, et il ne faisait pas dans les petites filles. Le blondinet s’en voulait en plus de ne pas avoir été au courant de ce que traversait sa petite protéger et de ne pas avoir été là pour la protéger et l’aider. Il soupira, son dossier sur Michael sous le bras. Un dossier comprenant aussi une copie de ses recherches faites cette nuit sur le cercle alchimique utiliser par ce fou sur ce pauvre homme. Il n’avait cependant pas joint le cercle modifié et utiliser par son frère. Aussi, il n’avait pas intérêt à retirer son gant droit ni à retirer ses vestes. Si Mustang voyait son bras endommager, il lui poserait des questions… Sinon il devait se l’avouer, ce cercle était un vrai mystère. Il avait trouvé les significations principales, mais le cercle de base le turlupinait, pourquoi un cercle de transmutation humaine ? Cela l’embêtait, mais cela expliquerait aussi la perte de la raison du savant, il avait forcement fait des tests avant de passer à la pratique sur son fils…

Edward s’arrêta… Il regarda autour de lui. Le canapé, le table basse, les grandes fenêtres légèrement opacifiées par les rideaux tirer devant… Tout semblait en ordre… Une vraie montagne de dossier devant… Où était Mustang ? Le jeune homme tendit l’oreille. Une respiration, ok il, était là. Il posa son dossier sur la table basse et s’approcha. Il prit une pile de dossiers et la posa par terre contre le bureau de mustang. Ha une touche de cheveux noirs. Il ne semblait pas enseveli dessous. En tout cas, il ronflait, stylo plume en main. Il prit deux autres pilles et les descendit chacune leur tour. Faisant attention à ce qu’elles ne tombent pas bien sûres. Il descendit à vrai dire toute les pille de dossier. Puis alla vers les rideaux et les ouvrit en grand, les anneaux de métal grinçant contre les barres métalliques des tringles. Puis il ouvrit une des fenêtres pour laisser passer l’aire. Il alla reprendre son dossier. Se mit devant le bureau, sa lèvre mordue, son gant, un peu tacher de son propre sang, sans sa veste rouge puis, il inspira et…

- HA LIEUTENANT HAWKEYE VOUS ETES LA !!!!

Il faut le dire, la tête du brun n’avait pas de prix, et Edward lui était fier de son coup. Ho, il était gentil, il lui avait évité de ratier tous les dossiers en les mettant hors de porter de l’endormi. Ce qu’Edward ne savait pas, c’est qu’avant que le brun ne pique son roupillon et bien une rumeur lui était déjà parvenue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 8
Who am i !

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Mar 22 Mar - 17:49








Feat : Edward et Jean
Encore une journée des plus ennuyeuses... La fatigue se faisait ressentir depuis quelques heures déjà, pour ne pas dire, depuis le début de son service. La colonel Roy Mustang, héros de la guerre d'Ishval, soupirait dans son coin. Il lança un regard à la pièce vide et soupira encore une fois. En ce jour triste et monotone, il était seul à son bureau pour le moment. Il était accaparé par une montagne de dossiers et n'en voyait jamais la fin. Ces dernières semaines n'avaient pas été si facile pour lui et sa team. Tout d'abord, il s'était retrouvé coincé avec sa voisine de bureau dans les souterrains de Central, poursuivant un terroriste complètement allumé. Ce dernier s'était amusé à lâcher des chimères sur les deux colonels pour les éliminer avant de finalement disparaître comme un mal-propre. Le Hono no Renkijustchi était resté sur sa fin, voulant en découdre avec l'ennemi et l'arrêter une bonne fois pour toute. Suite à cela, il avait fait la rencontre d'une fille aux personnalité multiple qui lui avait donné une sueur froide dans le cimetière de la ville. Il ne l'oublierait pas de sitôt non plus... Une chimère ailée qui avait apparemment plusieurs personnes en elle. Et comme si cela n'avait pas été suffisant, des rumeurs sur une apparition de Scar à Aquorya avait été lancée. Pour ce dernier point, il avait demandé à son lieutenant d'aller y jeter un coup d'oeil. Cela faisait quelques temps qu'elle était partie et n'avait pas donné le moindre signe de vie. Il fallait bien l'avouer qu'avec toutes les affaires dont il avait hérité ne lui donnait guère le temps de se reposer plus de deux heures par nuit.

En l'absence de son lieutenant, il se devait d'avancer un peu plus dans la paperasse qu'il avait accumulé en si peu de temps. Plus facile à dire qu'à faire... Il venait d'entamer son vingtième dossier lorsque sa vue baissa petit à petit et finalement se laisser prendre dans les bras de Morphée sans même opposer la moindre résistance. Dans ces rêves, il se vit capturer tous les ennemis encore en liberté et se retrouver à défiler dans les rues de Central, chevauchant un grand et magnifique cheval blanc, tenant dans sa main une corde qui retenait prisonniers tous les malfrats. Il voyait la population l'acclamer en hurlant son nom et finalement Mustang s'arrêta devant le généralissime qui lui remit une médaille et annonça que notre colonel devenait le nouveau chef d'Amestris. Tout souriant, notre ténébreux fit signe à la foule en les remerciant de leurs soutiens puis des canons tirèrent des mini-jupes à gogo pour tout le monde... Une vision d'horreur apparut dans ce rêve... Celle du commandant Armstrong dans une tenue féminine. Eurk.. Puis une femme aux cheveux blonds comme les blés s'approcha de lui. Oh le lieutenant Hawkeye ! Mais que faisait-elle ? Une arme ? Pourquoi visait-elle son supérieur qui venait de délivrer la paix au pays ?

BANG !

Finalement, le colonel Roy Mustang se réveilla en sursaut et entendit la voix d'une personne qu'il connaissait très bien lui indiquer la présence de son lieutenant dans la pièce.

- AH ! je me remet tout de suite au travail ! Ne tirez pas !!!

Il se remit machinalement à écrire et à signer à la chaîne des documents avant de se rendre compte de la supercherie. Levant les yeux vers l'intrus dans son bureau, il fronça des sourcils et se mit à grogner, passant sa main libre dans ses propres cheveux.

- Tiens... Hagane no. Ce n'est vraiment pas un plaisir de te revoir. Tu ne vois pas que je suis occupé ? Qu'est-ce qui me fait le plaisir de ta visite ?

Il aurait voulu claquer des doigts pour lui apprendre les bonnes manières, mais encore une fois, il se doutait bien que son lieutenant le blâmerait pour ce geste. Grognon, râleur, et pas très bien réveillé, il fixa le petit blondinet d'un mètre-dix les bras levé et attendit la raison de sa visite. Ce n'était jamais sans raison que le Fullmetal venait lui rendre une petite visite, même si Roy était son tuteur dans le Q.G.



Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 196
FullMetal Alchemist
Who am i !

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Jeu 24 Mar - 11:39
En effet, Edward ne venait JAMAIS sans raison. Cependant voir la panique chez son supérieur alors qu’il se pensait menacer par une belle blonde armée d’une arme de service le fit éclater de rire un bref instant. Ce rire encore enfantin qu’en général les femmes adorait entendre quand un enfant était heureux. Le genre de rire communicatif instantanément. Sauf sur le brun visiblement.

Le blond se reprit en toussant un très court instant dans son poing.

- Navré, c’était risible, votre tête. Au fait signer dans le vide vous plaît ?

