RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.
Le Deal du moment : -85%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
22.95 €

Edward Elric
Messages : 231
FullMetal Alchemist
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Émergence ( PV Alphonse Elric) Empty

Émergence ( PV Alphonse Elric)

MessageSujet: Émergence ( PV Alphonse Elric) Émergence ( PV Alphonse Elric) EmptySam 19 Aoû - 11:23
(Cela se passe dans la fouler du festival des fleures.)


Edward ne se souvenait en premier que de la douleur, celle de la séparation des filles puis de leur réunification alors qu'il n'avait plus d'énergie. Encore endormit rêvant, il se souvenait avoir embrassé Anjuu ! Cette fille le rendait vraiment fou. Seul problème elle partageait son corps avec une petite fille et une femme adulte aduler du pays comme étant LA diva… Pourvu que ses protégées aillent bien désormais... Le festival avait été un vrai carnage, entre les chimères qui ont endormit tout le monde, l'attaque d'Envy sous sa presque vraie forme verdâtre, le combat entre lui et Anjuu. Mais il avait dû choisir, sauvé un maximum de gens, protéger le fils et la femme du fureur. Puis se retrouver vraiment mêler à leurs histoires. Au final l'homonculus avait prit la fuite... C'était après la réunification qu'il avait perdu connaissance. Il se souvenait vaguement des bras froid et réconfortant de son frère le rattrapant avant qu'il ne touche le sol, puis plus rien.


La seconde chose a lui revenir fut la douleur actuelle de tout ses membres de chaire lui faisant mal, il ne savait même pas qu'il avait des muscles à certains endroits, enfin si ils le savaient mais la ils se rappelait a lui douloureusement. C'est ainsi qu'il ouvrit doucement les paupières. Un trait de soleil tapant dans son iris d'or droit lui fit fermé l’œil instantanément. Tournant la tête, il put découvrir ou il était. 


Une pièce blanche, avec une chaise dans un coin occupé par une grande armure un peu abîmer, il faudrait qu'il répare son frère après. Les rideaux bleus pale étaient fermé pour plonger la pièce dans une légère obscurité factice ; l'odeur du chlore et du désinfectant agressa aussitôt son nez. Sous lui un lit pas spécialement confortable, mais légèrement relever au niveau du dos, sans doute du a des oreilles, sous ses doigts de la main gauche, il sentait les draps lisse. La bouche sèche le blondinet soupira.

- Alphonse… Tu.... Tu vas bien ?


Edward assied de bouger, de se relever, en vain. Il se sentait si fatigué, épuisé même, a son bras était relier une perfusion, dans le sachet au-dessus une simple solution saline pour l'hydrater et sans doute le nourrir un peu. Sans même qu'il ne s'en rende compte, le blond se rendormit sans entendre la réponse de son frère.



Il rêva à nouveau, de champ plein de fleure, d'un petit garçon courant a ses cotés, a l’opposé une petite fille aussi blonde qu'eux en robe rose courrait aussi, tout les droit avait des pansements sur leurs jambes, et coude, voir le visage pour certain d'entre eux, les trois garnements se laissèrent tomber au pied d'un arbre haletant, le sourire aux lèvres. Ils rirent heureux, Edward repris son souffle, les nuages devenaient noir, et le ciel rouge sang, de la pluie rouge se mit a tomber, le garçonnet se releva, ou était Al et Winry ? Il les appela les cherchant, courant. L'adolescent ouvrit la porte de la grange, et ils les vit, les deux enfants faisant une transmutation humaine. NONNNNNNNNN !!!!!!!! Cria-t-il en se réveillant en sursaut.

Edward tomba du lit lourdement entraînant et arrachant sa perfusion. Haletant, il chercha des yeux son frère. 

- Al …. ALPHONSE !!! 


Dehors, il faisait gris, les rideaux étaient entre ouvert, et la fenêtre entre ouverte. Il entendait la pluie, l'odeur de l'herbe mouiller du dehors parvenant dans la pièce. Mais encore, en état de panique et les pupilles dilatées, le blondinet n'y prêta pas attention, seul son frère importait, et il le cherchait sans le voir, essayent de se relever avec beaucoup de mal. Se tenant au lit, les cheveux en bataille, glissant sur les draps au sol. 

