RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 49
Who am i !

Silence ! [PV Elyes]

MessageSujet: Silence ! [PV Elyes] Dim 16 Oct - 16:56
Quand elle le regardait, elle voyait le néant. Un néant éternel dans lequel des milliers de questions se perdaient. Elle le connaissait. Un peu. Mais sa voix, elle ne l'avait jamais entendu. Car dès que cet homme était en face d'elle, il ne parlait pas. Il se contentait de la fixer, les doigts repliés dans les paumes, la mâchoire serrée. On aurait dit qu'il souffrait.
Mais Gracia le remercia d'être passé et elle referma la porte dans son dos. L'ombre de celle-ci passa sur le visage d'Elysia, qui ne cessait de fixer l'endroit où se tenait l'homme. Son nounours contre le sol, suspendu d'une patte, Elysia le ramena contre sa poitrine. Ce nounours avait un nom. Mais c'était secret. Personne ne devait savoir. Pas même maman. Il n'y avait que Papa qui savait.

«C'était qui le monsieur ? »

La voix d'Elysia transperçât le lourd silence. Gracia s'agenouilla pour lui faire face avec une extrême lenteur.

« Un ami de papa. »

Elysia plissa les yeux, une moue septique déformant ses grosses joues. Elle essayait de se rappeler de son visage. Si c'était un ami de Papa alors elle devait le connaître. Pourtant, rien ne lui revint.

« C'est quoi son prénom ? »

Maman esquissa un sourire en battant des cils. Elle sous-entendait de cette manière que ce n'était pas la première fois qu'elle répondait à cette question :

« Roy. »

Elysia fixa aussitôt son nounours. Elle attendit qu’il lui affirme puis elle releva les yeux sur sa mère, hochant la tête, un sourire aux lèvres. Ça y est, elle se souvenait. Elle tourna le dos à Gracia, en courant dans sa chambre. Sans grâce, elle fonça dans le lit avant de l'escalader pour déposer sa peluche contre le coussin. Ce sera bientôt l'heure du goûté.

« Roy. Roy. Roy ! Chantonna-t-elle. »

Elle roula sur le lit pour atterrir de l'autre côté. Elle avait l'habitude. Les deux mains accrochées à la table de chevet, elle redressa la tête, le regard rivé sur le cadre photo.

« Ton ami, il est venu ! S'exclama Elysia. »

Elle attrapa le cadre photo et s'agenouilla sur le sol, le dos calé au lit.

« Papa ? »

La photo à l'intérieur du cadre les représentait tous les trois ; Gracia, Maes et Elysia. Cette dernière était dans les bras de son père. Elle aimait beaucoup cette photo. Elle lui permettait de ne pas oublier son visage. Car malheureusement, Elysia avait beaucoup de mal à se souvenir de toutes les fois où elle avait vu Papa. Car Papa travaillait tard. Elle se souvenait l'aimer avec beaucoup de tendresse. Même si elle ne savait pas pourquoi.
Elysia embrassa le cadre photo et prit son nounours sur les genoux. Elle le fixa longuement comme si elle lui parlait sans avoir besoin d'ouvrir la bouche.
Cela faisait combien de temps que Papa n'était plus là ? Elysia compta sur ses doigts. Elle comptait le nombre de jours où Maman lui avait offert le nounours. Elle se souviendra en revanche, toute sa vie de ce jour.
Mélancolique, elle oublia cette sensation quand Gracia lui demanda de venir dans la cuisine. Elle courut, peluche en main, pour attraper son goûté disposé sur la table. Sa mère l'avertit de manger correctement. Ce qu'elle fit. Après quoi, une idée totalement incongrue émergea dans son cerveau :

« Je veux lire « Le méchant petit canard ». Je peux ? »

Gracia, agréablement surprise hocha la tête avant de grimacer. Visiblement elle venait de ce souvenir que ce livre était un emprunt à a bibliothèque. Elle regarda longuement sa fille, anticipant la journée. Puis elle affirma qu'elles iront là-bas. Le goûté terminé, Elysia fut affublée de son gros manteau d'hiver.

