RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 158
Who am i !

Rencontre surprise [ Privé Solf J.Kimblee ]

MessageSujet: Rencontre surprise [ Privé Solf J.Kimblee ] Mar 4 Avr - 11:35

— Rencontre surprise —

Nora n'était arrivée à Central que depuis quatre jours à peine et se sentait pourtant déjà chez elle. Elle avait eut le mal du pays pendant les deux premiers jours, pleurant sa famille, sa maison, regrettant ses longues balades avec sa sœur et Ludwig. Mais bien vite elle s'était fait à sa semi indépendance et à la présence de l'ami de son père qui l’hébergeait. Elle avait retrouver un rythme de vie qui lui convenait et même si la ville était bien plus grande qu'East City elle s'y était vite accommodé. Elle avait également trouver une autre forme de balade, il lui manquait sa sœur, mais son grand chien Ludwig était toujours là lui, craintif du moindre bruit mais toujours partant pour une longue promenade et comme Nora n'avait toujours pas trouver de travail, quoi de plus normal que d'en faire une pour passer le temps ?
C'est ainsi qu'en plein milieu de l'après-midi elle et le dogue allemand marchèrent dans les rues calmes de Central City. Tenant d'une main distraite la chaîne qui servait de laisse à son chien, le regard de la jeune femme était captivé par tout ce qui l'entourait. Oui, les rues étaient semblables aux autres villes, mais elles étaient si grande face à ses anciens lieux de vie ! Tout le monde semblait si pressé et si tranquille à la fois ! Il y avait tant de chose à observer dans cette ville qui était nouvelle pour elle...

Elle fut brutalement sortie de ses pensées par l'intervention subite d'un jeune chat. Celui-ci passa dans son champ de vision à la vitesse de l'éclair, évitant sûrement une voiture il venait de la route, bondit sur le trotoir et passa entre les jambes du chien arlequin. Sa réaction ne se fit pas attendre, ni une ni deux Ludwig lâcha un aboiement rauque et tira sur sa laisse. La paume tatouée de notre jeune Nora, meurtrie par la pression de la chaîne, la lâcha de surprise. Le chien, libre, se mit à courir dans les rues.

" Ludwig ! Reviens ici imbécile ! "

Nora n'eut d'autre choix que de s'élancer à sa suite. Elle n'aimait pas courir et bien que la colère lui donne une énergie nouvelle elle ne tarda pas à s'épuiser. Haletante et suintant comme motte de beurre au soleil elle perdu de vue le jeune chien au détour d'une ruelle. Elle continua cependant, trottinant avec lassitude.
Elle vit alors le grand chien, stopper dans sa course fixé la queue entre les jambe un drôle d'homme de blanc vêtu. Un sourire apparut sur le visage rouge de la jeune femme, Ludwig avait dut croisé le chemin de l'homme dans sa course et craintif comme il est il avait dût prendre peur. Elle le connaissait bien, elle savait que lorsque le grand dogue allemand était inquiété il se figeait, fixant d'un air hébété le sujet de ses peurs.
La jeune Alchimiste en profita, elle fit un dernier sprinte, usant de ses dernières forces et arriva au chien. Elle saisit la laisse avec force en lâchant un soupir et le canidé sursauta.

" Je t'ai eut crétin ! Lâcha-t-elle triomphalement, désolée m'sieur s'il vous a embêté, il est un peu stupide mais il est gentiiii-... "

