RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 116
The burglar thousand faces
Who am i !

Sauvetage glacé (Pv Ban)

MessageSujet: Sauvetage glacé (Pv Ban) Lun 3 Oct - 19:37
C’était sombre et humide, le froid s’insinuait à travers ses vêtements bien trop légers. Allongé dans une cellule minuscule aux barreaux bien trop solide malgré la rouille, les yeux indigo s’entre ouvrirent. Le jeune homme porta sa main froide à son visage puis la fit glisser jusqu’à son cou. Il se redressa d’un coup. Tout son corps protestant lourdement à ce mouvement trop vif. Davis regarda autour de lui, sa main encore sur sa gorge. Cela ressemblait à une mine, l’odeur n’était pas des plus agréable. Le jeune homme porta ses mains sur ses bras se les frottant. Il faisait froid ici. Il entendait des bruits de pas, mais ça ne venait pas par ici. Mince ! Il n’avait plus son matériel !!! Sa veste était posée à ses pieds, il la prit et la retourna dans tous les sens, il n’avait même plus ses gants, logiques. Mais pourquoi ne pas l’avoir tué au final ? Le jeune kidnappé enfila sa veste, ce n’était pas le must, mais mieux que rien. Comment sortir de là ?

Dans un train, un homme de grande stature était assis dans un compartiment, les bras et jambes croisées, yeux fermés, pour n’importe qui il se reposait, mais en réalité, il était très inquiet. Cet assassin avait utilisé son adorable petit-maitre bien trop gentil pour s’enfuir. Sans Davis, il aurait envoyé une balle dans la tête de ce sale mioche de Xinois ! Même si celui-ci était fort adroit, et plus, grand que lui d’à peine deux centimètres, il restait un gamin pour lui. Malheureusement, un gamin sans aucune moral à ses yeux et qui ne méritait pas de vivre. Il lui fallait un plan d’action, mais surtout quelqu’un pour l’aider à retrouver son maître, quelqu’un avec du flair.

Trop de temps passa à son goût, le voyage durait déjà bien quatre jours avec deux changements. Quatre jours allés, un temps inconnu pour trouver la personne désirée, quatre jours retours, un temps indéterminé pour retrouver son jeune maître, toujours trop de temps ou le garçon serait maltraité.

Cependant, il dut prendre son mal en patience. Mais autant le dire, une fois rentré, il prépara tout le nécessaire pour des recherches dans le pays du nord aussi bien en armes qu’en accessoires. Prévoyant aussi les articles d’illusion de son petit-maître. Prévenir les parents fut compliquer, car évidemment, cette fois-ci Madame Anton voulu prévenir la police, mais fut raisonner par son époux.

Enfin l’homme portant un manteau noir et long avec chapeau sorti a la nuit tombée. Avec peu de repos malheureusement, il se rendit dans les quartiers les plus sombres de la ville. Marchant les mains dans les poches, une arme à feu cacher sous sa veste de costume. Les passants avaient tendance à se pousser de son chemin, il arriva donc dans un premier bar. Il se rendit au comptoir et demanda au barman des informations tout en s’accoudant au bois.

Barman : ça n’a pas l’air d’aller Seb ! Un problème.
S : Hum… Je cherche quelqu’un.
Barman : qui ça ?
S : Un peu plus grand que, moi, cheveux argentés, regard perçant, vêtements en cuir rouge, à moitié à poil.
Barman : Ah oui, je vois, il est passé y as deux heures. Il semblait motivé à faire la tournée des bars. Sacré descente !
S : Je vois


Le barman lui servit un verre puis le laissa, l’homme l’avala cul sec et reparti en laissant de l’argent. Combien du-t-il faire de bar avant de trouver celui qu’il cherchait. Entrant dans un énième établissement, c’est là qu’il le vit. Assit sur un tabouret haut, accoudé sur le bord du meuble tout en longueur. En train de boire un verre d’alcool. Il se rapprocha, sa pas résonante presque, certaines personnes le fixant, surprit de voir un homme de cette stature venir ici avec un manteau comme ça et un regard de mercenaire. Il s’arrêta près de l’argenter.

S : Bonsoir. J’ai besoin de votre flair… Pour retrouver Maître Davis qui a été kidnappé.

