RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.

Pride
Messages : 682
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:
Test:

A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton)

MessageSujet: A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton) Ven 14 Sep - 20:40





Une retrouvaille amusante


Pride & Davis Anton



Le temps passait longuement du moins dans les yeux de l'homonculus de l’orgueil Pride qui pour lui la vie des humains se trouvait être d'une durée tellement courte que cela n'en était pas drôle. 400 ans, c'est le temps qu'il avait passer sur cette terre, a passer le temps a suivre les plans de son père tout en suivant en même temps que les frères qui l'obtint a la suite veille scrupuleusement eux aussi a suivre les ordres de père mais le temps était long, il suivait les ordres calmement sans rien demander et tout se passait a chaque fois comme c’était prévue sans qu'il n'y ait aucune anicroche par rapport au plan et pour cause a chaque fois que quelqu'un ou quelque chose menaçait le plan, il était sois tuer sois enrôler dans l’armée dite immortelle qui était entrain d'être crée, ce n’était pas une mort en sois, car après tout ils devenaient un moreau de la pierre philosophale donc une âme hurlante de douleur et de peine. Mais depuis quelque temps des petits grains de sable venait provoquer des problèmes tous plus dérangeant les uns que les autres ce qui était très drôles. Du moins Pride trouvait ça drôle, ça le changeait de suivre bêtement un plan bien huiler et dans ces 400 ans de vie, ça lui faisait un peu de piquant assez drôle. Bien sur, jamais il n'aurait avouer ces propos et faisait tout pour que le plan de son père fonctionne mais ça l'amusait tout de même...

Il continuait de traîner ça et la avec son ombre dans sa ville, toute façon il continuait de chercher ces infiltrer qui faisait tant trembler le pays, mais en même temps il s'assurait que dans Central tout se passait bien au niveau de son fenean de frère qui continuait son trous sous terre. Il savait que le reste de sa famille était partit ailleurs pour accomplir le plan qu'il avait en tête et donc il n'avait pas besoin de bouger et pouvait voyager librement avec son ombre au cœur de Central, seul lieu ou il n'avait pas besoin du corps du gamin Selim pour jouer le change. Il se trouvait donc dans le QG, en fait son jeu favoris pour l'instant était de surveiller le colonel Evelyne Evans, une femme qui travaillait pour ces plans sans même le savoir du fait qu'elle prenait ces ordres exclusivement du lieutenant-général Raven. Il resta donc dans l'ombre a observer calmement ce qui se passait a son niveau, personne ne pouvait voir qu'il était la, si il ne se manifestait pas ce qu'il se gardait bien de faire, quand il vit quelque chose qui attira son attention. L'homme qui suivait le colonel Evans, il l'avait déjà vu quelque part, mais ou? Il essayait de se souvenir mais rien a faire pour le moment, pourtant cette tenue et même ce visage... Ah c’était triste de vieillir, quand finalement ça lui revint en mémoire le voleur! Celui la même qui c’était introduit chez lui et son petit frère Wrath, celui la même qui avait d’ailleurs prit l'apparence de Wrath et fait une mauvaise imitation, il se demandait quand même encore comment des humains avaient put se laisser avoir par un tel subterfuges. Mais en même temps c'etait des humains, il ne fallait pas trop compter sur eux...

Notre homonculus était bien content de retrouver cette homme et un petit sourire carnassier apparut sur l'ombre dans le coin de la pièce, alors qu'il avait retrouver l'homme qu'il cherchait depuis un petit moment, pour la simple raison que Pride le cherchait car il pouvait se dire qu'il pourrait être utile pour son plan. Seulement, il ne pouvait se permettre de se dévoiler devant Evelyne Evans, certes elle connaissait son existence a lui et aux autres homonculus, mais il ne pouvait deçament pas se montrer car elle ne l'avait jamais vu même lorsque cette femme s'en était prit a Anjuu, il avait fait en sorte de rester cacher jusqu'au bout et la il ferait de même. Il se devait d'attendre que cette homme sois seul et la alors il pourrait l'approcher et lui parler et même au pire, il pourrait faire en sorte qu'il se retrouve seul en se servant de Raven, pour faire en sorte de les séparer tout les deux si il le fallait, mais pour le moment, il allait rester sur place et observer ce qu'il en était de la situation...


