RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.
-33%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
199.99 € 299.99 €
Voir le deal

Winry Rockbell
Messages : 23
Humeur : ...
Who am i !

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse Empty

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse

MessageSujet: [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse EmptyMer 25 Déc - 12:10
Welcome to my kingdom
5 Décembre 1914 Ft. Edward Elric et Alphonse Elric
La jeune fille essuya la sueur qui perlait sur son front, puis elle reprit sa dure tâche de frapper le métal face à elle, le modelant selon ses envies. Elle alternait entre le marteau et la fonte, passant de temps en temps par un baquet d'eau. Cette pièce allait être parfaite. Un sourire naquit sur son visage. Depuis qu'elle était là, à apprendre auprès de Garfiel, elle n'avait cessé de progresser. Ses automails étaient de plus en plus efficaces et commençaient à doucement faire sa renommée. La blonde s'extasiait devant chaque nouvelle pièce qu'elle arrivait à concevoir, faisant sans nul doute la fierté de son maitre et ami.

Elle avait eut de la chance de le rencontrer. Sans quoi, elle n'aurait jamais autant progressé. Winry souffle un peu et pose la pièce qu'elle est en train de faire. Elle dégoulinait de sueur et ses muscles tiraient. Cela aussi la fit sourire. Elle avait gagné en masse musculaire à force de frapper le métal et pouvait désormais rivaliser avec les plus grands au bras de fer. Enfin, c'est ce qu'elle croyait, très souvent ils la laissaient gagner de peur de recevoir un coup de clef à molette.
La jeune fille essuya encore son front encrassé de suif et de sueur avant de s'asseoir et de s'étirer doucement. Elle en avait finit pour aujourd'hui. Il devait déjà être dix sept heures, quelque chose comme ça, et elle n'avait toujours pas mangé. Pas que la faim se fasse sentir, bien au contraire. Elle avait perdu tout appétit, inquiète pour ses deux amis d'enfance. Elle ne savait jamais où ils étaient. Elle ne pouvait pas les appeler ou bien leur envoyer une lettre et elle même n'en recevait que trop peu de leur part. Son visage jovial se durcit doucement. Sa ride d'inquiétude se reforma alors qu'elle fronçait les sourcils, à moitié énervée mais également inquiète mais aussi triste. Elle se sentait mise à l'écart. Quelque part c'était normal, ils avaient leur quête, ils vivaient leur vie. Mais... Elle espérait qu'ils ne l'aient pas oublié, surtout Edward. Elle soupire, sentant une boule se former au niveau de son coeur. La blonde secoue rapidement la tête avant de se lever en trombe, manquant de tomber, un léger vertige la prenant.

D'un pas rapide et agacé, elle traverse l'atelier à toute vitesse puis file dans sa chambre, rageuse de se laisser ainsi emporter par ses sentiments. Elle se déshabille brusquement et entre dans la salle de bain. Là, elle entre dans la baignoire et reste un instant sans bouger avant de finalement commencer à se laver. L'eau chaude détendait tous ses muscles, la faisant soupirer d'aise. Il était rare qu'elle soit détendue ces derniers temps.

...

Winry marchait dans les rues de Rush Valley, profitant des derniers rayons de soleil. A son habitude, elle avait revêtu des vêtements confortables, oubliant complètement son apparence. De toute façon, elle se fichait pas mal de savoir à quoi elle ressemblait. La jeune fille avait rassemblé ses cheveux en queue de cheval et déambulait tranquillement dans la grand rue. Les passants semblaient paisibles mais l'on pouvait sentir l'atmosphère lourde qui hantait les lieu. Elle s'arrête soudainement devant une étale de nourriture. Son estomac se rappelait enfin à elle et elle ne pouvait que regarder avec envie les mets qui se présentaient devant ses yeux affamés. Elle sortit sont porte monnaie de sa poche et prit un long moment pour choisir, ne sachant pas quoi prendre tant tout semblait délicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Edward Elric
Messages : 231
FullMetal Alchemist
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse Empty

