RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.
Le Deal du moment : -23%
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
Voir le deal
999 €

Invité
avatar
Who am i !

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Empty

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara]

MessageSujet: Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] EmptyDim 19 Avr - 18:23


Qu’est qu’un homme au milieu du désert ? Au milieu de ses vastes étendues qui forment ce monde ? Un homme n’est rien, juste un grain de sable, une insignifiante et si petite chose… Je porte mon fardeau avec douleur, ma lame est lourde dans ce fourreau, chaque pas que je fais écrase le sol et soulève la poussière. Mon corps est comme engourdi, ma respiration difficile…Je savais quelle était la cause de tout ceci. Oui car au-delà de mon fardeau, de ma honte, oui par-dessus tout ceci, j’avais faim…

Je donnerais cher pour gouter un pain aux céréales, une tranche de bœuf assaisonné d’herbes et de gros sel, des légumes en ragout avec beaucoup de jus… Je ne pourrais aller plus loin, je décide alors de me diriger vers une auberge du coin, afin de me restaurer et de me renseigner sur le Nord… Une région qui m’intriguait, de plus je marchais en sa direction, sans trop savoir si ce que j’allais trouver là-bas me conviendrait ou si je serais déçu et rebrousserais chemin pour une autre direction.

Cela ne pouvait pas être pire que Xing, loin de ma terre natale et des jeux de pouvoir entre les différents enfants de l’empereur. Cela n’avait plus d’importance pour moi, qu’ils s’entretuent tous et disparaissent dans les méandres du sable impérial. Je n’ai plus que faire de leur guerre de pouvoir…

J'avais fait un long voyage, il n'était pas encore terminé mais je me dis que cela ne serait pas désagréable de faire un arrêt ici, dans l'Est.

Arrivé dans une auberge ma foi plutôt chaleureuse et aux arômes appétissants faisant chanter mon estomac, je donnais une grosse somme d’argent suffisamment grande pour me restaurer ou du moins combler cette faim. On finit par m’apporter de quoi nourrir 2 hommes au moins. Je mangeais de bon appétit, d’ici quelques minutes j’allais poser quelques questions sur le Nord et demander quelle tenue serait le plus appropriée.

Une soirée calme s’annonçait, du moins c’est ce que je pensais…
Revenir en haut Aller en bas
Angelica / Anjuu / Chiara
Messages : 544
Humeur : Lunatique
Princesse de Xenos
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Empty

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara]

MessageSujet: Re: Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] EmptyDim 26 Avr - 18:27





Juste de passage...


Wan Xiong & Trihearts



Ce n'était qu'un sauvetage banal, et évidemment, toutes deux, nous avions réussie à sauver notre ami et grand secret, l'homonculus de l'orgueil. Mais à quel prix? Kira souffrait d'une vengeance encore une fois retardée, et la petite Angelica, la seule capable de tenir réellement sous toutes tortures, refusait de parler de nouveau. C'était comme si de trois, nous étions passées à deux personnes dans ce corps meurtrit. L'armée avait eut beaucoup de mal à expliquer les fautes commises à l'encontre de l'idole et de sa flutiste, et les avaient récompensées pour le sauvetage de l'enfant. Les accusations levées, Chiara Williams, la grande idole avait dit aux journaux qu'elle avait besoin de calme pour se reposer, mais aussi pour préparer son nouveau morceau. Merveilleux mensonge que cela pour finalement quitter la ville et se nourrir dignement, pour une fois, histoire de ne pas avoir les militaires sur le dos pour une autre histoire sordide. Et moi là-dedans? L'animal du trio? Et bien je fais tout à la place de toute le monde... Je gère la famille, les papiers du voyage "officiel" pour aller dans l'est, mais aussi les crises de nerfs de la plus âgée de nous trois.

C'est presque risible en fait, de savoir que je dois faire tout ce qui est le plus long à faire, le plus ennuyeux, alors que j'ai toujours la conscience d'un animal, quand les deux humaines ne feront que profiter du séjour en question... Mes yeux se posèrent sur le paysage qui défile derrière la vitre du wagon. Je suis épuisée, et j'aimerais bien pouvoir dormir... Longtemps de préférence, histoire de ne plus entendre parler de personne étant humain, ou militaire, ou quoi que ce soit d'autres. Mais ça ne sert à rien, dés qu'on sera arrivé, Chiara reprendra le contrôle du corps, et fera ce que bon lui semble, soit séduire un pauvre idiot et le croquer pour ensuite le laisser dans une ruelle. Triste sort pour un humain, même si elle ne laisse mourir que les plus mauvais, et garde en vie ceux qui n'ont pas eut la chance de s'enfuir lorsqu'elle ne se contrôlait plus. Le train ralentit, nous ne sommes plus très loin, il faudra juste trouver une auberge avant de partir en chasse, histoire de pouvoir aller se reposer après le repas sans attirer l'attention.