Il avait parlé à voix basse, sachant que le renard l’entendait sans peine. Il connaissait sa nature. Et son petit-maître l’adorait et le considérait comme son ami.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 511
Silver Fox | The banished
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Sauvetage glacé (Pv Ban)

MessageSujet: Re: Sauvetage glacé (Pv Ban) Lun 7 Nov - 20:27








Feat : Davis
Aaaah un bon verre ne ferait pas de mal ! Ce soir, Ban était dans les rues de Central City, affichant un grand sourire. La tournée des bars de la ville... Un rêve qui allait finir par devenir réalité. Le renard commença par la bar le plus proche de lui. En arrivant à l'intérieur, les gens tournèrent la tête et commencèrent à parler à voix basse. C'était l'effet Ban Silverleigh. A chaque fois qu'il entrait quelque part, toutes les personnes présentes, ne pouvaient pas s'empêcher de l'observer et de faire des remarques sur le style vestimentaire du renard. Il était vrai que Ban n'avait pas une apparence typique des habitants du pays et même de son propre pays, Aerugo. Il portait un ensemble en cuir rouge pourpre donc la veste lui arrivait en plein milieu du ventre. En plus de sa tenue vestimentaire, les cheveux relevés de couleurs argenté et ses yeux rouge sang, ne l'aidait pas à se fondre dans la masse. Beaucoup de personne pensait qu'il était un Ishbal en réalité. Quels bande d'idiots... Il n'avait pas la peau mâte. La couleur de ses yeux était un mystère d'ailleurs. Personne dans sa famille n'avait les yeux de cette couleur. Sa mère avait les yeux d'un bleu azur et son père les yeux vert émeraude.

M'enfin... Personne ne soupçonnait que l'homme qui venait de rentrer à l'intérieur du bar, était en réalité une chimère qui avait déjà tué un bon nombre de personne à cause de son incapacité à se contrôler. Le renard afficha un grand sourire et alla s'installer près du comptoir et fit signe au barman de lui apporter une bonne bouteille d'alcool. Il s'enfila d'abord un verre, puis deux et puis trois avant de se mettre à boire directement à la bouteille. Après une bonne heure, il se leva en payant son addition, laissant quatre bouteilles vide derrière lui. Il fit signe au chef pour le remercier avant de quitter l'établissement pour en passer à un autre qui se trouvait une rue plus loin. Le temps passa et quand il sortit d'un énième bar, Ban ne marchait plus vraiment très droit. Il se mit à chantonner joyeusement dans la nuit entre deux hoquets dû à l'alcool. Bordel... Que cela faisait du bien de boire un bon coup. Tant pis si l'homme finissait ivre mort sur un trottoir, au moins il se serait bien amusé.

En entrant dans le dernier établissement, un peu plus miteux que les autres, le mercenaire alla directement, en zigzaguant entre les clients jusqu'au comptoir et essaya d'aligner les quelques mots qui lui permettrait d'avoir une bouteille d'alcool. Le barman grimaça, mais il lui donna une bouteille de whisky, lui précisant bien qu'au moindre problème, il n'hésiterait pas à le jeter dehors. Bwarf... Il n'avait pas à s'en faire. Même en étant bourré, la chimère savait parfaitement bien se comporter, seulement si personne ne venait lui chercher des noises. Ce soir, personne n'avait essayé de l'emmerder et tant mieux. La dernière fois que trois hommes l'avait emmerdé, l'un d'entre eux avait fini avec un trou dans le ventre, causé par la main du renard argenté.

Cependant, un homme allait perturber la dégustation massive d'alcool du renard. Un type assez costaud s'approcha de Ban pour venir lui chuchoter quelque chose. Le jeune maître venait de se faire kidnapper ? Mais qu'est-ce qu'il racontait celui-là ? Ban tourna alors le visage et reconnu le type de l'attaque près de la bijouterie. Le grand sourire du renard s'estompa en un instant et il reposa la bouteille sur le comptoir avant de se lever. Il fit signe au barman qu'il déposait l'argent sur la table et fit signe à l'homme de le suivre. Ce type était un homme de Davis, le jeune homme qui l'avait aidé à retrouver sa princesse. La chimère avait une dette envers lui et c'était peut-être le temps de s'en acquitter. Une fois dehors, Ban regarda autour d'eux et se tourna vers l'autre type.

- Il s'est passé quoi au juste ? Emmenez-moi là où ça s'est passé et je saurais le retrouver.

A présent, le renard ne laissait plus l'impression d'être complètement à la ramasse. Comme si que toutes les bouteilles qu'il avait vidées, n'avait jamais été sirotées. Bien que ces joues étaient teintées de rouge comme la pivoine, il avait tout de même la capacité de réfléchir correctement. Il devait venir en aide à un ami, alors adieu la tournée des bars.  



Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 116
The burglar thousand faces
Who am i !

Sauvetage glacé (Pv Ban)

MessageSujet: Re: Sauvetage glacé (Pv Ban) Mer 9 Nov - 18:06
Sébastien le regarda. Et bien la nouvelle avait eu le mérite de dessoûler l'argenté plutôt efficacement et semblait déjà prêt à sauter à la gorge de ceux qui faisaient du mal au garçon. Davis avait vu en Ban un homme bien malgré sa nature dangereuse de chimère incontrôlable. Il avait failli en faire les frais, les marques sur son cou avaient mis un certain temps à disparaître. Tout en marchant, l'homme le guida vers une voiture. Ce ne fut que dans la voiture qu'il raconta dans les grandes lignes ce qui c'était passé. Le cambriolage compromit, le gué-tapent, le recrutement raté du tueur, ce même assassin qui avait finalement pour une obscure raison décidée de laisser la vie à son maître et l'avait kidnappé. Tout cela en passant sur les morts et que Davis en était particulièrement affecté. Tout en conduisant l'homme tourna dans une ruelle et lentement la voiture roula sur une brique plus haute et s'enfonça, un garage dissimulé s'ouvrit. Et oui les Anton n'étaient pas les seuls à avoir des planques partout dans le pays. Le grand homme sorti de l'habitacle.



S : Le jeune maître est débrouillard, mais il ne s'en sortira pas seul surtout qu'il n'a que son costume. Il doit être transi de froid, et s'il a froid il ne peut pas utiliser efficacement ses mains.

C'était sans compte que ces bandits avaient sans doute prit tout le matériel du garçon. L'homme alla prendre une valise à double font puis prendre des armes et toute sorte de matériel. La valise était plus une malle qu'autre chose. Une fois les faux fonds remit et camoufler avec des vêtements, surtout destiner a Davis. Il tendit des vêtements chauds au renard.

S : Nous partons pour Briggs.

Et sans plus attendre il ressorti, mais à pied direction la gare. Il ne parlait pas beaucoup comparer à Davis qui était un peu une pipelette. Sébastien n'avait rien de charmant et d'agréable à l'œil nu. Il semblait être le total opposé du garçon en fait. Et sa tenue de majordome sous sa veste et son chapeau contrastait vraiment avec son physique. L'homme prit deux billets et parti attendre l'arrivée du train.

S : Le jeune maître est trop gentil, cela le perdra. Il manque d'endurance. Et temps qu'il refusera d'apprendre à combattre il sera inutilement en danger. J'espère que la neige et le froid ne seront pas un handicap pour vous. Vous comprenez que nous ne pouvons pas mettre au courant les autorités pour organiser des recherches. Nous sommes seuls.

Le train entra en gare vomissant son lot de passagers qui venaient visiter la ville, ou rentraient juste chez eux. Il monta ensuite, c'était parti pour quatre jours de voyage avec Ban.

********

Davis ne savait pas depuis combien de jours il était là, mais déjà bien trop. Le jeune homme éternua une fois de trop, puis toussa. Il avait pris froid et était fiévreux. Il se déplaça à quatre pattes sur le sol et tenta une nouvelle fois d'ouvrir sa cellule avec une pauvre brindille qui cassa. Le jeune homme porta son doigt a sa bouche c'étant écorcher une fois de plus. Ça faisait mal.

Parfois des hommes passaient, on lui donnait un quignon de pain et de l'eau. Mais vraiment peut. Il n'était vraiment pas au top de sa forme. Emmitoufler dans sa veste, il alla se rouler en boule sur la couchette qui heureusement ne touchait pas le sol et l'isolait légèrement du froid du sol. Même si le froid tombait du plafond. Il n'avait qu'une certitude, il était sous terre. Et cela l'angoissait. Allait-il mourir ici ? Pourvu que Sébastien vienne vite le chercher. Promit ! S'il s'en sortait vivant, il prendrait des cours de combats et trouverais un maître en alchimie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 511
Silver Fox | The banished
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Sauvetage glacé (Pv Ban)

