RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 55
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin]

MessageSujet: Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin] Mer 31 Aoû - 23:55
Si cette journée devait être inscrite comme une journée plus que banale, Venestraale en aurait été plus qu'heureuse. Toutefois il semblerait que la vie était une sacrée pute puisqu'elle en avait décidé autrement et ce en ce payant une bonne tranche de rigolade devant les problèmes qu'elle venait de créer. Si la Vie et le Destin existait en des forces supérieures, la petite demoiselle était assurément certaine qu'ils s'étaient ligués contre elle pour se divertir un peu. C'est sûrement ce qu'elle aurait pensé si elle n'était pas actuellement tétanisée et plus blanche qu'il n'était normalement possible de l'être.
L'angoisse, la peur, la terreur même ; se reflétaient dans ses beaux yeux bleus. Les passants semblaient bouger au ralenti et personne n'avait rien remarqué. Après tout, qui se soucierait d'une jeune fille alors que tous étaient pressés dans leur journée de travaille. Mais s'ils ne faisaient pas attention à elle, elle non plus ne les voyaient plus. Elle ne voyait plus que les blouses blanches, tellement immaculées et tranchante dans la vie bourdonnante de couleur de Central. A la place des visages rieurs et joyeux, elle revoyait les yeux chafouin du 'chef de projet' qui l'avait transformé. Elle avait peur, si peur, le dégoût tordait son cœur, l'angoisse comprimait ses poumons et paralysait ses membres. Mais ses mains tremblaient. Mécaniquement elle les leva et ses yeux les observèrent. Mais son cerveau refusa de faire la moindre connexion.

Pourtant elle savait ce qu'il se passait. Elle la sentait s'agitait en elle, la transformation. Elle pouvait sentir chaque endroit de son corps qui la subissait picoter et s'enflammer. Elle gémit de peur en relevant les yeux, lorsqu'elle le vit non loin d'elle, juste à quatre petit mètres ; et non loin se détacher l'uniforme bleue des militaires. Et la terreur fut à son paroxysme.
Elle se plia en deux, le souffle couper mais elle ne cria pas. Non pas parce qu'elle ne le voulait pas, mais parce qu'elle en était bien incapable vu que la transformation affectait sa bouche. Ses crochets à poisons apparurent et s'agitèrent en dehors de sa bouche alors que ses mandibules poussaient et se rétractaient correctement contre ses dents, prêtes à surgir dés qu'elle souhaiterait immobiliser quelqu'un. Deux yeux surgir, chacun sur une tempe, augmentant sa vision périphérique et repoussant ses angles morts. Ses pupilles furent alors envahit d'un noir profond, bestial et terrifiant, sauvage.
Sur le bout de ses doigts et de ses orteils poussèrent de petits crochets pour qu'elle puisse grimper n'importe quelle surface et pour finir deux paires de pattes poussèrent sur ses côtes. Elles étaient fines et effilées, d'un noir luisant qu'elle réussit à dissimuler tant bien que mal grâce à sa position courbée. Elle put les placer autour d'elle sans que cela ne soit trop apparent malgré la douleur ignoble qui assaillait encore ses nerfs.

Mais voilà, un petit cercle d'adultes inquiets s'était formé et elle n'osait plus relever la tête. Elle était fichue.. Une blouse blanche apparue suivit d'une paire de botte et la terreur annihila ses sens et toutes pensées logiques, la tétanisant derrière le rideau argenté de ses cheveux.
Elle ferma fort les yeux et une unique supplique carillonna dans son esprit.

/ Aidez moi ! /
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 485
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin]

MessageSujet: Re: Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin] Dim 4 Sep - 22:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber.
Jin & Vene-ya