En se retournant, elle vit enfin qui était l'homme et ses cyclable s'étouffèrent dans sa gorge dans un gémissement aiguë. Au début, elle n'était pas sûre, elle devait sûrement l'avoir confondu. Après tout, elle ne l'avait jamais vraiment vu, seulement dans de vielles photos. Mais elle resta quelques secondes sans bouger à le dévisager de la manière la plus impolie qui soit et petit à petit elle prit conscience que c'était bien lui.
Solf J.Kimblee. Le seul, l'unique.
Elle avait longtemps rêvé de le rencontrer, mais elle était loin de se douter qu'à peine arrivée à Central elle le croiserait. Elle n'était pas prête, angoissée déjà par le simple fait de devoir parler à des êtres humains alors être devant une de ses idoles la mettait dans un état d'anxiété supérieur. Et puis, à rester là en silence, le visage stupide et l'air terrifiée elle ne donnerait sûrement pas une bonne image d'elle, il fallait qu'elle rompe le silence d'une manière ou d'une autre... Aussi, tout son corps se tendit, raide comme un piquet elle tendit sa main avec un air que l'on put croire agressif si ses yeux ne reflétaient pas son angoisse et dit sur un ton sec mais tremblant :

" Enchantée, Nora Souames. "


Elle avait oublié des mots et le regretta immédiatement, mais nul doute qu'il comprendrait, du moins elle l'espérait.
Fixant la scène de ses yeux bleus, le chien commença à emmètre un grognement sourd, tout sauf rassuré.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
L’alchimiste écarlate | Pervers en blanc
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 3
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Rencontre surprise [ Privé Solf J.Kimblee ]

MessageSujet: Re: Rencontre surprise [ Privé Solf J.Kimblee ] Lun 8 Mai - 17:10
Rencontre surprise.
Solf & Nora



Les rues de Central étaient plutôt calmes depuis un certain temps. Cela n’avait vraiment plus rien avoir avec le chaos qu’avait laissé le festival d’automne. Tout le monde semblait avoir oublié ces événements troublants qui auraient bien pu mettre la ville dans un état déplorable. Solf J. Kimblee marchait plutôt serein dans les rues, vagabondant ici et là pour passer son temps. Il n’aimait plus vraiment rester enfermé dans un endroit, il avait bien assez donné en prison depuis ces dernières années. L’homme vêtu de blanc de la tête aux pieds, voulait rattraper le temps perdu et observer ce qui avait changé pendant sa très longue absence. Les habitations, les commerces, tout semblait ne pas avoir beaucoup évolué depuis le temps. Certaines enseignes étaient, certes, différentes, mais au fond, cela était du pareil au même. Qu’est-ce qui était différent à ses yeux ? Les gens. La population avait évolué, grandit. Ils étaient tous plus crédules, et plus, dociles qu’à l’époque où Solf J. Kimblee arpentait la ville. Il fut un temps où ces gens vivaient tous dans la crainte que les guerres qui sévissaient un peu partout aux frontières n’arrivent aux portes de la capitale, rompant ainsi leurs vies si paisibles. À cette époque, les alchimistes d’état étaient tous considérés comme des monstres. Ils évoquaient la peur et l’inquiétude. Maintenant, ces gens extraordinaires n’étaient plus que de simples personnes qui aidaient les civils et il était plus que normal d’en croiser un peu partout. L’élite de l’ancien temps était devenue une banalité des plus ennuyantes.

L’ancien prisonnier continuait de marcher tranquillement dans une rue pratiquement déserte, lorsqu’il entendit quelque chose derrière lui. Le bruit distinctif d’une chaîne qui se faisait traîner sur le sol à toute vitesse. Kimblee s’arrêta alors pour se tourner de moitié afin de regarder l’origine de ce bruit. Quelques secondes plus tard, un animal se stopper brusquement près de lui. Un chien d’une grande taille. Ce dernier semblait le fixait et émit un jappement strident avant d’abaisser la tête et les oreilles en signe de soumission. L’humain haussa rapidement un sourcil. Il n’avait même pas regardé cette bête dans les yeux qu’elle s’avouait déjà vaincue. Avait-elle ressentit le danger que représentait l’ancien alchimiste d’état ? Solf s’était donc trompé. Il y avait des choses qui ne changeaient pas au fil du temps. Un sourire apparue doucement sur son visage alors qu’une humaine s’approcha en courant. Cette personne rattrapa la laisse avant de s’adresser à l’écarlate, reprenant son souffle aussi bien qu’elle le pouvait. Quelque chose intrigua vivement notre homme… Cette couleur de peau… Sombre et qui lui rappelait des souvenirs. La jeune femme semblait soudainement paniquée alors qu’elle jeta à un coup d’œil dans sa direction. L’inconnue eut une attitude des plus étranges. Elle se raidit sur place avant de tendre la main dans la direction de notre ancien détenu, pour finalement se présenter.

