RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 17
Who am i !

Canicule [w/ Mina C. Westenras]

MessageSujet: Canicule [w/ Mina C. Westenras] Lun 29 Mai - 19:23
« Giribaz - Octobre 1914 »
Canicule


Tic-tac. La vieille horloge trônait sur le mur derrière elle, le balancement de ses aiguilles fines résonnait dans son esprit. Elle joignit les mains, posant ses coudes sur ses genoux et elle se pencha un peu en avant pour essayer de se concentrer sur ce que racontait son interlocutrice. Tic-tac. Les rouages grinçaient joyeusement et dans sa tête dansait ce qui semblait être le mécanisme. Tic-tac. Un chat blanc se frotta contre sa botte, la regardant avec tout de même un peu de méfiance. Elle n'y fit pas attention. Tic-tac. Le chat grimpa près d'elle, sur le bras du fauteuil, et commença à prendre place sur ses genoux. Elle le caressa machinalement. Tic-tac-tic. Les paroles de la quinquagénaire qui était assise face à elle faisaient écho dans sa tête, les mots flottaient, comme privés de sens. Tic. Leurs regards se croisèrent, et la femme s'arrêta de parler, l'observant avec interrogation. Tac.

Le félin sauta agilement de ses genoux lorsque Elyah se leva subitement, rompant l'emprise tyrannique qu'exerçait l'horloge sur son mental.

« Mes excuses ma tante, mais il fait vraiment très chaud, je vais sortir prendre l'air quelques heures. »

La dame se leva, et posa sa main sur son épaule.

« Sans problème, ma petite Elyah, prends ton temps ! Si tu as besoin de quoi que ce soit, demande à Frank. »

Comme invoqué par son nom, ledit Frank passa sa tête dans le salon et lui fit signe de la main. Il était plus jeune que sa grand-tante, de presque vingt ans son cadet, et il était facile de deviner que sa présence ici se justifiait par les richesses de la famille. Enfin, pas question de ne serait-ce questionner cette relation, sa tante Garance avait toujours eu le bon caractère bien borné des Braüns, et d'autre part, ce n'était pas la raison de sa présence ici. Autrefois, son arrière grand-père avait dispatché sa bibliothèque à ses deux enfants, et parmi les livres certains s'étaient mélangés. Sa grand-tante avait récemment retrouvé ce qui semblait être des ouvrages alchimiques, et elle avait décidé de la contacter afin de les lui offrir. Le geste était honorable, mais il décalait légèrement son départ programmé. Tant pis, au moins, elle allait déjà pouvoir obtenir un aperçu de l'est d'Amestris.

Elyah quitta la maison de campagne modeste de sa tante. Malgré son argent, la vieille dame avait toujours préféré afficher une devanture sobre et épurée, sans doute par peur d'être la cible de cambriolages. Mais également parce qu'elle avait un petit côté pingre. La jeune femme n'avait pas son ruban pour cacher ses yeux, et elle portait un simple short noir assorti à un débardeur de même couleur. Il faisait très chaud, mais un petit vent était assez aimable pour lui caresser la peau. Elle descendit les quelques marches menant au perron de la maison, et s'engagea dans la rue. Il n'y avait pas grand monde en ballade. Les mains dans les poches, la demoiselle avançait un peu au pif, elle ne savait pas trop quoi faire, est-ce qu'il y avait seulement des choses à visiter ou à découvrir ici ?

A un carrefour, elle tomba sur un petit bar à l'allure sympathique. A peine eut-elle posé ses yeux sur l'établissement que sa gorge lui paru aussi aride que le grand désert menant à Xing. Elle n'hésita que deux secondes, le temps que son esprit lui montre le thé mal préparé de sa grand-tante, et elle entra. La patronne la salua, quelques têtes se tournèrent, mais chacun repartit aussitôt à ses activités. Elyah s'installa au bar et commanda une limonade bien fraîche.

 

 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
So what if I'm crazier than crazy?
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Canicule [w/ Mina C. Westenras]

MessageSujet: Re: Canicule [w/ Mina C. Westenras] Ven 2 Juin - 0:56


Canicule
Elyah






- Laura ?
- Hmm ?
- Pourquoi t’as décidé d’apprendre l’alchimie ?