Elles marchèrent jusqu’à la bibliothèque. Dès lors qu'elles rentrèrent à l'intérieur, Gracia fut ferme sur les règles à respecter. Il fallait que la jeune fille soit silencieuse, polie et calme. Elysia hocha vigoureusement la tête en s'exclamant fort :

« D'accord ! »

Elle n'avait pas tout à fait assimilé le mot « silencieuse ». Sa main engouffrée dans celle de sa mère, elles passèrent devant les portes surveillées de la partie privée des alchimistes d’État. L'endroit semblait solennel, mais elle n'y fit pas plus attention et poursuivit son chemin.
Quand Gracia « lâcha » Elysia dans la partie publique, celle-ci se mit aussitôt à courir ! Elle savait où se trouvait le fameux livre. Mais c'était sans compter le barrage de jambes droit devant ! Elle percuta quelqu'un de plein fouet et rebondit en arrière. L'enfant n'eut pas mal du tout mais venait de se rendre compte qu'elle avait peut-être fait une bêtise. Ses yeux lui piquèrent. Elle referma ses doigts sur le nounours en levant ses prunelles vertes sur le « barrage ».
Allait-il la sermonner ? Hurler ? Ou bien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Who am i !

Silence ! [PV Elyes]

MessageSujet: Re: Silence ! [PV Elyes] Mar 18 Oct - 12:27
Voilà un moment qu'Elyes songeait à se renseigner davantage sur les chimères et la façon dont ils sont créés par l'alchimie. Il ne se basait pas simplement sur ce qu'il pourrait obtenir, mais aussi par ses expériences, ce que les gens pensent d'eux et la façon dont ils sont traités. La meilleure façon de le savoir serait d'être en contact avec l'un ou l'une d'eux. Malheureusement pour le moment, il n'a pas vraiment eu la chance de rencontrer une personne chimérique. Quoi que la tortue qu'il avait rencontrée il y a un petit moment déjà pourrait peut-être en être une.

Il pensait aussi au fait qu'il était au service de renseignements et qu'il pourrait s'en doute avoir des infos dans les dossiers qu'il y avait. Si bien qu'il lût tous les dossiers qu'il pouvait et dont il était autorisé à accéder. Hélas, il n'avait pas lu grand-chose qui relatait de la création des chimères ou des relations qu'il pouvait avoir avec les gens. Il soupirait, car il y passait une grande partie de ses journées en ce moment, en plus du travail qu'il faisait pour soulager le poids qui incombait à sa chef Evans. La fatigue accentuait aussi son soupir qu'il avait eu plus tôt. La raison étant qu'il ne dormait presque plus. Pour lui, s'était une bonne raison de ne pas dormir, mais il fallait qu'il dorme pour être en forme. Or, alors qu'il reprenait la lecture d'un dossier dans son bureau la veille au soir, il finissait par s'endormir sur la pile qu'il avait.

Ce sommeil était pour le moins très réparateur. Mais Elyes, à son réveil, remarquait le désordre sur son bureau ainsi que l'heure sur sa montre à gousset d'alchimiste. Il était en retard pour se rendre à la bibliothèque. Soupirant encore d'avoir trop dormi, il rangeait la pile en désordre avant de sortir de son bureau et se diriger en dehors du QG des alchimistes. Peut-être aura-t-il plus de chance d'en connaître un peu plus. Mais, il est vrai qu'il n'était pas très doué pour trouver les bons dossiers. Quoi que dans un sens, cela lui permettait aussi d'en savoir plus sur des choses dont il ne savait rien. Tout savoir est bon à prendre.

Quoi qu'il en soit, il arriva enfin à la bibliothèque et en montrant sa montre à gousset, il demanda quelques livres qui pourraient l'intéresser. Il les avaient déjà réservé par téléphone pour la journée. La bibliothécaire lui passait les trois livres et il la remercia. À la suite de cela, il se dirigeait vers une table de libre lorsqu'il sentait que quelque chose le percutait. En se penchant, il remarqua une petite fille et son visage lui disait quelque chose. Il se souvenait alors qu'il s'agissait de la fille de Hughes. Souriant, il posa une main sur le sol en face d'elle et faisait une petite figurine de glace ressemblant à son père. " Fais attention la prochaine fois, d'accord ?" Il lui souriait en allant s'asseoir un peu plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Who am i !

