RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages : 29
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: [Event Festival] Requiem for a dream Dim 17 Mai - 10:55
EVENT

.
Le pays était en liesse : À l'image d'une grande victoire, l’automne apparaissait comme salvateur aux yeux des populations amestriennes. En son honneur, le festival apportait joie, rencontre et partage. Mais le plus impressionnant restait le défilé de chars fleuris.

À Central, la vie battait son plein. Les rues étaient embellies par des guirlandes et des lampions colorés, les commerces vantaient leur marchandises avec des allures festives. Jamais une fête paysanne n'avait été aussi populaire que le festival d'automne. Les enfants étaient plus agités, les hommes travaillaient avec plaisir et les femmes portaient sur leurs lèvres un sourire nostalgique. Comme chaque année, le défilé serait retransmi à la radio, mais cette fois-ci, l'orchestre scolaire serait remplacé par le célèbre groupe professionnel du moment et les militaires chargés du concours de chars. On s'attendait à un véritable charivari!


HRP


Activités disponibles:

- Membres du défilé (conducteurs des chars, membres du groupe de musique, participants du concours)
- Stands de jeu (activités et démonstrations de métiers)
- Buvette et restauration
- Marchands de fleurs (couronne de fleurs, bouquet et décoration)

- Tout le monde peut y venir, Chimères, Militaires, Homonculus etc etc.
- Vous pouvez intervenir n'importe quand.
- Ce n'est pas un Event obligatoire, mais il annoncera le gros Event qui aura lieu en Juin.
- 15 lignes minimum exigés !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 71
L’alchimiste écarlate | Pervers en blanc
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 3
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mar 26 Mai - 16:44
Melody for the blood.
Solf & Cie

De retour depuis peu à Central, notre charmant Alchimiste des explosions se baladait en ville pour trouver des informations sur le groupe qui sévissait depuis quelques mois dans son beau pays. Sous le commandement du Quartier général de Central, notre pervers de blanc vêtu, avait fait une petite halte dans le sud pour y dénicher des membres de cette organisation de terroristes. Il avait finalement trouvé une personne qui répondait à ses critères, caché dans un bar miteux du coin. Un certain Shawn Llord. Un homme grand, blond et avec un égo surdimensionné. Kimblee n'avait pas réussit à lui soutirer des informations importantes sur les agissements des infiltrés, mais son interlocuteur lui avait fait passer un message important. Cet homme serait en réalité un espion dans le camps ennemi. Ce dernier lui avait demandé de garder l'information pour lui pour ne pas gâcher son travail et sa couverture qu'il s'était construite depuis un certain temps. Devait-il croire à ses dires ?

Solf J. Kimblee continuait de mener l'enquête de son côté. Aujourd'hui, on lui avait vivement recommandé de rester dans la capital pour surveiller de près les aller et venus. En ce jour radieux, la ville organisait une fête pour célébrer l'automne. Les rues étaient toutes décorées de guirlandes fleuris et bondée de monde. Il n'était pas simple de se faufiler pour avancer, mais étrangement notre homme au chapeau remarqua que les passants s'écartaient devant lui. Avaient-ils quelque chose à craindre de lui ? Puis notre ancien prisonnier vit une petite fille le pointer du doigt alors que sa chère maman la tirait pour s'éloigner, lui murmurant que les hommes vêtues de blanc n'étaient pas des gens très recommandables pour être poli... En réalité, elle venait de l'insulter de pervers. Plissant des yeux, Kimblee fronça des sourcils et commença à retirer ses gants. Bande de malappris... Une bonne explosion ne leurs feraient pas de mal à ces rustres.

Finalement, il continua son chemin, n'ayant pas vraiment envie d'attirer les foudres de ses supérieurs. Une fois ces missions accomplies, il ne se gênerait absolument pas pour tous les faire exploser, le jour où l'armée n'aurait plus besoin de ses services. Il marcha lentement vers la grande place de Central. Avec un peu de chance, il tomberait aussi sur ce fameux Ishval et le docteur Marcoh dont il avait reçut l'ordre de le récupérer à tout prix pour le compte des Homonculus. Qu'allait-il se passer aujourd'hui ? Un sourire sadique, mais pour le moins discret se dessina sur le visage de l'alchimiste écarlate. Il se demanda aussi où était donc passé cette chimère qu'il avait recruté dans les montagnes de briggs. Pourvu que ce petit chien ne se soit pas perdu dans la ville. Ma foi, il finirait bien par tomber dessus à un moment ou un autre.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 483
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Dim 7 Juin - 19:57

Requiem for a dream.
Jin & others

Jour très important pour Central City, Aujourd'hui une fête est organisée pour célébrer l'automne. Rien de mieux que de voir une ville tout en éveille et joyeuse après les événements des dernières semaines. En effet, les attentats de Central avaient fait beaucoup de victimes et les autorités étaient toujours à la recherche des Infiltrés. Le seul éléments que l'armée possédaient, c'est le nom de personne. Six personnes étaient présentes cette nuit-là et avaient provoqués des explosions dans le centre ville et libérer des chimères.

Cela faisait toujours un peu sourire Jin qui savait que trop bien l'identité des terroristes, étant donné qu'il en faisait partie. Ce soir-là, il avait piégé deux militaires dans les entrepôts et aurait bien pu les tuer si notre Xinois n'avait pas été interrompu. Pourtant nos infiltrés avaient tout pour mettre Central à feu et à sang pour plus longtemps... Des chimères volées, des bombes, des chimères d'un tout nouveau genre, créées à Drachma avec l'aide de scientifiques d'Amestris qui avaient rejoint leurs rangs.

Aujourd'hui, le xinois n'avait pas reçu d'ordres particuliers. Pas de bombes à faire exploser, pas de personne à tuer. Il ne devait faire que la surveillance de Central et attendre si un ordre lui parvenait. Pour son déplacement, il avait choisit de ne pas emporter son sabre, bien trop encombrant pour se balader librement. Il laissa son cabinet fermé pour cet événement et décida d'aller vers les grandes rues pour se mêler à la foule déjà présente. Les militaires faisaient leurs rondes pour surveiller les passants. Il n'avait pas à se cacher, il n'était pas connu des autorités et avec sa couverture de médecin à Central, on le laisserait passer en cas de problème. En traversant la place, il bouscula un homme vêtu de blanc et s'excusa de la main avant de continuer son chemin vers un char et l'examiner. Alors... Qu'est-ce que cette petite fête peut-elle bien leur réserver ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 496
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 7
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Lun 8 Juin - 19:09





Requiem for a dream


Pride and Co...



Ce matin la, le petit gamin du nom de Pride se leva comme a son habitude comme un gentil petit garçon qui se dressa s’étirant doucement, faisant mine qu'il avait passer une bonne nuit alors que bien sur ce n’était pas le cas, il avait passer la nuit a chercher ces infiltrées qui s'en était prit a Central, tout en surveillant par la même que Sloth encore une fois ne filais pas de son trous pour aller dormir dans un coin, non franchement quand il y pensait Pride en avait marre de jouer les nourrices pour ce gros balourd et d'espion pour trouver ce que ces autres idiots de membre de sa famille était incapable de trouver. Après quand il y pensait, il était le seul a pouvoir surveiller Sloth car sous sa forme d'ombre la dessous il ne craignait pas grand chose a l’inverse des autres qui risquait de se prendre pas mal de problème dans le même temps. Il descendit donc une fois habiller de son éternel petit short bleus et de sa veste de la même couleur descendant pour prendre son petit déjeuner ne s'attendant pas a ce qu'il allait apprendre.

Sa belle mère l'accueillit avec un grand sourire lui annonçant dans le même temps que c'etait maintenant qu'il y avait le festival de l'automne et que bien sur, ils allaient y aller tout les deux pour voir le défilée des chars. Un sourire enfantin immense apparut sur le visage du gamin, mais en bien sur il feintait, en fait ça le soulait grandement, mais il n'avait pas le choix d'y aller, dans le même temps il se disait qu'il recroiserais peut être ces deux amis chimères Kira et Anjuu et pourrait s'assurer que son frère Envy n'allait pas s'en prendre a elle, même si il n'avait pas le droit d'intervenir dans ce cas du fais des ordres de son père. Ils sortirent tout les deux dans les jardins et Pride n'attendit pas un instant avant de foncer vers Kagami qui etait maintenant son garde du corps lui disant alors en souriant comme l'enfant qu'il faisait semblant d'être:

"Kagami, Kagami! On va au festival de l'automne, tu viens avec nous hein! Tu es super et mon garde du corps, donc tu viens!!"

Qui ne pouvait pas être attendri par tant d'innocence, ce qui était très drôle, c'etait de savoir que tout cela n’était que de la comédie et rien d'autre. Quand les trois prirent la route jusqu’à la grande place ou un grand nombre de gens c’étaient réunis pour assister au défiler et Pride resta auprès de sa belle mère et de Kagami faisant semblant de chercher son père des yeux, mais surtout ce que personne a part bien sur des chimères et même les autres membres de sa famille aurait put sentir c'etait son odeur mais si on regardait bien aussi, c'etait l'ombre qui ne semblait pas franchement normal...


© Codage By FreeSpirit & modification by Pride


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Démon aux yeux rouges | Burgerovore
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Dim 19 Juil - 16:34


So... If I must taking responsibility of everyone's hopes. I'll surpass the limits as many times as needed ▬ Kagami W-L

Voilà quelques jours que Kagami Wang-Liu se trouvait enfin à Central City. Un rêve qui devenait réalité. Depuis qu'il avait rencontré le marmot du grand patron au Q.G de l'est, beaucoup de choses avaient changé pour lui. Non seulement, il avait enfin quitté la région où il y avait son tyran de paternel, mais il était devenu en peu de temps, quelqu'un d'indispensable pour le grand patron, King Bradley. *Héhéhé j'en connait qui doivent être vert de jalousie en me voyant partir pour Central*. Il n'avait pas tort sur ce point-là. Les autres militaires l'avaient regardé de travers quand il avait fait ses valises pour suivre le fils du généralissime. Bien qu'il aurait préféré devenir un membre important du cercle du grand chef, il ne pouvait pas cracher sur l'offre qu'on lui avait faite.

En ce jour de fête dans le centre ville, Kagami, lieutenant et ambitieux, se dirigea vers une immense maison qui ressemblait plus à un château qu'à une demeure. En passant par l'immense jardin de devant, il remarqua la présence d'hommes armés jusqu'aux dents et certainement bien entraîner pour la surveillance. On l'arrêta pour demander la raison de sa venue et il répondit tout simplement qu'il était attendu à l'intérieur par le fils du führer. AH OUI, petit détail... Il était maintenant le garde du corps de Selim Bradley. Ok, s'occuper d'un marmot de dix ans n'était pas un exploit, mais cela avait ses avantages. Finalement, on le laissa entrer dans la demeure Bradley et il s'avança vers une femme d'un certain âge qui lui sourit immédiatement. Madame Bradley était une femme à l'aspect fragile, mais d'une grande gentillesse. A peine, notre militaire l'avait salué, qu'elle lui tendit un paquet, toujours en souriant.

« Bien le bonjour lieutenant ! Voici pour vous, en remerciement de votre temps pour mon fils. »

L'homme aux drôles de sourcils cligna des yeux et tendit les mains pour prendre le paquet et l'ouvrir. Encore des cookies fait maison et des gâteaux. Depuis qu'il avait pris ses fonctions auprès de cette famille, il en avait tout les matins. C'est avec un sourire qu'il remercia la vieille dame et qu'il plongea une main dans le sac pour attraper un cookie, le dévorant la seconde d'après. Finalement, le jeune Bradley arriva et se précipita vers lui. Le xinois avala presque de travers et il sembla incapable de refuser lorsque le gamin lui demanda de l'accompagner pour la fête de l'automne.

« Je suis à vos ordres, j'irais là où vous me le dirait.»

En réalité, il avait envie de lui répondre.*Ouais je veux bien te suivre si je peux au moins taper sur la tronche de quelques personnes, mais bon on ne peux pas tout avoir*. Il ne se voyait pas dire cela en présence de la mère et même devant le gamin. Le xinois vérifia une dernière fois qu'il avait ses armes sur lui et suivit les deux bradley pour se diriger vers la fête. Encore une journée à faire semblant d'être sur la même longueur d'onde qu'un simple gamin... A quand la grosse mission pour taper sur la tête des méchants et obtenir des honneurs de la part du père Saint Braldey ? Et depuis quelques jours, il avait toujours cette même sensation de malaise face à cet enfant... Bworf, il ne se demandait même plus ce que c'était... Encore l'aura bizarre de Selim qui lui donnait des mauvaises ondes, comme toujours.  
© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 208
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Dim 11 Oct - 0:41





Requiem for a Dream


ALL





Musique:
 

Cher Lyl,
Si je vous écris ce soir, c'est parce que j'ai l'espoir que dés demain, notre situation change, et que, par ce biais, vous sortiez enfin de ce long comas. Voilà presque deux ans maintenant que je vis seule, loin de notre ancien repaire en ruine, loin de tout, et surtout, sans vous. Deux ans maintenant que je sais me débrouiller réellement, que je contrôle mes pulsions, et que je reprends le flambeau. Vous n'êtes plus là pour me guider, du moins consciemment, mais vous êtes à mes cotés chaque fois que je reviens dans ce petit appartement qui était autrefois le votre et que j'ai loué depuis. Deux ans que l'agence à définitivement fermé ses portes, deux ans que vous dormez sans jamais vous éveiller, mais demain, j'espère, nos actions vous rendront votre gloire d'antan.