Je m’essuyai le front. Nous étions en plein mois d’octobre, et pourtant, la chaleur était accablante. Et pourtant, c’était ce jour-là que Lance avait choisi pour son grand ménage. Laura, dans sa grande gentillesse, était venue nous donner un coup de main avec ses petits bras de jeune adolescente. Elle attrapa une gourde pleine d’eau et s’enfila quelques gorgées.

- Bah, quand j’étais petite, j’aimais bien lire. Et une fois, j’ai lu un livre d’alchimie, et c’était super intéressant. Du coup j’ai voulu apprendre, alors j’ai lu encore plus de livres, je me suis entraînée, et voilà, j’ai de bonnes bases.
- De bonnes bases ? Tu rigoles, c’est super ce que tu fais ! Montre-moi encore une fois !

Elle se mit à sourire en voyant l’intérêt que j’avais pour sa passion, et attrapa un morceau de métal qu’elle posa au sol. Elle sortit une craie d’une petite boîte qu’elle transportait toujours avec elle, et dessina un cercle de transmutation autour de l’objet. Elle prit une grande inspiration et posa ses mains sur le cercle, transformant la petite plaque en deux cercles fins et aiguisés sur le côté extérieur, qu’elle fit tourner autour de ses poignets. Elle lança un de ses chakram à l’autre bout de la pièce, et l’objet se planta dans un des rondins de bois qui composaient le mur.

- Les filles, on arrête de jouer, et on se remet au boulot ! lança Lance depuis ma chambre.
- Mais on crève de chaud, on veut un peu de repos !

Lance sortit de la chambre et se dirigea vers une pile de cartons. Il en déposa un devant moi, et un plus petit devant Laura, et les pointa du doigt chacun leur tour.

- Celui-ci, c’est pour Garance, et celui-là, c’est pour Hilda, au bar. Si vous voulez prendre l’air, occupez-vous de leur porter ça !
- Uuuugh, ok. On y va, Laura.

Elle fit un signe de la tête et se pencha pour prendre le carton dans ses bras. J’attrapai le mien, et nous nous mîmes en chemin pour la maison de Garance. Une brise très légère caressait mes bras nus et rendait la chaleur plus supportable. Laura, qui marchait à côté de moi, semblait bien plus à l’aise, elle aussi. Après quelques minutes de marche, nous arrivâmes devant la porte de chez Garance. Comme si nous étions attendues, la porte s’ouvrit alors que j’avais le poing levé pour toquer. C’était Frank, qui nous invita à entrer et nous amena auprès de Garance.

- Celas, Laura, quelle surprise !
- Bonjour madame Braüns ! On est là pour vous apporter la caisse de laine que Lance vous avait promise, dis-je pendant que Laura posait sa petite caisse dans un coin du salon.
- Merci, c’est très aimable de votre part de me l’apporter, vous le remercierez de ma part.
- Pas de problème, madame Braüns ! répondis-je avec un sourire éclatant sur le visage. Alors que nous nous apprêtions à repartir, elle s’adressa à Laura.
- Ma nièce, Elyah, est de passage au village. Elle pratique l’alchimie de métal, peut-être qu’elle pourrait t’apprendre une chose ou deux ?

Les yeux de Laura s’illuminèrent. Garance continua.

- Elle est partie faire un tour dehors, pour se rafraîchir. Frank a dû vous ouvrir en pensant l’entendre rentrer. Elle est sortie il y a une demi-heure, elle ne doit pas être allée bien loin.
- Bon, ben on va déposer ça chez Hilda, et ensuite on ira la chercher ! Au revoir madame Garance, lança Laura en sautillant vers la sortie. Je lui dis au revoir à mon tour et me mis à suivre Laura, ma caisse dans les bras.

A quelques rues de là, nous atteignîmes le bar d’Hilda. Je m’approchai du comptoir et y déposai la caisse, avant de m’asseoir sur un tabouret, Laura d’un côté, et une jeune femme habillée de noir sirotant une limonade de l’autre. « Eh ben, elle doit avoir chaud celle-là », pensai-je en voyant ses vêtements sombres. Hilda arriva après s’être occupée de la commande d’un client, amena la caisse dans la réserve, et nous offrit un jus de fruit bien frais pour nous remercier.

- Et voilà les filles, cadeau de la maison !
- Merci Hilda, c’est très gentil ! Dis, toi qui sais tout ce qu’il se passe en ville, est-ce que tu as entendu parler d’une fille qui s’appelle Elyah ? C’est Garance qui nous a dit qu’elle était dans le coin, et qu’elle pouvait apprendre deux ou trois trucs d’alchimie à Laura, demandai-je.

©Setsu Nekos & Celas


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 17
Who am i !

Canicule [w/ Mina C. Westenras]

MessageSujet: Re: Canicule [w/ Mina C. Westenras] Mar 6 Juin - 13:26
« Giribaz - Octobre 1914 »
Canicule


Il faisait sombre dans le bar, les volets étaient pour la plupart fermés afin de garder un semblant de fraîcheur, mais l'ambiance en était tout de même pesante. Tout le monde avait trop chaud, le pépé avec son café, le petit jeune avec son verre de lait, jusqu'au cabot effondré sur le sol qui haletait comme jamais. Pourtant, derrière son comptoir, la patronne s'activait, essuyant ses verres, prenant les commandes, rangeant ses bouteilles, comme si la chaleur n'avait aucune emprise sur son corps. Elyah suivait chacun de ses mouvements, hypnotisée. Certaines personnes l'avaient toujours fascinée par leur faculté à résister à une température trop haute, trop basse, enfin, à tout ce qu'elle avait du mal à gérer elle-même. Elle prit une petite gorgée de sa limonade bien fraîche, et le décalage monta jusqu'à son cerveau tel un pic à glace inarrêtable. Une grimace passa sur son visage, et la barmaid la regarda avec un petit sourire.

« Trop fraîche pour vous ma petite dame ? Vous n'êtes pas du coin d'ailleurs ? »

Le grand sourire amical de la tenancière la mit à l'aise immédiatement, et par la même occasion, Elyah comprit pourquoi tant de monde bravait la chaleur extérieure pour venir se réfugier ici. Cette femme respirait la sympathie. Elle hocha la tête et lui expliqua qu'elle était venue rendre visite à de la famille. Ni plus, ni moins. Elyah restait toujours aussi peu loquace. La barmaid lui remplit son verre sans rien lui demander d'autre que son prénom. Belle tactique, elle ne pouvait pas refuser une requête aussi simple à présent. Elle lui donna donc un bout de son identité, et la barmaid lui répondit qu'elle s'appelait Hilda. Un prénom qui lui convenait étrangement bien. Hilda se mit alors à lui faire la discussion, parlant du village, de ses habitants, et surtout du calme qui y régnait. Ça, c'était sûr, ce n'était pas par ici qu'il pouvait y avoir un problème.

Le temps passa doucement, au bout d'un moment, la barmaid était retournée à ses activités en voyant qu'elle n'obtiendrait rien de plus de l'inconnue. Tant mieux, la jeune femme avait eu sa dose de conversation pour le mois, entre la patronne du bar et sa tante. Et dire qu'elle allait encore devoir subir cette dernière jusqu'à demain. Enfin, subir était un bien grand mot, cela faisait toujours un peu plaisir de voir de la famille, surtout après autant d'années. D'ailleurs, elle allait devoir y retourner, sa grand-tante ne lui reprocherait rien directement, mais elle ne voulait tout de même pas blesser cette pauvre vieille dame. Alors qu'elle retirait son portefeuille de sa poche, deux personnes entrèrent dans le bar : une adolescente et une femme portant une caisse. Elle leur jeta un rapide coup d'oeil mais son regard s'arrêta sur les deux grands yeux rouges de la femme. Une métisse ? Sans doute, mais ce n'était pas ses affaires. Son regard glissa de nouveau vers l'adolescente, elle aussi avait un regard écarlate. La présence d'autant de métisses au même endroit n'était pas commune, mais bon, pourquoi s'en soucier ? Elyah termina son verre.