Central City était de nouveau calme et pleine de personnes débordantes de joie de vivre. Les événements des dernières semaines n'avaient pas été oubliés par la population, mais simplement mis de côté pour retrouver un peu de sérénité. Jin-Wan Han était un homme qui ne venait pas de ce pays, mais il était en grande partie à l'origine des attentats de la capitale et il avait tué bien plus de personnes qu'il en avait soigné en toute une vie. Le xinois ne semblait pas ressentir le moindre remord et il continuait de vivre comme un homme tout à fait ordinaire. Personne ne pouvait savoir qu'il était un infiltré dans le pays, visant à commettre d'horribles choses pour atteindre un jour les hautes sphères du pays et décrocher la tête de King Braldey. La vengeance était la principale motivation qui l'animait, ne voulant jamais oublier qu'Amestris était le pays qui avait ruiné ses chances de refaire sa vie et d'être heureux. Si la guerre contre Ishbal n'avait pas eut lieu, le ténébreux serait certainement encore dans l'Est à vivre paisiblement comme docteur et peut-être avec une charmante femme à ses côtés. L'armée du pays de l'alchimie lui avait retiré son bonheur en même temps que la vie de la femme dont il était tombé amoureux. Jin aurait tellement souhaité que son passé d'assassin reste enterré au fin fond de l'oubli, mais hélas, on ne pouvait jamais rejeter sa véritable nature. Le fils de Kakei l'avait appris à ses dépens et maintenant, il ne ferait plus marche arrière pour détruire l'armée et le pays qui l'avait poussé à redevenir ce qu'il ne voulait plus être.

L'homme aux yeux anthracite marchait parmi les passants, errant comme un chien abandonné, à la recherche d'un but dans sa triste journée. Aujourd'hui, il avait décidé de ne pas ouvrir son cabinet médical pour aller chercher des médicaments afin de remplir ses stocks, mais cela ne l'enchantait pas plus que cela. Jin se faisait passer pour un médecin, soignant des hommes, des femmes et des enfants alors qu'il allait certainement causer leurs morts bien plus tard dans une nouvelle attaque de la capitale. Sa couverture était parfaite pour obtenir des informations, et même trouver des cibles potentielles. Il n'était pas rare qu'un militaire vienne lui rendre visite pour se faire consulter. Cela permettait à Jin-Wan de remplir une feuille d'informations sur ces personnes et de les communiquer à son groupe. Nikolaï Roskov faisait entièrement confiance au xinois et il savait parfaitement qu'il ne le décevrait jamais.

Alors qu'il continuait à marcher tranquillement dans les rues, habillé dans une tenue de civil très discrète et non pas avec son long manteau noir et son sabre sur l'épaule, il s'arrêta un instant pour poser son regard sur une petite masse de personnes de l'autre côté du trottoir. Le xinois fut intrigué et décida de s'avancer pour aller voir de plus près. Une fois à quelques mètres de l'attroupement, il entendit deux femmes chuchoter. Elle discutait d'une petite fille qui avait l'air étrange. Jin-Wan ne se gêna pas pour se mettre entre les deux afin de perturber la conversation à voix basse et d'écarter les personnes qui le gênaient. Il finit par arriver tout devant et fronça les sourcils en apercevant une jeune fille aux cheveux argentés. Elle semblait tellement effrayée, mais quelque chose d'autres sauta aux yeux du xinois. Elle semblait subir comme des changements. Cela ne sautait pas aux yeux des autres, mais Jin pouvait voir qu'elle tentait de dissimuler des petits crochets aux bouts de ses mains. Alors qu'il continuait de l'observer silencieusement, un homme commença à paniquer et pointa la jeune demoiselle du doigt en hurlant presque au monstre. Avait-il remarqué les choses étranges qui poussaient sur le corps de la fillette. Le ténébreux soupira longuement avant d'ôter sa veste et de s'avancer vers la pauvre enfant afin de la recouvrir et de se tourner vers la population.

- Elle est atteinte d'une grave maladie qui attaque son épiderme si elle ne prend pas son traitement. C'est une maladie peu connue, mais extrêmement virulente et transmissible. Partez avant d'être atteint par ce virus !

Ni une, ni deux, les gens se mirent à reculer brusquement et à s'éloigner rapidement. Certains ne semblaient pas être très apeurés et ne se reculèrent que de quelques mètres pour observer de loin. L'assassin appartenant jadis au clan Han soupira de nouveau et attrapa la jeune fille pour la porter dans ses bras, prenant bien soin qu'elle soit bien camouflée sous la veste et se dirigea vers une petite rue afin de s'éloigner des curieux.

- Tu n'as pas à t'en faire... Je suis docteur et je ne compte pas laisser ces personnes te regarder de cette manière, comme si tu étais un animal de foire.