Silence ! [PV Elyes]

MessageSujet: Re: Silence ! [PV Elyes] Ven 21 Oct - 12:12
L'adulte se pencha vers elle et ses yeux se remplirent de larmes avant même qu'il n'est dit quoi que ce soit. Il avait un visage creusé et semblait sombre. Mais Elysia était simplement très basse par rapport à son visage qui lui fit de l'ombre. Gracia arriva juste derrière elle, son sac contre l'épaule et se confondit instantanément en excuses :

« Je vous prie de l'excuser, Monsieur. Chérie, je t'ai déjà dis de ne pas courir dans la bibliothèque. »

Gracia avait bien vu que sa fille n'avait pas de mal. Juste beaucoup de peur. Cependant l'homme en face d'elle l’émerveilla soudainement ! Il posa sa main sur le sol et une figurine à l'effigie de papa, ressortit. Gracia resta sans voix mais Elysia… Elysia hurla de joie !!
Elle prit la figurine à pleines mains avant de brusquement la lâcher tant elle était froide. Gracia démontra alors des réflexes surhumains d'une maman ; elle glissa à genoux à côté d'elle, rattrapant la figurine entre ses deux paumes !
Elle savait que si cette minuscule figurine se serait brisée... Ce serait alors un véritable chagrin pour l'enfant. Elysia qui avait refoulée ses larmes, fendit ses joues en deux dans un sourire éclatant ! Elle sauta dans les bras de sa maman et prit la figurine avec minutie. Elle ne vit pas tout de suite l'homme qui s'installait à une table tant elle restait figée sur l'objet dans ses mains. Quand bien même la matière était froide et lui piquait le bout des doigts, elle se refusait de la poser, scrutant le visage de son papa.
Gracia lui embrassa la tempe, son sourire collé contre sa joue :

« C'est papa, souffla-t-elle dans son oreille. »

Elysia restait sans voix, observant les détails. Des détails qui paraissaient futiles mais pas pour elle. Tout était important à ses yeux ;  le nez, la bouche, les yeux. Les lunettes, les mains, les cheveux...
C'était pure magie ! Car Elysia ne connaissait pas encore le principe de l'alchimie !
La jeune fille se retourna instantanément vers le monsieur et le chercha du regard. Gracia sentit l’afflux de sentiments qui se départageaient dans la petite tête de sa fille et la mit aussitôt en garde ;

« C'est une bonne chose que tu veuilles le remercier mais tu parles doucement et tu ne fais pas de bruits, d'accord ? »

Elysia hocha la tête et lui murmura à l'oreille, lui soufflant au visage :

« D'accord !! »

Pour elle, c'était une mission. Mais ses doigts étaient vraiment gelés. Gracia lui prit la figurine des mains en lui promettant de la garder pour elle. Rassurée, l'enfant partit à la recherche de l'alchimiste. Elle marchait, à pas de loups avec une discrétion affûtée, effleurant les jambes qui passaient à ses côtés et n'entendant pas les personnes qui lui disait bonjour. Soudain, elle le vit et entama une course dans sa direction. C'est alors qu'elle se souvint qu'il lui fallait être discrète  et elle s’arrêta net !
La langue entre les dents, elle ne put réprimer le sourire qui coulait sur ses lèvres. Doucement elle s'approcha et tendit la main vers lui. Il était assis et elle avait peur de le déranger mais c'était moindre par rapport à l'envie fugace de lui parler, de le remercier !
Elle se rappelait poliment qu'il ne fallait plus hurler, aussi chuchota-t-elle ;

« Monsieur... Monsieur ?! »

Elle se passa la langue sur les lèvres comme si ceci suffisait à éteindre le son un peu fort d'entre sa bouche. Elle contourna la chaise et vint se poster de l'autre côté  de l'alchimiste :

« Vous.. T... V... T'es un magicien ?! »

Elle ne savait pas conjuguer verbalement, aussi s'autorisa-t-elle à le tutoyer en espérant que ceci le froisse pas. Elle n'y pensait pas vraiment, cela dit.  Elle se contentait de le fixer, des étoiles bondissantes dans les yeux ! Dans un coin de sa tête, le visage de mère s'imprimait, lui rappelant de ne pas faire de bruit. Dans un autre, tout un monde féerique se mit en place et elle déposa son nounours sur la table en levant les bras vers le monsieur. Elle l'invitait à la prendre sur ses genoux car avait très envie de savoir ce qu'il faisait !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Who am i !

