RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 35
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina]

MessageSujet: [R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina] Jeu 13 Oct - 18:26

Gabrielle n’aimait pas beaucoup Central. Trop de monde, trop pressé, pas forcément très poli. Bref, elle préférait largement North City où les habitants compensaient le temps glacial par une attitude chaleureuse. Et bien il y avait des exceptions partout aussi. En tout cas, la pauvre demoiselle était absolument exténuée. Elle était venue parler affaire, elle avait parlé affaire et donc elle était bien contente de repartir dés le lendemain. Mais en attendant il lui fallait regagner l’hôtel qu’elle avait repéré. Et pour regagner l’hôtel il fallait qu’elle retrouve son chemin. Un long soupir lui échappa. Si seulement elle pouvait demander à quelqu’un… MAIS NON ! Tout le monde avait une tronche aussi patibulaire qu’un bouledogue et elle préféré éviter d’en déranger un au risque qu’il la morde. Non mais.
Alors elle errait ici et là, constatant que la nuit tombait et que les rues se vidaient sans pour autant offrir des visages plus avenant aux gens qu’elle croisait. Le désespoir vous connaissez ? Gabrielle était définitivement désespérée actuellement. Elle finit par s’arrêter sous un lampadaire, posant sa tête contre lui, ses longs cheveux bicolores la faisant disparaître puisqu’elle les avaient lâché. Allait elle passer la nuit dehors ? Hors de question. Que devait-elle faire alors ? Trèèèèès bonne question. Elle se redressa d’un mouvement sec de l’épaule et reprit sa marche, ses pas claquants sur le pavé déserté par les habitants de la ville. Seules quelques personnes bourrées erraient dans les rues et c’était au tour de Gabrielle d’avoir un air méchant sur le visage, suffisamment pour ne pas qu’on l’embête.

C’est donc en grommelant qu’elle reprit sa marche, presque sur le point de mordre quelqu’un. Toutefois lorsqu’elle rentra dans quelqu’un, en relevant la tête elle tomba sur le visage d’une femme aux courts cheveux blonds. Penchant la tête sur le côté, heureuse de croiser une représentante de la gente féminine, Gabrielle joignit ses mains devant et fit ses plus adorables puppy eyes à sa consœur.

- Ô grande dame mise sur mon chemin, aide moi ! - pria théâtralement la femme du nord avec emphase - Est-ce que tu saurais où ce trouve l’Hôtel des Quatre Cartes ? -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 190
So what if I'm crazier than crazy?
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina]

MessageSujet: Re: [R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina] Jeu 13 Oct - 23:41


C'était pas possible...
Gabrielle Ragnarok






J'avais enfin une piste très fiable pour retrouver ma sœur grâce à l'aide du Docteur Lau. Le problème, c'est qu'une adresse, ça n'est pratique que quand on sait où chercher. Je savais que j'aurais dû prendre une de ces cartes qu'ils offraient à la gare ! Quelle idée de ne pas prendre un truc gratuit. Surtout quand on est quelqu'un d'étourdi qui part en voyage sans prendre d'argent. Je me trouvais donc en difficulté, ne sachant pas où aller. Une seule solution : demander aux passants.
- Excusez-moi, vous savez où...
- Pas le temps !

- Bonjour, pouvez-vous m'indiquer...
- Désolé, j'ai cours dans un quart d'heure.
- Mais il est dix-huit heures !

- Messieurs-dames, savez-vous où se trouve...
- Casse-toi la blonde, tu vois bien qu'on a autre chose à foutre !
- Vous pourriez être un peu plus poli !