D'un pas très rapide et déterminé, il continua de marcher dans les petites rues pour finalement rejoindre le devant de son cabinet médical. Il s'empressa d'ouvrir la porte et de bien la refermer à clef après avoir vérifié que personne ne les avaient suivit. Jin se dirigea vers la salle où il avait pour habitude de recevoir les malades en consultation et déposa délicatement la jeune fille sur un lit, sans pour autant retirer la veste sur elle,

- Tu n'es pas une humaine, je me trompe ? Ne t'en fais pas... Tu n'es pas la première que je croise. Si tu te sens capable, tu peux retirer la veste, mais sinon tu peux la garder. Je ne te force à rien. Toutefois, je ne te conseille pas de sortir d'ici avant que tout soit redevenu comme avant.

Il n'avait pas peur de son apparence, bien qu'il en avait juste vu que les mains. Il ne savait pas à quoi son visage pouvait ressembler, étant donné qu'il avait été caché par sa longue chevelure avant d'être masqué sous la veste noire du xinois. Même si Jin était un meurtrier, il ne pouvait pas se résoudre à laisser cette pauvre enfant se faire traiter de monstre par la populace. Encore une fois, il avait agi sans vraiment réfléchir, mais bon, maintenant que cela était fait, il ne pouvait pas la mettre à la porte et la laisser se faire traquer par les habitants de la capitale. Il finit par se diriger vers une armoire et attrapa un verre qu'il alla remplir avec de l'eau provenant d'un lavabo caché dans un coin de la grande pièce avant de le tendre à la jeune fille, laissant une expression froide sur son visage pour montrer qu'il n'avait pas peur et qu'il se fichait bien de l'apparence de la demoiselle... Sa froideur montrait aussi qu'il était déconcerté par ses propres choix. Dans quelle galère le xinois venait de se fourrer encore une fois ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin]

MessageSujet: Re: Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin] Ven 9 Sep - 17:39
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si dans l'esprit de Venestraale résonnait le glas de la sentence, il semblait que la Vie n'avait pas finit de lui faire des surprises. Au delà de toute attente de la part de la petite demoiselle, une personne s'approcha et glissa sur ses frêles épaules un lourd manteau qui la fit disparaître aux yeux du monde. Si le geste la surpris, il eut aussi le mérite de la sortir de sa terreur paralysante suffisamment longtemps pour qu'elle puisse constater le départ précipité de bon nombre de passant, réagissant aux paroles prononcé par l'homme envers qui elle était plus que redevable désormais. Mais pourquoi l'avoir aidé ? Pourquoi, contrairement aux autres, avait il eu ce geste envers elle ? Il n'était pas resté là à la regarder mourir de peur, non, il avait fait un pas vers elle et il la protégeait des badauds trop curieux, le long manteau la recouvrant et tâchant de sombre sa silhouette trop blanche.
Les mains tremblantes, elle se saisit difficilement des pans de ce qui la recouvrait pour les resserrer autour d'elle dans une tentative dérisoire de se protéger des regards inquisiteurs. Si tout ce qui l'avait terrifié avait disparu depuis un temps déjà, elle n'en demeurait pas moins chamboulée et incapable d'inverser le processus. Sa paralysie envolait, elle sentait le moindre de ses membres trembler alors qu'elle retenait difficilement ses larmes, sa respiration erratique étant une preuve de sa lutte.

Toujours prostrée sur elle même, les bras fermement serrés contre ses flancs pour plier ses pattes au maximum, elle souffrait en silence, ses crochets s'agitant parfois en des spasmes nerveux, près à mordre ce qui passerait à sa portée. Elle se crispa presque violemment lorsqu'il la souleva avec une facilité déconcertante. Son esprit enregistra les quelques paroles qu'il prononça à son encontre, hochant la tête pour qu'il ne pense pas qu'elle l'ignorait et elle s'accrocha à son haut, presque désespérée qu'il change d'avis et l'abandonne là. En tout cas, il était vachement musclé pour un docteur. Il faisait de la muscu à côté ou il s'amusait à soulever toutes les fillettes qu'il trouvait ?
Toutefois elle chassa ces pensées parasites pour constater leur entrée dans un lieu qu'elle ne connaissait pas, mais qu'elle soupçonnait être le lieu de travail du docteur. Sinon où serait il ? C'était le choix le plus logique. Elle se sentit posée sur un lit et resserra le manteau autour d'elle, regardant discrètement le lieu sans pour autant voir correctement, son champ de vision embrouillé par le tissu sombre.