- Alllll … 

Geins le garçon en plein désespoir, ou était son frère ? Il avait besoin de le savoir en sécurité. De l'avoir prêt de lui. Edward était capable de partir en vadrouille des jours entiers, mais toujours pour mieux retrouver son frère. Mais encore plonger à demi dans son cauchemar, là, il voulait juste l'avoir prêt de lui et le serrer contre son corps fragile en l'état actuel.

- Alphonse ne me laisse pas tout seul ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Émergence ( PV Alphonse Elric) Empty

Émergence ( PV Alphonse Elric)

MessageSujet: Re: Émergence ( PV Alphonse Elric) Émergence ( PV Alphonse Elric) EmptyMer 23 Aoû - 16:56
Le festival des fleurs fut une catastrophe. Tout s'était enchainé bien vite, si bien que ma mémoire me faisait défaut. Je me souvenais juste avoir rattrapé Edward avant qu'il ne touche le sol, épuisé et blessé. La suite n'avait pas été des plus glorieuses, paniqué, je l'avais conduit à l'hopital où il fut rapidement pris en charge.

Et voilà que je le veillais à son chevet, lui le grand frère, si faible pour une fois. Je ne pouvais me résoudre à l'abandonner, pas aujourd'hui alors qu'il avait plus que besoin de ma présence. Malgré les sombres sentiments qui dardaient mon âme, je demeurais calme, essayant de ne pas repenser à ma tentative de suicide ratée.
J'étais perdu dans mes penses lorsque j'entendis mon nom. Relevant la tête, je regardais Edward se redresser avec difficulté. Je ne bougeais pas, conscient qu'il se rendormirait bien vite. Et ce fut le cas puisque Morphée l'attrapa de nouveau, me laissant seul avec le silence.

Je ne ressentais rien, ni la fatigue, ni les odeurs de chlore qui devaient peupler l'endroit. J'avais ouvert légèrement la fenêtre pour permettre à Edward de ne pas avoir la tête qui tourne à cause des produits.
Mon regard se posa sur son corps endormi. Il paraissait si faible et si fragile en cet instant... Comment avais-je pu lui faire ça ? Comment avais-je pu égoïstement vouloir l'abandonner ?

Le silence régnait dans la chambre et le jour déclinait. Je me perdais dans mes pensées éparses, ne pouvait rien faire d'autre que d'attendre son réveil. Je baissais la tête et me mis à fixer mes mains croisées sur mes jambes. Puis je me perdais ailleurs, laissant mon esprit vagabonder dans ce qui pouvait s'apparenter à un rêve mais n'était que de faux souvenirs.

Un bruit me sorti de ma torpeur. Avec effroi je vis mon frère tomber de son lit. Sans réfléchir, je me précipitais sur lui, laissant mes articulations mal en point s'ajouter au bruit ambiant. Je le pris dans mes bras froids et le redressais.

Je suis là Ed, je suis là, dis-je de ma voix fluette bien que métallique.

Mon étreinte se resserrais tandis que je souhaitais pleurer. Voir mon frère dans cet état me fendait le coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Edward Elric
Messages : 231
FullMetal Alchemist
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Émergence ( PV Alphonse Elric) Empty

Émergence ( PV Alphonse Elric)

MessageSujet: Re: Émergence ( PV Alphonse Elric) Émergence ( PV Alphonse Elric) EmptyJeu 24 Aoû - 12:14
Le blondinet était désorienté et écheveler. Ses auto-mails tiraient et faisaient mal. Il sursauta au contact des gants de cuir sur son bras nu gauche, puis au froid de l'armure pas si froide que ça ! Le jeune homme tourna ses yeux perdu vers son frère et le reconnaissant se serra contre lui. 

