RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 72
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI)

MessageSujet: Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI) Ven 10 Mar - 3:11
Pour une fois, le jeune homme fuyait réellement.  Un homme avait mandaté sa compagnie de mercenaires pour éliminer un haut-gradé de l’armée et la moitié de la compagnie avait été envoyée sur le coup.  N’importe quel individu saint d’esprit aurait refusé une mission aussi risquée, mais son chef n’avait visiblement pas réfléchi avant d’accepter. La nuit sombre le dissimulait encore mieux que la lumière diurne, mais il n’était guère tiré d’affaire. Abattre une figure éminente à plusieurs et l’utiliser, lui, juste pour surveiller l’arrivée de renforts. Le plan était risqué, surtout qu’au final, l’homme se prétendait être déserteur de l’armée.

Un coup de feu trop sonore et le plan était tombé au fiasco. Celui qui les avait engagés riait de sa ruse jusqu’à ce qu’Alas aille loger un couteau dans son orbite droite. Bien sûr, avec ses compagnons mercenaires qui se faisaient tuer et son visage caché, le rouquin se décida à partir sans demander son reste. Il avait tué celui qui avait élaboré l’embuscade contre eux puisqu’il connaissait son visage, mais le salopard avait eu le temps de lui loger une balle dans le corps avant de crever d’une mort digne de lui. Il ne va pas sans dire que le mercenaire fugitif prit le temps de reprendre son couteau avant de disparaitre dans l’obscurité.

      Il détestait lorsque les choses allaient contre sa volonté et cette balle logée dans sa jambe le ralentissait considérablement.  S’il se fiait à ses instincts, personne ne l’avait associé aux autres mercenaires et il s’était rendu assez loin pour avoir semé les simples humains. Devant lui se trouvait le parc de central,  qui serait surement vide à une heure aussi tardive. Son choix fut rapide. Il marcha dans le parc en faisant disparaitre son uniforme dans son sac de transport, ne restant qu’avec sa chemise noire et son pantalon. Il ressemblait maintenant à un simple civil boitillant, mais cela ne le dérangerait pas. Il irait se poser sous un arbre lorsqu’il en verrait un. C’était l’heure pour lui de jouer le jeu de l’ivrogne, et il avait déjà ses bouteilles dans son sac prêtes pour le coup.

      Tandis que le parc aurait dû être vide, vu qu’il était vingt-deux heures passé, il remarqua la présence d’une adolescente couchée sur le gazon. En ce genre de situation il ne savait pas s’il devait jouer sa carte de l’ivrogne ou faire comme s’il ne l’avait pas remarquée. En plus, la demoiselle avait une odeur qu’il qualifierait de légèrement animale, mais il rejeta l’idée, ce ne pouvait pas être le cas. L’odeur de son propre sang devait brouiller ses sens, c’était ce qu’il se disait, tandis qu’il trouva le tant convoité arbre.

      Lorsqu’il s’installa le fessier contre le sol, il ne put s’empêcher de grogner de douleur de manière nettement plus sonore que ce qu’il aurait voulu. Plus le choix, il allait soulever son cache-œil afin de mieux inspecter sa blessure. Il voyait parfaitement dans la noirceur, ce qui le convenait vu la circonstance. Avant toutes choses, il devait retirer le projectile et pour lui, il était absolument hors de question de se rendre à l’Hôpital.  Une chimère incapable de se camoufler complètement serait abattue à vue. Il avait un devoir avant de se permettre de mourir.  Il devait défendre cette cause noble qui était plus grande que lui.

     Par contre, il n’avait pas de chance, l’emplacement était mauvais, alors, il se décida de verser la moitié de sa bouteille sur la plaie avant d’en mettre sur le reste de son corps. Il appliquait la tactique de l’ivrogne. Avant qu’on ne remarque son œil, il remit son cache-œil en place avant de serrer un morceau de son uniforme autour de sa jambe. Puis il étalait des bouteilles autour de lui. Une bouche bien gargarisée d’alcool et le rendu était parfait.

      Alas l’ivrogne était prêt à jouer le jeu sans se faire pincer. De toute manière une adolescente humaine n’a pas la vue pour remarquer son jeu, même s’il ne peut s’empêcher de se demander ce qu’elle fait avec des bandages sur le corps. Il est vrai que les conflits sont omniprésents en ce pays. C’est pour cela qu’il s’est décidé à participer au plus gros coup d’état possible. Puis cela lui ferait deux pierres d’un coup.  Cela devait faire un bon trois mois qu’il n’avait pas regardé son reflet dans un miroir. Il devait surement avoir de la barbe, mais cela ne lui dérangeait pas trop.