Ce soir, Alois et Flint vont charger les canons des chars avec des gaz soporifiques basé sur vos anciennes recettes, de la belladone et de la camomille. Ce soir, nous feront nos derniers jours en tant que vulgaire chimère caché sous une fausse identité. Et demain, dés les premières secondes de la fête de l'automne, nous reprendront du service. Nous ne sommes peut-être pas nombreux, mais peu à peu, notre meute s'agrandit, et j'espère qu'un jour, les homonculus seront à nos coté pour enfin s'élever vers les plus hauts cieux. Demain, Lyl, votre rêve deviendra réalité, et les alchimistes d'état paieront pour ce qu'ils vous ont fait...

Je vous en prie, restez en vie jusqu'à notre retour...
Chiara


Tout était prêt.

Le défilé débuterai vers dix heures, et ensuite, lorsque l'horloge de ville sonnerai, nous tireront avec les canons des chars, nous seront couvert au niveau du bruit par la musique. Un grand sourire fleurit sur mes lèvres malgré l’inquiétude sur notre possible réussite. Ce n'était pas le tout d'attaquer la base militaire, de récupérer des informations, de maintenir toute la population de Central dans un état de sommeil, non, le plus gros serait probablement de gérer les homonculus, qui risquerait de ne pas apprécier la plaisanterie. Je n'avais même pas prévenu Pride de notre entreprise, je lui avait seulement dit que nous joueront pour la Ville. Le départ se ferait sur la place principale, et nous devions y être d'ici peu.

Nous étions dans les derniers préparatifs, l'ajustement des coiffures, du maquillage, des robes, des accessoires - Nos instruments se trouvant déjà sur les chars. Nous portions les couleurs de l'automne, le rouge, le jaune, le vert, et l'argenté, pour le givre qui recouvre peu à peu la nature qui s'endort. Nous étions parfait, et lorsque notre plan sera achevé, nous seront considéré comme le plus grand groupe de musique du pays, certes, victime des mêmes méfaits que les autres, mais nous aurions gagné de tout coté. J'espère seulement que personne parmi les quelques militaires que je connais, ne sera là pour gêner... Je me sentirais vraiment mal de devoir les attaquer pour réussir.

Nous avions loué une voiture pour nous rendre sur place, afin de cacher nos tenues, et ce fut Alois qui vint nous chercher pour nous dire qu'elle était enfin arrivée. Je regardais une dernière fois Lyl, et déposais un chaste baiser sur son front avant de suivre Kira. Elle semblait nerveuse et exigée tout à la fois, un vrai régal de la voir aussi radieuse et vivante. Une partie de sa vengeance prendrait lieu aujourd'hui, grâce au concert du siècle, et puis, c'était elle qui démarrerait le morceau, Heaven.

Nous grimpâmes dans la voiture, conduite par Flint qui avait gentiment assommé notre chauffeur prévu et attaché celui-ci dans un hangar voisin. Vincent n’arrêtait pas de desserrer et resserrer son col de chemise, il ne devait pas être très à l'aise avec ce genre de costume, ou bien était-il trop petit? Justin lisait, pour changer, et Alois ne cessait de sourire, il était probablement encore plus heureux que moi de notre entreprise... Était-ce parce-qu'il s'ennuyait ces jours-ci? Ou peut-être l'idée de rameuter des homonculus avec facilité pour les ramener sur le droit chemin, n'excluant pas de l'idée le fait de surement devoir se battre. En tout cas, je me sentais fière d'être la chef de meute, même si je me sentais toujours en dessous de Lyl, je savais que je dirigeais facilement le groupe, un peu comme un chef d'orchestre. Et plus encore, ce concert me permettait surtout de faire un trait définitif sur mon passé, sur Andrew...

La place principale grouillait de gens heureux, couronnes de fleurs et de feuilles dorées sur la tête ou dans les bras, les enfants emportaient des lanternes colorées, la vie battait son plein aujourd'hui. Je souris malgré moi devant l'innocence de cette population, inconscient du véritable monde qui les entoure, chimère, alchimiste, homonculus, humain, nous sommes tous ici, pensant écraser les autres via notre volonté, mais nous avons tords... Nous sommes tous une grande famille de monstre... Je quittais la voiture lentement, suivie de Kira, tandis que les garçons se dépêchaient d'investir les chars fleurit qui leur étaient destiné.

"Aujourd'hui est un grand jour pour nous Kira... Aujourd'hui, nous prouverons aux Homonculus que nous sommes bien plus forts en étant libre qu'eux en étant sous les ordres d'un imposteurs... Aujourd'hui, tu pourras enfin écraser Bradley par ta musique et ton pouvoir. Envy aujourd'hui, demain le pays tout entier!" Je terminais mon discours par une bise sur sa joue, ma sœur de meute, ma précieuse Kira, fine enfant perdue dans ce monde cruel. Je te le promet, un jour, nous aurons tous une vie de merveille, mais pour ça, il faut que le plan fonctionne aujourd'hui...

Nous nous séparons alors, et je me dirige vers le char du centre, lorsqu'elle prends celui en tête du défilé, rejoignant Vincent. Ils vont si bien ensemble tous deux, elle, dernier symbole du printemps dans sa longue robe verte forêt, lui, premier éclat de l'hiver dans son costume d'argent. Lorsque tout cela sera fini, je jure de les mettre ensemble. Dans mon esprit, je peux entendre le rire franc de la petite Angelica, elle est de toute évidence partante pour jouer les entremetteuse, mais aujourd'hui, nous ne le feront pas. Aujourd'hui, nous seront pour Amestris la plus grande Diva! Alois me tends la main, me sortant de ma rêverie interne, et m'aide à monter sur le char fleurit, il ressemble à une arche paradisiaque recouverte de fleurs colorés et de grappes de raisins. Je me place au niveau du micro, et repousse la longue traine de ma robe bustier rouge autour de moi, pour que les volants ne me gène pas.

"Prête pour Heaven?" Me demande le félin avec un sourire en coin.

"Plus que tout au monde..."

Nous attendîmes encore un peu, que les autres festivaliers soient prêts, et bientôt, le coup de feu des dix heures, annonçant le début du défilé et de la grande fête retentit. Les chars se mirent en route d'eux même, probablement animé par un mécanisme alchimique. Je vis Kira se saisir de sa flute et la porter à sa bouche. Toutes les radios du pays allait retransmettre le morceau, et je savais que cela la faisait stresser un peu, mais il ne fallait pas. Soudain, je l'entendit, la flute, ce prélude merveilleux que j'avais conçu spécialement pour elle. Kira y mettait tout son cœur, et je sentais une certaine euphorie m'envahir alors qu'elle formait les trémolos en penchant sa flute traversière sur le coté. La rébellion venait tout juste de commencer...

"Heaven..." susurrais-je au micro, suivant la mélancolie de la flute de Kira.

Les notes s'enchainaient, mais Kira ne subissait aucune difficulté dans son jeu, elle était rapide, bouchant les notes de ses doigts fins, accentuant chaque fin de mesure pour repartir de plus belle. De si nombreux arpèges, bientôt reprit à mes cotés par Alois au violon et au fond du défilé par Flint avec le violoncelle. Les trois reprenaient cette série d'accord avec de plus en plus de force, jusqu'à ce que Justin, jouant non pas du piano mais du Celesta, les suive avec la même intensité. Peu à peu, la force de l'introduction disparu, ne laissant qu'un long filament mélodieux, durant lequel je m'approchais du micro m'en saisissant de mes doigts très fins.

"J'aurais voulu sentir un peu d'amour,
j'aurais voulu sentir d'un cœur les tambours.
J'aurais voulu frémir d’excitation,
j'aurais voulu frémir de joie et de frisson.
J'aurais voulu chanter des milliers de fois,
pour ces émotions là, celles que je n'ai pas...
Je n'envie que ça...
Je n'envie que ça..."


Les musiciens reprirent avec bien plus de force la mélodie de mon complet, suivant cette fois-ci Vincent dans un solo à la guitare acoustique. Kira lui répondait avec un contrechant à la flute, c'était majestueux - les applaudissements se faisaient toujours plus nombreux - résonnant ainsi gracieusement dans les interphone disposé partout dans la ville. Plusieurs odeurs m’assiégèrent alors, chimères surprises de voir leurs congénères se montrer ainsi sans crainte, une odeur de poudre, les militaires assistaient aussi au défilé, et une odeur de pure jalousie...

Envy était là...

Un immense sourire radieux orna mes lèvres pourpres, alors que j'envoyais des fleurs et des feuilles colorées sur les gens. Puis, alors que Justin reprenait doucement un rythme correcte, je me saisis à nouveau du micro, et me remis à chanter de ma voix cristalline:

"J'aurais voulu la vie d'un innocent,
Pouvoir m'envoler au dessus du firmament.
J'aurais voulu chanter des monts et des merveilles,
J'aurais voulu séduire une âme d'amour fidèle.
Je n'envie que ça...
Je n'envie que ça..."


La mélodie fut reprise à nouveau, plus douce, par Kira, qui rejoua mon complet sans aucune difficulté. J'en profitais pour me saisir de mon violon à mon tour et le posais contre mon épaule. D'un signe invisible, nous nous accordâmes touts ensemble, avant de brusquement forcer la reprise, cette fois-ci avec un intensité improbable. Tout le monde nous regardait, les passants émerveillés, les enfants emplie de joie et lançant à leur tour des fleurs partout autour d'eux. Certains adultes nous souriaient tout en buvant de grandes gorgées de vins. Nous poursuivîmes un moment, avant de tous poser nos instruments, sauf Kira, qui continua lentement les arpèges. Nous avions un dernier couplet à faire toutes deux.

"Une envie soudaine de vivre à mon tour,
Comme n'importe quel humain, la joie, l'amour.
Pleurer d'horreur ou même crier d’effroi,
Tant que je me rapproche, d'un humain de vive voix.
Je n'envie que ça...
Je n'envie que ça...

Mais je ne le suis pas..."


Les applaudissement retentirent avec encore plus de force que d'habitude, était-ce le fait que le groupe se soit si vite agrandit? L'euphorie du jour? Ou bien parce qu'aujourd'hui était différent? Nous attendîmes quelques secondes, avant de reprendre la musique, un autre morceau de l'album, où les garçons me prêteraient leurs voix dans du chanté/parlé très lent, et bien plus important encore, c'était du xinois, pour prouver à tous que nous nous ouvrions à l'international. Justin démarra donc au piano, puisqu'il avait de nouveau transmuté l'instrument avec l'aide de Flint, sur un accord arpégé, et je le suivis dans cette mélodie. Notre morceau était cette fois-ci pour quelqu'un de bien différent, mais j'y avais tenu, pour lui rendre le peu d'amour qu'il avait sentit partir en même temps que cette trahison. Un chant pour Jean Havoc, Love is a beautiful pain...

"Kimi no koto omoru hodo,
kono namida, oboeru no..."




© Codage By FreeSpirit & modification by Anjuu




Musiciens en costumes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 92
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Lun 19 Oct - 21:20





Requiem for a dream


Vincent Wolf & All the world



C’était le moment, le moment ou tout allait avoir lieu, un trac certain venait de prendre le cœur de Vincent. Non pas car maintenant il était réunis avec d'autres chimère comme lui, ni même car il était avec une chef de meute la belle Angelica/Anjuu/Chiara, qui avait fallait bien l'avouer un charme fous, mais Vincent se méfiait d'elle car elle n’était pas une simple chimère et son coter loup n'arrivait pas a lui faire confiance et bien que c'etait une belle femme, cela laissait Vincent de marbre. Non, il avait le trac car pour la 1ère fois il allait jouer un concert devant tout Central, mais en même temps il espérait que le plan de sa chef de meute allait bien se passer et de surcroit il avait peur que Mr Kimblee sois la, car il avait gentiment oublier de le prévenir qu'il allait faire un concert et si ce dernier l'apprenait Vincent allait encore exploser de joie...

Dans la voiture Vincent ne cessait donc de serrer et desserrer son col de chemise, bien sur car déjà, il avait la peur de jouer devant tant de monde, mais aussi de Mr Kimblee car si ce dernier apprenait ce qu'il allait faire, cela risquait de mal se passer mais aussi car Vincent ne supportait pas non plus ce genre de tenue, mais bon pour ce concert il n'avait pas trop le choix. Finalement la voiture se stoppa et Vincent partit jusqu’à son char laissant son col de chemise finalement desserrer car c'etait bien plus agréable pour jouer de la guitare acoustique. Il profita de la petite attente qu'il avait, pour vérifier son instrument, quand il remarqua Kira qui venait le rejoindre sur le char de tête et fit un sourire en tendant sa main pour l'aider a monter. Il devait bien avouer qu'elle était sublime dans sa robe verte, quand il dit en souriant doucement:

"Tu as peur de mal jouer, mais je suis sur que tu jouera divinement bien comme toujours."

Vincent était content, car il avait l'impression de se retrouver de nouveau avec son ancien groupe a l’époque ou il était encore humain, mais il effaça bien vite se souvenir de sa tête car il devait se concentrer sur la musique et surtout sur la fête et cela fini par commencer...

La cloche sonna dix heure, quand les chars se mirent a avancer et Kira commença par jouer de la flute ce qui fit sourire Vincent, car elle était non seulement divine dans sa robe verte, mais en plus elle jouait de la flute a la perfection. Vincent l’écouta en souriant quand il sentit une odeur. Une odeur de poudre, mais aussi d'explosif et de mort... Mr Kimblee! Alors il était la, il assistait au concert, au purée Vincent se mit a espérer qu'il ne le verrait pas, car si non il risquait de perdre encore quelque poils. Mais Vincent fini par ne plus penser a l'odeur car de toute façon il était la et avec le monde qu'il y avait, il ne le verrait peut être pas forcement et fit bien car il faillit louper le moment pour lui de jouer, car au moment ou il se concentra sur la musique, il entendit la fin de la mélodie qui annonçait le début de son solo et Vincent se mit a le faire, bougeant la tête faisant repasser ces cheveux long argentée derrière sa tête continuant de sentir l'effluve de Mr Kimblee mais n'y prêtant pas attention, il continua de jouer avec tout le monde, ne prêtant plus attention a rien a part a ce qu'il devait faire jusqu’à ce qu'il stoppe son instrument, observant Kira qui continuait de jouer de l'arpège et c'est a ce moment la qu'il la sentit...