Notre cher Kimblee ne la lâchait pas du regard. Il continuait à sourire doucement, toutefois, il se posait déjà un tas de questions dans sa tête après avoir entendu l’identité de cette étrange jeune demoiselle. Son regard se porta alors sur cette main tendue. N’hésitant pas le moins du monde, il tendit la sienne qui était cachée sous un gant blanc et parfaitement propre.

- Je me nomme Solf J. Kimblee, mais en voyant votre réaction dès que vous m’avez vu, je suis certain que vous savez déjà mon identité. C’est un plaisir de vous rencontrer, mademoiselle Souames.

Notre pervers en blanc lui serra la main d’une façon des plus chaleureuses avant de se mettre à ricaner doucement. Il retira ensuite sa main pour la remettre dans sa poche.

- Ne vous en faites pas. Votre animal s’est arrêté avant de me percuter. C’est un animal très intelligent et je ne doute pas sur sa gentillesse. Bien qu’il semble vous donner un peu de fils à retordre, je me trompe ?

Il se mit de nouveau à rire avant de s’incliner en avant pour la saluer.

- Vous devez avoir autre chose à faire que de parler avec un homme tel que moi. Je ne veux pas vous déranger plus longtemps.

Sur ces mots, il fit demi-tour pour reprendre sa route. Il continuait d’afficher un rictus du coin de la bouche. Il était certain que la demoiselle allait le rattraper quoi qu’il arrive. Elle avait eu peur aux premiers abords, mais il y avait quelque chose d’autre qui se cachait en elle. Son intuition ne le trompait jamais. Dans quelques secondes, cette demoiselle allait commettre une erreur qui pourrait peut-être changer inévitablement sa vie. Cela était toujours le cas lorsque l'on croisait la route de ce cher Solf J. Kimblee.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 158
Who am i !

Rencontre surprise [ Privé Solf J.Kimblee ]

MessageSujet: Re: Rencontre surprise [ Privé Solf J.Kimblee ] Jeu 18 Mai - 16:26

— Rencontre surprise —

Nora pensa l'espace d'un instant qu'elle avait été trop abrupt pour point avec l'alchimiste en face d'elle, mais comme il se contenta de sourire avec calme en prenant sa main, la serrant avec franchise, Nora se détendit quelque peu.

" Je me nomme Solf J. Kimblee, mais en voyant votre réaction dès que vous m’avez vu, je suis certain que vous savez déjà mon identité. C’est un plaisir de vous rencontrer, mademoiselle Souames. "

La jeune femme à peine sortie de l'adolescence tenta tant bin que mal de réguler sa poigne, se sachant parfois trop forte elle ne comptait pas écraser les phalange de son interlocuteur. Lorsqu'ils se lâchèrent la main, Kimblee alla directement la remettre dans sa poche.
Oui Nora savait parfaitement qui il était, elle avait presque du mal à y croire, mais il avait exactement la même voix que celle qu'elle imaginait.

" Ne vous en faites pas. Votre animal s’est arrêté avant de me percuter. C’est un animal très intelligent et je ne doute pas sur sa gentillesse. Bien qu’il semble vous donner un peu de fils à retordre, je me trompe ? "

Il se mit à rire, elle l’imita avec un malaise non dissimuler sans répondre. Lorsqu'il s'inclina avec politesse, elle se stoppa.

