RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.

avatar
Messages : 31
Who am i !

La fine équipe ft Banou [ début 1914]

MessageSujet: La fine équipe ft Banou [ début 1914] Ven 24 Fév - 13:43
La fine équipe
ft. Banou

Meliodas traînait derrière lui une lourde caisse de matériaux que son maître avait commandé. Pour économisé la livraison Meliodas avait dû aller la chercher, non pas que ça lui déplaise il adorait se balader dans cette ville pleine d'animation. Rush Valley, il adorait cette ville, il aimait l'ambiance qu'il y avait, il aimait voir la naissance de tout ses bijoux qu'étaient les automails. Il tirait la ciasse traversant les rues bondées aussi bien de mécaniciens que de clients que de simples aventuriers. Il allait regretter tout ça après son départ prochain...

Il souriait son petit cochon nain sur l'épaule. En plus de se trimballer la caisse de son patron, il se trimballait aussi sa propre caisse à outil sur l'épaule, il avait dû passer chez un client juste avant de prendre le colis. Il inspira le bon air du Sud tout en remontant la rue principale. Il sifflait en marchant joyeusement dans les rues parlant à son cochon de temps à autres. Le grand soleil bien haut dans le ciel tapait sur les pauvres têtes des habitants.

«  Imagine le soleil te fait cuir Hawk ! Je pourrais te manger maintenant tellement que j'ai tellement j'ai faim!
- Quooooiiii ?! Me manger?! Mais nan! »

Meliodas riait de bon cœur en faisait parler son cochon, ça l'occupait sur son trajet et c'était amusant de voir que les gens autour le croyait réellement... que son cochon parlait. Jamais il ne s'en lasserait. Il regardait aussi les passant dans les rues, beaucoup n'étaient que des inconnus et le resteraient, bof, ça allait pas changer sa vie.

La rue était teeeeelleent longue pour arriver à la boutique de son patron... en plus il avait encore à aller s'occuper d'un autre client après ça. Heureusement qu'il était motivé le Meliodas pour faire tout ce qu'il avait à faire dans sa journée... surtout qu'à l'origine, le colis ne devait arriver que le lendemain, il fallait croire que les postiers étaient motivé plus que de raison...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 907
Silver Fox | The banished
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:
Test:

La fine équipe ft Banou [ début 1914]

MessageSujet: Re: La fine équipe ft Banou [ début 1914] Lun 20 Mar - 17:55
  • Ban Silverleigh
  • Dancho

La fine équipe.
Bwarf ce qu'il faisait chaud dans cette ville.... Ban n'aimait pas trop ce coin d'Amestris, bien qu'il n'avait pas encore tout vu du pays, il avait déjà une préférence pour les campagnes de l'Est. En cette magnifique journée ensoleillé, il venait tout juste de débarquer de la gare à la recherche d'un mécanicien. Bien entendu ce n'était pas pour lui, mais pour un client. L'homme l'avait généreusement payé pour aller dans le sud et récupérer un automail pour lui. Les humains avaient de drôles de façons de remplacer leurs membres perdus.

Le renard se mit à bailler fortement en déambulant dans les rues. C'est fou ce qu'il y avait comme monde dans ce coin pourrave. Tous les passants se bousculaient pour tenter de rentrer dans une boutique et obtenir les dernières créations des fabricants du coin. Pff, n'importe quoi. Le grand type habillé de rouge continua de marcher, un morceau de papier dans la main. Il se mit à zieuter les noms des commerces en espérant trouver le bon très rapidement. Mais au bout d'une heure et en ayant fait le tour de la ville, il ne trouva rien du tout.

« Raah bordel, je suis nul pour se genre de chose ! »

Il s'arrêta et poussa un long soupire tout en se grattant la tête de sa main droite. Il devait peut-être demander à quelqu'un. Il s'approcha alors d'un commerçant dans la rue principale et à peine qu'il ouvrit la bouche que ce dernier fonça sur lui pour prendre ses mesures. Le renard cligna des yeux en observant l'homme moustachu lui tourner autour.

