RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 698
Colonel | Kaze no Renkinjutsushi
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 15
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ]

MessageSujet: Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ] Dim 21 Sep - 10:32

Soirée autour d'un bon verre.
Evy & Jean

Enfin une nouvelle journée de finie pour notre Taïsa adorée. Décidément elle hésitait même à demander des vacances, bien qu'elle savait très bien qu'on ne lui accorderait certainement pas avant des lustres. Maudit soit les supérieurs et leurs missions en tout genre. Entre Scar qui se cachait sans cesse et restait introuvable depuis quelques semaines et les attentats de Central où notre colonel avait dû survivre avec toute une équipe, bien qu'ils étaient tous dispersés en duo. Comment ne pas oublier cette nuit-là où Evy avait dû, en compagnie de Roy Mustang, poursuivre un malade des explosifs tout en combattant des chimères.

Le principal de cette histoire, c'est que tout le monde était en sortit en vie de cet enfer sur terre, bien que pour certains, il leur fallait quelques jours pour récupérer et soigner les blessures. Pour la jeune demoiselle aussi le repos avait été recommandé par les docteurs. Après s'être retrouvé dans des explosions, traquées par des chimères et j'en passe, il était bien normal de pouvoir se reposer un peu pour ne pas devenir complètement folle. Bien qu'après un repos bien mérité, elle n'avait pas totalement récupérer physiquement et surtout psychologiquement. Cela était encore dur de se dire qu'elle avait laissé échapper un type aussi dangereux que cet épeiste psychopathe. Elle s'en voulait, mais au final que pouvait-elle faire de plus que d'essayer de les retrouver par tous les moyens ? C'est donc depuis la fin des attentats que la jeune femme se voyait confiée du dossier sur les terroristes de cette fameuse soirée où le calme de Central avait été perturbé.

Pour le moment, aujourd'hui la jeune militaire et alchimiste d'Etat venait de finir sa journée avec quelques heures supplémentaires à son actif. Pas le temps de se reposer avec toutes ces choses qui tombaient en masse depuis quelques temps. Il était passé 19 heure quand Evans se dirigea sans aucune hésitation vers les rues les plus dynamiques de Central, c'était la fin de semaine et l'ambiance était toujours au rendez-vous quoi qu'il arrive. La rousse n'avait pas spécialement envie de rentrer chez elle... De plus, ce soir, elle n'avait pas envie de voir sa très chère colocatrice et sa charmante tortue qui tentait de la dévorer pendant son sommeil. Enfin, maintenant qu'Evelyn y repensait, cela faisait un petit moment qu'elle n'avait pas vu la Xinoise et son animal de compagnie dans le secteur. Normal ou bien fallait-il s'inquiéter ? Bwarf, l'étrangère devait certainement arnaquer un nouveau pigeon bien plus idiot que ne l'avait été notre Kaze no Renkijutsuchi, qui avait eut la merveilleuse idée d'inviter temporairement cette inconnue chez elle après avoir échappé à des bandits. C'était le bon soir pour aller errer toute seul dans un bar et boire pour oublier ses soucis, même avec un peu de chance, oublier sa propre existence pour quelques heures.

Habillée de sa tenue civile, comportant simplement un pantalon des plus normal accompagné d'un haut classique sombre contrairement à son bas un peu vert kaki, Evy marcha lentement presque en traînant des pieds sur le sol des trottoirs, recherchant un coin pour se poser en tout tranquillité et pouvoir siroter un peu d'alcool jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien dans son porte feuille au levé du soleil. Observant simplement et rapidement les enseignes qui se trouvaient autour d'elle, elle n'eut aucun mal repérer son bonheur tout juste à portée de main. Un petit bar caché dans une petite rue pas loin de la rue principale. "L'ogre Ivre", tel était le nom du lieu où elle se dirigeait avec un petit sourire en coin. Drôle de nom, cela ne devait pas attirer beaucoup de client et tant mieux pour elle ! De la tranquillité, c'est ce qu'il lui fallait en plus d'une bonne bouteille de whisky.

En entrant à l'intérieur, la colonel remarqua que le style de la décoration n'avait strictement rien à voir avec ce qu'elle avait imaginée en voyant le nom du bar. Ce n'était pas un vieux bar mal fréquenté comme Evelyn le pensait, mais classe et branché. Elle fut surprise aussi de voir qu'il y avait un peu de monde. Toutes les générations étaient présentes, même en passant par les animaux comme le chien qui se trouvait pas loin du comptoir et qui devait certainement appartenir aux maîtres des lieux. Tout en continuant d'observer l'endroit, la jeune femme en tenue civile se dirigea d'un pas décidé vers le comptoir et s'installa sur un grand tabouret en soupirant. Plaçant les mains sur le bois devant elle, remontant sa jambe droite au dessus de l'autre pour venir les croiser, elle vit qu'un homme assez imposant qui se trouvait à la place du serveur s'approcha avec un torchon sur l'épaule et demanda à la demoiselle qui mettait les pieds pour la première fois dans son bar, ce qu'elle voulait boire. Un bon Whisky double avec des glaçons ferait parfaitement l'affaire pour commencer. Elle ne se gêna pas pour demander à ce que la bouteille reste en sa compagnie.La rousse avait l'intention de la vider quoiqu'il arrive. La Taïsa souhaitait que personne ne vienne la déranger pendant sa dégustation en compagnie de sa très chère amie la bouteille et du molosse du proprio qui venait de s’incruster à côté de son tabouret en plaçant sa tête sur ses grosse pattes, une fois allongé sur le sol de tout son long. Un peu de solitude ne lui ferait pas de mal à cette chère Alchimiste d'Etat, bien que peut-être parler avec quelqu'un l'aiderait à vider son esprit et penser à quelque chose de plus agréable et qui lui permettrait de passer une bonne soirée.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 719
✎ Dεvσtεd subσяdinatε | Smσkε's lσvεя ღ
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 16
Roses:
Cadeau(x) Concours: 3 citrouilles

Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ]

MessageSujet: Re: Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ] Jeu 13 Nov - 23:26

 

 

 
Soirée autour d'un bon verre

feat. Evy                         "Je noie mon algrin dans l'chcool" ~ [ Picolo ]




 
Rien n'est juste dans la vie... Le karma, pour ceux qui y croit, peut changer d'un extrême à l'autre ou rester le plus mauvais qui soit. Celui de Jean Havoc était mitigé. Il s'était pris pas mal de coups durs ces derniers temps bien qu'il eût à chaque fois la chance d'en réchapper, même en danger de mort. Verni le blondin ? Peut-être bien... L'effervescence était croissante au QG de Central City depuis l'attentat qui avait frappé en ville. Les terroristes avaient réussi à échapper aux divers poursuivants lancés à leurs trousses comme si de rien n'était. Les rapports de mission pleuvaient dans tous les services et certains traînaient en raison des nombreux convalescents. Parfois des rapports s'erronaient et c'était tout une série d'auditions insoutenables par les huiles que devaient subir les étourdis. Tout s'était passé si vite... Heureusement, la Team Mustang ne s'était pas vue refiler le fameux dossier stipulant la recherche des terroristes en fuite. C'est donc presque le coeur plus léger que notre 2nd Lieutenant partait à 19h pétantes du QG pour aller se ressourcer. Le lieu importait peu tant qu'il pouvait s'amuser, boire et penser à autre chose qu'au boulot et à toutes les tuiles qui lui tombaient dessus comme une ombre te suit inlassablement... Ta propre ombre à vrai dire... La seule chose qui pouvait lui rappeler chaque matin ces évènements se trouvait sur son corps, marqué de diverses cicatrices, brûlures, et autres blessures. Les coups de griffe et les flammes étaient devenus son quotidien. Un avantage aux cicatrices sur le visage, c'est qu'elles n'avaient pourtant rien enlevé au charme du jeune homme. Il était toujours aussi beau et attractif, même avec du steristrip.


Egal à lui-même et habillé de manière correcte à chaque fois qu'il allait et repartait du bureau, il arborait un simple mais à la fois décontracté et élégant costume bordeaux, agrémenté d'une chemise et de chaussures noires. Il errait ainsi lentement en fumant sa cigarette, jusqu'à un petit bar qu'il avait découvert il y a peu. Personne ne devrait venir l'ennuyer de trop et de toute façon, ce serait lui qui embêterait son monde dès qu'il aurait vidé quelques verres... "L'Ogre Ivre", un nom court qui voulait dire beaucoup selon le fumeur. Les hommes bourrés deviennent bourrus comme des ogres une fois bien imbibés. En rentrant, il alla directement s'installer vers une des tables du fond, une de celles où il pourrait fumer à loisirs sans trop gêner autour. Le "coin fumeur" en quelque sorte. Hélant le serveur, il commanda un cocktail à base de vodka pour commencer, quelque chose de frais et un peu sucré pour se détendre. Car c'est bien connu, le sucre est un élément important pour le moral. Trop de sucre peut être mauvais, mais il arrive parfois qu'en passant dans le sang, il ait un effet quelque peu surprenant, rendant les gens hilares de tout leur saoule. Le serveur lui rapporta vite sa boisson et il put apprécier pleinement ce moment de détente. Il n'avait rien contre un peu de compagnies ou d'animation, mais il n'était pas encore assez "mûr" pour se donner en spectacle. Et c'est entre de lattes et volutes de fumée qu'il la vit rentrer... Une rouquine plantureuse qui ne le laissait plus aussi indifférent depuis qu'ils s'étaient abordés, volontairement ou par coup du destin. Il l'observa s'installer depuis sa place discrète, elle, une femme de caractère buvant seule son verre, ou pas, car le gérant du bar veillait au grain en nettoyant son comptoir et ses verres tandis que le chien des lieux s'était affalé aux pieds de la demoiselle sur son tabouret.


L'air d'une chanson monta du poste radio et fît naître une idée dans l'esprit joueur et dragueur du militaire éreinté par sa journée. Le plus discrètement possible, il paya un pourboire au serveur qui passa près de lui avec son plateau, lui demandant par la même occasion de lui laisser le vieux micro qui traînait à côté du poste et d'augmenter le son. Il but d'un trait une bonne rasade de son cocktail avant de se lancer. Laissant les paroles commencer alors que le son montait, il entama sa reprise sur la fin du 1er couplet.


« You never close your eyes anymore when I kiss your lips.
And there's no tenderness like before in your fingertips.
You're trying hard not to show it,

But baby, baby I know it...