      Tout de même, il trouvait louche le fait qu’ils devaient porter l’uniforme d’une autre compagnie de mercenaires pour cette mission. Des problèmes supplémentaires avec l’armée n’étaient pas ce dont il avait besoin en ce moment.  Le seul bruit hormis son grognement fut un soupir bien sonore.  Ce n’était pas que cela l’importunait de plonger ses couteaux dans les orbites de ses ennemis, mais il préférait garder ses balles pour des cibles bien spéciales. D’un autre côté, il était bien ravi de savoir que l’armée noterait sa nouvelle victoire dans leur rapport. Il avait pris son temps avant de choisir une signature de son style de combat.

      Il avait finalement trouvé amusant de tous les tuer via leur orbite droite. La précision était le point fort de l’ancien soldat, mais il peinait à se souvenir la raison d’une telle adresse aux armes. Alasdair n’était peut-être pas son véritable nom, mais maintenant il s’en moquait. Il souriait à l’ironie de sa propre existence et se moquait si cette fille irait vers lui. Normalement les gens le remarquaient rarement.  Il n’était jamais certain comment réagir face aux gens. Les animaux venaient régulièrement le voir et il réussissait à communiquer avec eux avec une déconcertante facilité.

      Au fil du temps, il n’était plus sur de ce qui était sa façade et ce qui était le véritable lui. Parfois, son instinct de prédateur prenait le dessus, tandis que d’autres occasions voyaient son ancienne humanité se refléter. Actuellement, il était plus humain, mais restait sur ses aguets. Il ne voulait pas tuer de civils si ce n’était pas nécessaire. En plus, la jeune fille était à moins de dix mètres de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
The Crow | Punching ball de Ban
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI)

MessageSujet: Re: Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI) Ven 17 Mar - 15:41