Pas de chance, sur la trentaine de gens que j'ai interrogés, aucun n'a pu me donner la réponse attendue ! Des réponses désagréables, des gens pressés, d'autres qui ne savaient pas... Tout cela ne me menait à rien, et il commençait à se faire tard. Il me fallait trouver un endroit où passer la nuit, mais sans argent, ça semblait compliqué. J'aurais pu retourner voir le docteur Lau, mais il me faisait un peu froid dans le dos. Je n'aurais pas dormi de la nuit ! A la place, je décidai d'errer dans les rues de Central, demandant aux quelques personnes que je croisais s'ils pouvaient m'héberger, là encore sans succès. Je marchai, encore et encore, demandant ici et là si on pouvait me prêter un matelas pour une nuit, quitte à devoir faire des tâches ménagères pour compenser mon manque d'argent, mais les habitants de Central n'étaient définitivement pas charitables, ce soir-là ! Je marchais, perdue dans mes pensées, un peu désespérée. Est-ce que j'allais devoir passer la nuit dans la rue, comme une sans-abri ? Qui sait, peut-être qu'avec un peu de ch... Aïeuh !
Comme je ne faisais pas attention où je mettais les pieds, il fallait bien que ça arrive ! Une personne me rentra dedans et me fit perdre mon équilibre un instant.
- Oh, désolée !
C'était une jeune femme d'à peu près mon âge dont les cheveux étaient d’une couleur – ou plutôt deux, en fait – pour le moins originale. Elle ne prêta même pas attention à mes paroles, et se mit dans une drôle de position, la tête penchée sur le côté, les mains jointes, avec des yeux de merlan frit. Son visage était doux et blanc comme neige, un peu comme le mien. Elle dégageait comme une aura de bienveillance… J’avais l’impression qu’elle serait celle qui m’aiderait !
- Ô grande dame mise sur mon chemin, aide-moi, lança-t-elle, pleine de fougue. Est-ce que tu saurais où se trouve l’Hôtel des Quatre Cartes ?
En voilà, un drôle de personnage. Sa gestuelle et sa manière de parler étaient aussi intrigantes que sa coupe de cheveux !
- Vous avez de la chance, ils m’ont foutue à la p… je suis passée à côté tout à l’heure ! Venez, je vous y emmène, lui dis-je en lui attrapant le bras. Au fait, moi c’est Celas !

©Setsu Nekos & Myros


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina]

MessageSujet: Re: [R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina] Ven 14 Oct - 16:04

Les yeux de Gabrielle s’illuminèrent de gratitude et elle se laissa entraîner par la jeune femme blonde, chantonnant joyeusement alors que les rues défilaient. Enfin quelqu’un de gentil ! Enfiiiin ! C’est donc avec entrain qu’elle entreprit de la suivre, remontant à ses côtés alors qu’elles regagnaient des rues plus fréquentaient et bien éclairée.

- Enchantée Celas ! Moi c’est Gabrielle ! - enchaîna la jeune femme femme avec une humeur bien améliorée - Tu t’es perdue aussi ? - questionna t-elle ensuite en la regardant.

Bien heureuse d’avoir une compagne pour discuter et ne plus parler au mur, l’étrange jeune femme en profitait, surtout que son interlocutrice avait l’air plutôt sympathique, ce qui était un plus assez agréable. Elle avait un mauvais souvenir des rencontres fortuites depuis Creta. Intérieurement elle tira la langue à l’homme irascible qu’elle avait rencontré. Cette femme au moins était polie et aimable. Pas comme lui. LUI. Ce arhjgfk. Bref, ne plus y penser semblait être une solution très aintelligente à appliquer. Finalement elle arriva devant l’enseigne de l’hôtel. Elle était sur le point de pleurer sérieux. Elle se tourna vers Celas, des larmes de crocodile au coin des yeux.

- Merciiii ! - couina t-elle avec joie.

Puis elle s’élança vers l’hôtel en lui faisant un signe de la main.

- Attend ici je reviens ! -

Et elle disparue, traversant le hall et se perchant presque sur le comptoir, devant une hôtesse qui l’observa avec un certain choc bien que son sourire professionnel ne la quittait pas.

- Une chambre double s’il vous plaît ! - demanda joyeusement Gabrielle.