You've lost that lovin' feeling,
Whoa, that lovin' feeling,
You've lost that lovin' feeling,
Now it's gone...gone...gone...wooooooh. »



Tout en chantant, il avançait de la porte d'entrée vers la demoiselle assise au comptoir à siroter ce qui semblait être un whisky si on se référait à la bouteille plantée près d'elle. Il lui tourna presque autour, passant de sa gauche à sa droite pour attirer un peu plus son attention. Elle ne pouvait pas l'ignorer ou feindre de le remarquer dans ces circonstances plus que particulières. Il s'accouda au comptoir à ses côtés pour la fixer de ses prunelles bleues azuréennes.

« Now there's no welcome look in your eyes when I reach for you.
And now your're starting to critisize little things I do.
It makes me just feel like crying, (baby).
'Cause baby, something in you is dying. »



Il s'éloigna d'elle à reculons sur un refrain, la main tendue vers elle comme un appel à le suivre. Mettant tout son être dans ces paroles, il avait occulté le monde autour d'eux, comme une bulle spécialement conçue à cet effet. Avec l'alcool et ses efforts en performance, il eut rapidement chaud. Son front brillait sous les luminaires du si pittoresque mais accueillant bar.


« You lost that lovin' feeling,
Whoa, that lovin' feeling,
You've lost that lovin' feeling,
Now it's gone...gone...gone...woooooah »



S'arrêtant de chanter pour un rapide saut à sa table pour attraper son verre et en boire une rasade, il revint ensuite vers elle posant le micro et l'entraînant dans une petite danse pour le restant de la chanson. Ils étaient déjà applaudis dans la salle. Peut-être avaient-ils tous crus à une mise en scène travaillée pour un évènement précis alors que dans la tête du jeune homme, c'était la folie due à l'alcool qui faisait doucement son effet. Impossible par contre de savoir ce que pensait sa collègue à part qu'elle devait soit être amusée, soit mal à l'aise, soit... Tout ce que vous voulez pour la simple et bonne raison qu'elle était l'objet de ladite mise en scène.
 
HRP :
 

 

© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 698
Colonel | Kaze no Renkinjutsushi
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 15
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ]

MessageSujet: Re: Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ] Mer 3 Déc - 23:26

Soirée autour d'un bon verre.
Evy & Jean

Douce mélodie que l'on pouvait entendre venant de la petite machine posée à quelques mètres du jeune femme aux cheveux rouges flamboyants. La musique traversée la pièce, mais ce n'est pas pour autant qu'elle cachait les rires et les hommes parlant d'une voix forte. M'enfin, la demoiselle du Q.G de Central n'écoutait déjà plus depuis son troisième verre de breuvage. Les mots dans cette taverne devenaient de plus en plus incompréhensibles, ce n'était plus que des murmures, une sorte de brouhaha. L'alcool commençait certainement à faire effet, mais il était tellement bon de sentir ce nectar descendre le long de sa gorge pour se faufiler dans son estomac tout en lui tenant chaud.

Pas très loin de la jeune femme se tenait allongé un énorme molosse qui devait appartenir au propriétaire des lieux. Il semblait vieux, mais encore assez robuste pour arracher une ou deux jambes en cas de problème. Evy se contenta de le regarder furtivement avant de lever maladroitement la main pour avoir un autre verre. Lorsque le barman lui apporta sa commande, elle lui fit signe de laisser la bouteille juste devant elle afin de ne plus le déranger. Il n'était pas vraiment très raisonnable de sa part de la garder. Tôt ou tard la colonel finirait par la vider entièrement avant d'en demander une autre pour faire de même. Evelyn n'attendit pas pour enchaîner d'autres verres en  l'espace de quelques instants. Avait-elle besoin d'oublier les événements de ces dernières semaines ? Il fallait bien croire que oui. Elle n'en pouvait plus de toute cette charge de travail supplémentaire qui la consumait petit à petit. Après l'affaire Scar, ces types sortis de nulle part qui avait tenté de ravager Central en une nuit... Surtout cet homme blond qui avait eut l'audace de la défier et de s'en sortir indemne.

Perdue soudainement dans ses pensées les plus profondes, affichant un regard froid à l'encontre de son verre, elle ne fit pas attention à ce qu'il se passait autour d'elle à ce moment-là. La rousse n'aurait jamais pu imaginer qu'un homme blond du même Q.G serait dans le même bar qu'elle à ce moment bien précis et qu'il serait tout simplement en train de chanter pour attirer son attention. La musique augmenta et du coin de l'oeil elle observa l'homme s'avancer à ses côtés, le micro à la main. Bien entendu, la jeune femme qui maîtrisait l’alchimie du vent avait reconnut la voix du sous-lieutenant Havoc, mais ce n'était pas pas pour autant qu'elle y prêta attention et se contenta de boire son verre à petite gorgée, ne le lâchant pas du coin des yeux. Qu'est-ce qu'il lui prenait ? Avait-il trop bu ? Elle ne pouvait cependant pas nier que c'était une situation assez drôle... Entendre le blond pousser la chansonnette, c'était un beau dossier. Dommage que son Colonel ne soit pas là pour voir son subordonné.

