RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.

Escanor est officiellement plus accro à la bibine que Ban !
A l'occasion de pâques, notre chimère commence à voir des bibines partout dans toutes les images du forum !
Pendant ce temps... Dominic, Elena et Princesse se font la guerre pour les trouver.
Finir dans un love hôtel avec Banou, ça motive !

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Who am i !

[Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 Empty

[Event] Attentat à Central [Groupe 1]

MessageSujet: Re: [Event] Attentat à Central [Groupe 1] [Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 EmptySam 2 Aoû - 20:18

Attentat à Central

feat. Jean Havoc.
Elle ne s'attarda pas à chercher d'autres informations auprès des autres, elle partit directement en direction du petit groupe de militaires. Elle fit une grimace. De loin et de dos, elle reconnaissait parfaitement le Colonel Mustang. Et elle se souvenait parfaitement de leur 'adorable' rencontre aux Archives. Haha, elle n'espérer qu'une chose, c'est qu'il aller faire abstraction sur le sujet devant les autres. Elle poussa un soupir et s'avança, effectuant un salut réglementaire.

- « Il y a dix minutes environ deux explosions se sont produites dans le centre de la ville. Nous ne savons pas qui sont les responsables, mais c'est à nous de les retrouver. »

Durant la discussion, la demoiselle jeta un œil à chacune des personnes présentes. Déjà, il y avait Mustang, comme elle l'avait remarqué plutôt. Sauf qu'avec son air complètement shooté et bourré, c'était franchement pas classe. Il y avait le Colonel Evans. Une jeune qu'en réalité, elle n'avait aucune idée de qui s'était. Il y avait aussi un Commandant qu'elle ne connaissait pas. Pour finir, il y avait le Führer, et deux acolytes du Colonel Mustang. Jean Havoc et Riza Hawkeye. Du moins, si elle ne se tromper pas.

Des équipes fussent 'construites' pour partir à la recherche des... euh. Terroristes ? Bref. Liesel se retrouver avec le Sous-Lieutenant Havoc. Qui fait partie de l'équipe de Mustang. Avec un peu de chance, il ne sera pas comme son supérieur. Écoutant les dernières directives, Liesel se tourna vers son coéquipier. Celui-ci lui fit signe de le suivre. Les groupes partirent en directions des entrepôts sans bruit, sans dialogue. Aucun son ne sortis de la bouche d'un des militaires durant le trajet. Une fois sur les lieux, les groupes se sont séparés par binôme.

- « Voilà l'entrepôt n°7... Vous êtes prête Commandant ? »

Si elle était prête ? Oui. Elle n'avait pas dormi. Elle était donc parfaitement réveillée. La main de son partenaire était posée sur la poignée de la porte, prête à ouvrir l'entrepôt. Posant sa main sur la poignée de son épée, elle acquiesça en guise de réponse à la question de son équipier, lorsqu'ils perçurent un hurlement atroce en direction des entrepôts dont le Lieutenant Hawkeye et le Commandant Alastor avaient la charge. La demoiselle se tourna en direction du cri, arme blanche prête à faire un meurtre. Rien à l'horizon. Désobéir aux ordres ou aider des camarades. Le choix était vite fait pour la demoiselle. Elle regarda son partenaire. De ce simple regard, elle sut qu'il avait la même intention. Il était hors de question pour les deux jeunes gens d'abandonner leurs camarades. À peine quelques pas furent effectué pour rejoindre leurs camarades qu'une voix les mit en garde.

Des menaces. La voix, ou du moins, l'individu, leur 'conseiller' de rester en place. Quand bien même ils étaient deux face à un, ils stoppèrent leur avancé. Qu'est-ce qui pouvait leur dire qu'ils étaient réellement trois ? Rien. Le noir les empêcher de voir les alentours. Des grognements se firent entendre. Proches. Ils étaient très proches. Tous venant de directions différentes. Piégés. La seule sortie de secours possible était l'entrepôt. Mais seront-ils réellement en sécurité là-bas ? Le Sous-Lieutenant passa devant Rosenwald et tira sur l'une des bestioles qu'il avait réussi à percevoir grâce à la lueur de la lune, en reculant. Il devança les pensées du Commandant. Courir à l'intérieur du bâtiment. Son instinct de survie lui conseiller, et son partenaire le penser aussi. Elle ne perdit pas une seconde, entendant par la même occasion, le rire du crétin percher en haut de la structure, elle courut à l'intérieur du bâtiment, son camarade à quelque pas derrière elle.

