RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"
17/04/2018 - Ban devient officiellement la femme d'Escanor-sama. Et ils vécurent heureux pour toujours et eurent des bibines ensemble.

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Ban Silverleigh - "Cherche mon grand frère : Sirius Van Baelsar.

J'ai envie de taper sur quelqu'un en ce moment !"
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.
Ban fait de la concurrence à Riza.
Si la demoiselle va au GOT, lui il relâche le Kraken dans une musique épique !
La guerre du Trône ne fait que commencer !
Urgent : Nora cherche une chimère cheval pour se sustenter ! Avis à tous les étalons de Central, rien qu'avec un regard, la demoiselle peut connaître vos mensurations !

Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 30
Gratte papier retardataire ultime
Who am i !

C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han)

MessageSujet: C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han) Lun 5 Sep - 22:29





C'est un militaire?...


Ozwell Spencer & Shiho Han



Le bouleau, toujours le bouleau... C'est ce qui rythmait la petite vie du Général de division de L'Ouest Ozwell depuis qu'il avait prit fonction ici. Enfin fonction, il c'etait arranger pour finir ici car maintenant qu'il faisait partit de ce fameux groupe nommer les infiltré, quoi de mieux que de se trouver assez haut dans l’armée pour donner des informations si il y avait besoin. Bon il devait admettre qu'il n'avait encore rencontrer personne du groupe en question. Il savait qu'ils se cachaient tous a Central, mais lui bien sur ne pouvait presque jamais s'y rendre car son bouleau lui prenait tellement de temps...

Il faisait donc ce qu'il faisait presque tout les jours maintenant, travaillait dans son bureau, qui était relativement simple, un bureau bien sur ou s'entassait une pile de dossier a lire et a signer, ainsi qu'un nombre incroyable de paperasse a lire ou a signer mais qui était d'un ennuie mortel pour notre pauvre Ozwell car la plus part était surtout des demande des gens vivant a l'Ouest pour telle ou telle chose. Quand il y pensait, Central lui manquait tout de même un peu ces jolies filles, ces fêtes tout ça... Mais bon il savait aussi que la bas il pouvait se tuer au moindre coin de rue surtout qu'il avait été un peu trop curieux dans ces jeunes années et il devait jouer le change avec le président donc il valait mieux qu'il reste au vert si on pouvait dire en ne bougeant pas trop de chez lui, car oui le QG de l'Ouest était un peu devenue sa nouvelle maison. Alors qu'il travaillait comme a son habitude a lire des rapports sur des petits délits de vol qui était survenue a Ouest city, ce qui n’était pas franchement grave en sois, il se décida a stopper un peu son boulot tout de même parfois, il avait le droit aussi de faire une pause non? C'est pourquoi sans même regarder ce que racontait les rapports, il les signa machinalement les déposa dans un coin de son bureau et se leva pour sortir un peu. Le reste du bureau lui était plus tôt simple, comme je l'ai dit plus tôt il était donc composer d'un bureau, mais aussi d'une armoire ou Ozwell rangeait ces vêtement mais aussi d'une vitrine ou se trouvait son sniper qui ne l'avait jamais quitter durant toute les guerres qu'il avait faites sa charmante arme qu'il avait nommer Wesker...

Il se permit de sortir du QG un peu, enfin sortir n’était pas franchement le mot, en fait il se mit a marcher sur le toit de ce dernier profitant de l'air frais qui lui fit le plus grand bien, observant le soleil brillant a l'horizon au travers de ces lunettes. Il ne sait pas combien de temps il resta la a observer le ciel et le soleil, mais fini par se rentrer alors que ce dernier commençait a se coucher. Alors qu'il retournait de nouveau dans son bureau pour encore travailler jusqu’à pas d'heure, il croisa un de ces subalterne qui lui expliqua qu'ils avaient encore reçu un message de Central demandant si ils n'avaient pas reçu de rapport concernant un groupe de gens étrange ou bien même un Ishval répondant au doux nom de Scar, dans l'Ouest, mais comme d'habitude la réponse était non et de toute façon même si c'etait le cas, le QG de L'Ouest se garderais bien de le dire. Simplement déjà car Ozwell ne voulait en aucun aider ces chiens de Central, mais également car il savait que le fameux groupe que Central cherchait et qui était responsable d'attentat la bas, il en faisait partie donc il n'allait pas dénoncer ces collègues, quand a ce Scar, il ne le connaissait pas et s'en fichait royalement qu'il tue des alchimiste d'Etat ou autre chose, tant qu'il ne venait pas causer du grabuge a l'Ouest tout allait bien...

Il se retrouva donc une nouvelle fois devant une pile de dossiers, d'ont il avait la net impression qu'elle était plus grande que la 1ère avec la paperasse en prime qui traînait sur le bureau comprenant qu'il avait encore une tonne de bouleau et se remit au travail, mais fini par s'endormir en pleins sur ces papiers. Au bout d'un moment, il fini par ouvrir un oeuil puis un deuxième et bailla un bon coup se redressant sur son bureau, une feuille avec diverse chose inscrite dessus coller a sa joue, mais il s'en fichait car ce n'est pas ça qu'il venait de remarquer, ce qu'il venait de remarquer c'etait ce truc noir avec une carapace sur le dos et qui le regardait aussi, cette chose que l'on nommait une tortue. Ozwell la regarda en penchant la tête sur le coter gauche, alors que la tortue elle continuait d'observer le général, une feuille de paperasse qu'il devait signer en partie manger et mastiquer dans sa gueule, alors qu'un petit filet de bave coulait du coin de la gueule de la tortue qui continuait d'observer Ozwell qui savait pertinemment qu'il ne dormait plus, mais la question était comment ce truc était arriver la? Il n'y avait pas de fenêtre a son bureau et il prenait soin de fermer la porte a clef. Il se demandait si il ne l'avait pas ramener d'un de ces voyages dans la région de l'Ouest, lui qui avait pour habitude d'attirer tout un tas d’animaux qui s'accrochait a lui et qu'il remarquait qu'une fois revenue au QG mais une tortue quand même c'etait gros alors comment avait t'elle fait pour arriver la? De surcroît pour qu'elle raison bouffait t'elle ces papier? Bon pas que ça le dérangeait pas de papier moins de boulot mais tout de même! et ce filet de bave au coin de sa mâchoire était loin de rassurer Ozwell également. Mettant sa main dans sa veste, il empoigna l'arme qui portait le doux nom de William mais ne la sortit pas de suite, continuant d'observer la tortue mais les alentours aussi car il sentait qu'il n’était pas seul avec cette tortue, il y avait quelqu'un d'autre et il fini par dire observant la tortue comme-ci il lui parlait a elle:

"Bien le bonjours, vous n'êtes pas d'ici je me trompe, alors vous venez d'ou? Esse vous le Ishval que l'on nomme Scar? A moins que vous fassiez partie du groupe qui a attaquer Central ressemant alors qu'elle est votre réponse Mme la Tortue?"