« Je ne viens pas pour moi, je cherche un fabriquant. »

Grognant presque silencieusement, il montra le bout de papier et l'attitude de son interlocuteur changea du tout au tout.

« Désolé, mais je ne montre pas où se trouve la concurrence ! Vas chercher par toi-même !»

Heiiiin ?! Sérieusement ! Il venait de se faire renvoyer vers l'arrière par ce type qui lui demanda de partir. Il ne demandait qu'un renseignement ! Bordel... En reculant, il montra les crocs et entendit soudainement un jeune garçon parler juste à côté de lui. Ban tourna la tête et vit un blondin traînant une caisse. Rien de spécial. Puis ce fut le choc de sa vie. Sur l'épaule du garçon, se trouvait un petit animal rose et....qui venait de lui répondre. La chimère cligna des yeux plusieurs fois avant d'étouffer un hurlement.

« Co-comment c'est possible un truc pareil ?! »

Ni une, ni deux, l'argenté se précipita vers le jeune homme et le stoppa en plaçant son pied sur la caisse qu'il traînait.

« Hey ?! Ton truc-là.... il parle po-pour de vrai ?!  »

DANCHOOOO
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 31
Who am i !

La fine équipe ft Banou [ début 1914]

MessageSujet: Re: La fine équipe ft Banou [ début 1914] Sam 15 Avr - 21:55
La fine équipe
ft. Banou

Meliodas était repartit dans une grande conversation philosophique avec son cochon nain de compagnie au sujet de bouffe. C'était absolument passionnant et enrichissant comme conversation, surtout pour passer le temps à traîner sa caisse à travers la ville. Caisse qui se stoppa d'un coup. D'un coup.... Meliodas tourna la tête pour vers un mecs immense comparé à lui, un pied posé sur sa caisse le regarder et cligner plusieurs fois des yeux avant de faire un sourire éclatant

"Ouais !! Il parle évidemment ! Dit bonjour Hawk !

" Bonjour!"

Meliodas regardait la réaction du gars avec amusement les yeux brillant se retenant de rire. Ils tombaient tous dans le panneau. A mourir de rire. Meliodas adorait jouer à ce petit jeu innocent et à chaque fois les gens pensaient que son cochon parlait. Un cochon parlant.... comme si ça existait vraiment.

Le jeune mécanicien se passa une main sur le visage, bon Dieu cette chaleur était insupportable même si il travaillait ici depuis... un long moment s'était chiant. Surtout avec tout les automails en métal qui chauffent au soleil, ça augmentait drastiquement la chaleur ambiante et son seul refuge était un grand verre d'eau gardé miraculeusement froid pour survivre. Mais il ne s'en plaignait pas pour autant. Il faisait ce qu'il aimait et ça c'était cool.

Le petit blond leva la tête détaillant le grand albinos. Il était grand. Très grand. Très très grand... comparé à lui... qui était petit. Et il était marrant aussi et il paraissait cool. Mais le plus insolite, s'était sa tenue rouge... Pas commun ça... Mais bon lui non plus parfois n'était pas très « commun » notamment si on abordait le sujet de l'animal de compagnie. Un animal cependant franchement cool qui parle ! Enfin qu'il fait parler mais c'est qu'un détail.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 907
Silver Fox | The banished
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:
Test:

La fine équipe ft Banou [ début 1914]

MessageSujet: Re: La fine équipe ft Banou [ début 1914] Mar 18 Avr - 15:11
  • Ban Silverleigh
  • Dancho

La fine équipe.
Ban semblait complètement paumé dans cette ville. Il était jamais venu dans ce coin d'Amestris depuis son arrivée dans le pays. Voulant voir du pays et se faire un peu d'argent afin de survivre, il était servit avec son travail de mercenaire. Bien qu'il faisait tout et n'importe quoi, ça lui permettait quand même d'être assez libre de ses mouvements. Cette fois, on lui avait demandé d'aller récupérer une commande pour un automail. Une sorte de prothèse en acier pour remplacer un membre. Son client lui avait indiqué où le trouver ainsi que le fabriquant que le renard devait voir. Pour une fois, pas une seule baston en vue. Cela lui changeait tellement... Pas d'action, juste de la parlote sans grand intérêt.