Silence ! [PV Elyes]

MessageSujet: Re: Silence ! [PV Elyes] Lun 9 Jan - 16:50
Elyes était partie s'asseoir un peu plus loin en ayant pris soin de prendre quelques livres traitant sur les chimères et autres hybrides. Il en existait peu dans cette bibliothèque et bien que cela soit maigre, il n'était pas question qu'il ne le lise pas. Bien au contraire, tout les informations qu'il pouvait emmagasiner, il le ferait. Et ce dans le but de comprendre comment ils ont pu être créer et la façon d'inverser la transmutation. Elyes avait pu lire par le passé un sujet relatant les chimères, mais cela était assez vague et confus. Malheureusement, il n'a plus jamais retrouvé cette ouvrage, ce qui le navrait profondément.

Lisant avec attention le livre, Elyes semblait déconnecté de la réalité, comme si... plus rien n'avait d'importance hormis cette ouvrage. Il lisait les pages l'une après l'autre avec une soif d'apprendre aussi féroce qu'un appétit d'ogre. C'est peu dire son envie d'en savoir plus au sujet des chimères. Plus il lisait ce livre et plus sa soif s'agrandissait. Son envie de se cultiver était aussi profond qu'un gouffre sans fond. Puis, il s'arrêtait un peu à une page où quelque chose l'intriguait. Ce n'était pas une partie vraiment importante en soit, mais la complexité de la phrase l'avait fait réfléchir. Quelque chose ne semblait pas aller avec le reste de ce qu'il avait lu.

Alors qu'il cherchait à comprendre cette phrase, quelqu'un l'appelait. Il se tournait, mais nne voyait personne et lorsqu'il retournait sa tête pour le mettre face à son livre, il remarquait la fille Hughes en face de lui. Ce qu'elle lui disait alors le faisait rire. Il mit sa main devant sa bouche en souriant. Changer sa façon de faire en prenant une pause ne pouvait pas lui faire de mal. Après tout, trop réfléchir n'est pas bon non plus. Il se levait donc de sa chaise et allait vers la petite fille en la soulevant et la mettant sur lui lorsqu'il s'assied. " Et si je te dis que j'en suis un ?"

Il posait alors sa main sur la table et lui faisait une sculpture, une miniature d'elle et sa maman se tenant la main. Certes, ce n'était pas du grand art, mais au moins cette figurine pourra durer dans le temps. Il avait luire la table en créant cette sculpture de glace et en levant petit à petit sa main, celle-ci prenait forme. Après quoi, il laissait le chef d'oeuvre sur la table. "Cela te plaît ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Who am i !

Silence ! [PV Elyes]

MessageSujet: Re: Silence ! [PV Elyes] Mer 18 Jan - 19:22
" Et si je te dis que j'en suis un ?"