Il faut dire qu’il avait vraiment descendu TOUS les dossiers pour qu’aucun d’eux ne souffre. Il finit par secouer la main pour balayer cette phrase. Un courant d’air frais passant par la fenêtre qu’il avait ouverte comme pour l’aider à faire oublier ça a son supérieur. Il friponna, c’est vrai, il avait donné son manteau à Anjuu. Il blond ne se gêna pas comme à son habitude, il posa un bout de fesse sur le bureau de son supérieur, et lui tendit deux dossiers. Puis les remit hors de porter d’un geste.

- Rassurez-vous, je suis du même avis que vous, si je pouvais éviter de venir, je le ferais. Mais vous m’aviez donné une mission avec Havoc-san. Et je vous apporte le rapport sur l’individu, ainsi qu’un autre sur un mec louche que j’ai croisé. Je l’avais donné à l’accueil car personne n’était disponible à ce moment-là, mais vu qu’il y était toujours quand je suis entré dans le Q.G tout à l’heure, je vous le rapporte. Ma visite est donc nécessaire.

Le blondinet se releva et croisa les bras face à son supérieur. Est-ce qu’il remettait en place dans sa tête l’affaire du carnage chez un alchimiste fou ? Il avait aussi autre chose qui le turlupinait. Comment faire sans que Mustang n’ait le temps de se moquer de lui ? Il se lécha la lèvre inférieure, aillant tendance à repasser le bout de langue sur la blessure. Comme tout le monde quand la douleur se fait sentir et essai de l’apaiser.

- J’ai une question aussi. Ça veut dire quoi quand une fille vous embrasse, puis s’en va sans un mot ?

Bah quoi ? Après tout Mustang était un expert en fille non ? Puis c’était son tuteur, c’était son rôle de lui apprendre des choses, ce genre de choses surtout, le blond n’aillant pas vraiment le temps de s’y intéresser à l’ origine. Le blond posa devant mustang les deux dossiers, enchainant alors avec le vrai but de sa visite.

- Avant que je ne sois en congé, j’ai intercepté un individu Xinois à moustache lourdement armé d’un sabre et d’explosif, il projetait d’entrer dans le G.Q. sans doute pour faire un carnage. J’ai réussi à le mettre en fuite tant bien que mal, plus, car ça avait ameuté du monde. Il a laissé un gros engin explosif que j’ai neutralisé par l’alchimie, les détailles sont dans le rapport.

L’alchimiste superposa le dossier de Michael à celui plus mince du xinois inconnu. Il l’ouvrit alors. Le dossier faisait apparaître une photo du dis Michael sous sa vraie apparence, photo prise dans les cadres de la demeure de la victime. Ainsi qu’un cercle de transmutation. Et pas mal de blabla qui décrivait la scène, les constatations et des feuilles supplémentaires de recherches. Les recherches faites cette nuit sur le cercle, sa composition son utilité, tout quoi.

- L’affaire Michael donc. Avec le Lieutenant Jean Havoc, je me suis rendu sur les lieux d’un massacre. Du sang partout. De la bouillie de scientifique. Et un corps imposant sur un cercle de transmutation. À première vue, l’alchimiste a réalisé une transmutation humaine. Il a fusionné un être humain avec des machines. Sur le même principe des chimères et de la transmutation humaine. Il semblerait qu’il n’avait plus toute sa tête. La transmutation a raté et est irréversible. Le cobaye, son propre fils, c’est avérer avoir survécu, et sous la douleur à massacrer son père.

Le blond reprit une inspiration, il était, bien sûr, très sérieux comme à chaque rapport sur l’alchimie.

- Le cercle est incomplet. C’est ce qui a donné ce désastre. Nous avons fait transporter Michael à l’hôpital où il a subi une lourde opération. À son réveil, il était désorienté et en colère. Il craint que l’armé utilise les découvertes de son père. Cependant, la transmutation a en partie réussi, le cœur du sujet a été remplacer par une machine et exécute son rôle de pompe à la perfection. Sa vie est encore en danger, s’il survit, je pense qu’il pourrait intégrer le rang des alchimistes d’états et continuer les recherches, si ce cercle était mis au point cela serait une bonne avancée médicale dans la pose des auto-mails. Plus de douleur et une rééducation quasiment immédiate. J’ai reproduit les cercles et j’ai commencé à l’analyser. La base est le cercle de la transmutation humaine, mais plusieurs éléments changent. Notamment les symboles des quatre éléments, disperser au coin des branches de l’étoile à cinq branches, mais également celui qui représente l’énergie de tout être. Je vous ai joint une lettre de recommandation, au cas où.

Il pensait que l’homme avait besoin d’un but pour avancer. Il lui en donnait un. Maintenant fallait qu’il se relève. Il espérait qu’il prendrait la bonne décision et ne s’enfuirait pas une fois remis. Oui, il avait tué son père adoptif, mais après tout, c’était de la légitime défense, il pouvait comprendre qu’il ne se soit même pas rendu compte de ce qu’il faisait sous la douleur. Même s’il avait préféré que cela se passe autrement. Il ne pouvait rien faire pour revenir sur le passer.

Le blond avait fait son rapport. C’était toujours triste de voir quelqu’un d’aussi jeune aussi peux hermétique a ce genre de situation. Ce n’était que le scientifique qui n'avait parlé pas l’humaine dotée d’émotion. Bien que les yeux brillants laissent suggérer qu’Edward était particulièrement peiné de ce qui était arrivé à cet individu. Mais il se contrôlait. Surtout face à des adultes. Il pouvait se laisser aller à pleurer dans les bras d’adolescents, mais pas face à des adultes, alors qu’il le devrait. Alors il ravalait ses sentiments et n’exposait que sa fierté parfois mal placée. Sans compter qu’il était peiné de la situation d’Angelica. Sa petite puce qui avait tellement souffert sans qu’il ne le sache. Le fullmetal alchimiste attendit donc les réponses, constatation et suggestion de son supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 8
Who am i !

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Mer 4 Mai - 1:32








Feat : Edward et Jean
Le regard du colonel Roy Mustang, pas encore tout à fait remit de son cauchemar interrompu par le Fullmetal, fixait ce dernier avec une bonne dose d'irritation. Non seulement, il n'aimait pas se faire réveiller de la sorte, mais l'alchimiste d'état n'avait pas vraiment envie de voir en premier le visage de l’adolescent en premier. Il aurait nettement préféré voir la frimousse d'une jolie jeune femme, cela lui aurait éviter la phase grognon. On ne pouvait pas tout avoir dans la vie... Alors qu'il tentait de remettre de l'ordre dans son esprit et de paraître plus éveillé, il se rendit compte que le jeune garçon blond venait de s'installer à son aise sur un bout de son bureau et leva soudainement un sourcil prenant par la suite deux dossiers que lui tendait son petit interlocuteur, mais en vain. Le blond s'amusait à les retirer de sa portée, ce qui agaça le ténébreux qui répliqua de suite.

- Non, je ne signais pas dans le vide... Si tu es ici pour te moquer d'un pauvre homme croulant sous une tonne de travail, va donc te rendre utile et me chercher un café. Du moins si tu pense être apte à remplir cette mission, petit Fullmetal.

Du sarcasme dans le timbre de sa voix ? Evidemment ! Il ne pouvait pas s'empêcher de chercher à son tour la petite bête en lançant à son tour un pique sur la taille du garçon. Enfin, passons... Apparemment, il y avait quelque chose à régler.

- Ah je vois. Comment ta mission s'est passée ? Je n'ai pas encore eu le retour d'Havoc sur cette affaire. Ce n'est pas étonnant que le dossier ne me soit pas encore parvenu... L’accueil et certains bureaucrates sont surmené par une masse d'appels et de dépositions les attentats. L'armée ne sait plus où donner de la tête.