Les deux nouvelles arrivantes prirent place au comptoir, juste à côté d'elle, mais elle avait cessé de leur prêter de l'importance. Elle attendit que Hilda revienne pour lui tendre l'argent de sa consommation. Mais alors qu'elle se levait de son tabouret, la femme aux yeux rouges s'adressa à la barmaid, lui demandant si elle avait vu une certaine Elyah. Pour apprendre l'alchimie ? A cette petite ? Elle ne dit rien, et se dirigea vers la porte. Dehors, la chaleur semblait encore plus accablante que lorsqu'elle était venue. Elle prit une profonde inspiration et referma la porte derrière elle. Dans l'entrebâillement, elle entendit la barmaid dire :

« Eh bien, tu viens de la louper on dirait. »


 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
So what if I'm crazier than crazy?
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Canicule [w/ Mina C. Westenras]

MessageSujet: Re: Canicule [w/ Mina C. Westenras] Mar 13 Juin - 2:50


Canicule
Elyah






A peine eus-je posé ma question, ma voisine se leva de son siège, me tournant le dos, et se dirigea vers la sortie. Pas très bavarde, celle-là. Dès qu’elle fut sortie, Hilda me répondit :

- Eh bien, tu viens de la louper on dirait.
- Q-… Mais tu pouvais pas le dire avant qu’elle se casse ?

Laura, à côté de moi, avait la tête baissée et l’air déçu. Je me levai et commençai à me diriger vers la sortie quand elle attrapa mon haut.

- Laisse tomber. Elle a pas envie de nous parler. On rentre…
- T’as raison. On va dire à Lance qu’on a fait ce qu’il nous a demandé, et on retournera chez Garance plus tard.
- Hm.

Nous nous mîmes en route pour rentrer au chalet. Laura était restée pensive durant tout le trajet, tandis que je surveillais les alentours, à la recherche d’une jeune femme aux cheveux blancs, vêtue de noir. Mais je ne vis aucun signe d’elle, comme si elle avait complètement disparu. Arrivée au niveau de la porte, j’entrai dans le chalet.

- C’est nous, on est rentrées ! lançai-je pour annoncer notre présence.
- Ça s’est bien passé ? répondit Lance depuis la cuisine.
- Ouais, pas de souci.
- J’ai préparé du thé, prenez-en si vous voulez, c’est sur la table du salon.
- Merci, Lance, dis-je en m’installant sur le canapé, tandis que Laura se dirigeait vers ma chambre, sûrement pour se reposer un peu. Peu après, Lance me rejoignit sur le canapé. Dis, Lance, est-ce que Garance t’a déjà parlé de sa nièce, Elyah ?
- Elyah, Elyah... C’est l’alchimiste demi-Ishvale ?
- Demi-Ishvale ? Possible, j’ai pas vu son visage. Mais oui, ça doit être elle. Elle est alchimiste.
- Spécialisée dans les métaux, de ce qu’elle m’en a dit. Elle m’a parlé d’elle quand j’lui ai parlé de Laura et d’sa passion pour l’alchimie. L’est bavarde, la vieille Garance.
- Roh, ça va, elle est pas si vieille que ça. Vous avez quoi, quinze ans d’écart, à tout casser ? demandai-je en sirotant mon thé.
- Elle fait plus que son âge, en tout cas.
- Mouais. En tout cas, j’ai l’impression qu’elle en pince un peu pour toi.
- T’inquiète, j’avais remarqué. Elle fait quoi, Laura ?
- J’crois qu’elle est partie se reposer. Je reviens, je vais voir, dis-je en me levant.

Mais en arrivant dans ma chambre, je ne trouvai aucun signe de Laura. La fenêtre était ouverte, et je compris aussitôt ce qu’elle avait fait.

- Elle est partie chez Garance en passant par la fenêtre, je cours la chercher !

J’attrapai une veste sur le porte-manteau près de l’entrée et me précipitai à travers les rues de la petite ville, bousculant sans le vouloir un ou deux passants qui ne prêtaient pas attention à ce qu’il se passait autour d’eux. Après quelques minutes, j’arrivai enfin dans la rue où vivait Garance. Il n’y avait qu’une petite centaine de mètres entre la maison et moi. De là où je me trouvais, je pus apercevoir Laura, se tenant devant la porte, qui discutait avec quelqu’un que je ne pouvais pas voir. Je décidai de me rapprocher.

©Setsu Nekos & Celas


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Canicule [w/ Mina C. Westenras]

MessageSujet: Re: Canicule [w/ Mina C. Westenras]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mina Harker
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]
» LA CANICULE ET VOTRE CHIEN
» Canicule [DVDRiP] Drame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: EAST CITY :: CAMPAGNE :: GIRIBAZ-