J'étais seule dans le wagon, avec l'étui à violon, j'étais donc tranquille, je pouvais laisser ma place sans problème... Déployant mes ailes, je clos les paupières alors que les éclairs bleutés de l'alchimie font leur office. Je me sens partir...

** J'ouvre les yeux, constatant que Anjuu ne s'est pas trompée, et m'étire les muscles avant de me relever... Pour me rasseoir automatiquement... Le sol est froid... qu'a-t-elle fait de mes chaussures? je fouille le sol des yeux, avant d'apercevoir, à l'autre bout du wagon, les escarpins blancs détachés et couchés sur le sol. C'est étrange, mais je crois qu'elle n'aime pas les talons. je me lève finalement pour aller récupérer les chausses à l'autre bout du wagon, mes pieds nus souffrant du froid. J'enfile les chaussures blanches et les attaches avant d'épousseter la robe argentée que je porte. C'est très voyant, mais c'est le but, je réajuste ma veste de laine blanche, et me recoiffe légèrement. On entre en gare, et le train ralentit pour s'arrêter définitivement. J'ai l'air d'une femme riche cherchant un époux. Je pris l'étui à violon sur mon épaule, puis, me saisissant de mes valises, ma rapière bien cachée dans l'une d'elle, je quitte le wagon et marche le long du quai, mes pas raisonnant avec insistance. Je suis la seule femme à descendre, il y a quelques militaires, et des hommes d'affaires, mais ça s'arrête là.

D'un pas gracieux, je quitte la gare, et me laisse entrainer sur le sentier boueux, les rares personnes ayant empruntés le même chemin que moi paraissent surprit de me voir marcher avec facilité malgré mes talons. Ah... La campagne, impressionnant petit coin de nature, Anjuu est probablement née dans le même style d'endroit, un petit coin de forêt, un bel arbre sur le quel faire son nid. C'est un lieu paisible et agréable... C'est ici que je créerais Heaven... Un chant qui, pour les humains sera magnifique, et pour les homonculus, les amènera à me trouver. Un mince sourire vint fleurir sur mes lèvres roses, et je m'aventure dans cette douce campagne, cherchant de mes prunelles émeraudes un lieu tranquille, une auberge où crécher. J'ai encore quelques heures devant moi avant que l'instinct animal de me saisisse et me force à commettre l'irréparable.

J'ai rapidement trouvé l'endroit idéal, et une fois la chambre payée, je montais les escaliers de l'auberge très chaleureuse que j'avais dégotée. En déposant mes valises, et en délaissant mon gilet de laine, j'étais sure de faire fureur. Il serait bientôt l'heure du diner, et la plupart des voyageurs qui cherchaient refuge venaient d'arriver. Me laissant à contempler la pièce dans laquelle j'allais vivre une petite semaine, j'en profitais pour défaire mon chignon, avant de ratacher mes cheveux en une queue haute que je décorais avec des perles. Je mis de l'ocre sur mes lèvres, avant de défaire mes bagages pour ranger le peu d'affaires que j'avais pris avec moi dans la commode mise à ma disposition. Jetant un oeil à l'horloge au dessus du lit, je constatais qu'il était déjà assez tard, et d'un bond, je quittais la chambre, conservant la clef dans un petit sac de cuir. En descendant, je sentis les regards masculins converger vers moi comme un seul homme, et un sourire attendrit se dessina sur ma bouche mutine. Hélas, à cette heure-ci, le comptoir était plein à craquer, et je dus me placer à une petite table, non loin de celle où un jeune homme -probablement xinois - savourait un festin.

Je commandais moi-même un repas, léger, puisque je n'allais pas tarder à chasser, et bus une première gorgée de vin. Mon regard se porta immédiatement sur le xinois qui mangeais à la table d'à coté, il était fort et bien bâtit, sur son visage, je pouvais lire une certaine endurance et une grande volonté... Un met rare et délicieux... Il serait ma proie... Je m'installais correctement, afin de l'avoir en ligne de mire, et d'une voix enchanteresse, je lui souhaitais un bon appétit. Cette nuit, il sera dans ma chambre, et cette nuit, je gouterais à son sang et le laisserais inconscient. J'espère juste qu'il ne se débattra pas trop...
 




Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Empty

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara]

MessageSujet: Re: Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] EmptyMar 28 Avr - 13:43


Alors que je savourais mon repas, que je réfléchissais à ma prochaine destination. Je sentis un regard se poser sur moi. Il me fallut quelques secondes avant que je ne trouve qui était  la personne dont je semblais captiver une certaine attention. Une femme, une très belle femme en tout cas. Même si j’étais paralysé par la fascination et une légère peur.