Car oui bien qu'il était sur qu'il y avait quelqu'un d'autre dans la pièce qu'il ne voyait pas encore, il parlait bien a la tortue ce con, celle-ci pour toute réponse continua de le regarder en continuant joyeusement de mâchouiller sa paperasse un filet de bave toujours au coin de sa gueule en regardant toujours notre cher Ozwell...




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 731
Sneaky Poison ☣ Xinoise égarée
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:
Test:

C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han)

MessageSujet: Re: C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han) Jeu 15 Sep - 22:36
Oops, mauvaise porte...
Shiho & Ozwell




Fuaaah... Qu’est-ce que je ne ferais pas pour un bon lit douillet, je regardais le ciel bleu sans nuage avachis sur le banc qui me servait aussi de lit… Le soleil chauffait, mais c’était supportable de toute manière, la tête penchée en arrière, les bras vers l’arrière posés sur haut du dossier du banc, mes cheveux pendaient dans le vide, mon regard se perdait dans le ciel azur. Qu’est ce qui m’avait pris de venir me perdre ici ? Une envie de visiter, sauf qu’ici ce n’était pas aussi grand que Central, tout le monde connaissait tout le monde, pour me trouver un abri ce n’était pas facile… Et je n’avais pas un rond sur moi… J’avais bien dépouillé quelques hommes un peu trop crédules, mais ça m’avait servis pour me nourrir et nourrir Kurma aussi du coup il me restait rien. Je n’avais pas envie de quitter la ville pour autant, je pouvais bien trouver une occupation à faire pour passer le temps. Je pouvais peut être me trouver des cobayes et tester mes nouvelles créations en matières de poison, après comme ça je pourrais quitter la ville sans soucis. Je devais vraiment m’ennuyer pour avoir des penser morbide comme ça…

Soupirant une nouvelle fois, je fermais les yeux cherchant à me reposer un peu… Malheureusement pour moi, des rires enfantins et des pieds qui se trainaient sur le sol me firent ouvrir les yeux. Je tournais la tête vers la droite où reposais ma tortue. Un groupe de cinq enfants me regardèrent alors que le plus vieux attrapa ma tortue avant de partir en courant suivis par ses camarades. Je cligne des paupières. « Eh ? » Je regarde vers l’endroit où devait se trouver ma tortue… Sauf qu’elle n’était plus là. « BORDEL ! Sale garnement ! » Je me lève d’un bond et je me lance sans tarder à la poursuite des enfants qui rigolaient et ne se gênaient pas pour me balancer des piques et mêmes des insultes. Si je les attrape ils vont passer un sale quart d’heure. En voyant que je les rattrapais, ils commencèrent à se lancer Kurma qui battait des pattes comme pour essayer de s’enfuir via les airs. « Ce n’est pas une balle ! » Criais-je en me retenant de les insulter. Je vis rapidement ma tortue disparaitre dans un sac en tissu alors que les enfants montaient sur leur vélo pour s’éloigner en rigolant et me faisant des grimaces. Je tique, j’ai déjà mes couteaux de lancer en main, mes bras se plaie j’allais les lancer sur eux… Mais je fini par me raviser au dernier moment, ce ne sont que des enfants… Je rangeais mes lames et je m’élançais à leur poursuite, utilisant les arbres pour me faufiler en toute discrétion, s’ils pensaient me semer c’est mal me connaître, ils veulent jouer ils vont être servis. Profitant d’être en hauteur je regardais la direction qu’ils prenaient, j’avais eu le temps de visiter un peu du coup je pouvais m’y retrouver facilement…

J’avais décidé de prendre un raccourci pour prendre les devants et donc les devancer. Je n’allais pas les laisser garder ma tortue. Descendant d’un toit je me posais contre le mur bras croisé sous ma poitrine, je fermais les yeux écoutant les bruits environnant… Puis un sourire étira mes lèvres, mes proies arrivaient enfin. Attendant que la voix douce et enfantine s’approche, je sortis de ma cachette en abordant un sourire malsain. Les enfants crièrent et freinèrent en urgence, alors que je me précipitais vers celui qui portait le sac dans son dos. Je le pris par le col sans ménagement, il se débattit je lui retirais violemment le sac. « C’est à moi ça morveux. » Je le relâchais, j’étais fière de mon coup ouai… Enfin je perdis vite le sourire quand une poigne d’homme se posa sur mon épaule, j’eu un frisson et je levais la tête vers un colosse visiblement mécontent. Il m’arracha le sac de ma main avec violence, je vis le fond du sac ouvert et ma tortue voler un morceau du sac dans le gueule, elle vola et atterrit dans la voiture qui passait dont les carreaux étaient ouvert. « Non ! » Je tendis le bras désespérément alors que l’homme me tenait toujours fermement serrant mon épaule. « Dis donc ma petite dame je vous y prends à vous en prendre aux enfants ! Je ne vais pas vous laisser faire, vous devriez avoir honte à votre âge. » Je regardais l’homme mécontent, qu’il était embêtant celui-là. Grognant, je bougeais rapidement et je fis une prise à l’homme après m’être défaite de sa poigne pour le faire tomber lourdement sur le sol. « Vos gamins m’ont volé quelque chose de précieux, estimez-vous heureux qu’ils sont encore vivant. » Mon ton était froid et mon regard cruel, puis je me détournais d’eux repartant sur les toits…