Alors que notre militaire louchait sur les dossiers concernant les missions d'Edward Elric, il manqua soudainement de s'étouffer alors que ce dernier lui posa une question... inattendue.

- Ooh ! Hagane no... Ne me dis pas que la jeune Rockbell serait devenue entreprenante ? Si tu veux mon avis : une fille qui embrasse un garçon avant de partir sans rien dire est une information ! C'est un peu comme une invitation ou bien cela peut être aussi le prélude de quelque chose de plus grand.

Il se stoppa et fixa dans les yeux le Fullmetal avec sérieux avant de reprendre.

- Dis-moi Hagane no... En tant que ton tuteur, bien que je ne pensais pas que cela arriver aussi vite, il faut que nous ayons une petite discussion sur un sujet très complexe : Les femmes.

Il se mit à rire et imagina un peu la future conversation qu'il allait avoir avec le jeune homme. Parler des femmes et de la sexualité n'était pas une première, après tout il avait déjà essayé d'enseigner cela à Havoc, il fut un temps. Puis il vit enfin les deux dossiers se poser en douceur devant lui et se jeta dessus, comme si l'homme avait peur qu'ils ne s'envolent de son bureau.

- Un étranger près du Q.G ? Je vois... j'ai entendu vaguement parler de deux hommes retrouvés morts alors qu'ils étaient de garde. Il est rare que quelqu'un tente ce genre de chose en plein jour. Tu aurais peut-être d'autres informations à me faire parvenir ? Avec les attentats et ces types que l'armée n'arrive pas à attraper, on ne s'en sort plus. Cet homme que tu as combattu... fait-il partie de ce groupe, telle est la question. Si c'est le cas, nous allons devoir en faire une priorité.

Mustang n'eut même pas le temps d'ouvrir le dossier sur le xinois terroriste que le blond ouvrit celui de l'affaire sur la chimère folle. Il remarque immédiatement la photo de l'homme. Cette image le fit grimacer légèrement puis il se concentra sur un cercle d'alchimie qui attira tout de suite son attention.

- Une transmutation basée sur la fusion d'un homme et de chimères et de la transmutation humaine ? C'est bien la première fois que j'entends parler d'une fusion d'un homme et de métaux. Ce n'est pas étonnant que la transmutation soit un échec si le cercle n'est pas complet.

Il prit une légère pause avant de reprendre la parole.

- Tu souhaiterais qu'il intègre les alchimistes d'état ? Je ne suis pas vraiment le mieux placé pour répondre. C'est une affaire assez délicate. La décision sera prise par les généraux et le généralissime en personne très certainement. Penses-tu que l'armée accepterait que cet homme obtienne ce rang ? Et si jamais il perdait les pédales... Il pourrait constituer un danger pour Central.   Je vais essayer de faire quelque chose, mais je ne promet rien. Quant au cercle, il faut être prudent et il ne faut pas que cela ne tombe dans de mauvaises mains. Si un autre scientifique décide de le tester ou de le parfaire, il se pourrait que ce ne soit un autre échec ou bien un succès... On pourrait bien se retrouver avec une petite armée de ces hommes à stopper si cela ne tourne mal. Hagane no... Tu devrais garder les informations du cercle pour toi, ici ce n'est pas vraiment l'endroit le plus sur du monde et je ne tiens pas vraiment partager ces informations avec mes supérieurs.

Mustang retira le dessin représentant le cercle incomplet et le tendit au blond. Cela ne devait pas tomber entre les mains de l'armée. Garder ce secret pourrait éviter un bain de sang. Puis le Hono no renkijutsuchi referma le dossier de la chimère et ouvrit celui du terroriste pour lire le rapport.

- Tu n'as rien d'autre à me dire ? Ta blessure à la lèvre, elle est due à ce type qui a attaqué le Q.G ou bien c'est autre chose ?




Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 719
✎ Dεvσtεd subσяdinatε | Smσkε's lσvεя ღ
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 16
Roses:
Cadeau(x) Concours: 3 citrouilles

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Mer 25 Mai - 18:42




Mise au point
feat. Roy & Edward      « Un fait hors de l'ordinaire est plutôt un indice qu'un embarras. » ~ [ Arthur C. Doyle ]


Étant le responsable sur l'affaire Maxwell, l'hôpital l'avait appelé en lui demandant de venir d'urgence pour... Reconnaître un corps... Ni une ni deux, il avait foncé tout droit vers cet établissement puant le désinfectant et diverses autres odeurs désagréables. En arrivant, il avait demandé le chemin de la morgue et s'y était rendu. Des médecins l'attendaient devant une porte et le firent rentrer avant d'ouvrir un tiroir de cette pièce glacée. pauvre garçon... Finir dans ce frigo et selon ce que l'armée déciderait, vu qu'il n'avait pas de famille, être enterré ou brûlé. L'identifiant comme étant Michael Maxwell, il tourna ensuite les talons en ordonnant de le garder autant de temps que l'armée le jugerai nécessaire. Cette affaire n'était pas encore terminée et il restait au blond à finir à présent son rapport, incluant cet évènement malheureux.

Lorsqu'il revint au QG, c'est le pas à la fois lourd et pressé. Il griffonna rapidement, appuyé sur le bureau de la standardiste à l'accueil, lui piquant un stylo avec un clin d'oeil, la fin de son rapport dans le dossier avant d'aller frapper à celui de son supérieur. Jean n'attendit même pas la réponse et ouvrit la porte rapidement, entendant des bribes de discussion, notamment sur le fait de proposer à Maxwell de devenir Alchimiste d'Etat. Quand le petiot avait une idée en tête, il ne la lâchait pas d'un iota et la suivait coûte que coûte.

- « Au risque de vous décevoir M'sieur Fullmetal, n'y comptez pas trop pour cette histoire d'Alchimiste d'Etat, ça n'est même plus la peine d'en informer les généraux. Je reviens à l'instant de l'hôpital... Michael Maxwell est décédé aujourd'hui, je suis allé l'identifier. »

Jean s'attendait bien évidemment à la tête de six pieds de long et l'air abattu d'Edward mais rien ne servait de lui masquer la vérité alors qu'il avait été acteur de cette affaire. Le martyre était tellement remonté et contre l'idée de coopérer qu'il s'était suicidé, sautant par la fenêtre de sa chambre. Par chance, il n'était pas trop amoché, l'herbe du parc hospitalier ayant plus ou moins amorti sa chute. Le grand blond posa à son tour son rapport face à son supérieur avant d'aller s'asseoir sur l'un des canapés.

- « Je leur ai demandé de le garder au frais encore un moment. C'est à vous de décider ce qu'on en fait maintenant mon Colonel. J'aimerais lui éviter d'être disséqué au vu des circonstances qui ont déclenchées l'enquête. Ça n'est pas un cobaye, si ça ne tenait qu'à moi je serais pour l'incinérer. »

Jean allongea le bras et se saisit du cendrier devant lui pour le rapprocher. Il sortit ensuite son paquet de cigarettes et son briquet, faisant tomber au passage, un morceau de tissu noir joliment ouvragé. Sans le savoir, une culotte en dentelle chiffonnée venait de tomber à ses pieds.

Avec cette affaire, il n'avait pas pût recroiser une certaine rouquine avec qui il avait  passé une nuit merveilleuse il y a peu de temps, en toute illégalité. Elle lui manquait mais l'heure n'était ni à la rêverie ni à l'euphorie de ce souvenir impérissable.

HRP :
 


Code par Oswinwho City Forum. Modif's by Jean Havoc


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 196
FullMetal Alchemist
Who am i !