Car on aurait dit un ange, légère, svelte et gracieuse dans ses gestes, sa démarche et sa voix enchanteresse. Elle avait une chevelure longue, des pupilles aussi clairs qu’un ciel d’été. Une pierre rare et précieuse qui semblait convoitée par beaucoup d’hommes en ce monde. Mais elle dégageait aussi quelque chose d’autre, une aura prédatrice et indomptable. Ce n’était qu’une impression ou mon instinct qui me jouait un tour, mais elle semblait sauvage, habitée par un féroce appétit.

Mais je devais surement me tromper…

Elle me regardait, me souriait. Ça me surprenait alors que je mangeais toujours avec appétit tandis qu’elle semblait ne pas avoir faim au vue de la légèreté de son plat. Devais je lui parler ? Ma foi je n’avais rien à perdre à faire sa connaissance. Je finis ma bouchée, essuie ma bouche et finit par affirmer à la jeune demoiselle d’un ton amical :

- Bonsoir mademoiselle…Belle soirée n’est-ce pas ?

Je restais à ma table, pas politesse mais aussi par prudence. Car je n'étais pas tout à fait à l'aise face à elle.

Car c’est étrange, j’avais cette impression qu’elle était… comment dire. Plus je la regardais, plus j’avais cette sensation d’être quelque chose d’important et qu’elle désirait, qu'elle voulait pas envie, par pulsion. Ce n'était qu'une légère impression mais ce qui m’intriguait aussi est que j’avais la sensation que la femme angélique qui se tenait devant moi, n’était pas seule. Depuis que j’ai quitté Xing, je trouve que ce pays est vraiment étrange…

Un peu comme cette soirée au final...

Revenir en haut Aller en bas
Angelica / Anjuu / Chiara
Messages : 544
Humeur : Lunatique
Princesse de Xenos
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Empty

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara]

MessageSujet: Re: Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] EmptyMar 28 Avr - 16:27





Juste de passage...


Wan Xiong & Trihearts



Le regard de l'étranger sembla fouiller les alentours avant de se poser sur moi, ainsi, il avait sentie mon regard, et j'eus un nouveau sourire à son encontre. Je constatais qu'il était désormais captif de ma personne, en un regard, et ma foi, je n'en étais que plus contente. Alors, délicatement, je plantais ma fourchette dans un bout d'omelette que je déposais entre mes lèvres avec raffinement. Chaque geste que je faisais était emprunt de cette douceur musicale que j'affectionnais tant, que j'usais lors des concerts pour manier l'archet de mon violon et qui séduisait la plupart de mes fans. Avec une sorte d'hésitation, je le vis essuyer le coin de sa bouche avant de sembler vouloir me parler. Et j'eus raison lorsque celui-ci prononça d'un ton amical et légèrement gêné :

- Bonsoir mademoiselle…Belle soirée n’est-ce pas ?

Je pouvais sentir son regard sur moi, à la fois attiré et surpris, peut-être sent-il que je suis à la recherche d'une proie, qu'importe la raison de cela? En tous les cas, je poursuivais mon jeu de séduction, croisant avec une lenteur démesurée mes jambes, je penchais très légèrement la tête sur le coté, faisant tinter joliment les perles qui étaient nichées dans ma chevelure. Donnant l'impression d'avoir le souffle court, je me tournais de nouveau vers lui, plongeant mon regard dans le sien et savourant l'effet que je produisais, je lui répondis avec ma voix mélodieuse.

-En effet, plus que charmante... Mais j'ai dans l'espoir que votre compagnie égaiera d'autant plus celle-ci... Puis-je?

Je rendais au xinois un sourire radieux, avant de moi-même, prendre l'initiative. Ainsi, avec finesse, je pris mes affaires - une assiette légère et ma coupe de vin - que je posais face au jeune homme avant de prendre place en face de lui. Je dois admettre que j'ai toujours eus un faible pour les étrangers, surement pour cela que j'ai appris leurs danses traditionnelles et leurs langues lorsque j'étais encore étudiante. Surtout qu'ils ont un maniement de l'archet bien différent de nous, et bien plus charmant aussi. Toujours avec cette lenteur calculée, je me saisis de ma coupe, et plongeais mes lèvres dans le liquide carmin doux-amer, conservant le contact visuel avec le merveilleux étranger que j'avais en face de moi. Merci seigneur, de m'avoir doté d'autant de charme pour séduire mes victimes...

-Alors, que faites-vous en ces campagnes lointaines, monsieur...? J’espérais une réponse simple, et qu'il dévoile son identité dans un même temps...