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse

MessageSujet: Re: [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse EmptyMer 1 Jan - 13:33
Tellement d'émotions, mais il fallait encore se séparer, mais cela serait pou mieux se retrouver. Edward avait besoin d'un contrôle routinier de ses auto-mails. L'argenté avait un peux froisser la tôle lors de leurs affrontements, tien d’ailleurs il aurait bien aimé voir sa princesse lui mettre la misère mais bon. Il serait bien retourné voir Mélonidas, qui était quand même mille fois plus doux que Winry, mais lui et son frère n'avait pas vu leur « tendre » amie depuis bien longtemps, donc c'était l'occasion de la voire, il espérait qu'elle ne serait pas trop vexer de voir que quelqu'un d'autre avait refait complètement son auto-mail du bras ? Le style était différent, plus fin et assez léger mine de rien et il avait bien résisté à l'autre malade.

En bref les deux frères purent voir la gare approcher de leur destination. Enfin ils arrivèrent et descendirent, directement écraser par la chaleur de cette contrée ! Edward avait bien fait de mettre une veste crème à la place de sa traditionnelle rouge, ainsi qu'une chemise blanche, même si dessous il portait un t-shirt noir pour éviter toute tache d'huile sur le tissu immaculé.

- Il fait tellement chaud !!!

Ni une ni deux, il détacha ses cheveux tressés et les remonta en queue de cheval haut qu'il attacha avec son élastique. Voilà c'était bien mieux ! Direction l’atelier de Garfield où Edward était sur de trouver leur amie blonde.

La ville était pleine de vie comme d'habitude. Les bâtiments semblaient toujours être un bidonville géant avec les as de la mécanique réuni en ce lieu. Le marché était très bruyant, mais c'était toujours comme ça.

Ils arrivèrent à l'atelier, où on leur indiqua que Winry était en pause et sorti et qu'ils l'avaient manqué se peut.

- Zut on repassera plus tard ! Al allons chercher une chambre à l'auberge habituelle puis on reviendra ou on la cherchera ! Cela te va .


C'est ainsi qu'ils repartirent direction la réservation d'une chambre. Une fois cela fait et la valise laissez sur le lit, la porte verrouillée, direction le marché, si c'était l'heure de manger la blonde devait être en train de magasiner !

Bingo ! Edward fit signe à Alphonse de ne pas faire un bruit et il s'approcha discrètement de la jeune fille, le blond l'écouta alors, Elle semblait hésité sur ce qu'elle allait manger. Regardant aussi les mets il fit signe au vendeur de lui mettre un peu de tout. Chose que l'homme fit, vu que la blonde ne se descendait pas, il annonça le prit et Edward paya, puis il tendit le sac à Winry le faisant passer devant les yeux de cette dernière.

- Yo ! La forme ?

Avec un grand sourire Edward était ravi de revoir son amie d'enfance, comme une sœur ! Une sœur qui méritait qu'on prend un peut soin d'elle a ce qu'il voyait ! La mécano était une très jolie fille c'était dommage qu'elle se néglige, n'avait elle pas prit des bras . Elle semblait plus muscler avec la taille plus fine. Ce ne devait pas être de tout repos pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Alphonse Elric
Messages : 44
Humeur : Indécise xd
Who am i !

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse Empty

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse

MessageSujet: Re: [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse EmptySam 4 Jan - 15:54
[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdomft. Winry Rockbell & Edward Elric

Rush Valley, était notre prochaine destination ! Je commençais à avoir l’habitude de voyager en train et ce n’était vraiment pas désagréable. Nous allions voir notre amie d’enfance Winry. Cela faisait un moment que vous ne l’aviez vu depuis la rencontre du monsieur Garfiel qui l’avait prise comme apprentie. Elle travaillait avec acharnement pour améliorer ses automails afin d’aider Ed à s’adapter avec son nouveau corps.  Je connaissais Winry depuis toujours et la revoir me faisait très plaisir et à Ed aussi j’en suis sûr !

