RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.

Escanor est officiellement plus accro à la bibine que Ban !
A l'occasion de pâques, notre chimère commence à voir des bibines partout dans toutes les images du forum !
Pendant ce temps... Dominic, Elena et Princesse se font la guerre pour les trouver.
Finir dans un love hôtel avec Banou, ça motive !

Jin-Wan Han
Messages : 580
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Empty

Ton talent peut nous servir.[PV Davis]

MessageSujet: Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Ton talent peut nous servir.[PV Davis] EmptyMer 22 Juin - 23:34

Ton talent peut nous servir.
Jin & Davis

Par une journée de début novembre, un homme se baladait dans les rues enneigées de North City. Il était vêtu d'un long manteau noir et d'une sorte de chapeau blanc, ressemblant à une casquette en fourrure. L'homme portait aussi des lunettes de soleil, bien qu'il n'en avait pas vraiment besoin, vu la météo du coin. Cet inconnu aux yeux des passants était en réalité un xinois qui tentait de dissimuler les traits de son visage grâce à des accessoires. Aujourd'hui, le ténébreux se dirigeait vers le musée du coin, à la recherche d'une personne très connue du moment : Un voleur. Dans sa main, il tenait un bout de papier qui était une invitation du fameux voleur pour l'armée et la police du pays.

Ton talent peut nous servir.[PV Davis] 1466629695-carton-davis

Jin-Wan Han, tel était le nom du xinois se baladant dans les rues, avait eut l'information par un de ses collègues qui avait infiltré l'armée. Le groupe dont il faisait parti, avait demandé à ce que quelqu'un aille à la rencontre du voleur pour lui proposer de l'engager. Bien sûr personne n'avait voulu et Nikolai Roskov, général de Drachma et chef du groupe terroriste, avait posé une main sur l'épaule du xinois avant de lui demander de s'en occuper. On ne pouvait pas lui refuser quelque chose, à moins de vouloir mourir. L'ancien membre du clan Han arriva devant un musée et fit une entrée plutôt discrète parmi les visiteurs et s'avança directement vers une grande salle. Devant lui, devait se trouver une exposition d'une statue représentant un ange tenant dans ses mains une orbe rouge, mais hélas, la statue n'était plus là. Regardant de droite à gauche, il remarqua la présence de la police militaire du coin et lâcha un soupir silencieux avant de sortir. Ils avaient déplacé l'exposition pour la mettre en sécurité, apparemment, ils avaient comprit le message codé envoyé par le célèbre voleur très connu à Central. Sans plus attendre, le xinois sortit du musée et retourna à l’hôtel près de la gare pour aller dans sa chambre. Il savait grâce au message que le malfaiteur allait tenter de s'emparer de sa cible en pleine nuit, quand la lune atteindrait son zénith, il avait donc le temps de se préparer avant de retourner sur les lieux, ni vu ni connu.

Plusieurs heures plus tard, Jin s'était bien équipé et attrapa un long tube noir qui cachait son grand sabre qui trônait fièrement dans son fourreau. Il n'était pas question de se faire attraper par la police avec son sabre en arrivant, alors il l'avait caché pour ne pas attirer l'attention des autres. Voulant se faire discret pour aller au musée, il décida de passer par la fenêtre de sa chambre pour grimper agilement la façade et atteindre le toit. Il avait remarqué que la plupart des toits étaient tous proches et qu'il pouvait les atteindre en sautant sans trop de problème. Il se mit alors en route, le sabre en main et se dirigea vers le musée encerclé par les militaires et la police. Bien que les gens d'en bas étaient sur le qui-vive, le ténébreux se faufila sur le toit du musée après avoir contourné la masse de personnes dans le coin et déjoué la vigilance de tous. Cependant, alors qu'il avait atteint le toit, il remarqua la présence d'un garde armé, surveillant les airs avec des jumelles. Notre infiltré afficha un petit sourire en coin et s'approcha doucement pour venir planter la gorge du garde à l'aide d'un scalpel qu'il avait prit dans une de ses poches. Il s'assura que l'homme était bien mort et le laissa tomber sur le sol avant de lui prendre des clefs afin d'ouvrir une porte qui donnait sur l'intérieur du musée. Il était bientôt l'heure pour le voleur de faire son apparition et notre assassin l'attendait dans l'ombre avec impatience.  