- Hum.. bien sur, mais nous n’avons plus qu’une chambre lit double, vous arrivez un peu tard pour autre chose... -

Elle balaya la phrase d’un geste de la main en disant que ça lui était égale. Une fois la clef en main, la gardant précieusement comme s’il c’était agit du graal, elle sortie de l’hôtel comme un diable de sa boîte et disparue dans un magasin encore ouvert à cette heure en redemandant à la blondinette de l’attendre.
Elle ressortie cinq minutes plus tard, armée de différents alcools avant de repasser devant Celas et de lui attraper le bras pour l’entraîner à sa suite. Rentrant de nouveau dans l’hôtel en faisant un grand sourire à l’hôtesse de l’accueil.

- Elle est avec moi ! - s’exclama t-elle avant de disparaître dans les escaliers sans lâcher l’autre femme - Ce soir (et pour te remercier), tu vas boire un peu avec moi. -

Et ce n’était pas une demande, quelque chose dans sa voix signifiant que cela ne souffrirait d’aucun refus possible. Elle entra dans la chambre et referma derrière elles à clef, un peu parano et n’offrant aucune confiance en Central.
Puis elle se tourna vers sa consœur et leva les bouteilles en lui souriant.

- Allez Celas ! Pour te remercier, puis au moins je serais pas toute seule. - gloussa la jeune femme avec une joie un peu trop exacerbée qui promettait un résultat explosif quand elle serait bourrée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 190
So what if I'm crazier than crazy?
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina]

MessageSujet: Re: [R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina] Sam 15 Oct - 0:56


C'était pas possible...
Gabrielle Ragnarok






La jeune femme, enjouée, se présenta.
- Enchantée Celas ! Moi c’est Gabrielle, me répondit-elle. Tu t’es perdue aussi ?
- Je cherchais à me rendre à une adresse bien précise, mais personne n’a voulu m’aider. Et puis après, la nuit a commencé à arriver, alors il fallait que je trouve un endroit où dormir, et là aussi, ça s’est compliqué !
Sur le chemin, la conversation continua, et la jeune femme ne pouvait s’empêcher de me regarder à chaque fois que j’ouvrais la bouche. C’était un peu perturbant au début, mais je finis par m’y habituer, et trouvai même ça… agréable. Depuis mon arrivée à Central, je n’avais rencontré personne de réellement sympathique. Les agents de la gare n’avaient pas l’air très heureux de faire leur boulot, les passants faisaient tous la tronche, et même la personne qui m’avait aidé à trouver le cabinet de Jin Lau était froid. Ne parlons même pas du docteur lui-même, quel étrange personnage ! C’était donc ça de vivre dans une grande ville ? On devenait désagréable, froid, et toujours pressé ? Mon interlocutrice contrastait totalement avec toutes les personnes avec qui j’avais parlé jusque-là. Et comme elle m’avait demandé si j’étais perdue aussi, il n’était pas difficile de deviner qu’elle n’était pas de Central non plus. Ses vêtements un peu épais que la normale, son léger accent, son teint pâle, probablement pas génétique, m’indiquaient qu’elle devait venir du nord d’Amestris. Je n’avais jamais rencontré d’habitant du Nord, mais j’en avais déjà vu en photo, et entendu à la radio. Il est plutôt mignon, leur petit accent.