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Jeu 26 Mai - 10:56
- JE NE SUIS PAS PETIT ! J’ai juste un retard de croissance !!!!

Edward se demanda pourquoi il lui parlait de Winry. D’ailleurs, il n’avait pu s’empêcher de piquer un fard à cette remarque incongrue. Et puis c’était logique, la blonde était la seule fille de son âge dans son entourage proche. Pas grave.

- Ce n’est pas Winry… Un message ? Et si la fille est genre distante et sauvage comme un animal ? Un peu froide ? Il y a toujours un message à part j’ai envie de te manger ?

Le jeune garçon frissonna, c’est vrai, c’était plus ça le message selon lui. Et il se lécha la lèvre dans un tic nerveux. Juste là où ça piquait.

Le garçon l’écouta par la suite. Il n’avait pas tort, ces informations aux mains de l’armée pourraient poser problème. Il n’avait pensé qu’à l’avancer médicale que cela représentait, pouvoir soulager les porteurs d’auto mail de lourde opération et d’une excessivement longue rééducation. Le blond reprit la feuille, la plia et la glissa dans une des poches arrière de son pantalon noir. Il observa également le brun retourner sur le dossier moins sanglant niveau visuel. C’est vrai ça, cet homme était-il un infiltré ? Bien sûr Edward n’avait pas tous les détails de l’affaire, mais il savait le minimum. Il croisa les bras et porta sa main droite au gant tâché de carmin à sa bouche, semblant réfléchir les yeux baissés vers le bas, concentrer, se remémorant les faits, ce jour la particulièrement. Ses iris bougeant parfois de droite à gauche comme quand on dort et que l’on rêve. Certaines mimiques lui échappaient comme les sourcils qui se froncent, les yeux qui se ferme plus longtemps qu’ils ne le devraient. La tête qui change légèrement d’angle. Il releva le nez et entre ouvrit la bouche pour parler, puis la referma, se replongeant dans ses réflexions, réfléchissant a ce qu’il allait dire pour ne pas dire de connerie sur un fait aussi important.

- C’est fort possible qu’il fasse partie de ceux qui prennent en otage le pays et attaquent Central. Tout dans son comportement ne montrait qu'hostilité envers les Amestrien, il se fichait de faire du mal à qui que ce soit, cela incluant femmes et enfants. Il m’a clairement pris en otage quand les militaires se sont approchés pour savoir ce qui se passait. C’est là que j’ai remarqué les armes qu’il portait sur lui, quand il m’a pris dans ses bras. Et je le trouvais déjà louche quand je l’ai coupé dans son élan en allant le voir. Dans tous les cas, c’est un ennemi, et je suis sûr et certain qu’il va revenir. Ho sa moustache ressemblait à un postiche aussi.

La question le prit au dépourvu. Mais s’il voulait des réponses quant au comportement d’Anjuu qu’il supposait être influencé par les sentiments et hormones humaines des deux autres avec qui elle partageait son corps, il valait mieux être honnête.

- Non ce n’est pas lui, mes blessures étaient minimes et j‘ai guéri durant mon congé. C’est cette fille qui m’a fait ça tout à l’heure. Avec ses dents.

Dire que cet entretien était étrange était un mot un peu faible. Ça oscillait entre sérieux, informations importantes, légèreté et gène. Plus pour Edward d’ailleurs, bien qu’il se gardât de le montrer, enfin sauf qu’il rougissait quand même malgré lui a ce souvenir surprenant. Ça avait été doux au début puis douloureux. C’est ce moment précis que choisi Havoc pour arriver avec une nouvelle aussi bien alarmante que triste.

La nouvelle était tombée comme on jette un seau d’eau glacée sur la tête de quelqu’un, une vraie douche froide. L’homme était mort. Il c’était suicidé ne supportant pas sa condition. Ne supportant pas que l’armée mette la main sur le travail incomplet de son père. Avec lenteur et à peine une fraction de seconde tremblant le plus jeune des trois tira a lui son propre rapport et l’ouvrit, il prit la lettre de recommandation, referma le rabat cartonné, puis déchira la feuille de papier qu’il laissa tomber ensuite dans la poubelle non loin. Tout cela sans un mot bien sûr. Encaissant le faite que cet homme ait choisi la facilité au lieu de se battre pour ses idées.

Puis à nouveau, quelque chose d’incongrue se produisit à l’instar du grand blond fumeur. Quelque chose qui vu l’angle de vision Mustang n’avait pas pu voir tomber de la poche de l’homme. Non mais c’était quoi ce truc ? Cela semblait être un tissu doux, de la dentelle était avec. C’était assurément féminin. Il haussa un sourcil tandis que les deux discutaient. Puis il tourna ses yeux sur le pot à crayon de son supérieur et s’empara de l’un d’eux. Il s’accroupit et l’utilisa pour le glisser sous un élastique et se releva en relevant la chose et la tendit à Havoc en toute innocence.

- Tenez Havoc-san, c’est tombé de votre poche…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 8
Who am i !

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Mer 15 Juin - 12:55








Feat : Edward et Jean
Décidément, lorsque Mustang se mettait au boulot, il y avait toujours du nouveau qui se rajoutait à sa longue liste de choses à faire. C'était presque usant de regarder le tas de dossier qui continuait de grandir sans jamais se finir. M'enfin, c'était son travail... Le Fullmetal se trouvait devant lui, lui annonçant les rencontres les plus étranges qu'il avait faite ces derniers temps. L'affaire de Maxwell était vraiment la plus étrange d'entre toutes, mais hélàs, le sujet allait très vite être clôt par l'intervention de son sous-lieutenant, qui n'allait pas tarder à faire irruption dans son bureau pour annoncer une mauvaise nouvelle. Mais avant cela, Mustang était occupé sur un autre sujet qui l’intéressait. Un terroriste avait tenté de pénétrer à l'intérieur du Q.G de Central, mais le petit nain rouge l'avait arrêté dans son élan. Le colonel eu un petit sourire en coin et se gratta le menton, toujours en lisant le dossier sous ses yeux.

- Il t'as donc pris en otage ? Tu es bien certain que ce n'était pas pour un câlin ? HAHAHA. Je plaisante bien entendu. Malheureusement, je ne suis pas prioritaire sur cette affaire avec mon équipe. C'est le colonel Evans, du bureau d'à côté qui à obtenu le droit d'enquête. Cependant, je pense pouvoir intervenir... Après tout, tu es sous ma tutelle, Hagane no. Je ne pense pas que notre chère voisine y verra un inconvénient à ce que l'ont lui donne un petit coup de main.

Il était bien évident qu'il n'allait pas laisser une occasion d'abréger sa torture avec son tas de dossier pour faire un tour sur le terrain. Décidément, le Fullmetal tombait à point nommé. Du moins, il verrait ce qu'il pourrait faire une fois que sa voisine serait de retour de mission avec son lieutenant. Le matin même, il avait entendu son bras droit lui demander l'ordre d'aller à Aquorya pour tenter d'arrêter le tueur d'Alchimiste d'Etat, le dénommé Scar, en compagnie du Kaze no renkijutsuchi. Elle avait bien de la chance de pouvoir sortir un peu et voir du pays pendant que son supérieur était coincé entre quatre murs. Chassant de son esprit son envie de sortir de son bureau pendant un moment, il reprit sa conversation avec le petit Elric.

- Tu as bien eu de la chance, Hagane no. Comme tu le sait, Amestris est menacé par ces terroristes. Ils nous ont bien démontrés qu'ils ne reculeraient devant rien pour parvenir à leurs fins. Malgré nos informations sur leurs motivations, je pense qu'il se trame quelque chose de plus important derrière ces attaques. Si tu as des informations sur l'homme que tu as rencontré, je suis preneur. Une description physique serait la bienvenue pour tenter de les démasquer.