Désolée du temps et de la réponse merdique. Y.Y"

© Great Thief
Revenir en haut Aller en bas
Jin-Wan Han
Messages : 580
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

[Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 Empty

[Event] Attentat à Central [Groupe 1]

MessageSujet: Re: [Event] Attentat à Central [Groupe 1] [Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 EmptyDim 3 Aoû - 23:55

Attentat à Central.
Jin & Cie.

La nuit était tombée depuis bien longtemps sur Central city. La plupart des personnes dans la ville se retirer pour aller dormir afin d'être en forme pour la journée qui allait suivre, tandis que d'autres allaient s'aventurer dans les rues de la ville en quête d'amusement et de camarades de beuverie. Jin-Wan du clan Han avait, pour cette nuit, une affaire bien plus intéressante que de boire jusqu'à plus soif et de finir la tête dans un caniveaux pour évacuer le surplus d'alcool dans l'estomac... En cette douce soirée qui se profilait pour notre Xinois, il y allait avoir enfin un peu d'action depuis son retour dans le pays de l'alchimie. Comme les autres de son groupe, il avait reçu son ordre de mission et avis déchiffré un code lui permettant de lui indiquer une heure et un endroit de la ville où il devait se rendre afin de commencer à faire bouger les choses à Central.  

Vers plus que dix minutes avant le regroupement. Sans tarder plus longtemps, il prit son sabre en main, le posa en partit sur son épaule et ferma la porte de son appartement avant d'aller se frayer un chemin dans l'ombre de la grande rue pour se diriger ensuite vers le quartier industriel. Il n'était certainement pas le premier arrivé au bout de quelques minutes de marche, mais le ténébreux au long manteau n'était pas le dernier non plus. Sur les lieux du rendez-vous, se tenait le chef de la bande d'étrangers, il se tenait dans l'ombre, ne laissant personne voir son visage, bien que les personnes présentes savaient très bien à quoi il ressemblait. Une voix pleine d'autorité donna les instructions et les ordres à remplir. L'homme savait que les militaires tenteraient des les rechercher pour les arrêter. Des explosions se firent entendre dans le centre même de la ville et le groupe afficha un sourire. La partie allait enfin pouvoir commencer. Toutefois, avant d'aller dans sa zone, le meneur attendit quelques instants pour demander une faveur à notre Xinois. Son coéquipier était un homme à surveiller de loin, il serait capable de détruire la ville à lui-tout seul. Pas de débordement et au signal, ils devraient tout deux revenir à leur Q.G pour faire leurs rapports. Mais vous allez me dire.... Pourquoi étaient-ils tous présent et quel était le jeu qui aller commencer ? La réponse allait très bientôt montrer le bout de son arme.

Jin suivit de loin son partenaire de jeu et finalement s'arrêta sur un toit en faisant signe à son compagnon de mission, qu'il était prêt de son côté. Sur le même toit, se trouvait des cages de chimères que les infiltrés avaient réussit à se procurer en masse pour se fameux soir. Dans ce pays, il y avait tellement de choix d'armement en tout genre, que c'était presque trop facile. Oui, c'était bien plus simple de se procurer des chimères en territoire ennemi, surtout quand Amestris "fabriquait" les armes et que certains des scientifique s'étaient rangés du coté de l'armée d'étranger venus pour prendre le pays sous leur règne après avoir tué le célèbre King Bradley. Une bonne dizaine de minutes plus tard, il vit dans son périmètre, deux personnes se diriger vers lui. Des militaires... Le chef avait bien raison. Amestris allait tout de même envoyer ses troupes sans même savoir qui était l'ennemi. HAHAHA ils couraient tous deux vers leurs pertes.