 




Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Empty

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara]

MessageSujet: Re: Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] EmptyMar 5 Mai - 14:27


La femme à qui j’avais adressé quelques mots me répondit, le ton de sa voix est doux et elle a fini par se rapprocher de moi. Du moins, elle m’en a fait la demande et je n’ai pas réussis à refuser. Ce n’est pas souvent qu’une aussi jolie femme vous propose un peu de sa chaleureuse compagnie. Enfin, cela ne m’empêche pas d’être un peu mal à l’aise face à elle et je lui souris timidement afin de dissimuler au mieux cela. Elle a quelque chose d’envoutant, d’hypnotiquement.

Est dû à ses petites émeraudes qui lui sert de pupilles? Ses formes généreuses et charnelles sous ses airs d’ange tombé du ciel ? Ou à la pureté qui se dégage de sa peau marqué par quelques rares cicatrices...

Difficile de détourner son regard d’une telle personne et d’être intriguée par qui elle est ou ce qu’elle semble être…

Je finis par lui répondre simplement :

- Je suis juste de passage, je voyager beaucoup.

Pas besoin de dire plus, je ne tiens pas à attirer plus que cela à ce que les gens d’ici s’intéresse à moi, surtout un Xinois vagabond avec une lame.

Elle avait quelque chose de fascinant mais aussi de terrifiant, dans sa manière de se tenir, d’être, de me parler… elle avait tout d'une fleur sauvage et vénéneuse. On s'abreuverait volontiers de son nectar sans savoir que nous risquions de mourir. Toujours cette impression qui ne me lâche pas, sans que je sache pourquoi... Alors que je la laisse me dévorer du regard...

Je me doutais qu’elle attendait quelque chose de moi, mais je ne savais pas de quoi il pouvait s’agir. Je terminais mon repas, cela faisait un bien fou et je ne me souvenais plus à quand remontais la dernière fois que j’avais aussi bien et autant mangé.

Mais la question qui trottait dans mon esprit est… pourquoi moi ? Pourquoi semblait elle aussi intéressée par moi ? Qu’avais de si différents des autres personnes présents ici ? Surtout qu’il y a des personnes plus attirantes et mieux habillés que moi. Je finis donc par lui demander avant de boire une gorgée de vin :

- Vous aborder souvent les inconnus ainsi ? Votre pays a le sens de Hospitalité et de politesse. Mais j’ai peur de vous importuner. Je suis pas intéressant et suis… comment vous dites chez vous déjà… Un… Sans papiers ?

C’était une touche légèrement humoristique mais je ne tenais pas vraiment à me faire arrêter pour délit d’immigration.

Mais cela importait plus quand je me noyais dans les yeux de ma jeune interlocutrice.

Car sous ses airs fragile et douce, elle semblait n’avoir peur de rien, moi non plus, du moins c’est ce que j’essaye de me dire pour me donner du courage, supporter son regard angélique sur moi et résister à l’envie d’effleurer sa peau clair.
Revenir en haut Aller en bas
Angelica / Anjuu / Chiara
Messages : 544
Humeur : Lunatique
Princesse de Xenos
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Empty

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara]

MessageSujet: Re: Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] EmptySam 2 Jan - 3:19


Je me dois d'admettre que c'est toujours un plaisir des plus agréables que de se sentir ainsi épiée, savoir que nos charmes et nos attributs attirent tous les regards, comme la biche attirerait les prédateurs. Mais n'inversons pas les rôles non plus. J'étais le vil prédateur, et le séduisant xinois qui me dévorait du regard serait ma proie. La réponse à ma question se présenta enfin, il n'était que de passage, et voyageais souvent. Pour ainsi dire, il était la proie idéale. Pas de famille, pas d'attaches, et dans un pays totalement étranger au sien. De fait, je pouvais très bien me laisser emporter par ma faim sans craindre des poursuites judiciaires ou même de croiser un avis de recherche à son nom. Il venait tout juste de finir son repas, et, doucement, je croisais de nouveau son regard. Je laissais alors poindre sur mes lèvres un mince sourire intrigué, celui de la belle ingénue curieuse de nature, et me penchais plus en avant, comme prête à écouter une histoire palpitante. De par ce geste, ma robe bustier vint très légèrement descendre, faisant remonter ma poitrine avec un peu plus de force. Je me savais désirable et je comptais bien en profiter ~

- Vous aborder souvent les inconnus ainsi ? Votre pays a le sens de Hospitalité et de politesse. Mais j’ai peur de vous importuner. Je suis pas intéressant et suis… comment vous dites chez vous déjà… Un… Sans papiers ? finit-il par me dire d'une voix légèrement hésitante et pourtant, non dénuée d'humour.