une lynx et un corbeau


Kira Even & Alas




-----------------------------------------------



Cela fut durant la nuit de la troisième journée que la jeune femme trouva une façon de s’évader de la salle d’hôpital où elle était retenue malgré elle. Elle ignore ce qui a provoqué sa situation actuelle. Tout ce dont elle se souvient est qu’elle avait tenté de se sauver par la porte de sa chambre mais elle n’avait pas été assez rapide. Un groupe de ces personnels de la santé l’avait repérée et voulait la rattraper. Kira ne pouvait pas attendre qu’un des médecins ailles percer sa peau avec une dose de calmant. Elle savait que celui-ci risquait fortement de lui donner envie de dormir et qu’elle ne pourrait plus résister. La jeune femme ne voulait pas devenir leur cobaye, alors elle allait se défendre. Aussitôt qu’ils étaient trop proches d’elle, la demoiselle tentait de blesser un des médecins avec l’un de leurs propres outils qu’elle tenait dans sa main depuis le début de sa fuite. Sans hésiter, elle enfonça la seringue pointue qu’elle tenait dans la jambe de celui qu’elle reconnaissant en tant que celui qui avait osé l’enfermer trois jours. Elle ne lui pardonnerait pas ces doses de calmants , alors elle n,avait aucun regret à voir cet homme s’effondrer sous les effets de ce qu’il y avait dans cette seringue. Suite à son attaque, les infirmières et divers assistants poussaient des hurlements tandis qu’elle profitait de cette diversion pour fuir. Elle se frayait un chemin dans les couloirs du plus rapidement qu’elle le pouvait mais son corps sentais progressivement les effets de la fatigue.La jeune femme continua son chemin mais sa vue commença à se flouter : elle avait du mal à marcher, tandis qu’elle entendait des cris au loin. L’armée devait être en route pour la maîtriser et elle ne comptait pas se faire attraper par qui que ce soit. Kira poursuit sa fuite jusqu’à ce qu’elle voie une fenêtre ouverte au fond d’une salle vide. Sans hésiter, elle glisse sa tête dans l’ouverture afin d’évaluer les risques actuels. Vu la hauteur, elle ignore si elle va survivre à sa chute amis avec le rapprochement de l’armée, elle s’élance avec précaution. La fatigue et la peur de mourir lui font perdre connaissance pour un court instant, mais elle est rapidement réveillée par le fracas des voitures. La sueur perlait sur son visage blême tandis qu’elle réalisait qu’elle avait amorti sa chute avec les ordures. La jeune femme soupire de soulagement mais, rapidement elle sentait une désagréable et poisseuse chaleur au niveau de l’un de ses flancs. Instinctivement, elle toucha délicatement l’endroit qui lui causait cette chaleur douloureuse. Lorsqu’elle leva sa main devant elle, sous un décor de crépuscule, Kira remarqua du sang frais.
Après s’être assurée que les militaires sont partis, elle se lève doucement afin de mieux cerner sa blessure ouverte à nouveau. Au-travers de son chandail blanc, le sang était visible, mais la plaie était moins sérieuse qu’elle n’y paraissait. Durant les récents conflits, elle avait été projetée contre une fenêtre qui avait éclaté sous le choc, suite au souffle d’une explosion d’origine criminelle. Elle esquissa un sourire, puis se dit que c’était bien la deuxième fois qu’elle quittait un bâtiment en utilisant une fenêtre, volontairement ou non. Peut-être que cela deviendrait une habitude et cela ferait une différence de plus entre les civils et elle-même. Un bruit la fit sortir de ses pensées, tandis qu’elle déchira un morceau de draps jeté afin de se faire un bandage de fortune. Elle serre des dents et retient un gémissement de douleur. Elle serre le plus qu’elle le peut afin d’enrayer l’hémorragie jusqu’à ce qu’elle soit hors de portée de qui que ce soit. Dans sa situation, elle se moque bien des risques d’infections, sa survie est cruciale.
La jeune femme continue son chemin pour éviter se faire capturer. Lorsque l’obscurité règne, elle remarque que les rues sont désertes et que l’attention de ses poursuivants est détournée par un bruit d’explosion vers l’ouest de la ville. Ses pas la mènent jusque sur les lieux où elle a eu sa blessure. Bien que l’endroit soit désormais nettoyé, l’odeur de brûlé et les débris demeurent sur ce qui avait été un petit commerce prospère.
Décidée à ne plus être impuissante face aux différentes querelles, elle sent une certaine ombre s’emparer de son âme. Sa nouvelle détermination va lui servir à devenir une femme forte et non une enfant fragile et facile à manipuler. D’une main, elle frôla sa blessure avant de reprendre son chemin d’un pas plus assuré malgré l’épuisement qui la gagnait progressivement. Elle s’éloigne de plus en plus de l’activité urbaine tandis qu’elle voit son parc préféré se rapprocher.
Puisqu’elle est hors de danger, elle se décide de se reposer sous un buisson tout près d’un vieil arbre croche. Elle sait qu’habituellement personne ne vient dans ce parc à une heure aussi tardive, alors elle peut récupérer de son énergie.
Soudainement, tandis que la jeune femme repense à d’agréables souvenirs de son bien-aimé maître, et que des images refont doucement surface dans son esprit. Les rêveries oscillent entre les sourires de son créateur rigolant gaiement et les sensations d’un passionné baiser partagé avec Vincent. Elle revoit encore son visage des millions de fois et la petite visite de nuit qu’il lui a faite pendant son séjour à cet horrible hôpital. C’est grâce à lui qu’elle a obtenu la force de se sauver.
Au moment où son esprit divague vers ses coéquipiers qui œuvrent dans l’ombre afin de libérer Amestris de la tyrannie de l’Armée. Elle ignore s’ils se soucient de son absence ou s’ils se posent des questions à son sujet. Elle se sentait apaisée mais, la sensation s’estompe rapidement tandis qu’un grognement de douleur la tire de son sommeil. Elle ouvre les yeux avec sursaut et sent immédiatement une forte odeur d’alcool. Elle se lève en sursaut et douloureusement afin de savoir qui est cet inconnu qui a osé troublé son calme. Au premier coup d’œil, il est imposant et semble se tenir à contrevent. Au vu de l’angle auquel il se tenait, elle ne pouvait pas le voir, mais elle sentait sa présence et son regard la dévisager. C’était presque comme si cet homme était un prédateur qui guettait une proie potentielle. La jeune femme ne se laissait pas intimider et déclara d’une voix qui se voulait menaçante et aussi froide que possible de quoi faire sortir cet homme de sa cachette.
-Montre toi au lieux de me regarder! Que me veux-tu au juste?
© Ban Silverleigh - Modification

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI)

MessageSujet: Re: Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI) Sam 18 Mar - 0:15
-Montre-toi au lieu de me regarder! Que me veux-tu au juste?