- Alphonse !!! Je suis tellement désolé !!! Tout est de ma faute, c'est entièrement ma faute tout ce qui nous arrive !!! j'ai été stupide ! Pire que stupide ! Je donnerais tout pour revenir en arrière !!!! Pardonne-moi, je t'en pris !

Il avait fait ce rêve qui lui rappelait tellement ses pêchers. Le froid mordant de l'armure ne les lui rappelait que trop bien.


Edward resta caler dans les bras de son frère, et cela, un long moment. Sans bouger, les yeux dans le vague, sans doute perdu lui aussi dans les souvenirs ou les rêve factices. Deux coups retentirent a la porte après un certain temps, il était tard, c'était une infirmière qui venait voir si le blond était réveillé pour le faire manger. Quand elle vit le désordre de la pièce, elle poussa un petit cri et parti cherché des collègues et un docteur de garde.

Quand elle revint, elle et une collègue entreprirent de nettoyer et de remettre en état le lit et la perfusion tendit que le docteur s'approchait.

D : Tout va bien... Que c'est-il passer ? 

Demanda l'homme de soins tendit qu'il vérifiait que le blondinet allait bien. Il avait encore besoin de repos, mais ce n'était pas la première fois qu'il le voyait dans son hôpital, il savait que ces deux la repartiraient vite. Il vérifia que la trace ou la perfusion était planté ne c'était pas infecter, il appliqua un désinfectant puis un pansement.


D : Alphonse c'est bien ça ? Je vais le remettre dans son lit d'accord ? 

Le médecin reprit donc doucement le garçon des bras de l'armure. Sauf qu'Edward sembla émerger et se débattit, pour se remettre contre son frère. Les deux femmes et l'homme étaient bien embêter. Le fullmetal ne voulais pas être séparé de son frère, c'était la preuve qu'il était la avec lui. Rester en contact.

Infirmière : Il va prendre froid s'il reste comme ça !

D : Alphonse tu veux bien le remettre dans son lit, et lui tenir la main ? 


Un peu de psychologie ne pouvait pas faire de mal. Il fallut attendre, mais quand le garçon fut recouché, ils purent lui remettre la perfusion et le recouvrir. Et dire que demain, Edward Elric redeviendrait sans doute ce garçon fort et persévérant que tous connaissait, et très buté aussi. 

Et il se rendormit sans manger, encore largué. Mais avec une bonne nuit de sommeil, il serait vite sur pieds. Les membres du corps médical les laissèrent donc. La nuit trop longue passait lentement ! Il ne pleuvait plus, et la lune brillait éclatante ! Et dans cette chambre aux allures fantomatique, le blond reprenait des couleurs. Il semblait enfin faire un rêve paisible. 


Edward rêvait qu'il courrait dans l'herbe, il était comme maintenant, il tenait la main de son frère, et de Winry qui courrait a ses cotés. Ils étaient heureux et la quette achever. Ils s’installèrent sous le porche de la maison de Winry avec du thé. Il faisait bon vivre. Les yeux dorés se posèrent sur une silhouette plus loin qui semblait immobile, plissant les yeux, il en décerna trois, un petite, une de sa taille et une grande, toutes rousses, toutes ressemblant ont des anges. Que faisaient-elles la ? Il regarda dans ses mains, un papier avec un cercle de transmutation, il était flou et bougeait. Relevant les yeux, il n'y avait plus qu'une seule fille, celle de son âge...



Edward ouvrit les yeux, le soleil était lever. Il inspira profondément et s'étira, ha un truc le gênait, super une perfusion ! Le jeune homme tourna la tête et vit son frère et lui fit un sourire, mettant un petit coup de la main sur le bras de celui-ci dans un mini bong.