Après une petite demi-heure de marche, nous arrivâmes enfin à destination. Gabrielle, toute contente, me remercia, et me demanda de l’attendre, avant de se rendre à l’intérieur en sautillant. Je décidai de m’asseoir sur un banc, juste devant l’hôtel. Je pouvais la voir au loin, qui discutait avec l’hôtesse. Elle était penchée vers l’avant, les bras croisés sur le comptoir, un pied devant l’autre. Elle ressortit après quelques minutes, se tourna vers moi avant un grand sourire, et galopa jusqu’à une petite boutique, de l’autre côté de la rue. Elle revint un peu plus tard, les bras pleins de boissons alcoolisées. Elle m’attrapa le bras, avec plus ou moins de difficulté compte tenu de la charge qu’elle portait, et m’amena à l’intérieur. Elle marchait rapidement, et j’essayais de suivre tant bien que mal. En passant devant l’hôtesse, elle lui lança un grand sourire, en lui annonçant que j’étais avec elle. J’affichai un sourire un peu gêné et saluai l’hôtesse, dont les yeux étaient pleins de surprise, de la main. Gabrielle me traîna ensuite vers les escaliers et me fit une annonce.
- Ce soir, pour te remercier, tu vas boire un peu avec moi !
Bien plus qu’une suggestion ou une requête, cette phrase était un ordre, et son intonation rendait ça très clair ! J’étais un peu déstabilisée, je n’avais jamais bu d’alcool. Ça ne m’avait jamais intéressée, en fait. Elle me fit entrer dans la chambre, referma la porte à clé, et là, surprise ! Il n’y avait qu’un lit. Voyant cela, mon visage devint rouge comme une pivoine. Elle se tourna vers moi, avec un sourire éclatant, des bouteilles dans les mains.
- Allez Celas ! Pour te remercier, puis au moins je serai pas toute seule.
Je me saisis d’une des bouteilles et l’ouvrit.
- Bon eh bien, c’est parti ma belle, lançai-je en amenant la bouteille à ma bouche, tout en lui faisant un clin d'oeil.

©Setsu Nekos & Myros


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina]

MessageSujet: Re: [R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina] Sam 11 Mar - 10:19

Gabrielle dont la joie euphorique était autant un anesthésiant qu'un tank qui défonçait les barrières sociales ne releva pas réellement la dernière phrase comme si elle suggérait autre chose qu'une bonne cuite pour elles deux, et encore moins la gêne évidente de son interlocutrice. Soit, elle l'apprendrait à ses dépends, bien qu'elle ne serait pas en reste ! Elle sifflota gaiement en buvant. Elle même n'avait jamais bu au point de rouler par terre, toujours raisonnablement, aussi ne savait elle pas jusqu'où sa tolérance à l'alcool s'étendait. Peut être qu'elle aurait du s'en inquiéter plus tôt... Mais au moins maintenant... et bien elle savait pouvait on dire.

La jeune femme ne tarda pas à avoir l'alcool joyeux - ce qui était un putain de comble compte tenu de son caractère habituel - et tenta de se relever pour faire une chose sans importance en l'état actuel des choses. Sauf que la chambre décida à cet instant précis de débuter un tango endiablé autour d'elle, lui faisant sèchement perdre l'équilibre sur sa compagne de beuverie. Elle couina en se retrouvant - assez douloureusement - en train d'écraser la pauvre Celas.
En attendant.. sa poitrine était des plus confortable pour la Gabrielle bourrée. Elle ramena ses mains près de cette dernières et la pressa en roucoulant d'un bonheur stupide.

- Aaaaw. ~ C'est tout moelleeeeux. ♥ - gloussa t-elle alors.

Elle se redressa tant bien que mal en position assise et retira ses mains pour les poser sur sa propre poitrine qui était d'une taille, disons le, beaucoup plus modeste. Elle gonfla les joues comme une enfant boudeuse avant de se jeter de nouveau sur Celas, nichant son visage dans sa poitrine et jouant avec.

- La tienne est mieux Celaaaaas. ~ Super confortable ! ~ -

Et elle continua à palper et presser la poitrine de la pauvre jeune femme qui ne pouvait se dégager des assauts poulpesque de Gabrielle. Cette dernière, décidée à garder la main sur les seins moelleux de la blonde, assurait de la garder prisonnière de son poids, qui malgré sa croyance de jeune femme bourrée, n'était en rien conséquent et n'empêcherai pas la militaire de ce dégager si le cœur lui en disait.