La chimère avec les cheveux mi-long, tombant sur ses épaules, marchait dans les rues poussiéreuses, lorsqu'il entendit un jeune garçon parler à un...cochon. Sérieusement ?! Ce qui était le plus surprenant, c'est que la bête toute rose lui répondait ! De la magie ? Ban n'avait jamais entendu un animal parler de sa vie. Il fut donc intrigué et rattrapa le jeune garçon blond qui traînait une caisse. L'homme habillé d'une drôle de manière stoppa le blond et son animal en posant son pied sur la caisse et cligna des yeux en fixant l'animal et son propriétaire à tour de rôle. Impossible ! Il devait y avoir un truc ! Toutefois la réponse de l'humain sema la discorde chez le renard.

« Quoi ?! Sérieusem... Euh... Bonjour. »

Le banni d'Aerugo écarquilla les yeux. Peut-être qu'il venait de trouver quelqu'un d’exceptionnel dans ce trou paumé ! Il devait donc tenter de lui demander de l'aider à trouver la boutique qu'il recherchait depuis de longues heures, mais avant tout... Le grand aux yeux pourpres retira son pied de la caisse et marcha quelques pas pour se retrouver devant eux avant de se laisser tomber en avant, penchant le haut du corps en avant pour s'incliner.

« Je n'ai jamais rencontré quelqu'un comme vous ! Permettez-moi de vous appeler maître. Car vous êtes un être divin, Hawk-sama ! »

Pendant un long moment, il ne releva pas la tête. Il se foutait bien de se faire remarquer par les gens autour de lui, mais il devait montrer son respect à cet animal hors du commun. Finalement, le mercenaire releva la tête et se redressa lentement. Il continua d'observer avec un air sérieux l'animal avant de porter son attention sur le blond.

« Si vous m'aider à trouver l'endroit que je cherche, je peux vous aider à transporter cette caisse. Votre humain doit avoir du mal, au vue de sa taille. »

Oui, oui... Il s'adressait directement au petit cochon et non pas au petit blond. Désespérant, n'est-ce pas ? Il faudrait peut-être lui dire que le cerveau de la bande n'était pas un petit animal de quelques centimètres... Bien que Ban était prêt à croire jusqu'à la mort que ce Hawk était un être magique et doué du don de parole. M'enfin, il tendit finalement son morceau de papier à l'humain de petite taille avec cette fois un grand sourire sur les lèvres. L'argenté alla ensuite attraper la caisse pour la soulever du sol et la coincée sur son épaule droite, la tenant d'une main. Il pouvait bien aider ce pauvre petit animal tout rose qui semblait avoir de la peine à tirer cette caisse avec un humain si faible à ses côtés.  
SHISHOOOOO
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 31
Who am i !

La fine équipe ft Banou [ début 1914]

MessageSujet: Re: La fine équipe ft Banou [ début 1914] Mar 20 Fév - 12:16
La fine équipe
ft. Banou

La journée de Meliodas avait parfaitement bien commencée, elle avait commencée comme une journée qui n'aurait dû avoir aucun événement étrange. Une journée banale pour un apprenti mécano et son petit cochon de compagnie. La tâche était ardue mais il s'en contentait appréciant énormément ce qu'il aimait.

Aussi voir cette grande silhouette longiligne face à lui changeait totalement la journée lambda qui était prévue dans son emploi du temps. Le jeune homme avait compris que tout ses plans étaient chamboulé... enfin c'est pas comme si il en avait beaucoup de prévu non plus. Il devait juste livrer la caisse et faire une révision mais c'était déjà énorme par cette foutue chaleur.

Ses yeux brillaient d'un amusement certain pour le grand homme qui semblaient être retourné en enfance face à son petit Hawk. Le petit cochon regardait Ban avec un regard bovin sans rien comprendre au manège et cette situation amusait beaucoup le petit blond qui continuait le jeu instauré.