Revenir en haut Aller en bas
Davis Anton
Messages : 137
The burglar thousand faces
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Empty

Ton talent peut nous servir.[PV Davis]

MessageSujet: Re: Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Ton talent peut nous servir.[PV Davis] EmptyJeu 23 Juin - 18:05
Davis était arrivé la nuit précédente, fatigué a la base il avait bien fait de prendre une  cabine avec couchette. Aillant bien dormit il était arrivé frai comme une fleur malgré les trois heures du matin entrée en gare. Par la suite le jeune homme c’était rendu à son hôtel. Il portait cependant déjà un costume, celui d’un homme de trente ans environs en costume d’affaire. Et a peine le pied poser sur le devant de la marche qu’il fit un vol plané du a une belle glissade, atterrissant par chance dans un tas de neige qui amorti sa chute sur son postérieur. Se relevant en se frottant les reins, il maudissait déjà son père. Non mais on n’avait pas idée de l’envoyer dans un endroit aussi froid quoi ?

Une fois installé dans son hôtel bien sûr il se recoucha. Lever a huit heures du matin, le musée ouvrant a neuf heures. Matériel préparer, un bon petit déjeuné dans le ventre, costume mit il c’était rendu sur place, se fondant parmi les militaires il ne fut même pas surpris de voir que la statue n’était pas là où elle l’aurait dû. Il observait alors les allées et venues des militaires, du conservateur aussi. Il faisait plus chaud ici mine de rien. Davis en profita pour trainé dans le musée, il aimait bien les musée, connaitre l’histoire du pays ce genre de chose.

A vrai dire la journée passa trop vite. Il n’avait bien sûr pas quitté les lieux du tout. Les mesures prise pour l’arrêter le faisaient doucement sourire. Et surtout à force d’observation le voleur avait trouvé ou était sa cible.

La nuit était là, dehors les fans scandaient son nom. Faut dire certain avait fait le déplacement exprès pour. Il les remarqua par la fenêtre et souri en coin. Il plaqua discrètement un papier sur le dos d’un militaire. Puis attendit.

À vrai dire, il ne fallut pas bien longtemps pour que les hommes paniquent à la découverte de son petit mot. « J’ai récupéré l’orbe, merci de votre coopération. »
Et le résultat escompté se fit. Ils le guidèrent tout droit à ce qu’il désirait. Le chef tapa du pied.

C : Et vous trouvez ça drôle ? Elle est là la statue !!!! Pas ailleurs !
M : Mais monsieur, c’est peut-être une copie ?
C : Hum ?


- HAHAHAHA ! Je peux vous assurer que c’est l’original monsieur !

Avant même que les hommes ne réagissent, comprenant trop tard leur gaffe, il les endormit avec un gaz soporifique. Il adorait ce truc dommage que son père ne lui en donne pas plus souvent. Se débarrassant de son déguisement, il remit en place son chapeau et sa cape, puis s’empara de la pierre. Il la retourna dans tous les sens, et sorti un petit papier. Et la déposa dessus. Il attendit quelque secondes. Rien ne se passait. Déprimant, tout ce chemin pour rien.

- Tsssss

Le jeune homme sorti de la pièce, marchant tranquillement, aillant gazé tout le musée. Il enjamba les corps endormis et retourna là où aurais dû être la statue. Il passa par-dessus le cordon de sécurité et sorti un petit coussin d’on ne sait où, et déposa la pierre rouge dessus.

Puis un malaise le prit, quelque chose clochait. Tout le monde ne dormait pas.

- Ho…. Il y aurait quelqu’un d’intelligent ici ?

Dit il sans se retourner, les mains dans les poches.