Se pensant tranquillement pendant un moment, elle pensait que le soldat de Mustang en avait finit avec sa prestation de chant, mais elle ne s'entendait pas à ce qu'il revienne en posant son micro pour ensuite l’entraîner à danser. L’éloignant du comptoir, la contraignant à lâcher son verre à moitié vide, la demoiselle ne pu que se résoudre que de se laisser entraîner sans faire d'histoires. Levant les yeux pour regarder son partenaire de danse, alors que la musique continuait et que les habitués du coin applaudissait, elle se mit à sourire, ne prêtant pas attention à ce qui se passait autour d'eux.

- « C'est la première fois que je viens ici et je tombe sur vous... A croire que vous me suivait, Sous-lieutenant Havoc. »

« We had a love...a love...a love you don't find everyday.
Oooooh baby (oh baby) So don't...don't...don't...don't let it slip away.

Baby (baby), baby (baby)... »

- « Je ne savais pas que vous aviez des talents de chanteur... Vous cachez bien vôtre jeu. Qu'est-ce que vous me cachez d'autres ? »

Se rapprochant un peu plus de son cavalier en dansant toujours au rythme lent de la musique, Evy plissa son regard pour le rendre un peu plus doux, tout en continuant de l'observer. Il faisait chaud, c'était indéniable, mais cela était aussi dû à l'alcool qui faisait vite effet dans leurs sangs.

« Bring back that lovin' feeling,
Whoa, that lovin' feeling
Bring back that lovin' feeling,
'Cause it's gone...gone...gone,
and I can't go on,
noooo... »

La fin de la chanson arrivait doucement, mais ce n'est pas pour autant que la jeune colonel avait envie de s'arrêter pour autant. Elle avait l'occasion de pouvoir passer du bon temps en bonne compagnie. Ces deux-là ne s'étaient pas vu depuis les attentats et la dernière fois où ils avaient passés du temps ensemble, elle était en mission pour recueillir des informations pour le compte de Raven. Toujours en souriant doucement, elle approcha doucement sa tête vers l'oreille droite du subordonné du Flame Alchemist pour lui murmurer :

- « Quelle est la suite du programme ? Allons-nous rester longtemps à nous déhancher devant tout ce monde ou avez-vous une autre idée ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 719
✎ Dεvσtεd subσяdinatε | Smσkε's lσvεя ღ
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 16
Roses:
Cadeau(x) Concours: 3 citrouilles

Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ]

MessageSujet: Re: Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ] Mer 18 Fév - 21:57




Soirée autour d'un bon verre

feat. Evy                         "Je noie mon algrin dans l'chcool" ~ [ Picolo ]





Jean s'était autorisé un petit slow, gardant la rousse contre lui pour son plus grand plaisir. Elle n'avait d'ailleurs pas tant fait de chichis que ça, sans doute pour ne pas faire de scandale et se mettre plus la honte qu'à ce moment précis. Il l'écoutait parler à son oreille tout en écoutant la musique de l'autre. Les longs cheveux de la Taïsa venaient lui chatouiller les mains placées au creux des reins... Il ne pu s'empêcher de jouer doucement avec d'une main. L'interdiction à un goût unique en son genre... Le genre de goût que l'on veut connaître au moins une fois dans sa vie.

« Pour le coup Colonel, c'est vous qui m'avez suivi. J'étais là avant vous. »


Ce qu'il cachait encore ? Des intentions peut-être pas très nettes probablement dues à l'alcool mais il n'en dirait pas mot pour le moment. Sans parler du fait que la jeune femme se collait dangereusement de plus en plus à lui, ne le laissant pas indifférent. Il pouvait zieuter un peu plus bas la poitrine opulente qui l'appâtait mais se concentrait pour rester sur le regard de la demoiselle. Il ne l'avait encore jamais vue comme cela, pas même à l'hôpital alors qu'il avait eu son visage aussi près du sien que maintenant. Les rousses et le feu qu'elles déclenchaient... Car le blondinet peinait à se contenir avec l'alcool et la chaleur. Evy vint alors chuchoter délicatement à son oreille... Cela sonnait presque comme une invitation. Le fumeur s'arrêta de danser, gardant toujours sa collègue contre lui, les mains sur ses hanches.

« Je ne sait pas comment vous étonner encore mais ça va venir. Pour le moment, je vous propose de finir nos verres entamés et d'aller ensuite prendre l'air. Je m'en voudrait d'être inconvenant à cause de l'alcool et il fait plutôt chaud ici, ce qui n'arrange rien. »


Il la lâcha à contre coeur et alla régler leurs boissons avant de finir son verre d'une traite et de prendre sa veste qu'il balança sur son épaule. Décidément trop chaud, pour pas dire à la limite du tout feu tout flamme. Attendant la demoiselle près de la porte, il lui tendit la main pour ensuite l'entraîner dehors. Déambulant d'abord en silence, Jean laissait l'air frais lui fouetter doucement le visage, comme une délivrance à cette prison de chaleur. Ils finirent par arriver à une place plutôt illuminée et le militaire se rafraîchit encore plus près d'une fontaine. Il avait retrouvé un peu de ses esprits mais cela ne l'empêcherait pas de risquer gros auprès de la jeune femme qui lui tenait compagnie.