Une odeur qu'il avait déjà sentit en venant a Central, une odeur qu'il l'avait fait trembler et qui maintenant qui la sentait encore plus forte vu que la personne a qui appartenait cette odeur se trouvait dans la foule bien qu'il ne la voyait pas il la sentait, il tremblait d'autant plus. Ce n’était pas l'odeur de jalousie et d'envie qui était la aussi mais plus faible, l'odeur qu'il sentait c'etait cet odeur de puissance d'amour propre hors du commun, cet odeur de fierté et d'orgueil mal placè qui semblait non seulement engloutir la ville, mais aussi se réunir en un point ici parmi toute cette foule dans le festival et Vincent tremblait de peur de rencontrer le propriétaire de cet aura ce monstre qui semblait si puissant. et la il se disait que si un tel monstre se dressait devant eux, jamais leur plan n'arriverais au bout. Vincent jeta alors un oeuil derriere lui, observant Chiara et remarqua qu'elle aussi avait sentit une odeur mais pas la même que lui, si non il ne serait pas ainssi du moins il espérait, quand finalement il partirent dans un nouveau morceau de l'album, mais Vincent ne pouvait s’empêcher de trembler en sentant cet odeur, cette odeur d'orgueil, l'odeur de celui que l'on nommait l'homonculus originel...


© Codage By FreeSpirit and modification by Pride & Vincent Wolf


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 220
The Crow | Punching ball de Ban
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Dim 25 Oct - 20:47

kira et vincent

"Aujourd'hui est un grand jour pour nous Kira... Aujourd'hui, nous prouverons aux Homonculus que nous sommes bien plus forts en étant libre qu'eux en étant sous les ordres d'un imposteurs... Aujourd'hui, tu pourras enfin écraser Bradley par ta musique et ton pouvoir. Envy aujourd'hui, demain le pays tout entier!"

Le grand moment est enfin attendu il  est enfin arrivé pour la bande des chimères et aussi pour la jeune femme corbeau sur nommer kira. Quelle vas enfin  connaitre  enfin le goût de la musique. Elle va enfin  s’approcher  de son propre  ennemi pour prendre sa vengeance. Pour enfin  tuer son ennemi qui a briser son enfance quelle  avais plus de parent mais que L`homme la élever comme  sa propre fille et de puis que la jeune  kira a pus survivre seul. Elle a connue une nouvelle famille qui son preste  à  l`aider   la seul personne quelle preste a suivre la seule personne   quelle été comme une sœur a aider a donner des  nouvelles vêtement de la  bonne taille et de la  nourriture et aussi  un peux de réconforte  une seul personne qui comprend  une partir de sa peine une jeune fille  du nom Angie. Cette fille qui est venu l’aider durent les attaques du président Kings bradel et aussi pour sauver pride dans les moments dur.  Après  quelle a pus enfin être installer quelle  fais partir enfin  de la nouvelle famille des chimères .Elle dois aussi travailler dans les infiltrer  pour  aider les personnes qui veux aussi se battre. La jeune kira avais connue beaucoup  mon durent  les voyagent   elle a fait un peux d`alliance pour que les  personnes  aide à se battre pour montrer au soldat que les chimères son pas des instruments ou bien des jouets que on peut crée et tuer Après. Vus qui aurais une grand fête la jeune kira  de puis 3 semaine elle c’est entraîner une façon pour attirer  le monde pas juste au combat mais avec de la musique grâce  l’idée de sa jeune sœur Angie pour que kira soit charmer  devant toute le monde avec la musique quelle vas jouer  de instrument de la flute et aussi la jeune sœur Angie avais fait  une très jolie robe couleur verte  qui reflétais   les cheveux de la jeune kira  la jeune kira avais pas habitude de porter des robe mais pour quelle fais des long effort elle devais  suivre le plant à la perfection  au moment  que la bande de Angie fus arriver  la jeune kira voir quelle pas seul fus présenter sa été aussi une autre membre des chimère mais se lui la   c’est un chimère qui aime la solitude et aussi il connait bien la musique un jeune loup quelle avais croiser durent  cette accident  au bar quand elle a vus Vincent jouer de la musique puis a discuter toute le long  quand la jeune kira et c’est amis son arriver dans  les rue des fêtes  la jeune kira avais sentir un peux  mal  du vertige quelle avais pas habitude avoir plein de monde a marcher pour les rassemblements des fêtes la jeune kira  respire doucement quand sa  jeune sœur  la rassure que toute vas bien aller au moment quand elle devais montrer dans les salle du spectacle  vus que les membres des chimères vont jouer de la musique pour attirer la foule des gens . Vincent aidais la jeune kira a tenir doucement la main quelle sentais pour la première fois au contacte de la peau du jeune loup mais le charme a pas durer longtemps que c’est le moment que  les joueur des musique  vont commencer  la jeune kira  jouais de la flûte puis Vincent et aussi avec sa musique et Angie chantais  sa voix de diva que toute le monde  restais  étonner pas le chant et aussi  les joueur qui  jouais comme des pros avec le musique  au moment quand la jeune kira continuer a jouer sa musique  un froideur arriver a  chatouiller sur sa colonne une sensation une odeur quelle avais sentir mais se quelle a plus sentir c’est aussi la douleur qui  pénètre sa poitrine  juste a le couper le soufflé une odeur quelle peux pas supporter elle sentais que c’est deux proche  avais agis étrangement quelque chose vas s’approcher mais quoi et qui quand la jeune femme  calmais  son instinct d`animal quelle vivait en elle   devrais attendre le bon moment  pour réagirai mais elle veux pas que les gens  panique sur leur forme animal mais la jeune kira se demande au font de elle si la fête devrais continuer  ou bien pas si jamais elle croise le présente Kings Bradley   comment elle pourrais calmer  sa tueuse et aussi comment elle vas regarder pride devant c’est yeux si jamais elle devais le tuer.
( oui il a des faut sauf je trouve plus le site du la correction quelqu’un peux m`aider a trouver le site )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 398
α Bat-Girl ΩChevalier de l'ordre du PWEEET
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 14
Roses:
Cadeau(x) Concours: 1 costume au choix

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Lun 26 Oct - 23:20




Requiem for a Dream









- On est vraiment obligées d'y aller ?
- Fais pas l'enfant, Scarlet. C'est une sacrée opportunité pour notre petite entreprise ce festival, alors bouge tes p'tites fesses et mets ces cartons à l'arrière de la camionnette, dit Saphir en me donnant un coup de main sur le derrière.
- Oui, chef ! Mais, Mathilde peut pas me filer un coup de main ? Elle aurait dû arriver il y a au moins une heure !
- Elle a dû avoir une emmerde en route. Bon, j'vais t'aider.

C'était le jour du Festival Automnal, et nous étions en retard sur notre programme. Toute la semaine, Saphir nous a motivées à prendre un stand sur la place pour faire connaître notre petite boutique. Mathilde avait pris de magnifiques photos et avait décidé d'en faire des flyers. Elle était chargée de les ramener, mais était en retard. Saphir, elle, était à la fois excitée et stressée. Elle avait préparé des dizaines de sortes différentes de fleurs dans des caisses entreposées à la boutique, et nous avait chargées, Mathilde et moi, de les mettre à l'arrière de la camionnette. Au final, Mathilde étant en retard, c'est Saphir qui a dû m'aider. Moi, j'avais un peu la flemme, ce jour-là. J'avais comme un mauvais pressentiment. Mais il y avait du travail, et si je voulais être payée, il fallait le faire.
Une demi-heure plus tard, nous avions terminé de charger la camionnette avec toutes les fleurs que Saphir avait préparées la veille. Mathilde arriva enfin en courant, une caisse de flyers dans les mains, qu'elle déposa à l'arrière, avec les fleurs. Saphir écrasa sa cigarette et sauta au volant, et Mathilde prit place à côté d'elle.

- Scarlet, ferme la boutique et rejoins-nous là-bas, c'est pas loin, t'en auras pour dix minutes à pied. En attendant, on installera le stand.
- Ok ! On se voit tout à l'heure !



Comme prévu, j'allai faire une dernière vérification à la boutique et dans l'appartement des filles, situé juste au-dessus, avant de refermer et me mettre en chemin. Une fois arrivée, j'aidai les filles à finir de tout mettre en place.

- Putain, c'est cool.
- Wowser.
- J'aime bien.
- Ça mérite une photo ! En position les filles !

Nous avons pris la pose devant le stand toutes les trois, et Mathilde a sorti son petit appareil photo mobile pour immortaliser le moment.



"This is hella cool." -Saphir
©Setsu Nekos

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 203
Palmito | Homonculus psychopathe
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Dim 3 Jan - 18:33

Requiem for a dream
Envy & CO.

Tché... Encore une fois notre célèbre homonculus de l'envie devait remplir une petite mission pour le compte du père. C'te flemmard, vieux de plusieurs siècles, l'avait convoqué dans les souterrains d'Amestris pour lui faire part de sa demande. La ville allait accueillir un Festival où les humains pourront faire la fête sans se préoccuper des anciens événements que la ville venait de subir avec les attentats terroristes causés par un groupe encore non-identifié par la nation de l'alchimie. Father, toujours les fesses sur son trône de pierre, voulait envoyer Envy en renfort pour surveiller qu'aucun gêneurs ne vienne tenter de prendre la vie de ses chers sacrifices du jour promis. Un bain de sang à l'échelle de Central city serait une trop grande perte pour les homonculus. Depuis des siècles ils avaient planifiés tous les lieux de massacre et cette fête qui allait rassembler énormément de personnes serait une occasion en or pour les gredins de faire échouer les plans du père.

Wrath et Pride seraient tous les deux présents pour surveiller, mais une paire d'yeux supplémentaire ne serait pas de trop. Les deux frères ne pourraient pas vraiment agir en cas d'attaque, tandis qu'Envy, lui, pourrait aisément se transformer et éliminer en toute discrétion la menace. Pour se faire, il prit l'apparence d'un jeune homme tout à fait banal et sorti de l'ombre pur se mêler à la foule. Beaucoup d'humains étaient venus se divertir, tsss quels bandes de nazes. De toute manière, ils finiraient tous par crever un moment ou un autre. Soudainement, il vit une scène avec un amas de sacrifices autour et l'envie décida de se rapprocher pour venir voir de plus près. Un concert était donné et en levant les yeux vers la chanteuse, notre homonculus reconnue la charmante demoiselle qu'il avait torturé il y a quelque temps et qui semblait être sous la protection de Pride. HAHAHA mais qu'elle magnifique occasion de lui faire savoir qu'il était présent et qu'il n'avait pas oublié la charmante fois où il l'avait vu se tordre et crier sous la douleur. En écoutant attentivement les paroles, Envy se douta un peu que la charmante chanteuse savait qu'il devait être  dans le coin. Il avait presque envie de vomir en écoutant les paroles ou bien de rouler à terre pour se mettre à rire comme jamais. Sérieusement ?! C'était drôle à entendre. La chimère sur la scène semblait sérieuse et concentrée sur son interprétation, tandis qu'Envy lui aurait bien voulu la mettre en pièce devant l'assemblée. Il devait se contenir, Pride n'était pas loin et il serait très mal vu de se faire remarquer tout de suite par les autres humains. Il se contenta d'afficher un énorme sourire sadique à la jeune femme et de lui faire signe pour qu'elle le remarque avant d'aller vers le coté de la foule. Peut-être qu'avec un peu de chance, elle viendrait le voir et il pourrait peut-être entamer le chapitre deux de sa torture sur cette demoiselle. Pride aurait peut-être envie de le tuer, mais Envy ne pouvait pas s'en empêcher ! HAHAHAHAHA !      

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 170
FullMetal Alchemist
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Jeu 7 Jan - 13:31
Edward ouvrit péniblement les yeux. Encore dans les limbes du sommeil, il se redressa dans son lit quelque peu pâteux. Il se laissa retomber en arrière dans ses oreillers et comptait bien se rendormir. Sauf que de la musique lui parvint. Ça le dérangeait. Bougon, il se redressa à nouveau et ouvrit les rideaux, la lumière matinale l‘agressant, il était bien presque midi, mais pour lui, c’était le matin. Dehors, c’était le charivari. C’est vrai, c’était le festival de l’automne aujourd’hui. Il ne pourrait donc pas se rendormir. Résigner, il se leva. Où était Alphonse ? Il soupira et alla faire sa toilette et une fois habiller, parti en laissant un mot à son frère.

« Je vais profiter des festivités vues que je ne peux pas dormir. Rejoins-moi si tu en as envie. »

Le blondinet pour l’occasion avait décidé de changer de vêtements. Chemise blanche, veste blanche similaire à sa version rouge, un pantalon noir et ses super chaussures. Il avait attaché ses cheveux en queue-de-cheval pour varier un peu de son habituel tresse.

Arrivé dehors le jeune homme inspira grandement l’air étonnamment chaud pour cette saison. Pas étonnant que les festivités aient lieu ce jour-là. Et ça piailla dans tous les sens, il se recula de justesse quand des enfants passèrent devant lui en courant et riant. Les chars passaient avec lenteur, la musique jouait, les musiciens semblaient bien s’amuser. Comme tout le monde. Une odeur vaint lui chatouiller les narines et il prit un air béat. De la nourriture, son ventre criait famine en plus. L’alchimiste laissa donc son nez le guidé. Et il écarquilla les yeux en voyant la multitude de stands de nourriture.