Notre homme qui avait réussit à passer le mur de Briggs, il y a quelques années, observa longuement de son toit, les deux personnes qui commençait à fouiner, l'un était un homme avec une arme à la main et l'autre une demoiselle, il avait l'air jeune et donc pas forcément très haut dans la hiérarchie de l'armée... Sauf si c'étaient tout deux de véritable génie, mais face à lui, personne n'était de taille. Un sourire s'afficha sur son visage caché par les ténèbres de la nuit et resserra son emprise sur son arme encore dans son fourreau et posé contre son épaule. Ce soir avec un peu de chance, Kikoku goûterait au sang de ces chiens de l'armée de Central pour son plus grand plaisir. Un hurlement venait de se faire entendre dans la nuit et provenait des hangars pas très loin... Oh et bien on dirait qu'une personne venait de faire la rencontre des chimères dans l'un des entrepôts qu'ils avaient pris soin de placer en début de soirée. Elles étaient aussi affamées que celle qu'il y avait juste derrière lui. Le sourire de notre Xinois s’agrandit et il pencha la tête un peu sur le côté droit pour observer les deux personnes se mettre à aller en direction du cri qui résonnait encore.

Je vous conseille de rester gentiment ici, auquel cas je serais obligé de vous tuer.»

Le silence fut de nouveau brisé et il se mit à zieuter les militaires qui venait de capter sa position. Ah la population de Central étaient vraiment amusante à observer, surtout par les réactions qu'ils pouvaient avoir dans une situation dont ils n'avaient pas le contrôle. Car, oui en effet ces deux petits chiots perdus dans la basse-ville allaient maintenant s'affronter à des chimères que notre infiltré venait de libérer. Sans quitter du regard ses proies, Jin serra le fourreau de son sabre et s'apprêta à dégainer lorsqu'il vit les deux cloportes se mettre à courir en direction de l’entrepôt. Cela le faisait rire ! Un petit jeu de cache cache contre la mort ! Quoi de mieux pour l'occuper. Cela faisait tellement longtemps qu'il rêvait de se divertir de la sorte... Il y avait bien longtemps que notre ancien assassin du clan Han n'avait pas était aussi amusé dans une mission.

Sans plus attendre notre homme au manteau noir se retourna et sauta de son toit pour atterrir sans trop de problème sur le sol à quelques mètres plus bas. Il y avait un autre accès derrière cet entrepôt. Jin connaissait le terrain pour avoir longuement étudié en détails la ville de Central pendant des jours, tout en se promenant incognito. La porte en ferraille s'ouvrit d'un geste de la main libre de Jin et il entra à l'intérieur pour arriver en face de nos deux militaires, toujours le sourire aux lèvres. Toutefois, il leurs laissa quelques instants de répit et alla grimper rapidement sur une plateforme en hauteur, à l'abri des regards et brisa son silence une fois de plus.

"On dirait bien que nous sommes en sécurité pour un petit moment" C'est ce que vous vous dites... Hélas je crains fort que ce ne soit le cas.»

Il était encore caché dans l'ombre d'un poteau en acier un peu rouillé et regarda les deux militaires en bas avec son sourire et son arme, prête à être dégainée au cas où. Il avait pour ordre de ne pas dévoiler son identité à l'ennemi, il resterait donc bien caché dans son coin pour le moment afin de profiter du spectacle. Il avait fait en sorte de laisser la porte par laquelle il était entré discrètement, laissant un passage pour les monstres qui attendaient de trouver une faille dans l’entrepôt. quelques instants plus tard les bêtes pénétraient à l'intérieur de la forteresse pour venir se régaler d'un petit festin qui se tenait là. Est-ce qu'en quelques minutes nos deux petits chiots avaient trouvé un moyen de se sortir de ce pétrin ? Après tout Jin devait en garder au moins un en vie pour que le Q.G de Central soit au courant qu'un groupe commençait à passer à l'action, il savait très bien que les hommes qui allaient dans les autres coins de la zone Industrielle finiraient par mourir et se fut confirmé avec une nouvelle explosion au loin.

Vos amis sont tombés sur mon partenaire... Il n'a pas pu s'empêcher de les faire exploser pour s'amuser. Hélas pas le temps de les pleurer, vous allez les rejoindre dans quelques instants. Que vos âmes rejoignent les abysses du monde souterrain et ne trouvent jamais le repos du guerrier... »

Un nouveau rire résonna dans l’entrepôt alors que la situation allait se corser pour les deux proies de Jin.        



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Master PNJ
Messages : 33
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

[Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 Empty

[Event] Attentat à Central [Groupe 1]

MessageSujet: Re: [Event] Attentat à Central [Groupe 1] [Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 EmptyMer 13 Aoû - 18:11
[Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 Scar2
EVENT

.
Vous voici enfin dans la zone industrielle de Central City, là où se regroupe des personnes qui sont responsables de l'attentat dans le centre ville. Du moins c'est ce qu'on suppose. Tout se passait plutôt bien, même que trop bien pour un début de mission. En deux ou trois mouvements, tout a commencé à se corser dans les trois équipes.