« C’est vrai ! Mais le climat de Rush Valley est désertique…nous ne sommes pas loin du désert je crois ! » Expliquais-je à mon frère lorsqu’il se plaignit de la température actuelle qui était vraiment chaude pour la saison en descendant du train et en marchant à la gare de Rush Valley. La chance était qu’avec mon armure je ne ressentais plus les aléas climatiques. Enfin, non, en vrai j’aurais pouvoir sentir la chaleur à nouveau, j’avais vraiment hâte de pouvoir retrouver toutes les sensations humaines de mon corps !  Comme ça moi aussi j’aurais une excuse pour me plaindre avec lui.

Une chose était sure, l’éclat de la ville n’avait pas changé lui, les habitants du coin étaient tous aussi souriant et accueillant qu’avant, cela faisait plaisir de voir ça ! Par contre, je crois que j’aurais toujours du mal à comprendre la passion de ces gens pour la mécanique automails. Aimer réparer des membres mécaniques, c’était très spécial fallait l’avouer, mais bon, moi je n’étais pas mieux avec mon armure alors je n’allais pas juger ces passionnés. Il fallait bien une passion dans la vie non ? C’était toujours mieux avec un objectif et une voie fixée.

Une fois arrivé à l’atelier, Monsieur Garfiel nous apprimes que Winry était de sortie aujourd’hui. Vu l’heure elle devait surement se promener au marché des mécano.

« Faisons ça ! Je te suis Nii- san ! » fis-je en emboitant le pas de mon frère joyeusement vers l’auberge. Une fois la valise déposée nous sommes partis retrouvés Winry. Nous l’avons cherchée partout et puis ce fut Ed qui l’a trouvé en première. Me demandant de faire moins de bruit et de le laisser arrivé en premier vers la blonde, je fis un signe de tête et puis j’attendis qu’il lui fasse peur comme il voulait le faire pour ensuite arriver à mon tour.

« Bonjour Winry ! Comment vas-tu !? Tu hésites ? » fis-je à notre amie préférée en lui faisant coucou de la main.

Revenir en haut Aller en bas
Winry Rockbell
Messages : 23
Humeur : ...
Who am i !

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse Empty

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse

MessageSujet: Re: [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse EmptyJeu 9 Jan - 0:56
Welcome to my kingdom
5 Décembre 1914 Ft. Edward Elric et Alphonse Elric
Plongée dans ses pensées, elle ne vit ni n'entendit ce qui se tramait à côté d'elle. A vrai dire, la jeune fille fixait avec envie tous les mets disposés sur cette étale riche en couleurs. Elle n'avait cependant pas l'argent nécessaire ni même l'estomac adéquat pour espérer pouvoir engloutir tout cela. C'est pour ça qu'elle hésitait longuement sous le regard quelque peu lassé du marchand qui n'attendait qu'une seule chose : qu'elle fasse son choix et vite. Elle resta ainsi, penchée devant l'étale, pendant un petit instant qui paru des heures au marchand. Son regard d'acier scrutait chaque met avec attention, déchiffrant chaque couleur, son nez, quant à lui, en chassait les effluves alléchantes qui n'en finissaient pas d'affamer son estomac pourtant si réticent à digérer quoi que ce soit habituellement. il fallait croire qu'aujourd'hui, elle aurait faim. Etait-ce l'annonce d'une bonne nouvelle ? elle ne se posa jamais la question, trop concentrée sur ces plats tous plus délicieux les uns que les autres. Au bout d'un long moment, elle finit par ce décider à contre coeur et pointa du doigt un plat. Au même instant, elle vit apparaître sous ses yeux surpris un sac et ses oreilles distraites captèrent le son d'une voix trop familière... non, deux voix. La blonde se retourna rapidement pour tomber face à Edward et Alphonse. L'un abordait un grand sourire et l'autre... ne pouvait guère avoir d'expression mais l'on pouvait deviner à son timbre de voix métallique qu'il était content.