- C’est le paradis !!!!

Et voilà le grand Fullmetal alchimiste en train de faire une rasia au stand, faisant le plein en bonbon, snack, brochettes et autre aliment. À se demander où il allait mettre tout ça. S’installa a une table prévue, il commença à avaler son petit déjeuné. Manquant s’étrangler, il commanda aussi du jus d’orange et un café. Ah ça allait mieux quand ça passait par le bon trou comme on dit.

- Bon que vais-je faire après avoir fini de manger ? Hum…

Son regard d'or parcourait les stands. Il y avait pas mal d’activité pour se divertir mine de rien. Il allait tous les essayer tien ! Ainsi pendant qu’il mangeait tranquillement. Le blondinet regardait passer les chars.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 208
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Jeu 7 Jan - 19:43



La troisième chanson s'achevait enfin, et du coin de l'oeil, je surveillais l'heure inscrite sur la grande horloge du clocher. D'ici dix minutes, les cloches se mettraient à sonner les douze coups de midi, et dans ce même instant, nous lancerions l'assaut. En moi, je pouvais sentir l’excitation d'Anjuu et la crainte d'Angelica, les odeurs étaient certes exacerbées ici, mais toutes deux avaient reconnus celles de personnes importantes. Anjuu rêvait de confronter Envy, qui n'était pas loin, mais Angelica avait sentit la présence de l'énergumène blond qui nous avait délivré du caisson, et comme elle l'avait revu il y a peu, les risques étaient encore plus grands. j' appréhender la catastrophe depuis plusieurs minutes maintenant, pourtant, es groupes avaient été formés de sortes qu'il n'y ait aucun probleme d'organisation, et j'avais nommé les personnes les plus proches de moi pour gérer ces groupes.

Kira et Alois. Ils étaient les plus proches et les plus fiables à mes yeux. J'étais sure de la réussite de ce plan, après tout, nous avions besoin des renseignements gardés aux archives pour réellement parvenir à nos vengeances respectives, et Kira s'était promise de nous ramener tout ce qu'il fallait, tandis qu'Alois - et là j'étais véritablement sure de ses intentions - avait juré qu'il massacrerait tous ceux qui se mettraient en travers de son chemin, la protection des civils était sa priorité. Nous nous lançâmes alors dans un duo de violon le félin et moi, tandis que les autres amplifiaient l'ensemble ou l'adoucissait via leurs instruments respectifs.

Le morceau en lui-même était vif, énergique, et il rythmait les danses qui avaient lieu tout autour de nous. En soit, il serait le dernier avant l'attaque. Alois et moi attaquions avec de nombreuses trilles rapides, et les notes semblaient vouloir jouer d'elles-même, c'était assez plaisant quand on sait ce qui nous attends après. C'était un risque à prendre, libérer les homonculus du joug de leur créateur, récupérer les informations utiles à notre vengeance, c'est pourquoi je ne serais pas celle qui se battra. C'était Anjuu, la seule réellement régit par son instinct animal, la seul qui saurait lui montrer la liberté comme elle était réellement ressentie. Je comptais les secondes qui s'écoulaient rapidement, le temps était toujours la chose la plus précieuse en ce monde, nous n'avions pas un instant à perdre. C'était maintenant, Alois et moi nous tournions vers le dernier Char, alors que nous arrivons enfin sur la place principale, et nous fîmes hurler nos violons en une note haute, l'horloge sonna.

Le premier coup de canon fit trembler le sol, et une gerbe de fleur explosa dans les alentours, leur parfums capiteux s'élevant avec force dans les airs. Un deuxieme, le parfum est plus fort. L'horloge résonne une troisième fois en même temps que le canon, et d'autres fleurs colorées jaillissent sur les passants, certains se frottent déjà les yeux. Le parfum se fait plus fort, l’essence florale touche déjà tous ceux qui étaient autour de nous. Une nouvelle détonation, et d'autres fleurs envahissent le périmètre, les couleurs chatoyantes de celles-ci luisant de ce somnifère si puissant et naturel provoqué par la belladone et la camomille. Le cinquième résonne alors, puis le sixième. Les gens commencent à tomber comme les abeilles lorsqu'on les enfumes, un septième, une grande partie des militaires fait de même, plus précisément, tous ceux qui respirent le parfum capiteux extraits des fleurs du canon.

Huit... Neuf... Dix... Les gens s’effondrent les uns après les autres, les uns sur les autres, leurs respirations lente et régulière. Je pourrais presque croire être en train de reproduire ce vieux conte de Xerxes, cette princesse endormie pour cent ans, ses sujets et son royaumes suivant ce même régime. Onze, il ne reste que peu de gens conscient autour de nous, toute la place s'est endormie, et il ne reste que les rares résistants, prouvant leur nature non humaine ou leur prévoyance miraculeuse. Nous, nous avons fait semblant de nous effondrer les uns après les autres, mais nous jouions la comédie, et lors du dernier coup de canon, nous nous relèveront, mais nous ne seront plus humain. Allongée sur le coté, j'en profite pour dénouer rapidement les lacets cachés sous les perles de ma robe bustier, cet ensemble qui n'est en fait qu'un body de soie résistante auquel j'ai accrochée une longue jupe, me permettant de pouvoir me déplacer plus tard. Je libérais donc le corps de toute contrainte, pour qu'Anjuu puisse se relever sans peine à la suite. Le douzieme coup de canon retentit, et des centaines d'éclairs envahirent les chars fleurit du défilés, nous changions tous de forme.

Les oreilles d'Alois se couvrirent de poils et remontèrent sur sa tête, ses cheveux blonds devinrent fourrure dorée, et ses mains de lourdes pattes pleines de griffes. Je ne pouvais pas voir les autres de là où j'étais, mais je savais qu'il y avait désormais un homme de deux mètres à la place de Flint, couvert de fourrure brune avec des oreilles rondes et des griffes acérées. Que Justin était désormais boisés et dotés de sabots fins lui permettant d'aller très vite, sans compter les cercles d'alchimies sur son torse. Kira va probablement déployer ses ailes et ses serres, tandis que le loup se recouvrira de poils et sa mâchoires deviendra celle d'un canidé. Les ailes tachetée de noir m'enveloppent, et je me sens partir, laissant place à l'animal de notre trio involontaire.

*** J'ouvrais enfin les yeux, j'avais soif, cette soif de pouvoir, je n'avais pas été relâchée depuis longtemps, et ça faisait du bien. Le bois fleurit sous mes pieds nus me fit un bien fou. Je me relevais alors, mes griffes blanches sorties, mes crocs dépassants de mes lèvres peinte - je déteste le maquillage de Chiara - je me relevais alors, déployant mes ailes dans un craquement sonore qui me fit frissonner de plaisir. Je n'avais plus qu'une idée en tête, confronter l'homonculus de l'envie pour la seconde fois. D'une voix neutre, j'ordonnais à Kira et Vincent de rejoindre les archives, et Alois se releva à son tour, ses yeux striés se posant sur son équipe un instant. "Protégez les civils coutes que coutes!" Hurla-t-il dans un feulement, alors qu'il quittait le char à leur suite d'un bond colossal.

Pour ma part, j'humais l'air, cherchant une fragrance en particulier. Mon nez m'indiqua d'abord le parfum de l'alchimiste que j'avais croisé deux jours plus tôt à la suite d'Angelica et que j'avais gouté. Il semblait en colère vu son odeur, mais ce n'était pas lui qui m’intéressait. C'était une odeur plus forte, une odeur composée exclusivement d'émotions lourdes. Tristesse, désir, peine, violence. C'était ancré au plus profond de son être, quand bien même il le refusait. Immédiatement, je su où il était, déguisé en civil, mais bel et bien debout contrairement aux autres, il me fixait d'un sourire sadique, et en retour, je croisais ses prunelles que je savais amethyste sous cette apparence. Mais je n'avais pas peur, je n'avais rien à craindre de celui qui envie les autres sans se satisfaire de ce qu'il possède déjà. La dernière fois que nous nous étions croisés, j'avais en effet lourdement souffert, les ailes clouées aux murs, les bras cassés et de lourdes entailles, mais je m'étais relevée, et plus encore, je lui avais échappée.

Mes pas me guidèrent jusqu'à lui, je n'étais pas inquiète, je pouvais sentir Pride tout autour de nous, il n'était certes pas content, mais il empêcherait un massacre, que ce soit sur moi, ou sur Envy. Et pour ma part, je n'avais aucune envie de combattre, je voulais le convaincre... Bientôt, je lui fit face, mes yeux hagard se plongèrent dans les siens, comptait-il garder cette apparence fausse? Je l'avais reconnu, il était trop tard pour lui, trop tard pour rester dans l'ombre. D'une voix neutre je prononçais alors la sentence, ces paroles qui je savais, risquait de relancer les hostilités, bien plus que la chanson que Chiara s'était amusée à composer. "L'envie est blessure pour l'esprit qui se ronge, torturé par le bonheur des autres... Comptes-tu rester à jamais esclave de cette envie? Ou désireras-tu un jour la liberté que nous possédons tous?"

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 220
The Crow | Punching ball de Ban
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mer 20 Jan - 22:40

kira et vincent

Le chant et la musique était de toute beauté, la voix de  Anjuu, deviens un chant de sirène, puis finalement cela arriva, les canons tiraient lançant de la fumée ce qui fit endormir tout le monde, qui pouvais plus rester débous et d’autres qui ne pouvaient plus tenir en place qu’ils dormaient debout  la tête lever, la bouche ouverte à ronfler. Kira arrêta doucement sa flute à regarder tout le monde qui dort. Kira, n’avais pas le choix  elle devait faire maintenant au plus vite le devoir que lui avait confié Anjuu. La jeune Kira  se dépêche de se transformer comme tous ces compagnons chimère à devenir un corbeau, ces bras se couvrant de plume, sa bouche un bec noir a tache blanche, dans le dos, deux ailes couvertes de plume aussi noir que les ténèbres surgirent puis elle se tourna vers Vincent qui venait de se changer en loup et lui dit :

Viens avec moi j’aurais besoin de toi.

Elle n’attendit pas la réponse de Vincent vus que le temps pressait, les gens n’allaient pas dormir éternellement mais aussi  la rébellion des chimères venait de commencer. Ils sautaient alors tout deux du chars et se dirigeaient vers leur objectif, les archives, là où se trouvait normalement les réponses qu’il cherchait tout deux. La jeune Kira fila dans les rues suivit par le loup, quand elle arriva devant la porte des archives ou il n’y avait personne du fait que tout le monde c’était rendu a l’évènement avec les chars ce qui arrangeait bien les deux chimères quand Kira dit alors en regardant la porte :

C’est ici, heureusement que le gaz concocter par Anjuu à fonctionner mais également que tous les militaires se sont rendue au spectacle.

La jeune femme grondait à l’intérieur d’elle-même, car elle savait qu’ici elle allait enfin surement trouver les réponses à ces questions, trouvé enfin qui avait tué son père mais aussi les réponses pour Vincent, sur qui lui avait fait ça. Ils entraient dans le bâtiment et se mirent a avancer en silence, sans un bruit, quand Kira se tourna à s’adresser  à Vincent :

Ne t’en fais pas, on va trouver les réponses.

kira marchais a coter de Vincent, elle fouillait chaque salle, car il fallait bien avouer que les archives était vraiment immense et que pour trouver ce qu’elle cherchait, il fallait s’armer d’un peu de patience même si le temps pressait. Kira continua d’avancer dans les archives avec Vincent a ces coter quand elle s’adressa a ce dernier :

Il faut que l’on se dépêche Vincent, les humains ne dormiront pas éternellement.

La jeune kira  continue son chemin quand ils virent une pièce dans un couloir, c’était une porte bien plus grande que les autres, Kira tenta d’ouvrir la porte doucement mais c’était fermer. La jeune Kira prit alors une de ces plumes de son bras, qu’elle entra la pointe de la plume dans la serrure jouant doucement avec, quand la serrure fini par faire entendre un clic et avec un sourire Kira ouvrit la porte ou à l’intérieur se Des armoires emplit de dossiers, tous classer de tous les coter, et allant si loin qu’il était impossible d’en voir le bout mais toute la salle était aussi plonger dans la pénombre si bien que Kira du allumer la lumière, quand Kira dit alors :  


On y est, les archives militaires de Central…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 92
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mar 26 Jan - 20:17





Requiem for a dream


Vincent Wolf & All the world



La crainte de Vincent alors qu'il jouait son morceau avec les autres membres du groupes était toujours aussi grande, crainte envers les odeurs qu'il ressentait car maintenant il ne ressentait plus une, mais deux odeurs bien sombre. Tout d'abord il y avait cette odeur d'orgueil et de fierté sans pitié qui englobait la ville, indiquant a tout être non humain qui se trouvait présent, qu'il était le maitre de la ville, mais en même temps maintenant, il sentait une odeur de jalousie, une odeur de quelqu'un qui enviait les autres pour quelque chose qu'il n'arrivait pas lui même a comprendre, pourtant cet odeur bien que sombre et puissante, elle restait tout de même moins dangereuse que la 1ère. Vincent continua de jouer sans même se soucier de ce qui se passait autour de lui, ou même de l'heure qui défilait approchant toujours plus du moment fatidique ou il devrait passer a l'action avec les autres. Après tout cela ne l’inquiétait pas trop ces odeurs pour la simple raison que tant qu'il était sur le char, il ne craignait pas grand chose devant tout ces regards, quand il entendit finalement ce qu'il attendait. L'horloge sonna ces douze coups fatidique...