Je fis mine d'être surprise. C'est tout un art que de jouer la comédie, mais je suis devenue une véritable actrice depuis ma transmutation avec Anjuu et Angelica. Je baissais les yeux légèrement, et rougis, avant de me mordiller la lèvre inférieur de manière ambigüe. Cet homme là allait être encore plus facile à avoir. Un étranger sans papiers, persuadé de n'avoir aucune valeur aux yeux du monde. Je n'aurais qu'à le faire miroiter quelques instants sur ce qui pourrait arriver entre nous... Il m'accompagnera alors jusqu'à ma chambre... et il me suffira de quelques mots bien placés et de gestes délicats pour finalement l'amener dans mes bras et mordre dans la chaire tendre de son cou... Bonté divine, j'en salive déjà, heureusement que mon masque est parfait. Il bu une gorgée de vin, avant de reposer le verre encore plein, et conserva sa main sur la table. Voilà une aubaine! Délicatement, je plongeais de nouveau mon regard dans le sien tandis que ma main dérivais silencieusement vers la sienne. Je l’effleurais à peine du bout des doigts, lorsque je pris l'initiative de répondre d'une voix encore plus douce que précédemment :

"À vrai dire... Je n'aborde que les gens qui me semblent dignes d’intérêt, et à mes yeux, c'est votre cas. Amestris est en effet un pays assez accueillant, du moins lorsqu'on rentre dans le moule et qu'on suit aveuglément des règles parfois illogiques et immorales, mais vous n'en faites pas partit apparemment... Ce qui en soit... vous donnes bien plus de valeur que n'importe quel autre homme présent en ces lieux..."

Je me mordillais de nouveau la lèvre inférieur, et, continuant mon jeu de séduction, fis mine d'hésiter entre observer ses lèvres et rester plongée dans son regard. Effleurant réellement sa main, tout en faisant comme si cela n'avait pas été le cas, je me saisis de mon propre verre de vin et le portais à mes lèvres, ne faisant que tremper légèrement celles-ci avant de le reposer. Je commençais vraiment à avoir faim, et aux paillettes lubriques qui constellaient le regard brun de mon vis-à-vis, celui-ci commençait lui aussi à se languir... Mais de tout autre chose.  Penchant lentement la tête sur le coté, ma chevelure flamboyante suivit le mouvement dans un léger tintement sonore en provenance des perles. Je continuais de l'observer, le dévorant du regard à mon tour et plissant les lèvres telle que je pourrais donner l'impression d'être frappée par l'envie de l'embrasser. Détournant le regard de manière implicite, et faisant un tour de la salle toujours aussi bondée de clients, je finis par sortir mon petit sac de cuir blanc, et en sortait de manière évasive la clef de ma chambre, dévoilant ainsi son numéro - 03. Avec une grâce jusque là inégalée par quiconque, je me relevais lentement de la chaise, et me penchais sur le xinois, faisant couler ma longue chevelure rousse et parfumée sur son épaule. Délicatement, je rapprochais mon visage du sien, nos joues pouvaient presque se toucher, et murmurais contre son oreille, l’effleurant de mes lèvres peintes :

"Je suppose que ma compagnie ne vous a pas dérangé, et, j'espère, vous revoir sous peu dans la soirée... peut-être de manière... plus intime? Nous pourrions faire ainsi plus amples connaissances... Sans que quiconque ne puisse vous... suspecter de ne pas être en règles auprès de l'armée?" Et d'un geste extrêmement tendre, j’effleurais son autre joue du bout des doigts dans une caresse raffinée. "J'avouerai... que j'apprécierai grandement votre... visite... "

Dans un dernier regard aguicheur, je me relevais, réajustant légèrement ma robe bustier pour qu'elle me scie de nouveau sans trop de débordements, et le saluais d'un hochement de tête suggestif avant de quitter la salle d'un pas léger et gracieux, remontant lentement les escaliers tout en sachant que le Xinois ne me lâchait plus du regard. Je traversais tout aussi lentement les couloirs, mais cette fois-ci, j'entendis qu'on montait les escaliers. Il me suivait donc... Parfait ! Délogeant les clefs de mon petit sac de cuir,j'ouvrais lentement la porte de la chambre et fis un pas pour m'avancer...

Avec un peu de chance, il me demanderait lui-même de le mordre ~

Hors Rp:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Empty

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara]

MessageSujet: Re: Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] EmptyDim 10 Jan - 16:55


Cette soirée prenait une inattendue tournure. Je ne savais pas au départ comment être au contact de cette ravissante femme de plus en plus avenante, séductrice et entreprenante? Quand elle se rapprochait plus près de moi, je sentais autre chose que le parfum de sa peau, de sa chevelure de feu... Je savais pourquoi je ne me sentais pas aussi à l'aise. Il était trop tard pour faire marche arrière. Je me levais, la suivait, je me devais de ne pas me montrer trop imprudent.