La mécanicienne resta, dans un premier temps, de marbre, son regard d'un bleu acier naviguant entre le petit et le grand frère, l'un plus grand en taille que l'autre. Puis lentement, très lentement, son expression changea, passant de la surprise à la tristesse pour finir sur de la colère. Ses joues blanches s'empourprèrent et ses sourcils se froncèrent, rendant ce visage si doux soudainement plus menaçant voire effrayant. Elle remercia d'un regard le marchand avant de frapper la tête d'Edward à défaut d'avoir sa chère clé à molette. Elle ne savait plus quoi dire. Il y avait tant de choses à exprimer. Sa déception engendrée par leur manque de communication, sa tristesse d'être ainsi écartée et... son inquiétude, toujours plus grande. L'adolescente posa ses mains sur ses hanches, finissant de renforcer son côté menaçant. Elle dominait l'ainé des Elric d'une bonne tête mais le regardait tout de même droit dans les yeux. Elle soupira longuement avant de finalement passer une main dépitée sur son visage. "Je.. Tu ! Rhaa ! Crétin !" cria-t-elle, ne sachant plus quel mot aligner avec quel mot. Elle serra les poings, réellement furieuse mais également un peu contente de cette visite surprise. Cela faisait si longtemps... "Vous auriez pu appeler !" Nouveau soupire. Elle en profita pour donner un coup de poing dans l'armure d'Alphonse, la faisant sonner creux. Le marchand haussa un sourcil mais retourna bien vite à ses occupations, dépité d'avoir une telle scène devant son étale. Cela faisait fuir les clients. Il ne dit rien mais n'en pensait pas moins.

La fille Rockbell profita de son élan de rage pour inspecter les deux frères en commençant par le cadet. Elle s'inquiétait pour lui et espérait qu'il n'ait rien. A son grand soulagement, il semblait intact. Son regard courroucé se posa alors sur l'ainé. Elle l'inspecta en détail et bloqua sur son automail dont elle ne reconnaissait pas la facture. La jeune fille vit rouge et s'empourpra de plus belle. Sa fierté venait d'être directement touchée et cela la blessait grandement qu'il eut fait confiance à une autre personne. Elle se retint de hurler, préférant cette fois-ci un ton plus froid et tranchant. Un ton qu'elle n'employait que lorsqu'elle était réellement énervée et qu'elle ne jouait pas la comédie. "Je ne suis pas assez douée pour môsieur à ce que je vois. J'ose espérer que la personne qui a violé mon travail est bon si ce n'est meilleur que moi." Elle laisse un léger blanc lourd s'installer avant de continuer : "Je suis peinée, je pensais que tu appréciais mon travail". Son ego venait d'en prendre un coup. La mécanicienne prit la décision de s'en aller sans prendre le sac que son ami d'enfance lui offrait, laissant ainsi son estomac crier famine. Mais elle était fière et il venait de déclarer la guerre à sa fierté.

En passant entre les deux frères, elle pose un regard attendri sur Alphonse et lui offre un même un sourire, ignorant complètement Edward. "Tu viens ? On va marcher un peu, j'imagine que tu as beaucoup de choses à me dire ?" demande-t-elle au cadet d'une voix plus douce, faisant bien comprendre à l'alchimiste d'Etat qu'il avait merdé. Winry était comme ça, elle se fâchait souvent, boudait pendant quelques heures puis revenait quémander de l'attention et de l'affection. Sur le coup, elle avait agit de façon purement puérile et égoïste, ne laissant pas le temps à Edward de s'expliquer. Quoi qu'elle n'était pas bien loin, s'il voulait la rattraper pour s'expliquer comme à son habitude, il pouvait le faire. Elle concentra désormais toute son attention sur le cadet, oubliant la joie qu'elle ressentait de les revoir tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Edward Elric
Messages : 231
FullMetal Alchemist
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse Empty

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse

MessageSujet: Re: [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse EmptyMar 14 Jan - 10:56
Edward la regarda changer d'expression de visage aussi vite qu'une brise d'été était passé pour devenir un ouragan. Que cette fille était compliquée ! Était elle heureuse ou triste de les voir ? Non visiblement en colère ! Mais il n'avait rien fait encore !

- Mais Aie !!