« Vous ne m'en voudrez pas j'espère, mais je ne suis pas très doué pour m'exprimer donc... »


Se contentant de la reprendre contre lui, il scruta son regard chocolat avec ses prunelles azuréennes. Evy n'était pas comme toutes ces autres filles qu'il avait jadis abordées. Il sentait qu'il ne devait pas gaffer et calquer une attitude semblable à ce que ferait le Colonel Mustang dans cette situation pour ne pas louper son "rencard". Passant une main dans les cheveux flamboyants, il se rapprocha lentement d'elle, venant frôler des siennes les lèvres pulpeuses qui l'appelaient. Ils l'avaient déjà fait, cela ne devrait pas être si compliqué. Arrêtant d'hésiter, il vint se poser délicatement pour un baiser timide avant de demander plus d'un mordillement.



© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 698
Colonel | Kaze no Renkinjutsushi
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 15
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ]

MessageSujet: Re: Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ] Jeu 19 Fév - 0:45

Soirée autour d'un bon verre.
Evy & Jean

Une danse calme et apaisante, s'était la chose dont Evy avait besoin pour se détendre et oublier les tracas de ces dernières semaines. L'alcool avait joué son rôle à la perfection et le sous-lieutenant qui se trouvait assez proche d'elle aussi. Il était bon de passer un moment agréable en très bonne compagnie. La musique continuait de résonner jusqu'à ces oreilles, mais elle ne l'écoutait plus vraiment, à vrai dire. Toute son attention était attirée vers ce beau jeune homme qui la tenait dans ses bras. Il y avait du monde autour d'eux, mais apparemment, les habitués du coin ne semblaient pas être dérangés par les deux militaires. Le blond et la rousse se regardaient dans les yeux, se lâchant parfois du regard pour tenter de garder le rythme de leur petite danse exquise. Les effets de l'alcool continuaient de faire leurs effets dans leurs corps et cela ne faisait qu'augmenter de plus en plus la température entre eux. Ce qui n'était peut-être pas arrangeant sur le moment.

Il y avait bien longtemps que notre colonel ne s'était pas éprise de cette manière de quelqu'un. Bien qu'elle ne l'avouait pas, et qu'elle essayait de se persuader elle-même que cela était une mauvaise idée. La jeune colonel ne pouvait pas refuser de céder un peu à la tentation. Si jamais cette "relation" venait à se savoir, ils risquaient tous les deux leurs carrières. Après tout, l'armée avait une règle très stricte sur les relations internes. Mais qu'importe, il n'y avait personne du Q.G dans les environs et pour le moment, même si une personne venait à les surprendre, ce n'était pas sa priorité. La taïsa ne pouvait pas s'empêcher de se rapprocher davantage de son cavalier et de lui lancer des petits regards avec un pincement de la lèvres inférieurs. Oh dieu de l'alcool, soit béni en cette heure ! Evans ne contrôlait pratiquement plus rien et d'ordinaire, cela l’agaçait au plus haut point. Seulement, ce soir, elle ne trouvait pas cela si désagréable et ne mettait pas tout sur le dos de la bonne bouteille qu'elle s'était enfilée depuis son arrivée. Est-ce que cela allait continuer ainsi encore longtemps ou bien... ?

Ainsi, de longues minutes passèrent, laissant croire que des heures venaient de s'écouler. Jean Havoc finit par s'arrêter après la petite invitation de notre alchimiste d'Etat, ne la lâchant pas pour autant. Il finit par lui proposer de mettre fin à leur petite escapade sur cette piste de danse improvisée et de terminer leurs verres avant de s'éclipser. Ooooh le vilain petit soldat. Il cachait certainement quelque chose et cela se voyait sur son visage. Aller prendre l'air... Allons, on ne la fait pas à notre colonel. Elle calculait toujours ses coups en avance, chaque décisions, chaque termes employés lui permettait de mettre en place une stratégie. Même un peu ivre, elle arrivait encore à conserver son esprit vif, mais quelque peu perturbé par les verres de la soirée. En posant cette unique question au creux de l'oreille du sous-lieutenant, elle savait d'avance, qu'il y avait deux choix possibles ; Soit il décidait d'aller s'asseoir avec elle au bar et continuer à boire ou bien, il demanderait de le suivre.

La deuxième option était la bonne et donc c'est en faisant une petite moue qu'elle se sépara des bras musclés de l'apollon, les joues teintées d'un petit rose pâle dû à la chaleur que prodiguait l'alcool, et alla finir son verre. Arrivant à grand pas au comptoir, elle se pencha en restant en équilibre sur une jambe pour tendre le bras jusqu'à son verre et le finir d'une traître. Puis elle attrapa sa petite veste simple, mais qui allait en accord avec son haut sombre et fouilla dans les poches pour laisser un petit pourboire assez élevé. Remerciant d'un petit salut de la main le propriétaire, elle se dirigea d'un pas bien contrôlé jusqu'à la porte où attendait le sous-lieutenant en civil.