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Davis Anton
Messages : 135
The burglar thousand faces
Who am i !

A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton) Dim 14 Oct - 11:33
Cela faisait quoi ? Deux jours max qu'il avait commencé son stage, il n'avait encore débuté aucun apprentissage et se demandait comment demander au Colonel Evans de lui apprendre à se battre et a utiliser le vent, car c'était bien son vent qui l’intéressait le plus. Le brun se demandait aussi combien de nourriture, il devrait avaler avant de ne plus ressembler à une allumette et de retrouver son poids initial pour ne plus être aussi fragile et affaibli. Mais pour le moment jouer les assistants auprès de la femme était amusant, cela faisait un peut secrétaire à lui ramener du café des qu'elle le demandait. Et bien sur il notait ce qui lui semblait pertinent, car mine de rien il allait avoir à faire un vrai rapport de stage pour son école. Aussi la suivait-il partout ou elle allait... Enfin presque, pas aux toilettes non plus ! Il n'était pas un pervers ! Sans compter que sur son temps libre, il laissait dériver ses pensées vers son petit ami et griffonnait des petits cœurs sur son cahier … Comme une adolescente amoureuse. Remarque, c'était son cas non ?

C'est pourtant dans le couloir en suivant la belle rousse qu'il avait remarqué quelque chose, un pré-sentiment, se sentir observé et c'était retournée en s'arrêtant. Il avait scruté du regard les ombres, mais n'avait rien vu. Rappelé à l'ordre, il avait continué sa journée avec la femme. 


Sa journée était finie et il était debout près de la porte du QG, mais assez loin des soldats qui gardait l'entré, il attendait Sébastien qui venait le chercher en voiture. À vrai dire, il l'amenait là ou il le désirait, car en ce moment il n'était juste pas capable de prendre le bus comme avant. Davis n'avait jamais aimé montrer les moyens financiers de sa famille. Ses parents n'aimaient pas non plus s’exposer et préféraient vivre normalement, mais pas comme des gens aisés. Cependant, il n'avait jamais manqué de rien et l’orphelinat de sa mère était une bouffer d’oxygène. Mais Davis avait toujours aimé être entouré, c'est pour cela aussi qu'il prenait habituellement le bus. Dans ses spectacles, il se sentait juste seul. Seul contre tous, mais aimait aussi cela, car tous le regardaient et voulaient se saisir de lui, même s'il ne voulait pas être touché. Tout était contradictoire dans sa façon d'être. Être un gentil garçon, mais aussi un voleur rechercher, détester par les autorités, mais adorer par la population. Mais pour le moment son alter-ego était en vacances.

Bref, il attendait debout en regardant l'heure sur une montre à gousset. Son majordome était en retard, Davis espérait du coup que rien n'était arrivé. Mais peux être avait il du faire le chauffeur pour son père qui avait du être appeler pour une expertise, après tout, ne lui avait-il pas vaguement dit ce matin qu'il aurait peut-être, un peut de retard ce soir ? Ce devait être cela sans aucun doute.

Le brun soupira et ferma ses yeux indigo de fatigue, rester debout aussi longtemps lui était pénible en ce moment. Il se déplaça donc jusqu'au petit parc a coté et s'assit sur un banc. Il sorti son carnet de son sac pour relire ce qu'il avait noté aujourd'hui et choisir ce qui serait pertinent dans son rapport de stage, mais également pour sa propre étude.