Nota bene : Ne plus JAMAIS laisser boire Gabrielle sans quelqu'un pour la maîtriser ensuite..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 190
So what if I'm crazier than crazy?
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina]

MessageSujet: Re: [R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina] Lun 22 Mai - 23:33


C'était pas possible...
Gabrielle Ragnarok






A peine eus-je prononcé ma phrase, Gabrielle se mit à engloutir la bouteille qu’elle avait à la main. De mon côté, j’y allais plus doucement. Petite gorgée par petite gorgée. Elle finit probablement par regretter sa décision : elle avait le visage aussi rouge qu’une tomate, et tanguait, assise sur elle-même, après sa deuxième bouteille. N’en ayant bu qu’une seule de mon côté, mes joues étaient elles aussi rosées, mais j’étais encore pleinement consciente de mon environnement… Son expression montrait une certaine euphorie, bien que de ce que j’avais vu d’elle jusqu’à présent, elle avait de toute façon toujours le sourire. Soudain, elle se leva, tant bien que mal, et tangua vers moi, jusqu’au moment fatidique où elle s’emmêla les pinceaux… et tomba sur moi, la tête pile sur ma poitrine. Mes poils se hérissèrent au moment où je me retrouvai couverte de bière. Le situation empira (ou s’améliora?) très vite lorsqu’elle décida d’agripper ma poitrine avec ses mains. Elle gloussa en s’y réfugiant. Gênée, je devins rouge pivoine et ne pus m’empêcher de lâcher un petit gémissement de surprise. Gabrielle se mit ensuite à califourchon au-dessus de moi, me permettant de respirer un peu. Tandis que, dans ses actes de jeune femme alcoolisée, elle s’amusait à se tâter la poitrine pour comparer avec la mienne, je décidai de me redresser sur un coude et d’attraper une bouteille ouverte de l’autre bras, et bus quelques gorgées… Histoire de me rapprocher de son état et de s’amuser un peu…

Dans les secondes qui suivirent, ma compagne d’infortune décida de reprendre son attaque sur ma poitrine en y plongeant sa tête et ses mains. Sans s’en rendre compte, elle déboutonna le haut de mon chemisier à force de balader ses mains sur mon corps. Je décidai de passer à l’attaque à mon tour, passant un bras au niveau de ses hanches et l’autre plus haut, dans le creux de son dos, et la tirai vers moi.

- A mon tour de jouer, dis-je sur un ton provocateur en rapprochant mon visage du sien.


Ma bouche découvrait ainsi la douceur de ses lèvres, et mes mains le haut de son corps. Elle était à présent à moitié nue, il ne lui restait plus que son soutien-gorge. Je caressai son dos, glissant mon visage dans son cou pour y déposer quelques baisers. Je pouvais la sentir frissonner, j’avais d’autant plus envie de continuer. Il était trop tard pour faire demi-tour, de toute façon. Je la poussai sur le côté, pour me retrouver au-dessus d’elle, et me découvris à mon tour. Je plongeai mon regard dans ses yeux : l’un était aussi bleu que le ciel, l’autre doré comme certaines collines fleuries de la campagne de l’Est. Elle était... si belle. Je caressai son visage d’une main tout en l’embrassant à nouveau, dégrafant son balconnet de l’autre main pendant que nos langues s’entrechoquaient. A cet instant, j’espérais rester ainsi pour toujours, loin de mes problèmes, à passer du temps avec cette inconnue, à découvrir les plaisirs charnels à ses côtés. Je descendis le long de son corps, m’arrêtant quelques instants pour lécher les noisettes qui surplombaient ses seins, frôlant son ventre de mes lèvres. J’arrivai enfin tout en bas de son ventre. Je déboutonnai son pantalon, remontai mon visage près du sien, et glissai ma main entre ses jambes.

©Setsu Nekos & Celas


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

[R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina]

MessageSujet: Re: [R-16] C'était pas possible de le prédire ça ! [PV Mina]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Il était une fois... Carrefour!
» je croyais que c'était terminer...
» Ce n'était pas le moment de me déranger ! || PV Ginny Weasley
» Le moment était mal choisi [PV Robin-Edward]
» Il était une fois Sophie la girafe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: CENTRE VILLE-