Oh je pouvais fuir, j'avais passer une grande partie de ma vie à fuir mon passé, mais là... C'était différent. IL y avait quelque chose d'exaltant à sentir le danger aussi proche de soi et plus encore quand il s'agissait d'une femme enivrante. Je posais ma main nerveusement sur le pommeau de mon sabre, ma respiration s’accélérait en même tant que mon cœur battait fort dans le creux de ma poitrine.

Comment tout cela allait il s'achever? Oh il y avait tant de possibilités, cette nuit pourrait être celle de ma mort, celle où qui achèvera ma futile escapade.

J'ouvris la porte, scrutant la pièce et celle qui si trouvait. Elle m'attendait. Je dois avouer qu'après tant de solitudes. Je pourrais me laisser aller à la tentation de caresser sa chevelure, goûter à la douceur de sa peau, m'abandonner aux plus belles folies. Je m'avançais, restant à une distance, de moins en moins raisonnable. La seule chose qui ne me fit pas baisser ma garde était la contact froid du pommeau de mon sabre toujours en son fourreau.

je souris à l'envoutante diva, lui affirmant:

-Je suppose vous m'attendiez? Puis je entrer et parler avec vous? Il y a... quelque chose que j'aimerais demander vous.

Je souriais, m'approchant dangereusement de la succube. Ma main venant caresser et soulever sa chevelure, puis mes lèvres effleurèrent son cou et se dirigèrent vers le creux de son oreille. Si quelqu'un nous observait, il pourrait voir cette scène comme le début d'un jeu de séduction qui finirait dans la chaleur des draps et dans les chants peu chastes et érotiques. Une idée amusante et tentante je dois le reconnaître.

Mais il serait suicidaire de penser à cela, je finis par lui demander :

-Pourquoi vous avoir cette autre chose en vous... Cette chose qui me veut?

Quand elle m'a approché, je pouvais sentir le flux de pouvoir s'agiter en elle et plus encore maintenant. Maintenant, disons que je venais sans aucun doute de sceller mon destin, dans les griffes et le sourire malicieux de cette... Femme.

HRP:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Angelica / Anjuu / Chiara
Messages : 544
Humeur : Lunatique
Princesse de Xenos
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Empty

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara]

MessageSujet: Re: Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] EmptyLun 11 Jan - 13:43



Je n'ai pas eus à patienter énormément avant de sentir le parfum musqué de l'homme derrière ma porte. Il entra rapidement, et un mince sourire amusé se dessina sur mes lèvres, il était évident que mon physique avantageux l'avait interpellé. Je restais cependant de dos, mon petit sac reposait désormais sur la table de la pièce, et je ne disais rien. J'entendis ses pas se rapprocher de moi lentement, il avait refermé la porte à sa suite, et à présent, il se tenait dans mon dos. Qu'allait-il faire? "Je suppose vous m'attendiez? Puis je entrer et parler avec vous? Il y a... quelque chose que j'aimerais vous demander." Me dit-il, et à vrai dire, j'étais surprise, réellement cette-fois-ci. Qu'allait-il faire de? Je me crispais soudain, mes ongles se plantèrent dans la paume de mes mains, alors que je me retenais de lui donner un coup violent. Ses mains venaient de soulever mes cheveux pour les écarter, et ses lèvres avaient frôlé mon cou, pour ensuite remonter le long de mon oreille. Si mon corps réagissait bien aux caresses, mon esprit lui, en était parfaitement écœuré. Ma haine envers les hommes, depuis l'épisode avec Andrew, je ne supportais plus les contacts charnels. Je savais jouer de ma beauté, mais j'évitais toujours que mes victimes ne me touchent. Même très légèrement.

"Pourquoi vous avoir cette autre chose en vous... Cette chose qui me veut?" Finit-il par demander.

Cette chose en moi qui? Mince. Il y avait très peu de gens sur cette terre capable de reconnaitre la puissance d'un individu, et il devait en faire partie. Lui qui faisait une victime parfaite, vient de me faire changer de point de vue. S'il peut sentir la puissance en moi, il peux donc éviter une attaque d'Anjuu, mais je peux peut-être le convaincre malgré tout. Après tout, avec le physique que j'ai, je peux encore le séduire, je l'ai déjà amené ici, je peux poursuivre sur ma lancée, quand bien même il peut sentir en moi l'animal qui gronde et réclame son sang quotidien. Je fis volte face, me tournant donc vers lui. Il était plus grand que moi, plus massif aussi, et bien que je sois devenue répulsive à la plupart des hommes, il en existe certain qui attisent ma curiosité. Par exemple, je dirais Jean Havoc, dont la douleur morale et physique m'a frappée avec force et laissée triste à son égard. Ou bien Roy Mustang, ce militaire qui cherche à rendre les choses bien meilleurs en ce monde pour nous tous. Mais lui, cet étranger, qui était-il?