Je partais à la recherche de la voiture, je devais vite la rattraper. Tant bien que mal j’arrivais à repérer la voiture. J’accélère ma course, avant de m’arrêter net. « Merde… » La voiture venait de rentrer dans la cour du QG militaire. J’étais si prête du but… Je n’allais pas laisser ma tortue aux mains des militaires. Je repérais la militaire qui sortit du véhicule dans son sac ça bougeait, Kurma avait dû s’y faufiler. M’approchant via les toits, je sortis des aiguilles et je les lancer vers les gardes à l’entrée, ils se figèrent et ne semblaient plus pouvoir bouger. Je descendis récupérant sur les aiguilles en souriant et je me faufilant dans la cour. Je me déplaçais rapidement jusqu’à l’entrée, je ne pouvais pas passer par les grandes portes. Je repère rapidement une fenêtre ouverte au premier étage, je grimpe en m’aidant des rebords et des murs, passant par la fenêtre je regarde le militaire qui lâcha sa tasse de café en me voyant visiblement bouche bée de me voir débarquer comme ça. Je lui fonce dessus en lui frappant l’arrière de la tête pour l’assommer, manquerait plus qu’il donne l’alerte. Je sors de la pièce regardant à droite et à gauche et je vais en promenade dans les couloirs. Un cri hystérique titilla mon attention, je me dirigeais vers la source du bruit et je repérais une femme sortir de son bureau, alertant d’autre militaire au passage. La femme pointa du doigt l’intérieur de la pièce. « Il… Il y a un monstre dans mon sac ! » Je me précipitais vers le bureau bousculant tout le monde au passage. Je vis Kurma sortir du sac qui était tombé par terre. « Kurma ! Viens là ! » Je l’attrape avant de me rendre compte qu’il y avait d’autre militaire dans la pièce qui me regardaient interloqués. « Euh… Je ne suis plus là… » Rigolant je quittais la pièce sans demander mon reste, je courrais dans le couloir pourchasser par des militaires qui semblaient vouloir m’arrêter. Je ne savais pas où j’allais mais j’y allais. Courant à perdre haleine je n’avais pas d’autre choix que de frapper entre deux des militaires et d’utiliser des aiguilles contre eux. Je montais dans les étages, ralentissant un peu ma course, je repère une porte je tente de l’ouvrir elle était fermée… Je sors de quoi forcer la serrure et j’entre dans la pièce me plaquant contre la porte le souffle haletant. J’entends les soldats qui passèrent en criant. Je refermais la serrure de la porte et observa le bureau. Pas de fenêtre… Dommage… Je posais ma tortue sur le bureau remplit de paperasse, celle-ci ne perdit pas de temps pour aller visiter et disparaitre sous les papiers. Me laissant tomber sur le siège je soupirais… J’attendais que le calme revienne… Au bout d’un moment, je me levais allant à la porte je collais mon oreille, le calme était revenu visiblement. Ils devaient croire que je m’étais enfui. Je soupir de soulagement avant d’hausser un sourcil quelqu’un est en train d’ouvrir la porte. Je me précipite dans l’armoire m’y enfermant avant de penser tardivement que j’avais laissé Kurma sur le bureau. Assise dans la penderie j’étais à l’étroit, mais ce n’était pas grave au moins j’étais cachée. Enfin étant totalement aveugle je devais me fier aux bruits…

Bon sang que c’était long, qu’elle idée de bosser dans un bureau sans fenêtre, je commençais à avoir chaud là-dedans moi. L’homme parla… Il parlait à ma tortue, elle était repérée. Je devais intervenir, ouvrant la porte de la penderie elle grinça, l’homme avait la main dans la poche de sa veste surement pour tirer son arme. « La tortue va vous sauter à la gorge si vous vous approchez trop. » Sortant de ma cachette j’allais rapidement vers le militaire, posant une main sur le bras dont la main était dans la veste. « Inutile de sortir votre arme nous sommes inoffensifs. Nous nous sommes perdus ici. » Je tirais le papier que grignotait ma tortue l’arrachant au passage je le reposais l’air de rien. Je fis le tour du bureau et pris des dossiers pour regarder un peu à l’intérieur. « Vous êtes le gratte papier du coin en fait ? Vu tout ce que vous avez à l’ire. Si vous voulez je peux vous en débarrasser discrètement. » Oui je tentais de faire ami-ami avec lui pour montrer ma bonne foi et que je n’étais pas méchante. Et puis j’avais une opportunité pour m’enfuir maintenant, je devais juste éviter de me faire canarder. Je gardais un œil sur le reptile qui partait chercher un autre papier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
Gratte papier retardataire ultime
Who am i !

C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han)

MessageSujet: Re: C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han) Lun 26 Sep - 16:28





C'est un militaire?...


Ozwell Spencer & Shiho Han



Ozwell avait toujours la main dans sa veste prêt a sortir son arme juste au cas ou la tortue deviendrais un peu trop dangereuse et continuait de l'observer. Apres tout il n'avait jamais vraiment vu de tortue dans sa vie alors pour une fois qu'il en voyait une, il en profitait pour l'observer mais une question continuait de l’obséder, comment cette chose était arriver la! Alors qu'il continuait de l'observer, d'un coup la porte de la penderie s'ouvrit dans un grincement terrible et Ozwell tourna la tête au moment ou une femme en sortie d'un bond en disant qu'il ne devait surtout pas trop approcher la tortue si non elle allait lui sauter a la gorge. Ozwell lui recula alors son siège surprit mais observa tout de même la jeune femme...

Elle était jeune avec de long cheveux sombre et Ozwell se surprit a se dire que si il avait été plus jeune, il aurait bien voulut pourquoi pas lui proposer de boire un verre mais il devait bien reconnaître qu'il n'avait plus vraiment l'age pour ça. Il continua d'observer la jeune femme qui fini par poser une main sur le bras de ce dernier qui tenait toujours son arme dans sa veste, lui indiquant dans le même temps qu'il était inutile de sortir son arme, qu'elles etaient inoffensif et qu'elles etaient juste perdue ici. Ozwell avait du mal a y croire, il se demandait si elle mentait ou non après tout, il ne la connaissait pas alors disait t'elle vraiment la vérité? Voila une bonne question, mais finalement Ozwell se descida a lui faire confiance, après tout elle n’était pas d'ici et cela se voyait, c'etait une étrangère comme lui alors pourquoi pas non seulement lui offrir de l'aide mais également lui offrir sa confiance. Il retira alors la main de sa veste lâchant dans le même temps son arme, continuant de regarder la jeune femme, qui prit la tortue dans ces mains arrachant dans le même temps le papier qu'elle mâchouillait joyeusement, avant de le poser sur le bureau sous les yeux du général de division qui fit aucun geste, puis elle fit le tour du bureau avant de se mettre a feuilleter les dossiers qui n’était pas franchement important, quand elle lui demanda alors si il était le gratte papier du coins et surtout si il ne voulait pas qu'elle fasse disparaître quelque dossier. Ozwell du bien reconnaître que l'offre de faire disparaître ces dossier était bien sur alléchante mais il ne pouvait se le permettre quand même et même explosa de rire quand elle lui demanda si il était le gratte papier du coin, même si en un sens elle avait pas tord, le rôle de général se bornait souvent a ça remplir encore et toujours de la paperasse, quand finalement, il fini par se lever, rangeant le désordre de son bureau et jetant même au passage la feuille déchirer que la tortue avait mâchouiller prenant par la même le dossier que tenait la jeune femme avant de le poser sur son bureau, quand il fini par s'accoter a se dernier et lui dit alors:

"Votre offre est alléchante, mais pour être franc je ne peut pas vous laisser faire disparaître certains de ces dossiers. Apres je dois admettre que le terme gratte papier n'est pas vraiment faux vu que la plus part du temps je ne fais que signer des dossiers mais je ne fais pas que ça, par contre vous mademoiselle, dites moi comment vous avez fait pour entrer ici alors qu'il n'y a pas de fenêtre et que la porte était fermer a clef?"