Il rajouta une note : «  Le colonel Evan est une jeune femme volontaire et indépendante, faut marché droit et pas d’écart sinon elle vous reprend. Elle semble buter, quand elle a une idée en tête, elle ne l'a pas ailleurs. J'ai repéré le bureau du colonel Roy Mustang avec qui elle semble se chicaner. Y faire un tour pour en apprendre plus sur le personnage semble être à prévoir. Se renseigné sur son équipe un peux plus que la dernière fois serais judicieux. » 

Le jeune homme tourna la page et commença a dessiner un visage et a gribouillez des cœurs autours en soupirant, quand allait, il le revoir ? Vite, espérait-il, même si c'était avec son alter-ego. Il se redressa et se massa la nuque en baillant, la nuit tombait... il frissonna, mais pas par ce qu'il faisait froid, ses cheveux se hérissant sur sa nuque, il le ressentait à nouveau. C'était froid et dangereux. Glissant sa main dans sa veste ses doigts trop maigres se refermèrent avec fermeté sur la crosse de son arme si spéciale. Après tout même en étant lui-même, il se déplaçait avec son matériel. Plissant les yeux, le carnet lui fut remis dans le sac en bandoulière encore accroché au corps du… Voleur. 


- Qui est là ? Montrez-vous ! 

Sa voix se termina dans un murmure, comme un secret.

- Je sais que vous êtes là.
Revenir en haut Aller en bas
Pride
Messages : 682
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:
Test:

A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton) Dim 21 Oct - 11:01





Un Debut de discutions


Pride & Davis Anton



L’espionnage et l'observation était le point fort de l'homonculus de l'orgueil du fait de sa forme d'ombre personne ne pouvait le remarquer. Il pouvait être la, coller sur vous ou même dans votre maison ou appartement dans un coin sombre et pourtant ont ne pouvaient le voir ou bien même le remarquer car il était l'ombre lui même et tout le monde avait de l'ombre parfois a des endroits d'ont ils ignoraient l'existence. Pride continuaient par contre son observation du voleur qu'il avait chercher pendant un moment, sans même se douter qu'il allait le retrouver la, au QG de Central accompagner du Colonel Evans de surcroît, mais bon c’était parfait au moins il n'allait pas avoir a mettre énormément de moyen pour le retrouver depuis cette fameuse histoire de vol...  

Pride continua gentiment de suivre le voleur et le colonel dans leurs occupations en observant en silence ce qui se passait et les suivant passant d'ombre en ombre en évitant gentiment de se faire remarquer. Le voleur était vachement maigre a ce que put remarquer Pride, cet homme devrait mieux se nourrir tout de même on pouvait penser qu'il pourrait se faire briser en deux par le moindre souffle de vent, tout de même c’était quand même surprenant, mais bon peut être était t'il malade ou autre allez savoir. Alors que les deux marchaient toujours suivit par l'ombre quand il remarqua le voleur se tourner vers lui. L'aurait t'il vu? Non pas possible, il ne pouvait le voir, enfin il n'y avait rien qui montrait qu'il était la, de surcroît nul être vivant ne pouvaient savoir si quelqu'un était un homonculus ou non a part certains de ces Xinois qui en etaient capable de sentir le nombre d'âme qui se trouvaient en eux mais même ça, Pride se demandait comment ils faisaient et un jours ils devraient attraper et tuer un de ces Xinois pour comprendre comment ils fonctionnait mais ce voleur n'en était pas un alors comment l'aurait t'il vu? Finalement il tourna la tête de nouveau et reprit ces activités comprenant donc qu'il avait juste eu un sentiment mais ne l'avaient pas vu...