- « Je suis bien contente qu'il ne fasse pas si froid ce soir. Je n'aimerais pas tomber malade alors que j'ai repris le travail. »

Laissant la porte se refermer toute seule, ils étaient maintenant dans cette petite rue miteuse d'un quartier de Central et ne pu s'empêcher de sourire tout en suivant le militaire habillé d'un costume assez chic. Elle ne pu résister de l'observer de haut en bas et de se mordiller encore cette petite lèvre inférieure. Pourquoi se conduisait-elle comme cela ? Certainement à cause de l'alcool, dirons-nous... Profitant de petits courants d'air qui circulaient en cette paisible nuit, elle respira un bon coup pour faire passer ses bouffés de chaleurs et faire partir cette petite couleur vive de ses joues. Au final, ils arrivèrent sur une petite place bien éclairée et s'arrêtèrent devant une petite fontaine dont le bruit de l'eau qui retombait, pouvait apaiser une âme tourmentée. Ce fut le cas pour la demoiselle qui se trouvait avec le blond aux yeux bleus. Levant son regard vers lui, ayant retrouvée partiellement tous ses moyens, l'idée de connaître ce qui allait se passer dans les prochaines minutes la fit frissonner discrètement. Les attentions sur le visage du militaire étaient aussi claires que l'eau de la fontaine et ils s'avaient tous les deux que s'était risqué d'aller plus loin. Un pari dont les enjeux étaient très importants, mais pas aussi importants que ces petits moments qu'elle avait avec lui depuis peu.

Toujours perdue dans son regard d'un bleu cristallin, Evy le vit se rapprocher pour ensuite la ramener près de lui. Cela ne la fit pas sursauter, mais plutôt l'effet inverse... Elle s'y attendait et n'attendait que cela. La jeune femme se risqua de poser une main sur le torse du jeune homme alors que celui-ci passait une main dans ses longs cheveux. Il se pencha pour venir effleurer ses lèvres sur les siennes, avec un peu d'hésitation puis finalement... se rencontrèrent pour de bon. Jean devait s'attendre à ce qu'elle le repousse, mais ce ne fut pas le cas, au contraire. Sa main posée tantôt sur le magnifique torse de l'apollon monta doucement vers sa nuque puis glissa sans aucune gène jusqu'à sa tignasse blonde. Lentement, elle laisse gambader sa main dans son cuir chevelu, venant ensuite reculer son visage de quelques millimètres pour venir soupirer, ne le lâchant pas du regard.

- « Vous savez que c'est mal de faire cela, sous-lieutenant ? »

Elle le taquinait de sa douce voix qui se voulait enjôleuse. Elle se fichait bien des conséquences, ce qui comptait, c'était le moment présent et elle n'allait certainement pas manquer une occasion comme celle-ci. Sans prévenir, sa bouche repartie à l'assaut de son cavalier et se fit plus sauvage. Un baisé passionné qu'il lui rappelait des souvenirs. Un ascenseur, un hôpital... Son autre main se laissa partir à la découverte et trouva une place de choix dans le haut du dos de l'homme, venant s'accrocher avec intensité à son vêtement. Continuant ce langoureux baiser, elle se laissa complémentent allée et sa tête se vida peu à peu de tous ces soucis. Plus rien n'avait d'importance, même le temps... Les secondes défilèrent si lentement que la rouquine avait l'impression que l'aiguille s'était arrêtée sur le cadrant de sa vie. Il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas ressentit cette petite envie de sourire de bon coeur, de lancer des regards pleins d'émotions. Depuis bien des années, elle s'était forgée un coeur d'acier et a présent, il fondait peu à peu. Puis alors que ces yeux étaient clos, elle vit d'autres souvenirs... Plus sombres et plus angoissants... Un passé qui tentait de se mettre à travers son bonheur de quelques minutes. Au final, elle rompit leur étreinte et s'arrêta de respirer pendant quelques secondes pour enfin soupirer longuement. Reprends tes esprits ma belle, ce n'est pas le moment d'y penser !

- « Je... Je suis désolé. »

Elle fit une courte pause et secoua la tête pour revenir vers lui en plongeant son regard dans le sien avec un petit sourire, qui sonnait faux, mais il n'y avait qu'elle pour le savoir.

- « Je veux parler de la dernière fois... Pendant les attentats... Je vous.. j'ai mis un mur en béton entre nous. Cela a dû vous blesser. »

Il était évident qu'elle n'allait pas dire ce qui se passait dans sa tête, alors elle s'excusa sur un autre sujet de conversation qui n'avait rien à voir avec ses pensées. Allait-il le remarquer ? Non, elle était bonne comédienne et changer de sujet d'un seul coup était une chose facile pour elle. Elle regrettait simplement d'avoir reculé subitement. Pourvu qu'il ne le prenne pas mal... Elle aimait bien être en sa compagnie.  


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 719
✎ Dεvσtεd subσяdinatε | Smσkε's lσvεя ღ
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 16
Roses:
Cadeau(x) Concours: 3 citrouilles

Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ]

MessageSujet: Re: Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ] Dim 29 Mar - 22:12




Soirée autour d'un bon verre

feat. Evy                         "Je noie mon algrin dans l'chcool" ~ [ Picolo ]





Un nuage... C'était ce sur quoi Jean avait l'impression d'être à cet instant précis. Un nuage en plein orage vu l'intensité de leur étreinte. Il avait même reçu une décharge lorsque la rousse avait posé sa main sur son torse, exactement là où il avait entrouvert sa chemise pour avoir moins chaud, et sur tout le trajet qu'elle avait suivi pour remonter jusqu'à sa nuque. Il respira tout doucement lorsqu'elle s'éloigna tout doucement pour en venir à un sujet qui fâche... Pourquoi gâcher ce moment avec une telle question ? Mais le sourire de la demoiselle voulait dire tout autre, comme lui, elle n'en avait rien à faire de ce qui se passerait ensuite.

« Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à faire ce dont on a envie. A cet instant précis, rien ne nous en empêche et... »


Elle ne le laissa pas finir, repartant à l’assaut de sa bouche, plus ardente et plus gourmande encore. L'épisode de l’ascenseur était doux et innocent, mais celui-ci était décisif. Ils ne pourraient plus faire comme si de rien n'était. Passant toujours dans les cheveux flamboyants et doucement illuminés par les lumières de la place, son autre main glissa sur une hanche de la jeune femme avant de se perdre dans son dos et de la rapprocher encore et toujours de lui. Il avait envie d'elle mais l'alcool restant dans son sang lui disait, comme une conscience, de se retenir pour le moment. Il le sentirait quand ce serait le bon moment, et de toute manière il attendrait le feu vert de sa délicieuse cavalière.


Le blondinet vivait le plus beau moment de sa vie. Aujourd'hui, une femme le voulait, ne l'avait pas repoussé et il était plus heureux que jamais. Si ce moment ne pouvais jamais finir, si il disposait de l'alchimie nécessaire pour contrôler le temps... Oui, il voulait arrêter le temps, profiter à jamais de sa belle entre baisers, effluves d'alcool, le glouglou, plic-ploc de la fontaine à leurs côtés, les lumières tamisées de la place. Ils n'avaient rien pour immortaliser cet instant hormis leur mémoire.

« Evy ? »


Seulement maintenant... Après tout ce temps dans ces bras elle semblait le repousser ou tout du moins ne plus savoir quoi faire. Désolée de quoi ? D'avoir dessaoulé et de se rendre compte qu'il n'était pas ce qu'elle imaginait ? Cependant elle revint, le fixant intensément du regard. Il aimait ce regard profond. Gentiment, il l'invita à venir s'asseoir avec lui au bord de la fontaine. Il posa sa main doucement sur la sienne, la caressant par moment.

« Ce n'était pas le moment de jouer pendant les attentats, je comprends parfaitement que vous n'ayez pas voulu détendre l'atmosphère vous aussi. Ne vous excusez pas, ça n'en vaut pas la peine. »


Soupirant de soulagement, le fumeur respira un peu mieux. Il avait cru qu'elle ne voudrait subitement plus de lui et était resté légèrement en apnée. Sa main vint caresser la joue droite de sa magnifique conquête, l'obligeant une fois de plus à le regarder, le chocolat fixant l'azuréen.

« Personne n'en saura rien si nous prenons toutes les précautions possibles et inimaginables. Pour le moment n'y pensons pas et rentrons quelque part. Je vous laisse choisir où vous voulez aller. »

Tant qu'il restait avec elle jusqu'à demain, peut importe où ils allaient. Il faudrait juste être prudent pour demain, le travail les rappelant si souvent à la réalité...



© Code Anéa - N-U
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 698
Colonel | Kaze no Renkinjutsushi
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 15
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ]

MessageSujet: Re: Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ] Lun 30 Mar - 20:22

Soirée autour d'un bon verre.
Evy & Jean

Une nuit bien calme pour être réelle. Il y avait bien longtemps que la jeune rousse n'avait pas profité d'un moment comme celui-ci sans avoir une mauvaise impression. La seule chose qui l'envahissait à présent n'était que de la sérénité. Serré contre son bel apollon dont le visage était tellement magnifique, elle lâcha un long soupire dans un silence qu'elle contrôlait et ferma les yeux. Evy savait parfaitement que cela n'allait pas durer et qu'elle venait de dépasser une limite à ne pas franchir. Outre le fait, qu'elle n'avait pas le droit d'aimer un autre militaire, la jeune femme cachait un secret. En se laissant tomber dans ses pensées les plus profondes, la Taïsa revoyait ce moment précis où elle se tenait debout dans le bureau du Lieutenant-Général Raven. Ce dernier, assit confortablement sur son siège, regardait intensément la femme aux cheveux rouges comme le sang et se mit à sourire en montrant l'intégralité de sa mâchoire. Evans se doutait qu'il eût une nouvelle mission à lui confier, mais qu'est-ce que cela pouvait bien être cette fois. Oui, cela n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait en face de lui, et cela ne présageait jamais rien de bon. Se souvenant des paroles de cet homme à l'âme aussi pervertie qu'un damné, la militaire se revoyait serrer les poings avant de hocher la tête et de prendre un tas de dossiers que son interlocuteur venait de déposer sur le bois brillant de la table. Des cibles à éliminer... Comme la plupart du temps.

Ce fameux tas de dossiers se trouvait dans une pièce fermée à clé, chez elle. Personne n'avait le droit d'y accéder, même pas la colocataire de notre militaire. Tous les ordres de missions que ce Raven pouvait lui donner, étaient tous enfermés à l'intérieur de cette pièce, ainsi que tous ses secrets qu'elle se gardait bien de dissimuler depuis maintenant plus de trois bonnes années. Depuis son arrivée à Central, elle savait pertinemment que sa vie n'allait pas être comme à l'Est. Elle se fit remarquer rapidement et fut abordée par son futur chef. Au départ, elle pensait qu'il était un peu à l'ouest et qu'il n'avait pas toute sa tête... Parler de l'immortalité et d'une pseudo armée capable de ne pas mourir qui serait bientôt à portée de main grâce à des êtres hors du commun. Des homonculus qui se cachaient parmi les humains pour un jour, donner la possibilité à ceux qui servaient leur cause d'obtenir des choses totalement inimaginables pour le commun des mortels. Evelyn avait eu du mal à y croire, mais après un bref passage dans un laboratoire, elle se rendit compte que les délires de Raven n'étaient certainement pas chimériques.