Car a vrais dire c'etait une question que l'on devait se poser tout de même, mais au fond il s'en fichait un peu aussi, il devait bien l'admettre alors qu'il attendait la réponse de la jeune femme, d'un coup il entendit un bruit non loin de son bureau et bien sur ce qu'il craignait fini par arriver, on frappa a sa porte. Il se décolla alors de son bureau et fit signe a la jeune femme de se taire avant d'entrouvrir la porte. Il se retrouva nez a nez avec un de ces subalterne qui s'excusa de l'avoir déranger, expliquant qu'une jeune femme s’était introduite dans la base et qu'il la cherchait car il se demandait si elle c'etait enfuie ou non. Ozwell fit un sourire et déclara alors a son subalterne qu'il confirmait qu'elle était pas dans son bureau, si non il l'aurait vu. et ce dernier sans plus attendre partit aussi vite qu'il était venue. Apres cela, Ozwell se tourna de nouveau vers la jeune fille fermant la porte dans le même temps et reprit alors:

" Bon alors, comment avez vous fait pour entrer dans ce bureau? Ah et avant que j'oublie je manque complètement d'hospitalité, asseyez vous si vous le souhaiter, d'ailleurs je me nomme Ozwell, Ozwell Spencer et vous? Dans le même temps vu que votre... tortue semble aimer manger diverse chose vous voudriez peut être que je demande qu'on lui apporte quelque chose et a vous aussi par la même occasion."

Ozwell ne dit rien de plus, observant la jeune femme mais également la tortue qu'elle ne s'attaque pas de nouveau au dossier et papier qu'il venait de ranger sur son bureau...




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 731
Sneaky Poison ☣ Xinoise égarée
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:
Test:

C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han)

MessageSujet: Re: C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han) Mar 8 Aoû - 11:21
Oops, mauvaise porte...
Shiho & Ozwell




Je n’aurais pas imaginé visiter un QG de militaire de cette manière, j’aurais préféré une visite guidée au bras d’un beau militaire… Mais non comme d’habitude je devais me débrouiller toute seule et franchement le résultat laissait à désirer. Je me retrouvais dans un bureau sans fenêtre avec qu’une seule porte de sortie, et vu le brouhaha ils continuaient les recherche je devais donc attendre ici avec ce type. Le gratte papier du coin, tant qu’il restait sage ça irait bien pour lui je n’aurais pas besoin de l’assommer. Non je n’allais pas faire couler le sang inutilement, de toute manière je n’étais pas en position de force pour le coup. La chance était avec moi l’homme semblait bien vouloir me laisser dans son bureau sans avoir plus de renseignements enfin pour le moment en tout cas. Le surveillant d’un œil il se leva et rangea son foutoir et me prit le dossier des mains. Affichant une moue, j’attrapais Kurma avant qu’une nouvelle attaque de sa part n’arrive. Caressant la tête de la créature qui essayait de me pincer le doigt, le militaire m’adressa la parole je l’écoutais attentivement, un sourire étira mes lèvres. Il n’était pas qu’un gratte papier, et il s’intéressait un peu au problème du moment moi une parfaite inconnu dans son bureau…

J’allais lui répondre, mais on toqua à la porte du bureau. Instinctivement je portais la main à ma cuisse pour en retirer un couteau de lancer caché en dessous de ma robe. Ce genre de situation pouvait vite dégénérer et il n’y avait qu’une seule sortie… La porte… Et ce militaire si dirigeait vu qu’on y avait toqué. J’avais un coup de pression énorme sur le coup, comment j’allais m’en sortir ? Heureusement je mettais déjà battus dans des endroits exigus pires que celui-là donc je devrais m’en sortir… En espérant qu’ils ne sortent pas d’armes à feu. Je ne bougeais plus, ma respiration était à peine perceptible, j’écoutais ce qui se disait à la porte… Un soldat me cherchait encore. Le moment de vérité était arrivée, soit cet homme me dénonçait et je tuerais les deux soldats soit… Rien… Le gratte papier venait de lui mentir. Sous la surprise j’écarquillais les yeux, je regardais l’homme qui venait de se tourner vers moi. Je restais sans voix, pourquoi venait-il de me couvrir ? Je ne comprenais pas, peut-être que la vieillesse commençait à toucher son cerveau aussi… Je secouais la tête avant de rigoler doucement. Récupérant mon petit monstre je m’installais sur l’un des siège devant le bureau et posa Kurma sur l’autre qui s’empressa de voir ce qu’elle pouvait croquer dessus.

« Une petite serrure ne va pas venir à bout d’une femme comme quoi haha. J’ai un peu titillé la serrure puis elle m’a laissé entrer. » Dis-je sur un ton amusé, avant de pivoter légèrement pour regarder vers le dénommé Ozwell. « Shiho Han, enchanté Monsieur Spencer. » Je n’avais pas besoin de cacher qui j’étais de toute manière ça se voyait bien que j’étais une étrangère mentir sur ce genre de chose ne servirait pas à grand-chose. « Hum je ne dirais pas non, les temps sont dures en ce moment dehors. »

Je remarquais que j’avais toujours mon couteau de lancer, je jouais avec depuis que l’autre soldat était repartis. Je le rangeais à sa place. M’étirant dans un soupire, je levais les yeux aux plafonds ça me tracassait toujours cette histoire.

« Pourquoi m’avez-vous couverte au juste ? Vous devriez m’arrêter pour le grabuge et les blessés que j’ai semé dans le QG… Vous m’offrez même un repas… Est-ce que je dois m’inquiéter ? » Demandais-je sur un ton neutre, fixant le militaire.

Jusqu’à maintenant quand ce genre de chose arriver, personnes ne me couvrait au contraire. Et là dans un QG remplit de militaire un vieux gratte papier faisait comme-ci de rien était. Ah, je venais de repenser à quelque chose, quand ce militaire était venu toquer à la porte, il y avait vraiment quelque chose qui clochait. Le militaire était trop polie avec ce vieux et trop respectueux. Pourtant il n’était qu’un gratte papier qui travaillait dans un placard.

« Mais dites-moi… Quel est votre grade ici ? Vous vous placez où dans la hiérarchie ? Et pourquoi vous êtes dans une pièce sans fenêtre ? » Questionnais-je intriguée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
Gratte papier retardataire ultime
Who am i !