" Vous devez avoir autre chose à faire que de parler avec un homme tel que moi. Je ne veux pas vous déranger plus longtemps. "

Elle se figea, il tourna les talons. Quoi ? Pourquoi partait-il ainsi ? Et si vite... Avait-elle commit une erreur ? Elle n'avait presque pas parler... Peut-être était-ce simplement sa réaction face à lui qui l'avait fait fuir. Il avait dût la prendre pour une folle, pire, une idiote. Nora commença à paniquer intérieurement, ne sachant pas quelle attitude adopté, le laisser partir, le retenir...
Ludwig quant à lui se détendit d'un coup d'un seul. En sa qualité d'animal, son instinct savait reconnaître les gens bon de ceux qui étaient malveillants. Il s'assit doucement sur le sol, observant sa maîtresse.
Celle-ci finit cependant par réagir, lâchant la chaîne qui servait de laisse, se laissant guider par sa pure émotion. Elle s'élança en avant, faisant quelque pas rapide avant de tendre la main vers l'alchimiste, mais elle ne le toucha pas, se ravisa, à la place elle se contenta de passer devant lui avec une certaine agilité. Un sourire gêné fixé aux lèvres, son corps entier tendue, elle prit la parole.

" Attendez voyons !... C'est très impolis d'écourter ainsi les conversations vous savez ? Enfin, loin de moi l'idée de vous faire la morale mais tout de même... Vous avez raison, je sais qui vous êtes, un héro d'ishval, sachez que j'admire plus ou moins votre alchimie monsieur Kimblee. "


Son ton trahissait son stresse, elle avait beau tenté de parler de manière posée, ses paroles allaient plus vite que sa pensée. Elle y alla franchement, autant lui dire directement pourquoi elle le connaissait, qui sait, peut-être cela le flatterait-il ?

" Mon père m'a souvent parler de vous, pendant la guerre... Vous êtes un personnage fort intéressant. "

Elle n'était pas sans savoir qu'au delà de son alchimie, Kimblee était aussi un meurtrier, un assassin. Mais s'il était là maintenant, sortit de prison, c'était que les autorités lui avaient pardonner ses crimes, qu'ils avaient enfin réaliser qu'il avait plus aider la nation qu'il ne l'avait desservit. Du moins, la naïveté de Nora pensait cela.
Son père lui avait conter la guerre de manière si héroïque qu'elle n'avait jamais réussit à se figurer à quel point les millions de morts pouvaient être horribles, à quel point quelqu'un comme Kimblee pouvait être mauvais. Pour elle, il n'était qu'un alchimiste excentrique au caractère particulier et à l'alchimie destructrice fort intéressante.
Oui, c'était ce côté destructeur qui l'attirait, inévitablement. Elle aimait cela, la destruction, elle n'en avait pas conscience, mais elle usait de sa propre alchimie, qui était à l'origine défensive, comme d'une arme d'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
L’alchimiste écarlate | Pervers en blanc
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 3
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Rencontre surprise [ Privé Solf J.Kimblee ]

MessageSujet: Re: Rencontre surprise [ Privé Solf J.Kimblee ] Dim 24 Sep - 13:52
Rencontre surprise.
Solf & Nora



N’avait-il point raison de se détourner et d’attendre simplement à ce que la jeune femme vienne le rattraper ? Cela ne faisait plus qu’aucun doute, elle voulait en savoir plus. Connaître davantage sur notre homme en catogan entièrement blanc. Maintenant, il ne manquait plus qu’à savoir les détails sur son questionnement envers notre homme. Quel était le sujet qui pouvait la fasciner autant chez lui. Tristement connu pour ces agissements sur le front, tuant cinq officiers par crise de folie. C’était ce que le monde connaissait de notre alchimiste écarlate, mais personne ne connaissait la véritable raison de cette tuerie. Une pierre. Pas n’importe quelle pierre, toutefois. La pierre philosophale… Dans les livres, on racontait qu’elle pouvait donner un incroyable pouvoir à son détenteur sans sacrifier quoique ce soit en échange. Les légendes étaient bels et bien fondés puisque notre ancien prisonnier en portait une sur lui pendant la guerre. Il avait récemment fait l’acquisition d’une seconde pierre, plus complète, pour accomplir une certaine mission. Un travail qui lui plaisait affreusement.