Depuis lors, elle n'avait pas d'autres choix que de le servir afin d'obtenir quelque chose importante à ses yeux... Une réponse à une question qu'elle se posait depuis ses huit ans. Obligée de servir d'arme, elle accomplit des missions en secret, restant dans l'ombre pour ne pas éveiller des soupçons sur ses agissements. Il y a peu de temps, l'homme à la peau mâte lui donna une mission : surveiller une équipe qui allait débarquer à Central et les éliminer si besoins. Cette team, maintenant installée dans le bureau à côté du sien, n'était autre que celle du colonel Roy Mustang dont Jean faisait partie. Ayant pour ordre de se rapprocher d'eux, elle avait un jour rencontré ce fameux Alchimiste d'Etat et ainsi avait eu la possibilité de garder un oeil sur les autres. Ces fameux dossiers cachés dans un coin de son appartement donnaient toutes les informations sur les subordonnées du Héros d'Ishval et l'ordre de ne pas s'en prendre au meneur avait été déclaré par Raven lui-même.

Alors oui.. Elle venait de franchir une limite à ne pas dépasser en ayant des sentiments envers une cible. La demoiselle savait qu'un jour, elle serait dans l'obligation de l'éliminer si jamais il devenait trop gênant pour certains hauts-gradés. Pourquoi ne pas tout simplement lui avouer la vérité et lui dire qu'elle était en vérité en train d'essayer de trouver une solution pour éviter ce moment fatidique ? Cela ne serait que mensonge de sa part. Evans ne pourrait rien contre un ordre direct et elle n'aurait pas d'autres choix que de s'exécuter. Si elle lui avouer que cette femme en face de lui ne cherchait à obtenir des informations et de tenter de se défaire de l'emprise qu'avait Raven sur elle, il ne la croirait certainement pas et s'éloignerait inévitablement d'elle. Au bout du compte, cela ne ferait qu'accélérer l'inévitable. C'est aussi pour cela qu'Evy cherchait à s'allier discrètement à Mustang pour faire tomber les plans de Raven à l'eau, mais cela semblait plus compliqué que prévu... Surtout en sachant qu'il y avait toujours ces homonculus cachés dans l'ombre et qui pouvait la surveiller à tout moment. Un seul faux pas et la mort l'attendait, mais ce n'est pas ce qu'elle cherchait, pas avant d'avoir accompli une vengeance programmée depuis son enfance.

Soudainement, la rousse fut retirée de ses rêveries par le son de la voix de l'homme dont elle ne quittait pas des yeux depuis un long moment. Trouvant une excuse, la jeune colonel se sépara de son étreinte, mettant cela sur le dos sur les attentats et évitant de devoir lui avouer ce qui l'a rongée au plus profond d'elle-même. L'excuse passa comme une lettre à la poste et fut soulagée que son mensonge ne rien laisser paraître sur son visage pouvant mettre la puce à l'oreille de notre sous-lieutenant. Ne pas éveiller les soupçons pour le préserver du danger, bien qu'après tout, Jean était dans le pétrin depuis bien longtemps. Au final, la femme manipulatrice et tueuse à gages à ses heures perdues alla s'installer sur le bord de la fontaine, avant de sentir le contact de la main d'Havoc sur la sienne. Un frisson la traversa de toute part, mais encore une fois, elle tenta de refouler une émotion qui devenait de plus en plus incontrôlable. Sentant ensuite une main lui caresser le visage, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de tourner le regard vers le blond et l'écouter alors qu'il essayait de la rassurer sur un point qu'elle avait abordé un peu plus tôt. Oh.. Si seulement il pouvait lire dans ses pensées, cela serait tellement plus simple pour elle. Cette relation qui commençait entre eux n'allait certainement pas être une douce idylle, mais une épreuve de plus à surmonter. Mais que faire quand on ne pouvait plus cacher ce qu'on ressentait alors qu'on sait que cela va mal se finir un jour ? Carpe Diem... Profiter du moment présent sans se soucier des ennuis. Se laisser aller et mettre de côté le temps d'une nuit, les soucis et autres problèmes dont elle devraient certainement leur trouver une solution lui traversa longuement l'esprit. Après tout, pourquoi chercher compliqué quand on peut faire simple. Finalement, Evy se redressa et se tourna ensuite vers l'homme qui faisait battre son coeur en cet instant et se pencha vers lui pour venir lui murmurer d'une voix douce et mielleuse, tout en lui prenant la main.

- « Allons chez moi dans ce cas pour continuer ce que nous étions en train de faire ~ »

Sans attendre une seconde de plus, elle l'entraîna à sa suite, quittant ce paysage délicieux pour retourner vers les habitations et se diriger vers son appartement qui n'était pas très loin de là.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ]

MessageSujet: Re: Soirée autour d'un bon verre |PV Jean | [ CLOSED ]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» SUJET COMMUN › soirée autour du feu de bois
» Haiti en Marche - Editorial autour de la mort de Gerard Jean-Juste
» Autour du Nouveau Livre du Dr Jean Bertrand Aristide
» Autour d'un verre
» Une soirée tranquille ... ou pas. Jun lâche ce verre !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: CENTRE VILLE-