C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han)

MessageSujet: Re: C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han) Sam 19 Aoû - 14:22





L'heure des questions


Ozwell Spencer & Shiho Han



Ozwell était toujours assis un petit sourire en coin sur le visage, alors qu'il observait calmement l’étrangère qui venait de s'asseoir en face de son bureau, posant par la même sa tortue sur le siège a coter d'elle. Elle lui apprit Apres cela, qu'elle avait put entrer juste en jouant un peu avec la serrure de son bureau. Cette déclaration fit apparaître un sourire sur les lèvre de se dernier qui trouva cela très drôle, une jeune femme aussi douer de ces mains et il se dit aussi que au fond, elle pourrait être utile au sein du QG de l'Ouest et que cela pourrait être une bonne idée a terme de lui proposer de travailler pour lui. Elle lui annonça ensuite son nom, elle se nommait Shiho Han, ce nom lui disait quelque chose, mais il ne savait plus ou il avait déjà entendu ce nom de famille. Ah... que c'etait triste parfois de vieillir... Mais bon pas grave, il s'en souviendrait surement plus tard. Il continuait d'observer la jeune femme qui se trouvait devant lui, ainsi que la tortue, se disant que c'etait quand même bizarre une femme avec une tortue, mais bon pourquoi pas hein, la question tout de même était surtout que venait t'elle faire ici? Mais avant qu'il puisse lui demander, elle lui annonça qu'elle était d'accord pour manger un morceau et pour sa tortue aussi car les temps était dur en ce moment dehors, ce qui n’était pas totalement faux fallait l’admettre, quand elle lui demanda alors pour qu'elle raison il l'avait couverte après tout a ce qu'elle expliqua ensuite elle avait causer du grabuge dans le QG et même blesser des soldats, et donc esse que elle devait s’inquiété de tout cela ce qui fit apparaître un sourire amuser sur le visage du militaire qui s'adossa calmement contre le dossier de son siège, son regard ne quittant pas celui de la Xinoise en silence...

Il ne répondit pas tout de suite a la question de la jeune Shiho et prit alors le téléphone qui se trouvait sur son bureau et le posa contre son oreille et fit un numéro puis dit alors alors après une petite attente d'a peine une minute d'attente:

"Oui, ici Ozwell, je souhaiterais que vous m’apportiez de quoi manger, de préférence de la viande, de la salade ainsi que des gâteaux si possible, en vous remerciant."

Il raccrocha après cela le téléphone et posa ces mains sous son menton en souriant continuant d'observer calmement la jeune suivit par la tortue pour que cette dernière ne se mette pas a manger quelque chose d'autre qui pouvait traîner dans le bureau, quand elle lui demanda intriguer qu'elle était son grade et ou il se plaçait dans la hiérarchie pour se retrouver ainsi dans un tel bureau qui pouvait plus s'apparenter a un placard qu'un bureau fallait bien l’admettre avec cette pièce sans fenêtre et juste un bureau et divers placard pour les dossiers et pour ces tenue, ce qui fit encore plus sourire Ozwell qui dit alors calmement en gardant ces mains sous son menton:

"Oh! Rassurez vous, il n'y a pas a vous inquiété loin de la, je ne vous ai pas couverte pour une raison précise qui pourrait vous faire craindre pour votre sécurité ou bien même pour votre corps rassurer vous tout de suite. De surcroît je ne suis pas assez fous pour m'attaquer a une femme qui pourrait se défendre avec une tortue ou bien même des couteaux que vous cacher sous votre robe. Non pour être franc je vous ai couverte car je suis moi même un étranger si vous voulez savoir, je suis originaire de Creta, alors entre compatriote étranger, il est normal de s'aider et puis pour être franc je trouve ça assez drôle que vous blessiez des gens d'ont je ne fais absolument pas confiance dans ce QG, tant que vous ne toucher pas a mon bras droit de toute façon, je ne vous ferais rien qui pourrait vous nuire et vous couvrirait. D'ailleurs si vous chercher un travail ce QG recrute en ce moment, si cela vous dit."          

Il souriait en disant cela, quand il posa ces mains sur les accoudoirs de son siège, mais au moment ou il allait continuer de répondre au question de la Xinoise, on frappa de nouveau a sa porte et il se leva calmement, se dirigeant vers la porte, et l'ouvrit sans même chercher a cacher le fait qu'il avait une invitée et pour cause, c'etait son second qui lui apportait le plateau, le seul homme en qui Ozwell avait confiance. Il lui donna le plateau qui contenait plusieurs assiette contenant de la viande cuite, de la salade et des gâteaux. Une fois que Ozwell l'eu en main, l'homme lui fit le salut militaire et salua d'un signe de tête la jeune Xinoise avant de les laisser. Le vieux militaire ferma la porte derrière lui et posa le plateau devant la jeune femme et dit calmement alors:

"Voila Madame est servie."

Apres cela, il se rassit de nouveau sur son siège et reprit calmement la ou il s'en était arrêter et dit alors calmement:

"Si je me trouve dans une telle pièce, c'est que je ne fais pas franchement confiance a tout le monde,
on a même tenter de prendre ma vie plusieurs fois, alors pour éviter quoi que ce sois, je reste dans ce genre de bureau, mais il faudra que j’améliore la serrure je crois... Apres je suis général de division de l'Ouest dans l’armée je suis le chef de ce QG, en gros c'est moi qui gère tout cela, donc tant que vous êtes avec moi, vous êtes en sécurité. Mais dite moi, pour qu'elle raison êtes vous venue dans le QG de l'Ouest exactement? vous chercher quelqu'un ou quelque chose de precis?"


HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 731
Sneaky Poison ☣ Xinoise égarée
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:
Test:

C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han)

MessageSujet: Re: C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han) Jeu 16 Nov - 19:02
Oops, mauvaise porte...
Shiho & Ozwell




La chance avait tournée pour une fois, j’étais tombée dans les soucis, d’habitude ça se terminait en bagarre ou en fuite et même parfois derrière les barreaux, mais là… Je me disais qu’en fait je mettais endormis dans ce placard et que j’étais en train de rêver. Quoi que comment j’aurais pu créer un type que je ne connaissais pas ? En plus qui n’est pas du tout mon genre sois dit en passant. Il était trop vieux, aucun style, il ne semblait pas avoir de charisme, bien qu’il soit respecté plus qu’un autre ici. Les apparences sont trompeuses il faut croire. Je l’observais songeuse, pouvais-je lui faire confiance ? Ou me tendait-il un piège grossier dans lequel j’éviterais de tomber du mieux possible… Il n’était pas facile à déchiffrer ce guignol. C’était frustrant, il avait l’air sympa, peut-être un peu trop. Faisait-il ami-ami pour mieux me soutirer des informations avant de me faire enfermer ? De toute manière je n’ai rien à cacher, ni d’informations capitales sur qui que ce soit. Rien à tirer de moi. Je restais vigilante quant à la suite des évènements, je préférais garder un œil sur lui et ses actes tout comme ses propos. M’amuser à le décortiquer était un passetemps comme un autre dans une pièce avec qu’une seule échappatoire. Le militaire prit son téléphone, j’hausse un sourcil, il avait intérêt à faire attention à ce qu’il disait, je n’hésiterais pas à lui faire connaître mes amies les lames empoisonnées. Il commandait le repas, viande, salade, gâteaux, il y avait du choix dans un QG dis donc… Ils ont une belle vie les militaires si on oublie qu’ils peuvent se faire tuer sur un champ de bataille ou durant une mission. Mais au moins il y avait de la bonne nourriture en échange.