"Le pourquoi est inconnu pour tous, quant à ce que je veux... Qui dit que ce n'est pas ce que vous désirez?"

Je l'observais avec plus d'attention désormais, il n'y avait aucun doute vu sa musculature qu'il était probablement très fort, et la lame qu'il avait à la taille me faisais légèrement peur. Si je devais réellement me battre contre lui, je n'en aurais pas la force, du moins pas tant que je ne me serais pas délectée de son sang. Faisans quelques pas en sa direction, je le repoussais contre la porte close, mes mains sur son torse, je m'appuyais légèrement sur lui et levais mon visage vers le sien. Je pouvais sentir son souffle chaud contre mes lèvres. Je n'appréciais pas ça, si mon corps réagissait à sa proximité, aux caresses qu'il m'avait donné tout à l'heure, moi je n'aimais pas. Du moins, je refusais de me dire qu'un homme pouvait encore me faire cet effet après tout ce que j'avais vécu à cause d'un homme justement. J'y avais cru, il avait dit m'aimer et me désirer, et pour quoi? Pour abuser de moi et me laisser mourante dans un fossé non loin d'Aquorya. Seul Lyl peut réellement prétendre être un homme bien mais aucun autre n'aura ce nom. Pas même ce xinois. Du moins je le supposais. M'appuyant avec un peu plus de force sur lui, je frôlais son menton de mes lèvres, avant de remonter très légèrement, juste assez pour être prés des siennes sans l'embrasser.

"Ce que je veux... C'est ton sang..." Dis-je d'une voix sensuelle en faisant remonter mes mains au niveau de son cou, les glissant sous son haut pour frôler ses épaules en dessous du tissus.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Empty

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara]

MessageSujet: Re: Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] EmptyMar 2 Fév - 0:33



Difficile de dire si cet inconnue à la voix ensorceleuse est une humaine. Pour moi, il était clair qu'elle était une louve sous une peau de mouton. Je respirais profondément alors que la belle s'avançait vers moi, son souffle provoquant en moi un frisson qui parcourait mon échine. Au premier abord, je semblais être quelque chose de précieux pour elle. mais en fait je n'étais rien de plus que de la nourriture pour elle.

Ce pays me réservait de bien étranges surprises et j'allais devoir me sortir d'une situation ma foi fort périlleuse. Je murmurais à la demoiselle en glissant lentement l'une de mes mains vers sa hanche tandis que l'autre se posait sur le pommeau de mon sabre par sécurité:

- Vous bien étrange... Un bref instant j'ai cru que vous être un assassin de Xing envoyé pour m'éliminer...

L'embrasser serait une douce tentation, si je me laissais faire je la plaquerais contre le mur, embrasserait son cou et son corps de succube et m'envolerais vers milles agréables sensations.

Mais je risque ma vie et je me contente alors de lui affirmer:

- Malheureusement aussi amusant que cela puisse être de mourir dans les bras de femme aussi belle que vous. Je ne peux pas vous donner mon sang, j'en ai encore besoin.
[/spoiler]
Revenir en haut Aller en bas
Angelica / Anjuu / Chiara
Messages : 544
Humeur : Lunatique
Princesse de Xenos
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Empty

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara]

MessageSujet: Re: Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] EmptyDim 6 Mar - 1:07



L'étranger parla de nouveau, et si ses propos me firent rire intérieurement, je conservais sur mon visage l'expression douce et séductrice. Ainsi donc, le xinois m'avait confondue avec un mercenaire de son pays venue pour l'éliminer. Il va probablement préférer le mercenaire sous peu, en vue de ce que je lui réserve. Pauvre ingénu, il tente encore de me résister... Pourtant, c'est lui-même qui est venu jusqu'ici... Je ne l'ai forcé à rien. Sa voix retentit encore, mais les propos tenu cette fois-ci me firent beaucoup moins rire. Il parlait d'amusant de mourir dans les bras d'une aussi belle jeune femme, et si le compliment me déplaisait à tel point que l'envie de le briser instantanément se fit sentir, la suite me laissa de marbre. Avoir encore besoin de sang... Comme si la quantité que j'allais prélever chez lui le tuerai... Hmmm Oui, cela pourrait s'il continue de m'énerver, mais dans le cas contraire, il se sentira peut-être un peu mal mais rien de plus... Je me contractais soudain en sentant la main puissante du xinois se glisser sur ma hanche, elle était brûlante à travers le tissus, et malgré moi une sorte de haine innommable s'empara de mon corps.