Elle trembla lorsqu'il reprit la parole. Si lui avait remarqué ces quelques détails qui ne sautaient aux yeux que des plus observateurs, avait elle assez de chance pour qu'il soit le seul à y avoir fait attention ? Ou d'autres se doutaient de quelque chose et elle risquait de voir apparaître à sa porte du jour au lendemain une troupe de militaire armée jusqu'aux dents ? Gardant le manteau remonté jusqu'au menton et le visage dans l'ombre, elle détailla autant qu'elle put l'homme. Il était grand, trèèès grand. Décidément, était elle condamnée à ne rencontrer que des géants ? Il n'y avait guère que Daraen pour ne pas la faire se sentir ridiculement petite. Même si il était grand lui aussi. En tout cas le docteur était grand, et même si elle était certaine qu'il pouvait aussi paraître terrifiant, actuellement elle n'avait pas le sentiment que son but était de lui faire peur. Il l'avait sauvé après tout. Mais devait-elle prendre le risque de se dévoiler ? Sincèrement, elle croyait en la bonté des gens, et elle n'était pas prête à changer de philosophie de vie. Aussi inspira t-elle un bon coup et se débarrassa t-elle non sans hésitation de sa protection.
Ses grands yeux désormais rongés par un noir abyssale se posèrent sur l'homme alors que ses crochets se tendaient vers l'avant avant qu'elle ne les rétractes contre son menton. Elle dégagea d'une main les cheveux qui blessés ses yeux aux temps, les attachants à l'aide d'un élastique en une haute queue de cheval avant de baisser les yeux, honteuse sans le dire de son apparence difforme.

- Merci. - et sa voix sonna clairement malgré les crochets et les mandibules reliés à sa bouche et sa mâchoire. - J'étais terrifiée. - se justifia t-elle d'une voix plaintive.

Elle resserra sa prise autour de son corps, maintenant ses pattes douloureuses contre elle, se fichant de faire apparaître des ecchymoses si cela pouvait dissimuler les longues pattes noires et effilées de sa partie araignée.

- Je ne voulais pas déranger. Mais.. - déglutit la jeune chimère en s'agitant un peu - Vous pensez que quelqu'un d'autre a vu ? Vous pensez que je risque de mettre ma famille en danger à cause de ma bêtise ? - gémit piteusement l'Ishbal, inquiète pour sa mère et son frère.

Elle leva un peu les yeux vers l'homme avant de les rebaisser.

- Au fait, je m'appelle Venestraale, encore merci de m'avoir aidé, Mr le Docteur. -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 485
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin]

MessageSujet: Re: Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin] Lun 7 Nov - 20:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber.
Jin & Vene-ya

Jin venait de revenir à son cabinet avec un petite fille dans les bras. Elle n'était pas comme les autres et il ne fallait pas être un génie pour deviner que son apparence physique lui posait problème. Une autre chimère, bien différente que Sereliam... Encore une abomination crée par ce pays. Décidément, Amestris ne méritait que de disparaître. Ne cherchant pas à mettre mal à l'aise l'enfant, le xinois l'avait déposée sur un lit qui se trouvait à l'arrière de son cabinet et s'était éloigné un peu pour lui laisser le temps. Il remarqua que la jeune fille se dévoila finalement, sans crainte du regard du médecin quant à sa condition physique particulière. Elle semblait moins apeurée et c'est ce qui comptait. Par respect pour elle, Jin-Wan ne s'attarda pas à l'observer plus en détail et hocha la tête lorsqu'elle le remercia. Quel âge avait-elle ? Peut-être dix ans... Encore une pauvre vie gâchée par des scientifiques fous qui ne réalisaient pas le mal qu'ils faisaient autour d'eux avec leurs expériences.

- Ce n'est rien. J'ai bien sentis ta détresse et les habitants de cette ville auraient pu alerter la police militaire en voyant ta transformation. Tu n'es qu'une enfant, tu ne mérites pas de finir en cobaye humain pour ces satanés scientifique qui ne pensent qu'à créer des armes humaines.

En disant cela, l'homme serra brusquement des poings et la colère pouvait se lire sur son visage. Trop longtemps ce pays avait fait du mal à ses habitants et aux autres pays. Il était franchement temps que cela cesse et c'est pourquoi Jin-Wan avait rejoint Nikolaï Roskov. Mais il ne fallait pas se leurrer, le but premier du xinois était de se venger des militaires, venger la mort de la femme pour qui Jin aurait tout donné. Au bout de quelques secondes, l'homme secoua la tête pour remettre ses idées en place et chassa la colère qu'il l'envahissait pour paraître plus amical. Il se dirigea vers la fenêtre de son cabinet et jeta un coup d’œil dehors, derrière le rideau.

- Je suis médecin, cela ne me dérange pas de venir en aide à quelqu'un qui en a besoin. Je ne pense pas que quelqu'un nous a suivis, mais au cas où, il serait préférable d'attendre que tu retrouve ton apparence et que quelqu'un vienne te chercher, de préférence quelqu'un qui connaît ton secret.

Personne ne semblait les avoir suivit, heureusement d'ailleurs... Jin-Wan n'aurait pas voulu se battre et dévoiler sa véritable identité pour protéger cette gamine. Bien qu'elle ne méritait pas de se faire harceler ou bien même mal mener, le xinois ne pouvait pas se permettre de commettre un faux pas... Surtout pas en ce moment. L'armée avait lancé des avis de recherche à l'encontre les terroristes dans tous le pays et surtout à Central... Étant donné qu'il en faisait partis, le faux docteur devait se tenir à carreau pendant un long moment avant de pouvoir de nouveau lancer de nouvelles attaques contre la capitale ou bien même obtenir des informations. Lâchant un long soupir en passant une main dans ses cheveux, il fit demi-tour et revint devant la demoiselle pour lui adresser un sourire réconfortant.

- Je ne pense pas que ta famille soit en danger, personne n'a eu le temps de voir quoique ce soit. C'est la première fois que cela t'arrive dans la rue ?

Il fit une pause et se dirigea vers une armoire et sortit une bouteille d'eau qu'il tendit à la jeune enfant, mais étant donné qu'elle avait encore ses pattes... Il préféra la déposer sur la table à côté d'elle.

- Venestraale ? C'est un joli prénom. Je suis le docteur Jin Lau. Est-ce que tu connais une personne à qui tu pourrais téléphoner et qui viendrait te chercher ? J'ai un téléphone sur mon bureau... Dès que tu te sentira mieux, tu pourra l'utiliser. Mais avant tout... Tu peux m'expliquer comment cela t'es arrivé ? Il est rare de voir ce genre de chose chez des personnes... Et je ne pense pas que cela soit une maladie. Quelqu'un t'as fait cela n'est-ce pas ?

Il ne voulait pas se montrer trop insistant, mais il avait besoin de réponses. Il voulait savoir si c'était bien l’œuvre d'un malade de ce pays et peut-être même qu'avec un peu de chance, la jeune fille lui donnerait des informations qui serviraient à l'organisation.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin]

MessageSujet: Re: Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin] Mar 10 Jan - 17:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Venestraale observait l'homme d'un autre oeil après les informations qu'il venait de lui fournir. En dehors de sa famille, il était la deuxième personne à la voir sous cette forme, bien qu'à l'heure actuelle elle gardait un contrôle certains sur son alter-ego meurtrier. Elle l'écouta et ses yeux abyssaux semblaient alors ne pas pouvoir se détacher de lui. "Peu auraient fait la même chose à votre place." songea silencieusement l'enfant alors que quelques larmes s'amassaient au coin de ses yeux. Elle ne les laissa pas glisser sur ses joues mais elles n'en demeuraient pas moins visibles, troublant son inquiétant regard obsidienne.
Elle se sentit touchée par la solicitude dont il faisait preuve, bien qu'elle douta finir en cobaye à cause de la connaissance de Roy sur sa véritable nature. Elle demeura silencieuse un moment lorsqu'elle aperçu, lors d'un bref coup d'oeil dans la direction de Jin, la colère enrager les traits anguleux de l'adulte, celui ci semblant ressasser quelques souvenirs et pensées désagréables. Elle se crispa brièvement, souhaitant aller lui faire un câlin pour chasser cet air menaçant, mais son apparence physique ne prêtait pas à ce genre de rapprochement, ayant plus tendance à les faire réagir violemment qu'autre chose. Alors, légèrement craintive d'être une cible potentielle à sa colère, elle demeura aussi discrète et silencieuse que possible.

- Où... - mais le reste ne fut pas exprimé alors qu'elle tentait de taire son inquiétude.

Elle ne voulait pas être toute seule ! A son inquiétude évidente d'être abandonnée ici, ses pattes furent agitées de spasmes et lui échappèrent, se dressant comme quatre lances menaçantes et pointues. Toutefois elles se statufièrent à ses côtés comme seules les araignées savent le faire et ne bougèrent plus. Sa peur infondée s'évapora lorsqu'elle le vit s'arrêter à la fenêtre. Son esprit d'enfant l'empêcha alors de s'interroger sur son propre comportement, l'estimant légitime sans qu'elle sente la culpabilité ronger on âme.
Sa frimousse diforme frémit devant le sourire réconfortant, soulagée d'être si ce n'est acceptée, au moins protégée le temps d'un instant.

- Oui, c'est la première fois... - répondit-elle d'une petite voix - Je ne pensais pas réagir ainsi, ce n'était jamais arrivée... ! - gémit l'enfant d'une voix piteuse.

Lorsqu'il s'approcha pour lui donner une bouteille d'eau, elle le remercia du bout des lèvres, n'osant trop regarder dans sa direction bien que l'opération soit délicate avec deux paires d'yeux. Toutefois elle ne chercha plus à se cacher lorsqu'il lui proposa d'appeler quelqu'un pour venir la chercher. Malgré ses évidents crochets à venin, elle sourit, un grand sourire innocent qui donna un air assez particulier à son visage d'enfant araignée.

- Mon frère pourrait venir mais il travaille encore.. Et je ne pense pas que Mr Roy le laisse partir tout de suite... - déclara la petite demoiselle d'une voix candide mais se renfrogna légèrement à ses questions, ses mandibules faisant 'clic clic' à l'intérieur de sa bouche.

- J'étais petite lorsque c'est arrivé. Donc j'en ai pas beaucoup de souvenirs, voir aucun. - s'exprima t-elle difficilement - Des scientifiques d'un autre pays on profitait de la guerre pour kidnapper des gens sans qu'on s'embête à les chercher plus que ça. C'est ce que m'a dit ma famille en tout cas. -

Elle n'en dit pas plus, ni de quel côté étaient ses parents durant la guerre ni qui l'avait sortit de là. Sa mère lui avait demandé de garder le secret après qu'ils aient du en parler à Roy. Une personne découvrant sa nature c'était assez, savoir qu'elle était demi-ishbal n'était pas nécessaire à leurs connaissances.
Pendant ce temps, discrètement et surtout très lentement, l'une de ses pattes se tendait dans la direction de Jin, ce dernier n'ayant pas bougé après avoir déposé la bouteille d'eau. Brusquement, son bout pointue en avant, elle se tendit à toute vitesse avec l'évidente intention de blesser l'homme. Mais ayant sentit le mouvement (c'était son corps tout de même), Venestraale tendit la main à toute vitesse et attrapa pas sa patte, la ramenant contre elle alors qu'à la lisière de son esprit, elle percevait comme le ricanement amusé de l'Araignée. Si le crépuscule était encore loin, le fait d'être transformée avait tout de même attiré la curiosité de l'Araignée qui avait eut dans l'idée d'éloigner l'humain trop proche de son hôte.

L'enfant se mit à trembler et leva ses quatre yeux terrifiés dans la direction du médecin, de nombreuses excuses s'échappant de sa bouche alors qu'elle serrait douloureusement sa patte dans sa main, la crainte de la réaction de l'adulte le tordant les entrailles.

- Je suis désolée... -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 485
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin]

MessageSujet: Re: Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin] Jeu 12 Jan - 22:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber.
Jin & Vene-ya

Jin-Wan se trouvait dans son cabinet médical en compagnie d'une bien étrange petite fille. Venestraale était possédée par un mal que le docteur ne pouvait pas guérir. L'enfant était devenue moitié humaine, moitié monstre. Le xinois semblait être en colère. Non pas à cause de l'enfant et de sa condition, mais de l'origine de sa transformation. L'ancien membre du clan Han avait déjà rencontré des personnes dans le même cas, mais tous étaient des adultes. Comment Amestris pouvait infliger cela à une petite fille si innocente et qui n'avait rien demandé. Cette rencontre avec la demoiselle allait non seulement le toucher, mais augmenter sa détermination à réduire en cendres l'armée et son diabolique dirigeant.

