RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.

Escanor est officiellement plus accro à la bibine que Ban !
A l'occasion de pâques, notre chimère commence à voir des bibines partout dans toutes les images du forum !
Pendant ce temps... Dominic, Elena et Princesse se font la guerre pour les trouver.
Finir dans un love hôtel avec Banou, ça motive !

Jin-Wan Han
Messages : 580
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Réunion n°2 - L'heure est venue.  Empty

Réunion n°2 - L'heure est venue.

MessageSujet: Réunion n°2 - L'heure est venue. Réunion n°2 - L'heure est venue.  EmptyMer 29 Mar - 14:23
  • Jin-Wan Han
  • Infiltrés

Réunion n°2
La nuit était maintenant tombée sur Central City. Dans les rues, les militaires patrouillaient beaucoup plus ces derniers temps. Il était normal d'en croiser souvent suite aux événements de ces derniers mois. Le groupe formé par Nikolaï Roskov devait se rassembler une fois encore pour préparer les prochaines attaques sur le pays. Toutefois, la réunion entre les terroristes n'allait pas tourner que autour de ce sujet. Jin-Wan Han, le docteur xinois devait impérativement avertir son chef ainsi que les autres sur un danger bien plus menaçant que l'armée et ses alchimistes d'états. En effet, pendant le festival qui s'était déroulé quelques temps plus tôt, en fin octobre, celui qu'on surnomme "Death" avait fait la rencontre d'un être étrange.

L'homme au long manteau noir arriva sans mal au Q.G de sa bande et fit signe aux gardes lourdement armés de le laisser passer dès qu'il fut reconnu. Bien que l'endroit semblait être un hangar délabré et abandonné, personne ne pouvait se doutait qu'un complexe, semblable à une forteresse imprenable se cachait sous terre. Le seul moyen d'y accéder était de passer par un vieil ascenseur en métal. Quelques minutes plus tard, Jin-Wan arriva à l'étage où tout le monde devait se retrouver et il ne fut pas surprit de voir une jeune femme au regard assassin attendre dans le couloir, faisant les cents pas. Cette dernière se tourna vers le xinois et plissa les yeux avant de lâcher sèchement.

« Ah bah te voilà enfin ! j'en peux plus d'attendre, ça va me rendre folle... »
« Ravi de te revoir aussi Aria-ya. »

L'homme passa à côté d'elle pour entrer dans la salle qui était vide. Personne n'était arrivé pour le moment. Le médecin alla s'installer à la droite du fauteuil que Nikolaï prendrait et soupira longuement en voyant la mécanicienne lancer des jurons peu discrets à son égard. Quelques instants pus tard c'est au tour d'Alexander Von Sallinger d'entrer et saluer les deux autres d'un regard glacial. Peu ravi de revoir ses camarades, il alla directement prendre place en face de Jin à la longue table rectangulaire. Ce dernier fut surprit de l'attitude de son partenaire de mission. Cela ne lui ressemblait guère de ne pas prendre la parole et de ne pas continuer avec ses grands airs. Il était tellement rare de le voir si sérieux, qu'il devait cacher quelque chose. M'enfin, pour le moment, Alexander n'était pas la priorité. Soudainement, Aria Richards arriva dans le dos de notre assassin et c'est avec un grand sourire qu'elle alla lui murmurer à l'oreille.

« Il fait la gueule parce qu’apparemment tu t'es bien amusé pendant la fête à Central. Il parait que ça été un sacré bordel. Il croit que tu étais en mission alors qu'il s'ennuyait à mourir à Crêta. »
« Je n'étais guère en mission. Ce qui s'est passé là-bas n'était pas prévu. »

Voilà qu'on commençait à lui en vouloir... Ce n'était pas de sa faute si un groupe de chimères et des créatures étranges avait semé la pagaille ce jour-là. M'enfin passons... La réunion allait bientôt commencer, tous les autres arrivaient au compte de goutte et s'installèrent à la table.