- Hé salut ! Ça fait longtemps ! T'en fait pas je vais bien ! 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Émergence ( PV Alphonse Elric) Empty

Émergence ( PV Alphonse Elric)

MessageSujet: Re: Émergence ( PV Alphonse Elric) Émergence ( PV Alphonse Elric) EmptyMer 6 Sep - 13:16
Il était si faible, si misérable. Je le gardais dans mes bras, espérant que ce contact froid le calme un peu. Je détournais le regard devant ses mots, incapable de lui répondre. Non mon frère, ça n'était pas de ta faute mais de la mienne. J'aurais dû t'arrêter ce jour là. Mais je n'ai rien fais, trop pressé de retrouver notre mère. Regarde où cela nous mène actuellement. Mon étreinte se resserre mais bien vite, le silence est brisé par le corps médical qui arrive en trombes, alertés par les cris de mon frère.

Je me redresse doucement, posant mon regard rouge sur ces hommes de bien. Ils tentent de m'arracher mon frère des bras. Etrangement, je ne laisse pas faire et inconsciemment je resserre ma prise en même temps qu'Edward se débattait pour resté accroché à mon armure froide. Mais ils avaient raison, il allait finir par attraper mal et il avait besoin de repos. Alors je me lève et je le pose sur le lit, attrapant sa main dans un geste affectif qui se veut rassurant. Je suis là mon frère, voulu-je dire mais mes mots restaient coincés dans mon être. J'étais silencieux face à la détresse alarmante du Fullmetal Alchemist.

Morphée reprit ses droits sur le blond, me laissant seul avec la longue nuit. Mes doigts se détachèrent des siens et j'allais fermer la fenêtre. Puis je revins, veillant sans conviction sur le corps endormit de mon grand frère. Je ne pouvais pas me laisser aller à mes mornes pensées. Je me devais d'être fort pour Edward. Les rôles s'inversaient et c'était à moi de le rassurer, de le protéger.

La nuit passa lentement. Elle fit place au matin et le soleil avait chassé les nuages, venant se refléter sur mon armure creuse et vide. Les rayons mettaient en valeur ces morceaux de métal abimés par les récents événements. J'était blessé en quelque sorte.
Edward se réveillait et je posais mon regard sur lui, souhaitant lui sourire. Mon visage restait figé dans cette attitude morne et sans expression. Il tapa doucement sur mon bras, brisant le silence religieux qui s'était installé durant la longue nuit. Je me redresse et soupire doucement.

Tu ne vas pas bien mon frère, je le vois. Cesse de vouloir me faire croire le contraire. Mon regard rouge se darde sur lui en un reproche palpable.

Qu'est-ce qui t'angoisse, demandé-je simplement, désireux de chasser de son esprit les pensées noires qui l'habitaient.
Revenir en haut Aller en bas
Edward Elric
Messages : 231
FullMetal Alchemist
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Émergence ( PV Alphonse Elric) Empty

Émergence ( PV Alphonse Elric)

MessageSujet: Re: Émergence ( PV Alphonse Elric) Émergence ( PV Alphonse Elric) EmptyMer 13 Sep - 22:02
Edward se sentait tellement mieux, il avait bien dormi, enfin, il pensait avoir bien dormi, surtout la seconde partie de la nuit, le jeune alchimiste se sentait vraiment en forme. Se redressant, il s'étira. Ouille ! Il avait quelques bleus et courbatures du combat de la veille à la fête des fleures. Cela était épique mine de rien ! Edward ce rembruni se rappelant les trois filles se dirigeant vers lui après leur séparation, les membres noircissant, l'odeur de la pourriture lui agressant le nez, le désespoir dans leurs yeux ! Cela lui rappelait leur échec ! SON échec ! Bien qu'il n'avait plus d'énergie, il avait puisé dans ses dernières resserves pour les réunies de nouveau ! Ce n'était pas une vie ! Il ne pouvait pas laisser ses protégés continuer à endurer cela. 

- Alphonse, passe moi un crayon et un papier s'il te plaît...

Le blond ne parla pas, le docteur arriva a ce moment là.

D : Ha vous avez bien meilleure mine ce matin ! 


Déclara l'homme de soin. Le blondinet se laissa ausculté, lumière dans les yeux, la bouche, les oreilles, vérifier les ganglions, il avait l'impression d'être chez le médecin de famille. Une fois fait, satisfait l'homme fit entrer une infirmière qui apporta un plateau repas, enfin deux plateaux repas, enfin, ils les laissèrent. Edward soupira. Il poussa la nourriture sur le côté pour prendre crayon et papier ramené par Alphonse et entreprit de dessiner un cercle de transmutation assez compliqué, mais visiblement incomplet. Edward le savait, seul son frère pouvait l'aider ! Comme toujours ! Il était le seul à avoir les compétences requises. Et les capacités.


Enfin, il lui tendit le cercle après l'avoir reproduit en double.

Émergence ( PV Alphonse Elric) 996951cercleAnjuu

Tu te souviens des trois filles rousses ? Angélica, Chiara et Anjuu ont besoin de notre aide, il faut les séparer ! Mais définitivement sans que cela ne les tue ! Je vais aller a l'est vérifier un truc, j'aimerais que tu restes ici pour chercher avec ma dérogation dans la bibliothèque de Central, je vais en profiter pour faire réparer mes auto-mails chez mamie. On se retrouve au QG le 12 novembre, je ne pense pas avoir besoin de plus de douze jours pour tout faire ! J'ai vraiment besoin de ton aide. Angélica... Les filles sont mes amies, c'est de ma faute si elles sont comme ça, si j’avais sur je ne les aurais pas sorti de la cuve ou elles étaient en train d'être fusionné... Alphonse, je ne veux pas qu'elles finissent comme maman et nous...

Le blondinet prit la main de son frère. 

- Ne t'en fais pas Alphonse ! Tu restes ma priorité absolue ! 


Bien sûr qu'a Est City il en profiterait pour faire d'autres recherches pour sauver son frère. Jamais il ne le laisserait tomber ! Le jeune homme mangea ensuite son repas, et se leva, Manquant tomber, il se rattrapa à son petit frère, il porta à sa jambe sa main et appuya dessus pour la remettre bien, en effet, se faire réparer rapidement serais une bonne idée. Une fois debout le garçon alla ouvrir le placard, retirant la perfusion au passage sans aucun remords, il prit ses affaires et alla dans la salle de bain. Edward en ressorti peux de temps après habiller. Ses vêtements remit rapidement plus ou moins a neuf avec l'alchimie sans aucun doute.

- Tu viens, on rentre à l’hôtel ! Faut que je récupère mes affaires avant de prendre le train !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Émergence ( PV Alphonse Elric) Empty

Émergence ( PV Alphonse Elric)

MessageSujet: Re: Émergence ( PV Alphonse Elric) Émergence ( PV Alphonse Elric) EmptySam 6 Jan - 22:42
Edward... Toujours à se précipiter. Sans réellement parler, j'observe le médecin ausculter mon frère avec patience. Une fois fait et une fois les recommandations données, l'homme de bien s'en va, nous laissant tous deux dans cette chambre que je trouvais grandement lugubre.

Ed se met à dessiner, rapidement. Il semblait presser, comme toujours. Je regarde le papier qu'il me tend. Ce cercle... J'avais l'impression de l'avoir déjà vu quelque part mais impossible de m'en rappeler. Ce corps immortel ne m'offrait pas une mémoire infinie, malheureusement.
Mais qu'as-tu fait, mon frère, durant nos moments d'éloignement ? Qui sont ces filles que tu sembles chérir au plus haut point ? Plus que moi...

Je chasse la jalousie d'un revers de main. Ca n'était pas le moment d'être égoïste. Dans l'urgence, je ne pu réprimander cet idiot. Il ne tenait pas debout, ça se voyait et je ne pouvais pas le laisser s'en aller à Resembool tout seul. Trop dangereux. Je ne voulais pas être séparé de lui une nouvelle fois. Cette peur de le perdre... Lui qui est ma seule famille...

Je t'accompagne. quoi que tu dises, quoi que tu en penses. Tu ne tiens même pas debout, dis-je en le retenant alors qu'il s'amusait à arracher ses perfusions. Tu n'es pas raisonnable. Tu ne pourras pas sauver tes amies dans la précipitation. Penses à maman...

Evoquer cet instant me fis mal mais pour raisonner cet entêté je n'avais que ça sous la main.

Penses à elle. Nous nous sommes précipités ce jour là et regarde où cela nous a menés... Ed... Je ne veux pas être séparé de toi une nouvelle fois, dis-je dans un souffle tout en le suivant au travers les couloirs de l'hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Edward Elric
Messages : 231
FullMetal Alchemist
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Émergence ( PV Alphonse Elric) Empty

Émergence ( PV Alphonse Elric)

MessageSujet: Re: Émergence ( PV Alphonse Elric) Émergence ( PV Alphonse Elric) EmptyJeu 1 Fév - 20:46
Maman... c'était petit ça de l'évoquer, le blond s'arrêta il n'y avait personne dans le couloir, ils e retourna vers Alphonse le regard plus dur et déterminé, puis il s’adoucit, rappelant maman justement.

- C'est par ce que je pense a maman que je ne veux plus que ça arrive.

Edward main dans les poches s'approcha de son frère d'une démarche assurer, puis il colla son front contre le plastron de son frère. Le blond ferma les yeux en soupirant.

- J'ai fait un rêve cette nuit. Nous étions à la maison avec Winry. Nous avions réussi, tu étais de chaire et de sang, grand et beau ! Vous formiez un beau couple avec Winry. Mais il y avait aussi les filles, qui me fixait, qui attendent de l'aide de ma part. Elles sont mourantes par ma faute. Je ne savais pas, mais l’ignorance n'excuse pas tout Alphonse ? Je vais réparer ce que j'ai cassé. Toi et elles ! Mais pour que ce rêve devienne réalité, j'ai besoin de toi, j'ai besoin de ton savoir, de tes capacités, ici a Central. Par ce que pendant que je serais dans le train à dormir pour nous deux, toi tu pourras avancer dans les recherches ici. On se sépare pour mieux ce retrouvé ! Quand je reviendrais, partout ou j'irais, tu seras avec moi ! Par ce que l'on est une famille. 

Il se redressa et le fixa, levant ses mains pour entourer le visage métallique de son frère.

- C'est une promesse Alphonse. Maintenant parton, retournons à l’hôtel par ce qu'il est hors de question que l'aval la moindre bouchée de cette nourriture ignoble qu'ils osent servir ici !

Ha, la dictature du ventre était revenue au grand galop mettant fin a ce délicat moment. Edward passa derrière son frère et le poussa donc pour sortir, 
À l’accueil, les papiers furent signés et ils purent partir. Edward se rendit donc à sa boulangerie favorite pour acheter un bon casse-croûte.

Et c'est bien sur le banc d'un parc qu'il s’installa pour manger, profitant des rayons du soleil qui venait caresser son visage trop pale pour lui redonner des couleurs satisfaisante, même si manger contribuait largement à ce petit bonheur. 
Tout en mastiquant avec joie Edward se retourna vers son frère.

- Alors qu'as-tu fait pendant nos moments de séparation ? Je veux tout savoir !!

Après tout son frère n'avait pas put faire autan de bêtise que lui pas vrai ? Enfin, à vrai dire, le blondinet l’espérait.

Un homme vain s’installer non loin avec un orgue et commença a tourner la manivelle, une musique agréable et festive s’échappant alors que l'individu chantait, les enfants qui jouaient la venant l'écouté et danser, sautant sur place, les mères qui assissent plus loin discutait en surveillant leurs progénitures avec bienveillance. Edward regardait cette vie se dérouler sous ses yeux. Eux aussi avaient un avenir et il s’emploie à réparer les erreurs du passé pour aller de l'avant. Il se leva et jeta l'emballage dans la poubelle non loin.

- Allez Alphonse ! Allons de l'avant ! 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Émergence ( PV Alphonse Elric) Empty

Émergence ( PV Alphonse Elric)

MessageSujet: Re: Émergence ( PV Alphonse Elric) Émergence ( PV Alphonse Elric) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: HÔPITAL-