MessageSujet: Re: Sauvetage glacé (Pv Ban) Mar 20 Déc - 23:14








Feat : Davis
Partir pour Briggs maintenant n'était peut-être pas la meilleure chose à faire, surtout pour Ban. Il avait promis de rester aux côtés de sa princesse qui passait un moment difficile depuis... Enfin ,elle devrait patienter un petit peu en son absence. Le renard n'était pas quelqu'un de très sociable, mais une connaissance à lui avait besoin d'aide. Tout le long du chemin menant à la gare, l'argenté avait gardé le silence pour écouter attentivement l'histoire de la disparition du voleur blanc. Décidément, personne n'était à l'abri de ses fous furieux qui sévissaient dans tout le pays.  En attendant l'arrivée du train, Ban écouta le majordome des Antons lui avouer que son maître était bien trop gentil et que cela allait lui causer sa perte. Il fallait bien avouer que ce monde ne laissait pas la place aux gens munis d'une grande gentillesse. M'enfin, Princesse semblait croire que le monde pouvait changer et que le bien finirait un jour par gagner... Fallait-il y croire à ces chimères ? Ban avait envie d'y croire, mais il doutait parfois que le monde puisse survivre à sa bêtise.

- La neige ne sera pas un problème. Même si la météo n'est pas en notre faveur, je connais d'autres moyens de savoir l'endroit où se trouve Davis.

En disant cela, l'argenté venait de faire craquer son poing droit dans sa main gauche avec un grand sourire sur les lèvres. En effet, si la neige l'empêchait de retrouver les traces du jeune, il n'aurait qu'à taper quelques types pour avoir des informations. Le train arriva finalement, et quatre jours de voyage à la clef pour arriver à destination. Le voyage se passa plutôt calmement. Ban resta la plupart de son temps dans le bar installé au vagon restaurant et il allait se coucher dès qu'il ne buvait plus. Pendant le voyage, plusieurs personnes le dévisagèrent mais il n'y prêta pas la moindre attention. Pour une fois, il n'avait rien fait de mal. Durant tout le voyage, Ban ne chercha pas à discuter avec l'homme qui l'accompagnait. Ce n'était pas vraiment son genre de faire la causette avec un mur de marbre. Puis, il imaginait parfaitement le genre de discussion qu'ils pouvaient avoir... Le genre avec des malaises et des blancs tout le temps. Non, Ban préféra se concentrer sur le wagon restaurant plus qu'autre chose.

Une fois les quatres jours passés, le train entra dans la gare de North city. Sans attendre, il descendit du train et se tourna vers le majordome des Anton.

- Où se trouve ce fameux musée ? Montrez-moi l'endroit exact où Davis se tenait pour la dernière fois.

Même dans cette ville, ça sentait mauvais. Quelque chose se tramait ici. C'était comme à Central, comme si il y avait des dangers dans toutes les rues, comme si chaque personne cachait un monstre au fond de lui. Il ne fallait se fier à personne, surtout ces derniers temps. Ne connaissant pas vraiment le nord, Ban ne voulait pas perdre son temps et retrouver au plus vite Davis pour repartir pour Central City. Rester ici plus longtemps ne lui apporterait que des ennuis. Surtout si l'instinct du renard lui hurler que quelque chose clochait, il n'allait pas passer ne serait-ce qu'une nuit de plus ici. Qui sait ce qui pourrait lui tomber dessus.



Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 116
The burglar thousand faces
Who am i !

Sauvetage glacé (Pv Ban)

MessageSujet: Re: Sauvetage glacé (Pv Ban) Lun 16 Jan - 15:51
Le voyage avait en effet été calme et si l’homme était inquiet, il ne le montrait pas. De toute façon il devait garder la tête froide. Ainsi les deux hommes arrivèrent à nouveau dans le nord pour Sébastien. Et nouvellement pour Ban. Sans un mot de plus le Majordome guida le renard jusqu’au musée, évidement il faisait jour. Et les lieux avaient été rouvert au publique depuis deux jours s’il en croyait le panneau a l’entrée. Le majordome paya deux entrées et ils purent passer. Il n’y avait pas de policier, mais des civils… quoique, non il y avait bien des policiers mais en civils, au premier coup d’œil Sébastien su qui était armé de qui ne l’était pas. Et nul doute que Ban allait attirer l‘attention plus que nécessaire.

L’homme guidait donc le renard à travers les galeries. Puis s’arrêta dans une pièce, la pièce ou Davis avait rencontré son kidnappeur. Cela devait encore sentir le sang malgré le nettoyage et il l’espérait encore l‘eau de Cologne fruité de son jeune maître. L’homme aux cheveux blancs ajusta son chapeau, puis le guida à travers les étages. Il fallut se faire discret. Enfin le toit. Là où il y avait eu la confrontation, puis il le fit descendre par la cage d’escalier extérieur jusqu’au sol, là où il avait vu son jeune maître disparaitre porter comme un vulgaire sac de patates par cet individu.