La voix de cette demoiselle fit sursauter le mercenaire qui sortit brutalement de ses réflexions. Bien rapidement, il replaça ses idées tout en réalisant que son interlocutrice était cette fameuse jeune humaine qui avait une odeur particulière. L’alcool qui couvrait son corps et qui lui brulait la jambe masquait une bonne partie de son odorat, mais il se fiait plus à ses autres sens que son nez. Il devait admettre qu’il était surpris qu’elle l’ait remarqué, mais Alas l’avait peut-être cherché à la dévisager ainsi quelques minutes.

Il se releva en grognant, puis sautilla de quelques pas jusqu’à être visible par la demoiselle aux cheveux sombres. Le reflet blafard de la lune le faisait paraitre encore plus imposant qu’il ne l’était en réalité. Vu la manière dont il se tenait, il ressemblait vraiment à un civil ivre et aucunement différent de la norme. La balafre sur son visage et son cache-œil trahissait un passé sans doute militaire ou du moins une certaine implication dans un conflit quelqu’onques.

- Vous vouliez me voir? Satisfaite d’avoir vu un ivrogne ? Maintenant puis-je retourner cuver mon alcool tranquillement ou vous allez me dire que je vous harcèle ou quelque chose du genre?

Sa voix sonnait plus agressive qu’il ne le voulait, mais il ne s’en souciait pas, tandis qu’il retomba sur ses jambes en raison de la douleur. Il n’avait jamais été doué pour cacher la douleur, mais il conservait son sourire nonchalant. Il prit quelques instants avant de se relever, feignant de n’être qu’un ivrogne. Il faisait exprès d’accentuer son titubement et sa gestuelle. Il devait corriger son erreur d’avoir été trop direct. La jeune fille ne devait se douter de rien. Alas ne voulait pas briser son jeu pour une erreur aussi bête.

- Hips…

      Son hoquet feint ne semblait pas du tout convainquant, mais il avait remarqué l’état de la jeune adolescente. Rapidement, il sortit une bouteille encore pleine de son sac et la déversa sur la demoiselle qui hurla de douleur sous l’alcool fort. Un jour, elle la remercierait sans doute de lui avoir désinfecté ses plaies, même si ses méthodes étaient un peu radicales. Alas était loin d’être un docteur, mais il était conscient des ravages que pouvait faire une infection. Il ne prenait jamais de chances, sauf si le blessé était un militaire œuvrant pour ceux qu’il détestait.

- Pas besoin de me remercier. J’ai juste tué votre future infection.

Il se posa ensuite contre l’arbre et se laissa redescendre en serrant des dents. Sa jambe lui faisait un mal atroce, mais il ne pouvait pas aller consulter un médecin de peut que la vérité se découvre. Une chimère imparfaite telle qui lui ne pouvait pas prétendre être humain. Il ne pourrait pas la retrouver dans son état actuel.  Sa situation était d’une ironie déconcertante : il cherchait une femme dont il ignorait jusqu’au nom. Sa seule piste était cette montre argentée et cette photographie sépia avec une note à l’endos. ‘’Réunis pour la vie.’’

- Une jeune fille ne devrait pas traîner près d’ivrognes à cette heure, vous pourriez vraiment vous attirer des ennuis.

Il eut un petit gloussement de rire à l’ironie de sa propre phrase, mais il n’avait pas pour habitude de revenir sur ses paroles et il ne changerait pas soudainement. Il avait beau être reconnu pour sa discrétion, il avait tendance à se sentir seul. Malgré que les lynx soient reconnus pour être des animaux solitaires, il restait une once d’humanité en lui. Et c’est cette humanité qui le poussait à adresser la parole à cette petite proie qui avait voulu le menacer, comme si cela pouvait fonctionner. Lui, qui n’avait ni nom ni identité réelle, qui errait en marge du monde, avait connu un enfer plus redoutable que ce qu’auraient pu s’imaginer les civils ignorants.

Il s’était fait dire une fois qu’il avait été malchanceux de survivre à la guerre. Cette personne qui avait ri de sa situation de cobaye ne pourrait plus rabaisser impunément son prochain. Avec un trou dans une orbite et une langue sortant par un trou remplaçant son larynx, il avait été envoyé six pieds sous terre et la chimère en était ravi. Un premier mort d’une longue liste qui grossissait à chaque attaque qu’il faisait. Évidemment, il choisissait soigneusement ses cibles. Il fallait inspirer la terreur et non éliminer la simple recrue. Alas voulait marquer ses ennemis et leur montrer qu’aucun n’était épargnés par sa vengeance.