Riza et Shiro - Vous avez ouvert la porte du hangar avec succès après de nombreuses tentatives du commandant. Alors que certaines chimères tentent toujours de vous avoir en essayant de vous sauter dessus, un petit groupe s'intéresse à quelques chose d'autre dans le hangar. Il ne sont pas très intelligent, mais ils savent très bien qu'il y a quelques choses d'autre caché dans l'ombre. Il s'agit de Pride. Ce petit groupe ne semble plus être intéressé par les vous, mais par la chose tapi dans le noir. Vous soupçonnez quelque chose de bien plus dangereux, étant donné qu'en une fraction de seconde, il ne reste plus rien des petits qui s'étaient éloignés. Soudainement les autres commencent à se reculer de vous et partir au fond du hangar. Un bruit qui arrive de l'extérieur attire votre attention. Comme le bruit d'une tronçonneuse... Quelques instants plus tard, vous voyez un sorte de nouvelle chimère. Seulement est-ce bien le cas ? Elle est très différente des autres, puisqu'elle ressemble plus à un monstre qu'autre chose. Une nouvelle race de monstre vient de faire son apparition ? Qui a bien pu fabriquer ce genre de chose ? Le mystère s'épaissit de minutes en minutes. Mais alors que vous pensiez vous faire agresser par cette abomination... Cette chose vous ignore quelques instants pour foncer droit vers la planque de l'ombre et tenter de la découper. Pour vous, vous ne savait pas quoi penser, étant donné qu'il découpe du vide. Qu'allez-vous faire maintenant ? Attention, il est largement plus robuste, il ne mourra pas si facilement, même avec des flammes.

Votre nouvel adversaire en plus des enfants : photo 1 - photo 2

Jean et Liesiel, vous vous êtes réfugiés à l'intérieur de l’entrepôt afin de pouvoir échapper à vos adversaires. Hélas l'homme du toit n'est pas idiot et à laissé une ouverture par l'arrière afin de vous surprendre. Il se trouve en hauteur alors que des chimères rentre et vous prennent par surprise. Dans le lot, il y a une chimère ours, dont la peau est écailleuse comme celle d'un alligator. Elle fonce sans tarder dans la direction du sous-lieutenant Havoc afin de l'attaquer, toutes griffes et crocs dehors. Une autre chimère ressemblant à un fauve fait aussi son apparition, la queue de celui-ci à été modifié et se retrouve avec un serpent venimeux à la place. Ce monstre ne tarde pas non plus à vouloir mordre le commandant présent afin d'en faire son quatre heure. La lutte semble difficile, l'un et très robuste et fort, l'autre rapide et intelligent. Mais ce n'est pas tout, alors que la bataille pour votre survit fait rage, un homme arrive par la même entrée des chimères et semble vous demander de l'aide. Il ne cesse de répéter ces mots "Aidez-moi". L'homme camouflé en hauteur sort subitement de l'ombre et fronce des sourcils, hélas, il fait bien trop sombre pour voir son visage, une fois encore. Ce dernier fronce des sourcils et commence à grommeler dans son coin. Il sait apparemment qui est la personne qui vient de faire son apparition ou du moins, il se doute de se qui va se passer. Vous pouvez entendre de sa part une phrase qui va vous mettre encore plus sur le qui-vive "Tché, "il" avait pourtant dit qu'il ne les utiliseraient pas !". Que voulait-il dire par là ? Qui est l'homme qui se rapproche de vous, semblant être très mal en point. Soudainement la chimère ours s'éloigne de vous et tente d'attaquer l'être marchant péniblement. Le résultat est surprenant ! La bête qui mord à pleine dent l'homme, semble souffrir aux bout de quelques minutes et sa gueule commence à se décomposer sans aucune raison. Au bout de quelques instants, la chimère tombe raide morte sur le sol et l'individu reprend sa route pour aller vers vous. Un contact et vous finirez comme le monstre... Est-ce que les armes fonctionneront contre cette chose ? Le repli sera peut-être votre salut ? A vous de choisir ?