Fit le blondinet en se tenant la tête là où elle avait frappé ! Pas étonnant qu'elle soit encore célibataire, si sa beauté pouvait attirer son sale caractère faisait fuir directement. Edward n'arrivait pas à savoir si au final elle était contente ou pas de les voir.

- Si on avait appelé ça n'aurait plus été une surprise ! Puis pour une fois qu'on n'est pas tombé sur un train arrêter par les attentats !


Les yeux dorés s'écarquillèrent en entendant la blonde qui venait de les inspecter, sérieux ? Elle lui faisait une crise de jalousie . La maintenant pour un bras en métal . Il devait vraiment se  justifier . Bon le jeune homme avait prévu de le faire, de lui raconter mais bon, il était encore convalescent en plus, il portait encore sur son visage et son corps les traces des coups de l'autre fou ! Vive la compassion ! Cette fille n'avait décidément aucun cœur, et un comportement de gamine pourri gâté ! Il détestait ça !

Non mais sérieux ? Elle lui faisait quoi là ? Elle n'avait jamais été aussi imbue d'elle-même. D'habitude quand elle voyait un nouvel  auto-mail elle voulait le décortiquer pour voir comment il était fait pour encore plus s’améliorer. Visiblement travailler avec Garfield avait fait gonfler sa tête de blonde ! Où était Mamie pour la ramener sur terre quand on en avait besoin. Et en plus elle le laissait en plant et embarquait son frère ! Holà ma grande ça ne va pas se passer comme ça !

Edward tourna le regard et vis des enfants affamé, il alla vers eux et leur donne le sac.

Enfant : Vous êtes sûr ? Vous le donniez par a la fille qui fait peur ?


- Elle ne le mérite pas, vous en avez plus besoin qu'elle, Elle fera avec ses réserves naturelles, ne vous en faites pas

Enfant : Merciiiiiiiii !


Les petits partirent heureux d'avoir à manger gratuitement. Puis le blond se retourna vers la foule, si Winry n'était plus visible, son frère l'était. L'alchimiste fendit la foule et prit le bras de la jeune fille, la tirant à sa suite vers une ruelle plus calme a coté d'une boutique.

- Maintenant tu arrêtes de te prendre pour la reine du monde et tu m'écoutes ! Au lieu de t’offusquer bêtement, tu pourrais poser les bonnes question. Comme : comment vas-tu ? Pourquoi tu es dans cet état ? Qu'est-ce qui t'a poussé a allé voir ailleurs ? Est-ce que tu étais à l'Est lors des attentats ? Non ? Je vais répondre !

Il prit une inspiration en faisant signe à Alphonse de ne pas intervenir !

- Non je ne vais pas bien ! J'ai été trompé, trahi ! J'aime une fille même pas humaine ! Oui j'étais dans les attentats ! Oui j'ai dû remplacer mon auto-mail d'urgence par quelqu'un d'autre par ce que je n'ai jamais pu arriver chez Mamie à ce moment-là dans le temps qui m'était imparti à cause des attentats sur les vois de chemin de fer ! Non, son auto-mail n'est pas meilleur que les tiens, il est différents c'est tout ! Oui je me suis fait démolir par une chimère folle ! Je suis cassé et brisé de partout ! Et j’espérais retrouver un peu de chaleur humaine auprès de ma meilleure amie, celle que je considère comme ma grande sœur ! Mais au lieu de ça, madame me fait une crise de jalousie débile et me frappe ! Sinon je vais bien et toi ? ça fait plaisir de te voir me crier dessus !

Ho oui la fin était vraiment ironique car le visage d'Edward n'exprimait plus aucune joie à ces retrouvailles qui l'avaient pourtant enchanté quand lui et Al la cherchait dans la foule. Là le blond fit à nouveau signe à son frère qu'il pouvait dire ou faire ce qu'il voulait de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Winry Rockbell
Messages : 23
Humeur : ...
Who am i !