Vincent s’effondra sur la scène faisant mine de lui aussi tomber dans le sommeil profond du fait des canons qui venait de tirer une fumée soporifique partout sur la foule amasser pour voir le défilée de chars, mais Vincent profita du fait qu'il était allonger faisant semblant de dormir, pour ôter sa guitare acoustique la jetant un peu plus loin, pour éviter de la gênée quand le douzième coup sonnerait et finalement ce fut le cas. A ce moment précis, Vincent se transforma en loup en se relevant, laissant son esprit s'echaper doucement, il laissa son visage et son corps se couvrir de poil gris, ces yeux devinrent jaune, sa bouche devint une gueule munis de crocs tranchant comme des lames de rasoirs, ces mains se changeaient en patte munis de griffes tranchante, quand il observa Kira qui venait elle aussi de se changer en corbeau et elle lui demanda de la suivre, car elle allait avoir besoin de lui. Vincent lui n'offrit aucune réponse, sautant du chars a la suite de Kira sans attendre courant avec ces pattes puissantes dans les rues sans même se stopper, car l'avantage de sa forme de chimère était en plus de son ouïe et de son odorat plus développer que les humains, il était capable de courir de longues heure sans se fatiguer et ça l'aidait grandement pour suivre Kira...

Il ne jeta même pas un regard sur les autres et sur si tout le monde dormait alors qu'il courait dans les rues a la suite de Kira, mais en courant, il remarqua une chose qui le fit non pas se stopper mais accellerer dans sa course, un enfant, debout un petit sourire sur les lèvres, mais surtout il semblait qu'il avait vu Vincent passer et qu'il n'avait pas eu peur bien au contraire qu'il avait trouver cela drôle. Mais qui était cet enfant alors? Vincent ne pouvait répondre a cette question et n'avait pas le temps non plus d'aller voir ce qu'il en était et de toute façon il ne voulait pas non plus, car cet enfant lui faisait peur et il devait suivre Kira au archives. Ils finirent par arriver devant la porte et Kira lui parla mais Vincent n’écouta pas vraiment, il garda le silence la tête tourner vers la rue, il avait la désagréable sensations, comme-ci ont les avaient suivit tout deux mais pourtant on ne pouvait voir personne, mais Vincent avait l'impression de sentir l'odeur de Mr Kimblee et en même temps celle de l'enfant qu'il avait crut voir dans la rue debout et rien que cela l’empêchait d'être tranquille. Ils entrèrent finalement dans les archives, cherchant dans chaque pièce ou pouvait se trouver ce qu'ils cherchaient mais rien. Finalement Kira lui dit qu'il fallait se dépêcher car les humains ne dormiraient pas éternellement ce qui était vrais, mais ils ne pouvaient pas non plus faire plus vite et puis de surcroit, depuis que Vincent avait des sentiments non avouer encore pour Kira, il ne pouvait s’empêcher de vouloir la protéger, quand ils continuèrent leurs route et arrivèrent devant une lourde porte fermée...

En jouant avec une de ces plumes, finalement Kira réussi a ouvrir la porte avant de dire a Vincent qu'ils étaient enfin arriver dans les archives. Un petit sourire apparut sur la gueule de loup de Vincent qui se mit a marcher passant devant Kira, quand il sentit un truc et lui attrapa alors le bras et dit:

"Attention Kira, je sens que l'on n'est pas seul ici, on nous surveille... C'est comme-ci quelqu'un était entrer avant nous."

Vincent observa la pénombre car avec son regard qui lui permettait de voir dans le noir, si il y avait quelqu'un il l'aurait vu, mais Vincent ne pouvait s’empêcher de gronder, il sentait quelque chose, quelque chose de cacher dans les ténèbres mais quoi ou qui? Il ne pouvait le dire lui même, mais peut être se trompait t'il après tout, mais il valait mieux être prudent...


© Codage By FreeSpirit and modification by Pride & Vincent Wolf


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 71
L’alchimiste écarlate | Pervers en blanc
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 3
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mer 2 Mar - 21:38
Melody for the blood.
Solf & Cie


Solf J Kimblee avait bien eut raison de rester à Central pour surveiller les rues pendant la petit fête. L'ennuie n'était pas donc pas au rendez vous lorsqu'il se rendit compte que quelque chose clochait dans les environs. Trop de calme, trop de joie parmi la population... Et puis cette fameuse scène où il avait aperçut son nouveau chien. Depuis quand était-il musicien ? Cette chimère loup du nom de Vincent Wolf ne lui avait pas totalement raconté la vérité. Les cachotteries, l'alchimiste ne les aimaient pas, sauf les siennes.

Alors qu'il n'était pas très loin de la foule devant la scène, Kimblee s'perçut qu'il y avait aussi la présence des homonculus, dont celle de Pride, l'orgueil incarné. Tout ce beau monde réunis ne présageait rien de bon, du moins pour la population de Central. Pas de soucis à se faire du côté des homonculus ou bien même celle de l'ancien alchimiste d'Etat. Alors que la musique continuait à agresser les oreilles de l'ancien détenu, il remarqua un canon qui ne tarda pas à cracher des gerbes de fleurs, puis les premières personnes devant la scène tombèrent peu de temps après. Plissant les yeux, Solf se recula un peu et attrapa un mouchoir dans la poche de sa veste pour ensuite le coller contre son visage pour éviter de respirer les spores venant des coups de canons.

Les civils tombèrent les uns après les autres et par réflexe notre alchimiste écarlate s'éloigna de la masse de personnes. Il ne décida pas d'agir, étant pas formellement inviter à se faire remarquer et certainement pas par les infiltrés d'Amestris. En analysant la situation, il fit très vite le constat que cette attaque n'était pas dû aux terroristes, mais par les musiciens sur scène. Oh... Ce qui voudrait dire que cette chimère que notre homme en blanc avait recruté, faisait partit de la petite troupe d'attaquant. En parlant du loup... Solf l'observer quitter les lieux avec une autre jeune femme et s'éloigner. Petit cachottier, il était peut-être tant de t'expliquer. Décidant de les suivre, il prit un autre chemin pour tenter de les rattraper. En passant, il jeta un dernier regard à la place endormie et sentit que Pride, l'orgueil allait réussir à gérer la situation sans mettre en danger son identité.

Peu de temps après sa prise en filature des deux autres, Kimblee s'arrêta dans l'ombre d'une rue et fixa la jeune femme et le loup qui réussirent à ouvrir la porte des archives de Central. Notre ténébreux engagea le pas une fois que ces cibles disparurent dans le bâtiment. Il était vrai qu'avec ce festival dans la ville, les effectifs de surveillance étaient minimes. Quelques secondes plus tard, il s'arrêta une fois de plus en entendant la voix de la chimère qu'il connaissait et commença à retirer ses gants pour les mettre dans une de ces poches.

- Ceci est un bâtiment donc l'accès n'est pas autorisé aux civils. Je vous conseille de bien vouloir partir avant que les militaires ne se rendent compte de votre présence.

Solf J. Kimblee sortit de l'ombre et se planta juste devant les deux autres avec un petit sourire en coin avant de reprendre la parole, tout en observant l'homme au côté de la demoiselle.

- Il ne me semble pas que votre recrutement serve à profiter pour aller voler des informations à vos employeurs, Monsieur Wolf. Dites-moi donc la raison de votre présence en ces lieux...

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 220
The Crow | Punching ball de Ban
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Dim 6 Mar - 22:08

kira et vincent

"Attention Kira, je sens que l'on n'est pas seul ici, on nous surveille... C'est comme-ci quelqu'un était entrer avant nous."

Kira fus arrêter quand Vincent lui dit qu’il y avait quelqu'un qui surveillait les deux. La jeune femme voit d’un coup quelqu'un s’approcher, une voix inconnue qu’elle n’avait jamais entendue, quand cette personne sortait enfin de l’ombre. Un drôle de personnage venait d’arriver. Il portait un costume blanc avec un chapeau. Il avait un sourire maniaque à vous glacer le sang sur le visage, quand elle demanda ce que les deux chimères faisaient ici. La jeune Kira restait calme mais elle fut aussi étonner de ce qu’elle vient d’entendre.
- Ceci est un bâtiment donc l'accès n'est pas autorisé aux civils. Je vous conseille de bien vouloir partir avant que les militaires ne se rendent compte de votre présence.
- Il ne me semble pas que votre recrutement serve à profiter pour aller voler des informations à vos employeurs, Monsieur Wolf. Dites-moi donc la raison de votre présence en ces lieux...


La jeune Kira regarda Vincent les yeux sérieux, non seulement se type connait Vincent, mais aussi elle ignorait que les choses risquaient d’aussi mal tourner. Qu’elle se tourna vers ce dernier, s’adressant a lui de sa voix méfiante.

Vincent dis-moi tu le connais ? A tu d’autres choses comme ça donc que j’ignore ?

Au moment que Kira regarde Vincent et aussi se type d’ont elle se méfie. Elle sentait que quelque chose ne va pas lui plaire, mais elle ne veut pas non plus que le plan d’Angie rate. Elle devait faire quelque chose pour gagner du temps mais elle ne sait pas comment faire pour y arriver déjà que son équipe pourra ne pas tenir plus longtemps. Kira avais pas le choix, elle devait agir tout de suite, surtout si Vincent ne dis rien pour ce type. Sois qu’il n’avait pas eu le temps de s’expliquer ou bien Kira sentait que Vincent aurais mentis, mais pour qu’elle raison ? La jeune femme s’adresse au type au costume blanc, mais elle avait aussi une chose à protéger, son compagnon.

Nous suivons le plan, Vincent j’aimerais que tu suives ce que on te dit je vais m’occuper de cet homme, tu dois trouver ce qu’on ta demander, je vais gagner du temps.

La jeune femme reste sur ces garde a rester a coter de Vincent si jamais se type attaquait, Kira aurait pas le choix de combattre. Si elle doit trouver ces réponses, rien ne la stopperait, Kira regarde Vincent, puis elle s’adresse à lui. Elle attacha bien solidement ces cheveux, qui sont toujours attaché qu’elle se place devant Vincent, la jeune femme se mais en mode de combat a regardé se messieurs qui se tenais droit devant elle. Mais Kira ne savait pas si sa vie serait en danger ou non si elle affrontait cet homme. Kira priais que Angie ferait vite de son coter, et les autres aussi. La jeune Kira restait en bonne place. Elle doit faire face seul ou avec Vincent si il reste à coter d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Lun 7 Mar - 20:04


Raven & all ever :
Requiem for a dream




C’était ce jour, enfin c'etait le fameux jour ou cela devait arriver, la grande fête des fleurs d'automne de Central. A la base Raven notre bon vieux lieutenant-général n'avait pas spécialement l'envie ni même l'intention de s'y rendre après tout le chef du pays en personne King Bradley un des enfants de ce fameux personnage qui dirigeait le pays et allait offrir a Raven et aux autres haut gradée du pays la vie éternelle n'allait pas s'y rendre et pour cause du fait des attentats qui avaient eu lieu encore ressemant, cela pouvait se comprendre. Après tout quoi de mieux qu'une grande fête comme cela, pour essayer de décapiter la tête du pays même si au fond le fameux "roi" qui était sur le trône du pays n’était qu'une marionnette entre les mains d'un être bien plus grand tout comme son prétendue fils le jeune Selim Bradley qui lui aussi n’était pas ce qu'il semblait être. A la base, Raven non plus ne devait ni y participer et encore moins aller voir la fête qui allait avoir lieu a Central, mais il devait bien avouer que cela avait changer, quand il avait apprit avec surprit de la bouche du roi lui même qu'il allait être en congé se jour la, et qu'il devrait se rendre sur place assister au spectacle, pour s'assurer qu'il n'y aurait pas des membres de ce mystérieux groupe sur place et bien sur il ne serait pas seul dans le dit lieu, Envy serait déjà la a coup sur pour veiller aussi ce qui rassura le vieil homme car si Envy venait, cela voulait donc dire qu'il n'y aurait pas grand risque que quelque chose se passe mal mais bon cela pouvait tout de même arriver.

Le vieux Raven était donc en tenue de civil et se mit a se promener calmement et tranquillement dans les rues animées par la fête de Central, bon il devait bien avouer aussi qu'il était venue aussi car il avait apprit que la fameuse diva de Central Chiara, serait sur un des chars et chanterait. Raven avait croiser une fois cet diva lors d'un de ces concert a Central et lui avait laisser un souvenir inoubliable tant par sa beauté que par sa voix cristalline et il n'allait pas hésiter pour a nouveau se faire plaisir du regard et de l'oreille en l'entendant chanter. Il continua de marcher calmement son sourire toujours coller sur ces lèvres, quand il remarqua un peu plus loin, le jeune Selim Bradley avec sa belle mère et son nouveau garde du corps Kagami... quelque chose, mais bon Raven n'avait pas spécialement retenue le nom de cet homme, juste que le "jeune" si on pouvait dire Selim Bradley l'avait prit comme nouveau garde du corps, a part ça, il ne savait pas grand chose d'autre et a vrais dire il s'en fichait car le jeune Selim Bradley n’était pas celui que l'on croyait c'etait Pride le pire monstre que l'on pouvait connaitre et Raven changea de chemin pour éviter de le croiser bien qu'il savait pertinemment qu'il savait déjà qu'il était la.