« Bonjour... »

Meliodas observait la réaction de Ban avec énormément d'attention. Ce mec ressemblait à une armoire à glace face à lui et pourtant... pourtant il réagissait comme un gamin de 3 ans. Là où moult personnes auraient cherché à comprendre comment le cochon faisait pour parler, lui semblait subjugué et y croire dur comme fer. Et Meliodas avait du mal à contenir son hilarité... appeler son cochon « maître » on aura tout vu... Et pourtant il le faisait l'argenté ?! Il aura tout vu.... Oh.... Mais.... autant continuer le jeu tellement c'était amusant

« Ce serait bien aimable oui d'aider Meliodas à porter la caisse elle semble lourde »

Le petit blond s'appelait rarement lorsqu'il faisait son cochon mais il se devait de tenir le rôle ! Au moins il pourrait songer à une reconversion si son job de mécano ne marchait pas... Le blond s'écarta un peu pour que le grand gaillard puisse prendre la caisse et sourit aimablement en regardant l'adresse sur le papier.

« Ça c'est ma boutique! »

Enfin celle de son maître..... mais la sienne aussi quoi... hein... mais il se comprenait. C'était franchement un gros hasard de croiser un gars qui cherchait sa boutique. Le sourire du petit blond barrait tout son visage sous la joie d'avoir un nouveau client. Il espérait pouvoir s'en occuper ! Il savait que désormais il pouvait s'en sortir... sous l’œil bienveillant de son maître mais quand même qu'il pouvait gérer des client. Son maître avait de nombreuses fois complimenté ses prothèses et en avait même vendu alors aujourd'hui il se devait d'en vendre une à ce mec !

Mais avant il fallait quand même se présenter... ok le gars connaissait le nom de son cochon mais peut-être n'avait-il pas fait attention lorsqu'il avait dit son prénom. Après tout il l'avait dit au milieu d'un phrase dite par un cochon nain de compagnie.... Et il voulait aussi connaître le nom de ce mec.

« J'm'appelle Meliodas D'Hoffrin et le cochon Hawk... mais ça tu le sais. Et toi ? »

Meliodas s'amusait énormément de la situation. Ce gars lui semblait vraiment sympathique !
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 907
Silver Fox | The banished
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:
Test:

La fine équipe ft Banou [ début 1914]

MessageSujet: Re: La fine équipe ft Banou [ début 1914] Dim 8 Juil - 17:10
  • Ban Silverleigh
  • Dancho

La fine équipe.
De la magie, cela ne pouvait pas être autrement. Comment un cochon nain pouvait-il parler ? Est-ce qu'il était aussi une chimère comme le renard ? Pouvait-il prendre forme humaine ? Le monde était vaste et Amestris gardait bien ses secrets. Même si Ban avait voyagé pendant de longues années, allant un partout pour accomplir ses contrats, il avait encore beaucoup de choses à apprendre. Cela n'avait plus rien avoir avec les livres qu'il lisait en étant enfant. Ce pays était encore bien mystérieux et grand. Même après quelques années à fouler ces terres, il n'avait pas trouvé ce qu'il cherchait le plus au monde : L'amour de sa vie.

Cette petite fille aux cheveux blonds et au regard d'émeraude. Celle qui avait émerveillé son existence pendant sept jours. Les meilleurs moments de sa piètre existence, des souvenirs dont l'homme se raccrochait encore pour survivre dans ce monde qu'il haïssait. Le renard qui avait perdu son humanité depuis qu'il avait croisé la route de ce type... Le jour où on lui avait promis un bel avenir, pour finalement vivre dans un cauchemar sans fin, marchant sur une route remplie de cadavres. Les humains... Tous des enfoirés pour la plupart. Tous voulant obtenir de la puissance et de la grandeur en utilisant les faibles. Modelant ainsi le monde dans les ténèbres et le désespoir.