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse Empty

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse

MessageSujet: Re: [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse EmptyMer 15 Jan - 20:30
Welcome to my kingdom
5 Décembre 1914 Ft. Edward Elric et Alphonse Elric
La foule les avait avalés. La blonde marchait d'un pas qui se voulait calme mais elle était furieuse intérieurement. Enfin, furieuse non, plutôt triste. Cependant, elle gardait la tête haute et offrait à Alphonse un sourire léger. Elle oublia complètement son ventre qui criait famine et sa conscience qui lui hurlait qu'elle venait de faire quelque chose de mal.
La foule s'intensifiait un peu. Tout le monde sortait pour profiter des derniers rayons de soleil malgré la nuit qui arrivait bientôt. Et Winry n'y faisait pas exception. Sa soirée avait cependant pris une tournure... étrange. Pas spécialement désagréable, juste... étrange.

La jeune fille était perdue dans ses pensées, écoutant le cadet d'une oreille distraite. elle poussa soudainement un cri aiguë et se laissa traîner sans comprendre vers cette ruelle. Elle n'était pas sombre et était même loin des clichés que l'on pouvait retrouver dans les romans policiers. C'était une ruelle plus calme où la lumière du soleil couchant filtrait, laissant peser sur l'endroit une douce ambiance chaleureuse. Surprise, la blonde ne dit mot mais très vite, c'est la colère qui s'empara à nouveau de son esprit vif et affamé. Elle ouvrit la bouche mais l'alchimiste ne lui laissa pas le temps de protester. Elle avait fermé les poings et se tenait droite, raide même. Elle toisait du regard son ami de toujours, perdue dans ses pupilles dorées, si belles et si profondes.

Sa voix raisonna dans la ruelle. Contrairement à d'habitude, elle n'était pas douce et conciliante. Elle était plus sèche, froide et tranchante. Cela fit réaliser à Winry qu'elle ne l'avait jamais vraiment entendu employer ce ton là avec elle. La mécanicienne fut d'abord surprise puis une légère peur prit le dessus. Inconsciemment, elle se rapprocha d'Alphonse et posa même une main sur son bras de fer froid. Son regard bleu resta cependant hypnotisé par celui de l'alchimiste d'Etat et elle l'affronta sans arriver à s'en détacher.

Winry encaissa les mots assassins du jeune alchimiste. A mesure qu'il parlait, elle desserra le poings et prit le temps de regarder son visage. Ses yeux s'écarquillèrent. Comment avait-elle pu être si aveugle ? Elle n'avait remarqué que son automail et ne s'était même pas enquis de sa santé. La blonde commençait à culpabiliser, accusant le coup de ses mots. Certains étaient comme des poignards qui venaient se ficher directement dans son coeur. En plus d'avoir honte et de se sentir coupable, voilà qu'elle était en train de vivre une déception amoureuse. Même si elle refusait de se l'admettre, le fait d'entendre dire qu'il avait une petite amie c'était... douloureux, très douloureux. Elle ne dit mot, écoutant et résistant à la tempête qui faisait rage. Ses jambes tremblaient un peu et des larmes perlaient au coin de ses yeux mais elle se refusa de pleurer. Elle ne pouvait pas, pas maintenant, ça n'était pas le moment. Elle était égoïste et montrer à nouveau sa peine ne ferait que renforcer ce sentiment.