Il continua sa promenade quand il remarqua un homme de dos qu'il semblait connaitre et avoir déjà croiser une fois ou deux et se mit a marcher doucement vers ce dernier, mais d'un coup les festivité comancairent et Raven quitta cet homme du regard pour observer le fameux défilée et la 1ère chose qu'il remarqua et ne quitta pas du regard ce fut cet charmante femme qui chantait dans une robe des plus belles possible, la fameuse Diva. Il l'observa sans gène comme la plus part des gens la trouvant si belle et si attirante, quand il remarqua alors que le concert jouait de magnifique manière et la Diva chantait tout aussi bien, d'un coup les canons qui tirèrent des fleurs mais en même temps, il y avait une odeur, une odeur bien étrange et Raven qui était habituer a la guerre reconnue l'odeur de diverse fleurs mélanger et qui produisait un puissant somnifère. Très vite, il plaqua la main sur son nez et sa bouche et se coucha au sol comme tout le monde attendant de voir ce qui allait se passer, etait ce un coup de ce fameux groupe? Possible mais improbable, quand il remarqua la diva devenir une chimère et tout les autres musiciens avec elle. Cela surprit Raven qui se demandait ce que cela voulait dire, cela ne venait forcement pas de Pride et des autres homonculus alors qui? Raven profita du fait que les chimères filait de tout coter pour se relever et se plaquer contre un mur observant la diva devenue chimère et beaucoup moins attirante face a un militaire blond mais Raven ne chercha pas a savoir ce qui allait se passer qu'il se mit a marcher dans la rue, quand il remarqua l'ombre d'une personne se mouvoir entre les gens endormis et se mit a la suivre car cela ne ressemblait pas a l'ombre de Pride alors a qui appartenait telle? Il se devait de le savoir pour les bien du plan du maître du pays il prit quand même son arme de service dans sa main au cas ou il en aurait besoin.      
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Démon aux yeux rouges | Burgerovore
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Lun 7 Mar - 21:55


So... If I must taking responsibility of everyone's hopes. I'll surpass the limits as many times as needed ▬ Kagami W-L

La fête battait son plein et le sous-lieutenant Kagami s’empiffrait des délicieux cookies que lui avait fait Mme Bradley. Il continuait sa surveillance sur son paque... Sur la famille du généralissime King Bradley et s'émerveilla sur différents stands. *Et bien, nom du chouette ! Pourquoi on a pas ça à Xing ?! Oh un stand de pêche aux canards !* Presque en sautillant de joie, il montra au jeune Selim le stand et lui fit signe avec l'expression de son visage boursouflé de gâteaux, qu'il voulait allait voir. On a bien le droit de s'amuser un peu, non ?  Mais vraisemblablement, l'enfant regardait quelque chose d'autre. Mme Bradley s'approcha avec un grand sourire et lui demanda si ce genre de jeux lui était familier. Pour toute réponse, le xinois secoua la tête et avala ce qu'il avait à l'intérieur de la bouche.

Finalement, il demanda à ceux qu'il surveillait de bien vouloir attendre quelques minutes et se dirigea vers le stand afin d'y participer. La bataille contre les canards fut ardue, mais le militaire ne lâcha pas l'affaire et au bout de cinq tentative, il réussit à en capturer assez pour avoir un lot. *Cool ! Je suis trop fort !* Il demanda au tenancier de lui donner une petite peluche rose et accourut vers celui qu'il surveillait. « Hey gam.... Selim-sama ! Tenez, je l'ai gagné pour vous !» Fier de son exploit, il le mit dans les mains du petit amestrien et sifflota en engouffrant un nouveau cookie. Purée que c'était bon ! Il n'y avait pas à dire, la vieille savait bien faire les pâtisseries. Soudainement, des coups de canons retentirent et les personnes devant eux s'écroulèrent quelques secondes plus tard. Il se passait quelque chose et une fois de plus, Kagami ressentait la même sensation qu'à l'Est lors de sa rencontre avec le petit Bradey. *Je ne sais pas ce que c'est, mais on dirait qu'il y en a deux...* Il essaya de se concentrer, mais au même moment Mme Bradley tomba sur le sol. C'est à cet instant que notre militaire comprit qu'il ne lui restait pas beaucoup de temps non plus avant de ressembler à une carpette. Il essaya de diriger son regard vers le petit homme, mais soudainement il sentit le paquet de gâteaux lui glisser entre les mains et tomber sur le sol. *Non... Non c'est impossible !!!* Il ne pouvait plus bouger... Ses yeux se fermèrent peu à peu et sa respiration fut considérablement ralentie. Il tendit la main vers l'enfant, se sentant tomber en avant et murmura ces dernières paroles avant de sentir sa tête percuter le bitume « Sauves-les... Sauves les cookies....Tu es leur seul espoi...»

© By Halloween sur Never-Utopia



Je compte sur vous Selim-sama ! Sauvez les au périls de votre vie ! QAQ
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 170
FullMetal Alchemist
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mar 8 Mar - 13:48
Edward venait de finir son petit pain tout en jouait à la pêche aux canards. Cela lui rappelant les fêtes de village de Resembool. Bon, il passait plus son temps à embêter Winry et son frère à cette époque-là et à se moquer un peu de leur maladresse, avant que lui-même ne finisse par se faire avoir. Mais aujourd’hui, il luttait contre un énergumène aux cheveux noirs qu’il ne connaissait pas. Mais il était drôle à voir, à se battre avec les pauvres petits canards en plastique. Un vrai gosse, ce mec. C’était vraiment très amusant à voir. Il finit par le laisser batailler, il le vit, du coin de l'œil, remporté une peluche rose et aller la donner à un enfant aux cheveux aussi noir que les ténèbres accompagnées d’une femme… Ce n’était pas madame Bradley ?

Le jeune alchimiste n’y prêta pas plus attention, regardant alors le spectacle. Ho la belle rousse, elle était adulte, mais il reconnaissait bien sa petite protégée. Donc elle était célèbre en tant que Chiara. Elle était vraiment jolie sa petite protéger, et semblait avoir beaucoup de talent. Mais il devait se l’avouer, il adorait Angélica, elle était adorable et Anjuu était… Pour lui la plus attirante, peux être par ce qu’ils avaient, quand elle prenait cette apparence là, presque le même âge. Le blondinet profitait donc du festival comme tout a chacun.

C’était quoi ce bruit ?

Le jeune homme tourna la tête, des canons de fleur détonnaient envoyant les plantes odorantes sur tout le monde. Des bâillements se firent entendre. Les enfants étant les premiers à s’endormir, les parents les retenant étonné puis piquant du nez. Ses yeux se faisaient lourd… Cette odeur, il appliqua sa manche sur son nez et sa bouche. Puis rabattu sa capuche sur sa tête pour se protéger. C’était… Une drogue pour endormir… Voilà ça ressemblait à des pavots. Leur pollen était un puissant somnifère.

Il toussa et s’éloigna, il devait se mettre à l’abri, quelque chose se tramait. Il prit appui sur une table et tourna le regard vers la scène, Chiaraa avait laissé place à Anju sous sa forme chimérique… Les autres musiciens, c’était transformer aussi, c’était donc la « famille ». Le jeune homme regarda l‘hécatombe, tout le monde n’était pas encore tombé. Il s’assit sur la chaise et ferma les yeux, croisant les bras sur la table, ainsi se protégeant jusqu’à ce que ça finisse de tomber et surtout pouvant voir ce qui se passait avant d’agir, il devait analyser la situation.

De son angle de vue il put voir deux chimères partir vers les archives… Suivit d’un homme vêtu de blanc… s’il ne se trompait pas, c’était l’alchimiste écarlate, mais il n’en était pas sûr, ne l’ayant jamais rencontré encore. Il vit le général Raven se relever aussi et partir, ou il ne savait pas. Mais surtout armé. Mais ce qui le préoccupait le plus, étant qui plus êtes quand même groguit c’était Anjuu. Elle passa prêt de lui. Elle devait sentir qu’il n’était pas vraiment endormi, et en effet, il était en colère. Mais cette fois-ci, il ne la laisserait pas toute seule. Elle allait visiblement voir quelqu’un. Mais étant dans son dos, il ne pouvait pas voir. Il prit alors la cuillère métallique face à lui et l’utilisa comme le rétroviseur d’un voiture, il ne voyait pas très bien, mais il put voir un soldat blond qui n’était pas endormi… c’était quoi ce bordel encore !!?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 203
Palmito | Homonculus psychopathe
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mar 22 Mar - 15:51

Requiem for a dream
Envy & CO.

Envy, toujours sous sa fausse apparence d'homme blond, regardait la scène avec attention et un grand sourire sur les lèvres. Il n'y avait pas de doutes... La chimère qu'il avait torturé était présente et elle savait que l'homonculus était là aussi. Dans la tête de l'envie, tout semblait plus ou moins clair. Cette fête n'était peut-être pas le moment de paix que les habitants d'Amestris tenaient tant. Envy le savat que tout cela ne se finirait que par une seule chose : du sang et des rires diaboliques. Il se fichait pas mal cette fois de devoir combattre devant toute la population, après tout, certains des pions de Father connaissait son existence, mais n'avait jamais réussit à le retrouver et l'arrêter. Combattre cette charmante chimère lui procurerait certainement un grand plaisir qu'il pourrait laisser extérioriser. Après tout, la jeune femme aux trois visages lui avait échappé alors qu'il lui faisait une petite séance de torture mentale et physique. Il se souvenait très bien, par ailleurs, de la réaction de son grand frère Pride, qui ne semblait pas du tout content qu'Envy fasse du mal à sa petite protégée.

Au diable l'orgueil, cette fois, il ne la laisserait pas s'en tirer à si bon compte. Il avait déjà en tête, plusieurs nouvelles façon de la torturer et de lui faire payer le fait de son évasion. Sa vie serait le tribut parfait pour calmer la colère qui sévissait en l'homonculus. Ce dernier se doutait bien qu'il n'aurait pas beaucoup de temps, mais au pire des cas, si la situation n'allait pas dans son sens, il avait déjà quelques petites idées pour s'en sortir. Continuant de fixer la chimère de ses yeux bleus, il entendit des coups de canons et vit des personnes tomber sur le sol au fur et à mesure des nouveaux coups de canons. Oooooh et bien en voilà une surprise pas du tout prévisible. Au moins cela avait le mérite de devoir se faire du soucis pour les humains qui tenteraient de l'attraper. Un problème en moins ! Une fois l'hécatombe finit, il se mit à rire à gorge déployée et leva les mains comme si l'homonculus voulait se rendre.

- HAHAHA ! J'avoue que je ne m'y attendait absolument pas. Tu as vu les choses en grand et tout cela a dû te demander un petit peu de temps pour tout installer et échafauder ton plan.

Son sourire s'agrandit de plus en plus et il ne quittait pas la chimère qui venait d’arborer une autre identité, celle de la femme aux ailes déployée avec qui notre homonculus avait fait tellement de mal.

- J'ai déjà assez de liberté pour le moment. Tché, ce n'est pas comme si je voulais te ressembler ! Tu es tellement moche à souhait que Glutonny ne voudrait certainement pas t'avaler. C'est peut-être les plumes...

Il observa les autres compagnons d'Anjuu et remarqua que deux d'entre eux filèrent en douce et se mirent à quitter l'endroit. Oooh comme ça on envoie ses petits soldats faire le sale boulot pendant qu'on me retient ? Débile... Pride ne les laisserait même pas en vie plus de cinq minutes. En parlant du grand frère... Il n'était pas loin. Il se doutait bien qu'il ne serait pas sous sa forme d'enfant, mais sous celle de l'ombre meurtrière. Continuant d'observer un peu autour de lui, il remarqua en effet la présence de son aîné.

- Hey Pride ! Cela te dérange si je m'occupe d'elle ? J'ai bien envie de voir son sang couler à flot...

Il attendit patiemment la réponse de l'orgueil et profita pour reprendre sa véritable apparence, celle qu'il préférait d'entre toutes.

- Y a pas à dire. Je me sens nettement mieux sous cette forme.

 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 483
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mar 22 Mar - 16:23

Requiem for a dream.
Jin & others

Que se passait-il ici ? Le Xinois tourna la tête à gauche et vit des personnes tomber sur le sol. Puis il tourna la tête vers la droite et exactement la même scène se produisit. Sentant que quelque chose ne tournait pas rond, notre homme recula de quelques pas avant de sentir une odeur qui lui piqua le nez. Le premier réflexe qu'il eu, c'est de mettre son avant bras contre son nez pour éviter de respirer d'avantage cette chose. Heureusement qu'il n'en avait pas respirer plus, sinon il serait certainement allongé sur le sol comme tous les autres. Qu'est-ce qu'il pouvait bien se passer ici ?! Il prit la décision de ne pas rester plus longtemps à découvert et se dirigea vers un bâtiment pour se planquer contre un mur, à l'abri de tous les regards, si tentait qu'il y en avait encore...

Notre infiltré semblait assez surpris de la situation. Son groupe n'avait pas donné d'ordres et il n'avait pas croisé un seul membre des infiltrés non plus. Peut-être qu'il y avait un autre groupe qui sévissait aussi dans les rues de Central. Jin-Wan se sentait un mal à l'aise dans cette capitale, il sentait la présence omniprésente d'un grand danger, mais il n'était pas capable de l'identifier. C'est alors qu'il vit un homme vêtu de blanc s'éloigner et juste quelques instants plus tard des voix retentir. Restant contre son mur, il essaya d'apercevoir quelque chose. Avoir des informations supplémentaires sur la cause de cette attaque non-planifiée par Nikolaï Roskov ne serait certainement pas de trop. Il remarqua la présence d'un homme blond qui riait puis d'une femme avec des ailes... Une chimère. Des ailes comme celles de Sereliam... Ou peut-être pas. Il ne pouvait pas vraiment voir les détails. Soudainement, de l'autre côté de la place, il vit un homme assez vieux partir, l'air mécontent. Il n'avait pas l'air d'avoir peur... Peut-être que notre Xinois pourrait obtenir des informations. Après tout, son identité allait être compromise si jamais il se pointer vers la chimère et l'autre homme. Son plan était simple : Repasser par une ruelle pour aller récupérer son sabre qu'il avait caché et suivre l'homme pour lui soutirer quelques infos avant de l'éliminer. Il ne s'attarda pas plus contre son mur et alla directement chercher Kikoku qui ne se trouver pas très loin, fort heureusement, puis il grimpa en haut des bâtiments et rechercha sa cible. Une fois repérée, il remit correctement son chapeau blanc et sauta pour atterrir ensuite il reprit sa filature tout en rongeant de plus en plus la distance qui les séparaient pour finalement prendre la parole et capter l'attention du type.