- Enfin, ce n’est pas à moi de vous dire comment vivre votre vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
The Crow | Punching ball de Ban
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI)

MessageSujet: Re: Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI) Lun 27 Mar - 1:53

une lynx et un corbeau


Kira Even & Alas




-----------------------------------------------



Elle voyait doucement  cette personne  sortir de son ombre. Il s’agissait d’un homme  visiblement ivre, voire même un ivrogne au vu de son apparence aucunement soignée. Son odeur d’alcool était horrible et irritait encore plus ses narines d’aussi près.
- Vous vouliez me voir? Satisfaite d’avoir vu un ivrogne ? Maintenant puis-je retourner cuver mon alcool tranquillement ou vous allez me dire que je vous harcèle ou quelque chose du genre?
Sa voix semblait agressive, mais il semblait y avoir autre chose derrière sa façade. Il arborait un sourire niais aucunement rassurant. D’un coup, suite à un hoquet, son expression devint plus sérieuse, tandis qu’il se penchait devant elle. Il passa quelques instants à la fixer avec une surprenante lucidité, avant de sortir quelque chose de son sac. Kira avait été blessée suite à sa fuite d’un hôpital et le regrettait un peu, bien que ce fût sa seule solution pour qu’elle s’en sorte. La jeune femme  tentais  de dire de quoi,  mais , alors qu,elle ouvrait la bouche pour parler, elle surprit cet homme avec un énigmatique sourire en coin la fixer avec ce qui s,avérait être une bouteille d’alcool qu’il débouchait. Comptait-il la faire boire?
Elle eut sa réponse tandis qu’il vidait son alcool sur elle. Le liquide trempait sa blessure, ce qui lui causa une douleur atroce qui la fit hurler de douleur sur le coup. Instinctivement, elle serra des dents. Ses yeux étaient clos en raison de la douleur intense.
- Pas besoin de me remercier. J’ai juste tué votre future infection.
Sur le coup, elle se disait qu’elle allait tuer cet homme, mais la douleur se calma rapidement. La jeune femme respire doucement, alors qu’elle réalise les paroles de l’homme à la voix agressive.  Il venait de la désinfecter sans rien demander en retour. Tandis qu’elle ouvre doucement les yeux elle se décida d’observer en détail son sauveur.
Le premier détail qui la frappait était cet unique œil vert vif qui brillait d’une lueur attristée mais assez sombre, comme s’il dissimulait un terrible secret. Sous sa chevelure rousse se trouvait un cache-œil noir qui dissimulait une partie d’une cicatrice ancienne qui traversait son arête nasale. Il avait beau avoir un accent d’Amestris, quelque chose dans son apparence lui faisait penser à un étranger. Il y avait aussi quelque chose qu’elle qualifierait de presque animalier dans sa posture.
Elle passa quelques minutes à ne pas bouger, elle était concentrée à épier ce jeune homme qui semblait souffrir, même s’il tentait de le cacher. Il serrait les dents et tenait une jambe avec sa main. Debout, celui-ci était beaucoup plus grand qu’elle ne l’avait pensé. Il portait un demi-uniforme de mercenaire et un haut de civil. Il avait également un morceau d’uniforme noué autour de la jambe qu’il tenait.  Il semblait être dans la vingtaine bien que sa barbe mal entretenue rendait difficile l’évaluation de son âge.
Tout d’un coup, il posa son dos contre l’arbre qui était près d’eux avant de se laisser tomber doucement. Sa souffrance parut brièvement, surtout manifestée par de légers tremblements de sa part. Elle le fixait toujours, intriguée par ce faux ivrogne, puisqu’elle l’avait bien vu, cet homme n’était pas en état d’ébriété.
-Une jeune fille ne devrait pas traîner près d’ivrognes à cette heure, vous pourriez vraiment vous attirer des ennuis.
Il essayait de faire la conversation avec une maladresse apparente et cela la surprit au plus haut point. Elle ne pouvait pas s’empêcher de sourire en repensant à ce qu’elle avait fait dans la journée. Kira connaissait très bien les ennuis au vu du bordel qu’elle avait causé dans cet hôpital. Elle se lève doucement pour se tenir sur ses genoux avant d’approcher cet homme. Elle décide donc de lui parler puisqu’il ne semble pas agressif envers elle. Étrangement, elle se sent à l’aise avec lui.
-je te remercie!  Je ne savais pas que cet alcool pouvait soigner les infections! La prochaine fois, je tâcherai de me souvenir et pour ce qui est des ennuis,  je pense que j’en ai déjà et un de ces ennuis se trouve juste à quelques centimètres de moi.
© Ban Silverleigh - Modification

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI)

MessageSujet: Re: Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI) Lun 27 Mar - 22:15
-je te remercie! Je ne savais pas que cet alcool pouvait soigner les infections! La prochaine fois, je tâcherai de me souvenir et pour ce qui est des ennuis, je pense que j’en ai déjà et un de ces ennuis se trouve juste à quelques centimètres de moi.