J’attendais une chose, ses explications, si elles étaient valables je pourrais peut-être lui faire confiance et donc me détendre… Sans pour autant baisser ma garde, moi j’étais la première à faire des coups fourrés pourquoi pas les autres ? Un ricanement sortis involontairement quand il m’expliqua qu’il n’était pas assez fou pour s’attaquer à moi. Qui de moi ou de ma tortue était la plus dangereuse ? Même moi je me pose parfois la question. J’étais assez étonnée qu’il me dise qu’il était un étranger venant d’ailleurs… Stop… Il ne venait pas d’Amestris ? Mais alors il connaissait d’autres pays que je ne connaissais pas ? En voilà une aubaine. J’avais d’un coup le regard pétillant, mais je pensais au fait que peut-être ce secret pouvait me servir… Enfin je ne sais pas si les autres sont au courant, du coup je ne savais pas si c’était un avantages réel. Ma connaissance des pays voisins était limité, je savais qu’il y avait pas mal de conflit, mais sans plus. Je ne sais pas si c’est l’âge chez lui mais il était vraiment bizarre trouver ça drôle de blesser des gens tout ça pour une question de confiance, il en avait des bonnes celui-là. Son bras droit, je ne suis pas devin, tant pis pour lui. Protection et boulot ? Comment réagir à ça ? Soupirant, je ne savais pas comment m’y prendre avec ce type… Quelqu’un toqua à la porte, sursautant sur le coup j’étais déjà prête à balancer tout ce que j’avais sous la main. Jetant un coup d’œil à la porte, aucun souci pour moi. Plus détendu je regardais de nouveau devant moi alors que le plateau bien garnis entrait dans mon champs de vision j’en salivais et je n’étais pas la seule. Je n’attendis pas longtemps avant de m’attaquer à la nourriture et de nourrir ma tortue, lui donnant un peu de viande et de salade sur son fauteuil. J’écoutais de nouveau l’homme parler. Je manquais de m’étouffer quand j’apprenais qu’il était un général, bordel c’était un gradé…

« Merci pour le repas. Nous ne venons pas du même pays, peut-on vraiment être compatriote ? Dans quel camp est tu ? Je sais qu’il y a des conflits avec des pays frontalier… Du coup… Serais tu une taupe un truc du genre ? Avec tout ce que tu me dis j’ai des doutes en fait, tu me parais suspect, mais pourtant les gens te font confiance ici même si ce n’est pas réciproque de ton côté. Je me dois de refuser vote proposition pour du travail, je n’ai pas envie de travailler avec des sauvages armés jusqu’aux dents, c’est trop violent pour moi. » J’affichais un sourire innocent. C’était ironique venant de moi puis que depuis que j’étais petite j’avais du sang sur les mains, je vivais dans un monde où les gens n’étaient que des pantins dont je pouvais couper les fils comme bon me semble… J’avais peu de regret quand je tuais des gens, ils ne le méritaient pas tous, mais c’était ainsi leur destin était de mourir entre mes mains.

Je m’empiffrais de la bonne nourriture au diable les bonnes manières, j’avais une fringale d’enfer. La nourriture sur le plateau diminuait a vu d’œil. Je zieutais vers le reptile pour lui remettre de la nourriture aussi, je m’en voudrais de perdre une aussi précieuse compagnie, c’est tout ce qu’il me restait de Xing… Lançant un regard dans la pièce, je me disais que c’était un véritable piège et une aubaine pour les gens comme moi qui utilisait les poisons. Les placards sont les endroits où on retrouve le plus souvent des cadavres non ? « Tu n’évites rien du tout là… Tu laisses l’occasion à tes ennemis de te tuer avec facilité. Une fusillade éclate tu ne peux pas t’enfuir, quelqu’un balance une grenade et on referme la porte tu y passes aussi. Tu n’as rien appris des tentatives de meurtres à ton égard ? » Je pourrais bien lui faire la démonstration que son bureau était un piège, mais bon, peut-être que les méchants d’ici ne sont pas aussi intelligent que ça dans le fond. « Un homme gradé comme toi devrait avoir un grand bureau et une garde rapproché aussi… Enfin vu que la confiance chez toi c'est compliqué… D’ailleurs vu tout ce que tu fais pour moi en ce moment tu me fais confiance ? On ne se connait pas pourtant, et puis l’excuse nous sommes des étrangers… Non ça ne passe pas. » Nourriture, proposition d’emploi, le fais de me couvrir, confiance ? Je ne savais pas trop. J’approchais mes mains de ma tortue la prenant et je la montrais au général. « Cette crapule a été maltraité par des enfants avant de se retrouver en fâcheuse position et a été emmené de force pour vos soldats ! Je n’ai tué personne pour la récupérer, j’ai réussis à éviter un bain de sang… » Enfin je pense en tout cas, j’ai quand même dû en tuer un ou deux par accident, mais j’avais au moins épargné les enfants. « Mais sinon je ne serais pas contre de visiter votre charmant QG, vous avez des salles d’armes ? Avec des véhicules lourds ? » Je ne perdais pas le nord non, autant profiter et puis il me protégerait si quelqu’un me reconnaissait. Je finissais de me goinfrer, au moins j’aurais eu un bon repas avant un moment et vu que ce type ne semblait pas se promener les poches pleines d’argent… Je devrais faire avec.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
Gratte papier retardataire ultime
Who am i !

C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han)

MessageSujet: Re: C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han) Mer 10 Jan - 20:50





Visite de QG?


Ozwell Spencer & Shiho Han



Alors que le general de division venait de deposer le plateau sur le bureau devant la Xinoise, celle-ci se jeta dessus comme la misère sur le monde, n'oubliant pas dans le même temps d'en offrir a sa tortue. Ozwell lui en profita pour reprendre sa place a son bureau, ou il la regarda littéralement dévorer tout le repas. Il se disait en lui même que la pauvre n'avait semble t'il pas trop l'occasion de manger autant. Il ne lui faisait pas encore totalement confiance, en fait il avait même été méfiant au début jouant un peu les idiots comme il le faisait si bien pour voir si elle n’était pas une tueuse envoyer par Central pour en finir avec lui, mais après tout a quoi bon, il avait fait en sorte de s’éloigner de Central pour que ces derniers n'essaye pas d'attenter a sa vie et qu'il puisse continuer de chercher dans son coin les responsables de la mort de ces parents...

