RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.
-63%
Le deal à ne pas rater :
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
55.99 € 149.99 €
Voir le deal

Aller à la page : Précédent  1, 2
Quentin Dubois
Messages : 97
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Chaton congelé (PV Quentin) (fini) - Page 2 Empty

Chaton congelé (PV Quentin) (fini)

MessageSujet: Re: Chaton congelé (PV Quentin) (fini) Chaton congelé (PV Quentin) (fini) - Page 2 EmptySam 4 Fév - 9:47
Je regardais Gabriel le soigner, qu'il le fasse si ça le chante... Mais vu sa remarque il en mériterait une seconde, voir même une troisième... Mais je me calmais, ça sera mieux comme ça, faut pas s'énerver, pas trop du moins, montrer qu'on est capable de contrôle sur soi. Il revient, se collant à moi, j'le laisse faire mais en temps normal je l'aurais pris par le col et redécollé plus loin, puis je penseais que le feu lui tenait plus chaud que ses habits et que c'était mieux qu'il reste la.

Il me dit qu'on sera à la ville demain soir, en théorie seulement... Oh oui, car avec la bande d'idiots qu'on escorte j'ai intérêt a jouer du Mauser pour qu'ils ne se barrent pas et à faire la discipline et qu'on ait pas d'autres pépins aussi, même si je pense pas qu'il y aura une tempête d'ici les prochains jours et tant mieux, car sans raquettes ça sera impraticable... Mais vu les arbres qu'il y a j'pourrais en transmuter pour tout le monde.

Il se décida enfin a me répondre, me rassurant dans un premier temps, je me redressais, m'étirant un coup, l'écoutant attentivement, il me répondit en une phrase clair et précise mais pouvant laisser supposer tellement de choses... Surtout avec un scientifique qui à plus ou moins les pleins pouvoirs dans son laboratoire...

Il me fit remarquer ensuite que c'était cuit, commença a donner une partie aux prisonniers, je le laissais faire, commençant à manger, la viande était bien mieux cuite que celle d'hier et calait bien, j'en avais fait un peu en plus, au cas ou, au pire on pourrait essayer de la conserver pour avoir quelques maigres réserves, du moins pour Gabriel et moi, le reste on verra.

Il revient quelques minutes plus tard, la viande distribuée, j'avais presque fini mon bout quand il me posa une question qui me fit de suite recracher toute ma bouchée sur lui. Je m'en étouffais même avec ma salive, lâchant ma viande, de toute façon il vient de me couper l'appétit la... Donnant- donnant, mh ? J'hésitais entre dire non, dire qu'une partie ou tout dire.

Mais après quelques secondes de réflexion, je me décidais a en dire suffisamment pour que ca lui convienne. Je prenais donc le Mauser et lui répondis tout en le nettoyant et le rechargeant.

-Mes parents étaient militaires, ma mère était sous-officier et soldat infirmier, allant au front ou dans l'un des centres de rééducation pour les soldats blessés suivant les besoins. Mon père était commandant dans les services de communications dans l'armée, il était assez doué, ses supérieurs étaient content de lui, il fut même affecté au QG de Central quelques mois, juste avant la guerre d'Ishval ou ils furent appelés, j'avais dix ans a cette époque... Maman et papa faisaient ce qu'ils pouvaient, profitant de leurs rares permissions pour profiter de leur fils et d'être loin des horreurs du front. Mais un jour l'avant poste de communications fut attaqué, lors d'un raid, on ne trouva que des cadavres et un disparu... Lui...

Je finissais de nettoyer le Mauser au moment ou je me tus, observant Gabriel qui a du avoir les réponses a ses questions. Ou du moins l'impression que le donnant-donnant fut respecté. Je fis une ronde aux alentours, d'une petite dizaine de minutes et ramenait de la viande en plus que je faisais fumer comme je pouvais pour la conserver et aussi je remplissais les gourdes pour avoir suffisamment d'eau, et laissait les prisonniers boire un peu avant de les remplir, une fois que je n'avais plus besoin de la broche je traçais un cercle dans la terre et la transmutais a nouveau, mais dans une boite en métal cette fois ci, c'est pas qu'il y en avait beaucoup mais en cas d'urgence ou de faim à force de marcher ça pouvait servir.  

Je fis une torche artisanale, que je plantais dans la terre pendant que je transmutais des paires de raquettes pour tout le monde, gravant un cercle dans un arbre avec la baïonnette du Mauser, comme ça on pourra y aller plus vite, surtout que j'ai refait les provisions en eau et en nourriture. Pour les raquettes il ne manque plus qu'un bout de tissu pour tout faire tenir et ça ira, c'est rudimentaire certes mais efficace. Peut être même qu'on arrivera en avance...

Je rassemble nos sacs, vérifie que les prisonniers aient leurs liens biens serrés, cache les sacs a l'aide de brindilles et bouts de bois et me rallonge enfin, couverture au sol, mes vêtements me tenant suffisamment chaud, même avec une partie dans les sacs, qui si besoin sont pas loin de nous. Je suis proche de Gabriel, manteau contre moi, faisant office de doudou, car OUI Nounours me manque, et OUI j'dors avec un doudou !! Gabriel doit sûrement chercher a avoir chaud, le feu doit sûrement lui permettre de ne pas geler mais pas forcément d'avoir bien chaud, même en s'entortillant dans la couverture, si il veut encore se rapprocher je le laisserais faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Chaton congelé (PV Quentin) (fini) - Page 2 Empty

Chaton congelé (PV Quentin) (fini)

MessageSujet: Re: Chaton congelé (PV Quentin) (fini) Chaton congelé (PV Quentin) (fini) - Page 2 EmptyLun 6 Fév - 14:07
Gabriel passa la main sur son visage s’essuyant sous les quelques ricanements des prisonniers, puis le blond secoua la tête, faisant claquer ses oreilles et se décoiffant définitivement, il souffla sur ses mèches blondes pour mieux voir le militaire. Fallait vraiment qu’il apprenne à se contrôler, ses réactions étaient vraiment dans l’extrême à chaque fois. On aurait pu se croire dans une de ses histoires dessinées exagérer dans le journal.

Lui… Même dans son tout petit village, il en avait entendu parler. Son père par chance n’avait pas été contacté, sans doute avaient-ils assez de médecins sur le front, il ne le saura jamais. Mais la chimère ne s’en plaignait pas. Au moins, il ne c’était pas de nouveau retrouvé tout seul. Il hocha la tête en positif à la fin de l‘histoire et alla se perdre dans la contemplation des flammes laissant Quentin faire sa ronde. Puis il fit de l’alchimie…

Minute ! De l’alchimie ! Gabriel en chimère était plus expressif et son étonnement sel ut sur son visage alors qu’il fixait le jeune homme faire. Il s’empara de la boite et la regarde stupéfait ! Voilà une information qu’il aurait aimé savoir avant. La rendant, le docteur laissa son compagnon faire ce qu’il avait à faire. Et autant le dire, l’apparition de raquette fut plus qu’apprécier et pas que par lui d’ailleurs.

Gabriel resta assit un petit temps laissant Quentin se reposer, il faisait quand même beaucoup. Il faut dire qu’il connaissait bien cet endroit et savait y survivre. Ce fut quand la chimère piqua du nez qu’il décida de se coucher aussi. Jetant un coup d’œil au prisonnier cela lui confirma qu’ils dormaient tous, et certain ronflait allègrement. Mettant ses mains sur ses oreilles, il vint se coucher contre Quentin. Se glissant entre ses bras sans aucune honte et se cacha contre lui, d'une pour avoir chaud, et de deux ne plus entendre les ronflements ou les atténuer. Soupirant, enfin le sommeil le gagna définitivement et Morphée l’accueillie.

L’air frais du matin fit éternuer le chat. Baillant, il s’étira nullement gêner par l‘humain contre lui. Se redressa Gabriel se frotta les yeux et regarda autour de lui, ah oui, c’est vrai, encore un peu groggy, il se leva et s’éloigna un peu. Il revint plusieurs minutes plus tard.

- Bonjour…

Dit-il à Quentin avant de grimper à un arbre pour y faire ses griffes. Le craquement du bois était tous sauf agréable à entendre, surtout les copos qui tombait au sol quand l’écorce lâchait prise. Cela prit un peu de temps de préparer tout le monde. Mais une fois fait et raquettes aux pieds de chacun, Gabriel aillant reprit apparence humaine ils purent reprendre leur marche direction la ville.

Traverser la forêt ne fut pas trop compliquer. De plus, l’instinct animal du docteur leur évita plusieurs pièges naturels, à savoir des trous, ou de marcher sur un lac gelé instable recouvert de neige. Puis à nouveau de la plaine. Mais surtout, ils retrouvèrent la route et un poteau indiquant Nord City et un autre un petit village non loin. - C’est dans ce village que je dois me rendre !

Il y avait le nombre de Kilomètre d’écrit, qui semblait être similaire à celui pour la grande ville. Le blondinet se retourna vers le plus grand et leva son minois vers lui.

- Que veux-tu faire ? Il y a un autre demain depuis la grande ville pour s’y rendre ? Si oui, j’irais à Nord City en premier, j’ai besoin de retirer de l’argent et de faire des réserves en aliment sec. Sans compter qu’il faut bien les remettre eux a la police.

Évidemment certains marmonnèrent qu’on les laisse partir, qu’il ne fallait pas se donner cette peine. Mais bon. D’ailleurs pour éviter de nouveaux coups sur leur personne Gabriel attrapa le bras de Quentin.

- Et si on évitait cette fois-ci. Mes onguents ne sont pas éternels, et tu pourrais avoir des problèmes avec tes supérieurs après.

Bien sûr, le jeune docteur sourit au plus grand dans l’espoir d’apaiser ses étonnantes sautes d’humeur de son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Quentin Dubois
Messages : 97
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Chaton congelé (PV Quentin) (fini) - Page 2 Empty

Chaton congelé (PV Quentin) (fini)

MessageSujet: Re: Chaton congelé (PV Quentin) (fini) Chaton congelé (PV Quentin) (fini) - Page 2 EmptyMer 8 Fév - 10:16
Gabriel était tout décoiffé, il faut dire que la traversée des montagnes n'étaient pas de tout repos, surtout avec l'escorte des bandits... Mon cou me faisait encore un peu mal mais c'était très supportable, surtout avec les soins que j'avais eu et puis j'avais déjà supporté pire donc bon. Gabriel me regardait étonné après ma transmutation, je ne disais rien, fatigué, même les rires des abrutis je disais rien, je voulais juste dormir.

J'avais fait un cauchemar, je me rappelais pas de grand chose mais je m'étais réveillé d'un coup, en sueur, la respiration rapide et mon cou me faisant un peu mal, j'avais du beaucoup gigoter pendant mon sommeil... Au vu du ciel on était encore en plein milieu de la nuit mais pas moyen de retrouver le sommeil, même en étant encore un peu fatigué, tant pis, je récupérais plus tard...

Par contre... J’enlaçais Gabriel tel un doudou, bien collé contre moi en plus, je me décollais lentement, le couchais correctement et allait me passer de la neige fraîche sur le visage pour me réveiller, puis faisait une ronde, préparant le plus de trucs possible pour ne pas perdre de temps quand tout le monde sera réveillé. Je m’enfonçais un peu plus loin aussi, juste en éclaireur, pour ne pas avoir de mauvaises surprises en route.

Quand je suis revenu Gabriel se réveillait doucement, encore pas tout a fait réveillé mais je répondit à son bonjour poliment et doucement. Réveillant plus brutalement la bande de bandits, les menaçant de la baïonnette si ils n'étaient pas d’accord puis je les préparais, mettant les raquettes au pieds en vitesse et bien. Je laissais Gabriel se défouler sur un arbre, tant que je ne reçois pas de copeaux...  

Gabriel marchait devant nous, nous évitant des dangers, même si je vérifiais en sondant le sol en enfonçant la baïonnette dans le sol, parfois dans de la glace qui se brise, révélant un lac pas totalement gelé non loin de nous, certains en reculent même, je suis Gabriel, lui tendant de l'eau et la boite de viande à intervalles réguliers, parfois je devais débroussailler un peu, ou retirer des bûches, des pierres ou autre, vu que c'est nous qui « créons » notre propre chemin...

Cela ne se passait pas trop mal, au moins ça calmait les tentatives d'évasion du groupe de bandits et ça permettait a Gabriel et à moi de mieux ce concentrer sur le chemin a suivre, nous permettant même d'avoir légèrement d'avance sur ce qu'on avait prévu, Gabriel se stoppa à un panneau, j’approchais silencieusement, North City n'était plus très loin et tant mieux, je commençais à fatiguer... Puis Gabriel  me demanda ce qui était le mieux a faire...

-Mhhh... Il doit bien avoir un chemin, ou même un sentier de montagne, de plus tu pourrais peut être trouver quelqu'un qui passe par le village en question, en voiture ou en charrette. Ça sera mieux que de continuer la marche a pied, de plus je crois me rappeler que tu n'as plus a manger et que c'est moi qui nourrit tout le monde en chassant. Et peut être que tu auras le temps de dormir quelques heures, car à force de marcher et devoir surveiller ça vaut mieux que tu te reposes. Surtout si tu dois soigner les villageois, tu sera peut être amené à rester éveillé, 6 heures, 12 hures ou voir toute une journée d'affilée pour soigner tout le monde, ça sera mieux pour eux si tu te repose avant.

Certains espéraient qu'on les détache, Gabriel me dit de me calmer, mais l'un d'entre eux voulait connaître mon poing...

Bandit : Hé ! Hé ! Pourquoi tu ne tuerais pas ce bâtard ? Nous on te laisse tranquille comme ça tu pourr-

Je lui avais collé une droite tellement forte il fut inconscient sur le champ, moi j'étais bouillonnant de colère, poing droit en sang... Je regardais froidement les autres, prêt à recommencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Chaton congelé (PV Quentin) (fini) - Page 2 Empty

Chaton congelé (PV Quentin) (fini)

MessageSujet: Re: Chaton congelé (PV Quentin) (fini) Chaton congelé (PV Quentin) (fini) - Page 2 EmptyJeu 9 Fév - 17:38
Gabriel écoutait les conseils de son désormais ami. Bah oui quand on a servi de doudou ça créé des liens hein ? C’était une bonne idée, il pourrait loger quelque part et se reposer un peu. C’est là que l’un des bandits l’insulta et évidemment, Quentin fut le plus rapide et frappa l’individu qui tomba dans les pommes rattrapées par ses compagnons. Avant que le militaire ne recommence Gabriel se posta entre lui et eux et ceintura le plus grand par la taille, l’empêchant d’avancer à nouveau.

- Arrête Quentin, ils ne méritent pas cette attention ! Tu vaux bien mieux que ça. Alors calme, toi ça n’en vaut pas la peine. Et puis ça ne me touche pas d’être traité de monstre, car je sais que je n’en suis pas un !

C’était vraiment sympa qu’il prenne ça défense, mais ça n’en valait vraiment pas la peine, il risquait plus de se blesser qu’autre chose. Le blond relâcha sa prise et sourit légèrement au plus grand. Ce n’était vraiment rien. Bien sûr que ça le touchait d’être ainsi insulté. Mais il ne fallait juste pas le montrer. Gabriel les accompagna donc jusqu’au poste de police après une petite marche de plus jusqu’à la ville. Là, les prisonniers furent donc pris en charge. Le blond demanda ou trouver la banque, un magasin, et un hôtel pas cher, on lui donna un plan de la ville et lui indiqua les lieux dessus. Super !

- C’est là que l’on se sépare. Ce fut court, mais je suis heureux de t’avoir rencontré, et je reviendrais te voir si tu veux. Après tout, maintenant, on est amis non ?

Il lui tendit la main avec le sourire. Le docteur lui donna aussi un petit pot d’onguent lui disant d’en mettre matin et soir sur son cou pendant trois jours. Après cet au revoir le blond parti donc.

Le jeune homme chercha la banque un petit temps et du attendre au moins une heure avant de pouvoir retirer de l’argent. Il y avait un de ces mondes ! Enfin, le blond put se rendre à un motel. Louant une chambre. Il fut heureux d’y poser ses affaires et de prendre un bon bain.

Enfin, il dormit, dormit des heures entières. Parfaitement reposé, et remettant ses chaussures pour constater qu’elles se faisaient vieilles. Il alla faire le plein de provisions. En furetant, il trouva un paysan qui vivait dans ce village qui était venu essayer de trouver des remèdes. Après avoir discuté, ce fut conclu, et ainsi, Gabriel partit en charrette avec l’individu et ses affaires.

Gabriel avait bien fait de suivre les conseils de Quentin, car en effet, il resta longtemps éveiller à soigner les malades. Et ce fut avec son devoir accompli que le jeune médecin reparti… Vers Central.
(fin du rp.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Chaton congelé (PV Quentin) (fini) - Page 2 Empty

Chaton congelé (PV Quentin) (fini)

MessageSujet: Re: Chaton congelé (PV Quentin) (fini) Chaton congelé (PV Quentin) (fini) - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Petit Bain [|PV: Shina|]*Hentaî* [|Fini'sh|]
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: LES RPS TERMINES OU ABANDONNES-