Marchant tranquillement en s’éloignant de la demoiselle, Kimblee entendit le bruit significatif d’une chaîne s’écrasant lourdement sur le sol. Quelques secondes plus tard, voilà la jeune femme à la peau mate, se fixant devant lui avec un air gêné sur le visage. Le sourire de notre ancien alchimiste d’état s’agrandit doucement et il garda son calme habituel en posant son regard grisâtre sur son interlocuteur. D’après les dires de cette dénommée Souames, il était impoli d’écourter une conversation de la sorte. Bien entendu, Solf le savait pertinemment et il en avait joué pour arriver à cette situation déconcertante pour la jeune femme. De grâce… N’avait-elle pas vu clair dans son jeu ? La jeunesse n’était plus aussi pertinente qu’à l’époque. Regrettable et déplorable dans un sens. Notre homme s’arrêta et fit mine de hausser un sourcil qui se cacha alors sous le tissu de son chapeau. Il émit un petit ricanement avant de retirer ses mains de ses poches et venir attraper son couvre-chef pour le retirer de sa tête. L’instant d’après, le voilà en train de s’incliner respectueusement devant elle pour s’excuser correctement.

- Pardonnez-moi si je vous ai insulté en agissant de cette manière. Je pensais bien faire. Après tout, ma réputation à Central n’est pas si élogieuse qu’on ne le voudrait.

Il n’hésita pas à se redresser pour lui adresser un doux sourire avant de remettre son chapeau au sommet de sa tête, faisant attention à ne pas se décoiffer par mégarde. Il avait noté aussi cette once de stress qui sévissait en la personne de Nora Souames. Elle était certes intriguée par l’homme, mais elle se trouvait dans une situation dont elle n’avait pas les rênes, bien qu’il lui ait laissé entendre le contraire. Encore une technique de notre lotus écarlate pour mettre les pions en alignement parfait sur son petit jeu d’échec. Elle lui avoua ensuite admirer l’alchimie des explosions et le surnomma dès lors « Héros d’Ishval ». Cela ne manqua pas de surprendre le Crimson Alchemist, qui ne put s’empêcher de lâcher un rire à ces mots.

- Je ne suis guère un héros, mademoiselle Souames. Juste un survivant, rien de plus. J’ai obéi aux ordres que l’on m’a donnés sans rien demander en retour. La vaillance et l’héroïsme n’ont pas leur place sur un champ de bataille. Rien n’est plus important que la stratégie, l’intelligence et les réflexes que l’on peut avoir pendant une guerre. Un héros ne vit jamais longtemps contrairement aux opportunistes.

Solf ne donnait pas son avis, il énonçait des faits. Ceux qui obtenaient le titre de héros n’étaient que des gens placés sur un plateau d’argent pour les exposer au reste du monde, dissuadant d’autres de faire les mêmes erreurs ou bien d’encourager certains à suivre de nouveaux modèles. Une propagande ignoble qui n’avait qu’un seul but : montrer la puissance du vainqueur. Devenait-on un héros pour les exploits héroïques sur le champ de bataille ou bien par le nombre de morts sillonnant encore les rues fumantes dont personne ne semblait vouloir s’occuper ? Il reporta son attention sur la jeune demoiselle, toujours en souriant et penchant un peu la tête sur le côté gauche.

- Sachez que cela me fait plaisir de voir quelqu’un apprécier mon alchimie qui m’est très précieuse. Toutefois, vous venez de piquer ma curiosité… Votre père vous a parlé de moi ? J’aimerais bien en savoir davantage… Votre père était à la guerre ?