Cette interrogation répondant à une autre, même si ce n'était pas une véritable question, était frémissante. La magie existait donc ?
Elysia avait le cœur qui battait à cent-milles percussions tant son émerveillement fut à son comble.
Elle ne connaissait pas le terme de l'alchimie. Ça lui était égal, d'ailleurs. La magie, en revanche, avait un goût plus doux et moins savant. Elle donnait l'impression d'être maîtrisable par tout le monde, quel que soit l'âge, le sexe ou l'endroit.
Elle ne lui répondit pas et fut ravie qu'il se lève pour la prendre dans ses bras. Elle jeta un coup d’œil à sa mère dont le nez était levé haut dans le ciel, le regard incontournable sur elle et l'alchimiste d’État. Gracia avait la bouche masquée par le livre qu'elle tenait entre les mains, la petite statue de glace représentant son mari, posée sur l'étagère à la hauteur de son visage. Elle reposa le livre d'entre ses doigts, non sans rebaisser furtivement les yeux sur la dite statue. Un éclat curieux perça ses iris d'un vert émeraude avant qu'elle ne se remette à surveiller sa fille.
Celle-ci se mit à l'aise entre les bras de l'adulte magicien ! Assise sur l'un de ses genoux, elle balançait ses pieds d'avant en arrière, trop contente de ce qu'il était en train de faire. Car cet homme venait de poser la main contre la table et lui jouait un nouveau tour de magie ! C'était certain ! Elle baissa les yeux sur l'action, emportant avec tout son corps. Il était fort probable que l'adulte ait besoin de mettre la tête sur le côté s'il souhaitait continuer de voir ce qu'il faisait. Elysia avait littéralement le nez à deux doigts de sa main, cherchant à voir à travers l'index et le majeur. Quelque chose brillait dans la paume de l'adulte. Et la patience n'était pas la meilleure des qualités de la petite fille. Elle trépignait tant de découvrir ce qu'il faisait, quand bien même cela ne faisait pas dix secondes qu'il avait commencé, qu'elle balayait l'air avec ses pieds. De temps à autre, ses semelles rencontraient un « obstacle », à dire les jambes de l'adulte sur lequel elle était assise.
Se rendant compte de sa brusquerie, elle stoppa aussitôt le mouvement et leva les yeux sur lui. Ce fut d'un regard implorant qu'elle le sondait, anticipant sa colère. Elle ignorait bien s'il allait la gronder ou non, mais elle ne voulait pas prendre le risque de passer pour une sotte qui ne s’était pas rendu compte de son erreur.
A ce propos, Gracia avait esquissé de furtifs pas en avant, mais en gardant le silence. Elle croisa les yeux de sa fille et hocha la tête, appréciant sa soudaine prise de conscience.
Elysia bredouilla un faible :

« Pard... »

Mais sa voix partit aussitôt dans un cri de surprise ! Elle ignora simplement les têtes qui purent se tourner vers eux dans l'espoir de la faire taire. Il l'avait fait ! Le monsieur avait fait son tour de magie et une statue les représentant elle et sa mère se tenait fièrement sur la table. Elysia bascula en avant, le haut de son corps retenu par le bord en bois, les mains grandes ouvertes et prêtes à happer la minutieuse création ! À quelques millimètres du visage de sa doublure gelée, ses doigts s'immobilisèrent et Elysia retint sa respiration. Ses gestes devinrent précis et le bout de son index prit la température. Elle plissa les yeux, la bouche pincée et les narines dilatées par son souffle frénétique. Elle cherchait le « truc ».
Aux bouts de quelques secondes et persuadée qu'elle ne trouverait pas, Elysia leva la tête vers son interlocuteur. Il lui avait posé une question. Elle lui répondit d'un immense sourire !
Elysia s'empara de la main de l'adulte. Elle la tourna et la retourna, à la recherche du comment et du pourquoi. Elle y trouva un étrange tatouage. Circulaire.
Elle décida qu'en rentrant à la maison, elle se ferait le même et tenterait sa chance. Malheureusement, l'adulte avait la main sur la statue et elle n'avait pas pu voir comment il s’y était prit. Elle releva les yeux sur lui, tout sourire :

« Tu veux me dire comment ça le fait ? »

Les mots et les sujets n'étaient pas bons. Mais elle avait réussi d'une traite ! Elle s'en félicita en gigotant sur les genoux du Monsieur. Elle en oublia le temps, l'espace et les gens. Savoir que sa mère n'était pas loin lui était suffisant. Elysia tapa le plat de sa main contre la table et chercha à refaire comme l'alchimiste d’État, le front contre la table et les yeux rivés sur la statue de glace. Elle souffla :

« Comme le magicien ! Fioooou... Le monsieur magicien... »

Elle se rendit compte qu'elle n'avait pas son nom et se redressa :

« Comment tu t'appelles ? Demanda-t-elle. Moi, c'est Elysia ! »

Elle avait de toute évidence oublié que sa première intention en venant vers lui était de le remercier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Silence ! [PV Elyes]

MessageSujet: Re: Silence ! [PV Elyes]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ELYES MADDEN RAMPSAY ► zac efron
» ELYES + si quelqu'un lève son index pour te juger, lève ton majeur pour le remercier.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: NATIONAL CENTRAL LIBRARY :: PARTIE PUBLIQUE-