Revenir en haut Aller en bas
Jin-Wan Han
Messages : 580
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Empty

Ton talent peut nous servir.[PV Davis]

MessageSujet: Re: Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Ton talent peut nous servir.[PV Davis] EmptyMer 6 Juil - 14:38

Ton talent peut nous servir.
Jin & Davis

Le xinois était maintenant à l'intérieur du musée se trouvant dans le nord. Attendant que sa cible vienne commettre son méfait, le ténébreux resta dans l'ombre et observa les alentours. La police militaire était présente dans tout le bâtiment, mais personne n'avait remarqué l'infiltré situé dans les étages. Il fallait bien avouer qu'ils n'étaient pas intelligents. Même un rat arriverait à se faufiler sans peine jusqu'à la salle de la statue. Malgré tout, le but de l'ancien membre du clan Han n'était pas d'aller dérober ou même chercher à doubler le célèbre voleur, bien au contraire. Il cherchait à le rencontrer pour mieux en apprendre sur lui et lu faire une proposition. Toutefois, Jin ne lui demanderait rien si jamais il se doutait que le voleur ne ferait pas l'affaire. Le chef des infiltrés en Amestris en attendait beaucoup de ce gentleman cambrioleur. Il pouvait servir pour entrer n'importe où grâce à ses techniques de dissimulation. Un atout non-négligeable, qui pouvait servir à la cause du général de Drachma et à ses fidèles alliés.

Il était bientôt l'heure. Regardant le cadrant d'une horloge à côté de lui, le ténébreux sortie enfin son sabre de sa cachette et se débarrassa du long tube qui avait servit à cacher son arme. Son sabre était très grand, bien plus grand que les armes habituelles. Kikoku avait été forgé pour le clan de Jin et son grand-père, maintenant décédé depuis de nombreuses années, lui en avait fait cadeau lors de son départ pour Amestris. Jin-Wan avait gardé ce sabre à ses côtés pendant de nombreuses années et il s'en servait maintenant pour rendre la justice à sa manière. Justice ? Plutôt de la vengeance. Le xinois tuait des personnes pour arriver au bout de sa haine contre l'armée de ce pays qui avait pris la vie de sa bien-aimée alors que l'homme avait décidé de ne plus jamais tuer, mais de sauver des vies. Le destin était cruel. Le père de notre infiltré lui avait bien dit de nombreuses fois qu'il ne pourrait jamais échapper à ce qu'il était : un assassin. Une machine à tuer sans états d'âme. Son défunt père avait raison. Jin avait tenté de vivre autrement, mais le destin l'avait finalement rattrapé en quelques mois. Maintenant, l'homme aspirait à se venger, quitte à donner sa vie pour y parvenir ou bien de permettre à Nikolaï Roskov d'en finir une bonne fois pour toutes avec Amestris et son généralissime pourrit jusqu'à la moelle.

Jin s'approcha d'un escalier qui donnait sur l'étage où se trouvait la statue convoitée par le voleur. Sans attendre, il descendit furtivement, sans éveiller les soupçons sur sa présence et alla se terrait dans un coin en attendant le voleur. Il ne lui fallut pas attendre trop longtemps pour que celui-ci daigne à montrer le bout de sa cape. En un instant, le Thousand Burglar Faces venait d'endormir tout le monde avait un gaz soporifique. Le docteur armé de son sabre eut un léger sourire son visage et alla chercher de sa main libre, un mouchoir pour le porter à son nez, évitant ainsi de se faire avoir par cette technique archaïque que le voleur utilisait. Jin l'observa dans l'ombre et se disait que cet homme attirait trop l'attention lorsqu'il était habillé en voleur. Il devait certainement manquait de prestance dans la vie de tous les jours ou bien il s'habillait de cette manière pour attirer l'attention des autres qu'il ne pouvait pas avoir en étant monsieur tout le monde. Scrutant la pièce, l'assassin remarqua que tout le monde était bien endormi et décida alors de sortir de sa cachette, remettant son mouchoir dans la poche de son long manteau noir. Le voleur lui faisait dos et Jin remit correctement son chapeau sur sa tête, cachant ainsi le haut de son visage. L'autre venait de le remarquer, il était temps... Un sourire en coin s'afficha sur le visage du médecin qui s'arrêta à quelques mètres derrière le voleur et lui répondit finalement.

- Vous ne manquez pas de charisme, c'est certain. Mais vos techniques sont dépassées... Vous auriez pu les mettre hors d'état de nuire bien plus rapidement, sans utiliser ce gaz.

Le xinois sentait qu'il n'allait pas effrayer l'autre homme. Toutefois, il se doutait que ce dernier allait se méfier de cette approche. Il ne devait pas avoir l'habitude qu'une personne ne s'endorme pas après avoir lancé son gaz, alors pour détendre un peu l'atmosphère, Jin-Wan préféra le prévenir de la raison de sa visite.