À entendre cette jeune femme se justifier ainsi le fit éclater de rire de manière involontaire. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas entendu un commentaire aussi amusant et cette fois-ci, il n’avait pas réussi à dissimuler son émotion. Il ne se rappelait plus du son de son propre rire et cela le perturbait un peu. Maintenant que ce rire résonnait, il n’arrivait plus à se contrôler. La chimère ne devait pas être de bonne humeur sinon il perdrait entièrement sa façade.

Afin de ne pas briser d’avantage sa façade, il fouilla discrètement dans son sac avant de sortir une de ses lames propres qu’il enfonça dans sa jambe blessée. Son rire se muait en cri de douleur étouffé et son sourire se changeait pour une expression nettement plus sérieuse. La jeune remarquerait surement son changement d’expression, mais il préférait souffrir que de risquer la mort. Alas’ était un excentrique et il le savait pertinemment. Son instinct de survie se manifestait de manière souvent dangereuse.

- Vous avez raison… je suis une source d’ennuis pour vous… Vous devriez rentrer chez vous… surtout dans votre état.

Le rouquin se méfiait de tout le monde, mais il n’était pas un monstre, contrairement aux militaires. C’était pour cela qu’il demandait poliment à cette demoiselle de rentrer chez elle sans lui faire d’histoires. Malgré cette odeur qu’elle avait, il ne pouvait pas sauter trop rapidement aux conclusions. Il y avait de ces situations où il devait jouer son jeu jusqu’au bout. Le sang le tenait alerte et l’empêchait de faire de fausses manœuvres. Dans un sens, cette douleur lui était un sacrifice nécessaire pour atteindre ses objectifs.

Sa voix était agressive, mais hésitante. Tout comme un animal pris dans un piège, il cherchait à se cacher. Sa tendance à être trop tendre le perdrait surement un de ces jours. De toute manière, il n’était actuellement pas en mission, alors il pouvait se le permettre légèrement. La prudence lui était si importante qu’il pouvait en sacrifier sa mobilité. Il ne tomberait pas en mode discret, puisqu’il s’était montré clairement, mais, une fois reparti vers chez lui, il redeviendrait une ombre anonyme et presque invisible.

- Vous…ne devriez pas…aller en clinique pour…vos blessures? J’ai beau vous avoir désinfecté ça… la terre n’est pas ce qu’il y a de plus propre… Enfin… vous voyez, ce n’est pas de mon ressort…

Il lâcha un énorme soupir, tandis qu’il croisait ses mains poisseuses de sang derrière ses cheveux rebelles. Il pouvait paraître immature et insouciant, mais le jeune homme savait quand il devait être sérieux. Pour la cause qu’il chérissait, il était prêt à n’importe quoi. Il se moquait du nombre de sacrifices nécessaires, il estimait qu’un monstre comme lui devait empêcher d’autres monstres de se faire créer. Tant mieux si les militaires craignaient ses attaques. Il avait été effacé de ce monde et mettait ses couleurs sous la forme du sang qu’il faisait naître de ses victimes.

Le rouge de sa haine n’était pas si différent du rouge de ses victoires. Dans sa situation actuelle, il ne laissait que du rouge dans son sillage. Que ce soit par les explosions ou sa chevelure, tout tendait vers le rouge chez lui. L’animal qu’il était hésitait entre conserver les résidus de son humanité ou les chasser derrière sa façade. Pour l’instant, il se surprenait à étudier cette jeune fille blessée qui semblait s’intéresser à lui.

Il n’avait rien d’exceptionnel, hormis son attitude maladroite. Il serait plus prudent à l’avenir, du moins il essaierait. S’il voulait espérer se faire reconnaitre pour la cause qu’il défendait, il devrait clarifier d’avantage ses couleurs. La douleur qu’il s’était provoqué le faisait divaguer un peu, mais rien de trop grave. Il pouvait garder son jeu de l’ivrogne si jamais quelqu’un viendrait trop près de sa position.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
The Crow | Punching ball de Ban
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI)