Seb : On a fait le tour, c’est là qu’il a disparu. Il est habillé léger, j’espère qu’il s’en tirera au pire avec un gros rhume.

Malheureusement, l’homme ne se faisait pas d’illusion, plus le temps passait, plus les chances que le garçon ne meure augmentaient considérablement. L’acolyte du voleur n’avait pas pu les suivre, aillant du se débarrasser des policiers, sans les tués bien sûr. Donc il ne pouvait que compter sur son nouvel allié. Cela faisait déjà huit jours que le garçon avait été kidnappé.
***************

Au fond de la mine, le jeune homme toussait, sa gorge le brûlait son nez coulait à répétition, il se sentait sale et poisseux. Quand il reniflait, berk ! Il puait ! Il aurait donné n’importe quoi pour un bon bain, pour un des remèdes miracle infecte de sa mère. Davis se sentait si faible, c’est à peine s’il arrivait à bouger, ses coupures cicatrisaient mal et il avait justement mal aux mains et aux doigts. Parfois, un garde venait. Il lui donnait de l’eau et des quignons de pain. Rien de plus. Bougeant à peine, il passait le plus clair de son temps à dormir. Encore et toujours.

Parfois, des paroles parvenaient au voleur tel que : « On fait quoi ? », « Il va finir par crever. », « T’as de nouveaux ordres », « On lui donne de quoi survivre c’est tout »… Et autres petits mots tendres de ce genre. Davis soupira et ferma de nouveau les yeux laissant son imagination vagabondé, le temps passait ainsi plus vite. Car oui, il ne doutait pas que Sébastien viendrait le sauver, ou que l’un de ces hommes commettrait une erreur. Le voleur en blanc était insalissable, il n’avait besoin que de cela une erreur… Aussi minime soit-elle. Alors il mangeait le pain et buvait l’eau pour rester un minimum opérationnel.

C’est alors, sans savoir combien de temps, c’était écouler que le bruit de la grille se fit entendre.

Gard : Il doit être mort maintenant...


(Hors rp : Désolé ce n'est pas très long)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 511
Silver Fox | The banished
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Sauvetage glacé (Pv Ban)

MessageSujet: Re: Sauvetage glacé (Pv Ban) Jeu 23 Fév - 17:43
  • Ban Silverleigh
  • Davis Hasselhoff

Sauvetage glacé.
Il faisait froid, c'était indéniable. Ban n'était pas vraiment dérangé par la neige, mais il préférait largement les endroits plus chaud. Le renard avait demandé à l'homme qui l'accompagnait de lui montrer l'endroit du kidnapping de son maître. Le musée du coin était envahit par les civils enfin du moins au premier regard. Il valait mieux se faire discret pour une fois et ne pas chercher à attirer l'attention de la police militaire en civil. L'argenté suivit de près le majordome jusqu'à une pièce d'exposition. Y avait pas de doutes, ça sentait le sang de nombreuses personnes. Cela fit grimacer la chimère qui détourna longuement le regard du sol avant de se remettre à renifler discrètement.

Bien que l'homme au chapeau lui montrait le chemin, Ban n'en avait pas vraiment besoin. Il avait repéré une odeur familière, malgré les odeurs des autres personnes autour d'eux. Ils arrivèrent sur le toit et en continuant de flairer, il se dirigea vers le rebord en fronçant les sourcils. Il leva alors la main vers la direction à prendre.

« C'est par là. Vers l'Est... Même si l'odeur n'est pas forte, j'arrive tout de même à le retrouver. »

Sans même rajouter autre chose, il sauta subitement du toit du musée pour se retrouver sur les bâtiments en face. Un sacré saut, mais pour lui, il n'y avait aucun soucis. Le vieil homme devrait le rattraper par un autre chemin. Sauter du haut du musée, n'était pas fortement conseillé pour un simple humain. C'est alors qu'il se mit accroupit et zieuta autour de lui longuement avant de passer une main sur la neige du premier toit. Il y avait encore des traces de pas. Certainement pas des animaux... Ces traces un peu plus espacées que la moyenne, indiquaient clairement que la personne courrait et avec une charge sur les bras de surcroît. Ban attendit que son accompagnateur soit arrivé pour lui faire signe du haut du bâtiment de le suivre. Pas besoin de monter et de se faire remarquer.