Le cynisme de ses derniers mots finit d'achever la fille des Rockbell. Elle baissa la tête, honteuse de s'être ainsi comporté. Elle s'appuyait sur Alphonse, elle tremblait. Mais elle ne pleura pas et releva la tête, oubliant cependant sa fierté. Elle ouvrit plusieurs fois la bouche comme pour dire quelque chose mais aucun son n'en sortit. Winry fit un pas, puis un autre, se rapprochant de l'alchimiste d'Etat. Elle ne savait pas si c'était approprié, s'il allait s'énerver encore plus, mais elle avait besoin de le faire. Alors elle s'avança, la mine sombre et prit délicatement l'ainé des Elric dans ses bras. Dans un premier temps, elle ne dit rien, puis des mots se formèrent, faibles avant de devenir audibles : "Je suis désolée, Edward" murmura-t-elle en le serrant de plus bel. Il était son ami de toujours, son frère et elle avait osé se comporter comme une... égoïste, une imbécile. Il avait raison de lui en vouloir. La jeune femme se redressa et s'écarta de l'alchimiste au manteau beige. Elle posa son regard sur Alphonse puis de nouveau sur Edward. "Je suis tellement désolée... Je... Tu as raison, je suis égoïste..." Elle soupire doucement : "Mais en même temps, vous ne donnez jamais de nouvelles ! Comment suis-je censée savoir tout ça ? Je... Non, ne dites rien, je sais que je suis stupide."
La mécanicienne serrait les dents à s'en faire mal à la mâchoire. Elle avait le coeur serré, lacéré par ces mots si vrais. "Tu... Vous voulez toujours rester un petit moment ici ?" elle demanda, sa voix tremblant un peu. Elle était contente de les revoir et avait agit de façon stupide, égoïste. Elle espérait qu'il ne soit pas fâché. La jeune fille posa son regard sur la grande armure, espérant un peu d'aide du cadet. Elle se tenait entre les deux frères et se sentait faible, nue. elle avait envie de se cacher pour toujours dans un trou tant elle se sentait mal d'avoir réagit de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Alphonse Elric
Messages : 44
Humeur : Indécise xd
Who am i !

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse Empty

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse

MessageSujet: Re: [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse EmptyDim 26 Jan - 18:19
[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdomft. Winry Rockbell & Edward Elric

J’avais l’habitude de me retrouver entre les disputes et souvent je faisais preuve d’une grande neutralité, se retrouver au milieu de conflits c’était fatiguant. Surtout quand je devais prendre partie pour l’une des deux personnes. Ed et Winry avaient chacun un caractère bien trempé et bien souvent, ça finissait ainsi. Winry piquait une crise et Ed en rajoutait une couche. Et moi je me retrouvais entre les deux bien souvent à ne pas savoir quoi faire ni quel partit prendre.

Ma position de cadet était parfois frustrante, je devais bien l’avouer !  En tant que cadet je devrais suivre l’avis de mon frère tout le temps sans me poser de question. Je devais le soutenir, c’était ce que je voulais faire alors que je fus tiré par ma main gantée par Winry. Sous le coup de la colère, elle ne laissa même pas le temps à Ed de s’expliquer qu’elle partie et moi avec elle.

« Heu… Winry ? Winry ? » fis-je tentant de l’appeler désespérément avant de disparaître avec elle. J’avais tenté de détourner la tête vers Ed pour voir s’il nous suivait ou pas. Une course folle dans les rues de Rush Valley, je priais pour que Ed nous suive. Je ne disais pas grand-chose. Elle avait peut-être simplement besoin qu’on l’écoute elle-aussi, c’était vrai que ces derniers temps, Ed et moi étions occupés chacun de notre côté alors pour aller la voir…

« J’ai beaucoup de choses à dire oui, mais tu sais Ed aussi en a beaucoup, je pense qu’il faudrait qu’on… tu sais c’était dur pour Ed… et pour moi aussi. » fis-je pour tenter de détendre l’atmosphère.  Ed vous avait rejoint en tirant Winry à l’écart dans une ruelle plus calme.

Je me contentais d’observer, de voir ce qu’il allait dire et faire. Winry se rapprocha instinctivement de moi me prenant le bras. Je posais alors ma main gantée sur son épaule. Alors que je voulais intervenir, Ed me fit un signe négatif. Respectant la volonté de celui-ci je laissais Ed s’expliquer avec Winry. J’observais la scène, Ed lui disait tout ce qu’il pensait d’elle en face.

« C’est pour ça que nous venons te voir aujourd’hui, pour te donner de nos nouvelles. Laisse-nous t’expliquer en détail. Si possible, on aimerait se reposer un peu ici. » fis-je en regardant Ed puis Winry esquissant un sourire de métal.

« Je crois qu’il faut qu’on se parle tous les trois. On a pleins de choses à dire ! et à raconter ! »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse Empty

[5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse

MessageSujet: Re: [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse [5 Décembre 1914] Welcome to my kingdom Ft. Edward et Alphonse Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SOUTH CITY :: LE SUD :: RUSH VALLEY :: RUES-