MessageSujet: Re: Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI) Jeu 13 Avr - 18:21

une lynx et un corbeau


Kira Even & Alas




-----------------------------------------------



La jeune femme restait immobile à fixer ce jeune homme, lorsqu’elle détecta d’autres odeurs qui lui semblaient hostiles. Des pas se rapprochaient de leur position, par l’entrée est du parc plus précisément. Des voix criant des ordres au loin qui se rapprochent trop. Le jeune homme semble avoir aussi remarqué ces voix à sa surprise, mais il garde un air peinard.
D’un coup brusque, elle se redresse et repère des policiers militaires armés accompagnés de quelques médecins et infirmières. Ils sont là pour la traquer, elle en est convaincue. Ils cheminent vers sa position étant donné l’attaque qu’elle a fait sur l’un d’eux plus tôt dans la soirée. Elle serre les mains, puis ne prend pas le temps de réfléchir qu’elle tente de tirer l’homme avec elle.
Elle n’a pas envie qu’il se fasse arrêter pour complicité ou pire. Il n’est qu’un civil de passage qui lui a désinfecté ses plaies et qui ne l’a pas dénoncée. Même s’il ne comprend pas son geste, elle parvient à le tirer avec elle. Il boite, mais la suit finalement. Son expression a changé en entendant les jappements des chiens. Tel un animal terrorisé, il la suit sans dire un mot jusqu’à ce qu’elle le jette dans des herbes hautes. Elle se couche ensuite sur lui et couvre son odeur de boue ambiante.
Ce n’est qu’après qu’elle réalise la position et qu’elle rougit. Elle a le visage presque collé à celui de ce jeune homme, presque comme l’étreinte d’un couple amoureux. Manifestement lui aussi est gêné par la position. À sa surprise, son subterfuge fonctionne tandis que les policiers gloussent au loin avant de repartir malgré les grognements des chiens. Au bout de dix minutes après leur départ, la jeune chimère se permet enfin de se lever en respirant un bon coup. C’était de justesse.
Elle reporte son regard sur l’homme qui ne semble pas à l’aise puis elle lui dit d’une voix encore teintée de panique légère.
-Si l’on veut enlever la boue, il faudra prendre un bain dans ce lac. Je ne crois pas qu,aller à l’hôtel serait une bonne idée.
© Ban Silverleigh - Modification

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI)

MessageSujet: Re: Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI) Jeu 13 Avr - 20:27
Il n’avait rien compris aux dernières minutes écoulées et était extrêmement gêné par la situation. Une mineure qui l’écrase ainsi, il ne s’y attendait pas du tout. C’était presque comme si elle voulait le violer voire pire, vu qu’elle était manifestement une chimère. Mais bon c’était peut-être juste lui qui avait lu trop de littérature de bas étage qui trainaient dans le campement. En tout cas, elle semblait aussi mal à l’aise que lui. Il avait paniqué à cause des gros chiens mais ils étaient enfin repartis et ses instincts de lynx se calmaient enfin.

-Si l’on veut enlever la boue, il faudra prendre un bain dans ce lac. Je ne crois pas qu’aller à l’hôtel serait une bonne idée.

Le lynx se racla la gorge d’un coup, suite à l’affirmation de cette demoiselle, puis trouva une réponse raisonnable après mure réflexion. Il ne pouvait tout bonnement rester insensible au mot hôtel, alors son rougissement et son malaise s’accentua grandement. Alors, elle était réellement sérieuse avec son envie de le… Il secoua la tête et chassa cette pensée obscène de son esprit. Il trahirait sa bien-aimée sinon. Il devait se montrer raisonnable.

- Je vais me laver chez moi, merci de… erm… l’attention. Vous devriez rentrer calmement chez vous mademoiselle. Même si le danger est écarté pour l’instant vaut mieux ne pas rester ici. Visiblement je ne suis pas le seul recherché ici.

Il se releva en grinçant des dents, puis étira son dos douloureux. Il frotta ensuite sa jambe douloureuse avant d’aller récupérer son sac qui reposait accoté contre un arbre taché de son sang. Il jeta ensuite un œil à cette demoiselle de sa position. Sa vision se floutait en raison de la douleur, mais il n’abandonnerait pas pour si peu. Il n’allait pas encore rendre service aux civils durant la nuit. Ce n’était pas de ses affaires et il souffrait le martyre.

- Allez, faites attention à vous, je dois aller cuver mon alcool chez moi. J’ai du boulot demain!