Peut être faisait t'elle partie des infiltrée une nouvelle recrue qu'il ne connaissait pas encore, mais il en doutait fort, si non elle aurait fini par lui avouer quand il lui avait parler du fait d'être patriotes et de l'entraides entre eux, mais pourtant plus il y pensait et plus le nom de cette jeune femme lui disait quelque chose, il avait déjà entendu ce nom quelque part mais il ne savait plus ou. Finalement, voyant qu'elle ne semblait pas vouloir s'en prendre a lui, mais que juste elle c'etait retrouver si on pouvait dire au mauvais endroit il avait commencer doucement a lui faire confiance, mais il ne la lâchait pas du regard et il était prêt a agir a tout moment en cas de danger. Finalement, ce fut celle-ci qui le sortit de sa rêverie, en lui demandant si du fait qu'ils ne venaient pas du même pays tout les deux ont pouvait vraiment parler de compatriote et également dans quelle camps était t'il, car il avait des conflits entre Amestris et la plus part de ces voisins ce qui n’était un secret pour personne bien sur, mais bon elle voulait savoir si c'etait un espion ou autre,
ce qui fit apparaître un mince sourire sur le visage d'Ozwell qui continuait de la regarder se disant que finalement elle reflechissait tout de même un temps sois peu, puis elle refusa après cela poliment l'offre d'emplois, indiquant qu'elle ne voulait pas travailler dans un monde aussi violent et bien tant pis. Ozwell fini par prendre ces dossiers sur le bureau qu'il rangea dans un tiroirs de ce dernier le fermant par la suite a clefs plaçant celle-ci dans une poche dans sa veste, quand alors qu'il allait lui répondre elle lui parla des risque qu'il encourait a traînait seul dans un bureau comme ça et des divers scénarios qui pouvait arriver ce qui fit exploser de rire Ozwell en l'observant et ne put s’empêcher de dire:

"Ne vous en faites pas pour cela, ça risque de ne pas arriver souvent, enfin si cela arrive bien sur. Car disons que je ne suis pas quelqu'un de ponctuel ce qui fait que personne ne sais jamais quand je suis ici ou non et d'ailleurs la militaire qui est venue tout a l'heure me questionner a votre propos a eu de la chance de me trouver car elle était même pas sur que je sois la, quand a ma garde rapprocher je n'ai besoin que de deux hommes, mais ils ne sont pas la aujourd'hui ils ont prit un congé que voulez vous, c'est comme ça."

Il l'observa apres cela de nouveau et reprit:

"Ensuite pour répondre a vos premières questions, ce n'est pas parce que nous ne venons pas du même pays que nous somme pas des compatriotes étranges loin de chez nous pour divers raison variée, qui pourrait faire que l'on ne peut rentrer chez nous. Je suis du coté de mon pays serait la réponse la plus logique a donner je vous dirais, mais comme je vous le dis je suis originaire de Creta et la frontière sur laquelle je gère et donc le pays que j'affronte en ce moment est Creta donc de quelle coté je suis a votre avis? Bien sur je pourrais être une taupe mais vous pensez que je serais si gradée dans l’armée et que je vous parlerais aussi ouvertement si c'etait le cas? Et de surcroît que je vous le dirait?"

Il se tut après cela et se leva se dirigeant vers le plateau vide qui restait devant la Xinoise le prenant et le plaçant a sa place, pour penser a le ramener plus tard au cuisine, quand Shiho reprit alors qu'elle voulait savoir si il lui faisait confiance ou non car l'excuse de l’étranger ne lui convenait pas ce qui fit sourire Ozwell, il lui faisait confiance oui, mais en partie seulement, mais cela, il se gardait bien de lui dire après tout il avait lui aussi ces secret a garder. Il resta debout, car en fait il n'avait pas vraiment envie de s’asseoir quand elle lui montra finalement sa tortue lui expliquant dans quelle circonstance elle l'avait eu et ce dernier se dit qu'elle avait bien eu de la chance, de tomber sur une jeune femme aussi gentille, même si Ozwell avait du mal a croire qu'elle n'avait pas fait des blesser en la récupérant mais il ne dit rien de plus, quand elle lui demanda alors si il accepterait de lui faire visiter le QG demandant dans le même temps si il avait des salles d'armes avec des véhicules lourd, pourquoi une telle question? Voila qui piquait la curiosité de Ozwell, il n’était pas forcement bon non plus de lui montrer tout cela, si après elle allait voir l’ennemie si on pouvait le dire ainsi pour leur dire les failles du QG cela poserait problème bien qu'ils le savaientt déjà, quand celui-ci dit alors:

"Et bien, oui on a des salles d'armes bien sur, aussi des véhicules lourds si on peut dire ça comme ça, mais bon puisque une femme aussi charmante que vous le souhaite je peut vous faire, faire un petit tour mais ne me quitter pas dans ce cas, ou vous risqueriez des ennuies et cacher votre tortue on ne sais jamais."

Il ouvrit la porte après cela faisant signe a la Xinoise de le suivre et se mit a marcher dans le couloir suivit par cette dernière, croisant divers militaire qui le saluèrent a son passage et observèrent l’étrangère certains avec un peu plus d’intérêt que d'autre pour certaines partie de l’étrangère et d'autre avec méfiance mais se gardèrent bien quelconque commentaire du fait qu'elle suivait leur chef, quand il ouvrit une porte qui menait a une grande salle avec de grande fenêtre et des bibliothèque avec pas mal de livre, quand il dit alors:

"Tout d'abord laissez moi vous présenter la bibliothèque de la base, c'est vrais quoi, il est parfois bon de lire pour ce changer les idée, mais passons a autre chose."

Il l’emmena ensuite dans un dédales de couloir ou il y avait parfois des fenêtres et même des portes ouvertes montrant divers bureau ou des soldats travaillait, quand il se stoppèrent face a un escalier qui descendait et il dit alors:

"En bas se trouve les prisons, pour les prisonniers que nous faisons, ainsi que d'autres pièces qui pourrait vous passionner, voulez vous que l'on aille y faire un tour?"