Son regard perçant fixait intensément son interlocuteur, comme pour tenter de lire en elle. Il n’avait pas honte de la dévisager ainsi, bien au contraire, il l’assumait pleinement. Soudainement, il tourna la tête pour regarder derrière lui et montra le chien qui était resté au loin, ne semblant pas vouloir approcher de l’homme en blanc. Kimblee se permit de montrer la chaine et fit simplement la remarque.

- Vous deviez le récupérer avant qu’il ne tente de s’échapper encore une fois. Il serait fort dommage de mettre à terme notre conversation alors qu’elle semble forte intéressante, vous ne trouvez pas ? Si vous le voulez bien ensuite, nous pourrions marcher un peu pour trouver un endroit plus adéquat. Les rues ne sont plus sûres en ces temps sombres.            

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 158
Who am i !

Rencontre surprise [ Privé Solf J.Kimblee ]

MessageSujet: Re: Rencontre surprise [ Privé Solf J.Kimblee ] Jeu 9 Nov - 14:42

" Pardonnez-moi si je vous ai insulté en agissant de cette manière. Je pensais bien faire. Après tout, ma réputation à Central n’est pas si élogieuse qu’on ne le voudrait. "

Il venait de s'incliner, enlevant son chapeau. Nora en fut encore plus décontenancée, elle ne savait comment réagir face à cette politesse et se contenta de passer une main dans sa nuque avec gêne. L'alchimiste se redressa par la suite. Il souriait, ne semblant pas plus que cela dérangé par le comportement de la jeune fille. Cela aurait put la rassurer, s'il n'avait pas afficher directement après ses paroles un air surpris. Avait-elle dit quelque chose de mal ?

" Je ne suis guère un héros, mademoiselle Souames. Juste un survivant, rien de plus. J’ai obéi aux ordres que l’on m’a donnés sans rien demander en retour. La vaillance et l’héroïsme n’ont pas leur place sur un champ de bataille. Rien n’est plus important que la stratégie, l’intelligence et les réflexes que l’on peut avoir pendant une guerre. Un héros ne vit jamais longtemps contrairement aux opportunistes. "


La jeune alchimiste l'écouta dans un silence religieux. Elle buvait servilement ses paroles, ne pouvait pas lui donner tort. Et pourtant ! Elle avait une toute autre façon de penser, mais il lui était impossible, pour le moment, de pouvoir le contester. Elle était trop intimidée pour le moment.
Solf Kimblee avait semblé songeur un instant, mais il recouvra ses esprits, posant son regard sur la jeune fille et penchant la tête légèrement sur le côté.

" Sachez que cela me fait plaisir de voir quelqu’un apprécier mon alchimie qui m’est très précieuse. Toutefois, vous venez de piquer ma curiosité… Votre père vous a parlé de moi ? J’aimerais bien en savoir davantage… Votre père était à la guerre ? "


Elle ne put s'empêcher de se tendre d'avantage. Son regard la rendait mal à l'aise et elle ne sut vraiment dire pourquoi. Toujours est-il qu'il attendait une réponse et qu'elle se devait - encore une fois - de parler. Mais, cette fois-ci, elle tenta de formuler sa phrase dans sa tête avant de la dire, sentant très bien qu'elle était prompt à s’emmêler.
C'est alors que l'Alchimiste tourna la tête vers Ludwig qui attendait plus loin, l'air tout sauf serein. Kimblee pointa la chaîne et parla, permettant à Nora de réfléchir un poil plus à ce qu'elle allait pouvoir répondre.