Roy et Evy, vous êtes coincés dans les souterrains, apparemment aménagés pour ce fameux "jeu" dont vous parle l'homme masqué. Toutefois, l'attraper n'est pas si simple et il vous file entre les doigts à cause d'une certaine colonel trop pressée d'en finir. Par ailleurs, cette dernière a décidé de laissez le Flame Alchemist se débrouiller avec les chimères pour suivre le maniac des explosifs. Le compte à rebours déjà commencé depuis plus de trente secondes. Il ne reste que très peu de temps avant qu'une nouvelle explosion retentisse quelque part. Les chimères continuent d'attaquer Mustang, même si c'est cause perdue, elle tente de le retarder. De l'autre côté de la porte, Evy se retrouve à courir dans un très longue couloir où les lumières vacillent et une odeur assez forte la fait grimacer. La mort est présent partout. Ouvrant rapidement toutes les portes qu'elle peut trouver, la colonel tombe sur une étrange salle où des cadavres et des mourants sont allongés sur des tables d'opération. Elle peut remarquer avec horreur que ces gens sont sujet à des expériences. Des transformations, des défigurations, les transformant en abomination. Un rire retenti et soudainement les expériences encore inconnues se relève et tente de s'attaquer à la jeune femme qui se retrouve rapidement encerclée. Du côté Mustang, alors que les chimères tente toujours de l'arrêter, elles se mettent soudainement à reculer pour fuir. Une occasion en or de rattraper le temps perdu très cher colonel. Il y a toujours cet homme à poursuivre, mais maintenant le fameux couloir juste derrière cette simple porte et devenu un endroit hanté par les abominations qui sévissaient dans les différentes salles. Le chemin sera longue et pas facile à emprunter, mais c'est le seul moyen d'atteindre votre objectif. L'homme masqué se trouve dans une salle dans un deuxième couloir pas loin du premier et regarde une montre à gousset avec un grand sourire. Tic Tac... Le temps tourne les amis.


HRP


Troisième tour : Cela commence à se corser pour tout le monde ! De nouvelles expériences font leurs apparitions et semble plus vous mettre des bâtons dans les roues qu'autre chose. Il a aussi une menace qui plane dans l'un des groupes, mais qui reste pour le moment cachée. En effet, une bombe est prête à exploser pour l'un des deux premiers groupe. Ne cherchez pas, vous ne la trouverait certainement pas. Tout dépendra du prochain tour. (ça vous met la pression hein ? 8D). Le choix se fera selon vos posts, si toutefois la troisième équipe échoue à sa mission (C'est pas gagné)
Toutefois ne faites pas intervenir les deux PNJs par votre propre chef !
PNJs présent : Jin le mexicain qui se la coule douce en hauteur, L'homme blond dans la salle des sous-sol

Bonne chance à vous mes petits et que le destin puisse vous être favorable



Revenir en haut Aller en bas
Jean Havoc
Messages : 833
Humeur : Hâte de rentrer chez moi ! Mon vrai chez moi où "IL" m'attend... >.<
✎ Dεvσtεd subσяdinatε | Smσkε's lσvεя ღ
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

[Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 Empty

[Event] Attentat à Central [Groupe 1]

MessageSujet: Re: [Event] Attentat à Central [Groupe 1] [Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 EmptySam 6 Sep - 18:13





>> Attentat à Central <<

Feat. Evy S. Evans, Jean Havoc, Pride, Liesel E. Rozenwald, Roy Mustang, Riza Hawkeye, Shiro Alastor...












Jean courrait à perdre haleine, sans se retourner. Il fixait les cheveux clairs du Commandant Rozenwald qui semblaient flotter au rythme de la course effrénée. C'était le seul point positif qu'il avait en ligne de mire. Elle courant vers le hangar censé les garder en sécurité. Il l'aida à entrouvrir la lourde porte coulissante et à la refermer aussitôt. Le jeune homme se laissa glisser jusqu'au sol, dos à la porte qui faisaient obstacle aux bêtes monstrueuses qui les avaient pris en chasse. Il les entendaient grogner, renifler et griffer le métal froid. Un crissement terrible aux oreilles. Il vérifia son chargeur et y remis quelques cartouches avant de soupirer en essuyant son front. Il n'avait pas couru depuis un moment, ça avait beau être une courte distance, il avait encore mal. Pourtant il s'était forcé alors c'était de sa faute... Et celle de ce malade qui les avaient menacés. Il se releva, fixant la jeune femme qui l'accompagnait.