C'est alors que son sous-lieutenant fit irruption dans le grand bureau sans attendre que le ténébreux l'invite à entrer. Le regard de l'alchimiste des flammes se dirigea automatiquement vers son subordonné, qui annonça enfin la terrible nouvelle sur l'affaire Maxwell. Ce dernier était maintenant à la morgue de l’hôpital. Il s'était apparemment donné la mort. Roy Mustang fronça des sourcils et lâcha un très long soupir en voyant le blond d'un mètre-cinquante reprendre la lettre de recommandation et de la déchirer ensuite. Inutile d'en rajouter une couche, l'affaire était maintenant classée. Le colonel hocha tout simplement la tête vers son sous-lieutenant pour lui indiquer qu'il était d'accord avec le fait d'incinérer le pauvre homme pour lui éviter de se retrouver disséqué par les scientifiques les plus fous de Central City.

- Havoc Shoï, vous tombez bien. Le Fullmetal à fait la rencontre d'un homme qui appartiendrait à ce groupe de terroristes. Il me semble que vous aviez fait une vague description de l'un d'entre eux lorsque vous vous êtes retrouvé coincé à l'intérieur d'un entrepôt il me semble. Peut-être qu'il s'agit de la même personne... De plus, j'aurais besoin de vos lumières, Hagane no semble être la cible d'une charmante jeune fille, autre que la petite Rockbell. Si tu lui donnait des conseils pour l'aider un peu ! Hahaha.

Il se mit à rire avant de s'appuyer confortablement au fond de son siège. Le mal de dos n'allait pas tarder à arriver et il aurait bien voulu se dégourdir un peu les jambes avant de reprendre ses dossiers. Il jeta un coup d'oeil au Fullmetal qui venait de prendre un stylo sur son bureau, mais n'y prêta pas attention tout de suite.

- Et si tu nous pouvait nous en dire un peu plus sur la jeune fille qui t'as fait cette marque ? Comment elle s'appelle, à quoi elle ressemble ? Je suis curieux de savoir quelle genre de demoiselle pourrait s'intéresser à toi....

Il n'avait pas fini de lancer ses pics au blondinet qu'il vit le jeune garçon se pencher pour ramasser quelque chose, ressemblant à un tissu noir et le tendre avec l'aide du crayon à Havoc. Clignant des yeux, le Hono no Renkijutsuchi, de par son expérience, reconnu tout de suite ce qu'il y avait au bout de ce stylo et afficha un grand sourire, zieutant son subordonné avec un air taquin.

- Je vois que le Fullmetal n'est pas le seul à avoir une histoire de fille qui le suit à la trace... Sous-Lieutenant Havoc, on fait des cachotteries à son supérieur hiérarchique, pendant que ce dernier croule sous le poids du travail ?

Il n'allait pas le rater le vilain ! Dire que le colonel avait passé pratiquement toute la nuit enfermé dans son bureau à remplir des dossiers pendant que son subalterne prenait du bon temps avec une femme !  




Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 719
✎ Dεvσtεd subσяdinatε | Smσkε's lσvεя ღ
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 16
Roses:
Cadeau(x) Concours: 3 citrouilles

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Jeu 4 Aoû - 18:30




Mise au point
feat. Roy & Edward      « Un fait hors de l'ordinaire est plutôt un indice qu'un embarras. » ~ [ Arthur C. Doyle ]


Et une affaire de bouclée, une ! Sans se vanter, Jean était plutôt efficace depuis la promotion du Colonel. Pour rien au monde il n'aurait voulu que son travail entache celui durement accompli par le ténébreux. Pour l'heure, il riait à gorge déployée. Non sans rire, le p'tit liliputien était assaillit par les jeunes filles ? Il était limite bidoné, plié en deux. Il y a pas à dire, le taquiner était une animation qui en valait la peine. Il reprit son souffle et une contenance pour prendre la parole. Curieux mélange de conversation qu'un terroriste mêlé à une petite groupie du Fullmetal.

- « L'homme que j'ai croisé avait une étrange casquette, dans le style "vache sur la tête", un long manteau et un certain accent. Probablement un étranger, Xinois peut-être ou un autre pays voisin de Xing. Le monde est vaste après tout. Et au sujet des femmes, vous savez pertinemment Colonel que dès que vous apparaissez, mes conquêtes volent vers vous. Donnez-lui donc vous-même des conseils. »

Il n'allait certainement pas avouer qu'il y a quelques nuits, il avait été comme sur un nuage. Pour une fois qu'il n'était pas repoussé à coup de baffes ou tout simplement ignoré, il n'était pas près de faire son fanfaron pour l'instant. Peut-être même jamais vu la nature de sa relation...

Nouvelle pique venant de Roy, cela le fit sourire à nouveau. Lui aussi était très curieux sur le sujet des amourettes du jeune homme. La petite Winry était déjà assez sauvage avec lui, mais qui donc avait bien pu le mordre de la sorte ? Il observait avec attention le blondinet en espérant avoir une réponse mais à la place, il le trouva à ses pieds en train de ramasser quelque chose... Qu'est-ce que c'est que ça ? Lorsque Edward lui tendis du bout du crayon le joli tissu, il s'étouffa, avalant et recrachant sa fumée de travers. Il posa sa cigarette sur le bord du cendrier et papillonnait des yeux. Choqué ! Vraiment, de sa poche ? Il lui fallait trouver très vite une solution à cette épineuse et gênante situation.

Jean voyait déjà son Colonel se moquer de lui alors qu'il prenait la petite culotte du bout des doigts, sans trop savoir quoi faire ou dire... Puis il eu une idée. Ça ne pouvait pas être au Colonel Evans de toute façon puisqu'ils s'étaient vus en civil. Donc forcément, ça venait du QG. Une blague douteuse d'un collègue ?

- « Ce n'est absolument pas ce que vous semblez croire, je vous assure. Avant de venir je suis passé aux toilettes et cette culotte se trouvait sur le capot de la cuvette. Je pense que deux de nos collègues ont du prendre du bon temps et que l'une y a oublié ceci dans la précipitation. Je l'ai donc ramassée en me disant que je la punaiserai sur le tableau d'affichage dans les vestiaires des femmes... Ou à l'accueil, j'hésite en fait.»

Il n'aimait pas mentir en règle général, mais ça aurait été encore plus louche de simplement dire qu'il ne savait pas d'où ça venait. Personne n'y aurait cru, alors que ce pieux mensonge était tout à fait plausible. Les relations entre militaires étaient peut-être interdites, mais rien ne garantissait que tout le monde applique à la lettre ce commandement. Il se garda cependant de dire cette dernière supposition à voix haute, sinon, nul doute qu'il se ferait cuisiner et chambrer par son supérieur au regard d'onyx. Il fît tournoyer la petite culotte autour de son index et riant presque :

- « Alors, vous en dites quoi ? Vestiaires ou accueil ? Je m'en voudrait d'afficher quelqu'un de la sorte mais je ne pense pas être le seul avec une idée pareille en tête. »

Fier de lui, il sourit de façon victorieuse intérieurement. Si là ils n'y croyait pas, il ne pourrait plus rien y faire.

HRP :
 


Code par Oswinwho City Forum. Modif's by Jean Havoc


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 196
FullMetal Alchemist
Who am i !