Finalement la fin de journée vint et le soleil commença a décliner doucement et la nuit commençait a se pointer avec elle la libération du pouvoir de Pride au niveau le plus haut du fait de toute l'ombre qu'il y allait avoir avec la nuit. Le voleur lui pourtant était maintenant devant l’entrée du QG il semblait attendre quelqu'un, mais qui? Il n’était pas seul, peut être même avait t'il une vie autre que celle de voleur, voir même avait t'il peut être une famille, ce qui dans se cas serait parfait, cela ferait un moyen de pression parfait pour Pride pour manipuler ce voleur car après tout Pride était comme ça, pour faire en sorte que tout fonctionne, il n’hésitait pas a prendre des otages même quand ça propre vie était menacer il n’hésitait pas tout faire pour rester en vie. Finalement le voleur se déplaça et Pride le suivit docilement telle un chien suivant gentiment son maître, quand finalement il se stoppa sur un banc et se mit a griffonner des choses dans un carnet. Pride se souvenait bien de ce petit parc, c’était la qu'il avait rencontrer la seule humaine qui lui avait fait tourner la tête et rendu amoureux la petite Elysia sa petite princesse, mais l'heure n’était pas a la nostalgie et a l'envie de revoir la fille qu'il aimait, mais a la discutions avec cette homme car a l'heure tardive qu'il était le parc était vide et il pouvait enfin discuter avec lui calmement. Lui proposer de travailler pour lui car un voleur pouvait toujours être utile et si il refusait, bah... Il le tuerais et le ferais disparaître simplement ou bien même se servirait d'un moyen de pression pour l'avoir. Finalement l'homme cessa d’écrire dans son carnet et le rangea avant de mettre la main dans sa veste et demander qui c’était et de se montrer, et d'ajouter par la suite qu'il savait qu'il était la. Pride qui était dans l'ombre du banc fit un mince sourire et se doutant qu'il savait qu'il était la, il ne savait pas comment il avait comprit peut être même bluffait t'il, mais peut importe, il était grand temps qu'il se dévoile et il dit alors calmement:

"Et bien... Il semble que vous ayez l'oeuil... En effet je suis bien la avec vous... Me montrer serait peut être pas forcement une bonne idée du moins pas tout de suite, je voudrais pas que vous ayez peur ou que vous soyez surprit par mon apparence si grandiose et je ne me montre que a des rares humains qui pourrait le mériter ou bien même qui meurt après de ma main ou plus tôt de mon ombre..."

Apres cela Pride se tut mais sous le banc l'ombre commença a s’étendre doucement enveloppant le sol doucement et entourant le voleur pour éviter qu'il ne file de peur, maintenant que l'homonculus l'avait retrouver il était hors de question qu'il file de nouveau, quand Pride reprit:

"Venons en au fait, je dois avouer que vous m'avez grandement surprit de réussir a voler le collier dans la demeure des Bradleys chef de cette sublime citée si bien que vous avez attirer l'oeuil d'être qui auraient bien besoin de vos talents et c'est pour ça que je suis la... Pour vous faire une offre celle de travailler pour nous, cette offre je suis sur que vous n'allez pas la refuser, vous allez faire le bon choix, il serait dommage que vous, ou des proches est des problèmes si vous voyez ce que je veut dire, dans cette ville, il y a tellement de mort mystérieuse ou de disparition inexpliquée qu'un de plus ne serait pas une surprise mais se serait dommage pour vous..."

L'ombre elle continuait de s’étendre sous le banc et commençait a entourer le voleur, alors qu'un sourire carnassier commençait a apparaître sur l'ombre au sol...                
Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Davis Anton
Messages : 135
The burglar thousand faces
Who am i !

A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton) Dim 2 Déc - 16:22
Il avait senti que quelque chose n'allait pas, mais le jeune homme ne savait ce que c'était. Ses cheveux les plus courts hérissé sur sa nuque, cette sueur froide le long du dos qui descend lentement et vous glace le sang. Tout votre être le ressent comme une menace, un peut comme un 6e sens. Un sens d'alerte qu'un danger imminent s'approche de vous. Un sens de voleur en quelque sorte. Ce sens qui vous dit quand quelqu'un approche de vous, vous ne le voyez pas mais vos santés son aura, sa présence. De plus étant très observateur et pas qu'avec ses yeux, c'était indéniable, il était rare de pouvoir le surprendre, sauf s'il était vraiment dans la lune. Mais là il se sentait observé depuis le début d'après-midi. Il avait fait en sorte de passer outre, mais là ce n'était plus possible, surtout qu'il était seul.

Puis cette voix ! le brun ne dit rien, il regarda cet ombre anormal grandir et l'entourer. La peur le gagna, mais il se força à rester impassible, à garder son poker face pendant que l'autre fait son discours. Attends-il se vante là . Hé bien il n'était pas avar de mots celui-là. Le voleur sourit légèrement, c'était cocasse ! Mais il ne dit rien, à nouveau l'ombre parla ce qui fit que Davis était désormais totalement intrigué.

Ho encore un qui voulait l'embaucher, décidément ils étaient nombreux à le désirer. Entre la police et les militaires qui voulaient l'arrêter, ses fans qui voulaient le capturer et le garder pour eux, l'assassin dans le nord et maintenant une ombre. Quel genre de monstre cela pouvait-il bien être ? Davis prit son crayon à papier et s’accroupit sur le sol et poqua l'ombre. Non mais vraiment il le poqua pour voir si c'était moue ou pas. C'était peut être débile, mais quand on ne connaît pas on touche avec autre chose que ses doigts.

- Me menacer n'est franchement pas utile, vous êtes quoi ? Comment c'est possible une ombre qui parle ? Vous êtes une chimère.

Davis se releva et croisa les bras.

- Franchement ne pouvez-vous pas vous montrer ? Si quelqu'un passe il me prendra pour un fou à parler seul.


Inutile de nier, le brun avait bien compris que l'ombre savait qu'il était le voleur en blanc, ce qui l'étonnait c'était qu'il ne l'a pas contacté avant, ou alors il n'arrivait pas à l'identifier. Cette pensée le fit davantage sourire. Cet être à ses pieds était aussi fascinant que ses amis les chimères.

-  Je dois réfléchir à votre proposition, je suis en congé actuellement. Besoin de me ressourcer tout ça ! Si vous êtes un terroriste ce sera non tout net, comme je leur ai déjà dit. De plus que m'offrez-vous-en échange de mon aide . Je ne parle pas de garder la vie sauve, mais que m'offrez-vous d'autre . En quoi serais je gagnant en m'alliant avec vous . En quoi un étudiant en théâtre peut vous être utile.


Davis semblait plein d'assurance comme toujours mais au fond de lui il avait la trouille et il ne sous-estimerait pas cette chose intangible, il l'avait fait avec ce terroriste et beaucoup de monde était mort, alors qu'il ne tuait personne. Cela était apparu dans le journal, un vol qui a mal tourné, toutes les personnes présente tuer. Un vrai catastrophe. Cependant vu qu'ils avaient été tuer avec une lame, le voleur avait été exclu. Bref, Davis se re accroupit et regarde l'ombre, les mains sur les genoux, attendant de voir quelque chose comme un visage peut être. Il se trouvait un peu penaude à parler comme ça au sol.

- Je me sens bête à parler au sol.

Ce sourire sur le sol sembla le rassurer sur le fait qu'il n'était pas fou à parler seul, mais en même temps cela l'inquiétait. Mais quand même c'était quoi ce truc . Par contre il lui rendit son sourire en lui en faisant un aussi.

Le jeune homme se releva et s'étira, ses os craquant un peuvent sous le brusque mouvement, puis il prit son sac où l mit en travers de son corps en passant la lanière par-dessus sa tête. Puis il attendit, les mains dans les poches, les réponses à ses questions. La nuit était bien présente et les lampadaires l'éclairaient par le dessus le baignant de lumière et il voyait l'ombre sur les bords du cercle.

* Je suis en train de traité avec le diable...* Pensa le brun sans quitter des yeux ce sourire carnassier qui lui donnait l'impression qu'il allait le bouffer. Mais pas de panique, il analysait son interlocuteur et déjà plusieurs plans d'évasion. Mais attendons de voir ce qu'il lui proposera.
Revenir en haut Aller en bas
Pride
Messages : 682
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:
Test:

A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton) Sam 22 Déc - 14:24





Un Debut de discutions


Pride & Davis Anton



L'homoculus de l'orgueil Pride avait maintenant fait son offre au jeune homme qu'il avait reconnue comme ce voleur vêtue de blanc, il attendait maintenant de voir qu'elle allait être sa réponse. Le sourire carnassier sur l'ombre lui continuait de s’étendre toujours plus rendant un air vraiment macabre a l'ombre au sol autour des lampadaires qui c’était allumer du fait de la lumière du jour qui continuait de décliner doucement, laissant place a la froideur de la nuit. Il voyait parfaitement que cette homme avait peur même si il le montrait pas. Finalement il lui répondit, mais pas une simple réponse, non il lui posa plus tôt une question lui déclarant donc qu'il ne servait a rien de le menacer et en même temps il voulait savoir ce qu’était cette ombre qui parle une chimère demanda t'il alors. Le sourire de l'ombre lui continua de sourire, mais en même temps il était déçue, comment cet homme pouvait t'il le comparer a ces créatures si faible et inférieur qu’était les chimères lui l'homonculus originel le plus puissant de tous...