Ensuite de quoi, il se dirigea vers une sortie du parc à pas très lents vu sa blessure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 231
The Crow | Punching ball de Ban
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI)

MessageSujet: Re: Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI) Ven 28 Avr - 18:35

une lynx et un corbeau


Kira Even & Alas




-----------------------------------------------



La jeune femme regardait ce jeune homme aux cheveux roux partir de son coté. Elle ne comprend pas pourquoi il doit partir de manière aussi précipitée pour la laisser seule. Cette fois, pourtant, elle n’avait rien fait de mal. Elle qui croyait comprendre la psychologie des garçons, et elle qui les croyait tous pareils, la voilà qui se confrontait avec un jeune homme qui ne réagissait pas comme elle l'aurait cru. Elle avait embrassé cette chimère de loup et croyait que tous les garçons seraient comme lui. Cet étrange rouquin avait quelque chose de bizarre et elle pouvait sentir une certaine souffrance dans son regard. Visiblement, il dissimulait quelque chose.

Elle se décide donc à le rejoindre et s’emparer d’un bout de son manteau. Elle ressent une étrange émotion vers ce jeune homme, comme si sa manière dont il parlait allait chercher quelque chose en elle. Ce n’était pas un sentiment romantique, mais bien quelque chose de plus complexe. Elle ressentait le besoin de l’aider, tout comme il l’avait fait pour elle. Elle tint fermement son manteau et se mit à lui souffler comme quoi il connaissait son secret. Elle lui dit ensuite qu’elle ne se méfiait pas de lui, car, bien qu’il était humain, il ne lui ferait pas de mal , car sinon, elle aurait déjà été morte.

Elle repensa au goût de son sang qui lui avait paru particulier avant de continuer à lui parler. Celui-ci ne répondait rien, visiblement soucieux. Il lui sembla même qu’il avait changé de personnalité, mais peut-être étais-ce juste son imagination. Kira mentionne donc le fait qu’elle ne pourrait oublier le goût de son sang et qu’elle sentait sa douleur. Il restait tout aussi soucieux , ce même air songeur au visage.

Elle prend une pause dans ses paroles et cherche quoi dire pour lui remonter le moral. Les feuilles automnales volaient au vent qui soufflait soudainement et, dans cette nuit presque noire, elle entendait les derniers bruits de la ville.  Le spectacle lui sembla d’un calme déconcertant tandis qu'elle reposait son regard sur son interlocuteur silencieux.

-Ecoute se que tu ma vus  tu dois sans doute te poser la question. Tu m’as aidée pour ma blessure  mais  je sais que toi aussi tu souffre.  Si jamais tu veux qu'on se voie  je te trouverais ou que tu soit.

La jeune femme voyait bien qu’il dissimulait un truc et elle comprit en voyant un éclat métallique dans la plaie de sa jambe. Il s’était fait tirer dessus et avait tenté de déloger la balle par ses propres moyens. Mais qui pouvait bien lui avoir fait une telle blessure? Elle se le demandait bien, mais si elle venait à apprendre l'auteur d’un tel geste, elle l’étriperait.

-Si jamais  tu souffre je pourrais t’aider je te donnerais mon bras ou ma jambe comme tu a soulager la mienne  ou mes yeux si tu a de besoin tu ma aider que je  voudrais aussi t'aider

Au bout d’un moment où il hocha silencieusement de la tête, elle se décide à lâcher son manteau et le laisser disparaître dans l’obscurité. Elle recule à son tour tandis que son corps se couvre progressivement de plumes ébènes et qu’elle laisse l’animal en elle se manifester. Rapidement, elle est transformée en corbeau et elle déploie ses ailes pour repartir vers le sud de la ville. Elle se doit de rejoindre ses camarades dans le quartier général des infiltrés.
Elle espère revoir cet énigmatique rouquin qui ne l’a pas dénoncée aux autorités et qui n’a pas eu peur en la voyant partiellement transformée.  Elle se pose près du point de rassemblement habituel et reprend sa forme humaine , affaiblissante en raison de ses blessures. Elle croise l’un de ses camarades qui remarque son état, malgré cette infection évitée grâce à l’alcool de cet étranger.

Elle n'a le temps que de demander l'aide de son médecin habituel avant que l’inconscience la gagne entièrement. Elle s'effondra dans les bras de son collègue, mais elle savait qu'elle serait sauvée. Fin
© Ban Silverleigh - Modification

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI)

MessageSujet: Re: Lynx et corbeau (Alas' et Kira) (FINI)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Croa le corbeau, pour vous servir ! [Fini]
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Trois chemins qui se croisent (PV Oeil de Lynx et Nuage de Cerisier)
» Enfin ! Baptême Petit Saule / Petit Corbeau
» Demande De Kira Hachi :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: PARC-