- "Vous n'avez rien ? Aucune de ces choses n'a eu le temps de vous toucher ?"

Leurs yeux s'habituaient à l'obscurité peu à peu. Les trous dans la toitures laissaient passer un peu les rayons de l'astre lunaire. Le blondin sortit quand même son briquet pour y voir mieux. Un "plic ploc" résonnant quelque part, de l'eau sûrement. Des caisses empilées, des barres de fer, de bois... Un vrai bazar ! Ces entrepôts semblaient à l'abandon, pas étonnant que les terroristes aient décidé d'entraîner les militaires jusque ici. Pas de témoins, pas d'embêtement, ni vu ni connu pour commettre leurs forfaits. Le clopeur soupira à nouveau et décida de s'en griller une pendant cette accalmie, tout en surveillant les alentours. Rien à l'horizon encore...

C'était bien sûr sans compter leur mystérieux agresseur. "IL" était toujours là... Brisant à nouveau le silence des lieux et comme la fois précédente, "IL" n'annoncerait rien de bien pour les deux compères piégés comme des rats. Pour confirmer ses dires, des chimères arrivaient de nul-part, à l'opposé exact de la porte par laquelle ils étaient rentrés précédemment. Toujours clope au bec, le jeune militaire releva son arme vers leurs assaillants. Une explosion toute proche vint briser cet intense face-à-face digne d'un western, les militaires et les chimères s'observant... Ou plutôt attendant l'ordre de leur "maître pour attaquer. Si forte l'explosion, qu'elle fit trembler tout le bâtiment et vaciller ses occupants. Jean mit un genou à terre pour ne pas tomber avant qu'un pan de tôle vienne s'écraser tout à côté de lui, soufflant la poussière présente sur eux...



- "Vos amis sont tombés sur mon partenaire... Il n'a pas pu s'empêcher de s'amuser. Hélas pas le temps de les pleurer, vous allez les rejoindre. Que vos âmes rejoignent les abysses et ne trouvent jamais le repos du guerrier..."

"IL" riait à nouveau, comme un dément. Le militaire prenait sur lui pour ne pas tirer à l'aveuglette dans tout le hangard. Toujours un genou à terre dans le nuage de poussière, il attendait que celui-ci se dissipe. C'était sans compter sur une chimère impatiente qui, ayant marre d'attendre, fonça droit sur Havoc qui ne vit tout d'abord qu'une ombre lui arriver dessus dans le flou de la poussière. Il eu juste le temps de se protéger avec son fusil à pompe pour mettre une distance de survie, plus que de sécurité, entre son visage et la gueule de la bête 2 fois plus grande que lui. Le malchanceux militaire donnait des coups de pieds dans la chimère pour se dégager mais rien n'y faisait, l'espèce d'ours ou de grizzli s'acharnait sur lui, claquant des mâchoires dans le vide, espérant se goinfrer de chaire fraîche. De temps en temps un coup de griffes sur l'épaule ou le ventre mais Jean gardait inexorablement les bras levés le plus haut qu'il pouvait malgré le poids de l'animal. Il se doutait bien qu'il ne réussirait pas à l'étrangler de son fusil à pompe vu l'épaisseur de sa peau. De plus, il ne savait pas où était le Commandant Rozenwald, ni si elle s'en sortait. La peur le prenait de plus en plus... Tout d'abord des hurlements inhumains vers la position de Riza puis des explosions... Il ne pouvait se permettre de mourir ici comme de la chaire à pâté.


- "COMMANDANT, TOUT VA BIEN ? OU ÊTES-VOUS ?"

Il entendait toujours d'innombrables grognements de chimères tout autour. Si elle lui répondait, il aurait une preuve qu'elle était toujours en vie. Il tenta, toujours sur le dos et aux prises avec l'ours, de regarder autour de lui comme il pouvait et vit son zippo par terre plus loin, la flamme frétillant encore et diffusant un peu de lumière. Hélas, la seule chose qu'il parvient à discerner dans le brouhaha, c'est le râle plaintif d'un homme et non la voix d'une femme. Cette voix appelait à l'aide mais il lui était impossible d'aller aider quiconque dans sa position. Pourtant, et c'est malheureux à dire, cette "intervention" sauve la vie du blond. L'ours se détourne soudain de lui, attiré par cette personne. Il ne bouge plus, préférant être sûr que la chimère soit bien partie puis daigne se relever. Il sent le sang couler sur lui mais n'y prête pas plus attention. L'épaule est bien amoché et quelques entailles légères sur son ventre, le gilet par-balles pourrait bien s'appeler aussi par-griffes. Il était déchiqueté mais avait limité les dégâts. Il ramassa au passage son zippo et couru voir ce qu'il se passait plus loin.