Alors qu'il venait de donner une bouteille d'eau à la jeune fille, Jin s'interrogea sur un nom que sa « patiente » venait de lui donner. En effet, après lui avoir demandé si elle voulait joindre quelqu'un pour qu'elle puisse rentrer chez elle, cette dernière parla d'un monsieur Roy qui semblait être un supérieur à son frère. Etait-il au courant pour la condition de Venestraale. Si oui, pouvait-il venir la récupérer à la place du frangin ? Ou...Quoiqu'il en soit, maintenant Jin-Wan s’interrogeait sur le travail du frère de l'enfant. Puis soudainement, il fut retiré de ses pensées par les paroles de la chimère. Elle venait de lui avouer que les scientifiques qui lui avaient infligé cela, venaient d'un autre pays... Cela choqua intérieurement Jin, qui ne laissa rien paraître. Quel pays ? Qui avait ordonné cela ? Il commença à froncer des sourcils en imaginant un lien avec les scientifiques qui travaillaient pour le groupe depuis plusieurs années et qui étaient chargés de créer des chimères monstrueuses afin d'aider les infiltrés dans leur combat contre le pays de l'alchimie.

- De quel pays...

Il n'eut pas le temps de poser sa question, que son intuition d'assassin se mit en alerte. Sans qu'il ne le remarque, une des pattes d'araignée s'était tendue vers lui dans l'intention de l'attaquer. Jin-Wan ne l'avait pas senti s'approcher... Il avait bêtement baissé sa garde pour se questionner intérieurement et cela lui aurait peut-être coûté la vie. Pour la première fois depuis longtemps, il s'était senti surpris par une attaque d'un ennemi. Enfin ennemi était un grand mot... Elle n'était qu'une gamine apeurée et incapable, apparemment, de contrôler la chose en elle. Fort heureusement, Venestraale avait réussi à attraper sa patte pour la stopper avant qu'il ne soit trop tard. Après cela, Jin recula d'un pas en arrière, préférant rester vigilant avec la bête dans le corps de cet enfant.

- Ce n'est rien, Venestraale-ya... Tu ne contrôles pas ce qui est en toi, n'est-ce pas ?

Oops... Il venait de rajouter le suffixe -ya après le prénom de la petite. Les bonnes vieilles habitudes refont surface alors qu'il tentait de faire attention à ces paroles. Avait-il seulement besoin de craindre que la demoiselle parle de lui à quelqu'un ? Pour cela, il ferait en sorte que cette rencontre ne soit pas ébruitée partout. Enfin, il l'espérait.

- Dis-moi... Quand tu parlais des scientifiques d'un autre pays... Tu parlais duquel ?

Il avait tellement de questions à lui poser, mais il était certain qu'elle n'en sache pas autant et surtout qu'elle ne dévoilerait pas les informations qui pourraient nuire à sa famille. Le docteur aux yeux gris pouvait d'or et déjà oublier la fameuse question sur le travail de son frère. Mais peut-être pourrait-il en apprendre plus sans rien demander... Après tout, même si la chimère en face de lui était intelligente, elle n'en restait pas moins une enfant. Le médecin observa longuement la patte retenue par la jeune fille et plissa les yeux en soupirant longuement.

- Il va falloir faire quelque chose pour « ça ». Lorsque tu te transformes, as-tu un moyen de redevenir normale ? J'ai des médicaments ici, mais j'ignore les effets que ça aura sur toi ou bien si ça peut t'aider.

Comment faire pour qu'elle retrouver forme humaine ? Ils n'allaient quand même pas attendre que ça passe... L'infiltré n'avait aucune idée sur la durée de sa transformation, mais ce qui comptait au moins, c'est qu'elle ne soit plus dehors à la vue de tous.  


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin]

MessageSujet: Re: Au carrefour du destin les têtes ont tendances à tomber. [PV Jin]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Carrefour Puilboreau/Marmelade sera entretenu\ 1 million sanzabri
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Il était une fois... Carrefour!
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: CENTRE VILLE :: CABINET DU DR JIN LAU.-