RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.

Invité
Who am i !

Bénévolat après les attentats [solo]

MessageSujet: Bénévolat après les attentats [solo] Sam 25 Mar - 20:42

Quand le loup sort de sa tanière ~


Adahy remontait des bas quartiers en marchant lentement, glissant sa silhouette effilée entre les habitants pressés qui gesticulaient en tous sens dans la ville. Il avait entendu parler des attentats perpétrés durant la fête de l'Automne, et s'était également laissé dire qu'ils avaient touché l'orphelinat de la ville. La simple pensée de tous ces petits mis en danger lui faisait bouillir le sang, et il voyait rouge malgré son regard de glace. Il était concentré sur son objectif, là-bas, au bout de la rue, et accéléra le pas pour s'y rendre.

Après quelques petites minutes de marche, il arriva enfin pour contempler l'étendue du désastre. Le bâtiment et ses environs ne sont plus que ruines et décombres, il n'y a guère que quelques pans de mur qui tiennent encore debout. Le personnel de l'orphelinat semble seul à gérer les dégâts, ce qui énerva d'autant plus la chimère. Il approcha d'un groupe d'enfants rassemblés dans un endroit sans danger, s'agenouilla près d'eux. Son visage habituellement grave et dur s'adoucit, et il s'occupa à les rassurer d'une voix douce bien qu'un peu caverneuse.

Après avoir parcouru la place de groupe en groupe, il arrive finalement devant les ruines, qui requéraient quelques travaux avant d'être réparables. Il demanda à un des hommes qui se trouvait déjà là, comment il pouvait les aider, suite à quoi il retroussa ses manches, dévoilant nombre de cicatrices, et se mit au travail, déployant ses muscles et sa force pour déplacer la quantité de briques explosées et de morceaux de tuiles et de poutres. À chaque fois, il observait, vérifiant qu'aucun des enfants ne venait près du travail, et il déplaçait un grand nombre de matériaux, suant sang et eau pour que le bâtiment soit remis en état le plus tôt possible. Il était inacceptable de laisser tout ces gens, ces enfants et ceux qui s'occupaient d'eux, sans abris.

Alors qu'il travaillait, il jetait ses coups d’œil fréquents en arrière, surveillant autant les enfants que les environs en général, voir si un travail plus urgent se présentait. Au bout de plusieurs minutes de travail éprouvant, alors qu'il venait d'essuyer la sueur de son front dans sa manche pour la énième fois, il vit arriver une militaire. Il commença à jeter des coups d’œil à droite et à gauche, pour voir où il pourrait fuir dans quelques instants si elle restait et approchait trop. Il ne la perdit pas de vue, toutefois, et la vit retirer sa veste et approcher en s'attachant les cheveux, et en discutant avec l'un des responsables de l'orphelinat.




Accident!!! ~


Lyana ne savait pas pourquoi elle était venue. Enfin, si. Mais pourquoi en uniforme ? L’armée avait merdé sur ce coup. Une heure à bouger. Une heure de perdue et tant de vie supprimée à cause de tout ça. Comme si les chefs avaient sciemment attendu la fin et la fuite des terroristes. Ce qui avait tendance à faire bouillir son sang. Pauvre femme. Elle qui cherchait à redorer le blason de l’armée, celle-ci semblait vouloir se tirer une balle dans le pied toute seule. Si elle n’avait pas tous les détails concernant l’incident, elle savait que plusieurs explosions avaient eu lieu et que si le reste de la ville semblait se remettre de ses blessures, elle doutait que l’orphelinat est autant de chance. Après tout, on ne s’inquiétait des miséreux qu’une fois que l’on était à l’abris dans son petit confort. Bande d’égoïste. Mais elle, elle ferait tout pour les aider. C’est dans cette optique que la jeune femme était sortie de chez elle, qu’elle avait pris le chemin vers la maison des enfants et surtout, qu’elle c’était approchée des adultes présents.

Parmis les gens présent, une personne semblait se détacher du lot. Un homme grand et à la chevelure aussi blanche que la sienne s’activait pour retirer les décombres. Elle s’approcha d’une personne, le premier adulte qu’elle croisa en fait et lui serra la main. Après quelques bavardages pour connaître l’étendu des dégâts et la somme de travail à abattre, elle retira sa veste et noua ses cheveux, remontant elle aussi ses manches. Elle sourit à une petite fille en lui demandant si celle-ci voulait bien prendre soin de ses affaire le temps qu’elle travail. La matinée était déjà bien entamée et elle voulait qu’un maximum soit fait avant la nuit, quitte à appeler son père pour mettre une maison de vacance des Williams à disposition des enfants. Ayant appris que l’homme était un bénévole, lui aussi, la matriarche de l’orphelinat lui demanda de se mettre en duo avec lui. Chose que la jeune femme accepta. Elle s’approcha donc de l’inconnu et fut stupéfaite de voir toutes les cicatrices qui lui bardait les bras et la joue. Mais pouvait-elle vraiment faire sa choquée ? Elle qui avait une balafre sur le ventre ? Certes, c’était bien moins que tout ce que lui avait mais tout de même. Une fois proche de lui, elle lui sourit, avec une sincérité pure en lui tendant la main.

-Bonjour, je m’appelle Lyana, Madame Anton m’a demandé de vous aider. Un binôme pour aller plus vite...

Puis elle s’approcha des premier débris qu’elle vit, commençant à les dégager avec difficulté. Elle n’était qu’une femme mais pourtant, elle était bien décidée à faire de son mieux, quand même elle savait qu’elle serait moins efficace que lui. Ce qui vexa son égo mais sa raison savait qu’elle ne pourrait changer à ça. Pourtant, la force et la passion qu’elle mettait dans ce bénévolat cachait quelque chose d’autre. Une profonde douleur qu’elle voulait noyer sous le travail, oublier tout et faire disparaître son chagrin en s’oubliant au profit des autres. Elle réussit pendant quelques temps, quelques heures. Mais à trop s’oublier, elle ne fit pu attention à sa propre sécurité et alors qu’elle allait déposer des gravas plus loin, il y eu un craquement sec. Une poutre tombait droit sur elle. Et l’idiote ne vit rien venir…

Elle fut brutalement percutée sur le flan, deux bras puissant l’encerclant alors qu’elle volait. Elle ne comprit pas ce qu’il se passait, mais le choc brutal de la chute lui fit perdre son souffle. Que venait-il de se passer ? Elle releva les yeux et découvrit un torse masculin. Elle leva son visage et découvrit… L’inconnu… Elle était si choquée qu’elle se mit à bégayer, ne se rendant pas compte de la position ni même de la proximité qu’elle entretenait avec lui.

-Qu’est-ce que…


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Trouver d'abord, chercher après. / Solo
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: LES RPS TERMINES OU ABANDONNES-