- "Tché, "il" avait pourtant dit qu'il ne les utiliseraient pas !"

Leur agresseur savait visiblement ce qu'il se passait mais ce que virent les yeux de Jean fût d'un spectacle horrible. L'ours attaqua l'homme, le mordant et tentant de le manger mais il s'arrêta soudain, grognant de douleur. Sa gueule semblait se décomposer, corrodée par quelque chose après avoir mordu cet homme mal en point. Qui était-il ? Il continuait inexorablement son chemin sans se retourner tandis que l'ours derrière lui tombait raide mort... Les autres chimères devinrent hésitantes à approcher après cela... *On ne peut pas le sauver... On ne peut pas.. On ne peut pas...* Le fumeur ne cessait de se répéter ça dans sa tête mais le geste qui suivit le suivrait toute sa vie, il le savait... Il baissa la tête, tremblant et répétant qu'il était désolé, mais il n'avait pas le choix. Il pouvait les tuer au moindre contact... Il arma son fusil et vida son magasin, soit 6 cartouches... Il rechargea en tremblant toujours. Il était certain de l'avoir touché car cette arme ne fait pas dans le détail et plutôt dans la charpie, mais l'homme était toujours debout... 6 cartouches n'avaient rien fait. Il toucha son zippo dans sa poche, espérant qu'il se soit trompé et que ce qu'il avait entendu en arrivant ne soit pas de l'eau...


- "J'ai une idée Commandant, mais il faut que je m'assure d'une chose... Tenez le à distance de vous surtout, je n'en ai pas pour longtemps."

Il lui laissa son fusil si elle avait besoin contre les autres chimères et parti vers la porte par laquelle il étaient entré et bifurqua entre les caisses, le zippo au-dessus de la tête pour y voir. Il n'eut pas trop de mal à trouver ce qu'il cherchait. C'était bien de l'eau qui gouttait, mais sur un fût d'essence. Il entreprit de le déplacer en restant derrière les caisses. Il trouverait bien un autre passage pour avoir le Commandant en ligne de mire et la prévenir à temps. Une fois le passage trouvé, il engagea comme voulu le fût et donna un coup dedans avec son couteau de chasse pour qu'il se déverse et d'un coup il le fît rouler vers l'autre côté. Il intima au Commandant de reculer au plus vite et alluma avec son zippo la coulée d'essence avant de la rejoindre. Il y avait maintenant une ligne de feu entre les militaires et cet homme étrange.




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia & Modifications by Jean Havoc
Revenir en haut Aller en bas
Pride
Messages : 697
Humeur : orgueilleuse
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

[Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 Empty

[Event] Attentat à Central [Groupe 1]

MessageSujet: Re: [Event] Attentat à Central [Groupe 1] [Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 EmptyJeu 18 Sep - 20:11





Attentat à Central


Feat Riza Hawkeye, Shiro Alastor, Evy. S Evans, Jean Havoc, Liesel E. Rozenwald and Roy Mustang...



L'ombre de Pride n'avait fait aucun geste, son ombre invisble aux yeux des deux militaires se trouvant dans le hangars face a ce monstre, dont ils ignoraient qu'il était présent ce qui était assez amusant, mais en fait, ce n’était pas leur soucis premiers fallait dire. Une armée, oui une armée, d'enfants chimères venaient maintenant de les entourer tant est si bien qu'ils étaient encercler, bien sur Pride aurait put sans peine réagir mais non. Il n'en fit rien, il voulait voir avant, voir si ce que l'on disait sur cette Riza l’œil de Faucon était vrais, tout comme cette homme, cet alchimiste d’État, il voulait voir de quoi il était capable et donc se faisait un plaisir de regarder tout cela sans rien faire, même si en effet il serait fâcheux que Riza et l'autre meurt donc si il fallait vraiment, il interviendrait. Les chimères enfants finirent par les entourer, quand un approcha des deux et ce fut Riza qui agis la première, en sortant une arme et tirant sur le sol, mais ce n'est pas cela qui allait stopper ces chimères, Pride voyait pertinemment que non seulement elles étaient manipuler mais plus résistante que la plus part des chimères existante, mais pour qu'elle se trouve comme par hasard la ou se rendaient ces deux la, c'etait un coup montè, maintenant il y avait plus aucun doute, mais il était sur que ces gêneurs qu'elle qu'il soit, n'avait pas prévue l’arrivée des homonculus dans cette histoire et surtout de lui...