- Vous avez quelque chose à vous reprocher pour quitter les lieux d'un drame sans même porter secours à qui que ce soit ?

Alors qu'il venait d'engager la conversation, il sentit quelque chose de menaçant pas très loin... Vers la directions de la fameuse place où les gens étaient tous endormis. Bien qu'il faisait jour, Jin se cachait le visage grâce à la pénombre de la ruelle. Il ne fallait pas que son identité soit si vite découverte.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mer 23 Mar - 19:02


Raven & All Ever :
Requiem for a dream




Le Lieutenant-général ne comprenait plus spécialement ce qui se passait, tout le monde venait de s'endormir d'un coup et la sublime diva Chiara venait de se changer en chimère ce qui causait encore plus de trouble dans son esprit. Il ne comprenait pas, que c'etait t'il passer? Il avait sentit le mélange de plusieurs plantes qui servait comme somnifère qui avait faire endormir tout le monde, mais qui et pour qu'elle raison avoir fait ça? Il se doutait bien que ce n’était pas les homonculus après tout, il avait rencontrè Pride avec sa belle-mère si on pouvait dire et il avait l'air de profiter de la fête comme tout le monde, puis de surcroit, si un projet comme celui qui se déroulait avait été prévue par les homonculus le généralissime aurait prévenue tout le monde au niveau des hauts gradée de l’armée...

Raven continuait de réfléchir en continuant d'avancer son arme de service a la main, a la poursuite de l'ombre qui c'etait faufiler dans les rues calmes et silencieuse de la ville, mais il ne comprenait pas si ce n’était pas les homonculus, était-ce peut être alors ce groupe si mystérieux qui fait parler de lui depuis les attentats de Central. Cela aussi était possible, mais quand même surprenant après tout la dernière fois, ils avaient attaquer avec des bombes puis des chimères selon les informations qu'il avait eu, mais pas des chimères qui semblait aussi intelligente que la magnifique diva Chiara, alors c'etait quoi? Il ne pouvait le dire, mais des questions tournait dans son esprit, alors qu'il continuait de suivre l'ombre mais fini par la perdre et se stoppa alors dans une ruelle ou il reprit son souffle quand il entendit une voix qui lui parla alors lui demandant si il avait quelque chose a se reprocher fuyant ainssi le lieu d'un drame sans aider personne et Raven se redressa alors, se tournant observant l'homme mais il avait le visage dans l'ombre et donc Raven n'aurait put dire qui il était, mais il pouvait clairement voir le sabre qu'il avait en main. Raven continuait de tenir son arme, mais ne chercha pas a braquer cet homme, quand il répondit alors:

"Non, je n'ai rien a me reprocher, j'ai vu quelqu'un filer par ici et je l'ai suivit simplement, je suis militaire au sein de l’armée d'Amestris et vous donc, qui êtes vous et pour qu'elle raison porter vous ce sabre, êtes vous l'un des responsable de tout ça?"  

Raven voulait le savoir, car il n’était pas franchement naturel de voir un homme ainssi cacher son visage dans l'ombre mais aussi porter un sabre dans la main, mais Raven savait une chose, si cet homme était un des responsable, alors il devrait l’abattre pour éviter les questions trop embarrassante pour la suite mais une fois qu'il aurait obtenue toute les informations qu'il pouvait lui fournir...  
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 496
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 7
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mer 23 Mar - 21:03





Requiem for a dream


Pride and Co...



Le jeune Selim Bradley ouvrit de grand yeux rond et fit un immense sourire en voyant le passage des chars avec les musiciens dessus qui jouait de leur instrument et la magnifique diva sur le 1er char qui chantait d'une voix clair et pur, mais au fond de lui, il souriait amusé, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas vu la chimère Anjuu, c'etait marrant de voir qu'elle avait obtenue autant de succès dans cette ville, sa ville. Il ne quitta pas le char des yeux et tourna la tête suivant le char ou se trouvait Anjuu alors qu'il s’éloignait et de la ou il était, normalement il n'aurait pas put voir les gens dessus, pourtant il le voyait encore très bien grâce a son ombre. Car de la venait toute l'horreur de la chose, dans cette ville Pride était libre, libre de se promener librement dans la ville, sans pour autant avoir besoin de son réceptacle humain qui avait l'apparence du gamin de 10 ans, il ne quittait pas des yeux le char qui maintenant était bien plus loin, si bien qu'il ne le voyait presque plus, quand il ressentit la présence de son frère Envy. Un sourire amuser apparut sur les lèvre de l'homonculus de l'orgueil, lui aussi était la, mais pour qu'elle raison? S'amuser dans cette fête? Non, ce n’était pas son habitude, alors il était surement la pour s'en prendre a Anjuu encore...

Pride n'avait pas bouger la tête une seule fois, continuant de regarder en direction des chars quand il entendit son garde du corps Kagami lui parler mais il écouta absolument pas ce qui lui racontait mais tourna tout de même la tête avec un grand sourire le regardant de ces grand yeux rubis et avant même qu'il comprenne ce dernier lui colla dans les mains une peluche rose. Le sourire sur le visage de Selim s’agrandit encore plus alors que au fond il se demandait ce que c'etait que ce truc!? Mais bordel il le prenait pour quoi? Au fond Pride n'avait qu'une envie c'etait de lui faire bouffer cette hideuse peluche mais pas, par la bouche par un tout autre orifice bien moins agréable mais feintant l'enfant qu'il était, il continua de sourire en ponctuant un grand "merci" au cadeau de son jouet Kagami. Mais d'un coup des coups de canons se firent entendre. A ce moment précis Pride tourna la tête vers les chars qui était bien plus loin sur la place et se demanda ce qui se passait. Une odeur bizarre vint chatouiller les narines du gamin, une odeur de fleurs mais cela lui chatouilla juste le nez rien de plus, puis observant autour de lui, il remarqua les gens tomber comme des mouches et tourna alors la tête vers sa belle-mère qui venait de tomber et vit Kagami tomber lui demandant de sauver les cookies avant de s’effondrer aussi...

Pride l'observa de ces yeux d'enfant mais il n'y avait plus de sourire sur son visage, il était très me contant de ce qui se produisait et observant Kagami il remarqua qu'il respirait, il était juste endormie. Le parfum qu'il avait sentit... C’était donc ça. Un sourire amuser fendit les lèvres du gamin qui après cela tourna de nouveau la tête vers les chars observant ce qui se passait la bas et vit que la plus part des gens était tomber inconscient aussi sauf un militaire blond face a Anjuu qui avait prit sa forme de chimère, Pride devait bien reconnaître qu'il y avait longtemps qu'il l'avait pas vu sous cet apparence, quand au militaire, il reconnue son frère et franchement... C’était pas la plus belle apparence qu'il avait prise. Il continua son observation alors que son frère parlait a Anjuu, mais il n’écouta pas ce qu'il lui racontait, continuant d'observer tout ce qui se passait dans sa ville, remarquant que tout le monde dormait, mais vit deux chimère avancer dans les rues, un loup et un corbeau Kira! Alors elle était finalement elle aussi arriver auprès de Anjuu, dommage, qu'elle allait mourir aujourd'hui, car il les vit entrer dans les archives et n'acceptait pas cela, des secrets se trouvait la dedans, des secrets qu'ils ne devaient pas trouver mais vit Kimblee entrer a leur suite et ne fit donc rien. Il repéra aussi les autres chimères de Anjuu s'affairer dans la ville mais également le vieux Raven qui avançait dans les ruelles suivit par quelqu'un? Tient donc... Pride aurait bien ètè voir de plus prêt mais il entendit son frère lui demander si il pouvait s'occuper d'elle et faire couler son sang a flot. Pour une fois qu'il demandait celui la, Pride n'allait pas se faire prier pour répondre mais pas tout de suite...

Il tourna sa tête de gamin vers Kagami qui continuait de dormir et l'observa avant de se pencher et de poser la peluche rose dans ces bras calmement, puis après cela il se pencha prenant le paquet qui contenait avant les cookies d'ont la plus part avait fini sur le bitume et les ramassa un a un avant de les ranger dans le paquet et de les poser délicatement au coter de Kagami, pour une fois qu'il était gentil mais surtout il lui avait demander et bien que Kagami pensait que Pride était juste un moyen d'arriver a ces fin, Pride l'aimait bien au fond et voulait au moins lui faire ça. Il tourna après cela de nouveau la tête vers les chars et observa ce qui se passait et remarqua le fullmetal qui faisait semblant de dormir et observer tout avec une cuillère. Voila qui était gênant, Pride ne pouvait se permettre d’apparaître si ce dernier regardait ce qui se passait avec son ombre... Personne ne devait savoir qu'il existait a part bien sur Anjuu et sa famille. Il ne se montra donc pas mais dit alors a l'attention de son frère et de la chimère face a lui:

"Anjuu, qu'elle plaisir de te revoir... J'aurais bien sur aime que ce sois dans d'autre circonstance..."

C’était une voix sombre maléfique qui semblait venir de partout a la fois, si bien que pour n'importe qui, qui ne connaissait pas Pride ni son terrible pouvoir, il ne pouvait savoir ou il se trouvait car cette voix venant des profondes ténèbres semblait venir de toute les rues, des murs et de l'ombre a la fois vraiment de partout, quand il reprit alors:

"Je dois admettre que je suis vraiment pas content de ce que tu as fait dans cette ville... Dans MA ville... tout ce qui se passe ici, ne doit pas arriver surtout quand je ne le sais pas... Envy, je vais répondre a ta question, cela ne me dérange absolument pas, tu peut la torturer autant que tu veut, mais a condition que tu ne la tue pas. Father et moi avons encore besoin d'elle en vie. Tu peut la découper et tout ce qui te fais plaisir mais il faut juste qu'elle reste en vie et fais attention le nabot rouge fais semblant de dormir si tu vois de qui je parle. Anjuu tu va maintenant répondre a une question, en fonction de la réponse, non je te défendrais pas car Envy a bien le droit de s'amuser un peu aussi, mais je te promet de laisser tes compagnons ces chimères misérables et faible en vie. Si non, je les tuerais moi même sauf une ou deux que je laisserais a Envy pour qu'il s'amuse un peu comme ceux dans les archives pourquoi pas... Maintenant dit moi comment a tu été crée, comment une chimère aussi misérable et imparfaite que toi peut autant nous ressembler a nous, des êtres aussi supérieurs?"

Apres cela, Pride se tut attendant la réponse de Anjuu, même si le destin de ces chimères etaient déjà celer, du moins pour les deux dans les archives, Kimblee allait s'en occuper lui même, quand au autres Envy pouvait s'en charger, cela l'occuperais et l'amuserais un peu. Mais voila Pride venait de montrer son vrais visage de monstre sans cœur qui n’hésitait pas a prendre des otages et frapper la faiblesse de ces ennemies pour obtenir ce qu'il voulait mais attendant, la réponse de Anjuu, il se rendit dans la ruelle ou se trouvait le vieux Raven. Il remarqua l'homme et Raven face a face et observa l'homme ce n’était pas un Amestrien, cela se voyait, il venait de Xing! Encore un Xinois donc, mais qu'esse qu'ils avaient tous dans ce pays a venir ici... Il remarqua aussi l'arme qu'il avait en main, le sabre qu'il tenait était assez jolie il devait bien l'avouer. Mais bien que Pride en avait absolument rien a faire du vieux Raven, mais il savait des choses qu'il ne devait pas dire a qui que ce soit et de surcroît il pouvait encore être utile. Pride dit alors de sa voix qui venait de partout:

"Lieutenant-général Raven qu'elle plaisir de vous revoir, seulement je ne suis pas la pour vous, mais pour l'homme qui se trouve face a vous... Vous êtes un étranger et de surcroît, vous portez un bien jolie sabre. J’espère seulement pour vous que ce n'est pas pour vous en prendre a Raven, car si non se serais la plus belle erreur que vous feriez car je me verrais dans l'obligation de vous tuez ce qui je dois avouez ne me gênerais pas, mais m'amuserais surtout..."

Pride continua d'observer le Xinois au visage cacher sans se montrer et aussi Raven qui restait sans faire un geste, écoutant tout de même ce qui se passait du coter des chars et de Anjuu et son frère des fois que celle-ci lui répondre ou que son frère ai besoin d'un coup de main ce qui le surprendrais grandement...


© Codage By FreeSpirit & modification by Pride


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 92
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mer 6 Avr - 18:23





Requiem for a dream


Vincent Wolf & All the world



L'atmosphère était lourde et sombre dans les archives, Vincent continuait de gronder, car il sentait qu'il y avait quelqu'un dans les archives, quelqu'un cachè dans l'ombre qui les épiait, mais en même temps Vincent se doutait de qui c'etait du fait de l'odeur de poudre et d'explosion mais il espérait au fond qu'il se trompait que ce n’était pas lui, mais quand une voix déclara qu'il ferait mieux de partir car c'etait interdit au civil, la crainte de Vincent devint réel. Peu après un homme vêtue en blanc sortit de l'ombre et Vincent reconnue Mr Kimblee, du moins c'est comme ça qu'il le nommait car après tout il travaillait pour ce dernier, pour cet homme qui se nommait Solf J Kimblee...