Alors que l'ombre allait lui répondre comme a son habitude mais l'homme se dressa alors croisant les bras demandant par la même si Pride ne pouvait  pas se montrer car la si quelqu'un passait il le prendrait pour un fous de le voir parler tout seul mais ça Pride s'en moquait surtout qu'il c’était déjà montrer a lui en montrant son ombre mais il allait bientôt pouvoir en voir plus ça oui...  

L'homme lui expliqua alors qu'il était hors de question qu'il travaille pour lui si il était un terroriste et aussi ce qu'il pouvait gagner en échange de son aide et en quoi un étudiant en théâtre pouvait lui être utile. Le sourire carnassier et amuser continua de grandir sur l'ombre comme tout les humains, celui-ci ne cherchait que ce qu'il pouvait gagner en échange... son Avarice était aussi forte que le reste et il allait normalement être assez simple de le recruter. Mais au fond l'ombre ne pouvait se permettre de crier victoire trop vite. Finalement l'homme observa toujours l'ombre au sol déclarant qu'il se sentait bête de parler au sol mais c’était ainsi. Finalement l'homme resta debout en silence observant l'ombre qui continuait de s’étendre engloutissant tout ce qui pouvait l'être autour des lampadaires et du reste, quand des yeux se mirent a apparaître au dessus du sourire carnassier de l'ombre yeux qui se braquèrent tous sur l'homme sans le quitter du regard quand finalement Pride dit calmement:            

"Je trouve cela décevant que vous me compariez a ces créatures si faible qui se nomme chimère... Moi je suis donc comme vous l'aurez comprit pas une simple chimère, mais l'homonculus originel je m'appelle Pride... Rassurez vous de suite je ne suis pas un terroriste loin de la, juste un être qui essaye d'accomplir un vieux projet, je peux vous offrir en retour ce que vous voudrez mais également la vie éternelle si cela vous conviens bien  sur..."

Pride se tut après cela, laissant le temps a l'homme en blanc d'assimilez toute ces infos mais aussi de comprendre ce que le cadeau de la vie éternelle représentait. L'ombre elle continuait d'avancer doucement en entourant l'homme petit a petit pour éviter qu'il essaye de fuir on ne savait jamais, mais déjà dans l'esprit de Pride tout était en place, comment le tuer si il refusait comment le forcer a obéir en prenant des gens au quel il tenait en otage tout ça... Mais également son habiliter a se déguiser et se faufiler partout allait lui être utile aussi. Du fait qu'il cherchait ces fameux criminel ces capacité a se déguiser lui serait utile pour infiltre les infiltrer ce qu'il allait lui être utile. Finalement Pride reprit:

"Pour répondre a votre question, j'ai besoin d'un étudiant en théâtre, donc de vous pour vos capacité a vous déguiser, et a vous faufiler et jouer des rôles, accepter et vous ne serez pas déçue, vu ce que je vous offre en retour, après pour ce qui est de mon apparence... vous devrez vous contentez que de celle-ci. Alors accepter vous... Mon offre?"

L'ombre continua de s’étendre et d'entourer l'homme en blanc alors que le sourire amuser de l'ombre continuait de s’étendre faisant apparaître toujours plus d'yeux sur celle-ci...                       
Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Davis Anton
Messages : 135
The burglar thousand faces
Who am i !

A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton) Jeu 28 Fév - 21:59
Davis l'écoutait avec attention, punaise que c'était flippant tous ces yeux ! Ok un homonculus … c'est quoi ce truc . Il y en a d'autres . Possible que oui, ils sont tous comme ça . Va savoir !

- Ho je suis désolé, je ne voulais pas vous vexer, je n'ai jamais rencontré ou entendu parler d'homonculus avant, je n'ai croisé que des humains et des chimères jusqu'à aujourd'hui. Donc veuillez accepter mes plus plates excuse monsieur Pride !

Davis fit une courbette puis monta sur le banc, et plus précisément sur le dossier en équilibre gagnant un peux de hauteur.

Il réfléchissait en silence à vrai dire. Il devait peser le pour et le contre, mais là ici cela serait compliquer il avait besoin de calme et sûrement de plusieurs jours pour réfléchir, au moins jusqu'à la fin de son stage. Il était évident qu'il devait dire oui pour sa propre survie, mais sûrement aussi pour la vie de ses parents, de Sébastien, des enfants, de Ban et des autres chimères qu'il adorait, et même pour son entourage ses camarades de classe notamment, et surtout pour protéger Abyss. Mais ce qu'il voulait réfléchir c'était les conditions ce qu'il pouvait demander en échange de ses talents... de plus quelle était la position de la créature au sein de la communauté ? Et dans l'armée ? Pouvait-il intervenir s'il se faisait arrêter ?

[color=#0000ff]- Je me fiche de la vie éternelle, voir mourir les gens que j'aime et rester tel qu'aujourd'hui ne m’intéresse pas. Je veux juste vivre pleinement et réaliser mes rêves... Je voudrais vous poser des questions et avoir au moins jusqu'à la fin de mon stage pour réfléchir à la proposition, Vous me communiquer un lieu ou je pourrais vous contacter quand je saurais ce que je peux vous demander en échange. Mais là il me faut plus d'informations.

Il redescendit et s'assoit, puis s'accoude sur ses genoux, il était passé du mode bon enfant à l'homme d'affaires.

- Si je me fais arrêter pouvez-vous intervenir ? Si je suis capturé par des criminels infiltrer, pouvez-vous me récupérer ? Si possible indemne. Quelle est votre position dans la communauté ? Quelle est votre zone d'influence ? En gros si je vous aide et vous protège, pouvez-vous me protéger en retour et me fournir les informations dont j'ai besoin pour mes recherches et mes spectacles? Pouvez-vous me garantir aucun mort et aucun blesser lors de mes interventions parmi les civiles et les militaires ? Et aussi, combien êtes-vous ? Comment je vous reconnais si je croise l'un des vôtres ?

Davis regardait l'ombre, il ne souriait plus, il était impassible, analysant les mouvements de l'ombre, il avait une bombe flashée sur lui, la lumière dissiperait les ombres aux besoins, mais mieux valait faire de cette ombre son ami. Elle est les siens bien sur. Le brun prit son carnet et écrivit dessus, le mot homonculus et il dessina ce qu'il voyait sous ses yeux il ferait des recherches plus tard.

Il se re penchât en avant en fixant Pride...

- Pouvez-vous être mon ombre pendant le travail ?



Qui proposait un pacte avec le diable déjà ? Davis était sans doute plus ce qui se rapprochait d'un ange, et pourtant il n'était pas aussi blanc que son costume ne le laissait voir … plus depuis que Jin l'avait kidnappé et tuer tous ces pauvres gens dans le musée en lui en faisant porter la responsabilité, même si la police l'avait écarté comme suspect de ces meurtres. Pour lui c'était de sa faute et il ne voulait pas les laisser continuer à faire du mal à des innocents. Peut importe les raisons, le meurtre n'était pas excusable. Un pacte... avec le diable et il comptait bien faire un contrat à son avantage.

[hors rp : je suis désoler du temps d'attente... je t'attendais ^^", c'est sur que si j'attends une réponse de quelqu'un qui as déjà répondu, bah ça marche moins bien. Voila, désolé pour ma bêtise. J’espère que ma réponse te plait]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un nouveau pion (pv Davis Anton)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le mouvement Lavalas à la recherche d'un nouveau leadership
» Un nouveau pion sur l'échiquier ? [pv Jordan]
» Recherche duo pour nouveau personnage
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: QG DE CENTRAL CITY-