Il avança lentement pour suivre les traces sur la neige et sauta de bâtiment en bâtiment pendant un long moment. Le type qui avait kidnappé Davis n'était pas un homme ordinaire. Il devait être entraîné et sûr de lui. Ban ne voyait pas la moindre hésitation dans les marques qu'il trouvait. L'homme savait où aller et n'avait pas ralenti une seule fois pour faire une pause. Soudainement plus de toit en face. Ils étaient à la limite de la ville. Sautant pour arriver sur le sol, il patienta quelques instants avant de se tourner vers son compagnon de voyage.

« Les traces s'arrêtent ici. A partir de là, je vais devoir le retrouver à l'odeur. Restez près de moi, juste au cas où. »

L'argenté se mit à renifler dans l'air, mais rien... Plus de trace, pas moyen de le retrouver à l'odorat, alors comment faire pour le retrouver ? Son regard se perdit aux alentours et il remarqua une pancarte indiquant une interdiction de passer. Au loin, près des montagnes se trouvait une vieille mine dont la population avait ordre de ne pas s'y aventurer à cause de nombreux éboulements. Quoi de mieux comme cachette qu'un endroit désert où personne n'irait ? Il fit signe au majordome de le suivre et il emprunta un petit sentier qui conduisait vers ces fameuses mines. Une trentaine de minutes plus tard, ils arrivèrent pratiquement à l'entrée lorsque soudainement, le renard se stoppa et entraîna l'homme avec lui pour se mettre derrière un amas de vieux rochers enneigés.

« Y a pas de doutes... C'est ici. Il y a de nombreuses odeurs dans le coin et des traces de pas. Et ce n'est pas tout...»

Il montra alors un endroit à une quarantaine de mètres où se tenait un groupe de personne. Ils étaient tous armées.

« Ils sont cinq environ. L'un d'entre eux pue la clope à des mètres à la ronde. Vous avez une idée pour passer sans se faire remarquer ? Je peux toujours aller leur casser la gueule, mais cinq en même temps ça va pas le faire. Ils risquent de donner l'alerte. »

En effet, même si Ban était plutôt doué en combat, il ne pourrait jamais s'occuper de tout le monde en même temps. Le but était de récupérer Davis sain et sauf. Se faire remarquer pourrait très bien irriter ces types et ils exciteraient l'otage sans hésiter. Peut-être que ce vieux majordome aurait une stratégie mieux que "On fonce dans le tas, on frappe et on discute après" comme Ban avait souvent l'habitude de faire.  
Oui oui, Ban est intelligent et sait réfléchir.... ça choque, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 116
The burglar thousand faces
Who am i !

Sauvetage glacé (Pv Ban)

MessageSujet: Re: Sauvetage glacé (Pv Ban) Dim 12 Mar - 15:42
Sébastien avait donc suivi le renard, lui étant plus âgé le suivit depuis le sol, dans la neige malgré son âge, il tenait bien le choc, toujours aussi silencieux, ils arrivèrent a couvert de rocher. L'homme observait, hum cinq hommes leur barraient le passage, et sans doute bien plus a l’intérieur. Les neutralisé en silence serais une bonne idée, deux d'entre eux semblaient avoir une carrure similaire à celle de Ban et la sienne. Le majordome ouvrit alors son sac et sorti une sarbacane, mais aussi une boite avec des fléchettes, il mit dans les petits récipients un produit soporifique. Il plaça la 1re fléchette dans l'outil de chasse visa et souffla ! 

Le petit tchounk ne fut entendu que de lui-même et son compagnon de sauvetage. Cependant, l'homme touché réagir à peine quand il s'écroula surprenant les autres, quatre autres fléchettes atteignirent chacune leur cible respectives et une belle brochette s'endormit se fit, Sébastien rangea son matériel, voilà, personne ne donnerais l’alerte, bien sûr, ils durent cacher les corps, et l'homme en profita pour récupérer des vêtements a mettre par-dessus les leur, ce qui permit d'entrer discrètement sans se faire, voir et reconnaître dans la mine.


À l’intérieur, c'était éclairer aux lampes a huile, ça ne grouillait pas spécialement de monde. Cependant, ils croisèrent deux ou trois personnes, avec le flaire de Ban parfois, ils pouvaient suivre l'odeur du jeune homme, d’ailleurs cela faisait un sacré bout de temps qu'il n'avait pas dû pouvoir se laver. Ce qui augmentait les chances de Ban de retrouver son jeune maître non ?
Si Sébastien suivait le renard argenté, il n'en restait pas moins sur ses gardes et posait des pièges pour plus tard pour leur fuite. Rester discret était primordial pour eux deux, mais aussi bien a l'allée qu'au retour, cependant une fois sorti, il ne se générait pas pour tout faire péter. 