Il continuait de réfléchir a qui aurait bien put monter un plan aussi tordu, quand un autre coup de feu attira son attention, remarquant une chimère enfantine blesser a la jambe et par la même la dite Riza tenant deux armes en mains, quand elle s'adressa a l'homme lui demandant un peu de feu, pour avoir de la lumière et faire reculer ces chimères. Pride comprit a ce moment, enfin pour être juste au moment ou il envoya des flammes sur du bois situer a droite de l’entrée ce qui non seulement éclaira le hangar mais agrandit la force de Pride qui bien évidement se garda de se montrer restant sagement dans l'ombre, quand l'homme qui maitrisait les flammes comme ce Roy Mustang, fit un cercle de feu autour des deux, pour les défendre des chimères qui voulaient toujours s'en prendre a eux, quand il annonça qu'il allait faire sauter la porte du hangar, oui pour ainssi fuir, pas mauvaise comme idée de surcroit Pride aurait enfin le champ libre. Cet homme prit alors un peu de temps, mais finalement la porte fini par céder avant qu'il continue a s'en prendre au chimères qui approchaient toujours plus, car le cercle de flamme se diminuait doucement, mais d'un coup, un petit groupe de chimère se mit a se dirigè vers lui! Si il avait put a ce moment précis, sur l'ombre un sourire amuser se serait dessiner, alors ces chimères ou du moins ce petit groupes avaient compris...

Le petit groupes continua de s'avancer lentement, cherchant mais approcher mes petits approcher, car d'un coup sans que personne ne comprenne comment, d'un coup le groupe de chimères disparut. Car en fait ce que personne n'avait remarquer c'etait l'ombre qui c'etait d'un coup étendue avalant les pauvres chimères qui venaient de oser s'en prendre a lui, car on ne s'en prenait pas a l'homonculus Originel. Les autres chimères elle ne demandèrent pas leur reste et se cachèrent au fond du hangar, elles avaient comprit alors qu'il était bien plus dangereux qu'il le semblait, car après tout oui, il était l'ombre et donc il était dangereux car oser l'approcher et c'etait la mort assurè, mais Pride avait bien remarquer le regards des deux militaires présent, qui se demandaient ce qui venait de se passer et de qu'esse qu'il était advenue de ce groupe, quand un bruit attira l'attention de Pride. C’était un bruit étrange, un bruit de roulis... Une tronçonneuse! Pride fini par le reconnaitre au moment ou un espèce de... chimère bizarre? Oui on pouvait dire ça comme ça, surgit d'un coup dans le hangar avant de s'avancer vers les deux militaires. Enfin un peu d'action pour ces deux la marrant. Mais Pride se retrouva vite déçu quand il vit cette chimère foncer sur lui, et tenter bien sur en vain de le découper avec sa tronçonneuse, car après tout, on ne pouvait tuer l'ombre et son réceptacles était bien a l’abri ailleurs... Bien sur Pride aurait put tuer sans gène et en vitesse se monstre, mais non, il le laissa tenter inutilement de le tuer, se disant qu'il allait laisser ces militaires essayer de s'en occuper si ils avaient pas trop peur d’ainsi s'approcher de l'ombre...




Revenir en haut Aller en bas
Master PNJ
Messages : 33
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

[Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 Empty

[Event] Attentat à Central [Groupe 1]

MessageSujet: Re: [Event] Attentat à Central [Groupe 1] [Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 EmptyJeu 22 Jan - 22:58
EVENT CLOS !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

[Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 Empty

[Event] Attentat à Central [Groupe 1]

MessageSujet: Re: [Event] Attentat à Central [Groupe 1] [Event] Attentat à Central [Groupe 1] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: LES RPS TERMINES OU ABANDONNES-