Avec lenteur, je descendais mes bras de son cou, caressant au passage sa peau à travers le tissus de ses vêtements. Il avait posé sa main droite sur le pommeau de son sabre, mais je n'étais pas très inquiète finalement, la colère était pour moi l'émotion qui me rendait plus forte, plus virulente. J'étais restée très lente dans ma gestuelle, donnant l'impression d'être fragile et inquiète quand à ce qui allait se passer. Après tout, il m'avait "repoussé", et la main sur son poignard pouvait être un atout dissuasif... Mais j'ai affronté deux homonculus et j'en suis sortie indemne, alors même un soldat xinois bien entrainé ne pourrait m'effrayer. Je croisais son regard, fronçant les sourcils légèrement et tordant ma bouche dans une moue ingénue, je devais apparaitre plus faible que lui, histoire de le manipuler encore un peu, mais il risquait d'être le plus surpris de nous deux. Intérieurement, je ris de nouveau, je ne crains vraiment rien, surtout qu'il ne voit rien venir cet idiot d'homme. Ma main droite arrive au niveau de son torse, j'ai amorcée un geste, comme pour me reculer, puis tout se passa très vite.

Ma main gauche, encore très proche de son cou, vint le maintenir contre le mur, mes griffes se plantant très légèrement dans sa peau tendre, tandis que l'autre était venue recouvrir la sienne, l’empêchant de se servir de son sabre. Dans ce même court laps de temps, j'avais violemment relevée ma jambe droite contre lui, de sorte que mon genou se trouvait appuyé contre son ventre, et mon tibia contre ses bijoux de familles. Ainsi, il devait probablement être incapable de bouger, et peut-être même, aurait-il du mal à respirer, mais ce n'était pas gênant que ma victime soit suffocante, tant qu'elle était encore vivante. Un doux sourire amusé finit par se dessiner sur mes lèvres alors que j'approchais mon visage du sien. Je pouvais alors sentir sous souffle chaud contre ma bouche, il était saccadé, mais le reste de son corps restait raide, il n'était pas encore totalement terrifié pour tenter l'irréparable. Alors, avec cette même douceur morbide que celle que j'utilise lorsque je cause à mes victimes, je lui expliquais :

"Voyez-vous... je n'ai pas demandé votre avis..." Je ris doucement "Mais soyez sans crainte, je vous en laisserais un peu..."

Je ne lui laissais cependant pas le temps de répliquer ni de bouger, et collais mes lèvres contre les siennes dans un baiser violent. Je ne cherchais ni tendresse ni passion, seulement sa langue, que je trouvais enfin après avoir forcé le passage sans ménagement. Mes crocs s'allongèrent alors que je mordais l'organe rose qui se cachait derrière ses lèvres jusqu'au sang. Je fis de même avec sa lèvre inférieur, et de lourdes perles carmines glissèrent sur son menton halé, perles que je recueillis du bout de ma langue. L'hémoglobine avait un petit gout métallique que je trouvais remarquable depuis quelques temps, et son sang était des plus appétissants. Je revins sur sa bouche, suçotant sa lèvre meurtrie avec une certaine délicatesse, le pauvre, il ne manquerait plus qu'il en garde un mauvais souvenir. Je le gardais bloqué contre le mur avec force, mais peu à peu, tandis que je m'abreuvais des deux fines blessures que j'avais causées, je relâchais la pression. Je me sentais déjà un peu mieux, même si ce n'était qu'une gorgée que j'avais réussis à lui arracher. Je fis la moue, tout en attrapant son poignard, le délivrant de sa main, et jetais l'arme dans un coin de la pièce. J'étais plus que certaine qu'à présent, il se donnerait à moi... Il me suffisait de demander un échange...

Ainsi, pour me faire pardonner, je vins cueillir ses lèvres de nouveau, mais cette fois-ci, avec plus de tendresse, je m'appuyais de nouveau contre lui, retirant la menace de ma jambe et faisant glisser la main qui maintenait sa gorge contre le mur dans sa chevelure ébène. Je caressais sa langue meurtrie avec la mienne, avant de me retirer lentement, écartant mon visage du sien de quelques millimètre à peine. Plongeant mon regard dans le sien, je lui offris un sourire quelque peu amusé avant de demander d'une voix rendue plus rauque par la transformation. Et dire que je n'avais pas encore sortie mes ailes...

"Et à présent? Ne pensez-vous pas qu'il serait plus sage d'accepter? Ce pourrait être beaucoup moins douloureux... et beaucoup plus plaisant... pour nous deux j'entends..." Certes, je n'aimais toujours pas les contacts charnels - du moins je mourrais plutôt que d'admettre que ses caresses m'avaient donné des frissons - mais je pouvais faire une petite exception pour me nourrir tout en douceur...

Après tout, je n'étais pas obligée de salir ma belle robe bleue!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Empty

Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara]

MessageSujet: Re: Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Juste de passage... [PV Angelica/Anjuu/Chiara] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: LES RPS TERMINES OU ABANDONNES-