La progression se faisait lentement sans doute trop quand ils entendirent deux hommes parlers en marchant.

H : On va s'en occuper encore longtemps ?
H2 : Faut dire qu'il est plus résistant qu'il n'en a l'air, mai sans soin et mangeant à peine, il va finir par crever. T'as reçut d'autre ordres ?
H : Non et toi ?
H2 : Non plus, on continue de lui donner du pain et de l'eau, et quand il crèvera, on le jettera. 


Les deux individus semblaient ravis d'avoir trouvé une solution, ils tournèrent a droit, laissant le champ libre aux deux « infiltrés ».
Étant quand même descendu a plusieurs mètres de profondeur, sortir avec son jeune maître sans doute pas en état de marché allait s'avérer compliquer, il avait bien fait de prendre aussi des vêtements à un autre homme qu'ils avaient endormi. 


* * * * * * * * *

Plus loin dans les cellules alors qu'ils ne savaient pas ce qui les attendait ni la discutions des deux autres hommes sur son sort un autre garde entra dans la cellule pour s'assurer que le jeune homme était encore vivant. Quand une main se posa sur son épaule Davis... Écarquilla les yeux incapables de bouger ! Il les referma aussitôt et senti qu'on le faisait rouler sur le dos, puis le contact s’interrompit et une voix connue lui parvint.


Seb : Jeune maître réveillez-vous !

Ha ce ton sec et connu, les yeux indigo cernés s'ouvrirent à nouveau, il entre ouvrit la bouche pour parler, mais a la place une gourde lui fut appliquer, ho de l'eau pas croupi ! Le rêve ! Sébastien releva le jeune homme sans aucune difficulté et le mit dans les bras de Ban,

Seb : Changez-le, je vais mettre en place un leurre.

Ça avait le mérite d'être clair, pendant que le renard s'occupait du jeune maître le majordome entrepris de gonfler une des créations de son patron, et de le placer là, mettant la veste qui était loin d'être resté blanche dessus ainsi que le pantalon une fois qu'il l’eut retiré a Davis, le leurre était en place, il finis par aider Ban a déguisé le garçon, puis le prix sur son dos. Voilà, ils étaient parés à faire le trajet inverse. Davis lui comprenait mieux pourquoi l'homme avait mis autan de temps à venir le chercher, il avait été chercher du renfort non-négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 511
Silver Fox | The banished
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Sauvetage glacé (Pv Ban)

MessageSujet: Re: Sauvetage glacé (Pv Ban) Sam 25 Mar - 11:46
  • Ban Silverleigh
  • Davis Hasselhoff

Sauvetage glacé.
Les deux hommes étaient proches de l'endroit où se trouvait Davis. Encore quelques minutes et ils finiraient par le retrouver et le sortir de cet enfer. Ban venait de sentir, grâce à son flair, la présence de plusieurs hommes se tenant à quelques mètres plus loin. Le renard se doutait que foncer dans le tas ne serait pas une brillante idée. Il ne fut donc pas surprit de voir son compagnon de voyage prendre les devants. En un rien de temps, les cinq hommes s'écroulèrent comme des feuilles mortes sur le sol. Bien entendu, personne n'était mort, ils étaient simplement endormis grâce à un produit présent dans les fléchettes que l'homme venait de tirer avec un fusil. Depuis quand il avait ce genre de chose sur lui ?!

Rapidement, ils entrèrent dans le complexe caché aux yeux de tous. L'intérieur était banal au premier abord. Une ancienne mine délabrée et abandonnée, mais au fur et à mesure qu'ils avançaient, cela ressemblait plus à l'intérieur d'une base secrète. Soudainement, l'argenté se stoppa contre un mur et fit arrêter le vieil homme qui l'accompagnait en le plaquant contre un mur. Il lu fit signe qu'il y avait deux hommes pas loin. En faisant silence, ils pouvaient même entendre une conversation entre les deux. Il ne fallait pas traîner à récupérer Davis avant que ces types ne se débarrasse de lui. Les deux individus s'éloignèrent et les deux infiltrés se remirent en route vers les cellules. Cela ne fut pas très compliqué à trouver. Les couloirs n'étaient pas bien grands. Ban resta sur ses gardes, histoire de ne pas avoir de mauvaises surprises en récupérant le jeune homme.