Un sourire moqueur et amuser apparut sur les lèvres de Ozwell qui se demandait si elle allait avoir peur de le suivre pensant qu'il voudrait l'enfermer dans une de ces geôles alors que ce n’était pas le cas, il voulait surtout lui montrer ce qu'il y avait d'autre en bas comme le garage qui contenait divers véhicules et même des tanks...
HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 731
Sneaky Poison ☣ Xinoise égarée
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:
Test:

C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han)

MessageSujet: Re: C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han) Ven 6 Avr - 15:14
Oops, mauvaise porte...
Shiho & Ozwell




Shiho restait blasée face à la réaction de l’homme, décidément elle ne comprendrait jamais les réactions des gens. En même temps elle ne s’en intéressait pas, on ne lui avait pas appris à se poser des questions sur pourquoi les gens réagissaient ainsi ou non. Sa famille lui avait appris aussi à ne faire confiance à personne même pas à sa propre famille c’est pour dire. Elle écouta la réponse du gars, elle ne s’en faisait pas non, elle s’en foutait de ce type il pouvait bien se faire tuer, ou même blessé qu’est-ce que ça changerait à sa vie ? Rien du tout, et puis avec un peu de chance ça serait elle qui le tuerait juste pour son propre plaisir. Cet homme sortait de l’ordinaire il y a pas à dire. Elle avait pu croiser des gradés bien gardés et tous à l’heure. Lui c’était tout le contraire, enfin tant qu’il le vivait bien c’est ce qui comptait avant tout autre chose. Soupirant grandement et haussa simplement les épaules, c’était un manque de chance pour elle qu’il soit arrivé pile au moment où elle se refugiait dans son bureau. Dans le fond ce n’était pas plus mal, elle pourrait l’utiliser à son compte…

Il enchaîna sur ses provenances, et ça elle trouvait encore plus louche. Il venait d’ailleurs et était en poste pile à la frontière de là où il venait et où il vivait maintenant. Une taupe assez intelligente qui avait tout prévu pouvait rester des années sans être découverte, grimper des échelons facilement… Elle avait de plus en plus de mal à le croire. Il cachait quelque chose c’était certain. Peut-être arriverait elle à lui faire cracher le morceau ou peut-être pas… Sachant qu’elle était curieuse de nature et une emmerdeuse professionnelle elle allait surement l’enquiquiner sur ça. Elle aurait surement aucun résultat, mais de toute façon elle avait rien d’autre à faire pour le moment n’est-ce pas ? Heureusement pour elle ce type ne lui voulait aucun mal, le repas était clean quoi que comment aurait-il pu faire empoisonner le repas de toute manière ? Elle ne comprenait toujours pas pourquoi il insister sur le fait d’être compatriotes, elle refusait ce terme. Ça n’engageait à rien, mais ça dérangeait la jeune femme quand même… Surtout qu’elle le suspectait énormément de ne pas être net et d’avoir un secret. Elle n’avait rien à cacher, et ne jouait pas à un double jeu avec qui le ferait-elle au juste ?

« La question que je me pose surtout c’est comment peux-tu être un gradé si tu n’es jamais là ? Le fait que tu ne veuille pas plus de garde du corps, même s’ils sont en vacances c’est suspect quand même. Par les temps qui courent, tu devrais avoir peur pour tes fesses. J’ai du mal à croire qu’un type devant dans un pays voisin à celui d’où il vient et dont des tensions éclatent souvent soit là comme un gentil toutou obéissant à Amestris. Alors à votre question de quelle côté tu es… J’ai de gros doutes… Même au vu de ton comportement vis-à-vis de moi… » Abordant un sourire malicieux.

Au pire elle pourrait toujours l’espionner, le prendre en filature jusqu’à ce qu’elle découvre ce qu’l cache. Pour le moment ce n’était pas la question. Elle avait bien mangé, le plateau débarrassé elle était tranquille. Elle attendait la réponse du chef sur ses questions et sa visite. La réponse du gradé arriva et un sourire joyeux étira ses lèvres alors qu’elle se levait d’un bon gracieux de sa chaise. Prenant sa tortue avec elle, ne vaut mieux pas la laisser seule au risque de retrouver le bureau saccager et puis on ne sait jamais si elle devait fuir de nouveau. Posant le petit reptile dans le dos de son dos sous sa veste, elle ferma celle-ci pour éviter que l’animal ne tombe. Une forme se forma sur le haut de son dos cachait sous ses cheveux et gigotait, Kurma s’installait, sa petite tête dépassa du haut de la veste. « Je te remercie, je saurais me faire discrète et éviter les bêtises. Kurma restera sage aussi là-dessous… Je vais te suivre comme ton ombre. » Ricana la jeune femme en tapotant l’animal sous sa veste en douceur.

Suivant le grand homme dans les couloirs, elle abordait un air sérieux observant autour d’elle comme si elle faisait une inspection. Elle ignora royalement le regard des autres militaires, sinon elle savait que ça pouvait dégénérer la connaissant. Elle devait remercier l’homme qui l’accompagnait pour ça, personne ne faisait de commentaire, donc elle serait tranquille pour le moment. La première pièce qu’elle découvrit était la bibliothèque, un endroit intéressant, elle y reviendrait, peut-être qu’elle trouverait des bouquins intéressant. « En effet, je repasserais peut-être pour en prendre quelques-uns. » Hocha la tête la Xinoise. Oui un emprunt à long terme vu qu’elle ne risquait pas de revenir d’aussi tôt. La visite se poursuivait, il n’y avait pas grand-chose d’intéressant en fait dans un QG… Des bureaux, des grandes salles pour les réunions, des militaires qui travaillaient, c’était ennuyeux en fait, peut être devait elle demander d’elle-même à voir certaines choses. Ils s’arrêtèrent devant un escalier qui descendait, l’étrangère haussa un sourcil aux paroles de l’homme, avant d’éclater de rire. Un sourire malicieux flottait sur ses lèvres. « Avec grand plaisir ! » S’élançant dans les escaliers sans attendre, là ça devenait intéressant. « Il y a des prisonniers ? Sont-ils dangereux ? » Demandait la jeune femme en sautillant de marche en marche…

Elle n’avait pas peur non, comme si elle allait se faire enfermer aussi facilement. Elle était hargneuse de ce côté-là, et puis ça ne serait pas la première fois, elle s’était déjà enfuit de prison alors bon. Et puis comme il venait de dire il y avait d’autres pièces qui pouvaient la passionner. Elle arriva en bas des escaliers regardant autour d’elle. « J’ai hâte ! Dis-moi il y a un stand de tir ici ? J’aimerais bien voir ça et peut être tenir une arme pour tester. » Questionna-t-elle excitée. Après tout elle connaissait que les armes blanches, alors si elle avait l’occasion de pouvoir tenir une arme à feu et puis elle serait sous bonne garde…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han)

MessageSujet: Re: C'est un Militaire? C'est une tortue? Non c'est une Xinoise sans papier! (PV Shiho Han)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Gondor - Sources] La Vie Militaire Gondorienne
» USA : le budget militaire coûte plus cher que le plan de sauvetage
» quelle est cette décoration militaire ?
» Chartre de l hopital militaire de l'ost Artésien
» Règlement militaire de l'Armée de Guernesey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: WEST CITY :: WEST CITY :: QG DE L'OUEST-