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Sam 13 Aoû - 19:52
Et en plus, ça se moquait de lui, par chance depuis le coup de la culotte sembla faire ravaler son caquet au grand blond et Edward ricana aussi, il croisa les bras et avec un aire détacher.

- Et vous voulez vraiment qu’un homme pas capable de garder une fille et qui vole des petites culottes, fasse mon éducation sexuelle ? j’ai quelques doutes sur ce que je pourrais apprendre.

Les mots étaient crus, légèrement moqueurs et aussi fatalistes. Edward voulait des conseils et un apprentissage en bon et du forme de son tuteur, pas du blond drogué a la nicotine.

- Mais admettons que votre histoire soit vraie, n’aurait-il pas été plus logique de laisser la dite culotte à sa place, là où sa propriétaire aurait été sûr de la retrouver ou une de ses amies ? Pour en revenir à mon problème de code féminin. Elle fait ma taille environs, quatorze ans, de longs cheveux roux, yeux verts, peau pale, très jolie. Elle s’appelle…

Devait-il leur dire le nom ? Remarque quel pourcentage y avait-il pour qu’ils la connaissent ?

- Anjuu.

Il balaya de la main la conversation pour revenir à la description qu’avait donnée Havoc de l’homme.

- Sinon, c’est le même homme que j‘ai rencontré, une moustache en plus, qui remontait à là Amstrong, mais noire. Il y avait beaucoup de bombes sur lui, si je n’avais pas utilisé mon alchimie pour créer un caisson, il y aurait un gros trou à côté du QG et moi, je serais six pieds sous terre avec les civiles qui étaient à proximité.

Voilà, il avait fini officiellement son rapport sur les deux affaires, celle de Maxwell désormais classé, et celle de l’infiltrer qu’il espérait ne jamais revoir, sauf derrière les barreaux d’une prison hautement sécurisée. Le jeune homme, les mains sur les hanches qu'il recroisât par la suite sur son torse. Maintenant, il attendait voir ce que Mustang allait dire ou faire. Allait-il lui donner congé sans explication sur ce qui se passait dans la tête d’Anjuu ou lui expliquer ?

Quoiqu’Anjuu fut une chouette à l’ origine, si cela se trouve, elle n’avait même pas conscience de ce qu’elle lui avait fait.

( Dsl c’est assez cours.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 484
Dictature de la Mini-Jupe !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Lun 15 Aoû - 14:13
[Hors-RP] ~ Voilà alors, comme je reprend le flambeau d'Evy, je vous demande grâce si ma manière d'écrire n'est pas la même que la sienne et si quelques éléments vous semblent chaotiques. Dans ce dernier cas, n'hésitez pas à me mp pour me rappeler à l'ordre et je corrigeais aussitôt ce qui doit l'être.


Mise au point



Sourire au coin. Mais cerveau à l’affût car, même si Jean semblait avoir élaboré une histoire véridique, je n’étais pas né de la dernière pluie ! J’allais pour répliquer, mais le FullMetal ouvrit sa bouche plus vite encore. S’il était loin d’être dans la bonne posture pour se moquer du Sous-Lieutenant, il ne gêna pas et il semblait oublier que j’étais loin de le rater, lui aussi. Parmi cette paperasse et ce boulot ennuyeux qu’était le mien à cet instant, pouvoir rire et se moquer impunément de mes subordonnés, était un luxe dont j’étais bien décidé à me servir ! Cela avait si bien commencé… Mais… Edward enchaîna rapidement sur la description physique de sa petite-amie nouvellement découverte. Si Winry avait été là, je n’imagine la tête du petit blond. Il aurait sans doute fini ramassé à la petite cuillère, sur ma moquette.
Je fus plutôt surpris que le FullMetal daigne nous faire un rapport sur la jeune prétendante et cela prouvait à quel point il demandait sans vraiment le demander, des conseils de ma part. Et le mot magique sortit de sa bouche…
Anjuu (!)
Je décrochai mon poing de sur ma joue et mon sourire florissant, disparut aussitôt. La blague toute prête que j’avais soigneusement préparé à l’attention de mon Sous-Lieutenant, s’effrita dans mon cerveau et laissa place une anxiété primitive. Combien de chance il y avait pour que tous les trois, nous ayons croisés, une seule et même personne ? Mais en plus de cela, voilà qu'Edward semblait être une cible toute particulière de la… Chimère. Était-il seulement au courant de qui elle était ? De ce qu’elle était ?
Une chose était certaine, il s’agissait bien de la même personne. Avec une telle description physique de la part du FullMetal, il était impossible de passer à côté. Mon regard fut indéniablement attiré par Jean. Lui aussi dût forcément reconnaître la personne dont nous parlions.
Je me levai doucement de ma chaise, les doigts fermement repliés sur le bois de mon bureau, caché par la paperasse abondante.
Je me promis de revenir  sur la description de l'homme qu'il avait fait tout en cherchant mes mots. Je ne pus décemment pas le laisser repartir sans qu’il sache à quoi ou qui, il avait a faire !
Le regard perçant, je le fixai :

« FullMetal. Je suis navré d’avoir à mettre un terme à ta relation quasi-inexistante, cependant il s’agit d’une chimère. Et pas des moindres. J’ai fait sa rencontre inopinée. Et elle n’est pas à prendre à la légère. Tu dois prendre tes distances. »

Je ne rigolai plus. L’avertissement était sérieux. Cette personne… Était dangereuse, sous ses airs faussement inoffensifs et séduisants. Cet enfant était bien-sûr capable de se sortir d’innombrables situations chaotiques, mais rien ne valait une bonne mise en garde, bien placée là où il faut. Qui plus est, si le FullMetal était attiré par cette moitié de femme uniquement par ses hormones d’adolescents… Je savais d’ors et déjà que j’aurais du mal à le faire changer d’avis. Ça valait le coup d’essayer.

« Où l’a-tu rencontré ? Sais-tu ce qu’elle te veut ? »

J’inspirai un bon coup, histoire de calmer ma curiosité militaire et reposai mes fesses sur le fauteuil. Je ramenai vers moi, une feuille vierge, prêt à gribouiller ce qui sortirait de la bouche du blondinet.  Une phrase anciennement sortie de celle-ci, me revint en mémoire;
"Ce n’est pas Winry… Un message ? Et si la fille est genre distante et sauvage comme un animal ? Un peu froide ? Il y a toujours un message à part j’ai envie de te manger ?"

Au moins, cela pouvait sous-entendre qu'elle n'avait pas chercher à l’appâter. Peut-être ?
Il fallait determiner sa position et ses ambitions. J’en connaissais un petit rayon, comme mon Sous-Lieutenant, suite à la visite que nous lui avions rendu. J’espérais, du coup, que Jean appuierai ma mise en garde car après tout, il était assez bien placé pour savoir que cette « Anjuu » savait jouer de ses charmes...

Never-utopia - Modification Evy S. Evans

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 719
✎ Dεvσtεd subσяdinatε | Smσkε's lσvεя ღ
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 16
Roses:
Cadeau(x) Concours: 3 citrouilles

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Sam 1 Oct - 20:53




Mise au point
feat. Roy & Edward      « Un fait hors de l'ordinaire est plutôt un indice qu'un embarras. » ~ [ Arthur C. Doyle ]


- « Tchhh... Quand vous serez plus grand vous comprendrez la subtilité du jeu de la séduction mais en attendant, vous n'avez pas de... »

Le nain rouge l'avait un peu mouché et le fumeur se sentit piqué au vif dans son amour propre l'espace d'un instant. Il n'avait pas eu le temps de finir sa phrase, ni de s'expliquer sur le pourquoi de l'avoir prise. Encore un baratin qu'il aurait monté de toute pièce avec le peu de neurones n'ayant pas été grillés par la clope à outrance de toute façon puisqu'il ne pouvait expliqué le fait d'avoir cette culotte sur lui. Il s'était peut-être enfoncé, ou en avait trop fait ? Peu importe, l'adolescent avait attiré son attention sur un sujet hautement plus sérieux et grave qu'une prise de becs sur une histoire de dessous affriolants.