On commence par s'installer, après on se tape dessus /PAN/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Réunion n°2 - L'heure est venue.  Empty

Réunion n°2 - L'heure est venue.

MessageSujet: Re: Réunion n°2 - L'heure est venue. Réunion n°2 - L'heure est venue.  EmptyJeu 30 Mar - 21:28
Une lettre à la main et un sourire sur les lèvres, il marche tranquillement sur les toits de la ville. Pour l’occasion, il a enfilé son habit le plus formel. Quoi que dans son cas, formel ne soit pas forcément le mot le plus adéquat. Il est surtout avec des habits qui ne sont pas souillés de sang ou encore pris sur on-ne-sait quelles de ses victimes. Pour une fois, le rouquin a pris la peine de soigner son apparence. Il a rasé sa barbe et coupé les pointes fourchues de sa chevelure soyeuse. Il se dit que c’est pour la forme. De plus une demoiselle l’a vu avec sa barbe et son ancienne coupe, du coup, il devait refaire sa façade.

S’il n’y avait pas autant de parasites militaires en patrouille, il aurait presque eu envie de chantonner, mais il se retient. Il est heureux de savoir que certaines personnes reconnaissent son curriculum vitae et son nombre de victimes. S’il peut servir à une cause et être reconnu pour ses efforts, cela lui convient. Il n’aime pas les militaires corrompus et leur attitude hypocrite. Même s’il porte de beaux habits, il a plusieurs couteaux bien dissimulés sur lui. Il ne faut jamais être trop prudent.

Il regrette un peu son idée de se balader sur des toits, puisque sa jambe lui fait des siennes, mais il s’en moque, puisque le point de rendez-vous est tout près. Une série de renflements dans le mur du bâtiment lui permettent une descente discrète et en douceur. Quelques gardes surveillaient la porte de ce hangar désaffecté, mais il était confiant que sa lettre le laisserait passer. Il respire un bon coup, passe une main dans ses cheveux, puis va devant les gardes. Ceux-ci sont lourdement armés, mais ne remarquent pas sa présence, même s’il agite sa lettre devant eux.

Il se racle donc la gorge juste assez fortement pour qu’ils lui prêtent attention. Un air de surprise passager, puis des hochements de tête lui permettent d’entrer sans histoires. Il a rendez-vous avec un certain Jin et il n’est pas du genre à manquer ses rendez-vous. Contrairement à ce qu’il croyait, il a la surprise de voir une forteresse sous-terraine extrêmement organisée.  Il a détesté son séjour dans l’ascenseur, mais il va y survivre.

Il suit les instructions de la lettre au moindre pas, jusqu’à ce qu’il se trouve devant la salle de réunion qu’il ouvre sans la moindre once d’hésitation. Il sait qu’il n’y a pas de retour en arrière, mais il considère cela comme un premier test de loyauté de la part de ces terroristes.  Il a tendance à préférer le mot révolutionnaire sur le mot terroriste, mais dans la circonstance, la définition de terroriste sied mieux à cette organisation qu’il souhaite rejoindre. Semer la terreur dans les cœurs des proies et changer le pays de l’intérieur est dans ses compétences.

La salle est presque vide, mais un coup d’œil lui suffit pour avoir son idée sur les identités des hauts gradés. Il ne sait pas comment les aborder, mais il se contente d’aller s’assoir dans un coin discret et de tendre l’oreille. Cela ne lui fait pas différent des compagnies de mercenaires pour lesquelles il a travaillé. Il était toujours à l’écart sauf si ses compétences étaient nécessaires. Son manque flagrant de présence faisait qu’il pouvait s’infiltrer presque n’ importe où sans problème. À moins d’être directement demandé, il ne dirait rien et serait quasi invisible. Peut-être que cette fois personne que s’installerait sur lui.