« Yo Davis ! Alors on s'amuse sans nous ?»

Les deux hommes venaient de pénétrer dans la bonne pièce. Le renard afficha un grand sourire avant de rattraper le jeune homme. Le majordome lui demanda de changer son maître et le mercenaire grimaça subitement. Mais pourquoi il voulait le changer au juste ? Ban l'aida rapidement à se changer sans même dire un mot et remarqua le leurre. Il haussa un sourcil, ne comprenant pas pourquoi une sorte de poupée pourrait faire croire à quelqu'un que Davis se trouvait toujours enfermé. Peu importe... Maintenant, il fallait faire le chemin inverse sans se faire remarquer. Ce qui n'allait pas être évident avec les hommes qui déambulaient dans les couloirs. M'enfin, ils verraient en temps voulu. Ban passa en premier et fit signe aux autres de le suivre, mais en restant prudents. Ce qui ne loupa pas. Le mercenaire entendit un déclic familier et lui se jeta en arrière pour mettre les deux autres à terre. La seconde plus tard, une balle se planta dans le mur où la tête de Davis se trouvait. L'homme en cuir rouge grogna avant de se remettre debout, tenant toujours ses compagnons au sol.

« Je m'en occupe. Tirez-vous au plus vite. »

Il afficha un grand sourire en se redressant. L'argenté fit craquer les os de son cou et de ses doigts avant de foncer vers le type qui venait de tirer. Il lui attrapa la tête et le fit décoller du sol pour ensuite l'enfoncer dans le mur se trouvant derrière ce dernier.

« Tu l'as pas volé celle-là ! HAHA ! »

Puis la chimère sentit soudainement la présence de plusieurs personnes qui sentaient tous la poudre. Ah bah voilà les festivités pouvaient enfin commencer ! On allait pouvoir s'amuser un peu avant de se tirer de cet endroit.  
Moi taper toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 116
The burglar thousand faces
Who am i !

Sauvetage glacé (Pv Ban)

MessageSujet: Re: Sauvetage glacé (Pv Ban) Jeu 1 Juin - 14:26
S’amuser sans eux, il en avait de bonne. Le jeune homme pas en état de lutter ressemblait plus à une poupée que le leur de son majordome. Et le trajet ne se fit pas sans problème. Bien que Ban leur ordonne de partir Davis… Bah ne dit rien, il n’avait pas son mot à dire pour le coup. Il se sentit soulever à demi par son employé, ami, baby-sitter qui l’entraina. Arme en main Sébastien protégeait son jeune maître. Malgré les cris derrière, ils purent sortirent. Prenant le jeune homme en mariée, il se déplaça aussi vite qu’il le pouvait, Davis n’était déjà pas lourd de base, mais là, il avait perdu beaucoup de poids. Le garçon avait besoin de soins et cela rapidement.

Le grand homme fini par s’arrêter à la demande de son maître. Il ne voulait pas partir sans Ban. Sébastien le posa dans son propre manteau pour l’envelopper dedans et le cachât. Se relevant l’homme en pull proche du corps et pantalon, ses deux holsters, et autre armes sur lui visible, il se dirigea vers l’antre. Et s’installa pour dégager le chemin des assaillants qui entraient porter secours aux leurs. Les assommant à l’air de balle en caoutchouc, une invention de son maître. Le père de Davis. Cet homme était un génie, et son fils aussi, mais encore pas mal immature et sans expérience. Autant le dire, cette aventure allait lui servir de leçon sur le fait qu’il devait apprendre à se battre. À main nue comme avec des armes.

Quand la voie fut libre, il retourna près du jeune homme évanoui et le reprit dans ses bras attendant le retour de Ban en espérant qu’il n’aurait pas à le maîtriser lui aussi et à ramener donc deux poids morts. Une fois qu’il aurait récupéré l’argenté, ils se rendraient dans la plaque du voleur pour lui apporter des soins, il n’était pas en état de voyager immédiatement. De plus appeler les parents du garçon serais une bonne idée.

(Dsl c’est très court)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Sauvetage glacé (Pv Ban)

MessageSujet: Re: Sauvetage glacé (Pv Ban)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Mado fem Lhassa-apso 9a sauvetage
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» Aska femelle croisée lhassa apso 7 ans SAUVETAGE (78)
» La flotte de sauvetage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NORTH CITY :: LES MONTAGNES DE BRIGGS :: ANCIENNE MINE-