Par quel mauvais hasard les protagonistes présents dans la pièce avaient bien pu tous trois rencontrer la chimère ? Il n'y a pas de coïncidences, uniquement des faits. Le Sous-Lieutenant croisa brièvement le regard entendu de Roy alors que ce dernier s'était levé de son fauteuil. Lui-même s'était redressé et avait frénétiquement fait tomber sa cendre dans le cendrier. Il était certain que la demoiselle l'avait fait exprès, mais la question qui restait en suspens sur les lèvres était le « pourquoi ». Pourquoi eux ? Dans quel but ? Certes elle ne semblait avoir voulu du mal au blond ni à son supérieur mais elle semblait trouver le Fullmetal particulièrement à son goût. Les deux adultes savaient plus ou moins de quoi elle était capable après l'avoir rencontrée. Elle s'était montrée coopérative mais une certaine méfiance subsistait.

- « Nous savons que vous avez un faible pour les créatures atypiques m'sieur Fullmetal mais elle non plus... Elle non plus je ne pense pas que vous pourrez l'aider. Elle se débrouille très bien toute seule vu sa condition, c'est ce qui fait qu'elle est dangereuse. »

Il n'avait aucune confiance en la chimère, elle ne lui inspirait rien de bon bien qu'il ait un faible pour la plus jeune des trois. Voleuse, menteuse, aguicheuse... Lui aussi avait un sacré ticket, avec les femmes à risque. Peut-être devait-il prendre sa retraite pour espérer vivre plus longtemps, après tout il avait frôlé la mort dans les sous-terrains face à cette Homonculus et là une autre créature leur tournait autour.

- « Les femmes ne sont pas toutes des créatures de rêve, loin de là... Concentrez-vous plutôt sur ce que vous avez déjà au lieu de courir plusieurs lièvres. »

Anjuu lui faisait penser soudainement à un animal... Insecte... Un truc qui bouffe son congénère Il l'avait sur le bout de la langue mais n'arrivait pas à le sortir. Pour une fois, il allait pousser sa comparaison jusque au bout et sans rien dire, il se leva pour regarder les ouvrages présents dans le bureau de la team. Se sachant peu doué en théorie, il avait volontairement rajouté une chose : un dictionnaire. Cela l'aidait pas mal pour éviter certaines fautes courantes dans ses rapports. Il feuilleta le lourd et imposant ouvrage tout en revenant vers ses comparses mais resta cependant debout.

- « Ah, la voilà, cette « femme » me fait étrangement pensé à une mante religieuse : Insecte carnassier à la petite tête triangulaire très mobile, aux pattes antérieures ravisseuses, qui chasse à l'affût. Parfois la femelle mange le mâle pendant l’accouplement. Elle commence par la tête pendant que le corps du mâle continue à s’accoupler ! Mais ce n’est pas systématique, si la femelle n’a pas faim, elle ne le mangera pas. Mais si elle a faim, une proie facile - le male est plus petit que la femelle - à portée de ses pattes ravisseuses... c’est trop tentant ! »

Il referma le livre, cherchant à la fois l'effroi du gamin et le soutien de son supérieur.

HRP :
 


Code par Oswinwho City Forum. Modif's by Jean Havoc


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 196
FullMetal Alchemist
Who am i !

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Dim 9 Oct - 23:24
Autant le dire, les commentaires de son supérieur lui déplaisaient, que connaissait-il d’Angelica ? Ou d‘Anjuu ? Bon d’accord, il ne connaissait que la plus petites des trois, savait que la plus vielle voulait sa mort, et qu'Anjuu… Bah, c’était Anjuu quoi, la plus mystérieuse des trois. Et voilà que le fumeur en rajoutait une couche, encore et encore. Bien sûr qu’il savait qu’elle savait se défendre toute seule, qu’il n’était plus une protection pour les trois. Les trois filles avaient une vie et s’en satisfaisaient pleinement. Elles vivaient au jour le jour. Il était fort possible que son degré d’énervement devait se voir monter par cran. De plus en plus, poing serré, mâchoire contractée. Ça allait péter !

En tout cas, les deux hommes savaient pour la chimère aux trois visages, mais que connaissaient-ils vraiment d’elle. Il serra les poings commençant à bouillir. Il ne connaissait pas les circonstances des rencontres des deux adultes avec la petite fille, mais là, ils lui chauffaient les oreilles à la comparer à une prédatrice mangeuse de mâle en chaleur.

- Ça suffit !!! Que connaissez-vous d’Angie ! Cette petite est mon trésor ! ma protégée depuis que je l’ai trouvé servant de cobaye a des malades !!! Je ne savais pas à ce moment-là que c’était une chimère et qu’est-ce que ça peut faire ? Angie ! Anjuu ! Chiara ! Je sais bien qu’elles ont plus besoin de moi ! Qu’est-ce que j’y connais moi aux sentiments amoureux !? Mais je sais qu’Angie ne ferait pas de mal à une mouche ! C’est un ange cette petite !!! Je ne sais pas ce qui vous est arrivé avec elle à vous deux, mais s’il y a eu affrontement, c’est qu’elle s’est sentie en danger ! Bien sûr que je ne vais pas sortir avec Anjuu ! Elle partage son corps avec une petite fille !!!! Tout ce que je voulais savoir moi, c’est ce qui se passe dans la tête d’une fille ! C’est tout ! Pas me faire engueuler par ce qu’une fille m’a embrassé !!


L’effroi, on y repassera. Edward était en colère ! Et il ne savait même pas pourquoi. Haletant de son éclat de voix sans avoir repris sa respiration, il posa sa main lourdement sur le bureau et passa son autre main sur son visage. Il avait trop peux dormit pour s’énerver comme cela. Dire qu’il aurait pu mentir, enjoliver, mais c’était sorti tout seul sans aucun contrôle. Il avait pâli et était aussi bien fatigué qu’affamé. À quand remontait son dernier repas ? Il était trop jeune pour se faire du souci comme cela et s’énerver ainsi. Mais son sang n’avait fait qu’un tour et il avait défendu sa petite protégée… Il se mit à rougir, sa main encore sur son visage en se rappelant qu’il avait désigné Angelica comme étant son trésor… La honteeeeeeeeeee ! Se reprenant, il inspira et se redressa.


- Les rapports son terminé, puis je sortir maintenant ?


Il avait beau savoir que c’était devenu une conversation très sérieuse autour de la rouquine, le plus jeune ne se sentait plus du tout à l’aise et n’avait qu’une envie ; fuir ! Il espérait trouver de bons conseils, mais à la place, il ne recevait que des remarques désagréables. Edward comprenait bien les mises en garde, les deux plus âgés voulaient sans doute, pour le coup, le protéger et ne pas à avoir à le ramasser sur le trottoir au vu de la façon de se nourrir de la chimère. Mais le jeune estropié le savait, elle ne lui ferait aucun mal, du moins pas tant que Chiara resterait au fonds de ce corps. Là, il en avait marre et voulait repartir et vite. Cependant, il ne pouvait pas tant que le colonel de la flemme ultime, des flammes pardon, ne l’autorisait pas. Et c’était encore plus énervant, le garçon avait besoin de se détendre et vite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 484
Dictature de la Mini-Jupe !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Mar 18 Oct - 23:07

Mise plus que au point.