" Vous deviez le récupérer avant qu’il ne tente de s’échapper encore une fois. Il serait fort dommage de mettre à terme notre conversation alors qu’elle semble forte intéressante, vous ne trouvez pas ? Si vous le voulez bien ensuite, nous pourrions marcher un peu pour trouver un endroit plus adéquat. Les rues ne sont plus sûres en ces temps sombres. "

Et la fille au teint mate acquiesça doucement. Elle mit un certain temps à réagir, ce devait sûrement lui donner l'air bête. Elle s'agita, offrant un sourire timide et alla courir jusqu'à son chien. Elle s'empara de la chaîne et s'approcha de Kimblee. Elle avait quelque peu honte, sachant sans mal qu'elle n'était pas dans son état normal. Elle aurait aimé pouvoir faire bonne impression...
Ludwig insista assez longuement pour ne pas s'approcher, grondant en tirant sur la laisse. Le collier commença même à l'étrangler, tandis que la jeune fille tirait dessus avec un air de plus en plus tendu. Elle était maladroite dans ses gestes et se sentait stupide, aussi, elle finit par faire quelque chose qu'elle ne faisait jamais et frappa la tête du grand dogue tacheté. Le chien lâcha un couinement plus surpris que douloureux et cessa immédiatement ses simagrées, consentant à suivre sa maîtresse. Celle-ci lâcha un long soupir et se retourna de nouveau face à l'ancien criminel, lui offrant un sourire embarrassé et, disons le, craintif.

" J-je... Hm... Il est vrai que le pays n'est plus aussi sûr qu'il ne l'était jadis, mais je ne pense pas que ça soit une raison pour craindre de circuler, même si nous sommes à Central. "


Elle n'avait pas voulu remettre en cause la parole de son idole, mais se rendait compte maintenant que cela ressemblait fort à une contestation. Aussi, elle s'agita un peu, ne sachant plus quoi faire de sa main libre et la repassa une énième fois sur sa nuque.

" E-enfin, si vous voulez, n-nous pouvons en effet trouver un endroit plus adéquat, comme vous dîtes... "

Elle grimaça légèrement, dents serrées. Mais qu'elle idiote tu es ! S'écria-t-elle en son for, se maudissant. Elle baissa la tête et devança de nouveau l'alchimiste pour commencer à marcher, voulant tourner au plus vite la page sur ce qu'elle venait de dire avec gaucherie.
Elle releva le regard, observant les rues sans vraiment oser poser le regard sur l'alchimiste. Elle avait peur de paraître ridicule et ce jusqu'à son regard lui sembla soumis au jugement.

" Pour répondre à votre question précédente, oui, mon père était à la guerre. C'est là d'ailleurs qu'il a put devenir colonel, puis général... Mais je ne pense pas que vous l'ayez remarquer. Il m'a dit qu'il préférait ne se mêler que de ses affaires et, le connaissant, il n'a pas dût vous adressez la parole. Puis elle marqua une pause, c'est un homme grand et brun, un peu comme moi... Mais avec les yeux bleus et les cheveux très courts. Il s'appelle Akim. Si vous vous en souvenez, alors je pourrais aussi vous admirer pour votre mémoire. "

Elle s'autorisa un rire tendu, jetant un coup d’œil rapide sur l'homme en blanc, histoire de vérifier qu'il ne s’ennuie pas trop de ses paroles. Son père, elle le savait, avait été particulièrement efficace pendant la guerre, obéissant et sachant se faire obéir, il avait simplement fait ce qu'on lui demander, prenant souvent de bonnes initiative. Il n'était pas monté en grade pour rien.

" Je... Je suis navrée pour Ludwig... Il ne réagit pas comme ça d'habitude. Il est peureux, mais il ne grogne pas sur les gens. Il doit vous trouver très impressionnant. "

Et elle aussi d'ailleurs, le trouvait fort imposant, elle était tout aussi craintive que Ludwig, mais au contraire du chien, elle ne se méfiait pas de Kimblee.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Rencontre surprise [ Privé Solf J.Kimblee ]

MessageSujet: Re: Rencontre surprise [ Privé Solf J.Kimblee ]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Présentation Solf J. Kimblee
» Mise à jour règlement - Communauté
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: RUES CALMES-