Les craintes de Vincent devinrent alors réel et il cessa de gronder puis recula un peu alors que Mr Kimblee qui se tenait debout devant Kira et Vincent, demanda a ce dernier que sa position ne lui permettait pas de venir voler des choses chez ces employeurs et pour qu'elle raison il était venue ici. Vincent n'offrit aucune réponse et recula un peu même, il avait peur car il savait que Mr Kimblee était un monstre, certes pour n'importe qui Vincent la chimère était un monstre mais pour cet chimère cet homme Kimblee était un monstre bien pire et il le sentait. Vincent n'offrit aucune réponse tout de suite il continuait de regarder son employeur sans rien dire de plus, quand alors qu'il allait parler, Kira le devança en lui demandant si elle connaissait cet homme mais aussi si il lui cachait quelque chose d'autre...

Super... Déjà qu'il avait des ennuis avec son patron Kimblee si il pouvait dire mais maintenant il avait des soucis avec la femme d’on il était tomber amoureux et qui faisait partit de sa nouvelle meute. Vincent souffla doucement en baissant la tête, quand il regarda Kira dans les yeux et dit alors calmement a l'attention de celle-ci:

"Oui je le connais, c'est mon employeur je travaille pour lui comme garde du corps."

Apres cela il posa son regard calmement sur Solf et lui dit calmement:

"Je le sais bien Mr Kimblee que je n'ai pas le droit d'être ici et encore moins de voler mon employeur telle que vous ou l’armée de ce pays. Certes j'aurais du vous dire que j'avais rejoins un groupe de musicien, je les considérait comme ma meute mais vous êtes mon patron je vous dois obéissance et vu que vous, voulez le savoir je suis la, pour trouver des réponse sur qui ma fait devenir ce que je suis simplement. Une fois que je l'aurais découvert j'irais la tuer de mes mains et je me doute que vous essayerez de m'en empêcher du moins vous me laisserez la tuer."

Vincent avait parler franchement, quand Kira elle reprit la parole expliquant qu'ils devaient suivre le plan et qu'elle allait le retenir le temps qu'il trouve des choses, avant qu'elle s'attache les cheveux et se place devant Vincent pour le protéger ce qui fit sourire ce dernier qui posa sa main sur l'epaule de cet dernière avant de la reculer doucement en disant:

"Ne fais pas ça, tu ne tiendra même pas trente seconde face a lui, tu ne sais pas de quoi il est capable."

Vincent apres cela se plaça devant Kira et observant Mr Kimblee il dit alors:

"Écoutez, laisser la partir, elle ne peut rien contre vous et vous le savez, moi je vais vous suivre si c'est ce que vous souhaiter et si cela vous amuse, vous pouvez même me tuer, mais ne faites aucun mal a Kira."

Vincent resta debout face a Kimblee, il savait que en un instant, il pouvait le tuer et même Kira, mais il attendait de voir ce que son patron l'homme en costume blanc allait faire maintenant...


© Codage By FreeSpirit and modification by Pride & Vincent Wolf


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 208
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Ven 8 Avr - 0:41



Je savais pertinemment que mes propos allaient faire mouche sur l’homonculus de l’envie, et même si je n’étais au préalable pas ici pour me battre mais pour le convaincre, l’odeur qui émanait désormais de lui signifiait que je devrais tout de même combattre, ou mourir, au choix. Je n’étais peut-être qu’une vulgaire chouette effraie, mais je tenais à ma vie, à cette vie étrange que j’avais débuté en compagnie des deux humaines, de ma meute, et de ces gens qui gravitaient autour de ces émotions. Vêtue de ce body pourpre, je pouvais sentir chacun de mes muscles se bander, comme prêt à agir eux aussi, contre l’homonculus, quand bien même je n’étais pas prête à cela. Je ne voulais véritablement pas me battre, mais les homonculus étaient nés avec un sentiment de servitude naturel, quand j’aspirais à vivre de liberté. Ils ne comprenaient pas, ils ne pouvaient pas, pas tant qu’on ne leur avait pas montré. Les humains sont des esclaves, les homonculus aussi… Toutes les créatures de ce monde, gouvernées par l’alchimie, deviennent forcément esclave d’autres créatures.

La silhouette qu’il avait prise se détacha de la foule endormie, et il se plaça devant moi, avant d’ouvrir la bouche en grand, et d’éclater de rire. Il expliqua avoir été surprit de la manœuvre que la meute et Chiara avait mis en place sur Central, qu’ils avaient vu les choses en grand et que cela avait due prendre beaucoup de temps. S’il savait, s’il savait que c’était simplement venu ainsi, que les chars avaient été mis à disposition par les militaires pour son agence, afin de rassurer la ville par des festivités. S’il savait que le peu de travail qu’ils avaient fourni s’était uniquement situé sur les musiques et les costumes, rien de plus. Ils n’avaient rien eut à faire, les plantes avaient été fournies naturellement par la ville, les chars par les militaires, la fête par les coutumes ancestrales du pays. Nous n’avions besoin de rien pour mettre en place ce stratagème, rien d’autres que ce qui existait déjà. Je suis plus que certaine que si les humains ouvraient les yeux, ils le verraient, toute l’horreur qu’ils ont créée avec leur soif de pouvoir. Son sourire s’agrandit, et pendant un instant, j’essayais d’imaginer cette expression sur d’autres visages… cela les déformaient tous…

«  J'ai déjà assez de liberté pour le moment. Tché, ce n'est pas comme si je voulais te ressembler ! Tu es tellement moche à souhait que Glutonny ne voudrait certainement pas t'avaler. C'est peut-être les plumes... »  Il observa les alentours, comme cherchant quelque chose, ou quadrillant peut-être le terrain, toujours est-il que ses propos me laissèrent indifférente. Je me trouvais moi-même horrible, mais mes critères étaient animaliers et non humain. « Hey Pride ! Cela te dérange si je m'occupe d'elle ? J'ai bien envie de voir son sang couler à flot... » Je restais stoïque à cette question, Pride me défendrait probablement, peut-être contre une information, mais il ne me laisserait pas mourir impunément. L’envie en profita pour reprendre son apparence la plus connue, et je perçus enfin les améthystes qui lui servaient d’iris. Il en profita pour affirmer qu’il préférait largement cette apparence à d’autres. Chanceux… Moi qui rêve de retrouver un corps pour moi seule, couvert de plumes, ailée et aussi petit que celui que je possédais avant, cela m’est impossible. J’allais parler à mon tour lorsqu’une voix, qui m’étais plus que connue, résonna partout autour de nous.

« Anjuu, qu'elle plaisir de te revoir... J'aurais bien sur aime que ce sois dans d'autre circonstance... » Il y eut un mince silence, durant lequel je ne dis rien, attendant la suite. Que mijotait-il ? « Je dois admettre que je suis vraiment pas content de ce que tu as fait dans cette ville... Dans MA ville... tout ce qui se passe ici, ne doit pas arriver surtout quand je ne le sais pas... Envy, je vais répondre a ta question, cela ne me dérange absolument pas, tu peux la torturer autant que tu veux, mais a condition que tu ne la tue pas. Father et moi avons encore besoin d'elle en vie. Tu peux la découper et tout ce qui te fais plaisir mais il faut juste qu'elle reste en vie et fais attention le nabot rouge fais semblant de dormir si tu vois de qui je parle. Anjuu tu va maintenant répondre a une question, en fonction de la réponse, non je te défendrais pas car Envy a bien le droit de s'amuser un peu aussi, mais je te promets de laisser tes compagnons ces chimères misérables et faible en vie. Si non, je les tuerais moi même sauf une ou deux que je laisserais a Envy pour qu'il s'amuse un peu comme ceux dans les archives pourquoi pas... Maintenant dit moi comment a tu été crée, comment une chimère aussi misérable et imparfaite que toi peut autant nous ressembler a nous, des êtres aussi supérieurs? »

Peut-être aurais-je due frissonner durant ce discours, comme Chiara l’avait fait au fond de notre corps, mais je n’avais pas peur. La douleur n’était rien, rien de plus que des connexions nerveuse, et lorsqu’elle devenait insoutenable, la petite humaine prenait toujours le contrôle. Comment une créature aussi fragile peut-être subir celle-ci sans rien dire ? Le fait d’avoir observé les scientifiques travailler sur nous pendant des jours, de sentir l’alchimie nourrir ses veines comme un acide, de souffrir simplement pour le bon plaisir de ces humains. Puis d’avoir découvert l’amour d’un jeune humain, prêt à tout pour aider tout le monde, d’avoir été confiée à une famille qu’elle avait crue aimante, pour ensuite être trahie. La vie dans le cachot, à pourrir peu à peu comme un cadavre de plusieurs mois, alors qu’elle était toujours en vie. Puis le salut, lorsque Lyl apparut dans nos vie tel un rayon de soleil, et enfin, la terreur, lorsqu’il s’effondra dans nos bras. Nous avions peut-être fuit Envy la première fois, pour rejoindre notre maitre dans son assaut contre les alchimistes, mais bien trop tardivement. La découverte de ce monde, les différentes rencontres…

Même si la douleur aurait tué des millions de personnes, et forcées d’autres à commettre les pires atrocités, cette petite humaine tenait encore debout, avec un grand sourire, prête à tout pour apporter la joie autour d’elle. Après réflexion, c’est probablement son comportement qui nous a sauvés la vie contre les deux homonculus. La première fois, elle avait vu Pride, elle avait comprit, elle l’avait flatté, puis en avait fait son ami, son protecteur. Lorsque cette folle nous avait agressé, Pride était venu pour elle, il l’avait protégé, il avait tout fait pour aider Angelica. Puis Envy, lorsqu’il s’amusait à la torturer, que nous avions cédé avec Chiara, la place, ne tenant plus, elle nous avait permise la fuite. Elle avait presque enlacé Envy alors qu’il s’était approché, lui montrant qu’elle s’était détachée, en premier lieu, et qu’elle n’avait absolument pas peur. Elle était la plus courageuse, et la plus innocente de nous trois. Elle aimait tout le monde, sans exception, elle sacrifierait sa vie sans problème si cela lui permettait de rendre les gens heureux…

Pour l’instant, un énorme silence régnait sur tout Central, les odeurs de plantes étaient encore fortes, mais je ne craignais rien. Les deux homonculus attendaient une réponse, et à vrai dire, je n’avais strictement aucune idée. Je ne savais pas comment fonctionnait l’alchimie, Chiara ne savait que la reconnaitre sans la connaitre, et Angel appelait très souvent celle-ci « magie. » L’humain que la petite avait rencontré était d’ailleurs toujours là, et plus encore, il ne dormait pas. Si Pride l’avait énoncé, moi, je pouvais sentir la colère émaner de son parfum. Je devais bien admettre que son odeur était toujours aussi alléchante…Que ? Qu’est-ce que je raconte encore, j’ai presque l’impression d’entre Chiara parlait de premier flirts, et merci j’en suis plus que certaine, je suis immunisée contre cette chose. Enfin… J’espère… Je répondis donc à la question de Pride, ignorant si la réponse serait satisfaisante pour qu’il laisse les membres de ma meute en vie, ou du moins en état de survie.

« J’ignore tout de notre création. J’étais un oiseau, Chiara une femme, Angel une enfant. Nous étions toutes trois mortes, puis après une grande douleur, nous étions en vie, ensemble. Le corps à pourri pendant longtemps, jusqu’à ce que nous comprenions que nous devions nous nourrir de sang pour survivre, puis nous sommes allés mieux. Notre créateur nous à réparé, parce que nous n’avions plus de jambes et qu’il manquait un bras. Mais nous ne savons pas comment il l’a fait. Il l’a fait, c’est tout. Maintenant, tu nous appelles misérables chimères, mais c'est toi qui te précipite pour aider l'enfant quoi qu'il arrive... »

Et tout en disant cela, je pouvais sentir l’incompréhension, que ce soit chez Pride, ou chez l’humain qui sent bon, non loin de  nous. Ils ne comprennent pas, et nous non plus. Tout ce qu’il reste de cette transformation, ce sont les symboles alchimiques qui nous courent sur la peau quand on est chimère, et le cercle bizarre, qui bouge tout seul. L'ombre de Pride disparu, et je sentis l'atmosphère se charger d'une tension de violence. L'air était chargé en électricité statique, le combat n'allait pas tarder. Je n'aimais pas ça, cette position me déplaisait fortement, je n'étais pas ici pour me battre, même si tout mon corps était prêt à cela, me battre mettrait les membres de ma meute en danger, et pourrait compromettre les plans de Chiara pour récupérer les dossiers archivés sur elle-même, ainsi que les autres membres. Un soupir de lassitude franchit mes lèvres, les humains et leurs créations sont toujours aussi destructeurs, ils ont perdus leurs instincts et s'entretuent tous... Mais au final, il ne restera plus personne pour les pleurer. Je fléchis légèrement mes jambes, et recourbais mes ailes, mes bras tendus en avant, griffes sorties. J'étais prête pour l'assaut. Je savais que la plupart de mes coups seraient esquivés, puis rendus, et qu'au fil du temps qui passe, il finira par s’énerver, et deviendra vraiment plus violent et dangereux.

"J'attends, homonculus de l'envie... à moins que tu n'envie aussi mon style de combat?" Dis-je de ma voix toujours aussi animale.

Je savais que ces paroles allaient l'énerver encore plus, mais il ne restait aucune espoir pour lui, il serait esclave de leur maitre jusqu'à la fin. J’espérais juste ne pas avoir à mêler l'humain qui sentait bon à ce combat...

spécial fiche rp:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]
» REQUIEM FOR A DREAM (le 03 juillet à 20h)
» Requiem for a dream |PV Perle de Nougatine|
» Event : Festival de Rorn
» C.Brooklyn, New-York City - L'enfer, c'est les autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY-