RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.

Escanor est officiellement plus accro à la bibine que Ban !
A l'occasion de pâques, notre chimère commence à voir des bibines partout dans toutes les images du forum !
Pendant ce temps... Dominic, Elena et Princesse se font la guerre pour les trouver.
Finir dans un love hôtel avec Banou, ça motive !

Pride
Messages : 703
Humeur : orgueilleuse
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Rencontre près des vaches Empty

Rencontre près des vaches

MessageSujet: Rencontre près des vaches Rencontre près des vaches EmptyMar 4 Mar - 22:45
Le temps passait vite... Le temps passait si vite même... Enfin c'est en tout cas se que pensait le petit gamin assis dans le train en direction de l'Est et plus précisément de Resembool en pleine campagne, il pensait cela car il se souvenait encore d'il y a plusieurs année voir même de siècle pour certains de cela de la création de sa famille, ces bon a riens qui ne savait rien faire a part ce plaindre et plus particulièrement pour un. Il était dans ce train donc perdu dans ces penser tout seul regardant le paysage qui défilait doucement devant ces yeux de la campagne et de la campagne, des arbres, de l'herbe, ça le changeait des paysages bétonner de Central au moins, lui qui passait le plus clair de son temps la bas a jouer au petit garçon mignon fils du plus puissant état militaire ou a l'ombre qui tuait la nuit des gens juste pour le plaisir de tromper son ennuie. Personne ne vit l’embêter dans le compartiment ou il était pas même les contrôleurs qui reconnaissant le jeune Selim Bradley fils du Président Bradley ne venait pas lui demander son billet car il ne voulait pas de problème et n'osait pas non plus demander pourquoi un enfant aussi jeune voyageais ainsi seul bien qu'il ne l’était jamais vraiment et qu'il savait parfaitement bien se défendre tout seul et que c'est ceux qui oserais s'en prendre a lui qui aurait des problèmes....

Mais revenons en au debut cette petite histoire comment ce gamin ou l'homonculus vu qu'il se nommait aussi ainssi se trouvait maintenant dans ce train en direction de l'Est alors qu'il avait quitter cette endroit il y a pas si longtemps rencontrant par la même une petite Xinoise, ben c'etait simplement du au matin même.
Ce matin la Pride se leva comme a son habitude et se vêtit de son éternel petit short bleus et de sa petite veste allant prendre son petit déjeuner avec sa belle mère et son beau père feintant l'innocence même, quant il prit son petit déjeuner et demanda a sa mère si pour une fois il pouvait accompagner son beau papa au QG de Central, car il voulait pouvoir défendre le pays en devenant alchimiste d'Etat comme son héros le fullmetal alchimist et sa mère accepta même si en vérité c’était surtout qu'il voulait surveiller son petit frère Wrath et savoir comment avançait le plan. Il était donc dans la voiture avec ce dernier et apprit en discutant avec lui que le nabot rouge le fameux fullmetal avait une amie d'enfance qui vivait a la campagne tient donc voila qui était inintéressant a apprendre, une idée germa dans l'esprit de Pride qui se dit qu'il allait voir cette jeune fille, car elle pourrait a terme servir de pression ou même de monnaie d’échange envers le jeune fullmetal et une fois arriver au QG de Central, Selim laissa son beau père la et partit a la gare...

Maintenant c'etait pour cela qu'il se trouvait la a la campagne, puis finalement le train arriva a la gare... oui la gare une gare bien rurale il n'y avait pas d'autre mot, tout etait fait en bois a part le sol du quai, il y avait un simple controleur qui surveillait les gens qui descendait et montait dans le train et un guichet avec une femme qui vendait les billets au voyageurs. Pride ne perdit pas son temps dans cette gare et se mit a marcher sur le chemin de terre regardant en même temps ce qu'il y avait autour de lui, des champs... de l'herbe et... des vaches! C’était la 1ère fois que Pride en voyait et surtout d'aussi prêt il se demanda aussi qu'elle gout ça pouvait bien avoir des vaches mais il n’était pas comme l'autre glouton de petit frère a manger tout et n'importe quoi et reprit son chemin. Il ne savait pas ou trouver cette jeune femme, mais continua sa route se disant que si il croisait quelqu'un il lui demanderait même si il ne savait pas le nom de cette fille amie du nain blondinet mais il trouverait grâce a l'odeur il en était sur. Il continua sa route et fini par se détourner du chemin pour aller voir ces vaches de plus prêt pour une fois qu'il en voyait il allait en profiter! Il se stoppa dans un champ au milieu de celle-ci les regardants pétre doucement dans leur habitat faisant un mince sourire, quant il sentit une présence non loin, Pride ne fit pas un geste attendant de voir ce que cette personne allait faire, car après tout si il y avait un danger il pourrait se défendre avec son ombre mortelle et la personne allait dans ce cas regretter de l'avoir croiser...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Rencontre près des vaches Empty

Rencontre près des vaches

MessageSujet: Re: Rencontre près des vaches Rencontre près des vaches EmptyMar 4 Mar - 23:36
La jeune femme s'étira longuement, se massant les lombaires, douloureux. Cela faisait trois jours qu'elle n'avait pas mangé et qu'elle ne dormait qu'une à deux heures. Autant dire que tout son corps hurlait de souffrance. Elle baille doucement avant de cligner des yeux, louchant sur son travail. Il était peut-être temps pour elle de faire une pause, non ? Bah, oui, c'était mieux. Le client attendrait bien un jour de plus. il en allait de sa santé de toute manière.

Winry se leva doucement, faisant attention à ne pas brusquer ses muscles restés presque immobiles trois jours de suite. A vrai dire, malgré les râlements incessants de Pinako, la jeune femme ne s'était levée que pour aller aux toilettes ou bien pour boire lorsque sa bouteille était vide.
Son travail était d'une complexité effarante ! c'était un automail des plus banales mais la précision que demandaient certains endroits était telle que le plus simple des assemblages devenait un défis. Cela amusait la jeune femme blonde, fan de mécanique, mais ça l'épuisait aussi, surtout lorsqu'elle n'arrivait pas à faire ce qu'elle voulait. Quoi ? Non ! Winry arrivait toujours à ses fins !

La mécanicienne regarde par sa fenêtre. Il avait l'air de faire beau dehors. Elle va ouvrir les rideau, laissant ainsi entrer le soleil dans cette chambre qui avait, peu avant, une ambiance tamisée. Winry reste un instant à contempler les vertes plaines de Resembool avant de décider qu'elle irait se promener ! Son teint était bien trop blafard pour qu'elle puisse rester ici, et jolie par la même occasion. Baillant encore, elle se dirige tel un zombie vers son armoire qu'elle ouvre. Hum... Trop de choix et si peu d'envie... Bon, elle allait opter pour une robe, c'est pas pratique mais c'était pas grave puisqu'elle ne faisait qu'aller se promener dans la campagne de Resembool.

Un rapide passage dans la salle de bain, parce que oui on sort de la tanière donc il fallait être un minimum présentable, puis elle saisit un grand chapeau et sort tout en prévenant Pinako grâce à la très connue technique de la gueulante.
Dehors, le soleil chauffe. Normal, on devait être en début d'après midi un jour d'été...

Elle soupire avant de laisser ses jambes la guider dans cette campagne qu'elle ne connaissait que trop bien. Des champs par là, des élevages ici. La campagne était si belle et si calme, rayonnante, océan de verdure. Si vert d'ailleurs que l'émeraude passait pour bleu à côté. Une légère brise vint accompagner ce bel après midi.
Winry marchait lentement, en regardant, observant, contemplant, son chez soi tout en se remémorant de bons souvenirs. Ah, depuis quand n'avait-elle pas vu les frères Elric ? Un bout de temps, n'est-ce pas ? Elle se demandait ce qu'ils pouvaient bien être en train de faire en ce moment. Se mettre en danger, comme d'habitude, non ?

Bien qu'elle prenait cela avec un certain sarcasme, elle s'inquiétait réellement pour ses deux amis d'enfance. Elle aimerait bien savoir quelles aventures ils vivaient pour revenir à chaque fois en morceaux, piteuse état qui ne faisait qu'augmenter le stresse de la mécano. Elle chassa ses pensées d'une main et continua sa longue marche dans la campagne.

Soudain, elle aperçut un gamin au milieu des vaches -animaux qu'elle appréciait grandement autant pour leur viande que pour leur sérénité. Mais que faisait-il là ? Elle chercha du regard une éventuelle présence parentale mais rien. Quelque peu inquiètes, certes ce n'était pas les dangers qui régnaient ici mais tout de même, elle se dirigea vers lui d'un pas un peu rapide.

Winry posa une main sur l'épaule du gamin qui s'avérait être un garçonnet fort bien vêtu et surtout chiquement. Un gosse de riches. Elle lui offrit son plus beau sourire malgré sa mine fatiguée et le questionna.

- Tu es tout seul ici ? Mais où sont donc tes parents ? Dis moi, tu es perdu ?

Des questions banales et normales. enfin, c'était le genre de question que poserait toute personne un tant soi peu normale.
Revenir en haut Aller en bas
Pride
Messages : 703
Humeur : orgueilleuse
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Rencontre près des vaches Empty

Rencontre près des vaches

MessageSujet: Re: Rencontre près des vaches Rencontre près des vaches EmptyMer 5 Mar - 1:56
L'ignorance est une des pires choses que l'on peut trouver dans ce monde... apres il est vrais que l'on peut pas tout savoir et que la connaissance s'aquiert avec le temps mais même quant on a vecu une vie extrêmement longue, on peut toujours être surprit par des choses toute simple comme la vu d'un animal ou autres et c'est ce qui venait d'arriver a Pride l'homonculus originel en découvrant pour la 1ère fois de sa vie, des vaches...

Des vaches des animaux tout ce qu'il y a de plus banal quant on y pensait, mais pour un être vieux de quatre long siècle si ce n'est plus qui avait vécu presque toute son existence sous terre et le reste du temps enfermer dans une ville faite béton et de bâtiment tous plus haut les un que les autres, le simple fait de voir une vache était des plus... surprenant! C'est pourquoi toujours sous le couvert du jeune Selim Bbradley Pride l'horreur sans nom, l’orgueil parfait restait sous le couvert de la surprise de voir de telles animaux, quant il approcha de l'enclot et se mit a les regarder faire leur vie calmement et paisiblement, ces yeux rubis qui observait toujours le monde de manière hautaine a imaginer que tout ce qui vivait était inférieur a lui telle des insectes devant dieu, la pour la 1ère fois de sa vie la surprise pouvait se lire dans son regard mais pas une surprise feinte, non bien au contraire une vrais surprise melanger de joie et de plaisir de pouvoir quelque chose de nouveau dans ce monde qui devenait si monotone au fil du temps. Il les observait regardant chaque tache qui couvrait leur corps, chaque poil qui flottait au vent agresser par des mouches qui venait se délecter de leur sang, pour une fois, une simple fois Pride se sentait comme un enfant qui apprenait une nouvelle chose mais en même temps il comprenait pourquoi il se sentait bien supérieur aux humains, car quant il y pensait, ces humains etaient comparable a ces vaches dans leur enclos des êtres qui obéissait bêtement aux ordre de leur berger qui n’était autre que lui le plus grand de tout les membres de sa famille mais aussi le plus puissant...

Pride continuait donc d'observer ces animaux et ce petit manège aurait put durer des heures tant il ne se lassait pas de se spectacle qui pour temps pour n'importe qui aurait ete banale si il n'avait pas sentit cette présence. C’était un humain, il le reconnue a l'odeur qu'il dégageait, mais après était ce un homme ou une femme, un garçon ou une fille il n'aurait put le dire avec certitude et ne voulant pas montrer qu'il savait que la personne était la, il attendit qu'elle fasse un signe montrant sa présence ce qu'elle fini par faire posant sa main sur l’épaule. Pride sursauta alors feintant la surprise de l'enfant qui se faisait prendre pour une bêtise et se tourna regardant la personne qui lui faisait maintenant face portant d’ailleurs sur son visage l'un des plus beau sourire qu'elle pouvait faire. C’était une jeune fille, enfin jeune façon de parler, car elle était en apparence plus vielle que lui d'au moins cinq ans, mais pour Pride outre son père tout le monde était jeune. Pride lui fit un sourire aussi, un sourire innocent, mais qui en même temps était un sourire de satisfaction, car c’était elle, oui elle l'amie du nabot blond qu'il veillait et il en voulait pour preuve l'odeur qu'elle portait sur elle c’était la même que ce dernier qu'il c’était déjà amuser a observer avec son ombre parfois pour voir juste voir a quoi il ressemblait odeur qui bien sur n’était pas sentable pour un humain quant elle lui demanda:

- Tu es tout seul ici ? Mais où sont donc tes parents ? Dis moi, tu es perdu ?    

Et flûte en effet Pride en venant ne c’était pas poser la question que effectivement des gens lui demanderais surement comment un gosse aussi jeune pouvait se balader tout seul en pleine campagne et pour peu que en plus ils le reconnaissent car il n’était pas difficile de reconnaître le fils du président on se demanderait ce qu'il foutait la sans protection. l'esprit de Pride se mit a tourner a toute vitesse pour trouver une réponse, car il pourrait dire en effet qu'il était perdue mais elle se mettrais surement dans ce cas a la recherche de ces parents, chose futile vu qu'il se trouvait a Central et il n'arriverait pas a s'en défaire quant il devrais partir, alors il devait trouver autre chose...
Un silence s'installa entre eux, car Pride cherchait la réponse a ces question banal que l'on pouvait poser mais fini par trouver un truc et dit en continuant de sourire:

"Ben oui je suis tout seul... Non, non je ne suis pas perdue mes parents sont..."

Un nouveau silence ou était ces parents, mort? disparut? plus loin a l'attendre? voila une bonne question mais il fini par reprendre:

"Ils sont en vacance dans la régions dans un petit hôtel un peu plus loin, et non je ne suis pas perdue je suis partie me balader un peu seul car j'en avais assez d'être enfermer mais vu qu'il ne voulait pas venir avec moi je suis partit seul. Ils savent toute façon que je suis assez grand pour aller me balader seul."

Il continua de sourire gentiment a cette jeune femme la regardant puis se tourna de nouveau vers les vaches et reprit:

"Elles sont belles, c'est la 1ère fois que j'en vois et aussi d'aussi prêt je suis bien content d'être venue ici moi, ma maman ma dit aussi que c’était ici que mon héros a grandit alors j'aurais espérer peut être le voir, mais si nom je me nomme Selim Bradley et vous c'est comment madame?"

Au moment ou il posa cette question il se tourna de nouveau vers la jeune femme l'observant, il devait bien avouer que c’était une jolie jeune femme mais elle avait le teint pale indiquant qu'elle était fatiguer, même si elle essayait de le cacher elle ne pouvait le masquer a Pride, mais il y avait autre chose qui lui plaisait assez outre elle les vaches et lui il n'y avait personne d'autre donc au besoin si il devait lui faire du mal il pourrait sans risque que on le remarque...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Rencontre près des vaches Empty

Rencontre près des vaches

MessageSujet: Re: Rencontre près des vaches Rencontre près des vaches EmptyMer 5 Mar - 12:28
Son sourire demeurait mais son regard devint intérogateur. Hôtel, ici, à Resembool ? A la limite une auberge à la ville ce qui faisait une sacrée trotte jusqu'ici, même pour un adulte. Ce garçon n'était-il pas en train de lui mentir par hasard ? Bah, après tout... Elle hésitait à entrer dans son jeu, il en allait de sa sécurité. Et puis les parents quoi, on ne laissait pas un gamin de dix ans se promener tout seul ! Qui sait ce qui pouvait arriver ! Et si c'était un psychopathe pédophile qui était passé par là ? Bon, certes, allez trouver ça ici, au fin fond de nulle part...

Elle soupire doucement tout en secouant la tête. Elle n'avait pas un air sévère sur le visage mais un peu dépité. Les enfants, à cet âge ils mentaient déjà depuis trois ans... Elle rit ensuite, passant pas plusieurs émotions tant elle ne savait pas quoi faire de lui. C'était vrai quoi, que pouvait-elle bien faire d'un gosse qui ne se disait pas perdu ? Elle ne pouvait tout de même pas le forcer à la suivre, ce serait étrange et mal vu...

- Ils sont bizarres tes parents quand même, fit-elle remarquer, l'hôtel le plus proche est une auberge et elle est en ville à au moins dix kilomètres de marche, expliqua la blonde.

Mais un gamin pouvait-il comprendre ? Au non, elle ne sous estimait pas les capacités de l'enfant, elle même avait été comme ça dans le passé. Mais les évènements ont fait qu'elle avait acquit une maturité bien jeune...
Winry s'approche de l'enclot et elle se pose dessus. Enfin, elle pose ses avants bras sur la barrière de bois pour contempler avec l'enfant ces animaux si paisibles. Une vache, curieuse et sûrement jeune, s'approcha d'eux. La jeune femme rit doucement avant de caresser le museau de la bovidé bien curieuse. Cette dernière tenta de lui lécher la main, croyant qu'elle possédait quelque chose à manger. Puis voyant qu'elle faisait chou blanc, elle retourna brouter avec ses comparses.

- La prem... mais la demoiselle ne fini pas sa phrase.

Il était vrai qu'en ville les vaches ne se voyaient pas sous le même angle. Elles se retrouvaient plutôt dans les assiettes de ces messieurs et dames les citadins. Alors pourquoi s'étonner de voir qu'un gamin ne connaissait pas ces animaux ? Pour elle, ils étaient tout ce qu'il y avait de plus banal, en effet, elle avait grandit entourée des animaux de la campagne. Elle était sûre que si elle se rendait un jour dans une très grande ville comme Central, elle serait surprise par tout un tas de trucs. La vie, même lorsqu'on atteignait un âge sage, nous réservait toujours des surprises.
Elle posa un regard doux et tendre sur cet enfant baigné dans l'innocence.

- Ton héros ? Mais qui cela peut-il bien être ? demanda la mécano alors qu'elle avait une petite idée derrière la tête.

Et oui, Ed était bien connu d'après ce qu'elle avait entendu à la ville. Le Fullmetal, alchimiste au service du peuple. Peut-être mais il était aussi militaire et cela elle avait du mal à le digérer même après toutes ces années. Mais la jeune femme le cachait du mieux qu'elle pouvait. Après tout, ce n'était que partiellement de sa faute... Mais tout de même, elle leur en voulait car oui, le petit frère n'était pas innocent dans cette histoire. Pourquoi avoir fait ça ? Pourquoi avoir tenté ce qui semblait être impossible ? Et l'alchimie... Vile science qui détruisait des vies !
Mais ce n'était pas le moment de penser à cela.

Soudain, la demoiselle écarquille les yeux. Selim Bradley ? Le fils du président ? Mais... Encore une question de plus qui tournait dans sa tête. Il n'est pas censé être surveillé par une armée lui ? Tant de gens voulaient sûrement attenter à sa vie. Bah, les hauts gradés faisaient bien ce qu'ils voulaient du moment qu'elle n'entrait dans leurs magouilles. Bien égoïste la petite mécano... Elle haussa les épaules, qu'il soit fils de roi ou pas, ce garçon était tout seul ici sans adulte et ce n'était pas admissible !

- Winry Rockbell, dit-elle, et appelle moi par mon prénom s'il te plait. Je n'aime pas tellement le "madame" cela donne l'impression que je suis mariée avec trois gosses au moins, finit-elle en riant.

Puis elle ébouriffa les cheveux du jeune garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Pride
Messages : 703
Humeur : orgueilleuse
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Rencontre près des vaches Empty

Rencontre près des vaches

MessageSujet: Re: Rencontre près des vaches Rencontre près des vaches EmptyMer 5 Mar - 20:07
Pride continuait de regarder la blonde, avant de se tourner de nouveau vers les vaches descidement il n'arrivait vraiment a quitter des yeux ces bêtes la lui, il était si surprit par la simplicité de vie de ces animaux mais en même temps les comparait bien souvent aux humains car elles etaient aussi inutile que eux, quant elle lui dit alors qu'il regardait de nouveau l'enclos:

Ils sont bizarres tes parents quand même, l'hôtel le plus proche est une auberge et elle est en ville à au moins dix kilomètres de marche

Pride serra les dents ne disant rien, effectivement c’était étrange et il n'avait pas prévue cela, il c’était dit que dans une petite bourgade comme celle-ci il devait bien y avoir un hôtel dans le coin mais même pas! Il aurait mieux fait de se renseigner avant, pour une fois l'incarnation de l'orgeuil venait de se faire avoir mais une autre idée venait de germer dans son esprit sur comment il était arriver la mais il préféra pour le moment garder le silence et se tourner pour regarder de nouveau la jeune femme qui se tenait prêt de lui et qu'il avait envie d'un coup d'apprendre a connaitre un peu plus car il la trouvait assez... intéressante pour tout dire, elle était aussi si différente des femmes de la ville et des autres humains si ennuyeux il y avait pas a dire le fullmetal nabot savait choisir ces amies. Il regarda la personne qui s'accota contre l'enclos des vaches les observant doucement faisant la même chose que sa nouvelle amie si on pouvait dire, quant une vache s'approcha d'eu et instinctivement Pride aurait utiliser son ombre pour se défendre si bien sur il avait été seul mais étant avec quelqu'un il recula plus de surprise et il devait bien avouer d'un peu de peur que autre chose...

Une fois la vache partit un peu plus loin, Pride reprit sa place auprès de l'enclos et de la jeune femme qui l'entendit dire un truc, mais ne fit pas attention a ce qu'elle venait de dire, car il continuait de regarder les vaches faire leur petite vie, quant il l'entendit dire:

- Ton héros ? Mais qui cela peut-il bien être ?

Un sourire amuser se dessina alors sur le visage du gamin qui regarda la jeune femme dans les yeux continuant de sourire et répondit alors:

"Ben mon héros c'est le fameux fullmetal Alchimiste Edward! On dit en plus que c'est un alchimiste rikiki! J'aimerais bien le rencontrer un jour lui."

Un sourire emplit d’innocence se dessina sur le visage du gamin qui c'est vrais quant il y pensait voulait le rencontrer un jour juste pour voir si l'histoire était vrais, que c’était vraiment un petit gamin, même si il l'avait déjà vu mais il ne pouvait se permettre de le dire qu'il l'avait déjà rencontrer mais que celui-ci l'ignorait si non il y aurait encore des questions poser des question auquel Pride ne pourrait répondre sans pouvoir cacher la vérité sur sa véritable identité. Il se présenta ensuite sous le nom que on lui avait attribuer pour cacher sa vrais nature qui surprit la jeune femme et ça pouvait se comprendre, personne ignorait le nom du Furher et non plus le nom de son fils, quant ce fut la jeune femme qui se présenta et elle se présenta en disant:

- Winry Rockbell, et appelle moi par mon prénom s'il te plait. Je n'aime pas tellement le "madame" cela donne l'impression que je suis mariée avec trois gosses au moins


Un sourire se dessina sur les lèvre de Pride qui se mit a rigoler, car ce qu'elle venait de dire était très drôle, quant il se laissa ébouriffer les cheveux en souriant et rigolant, puis la regarda de nouveau en souriant et dit:

"D'accord Madame... Pardon Winry, je dois bien avouer que vous êtes très jolie, mais c'est vrais que vous êtes marié, car vous sembler bien jeune pour cela, enfin peut être que je me trompe mais maman ma dit que il fallait pas être trop jeune pour se marié, quant au fait de mes parents, oui c'est vrais qu'ils sont dans la ville proche mais j'ai l'habitude de marcher longtemps, mais dite moi vous savez si mon héros se trouve dans le coin?"

Il regarda Winry avec les yeux plein d'espoir car même si il savait pertinemment qu'il se trouvait pas la et qu'il avait trouver ce qu'il cherchait, il continuait de jouer un enfant plein d’innocence, quant il se tourna de nouveau vers les vaches puis de nouveau vers Winry avec un petit sourire:

"Mais vous vivez la vous? car si c'est le cas vous avez bien de la chance, car a vrais dire quant j'y pense j'aimerais bien vivre ici plus que dans la ville si dangereuse."

Il baissa après cela les yeux tristement même si il ne pensait pas un mot de ce qu'il disait, car il s'amusait bien plus en ville que dans un coin paumée comme celui-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Rencontre près des vaches Empty

Rencontre près des vaches

MessageSujet: Re: Rencontre près des vaches Rencontre près des vaches EmptyJeu 6 Mar - 11:05
Winry fut touchée par le compliment du gosse. Elle sourit à nouveau doucement avant de reporter son regard sur les animaux. Visiblement, Selim non plus n'arrivait pas à détacher son regard de ces animaux si paisibles qui ne faisaient pas attention au monde qui les entourait. Une brise légère vint jouer avec leurs cheveux, elle était douce, pas froide. La campagne était si calme en cette fin d'après midi. La jeune fille réarrangea ses cheveux qui prenaient bien trop de liberté avant d'offrir un sourire d'excuse à Selim.

- Désolée, vraiment, je ne pense pas que tu pourras le rencontrer mon grand... Il n'est pas là, en faite, il ne revient plus ici, dit-elle avec une pointe de tristesse dans la voix.

Oui, cela faisait si longtemps qu'il n'était pas revenu et il faudrait un miracle pour qu'il apparaisse là, derrière eux. Ange béni, apôtre attendu... Au moins, cela voulait dire qu'il n'était pas trop blessé ou alors il avait trouvé un autre mécanicien moins cher et plus compétent ? La jeune demoiselle déglutit avant de se ressaisir et puis merde ! Il faisait ce qu'il voulait, il était grand. Et s'il avait envie de ne plus revenir à Resembool, ce qui pouvait aisément se comprendre, elle n'allait pas pleurer dessus bien qu'elle sentait quelques larmes poindre au coin de ses yeux.

Winry se baffe mentalement. Ne pas sombrer, pas maintenant. Elle aurait bien tout le loisir de le faire dans sa chambre en réparant un énième automail ou bien en travaillant sur celui qu'elle comptait remettre à son ami d'enfance, enfin, s'il débarquait un jour. Et ô combien elle espérait, au fond d'elle, voir arriver les deux frère dans un futur proche. Elle comptait les jours depuis leur départ et regardait les photos de leur enfance chaque nuit. Souvenirs nostalgiques et parfois douloureux...

- Oui, je suis née ici, dans ce petit coin perdu, répondit la mécanicienne en riant doucement. Mais crois moi, parfois le calme de la campagne est oppressant, je veux dire, des fois, on aimerait bien qu'il se passe des choses ici.

Oh que oui. Resembool brillait pour son calme assommant. Il ne se passait rien ! Jamais rien ! Même pas un assassin psychopathe pervers ou bien un braquage, non, rien ! Silence radio. Au moins, les parents n'étaient pas inquiets de laisser gambader leurs gosses dans les vertes prairies. Mais ce calme faisait que lorsqu'un évènement un peu anodin se passait, on était sûrs qu'une à deux semaines plus tard on en parlait encore.

Elle s'accroupit pour être à la hauteur de Selim et le prit par les épaules. Elle n'était pas très douée avec les enfants mais il lui arrivait de garder une petite fille de cinq ans environ, lorsque ses parents partaient toute la journée aux champs.

- Écoute, Edward n'est peut-être pas là mais j'ai de bonnes tartes aux pommes à la maison. Si tu as faim, et cela ne m'étonnerais pas étant donné le nombre de kilomètres que tu viens de marcher pour venir ici, tu peux venir avec moi.

Titiller la gourmandise des enfants, c'était l'atout majeur ! Et puis l'après-midi commençait à décliner et elle avait un peu faim. Pas étonnant, cela faisait trois jours et trois nuits qu'elle jeunait. Oh, elle aurait pu rentrer toute seule mais elle ne voulait pas laisser le gamin ici. Même si la campagne de Resembool était sans doute l'endroit le plus sûr au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Pride
Messages : 703
Humeur : orgueilleuse
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Rencontre près des vaches Empty

Rencontre près des vaches

MessageSujet: Re: Rencontre près des vaches Rencontre près des vaches EmptyDim 9 Mar - 16:16
Selim avait toujours le visage triste, enfin triste si on voulait étant un maître dans le faux, il faisait semblant d'être triste lui qui était la fierté de son père et pour cause il était le 1er et ce n’était pas rien et jamais ça changerais, il resterait le meilleur en tout et tout le temps. Il continua donc de garder la tête baisser, quant il la releva au moment ou Winry elle lui dit:

- Désolée, vraiment, je ne pense pas que tu pourras le rencontrer mon grand... Il n'est pas là, en faite, il ne revient plus ici

De la tristesse pouvait s'entendre dans sa voix, ce qui indiquait donc qu'elle n’était pas très heureuse, qu'il ne revienne pas, mais Pride ne pouvait comprendre cela, âpres tout sa sœur était morte il y a de ça peu de temps et ce n’était pas pour ça qu'il était triste bien au contraire, il s'en fichait royalement elle était morte en faisant son devoir et c’était tout. Pride reporta son attention alors sur la jeune femme Winry qui se tenait devant elle, le vent jouait doucement avec les cheveux du gamin qui put remarquer en même temps que le soleil commençait a décliner et donc qu'il allait soit devoir se rentrer sois trouver un lieu ou passer la nuit histoire de pas rester dehors et faire des question au gens, ou même devoir les tuer pour une fois Pride n'avait pas envie de commettre des crimes il fallait quant même garder un peu de gens dans ce pays! Il regardait donc Winry qui semblait perdue au fond de ces penser, quant elle le regarda et lui dit:

- Oui, je suis née ici, dans ce petit coin perdu, répondit la mécanicienne en riant doucement. Mais crois moi, parfois le calme de la campagne est oppressant, je veux dire, des fois, on aimerait bien qu'il se passe des choses ici.

Un petit sourire amuser se dessina sur les lèvres de Pride, elle se plaignait qu'il ne se passait rien ici alors, ben fallait pas le dire deux fois au gamins qui se trouvait devant elle, il allai se faire un plaisir de produire quelque chose pour une fois, une chose si terrible que on en parlerais encore dans les journaux de ce coin paumée durant les semaines qui vont suivre oui mais quoi? Voila une bonne question, Pride reflechisait a ça quant son regard se porta sur les vaches qui était un peu plus loin et un petit sourire se dessina sur ces lèvres, il avait une idée bien amusante, quant Winry le sortit de ces penser en se mettant a sa hauteur et posant ces mains sur les épaules frêles du garçon et disant:

- Écoute, Edward n'est peut-être pas là mais j'ai de bonnes tartes aux pommes à la maison. Si tu as faim, et cela ne m'étonnerais pas étant donné le nombre de kilomètres que tu viens de marcher pour venir ici, tu peux venir avec moi.

Un immense sourire apparut sur les lèvres du gamin alors que ces yeux brillait de joie, manger des tartes bien sur, même si il avait pas marcher autant qu'elle le croyait, il était toujours partant pour manger quelque chose de différend et il dit avec un sourire plus que immense:

"Se sera avec plaisir Winry, je dois bien avouer que cette route ma donner faim et puis beau-Papa et Maman risque de s’inquiéter un peu alors si vous avez un téléphone je pourrais leur dire que je suis chez vous et que je rentrerais que demain ou ils viendront me chercher si ils peuvent."

Le petit gamin regarda sa nouvelle amie avec un grand sourire enfantin amuser et content mais ce que l'on ne pouvait voir, c’était dans l'ombre du gamin le sourire cruel qui venait d’apparaître et l'oeuil qui observait ces futurs victimes ces pauvres vaches qui n'avait rien demander car après tout la jeune Winry se plaignait que rien ne se passait jamais chez elle et bien ça allait changer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Rencontre près des vaches Empty

Rencontre près des vaches

MessageSujet: Re: Rencontre près des vaches Rencontre près des vaches EmptyMar 11 Mar - 13:52
Elle fut ravie que le gamin accepte son invitation sans réellement se méfier. Ah, à cet âge là, on ne se méfiait de rien. Elle sourit doucement avant de prendre la main de Selim et de le conduire à travers la campagne qui devenait orange, du fait que le soleil commençait à décliner. Cela ne faisait que la rendre plus belle.

Le soleil leur chauffait le dos et la brise jouait avec leurs cheveux. Le cadre était trop parfait, il n'y avait aucun défaut, si parfait pour être si ennuyant. Il ne se passait jamais rien ici, vraiment rien et c'en devenait lassant. Parfois, elle se demandait si elle ne devrait pas retourner à Rush Valley, histoire de continuer son apprentissage qu'elle avait suspendu pour des vacances d'un mois. Et ce n'était que la première semaine de ces longs moments à ne rien faire si ce n'est travailler pour la population locale.

La jeune femme soupire doucement avant d'apercevoir sa maison. Den dormait sur le pas de la porte, profitant lui aussi du soleil. Pinako n'était visiblement pas là puis qu'elle n'entendait pas de râlements ni mêmes de coups sur le métal. Elle devait s'être rendue en ville... enfin bon, Winry tend un doigt.

- Voilà ma maison, dit-elle, sourire dans la voix.

Elle accéléra le pas, pressée de rentrer chez elle et de se poser pour manger. Elle pourrait avaler un troupeau entier de vaches tant elle avait les crocs. poussant une pied le chien, qui grogna un peu, mécontent qu'on vienne le déranger dans sa sieste, la jeune femme prit la clé posée sur le dessus de la porte et ouvrit cette dernière.

Elle fit entrer Selim et lui désigna une chaise autour d'une grande table en bois. Winry se dirige vers la cuisine, sortant du four la tarte aux pommes qu'elle avait prit soin de cuisiner, des fois qu'ils se décidaient à revenir... Enfin bon... Prenant des assiettes et des couverts, elle ramena tout dans la salle à manger.
La jeune femme servit le petit garçon avant de se servir elle même et de s'assoir pour manger en silence. Silence qui n'avait pas besoin d'être rompu tant il était serein.

- Mais ils ne vont pas trop s'inquiéter ? demanda-t-elle, rompant ainsi ce silence qu'elle ne voulait pas briser auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Pride
Messages : 703
Humeur : orgueilleuse
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Rencontre près des vaches Empty

Rencontre près des vaches

MessageSujet: Re: Rencontre près des vaches Rencontre près des vaches EmptySam 15 Mar - 12:09
Pride n'avait pas fait un geste, il restait la a regarder son amie pendant que son ombre elle continuait de sourire de se sourire cruel et sadique qui était si connue de ce monstre, quant la jeune Winry prit le la main du petit gamin et se mit a l’emmener au moment ou son ombre s’étira partit a une vitesse folle, rampant sur le sol et elle frappa une puis deux puis trois vaches a la suite les découpant en deux mais d'une manière t'elle que cela ne pouvait être l'oeuvre d'un animal ou d'un humain, l'ombre continua son chemin mais du se stopper avant d'en frapper une autre car l’hôte humain était trop loin pour continuer son massacre et il ne pouvait comme a Central être a un endroit et son ombre a un autre ce qui parfois lui causait bien du tort, mais l'ombre s’éclipsa alors retournant a sa forme de base celle de l'ombre tout ce qu'il y a de plus normal d'un enfant...

Il marcha donc au coter de ce qui pouvait s'apparenter a sa nouvelle amie, même si pour Pride ce n’était rien de plus qu'une humaine qui allait servir de matériel pour la réussite du plan de son père. Le contact de la main de la femme avec sa main a lui lui prodigua un profond sentiment de dégoût et pour cause, il n'aimait absolument pas les humains, car pour lui ces êtres était si inférieur, si inutile... quant il arriva en vue d'une maison, une maison banale pour la campagne, quant Winry tendit le doigt vers la maison et dit avec un sourire a ce que put entendre Pride:

- Voilà ma maison

Pride fit un sourire comme un enfant joyeux de pouvoir enfin arriver a un endroit pour se reposer un peu, mais ça lui permettait surtout de voir le lieu ou elle habitait car Pride n'oubliait jamais un lieu surtout quant ce trouvait une personne qu'il pouvait utiliser comme otage si le besoin se faisait sentir, quant il remarqua le chien sur le pas au moment ou elle le poussa Pride remarqua que sur une des patte il avait un auto mail? Mais c'est quoi ce truc, Pride savait bien que ça se faisait pour les humains mais pour les chiens, voila une chose bien surprenante, quant il entra suivit par la jeune femme dans la maison et posa son regard partout ou il pouvait t'elle un enfant amuser mais surtout pour repérer les lieux on ne savait jamais ce qui pouvait se passer, quant Winry lui indiqua un lieu ou s’asseoir autour d'une table en bois et ce dernier s'assit doucement en souriant attendant qu'elle revienne mais rigolant intérieurement a l’idée que les gens remarque ce qu'il en était des vaches tuer et de qui ou surtout quoi pouvait avoir fait ça, quant Winry fini par revenir avec une tarte qu'elle servit, au gamin avant de se servir elle même. Pride fit un grand sourire remerciant la jeune femme en face d'elle et prit la tarte a deux main et se mit a manger en souriant et il devait bien avouer que même si il était pas fan de ce genre de nourriture du fait qu'il n'avait pas besoin de s'alimenter, il du avouer qu'elle était vraiment délicieuse cette tarte, mais il ne fit aucun commentaire car oui il aimait vraiment et le silence relativement paisible qui régnait dans cette pièce ne pouvait être briser tant c’était serein et reposant, mais ce fut finalement Winry qui le brisa en disant:

- Mais ils ne vont pas trop s'inquiéter ?

Pride posa alors la tarte dans son assiette doucement regardant la jeune femme qui lui faisait face voulant bien lui répondre que non mais le truc était qu'elle ne connaissait pas sa véritable identité et de surcroit, il avait l'apparence d'un enfant de 10 ans alors dire que non aurait parut suspect même pour une jeune fille comme elle et il répondit alors:

"Si je pense bien quant même, mais vous auriez un moyen de les contacter comme ça je leur dit ou je me trouve et que je suis avec une amie du fameux Fullmetal et que sois ils viennent me chercher sois je rentre que le lendemain si je peut rester bien sur et que je dérange pas car je pensse pas refaire la route a pied maintenant."

Pride regarda alors dehors voyant que le soleil continuait de décliner meilleur moment pour le mal de sortir et même des monstres sans vergogne, enfin des monstre telle que lui, puis il reporta de nouveau son attention sur Winry et lui dit:

"Votre tarte est vraiment bonne, je l’adore!"

Il la reprit alors dans ces mains et remordit dedans ne cachant pas son plaisir et sa joie de manger cette si délicieuse tarte et repensant dans le même temps a ce qu'il avait fait...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Rencontre près des vaches Empty

Rencontre près des vaches

MessageSujet: Re: Rencontre près des vaches Rencontre près des vaches Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: LES RPS TERMINES OU ABANDONNES-