La chaise était relativement confortable, et cela faisait du repos pour sa jambe qui guérissait.  Ce n’était pas que sa blessure l’empêchait de travailler, mais elle lui était inconfortable. Il regrettait de s’être enfoncé une lame dans la cuisse, même si cela lui avait permis d’extraire la balle qui s’était logée dans son os. En deux semaines, le plus gros de la plaie était refermé, et ses points de suture artisanaux avaient tenu bon, même durant ses missions au sein de sa nouvelle compagnie de mercenaire. Ironiquement il avait été engagé par les rivaux de son ancienne compagnie.

Il relisait et relisait sa lettre tout en tendant l’oreille. Il ne lui restait plus qu’à attendre l’issue de ce bourbier potentiel dans lequel il s’enlisait de bonne foi. Il se demandait réellement comment il avait été déniché, lui qui était discret. Peut-être que cette jeune au parc avait quelque chose à y voir, qui-sait? Cela le surprendrait, mais , si des chimères humaines existaient, rien n’était impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Sereliam
Messages : 53
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Réunion n°2 - L'heure est venue.  Empty

Réunion n°2 - L'heure est venue.

MessageSujet: Re: Réunion n°2 - L'heure est venue. Réunion n°2 - L'heure est venue.  EmptyDim 2 Avr - 18:48





L'heure est venue - Réunion n°1
.

(feat.Co-Infiltrés)
.



La nuit porte conseil... Un dicton bien étrange aux yeux rubis de l'homme qui venait de sortir de chez lui et de prendre son envol dans l'obscurité parsemée de-ci de-là de quelques étoiles visibles. Etrange dans la mesure où là où il se rendait, les décisions se prenaient au coeur de la nuit parmi de long et assoupissant débats sans prendre vraiment le temps de peser le pour et le contre. Les Infiltrés lui avaient permis de vivre plus longtemps mais au fond de lui, l'Ishbal n'adhérait pas forcément à toutes ces manières de faire. Cela lui avait déjà retourné le coeur de devoir tuer d'innocents civils dans le but d’appâter les fourmis bleues. Cependant, il savait bien qu'il n'y avait pas 36000 solutions pour venir à bout de l'armée. Ils étaient bien trop peu nombreux pour se permettre d'attaquer un QG ou un autre et d'en garder le contrôle. Alors ils les attiraient ailleurs, et tant pis pour les dommages collatéraux...

Un entrepôt précis et délabré en vue, il amorça son attérissage pour toucher le sol d'un pas silencieux et élégant. Il rangea ses ailes et réajusta son haut pour paraître décent devant les soldats qui le saluèrent alors qu'il passait devant eux pour rentrer dans le vieux bâtiment. Un bâtiment similaire à celui où il avait été emmené la toute première fois, à la fin de la guerre. Superficie à peu près équivalente, le même monte-charge grinçant et saccadé, que cela soit en montée ou en descente. Ces mêmes couloirs lugubres qui, par contre, collait à sa personnalité un tantinet taciturne. Il traversa ces couloirs jusqu'à la grande salle, le seul endroit à cette heure encore lumineux. Des voix s'élevaient déjà alors qu'il allait à peine rentrer, poussant un peu plus une des lourdes portes.

Trois de ces associés étaient déjà là et bavassaient bruyamment pour l'une, tandis que les deux autres semblaient pester et bouder comme des enfants. Encore une qui n'avait pas manqué de se divertir en lançant une pique certainement. Ah non, 4 ! Il n'avait remarqu' qu'au dernier moment ce rouquin isolé loin des autres. Il n'y prêta pas plus d'attention pour le moment ne se rappelant pas s'il l'avait déjà vu auparavant ou non. Combien de personnes avaient été seulement de passage et uniquement conviées dans le but de les manipuler et qu'en fin de compte on les laissent à leur sort pour le bien de la cause ? Il ne les comptaient plus. Il avait lancé un vague "bonsoir" avant de prendre place avec son calme olympien à côté d'Alexander.

- " Si cela peut te rassurer Alexander, je n'ai pas participer à cette... Disons mascarade. Il y avait beaucoup d'odeurs en ville ce jour-là. Beaucoup de chimères en plus d'un drôle de produit qui s'est répandu. L'armée à mis ça sur notre dos j'imagine ? Ou est-ce que c'est passé pour un bête accident de fuite de gaz ? "

Liam n'avait pas jugé cela très intéressant à suivre, aussi ne s'était-il pas plus penché sur l'affaire. Une bande de chimères profitant de l'allégresse des habitants pour mettre le bazar dans on-ne-sait-quel-but avait de quoi être risible. Bon sang, cette réunion s'annonçait être d'un ennui mortelle alors qu'elle n'avait même pas commencée...



© Jawilsia sur Never Utopia & modifié by Sereliam
Revenir en haut Aller en bas
Ozwell Spencer
Messages : 44
Gratte papier retardataire ultime
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Réunion n°2 - L'heure est venue.  Empty

Réunion n°2 - L'heure est venue.

MessageSujet: Re: Réunion n°2 - L'heure est venue. Réunion n°2 - L'heure est venue.  EmptyLun 3 Avr - 18:55





L'heure est venue


Ozwell Spencer & les autres infiltrés



Ce jour la, comme tout les jours, un train fit son entrée calmement en silence, dans la grande ville de Central. Il souffla sa fumée blanche bien haut dans le ciel bleus qui n'avait pas trop de nuage et nombre de gens, en sortit retrouvant avec plaisir, leurs amoureux ou bien même leur famille ou encore des gens qui venait simplement en visiteur et ce fut le cas pour un homme, qui avait d’éternelle lunettes de soleil orange sur le nez un petit sourire en coin et un long manteau blanc qui descendait jusqu’à ces pied. Il s’étira vivement, car cela faisait tout de même un petit moment qu'il était dans ce train, oh bien sur il aurait put parfaitement prendre un train de l’armée du fait de son grade, mais non, cela ne lui disait rien et il avait préférez voyager incognito pour une fois. Il posa calmement les yeux sur sa montre gousset qu'il sortit calmement de sa poche et regarda l'heure qui était toujours figer sur la même ce qu'il faisait qu'il était toujours en retard, mais la il savait qu'il devait y aller la nuit, alors ça convenait a notre militaire qui se dirigea d'un pas nonchalant vers la sortie de la gare pour se promener un peu...

La nuit venue alors que tout était calme et tranquille et que des gens dormait paisiblement dans leur maison ou même leur appartement, ou bien même encore que des ombres traînait dans les rues ou pourquoi des vampires assoiffées de sang, on ne savait plus trop avec toute les histoires, d'autres ombres avançaient en silence. C’était pour la plus part des humains mais pas tous, mais la l'ombre qui marchait les mains dans les poches de son pantalon, le manteau blanc flottant a chacun de ces pas, son petit sourire en coin toujours en place elle était bien humaine, même haut gradée dans les sphères de l’armée. C’était suffisamment rare pour être noter qu'il y ait une réunion, de surcroît il était aussi rare de voir notre général de division de l'ouest s'y rendre. Il marchait calmement et fini par arriver en vu d'un vielle entrepôt qui semblait vraiment d'être abandonner, mais les gardes indiquait que non. Il passa a coter les saluant d'un signe de tête et prit le monte charge grinçant qui descendait doucement dans les entrailles de la terre. Il marcha après cela calmement dans le long couloir et fini par arriver devant les grandes portes en parties ouvertes, ou il entendait déjà des voix parler et celui-ci sans gène aucune entra dans la pièce, gardant les mains dans les poches, passant entre les battant de la porte en partie ouverte et observa la petite assemblée remarquant que tout le monde n’était pas encore arriver. Le sourire en coin d'Ozwell s’élargit un peu et il déclara a la salle entière mais plus pour lui qu'autre chose:

"Et bien, pour une fois que je ne suis pas en retard, ça change."

Il salua ensuite de la tête l’assemblée se disant que au vu des discours des un et des autres, cette réunion allait être amusante, quand il s'assit a une place vide non loin d'un petit jeune qu'il n'avait même pas remarquer en entrant tant il était discret et posa un de ces coude sur la table et l'autre sur le dossier du siège plaçant ces doigts les uns contre les autres attendant l’arrivée des derniers et surtout observant tout le monde attendant que le spectacle comique commence, car il sentait que oui, ça allait être drôle...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Réunion n°2 - L'heure est venue.  Empty

Réunion n°2 - L'heure est venue.

MessageSujet: Re: Réunion n°2 - L'heure est venue. Réunion n°2 - L'heure est venue.  EmptyVen 14 Avr - 0:58

L`heure est venue


Réunion avec les inflitrés




-----------------------------------------------



Cela faisait un certain temps que Kira avait réussi à s’enfuir de l’hôpital et rencontré ce rouquin durant cette aventure au parc. Elle respire doucement tout en fixant le plafond blême. Son dos est posé sur le lit de sa chambre et Kira est plongée dans ses réflexions. Suite à ses mésaventures, elle a été soignée par un médecin qui fait également parti de sa bande.
Elle était restée au lit plusieurs jours et elle n’avait plus de bandages. Kira était enfin guérie et n’avait pas trop de cicatrices visibles, puisque le sang de cet homme avait accéléré sa récupération. Elle était en train de fixer son poignet, qu’elle remuait sans la moindre douleur, songeusement lorsque l’on toqua à sa porte.
Il s’agissait d’un jeune garçon de treize ans qui faisait partie des plus bas gradés de l’organisation comme elle. Il lui explique qu’une réunion va avoir lieu rassemblant tous les membres et qu’il s’agit d’une occasion pour elle de monter en grade. Elle se décide donc de se lever et de s’y rendre puisqu’elle ne veut plus être un simple pion jetable.
Kira remercie donc le garçon avant de sortir doucement de sa chambre et de suivre les couloirs, comme si elle les connaissait par cœur. Un tournant à gauche, puis un à droite au bout de 500 mètres, puis enfin l’ascenseur bien dissimulé qu’elle emprunte afin de rejoindre la salle. Rendue au bout du couloir, elle ouvre la porte et entre doucement. La salle était presque vide, mais il y avait deux personnes qu’elle connaissait. Il y avait Jin et Sereliam la chimère qui discutaient entre eux.
Elle regarde donc les quatre personnes discuter, puis l’un d’eux lui fait signe de s’assoir. Elle lâche un sourire calme en apparence, mais en fait, elle se sentait toute petite dans cette foule d’hommes. Elle se doit de respecter les hauts gradés, alors, elle s’assied plus loin. C’est alors qu’elle remarque la présence de ce jeune homme roux à l’apparence soignée. Étrangement, celui-ci lui fait penser à ce barbu du parc à moitié ivrogne, mais elle ne croit pas que ce soit la même personne. Elle croise donc les bras sans mots.
Pour l’instant, elle n’attend que de savoir le but de cette réunion et comment elle va pouvoir contribuer à exercer sa vengeance. Elle ne fera pas d’erreurs cette fois, elle en est certaine.
© Ban Silverleigh - Modification

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Réunion n°2 - L'heure est venue.  Empty

Réunion n°2 - L'heure est venue.

MessageSujet: Re: Réunion n°2 - L'heure est venue. Réunion n°2 - L'heure est venue.  EmptyDim 28 Mai - 12:33

Sujet: Réunion n°2 - L'heure est venue.




NIKOLAÏ ROSKOV
INFILTRES


La nuit m'a toujours sied le mieux qu'un jour rayonnant, cela calque à mes convictions, mon regard et à ma personnalité. A quoi peut-on penser lorsque l'on parle de nuit ? Le noir, l'obscurité, les étoiles, le silence … les rêves. Mais moi, je suis bel et bien éveillé, et je compte bien faire de ma vision du monde une réalité.