Jean appuya mes propos en allant plus loin dans la démonstration. Lui qui était réputé pour avoir du mal à trouver une femme, c'était plutot osé de sa part d'en arriver à les qualifier de mangeuses d'hommes. Ceci m'arracha un sourire sarcastique. J'en venais à me demander de qui il fallait qu'on parle. Mais je me retenais car derrière cette soudaine définition de la mante religieuse, Jean ne faisait qu'aller dans mon sens. Ceci me convint. Je n'étais même pas certain qu'Edward comprenne l'image tant il paraissait candide à l'idée d'un baiser. Cependant, j’espérais que ceci puisse l'effrayer à défaut de lui faire du bien de l'entendre. J'allais pour en rajouter une couche quand le FullMetal décida de monter le son !

[…]

Etais-je en plein rêve ? Je clignai des yeux pour être sûr. Mes doigts fermement repliés contre le bureau, j'enfonçai mes ongles dans mes paumes afin d'en ressentir le pincement. Non, je ne rêvais pas ; il  me hurlait dessus, le nain de jardin !

Le bougre. On lui demande de faire une mission et il revient avec des sentiments dont ne sait où. Décidément, c'était à se demander où il fallait l'emmener pour qu'il cesse de mettre son nez partout. Edward était parfois manipulable à cause de ça. Je le savais pour l'avoir déjà fait. Mais il avait passé l'age d'être mené en bateau et avait les coudes qui trempaient dans de sales histoires. Un militaire, tout simplement. Alors pourquoi fallait-il qu'il vienne nous parler d'Ang...De cette chimère avec autant d'entrain ?!
Non seulement il criait, ce qui n'échappera sans doute pas aux oreilles sensibles de l'autre côté de cette cloison, mais en plus il mélangeait son sujet. La main du FullMetal vint le soutenir pendant qu'il se lavait de sa colère avec l'autre, moins clinquante.
Assis en face de lui, je scrutai son visage écrevisse avec une envie brûlante de l'enterrer dans le jardin du QG et l'arroser dans l'espoir qu'il repousse avec moins de plombs dans la cervelle ! Heureusement, j'avais un self-contrôle à toute épreuve et me redressai sans piper mot.
Malgré son pétage de plomb intempestif, le gamin demanda l'autorisation de sortir. Si j'avais été quelqu'un d'autre, un rire gras aurait sonné à ses pauvres petites oreilles. Un rire qui lui dirait clairement « Non. ». Je jetai un coup d’œil à Jean. Celui-ci comprendra assez vite que le bureau allait se transformer en caisson doré. Je me redressai, faisant de l'ombre au FullMetal. Il n'allait pas bien, cela se voyait. Et pour sûr, ceci m'aidait à en placer une. Je n'allais pas laisser l'occasion m'échapper et soupirai afin d'appuyer un peu plus sur le fait qu'il m'avait tapé sur les neurones. Les épaules détendues, je répliquai doucement :

« Ce que le Sous-Lieutenant te sous-entend sagement c'est de ne pas t'approcher de cette personne. On te prévient, mais en aucun cas on ne te le suggère. »

J'inspirai et le fixai d'un regard noir :

« C'est un ordre ! »

On était passé par quasiment toutes les émotions, aujourd'hui dans ce bureau. Cela m'aurait étonné que le FullMetal ne s’énerve pas. Mes épaules étaient remontées aussi vite que les mots furent prononcés. Mais je n'en avais pas fini. Les bras croisés sur la poitrine, je rajoutai d'un ton ferme :

« Tu n'es pas ici pour réfléchir ni pour avoir des états d'âmes. »

C'était peut-être cru, mais c'était la vérité. Il valait mieux qu'il l'entende un peu trop de ma part plutôt qu'il s'en surprenne un beau jour. A partir du moment où il nous avait fait part de son information, elle avait glissé du côté personnelle à professionnelle. Cependant il n'avait pas répondu à ma question quant à savoir où est-ce qu'il l'avait rencontrée. Comme il semblait ne pas se sentir bien, je décidais de commencer par lire entièrement le rapport écrit et de revenir sur le sujet quand il se serait calmé.

« Tu peux disposer. »

Je prenais moi-même ma veste sous le coude, attendant que Jean réagisse à son tour. Pour ma part, j'étais sur la réserve. Mais je savais qu'il n'était pas bon de parler lorsque l'on est remonté. A l'inverse d'une certaine personne. Ou du moins de ce bout de personne.


Never-utopia - Modification Evy S. Evans

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 719
✎ Dεvσtεd subσяdinatε | Smσkε's lσvεя ღ
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 16
Roses:
Cadeau(x) Concours: 3 citrouilles

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc) Lun 20 Mar - 0:18




Mise au point
feat. Roy & Edward      « Un fait hors de l'ordinaire est plutôt un indice qu'un embarras. » ~ [ Arthur C. Doyle ]


Stratagème échoué... Au lieu de déclencher la peur de l'adolescent, Jean avait provoquer la colère de ce dernier. Il n'y avait pas à dire, ce gamin avait une grande gueule... Mais dans l'armée, on cassait ce genre de personne. Si lui ne pouvait pas renchérir contre le nabot plus gradé que lui, Roy le pouvait, venant ainsi à son secours. Ce n'était décidément pas une bonne journée... Un décès, une culotte mystérieuse, Anjuu qui leur tourne autour et Ed qui s'énerve, le fumeur commençait à avoir mal à la tête. Il reposa le gros ouvrage, qu'il tenait encore, à sa place avant de revenir vers les deux autres en se frottant les yeux puis les tempes.

C'était un remontage de bretelles froid et cru mais bien en règle même si le jeune homme ne se laissa pas démonter et demanda à sortir. Jean savait que c'était la bonne chose à faire, lui-même s'était déjà emporté contre le Colonel et les mots avaient faillis dépasser sa pensée.

Le blondinet s'en allant furax, Jean se baissa pour reprendre sa clope qui se consumait lentement sur le bord du cendrier tandis que son supérieur prenait son manteau. Il lui emboitât prestement le pas.

- « Vous me croyez si je vous dis que je ne veux pas de mômes ? S'ils finissent tous comme lui ça me dépassera... Je vais faire ça tiens, la prochaine copine que je trouve je la préviens qu'il y a pas moyen d'avoir une famille, c'est moi ou rien. En plus en étant militaire ça doit pas vraiment être compatible. »

En parlant de copine, il n'arrivait d'ailleurs pas à se rappeler s'ils avaient fait attention l'autre soir... Ils avaient bu, beaucoup, il se rappelait de la nuit mais pas de tous les détails malheureusement. Naaaaaaan, ça ne se pouvait pas ! Il chassa très loin cette idée saugrenue d'un mouvement de tête.

- « Il va me falloir une aspirine je crois ou quelque chose de bien fort, cette affaire avec la chimère me donne le tournis. »

[ THE END ? ]

HRP :
 


Code par Oswinwho City Forum. Modif's by Jean Havoc


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)

MessageSujet: Re: Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mise au point ! (PV Roy Mustang, et Jean Havoc)
» [Libre] Une petite mise au point s'impose !
» Un braquage qui aurait pu très mal tourner... [Jean Havoc & Riza Hawkeye]
» Mise au point : Mlïjev [Lynsday, Scolfield, Orcus, Solokov]
» Mise au point / Horraire prochains jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: QG DE CENTRAL CITY :: BUREAUX DES HAUTS GRADÉS :: BUREAU DE ROY MUSTANG-