Malgré tout, le mercenaire devait bien l'avouer que tous les humains n'étaient pas à mettre dans cette catégorie. La preuve avec ce petit garçon blond et son drôle de cochon. Lorsque le renard argenté posait les yeux sur lui, il ne ressentait pas la même chose. Au contraire, il avait envie de lui faire confiance pour une raison qu'il ignorait totalement. Ce n'était pas parce qu'il était un simple gamin... Il y avait quelque chose d'autre que l'homme en cuir ne savait pas vraiment expliquer sur le moment. Lui qui ne faisait confiance à personne, pour une fois, il ne ressentait aucune animosité. C'était étrange.

Lorsqu'il tendit le morceau de papier au gamin, le banni d'Aerugo jeta des petits regard à l'animal rose et affichait un grand sourire. Il était fasciné par cette bête. Ce cochon était un être supérieur, devançant les humains et peut-être même les dieux. D'ailleurs, l'idée que Hawk soit une divinité lui traversa l'esprit pendant quelques secondes, jusqu'à imaginer une sorte d'endroit remplie d'être comme lui, étant acclamé par les humains et recevant des offrandes. Oui, Ban avait l'imagination fertile. Il avait gardé son âme d'enfant. Une époque où il passait son temps à croire aux monstres et les contes de chevalier. Puis, il fut ramené de sa rêverie par la voix de l'humain qui lui indiqua que l'adresse correspondait à son lieu de travail.

« Sérieusement ?! Ah bah, on peut dire que tu tombes bien !»

Sans tarder, la chimère s'approcha de la caisse pour la prendre dans ses deux mains et la soulever du sol poussiéreux comme si cela ne pesait rien du tout. Ce qui était le cas pour lui. Avec sa force, il pouvait amplement en porter cinq des comme ça. Son regard se posa par la suite sur l'humain et il afficha un grand sourire sur son visage de renard. Il était content d'avoir croisé la route de ces deux-là. Au moins, il ne pourrait plus se perdre et récupérer l'objet de sa quête afin de toucher le pactole. C'est alors que le marmot se présenta enfin par lui-même et de nouveau son animal avant de lui demander son identité. Il était rare que quelqu'un s’intéresse à lui. Cette sensation étrange lorsqu'on a l'impression d'avoir enfin rencontré quelqu'un qui pouvait devenir important. C'était quelque chose de rare chez le mercenaire.

« Moi c'est Ban ! Ban Silverleigh. Je suis un mercenaire et mon client m'envoie chercher un truc dans ta boutique. Il va me payer une petite fortune pour ce truc. »

Sans même savoir où il devait aller, l'argenté commença a avancer avec la caisse entre les mains. Puis au bout de quelques pas, il s'arrêta pour se tourner dans la direction du blond et du cochon.

« Hey maître ? Passez devant. Je ne voudrais pas marcher devant vous. Ce ne serait pas respectueux de ma part. »

Il ne savait pas où aller. C'était surtout pour cela qu'il demandait à être guidé. Puis, il porta son attention sur l'humain et toujours avec son grand sourire, il attendit qu'il remonte à sa hauteur pour taper un peu la causette Pour une fois qu'il pouvait prendre le temps de papoter pendant une mission sans être dans un bar à moité bourré.

« Alors comme ça, tu fais des machins pour remplacer des membres perdus ? Tu dois être un petit génie pour arriver à faire des trucs comme ça, non ? Dommage que je ne suis pas aussi doué, si ça payait bien, j'aurai voulu faire ça aussi. Krikrikri. Vous me fascinez les humains ! »

894 mots
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

La fine équipe ft Banou [ début 1914]

MessageSujet: Re: La fine équipe ft Banou [ début 1914]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» On ne tase pas les esquimaux ! [Darcy & La fine équipe!]
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Réorganisation de l'équipe modératrice
» L’équipe de « Repons Peyizan » prépare déjà l’investiture de Michel Martelly, se
» Tarte fine abricots/frangipane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SOUTH CITY :: LE SUD :: RUSH VALLEY :: RUES-