La lumière opaline de la lune filtrée par la vitre de mon salon, je comptais en silence les secondes et minutes qui passent. J'allais être en retard à mon rendez-vous de ce soir.
Prêt, réglant les derniers détails grâce à mon reflet et cette lumière douce, tout était parfait, si ce n'est le temps que je devais laisser s'écouler tout autant que ma frustration augmentait …

« Être à l'heure … C'est déjà être en retard ... » murmurais-je avec mélancolie. « Ce ne sera que la 135eme fois. »


Une fois de trop néanmoins, l'utilité de celle-ci n'est pas de me faire la leçon mais plutôt de la donner, comme si j'avais finalement pris la place de mon cher et regretté Père.
Il était tant d'y aller pour assister et surtout faire le grand modérateur de cette importante réunion. Les idées, les avis et surtout la présence de chacun sont strictement demandés. Chaque chose sera sous le regard du chef Roskov, tout sera jugé, que ce soit les mots ou bien la tenue.
Et cela, sans possibilité de faire une quelconque remarque à Nikolaï : Tenue parfaite, un costume des plus stricts et des plus sobres qu'il en devient l'exemple même d'une image sans erreurs. Ses idées sont leurs idées, tout ce jugera à l'avis … mais qui donc d'autre que le juge peut se juger lui même ?

Après un petit temps, le voici devant les deux gardes. Sans aucune parole échangée, il eut facilement accès à l’ascenseur. Comment ? Tout est dans le charisme, messieurs dames. Certes, son identité n'est connue de tous, mais il reste si reconnaissable même lorsqu'il s'agit bel et bien d'un inconnu à votre regard … Sans même le savoir, vous le saviez : Il s'agit du chef des Infiltrés.
Avant de commander la bâtisse, il ordonne d'une voix froide :

« Tuez tous ceux qui tentent de rentrer après moi … sans ou avec autorisation d'entrée. »

La porte ouverte sur un couloir, le premier pas du chef semblait mettre en stase le complexe entier. Bien loin de la lumière bienveillante de la lune, l'expression de visage de l'homme est des plus sobres et froides. Marchant selon un pas ordonné comme pour ordonner à chaque forme de vie étant à sa proximité de changer le rythme cardiaque à la fréquence de ses pas, comme si le monde pouvait tourner selon ses soupirs.
Cette attitude ne changea en aucun cas lorsqu'il franchit la porte de la grande pièce, dernier rempart contre toute oreille indiscrète, comme un arc de triomphe ou bien l'entrée d'une arène.

Le chef était là, en retard mais bien là. Tout n'est que stratégie, lequel d'entre vous sera le premier à lui faire offense ?

Il alla directement près de sa place, silencieux d'un silence si lourd de sens … Son regard qui n'avait rien de chaleureux, était aussi perçant que le regard rapace d'un aigle chassant sa proie. Chacun avait le droit à sa dose de considération, qu'il soit assis, debout ou bien autre. Il prit la parole dès lors qu'une âme aurait fermé la porte.

« Bonsoir à tous. Sans attendre que le temps nous échappe, je rappelle donc l'ordre du jour de cette réunion. »

Et comme si sa voix et son attitude n'était pas si imposante que cela voulait l'être il pose avec force ses mains sur l'immense table, bien à plat. Comme pour appuyer encore plus ses dires et sa présence ici … Réveillez-vous les morts, pas de repos ici.

« Compte rendu de notre situation ainsi qu'un retour d'expérience sur la récente attaque. Je veux tout les détails. »

Laissant le silence être Roi un petit temps, il ne laissa en aucun cas les questions fuser. Lui seul décide du temps de parole de chacun, et le premier qui désobéira n'est pas digne de sa place ici. L'ordre est une chose à ne jamais briser aux yeux de notre cher Nikolaï …
C'est alors qu'il regarde son bras droit, étant à sa droite, lui octroyant le libre droit et devoir de parole.

Dis-nous tout ... Jin-Wan Han.

Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Réunion n°2 - L'heure est venue.  Empty

Réunion n°2 - L'heure est venue.

MessageSujet: Re: Réunion n°2 - L'heure est venue. Réunion n°2 - L'heure est venue.  Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: LES RPS TERMINES OU ABANDONNES-