- Ne vous inquiétez pas. Je ne suis pas ici pour tenter quoique ce soit contre vous. Je voulais simplement venir me présenter à vous et discuter un peu. Vos talents dans l'art de la dissimulation intéressent certaines personnes dans le pays, dont une pour qui je travaille.

Il porta ensuite un coup d'oeil rapide à la pierre que le voleur venait de dérober avant de la mettre sur un coussin. Notre homme aux yeux anthracite plissa le regard et redirigea son attention sur son interlocuteur.

- Dans mon pays, si vous aviez tenté de voler les biens de l'empereur, ce dernier n'aurait jamais prit le risque de vous voir recommencer. Il aurait envoyé des assassins des clans alliés pour vous éliminer rapidement et mettre votre tête dans une vitrine pour voir comme un de ces trophées qu'il affectionne tant. Amestris est bien trop laxiste sur certains crimes, vous ne trouvez pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Davis Anton
Messages : 137
The burglar thousand faces
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Empty

Ton talent peut nous servir.[PV Davis]

MessageSujet: Re: Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Ton talent peut nous servir.[PV Davis] EmptyJeu 7 Juil - 18:13
Jamais de blesser, jamais de mort, tel était le crédo du Burglard Thousand Faces. Comme son père avant lui, Davis assommait, endormait, subtilisait, éloignait, mais jamais ne blessait et rarement était amener à se battre. Et même là, il pratiquait plus l’esquive que la lutte. Davis était naturellement quelqu’un de gentil, d’idiot, de mignon, d’attentionner, mais étonnamment pas naïf pour deux sous. De plus, la capacité de tout bon voleur était de ne jamais se laisser surprendre, aussi, avait-il senti que quelqu’un ne dormait pas quand celui-ci, c’était avancer. Mais il n’aimait pas trop que quelqu’un déjoue ses plans, parfois cela arrivait quelqu’un de plus malin arrivait à l’approcher. Et ce n’était en général pas des fans. C’était en général quelqu’un qui lui était hostile. Tenant son arme dans une main devant lui, il bougea son autre bras pour se saisir du rebord de son chapeau, et il se retourna face à l’inconnu, glissant sa main armée dans son dos entre lui et sa cape. Son autre bras masquant d’avantage son visage. Un reflet de lune se réverbérant dans son monocle.

L’homme qui lui faisait face était d’origine inconnu, mais a la couleur de sa peau sa façon de se tenir, son accent et le sabre, il avait tout d’un Xinois. La moustache était grotesque. Autre capacité, savoir à qui l’on a affaire au premier coup d’œil. Cet homme ne lui était pas hostile, du moins pas dans l’immédiat, nul doute qu’il pourrait le devenir suivant ce que le voleur lui répondrait. Surtout à l’entente de ces mots, Davis ne répondit rien en comprenant ce que l’autre sous-entendait. Faire taire de façon définitive, jamais de la vie !

Le voleur restait impassible, ainsi, il voulait le recruter pour ses capacités d’infiltration. Sauf qu’il évoluait en solitaire, pas question d’avoir un « partenaire » ou d’être dépendant d’un « organisme ». Cependant, il sourit en coin, relâchant son chapeau celui-ci marquant pleinement le haut de son visage, il glissa sa main dans sa poche l’air de rien et sourit en coin, signifiant que son interlocuteur avait toute son intention. Autant l’écouté jusqu’au bout, le voir tenter de le convaincre pourrait être divertissant.

Les mots de l’autre confirmaient, c’était un Xinois, tien donc était-ce une menace ? Le jeune homme l’écouta jusqu’au bout puis retira sa main de sa poche et la porta sa bouche émettant un léger son, comme s’il toussait, puis la rabaissa le long de son corps et prit la voix de son interlocuteur la lui dérobant sans honte.

- Peut-être qu’Amestris est juste plus civilisé, ou n’emploie que des incompétents tout simplement. Personnellement, cela m’arrange bien. Et cela doit être votre cas, sinon vous ne pourriez pas avoir ceci avec vous !

En terminant, il pointa du doigt le sabre que l’autre avait en main.

- Maintenant, êtes-vous là pour me recruter ou pour tenter de décoller ma tête de mes épaules ? Je préviens, j’ai une tolérance zéro à la douleur.


De toute façon, ce n’était pas comme s’il allait accepter de travailler pour de mauvaises personnes. Mais autant en savoir plus sur cet individu, surtout s’il devenait un ennemi. Ou avec de la chance, il ne s’intéresserait plus à lui après qu’il n’ait décliné. Mais peut-être que ce qu’il allait lui proposer serait intéressant.

- Je vous écoute, mais je vous conseille de faire vite, le gaz n’a d’effet dans le corps qu’une demi-heure. Et ho si j’en crois l’horloge quinze minutes, ce sont déjà écoulé.


Revenir en haut Aller en bas
Jin-Wan Han
Messages : 580
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Empty

Ton talent peut nous servir.[PV Davis]

MessageSujet: Re: Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Ton talent peut nous servir.[PV Davis] EmptyMer 20 Juil - 17:33

Ton talent peut nous servir.
Jin & Davis

Le xinois faisait face au voleur et l'observa longuement. C'était un jeune homme encore jeune, il devait certainement avoir moins de vingt ans. D'après ces paroles, ces gestes et les différentes réactions du jeune, Jin pouvait remarquer qu'il était assez sûr de lui et ne manquait pas de jugeote. Lorsqu'il avait son âge, le xinois se comportait de la même façon. Se sentant intrépide, invincible grâce à ses capacités physique et les entraînements de choc que son père lui avait infligé jadis, le ténébreux se sentait capable de tout faire. Toutefois, le manque de sagesse lui avait coûté bien plus qu'une cuisante défaite... Bien qu'il n'ait jamais raté une de ces missions pour son clan, quand celui-ci avait décidé de quitter sa patrie pour rejoindre le pays de l'alchimie, il avait décidé d'arrêter de tuer et avait rangé son sabre pour réaliser son rêve d'enfant. Il était donc devenu médecin et avait connu une femme qui l'avait aidé alors qu'il était en mauvaise état après sa traversé du désert. Kathleen l'avait fortement aidé et soutenu pour qu'il devienne un très bon docteur. A cette époque, il avait enfin rencontrer une personne qu'il voulait garder à ses côtés jusqu'à la fin de sa vie, mais hélas... Tout bascula encore une fois dans les ténèbres et notre xinois avait finalement reprit son arme pour rendre justice contre un pays ignoble et sans âme.

Il était vrai qu'il se revoyait un peu en ce jeune garçon intrépide, mais il savait pertinemment que ce voleur n'était pas comme lui. L'ancien membre du clan Han plissa un peu les yeux et serra soudainement son arme en main lorsque son interlocuteur lui avoua qu'Amestris employait que des incompétents. C'était faux... Ce pays avait une armée redoutable, bien que la police militaire n'était qu'une branche faite de médiocres hommes. Les alchimistes d'Etat étaient redoutés dans tous les pays. Drachma, Créta et Aerugo l'avaient bien compris. C'est donc pour cela que le groupe de Nikolaï Roskov avait été créé,,, Pour mettre un terme au règne tyrannique de King Bradley et évincer son armée pour prendre le contrôle du pays. Trop longtemps Amestris avait remporté les batailles, mais la guerre serait gagnée par les infiltrés et l'alliance des pays. Jin comptait bien recruter toutes les personnes pouvant les aider et ne se gênerait pas à sacrifier des vies innocentes pour parvenir au but ultime. Puis le jeune homme en face de lui montra son sabre du doigt, lui indiquant par la même occasion que si l'homme venait armé, c'était aussi pour éliminer ses ennemis sans perdre de temps. Cette phrase le fit doucement sourire et il leva doucement la main portant le sabre pour le mettre devant lui.

- C'est juste. Je n'ai pas vraiment de temps à perdre avec ces incompétents. J'ai en effet l'ordre de vous offrir une place dans notre organisation. Vous tuer ne me servira à rien... Pour le moment. Tout dépend de votre réponse. Après tout, nous voulons garder l'anonymat de nos membres et cela serait dommage que quelqu'un donne des informations sur nous.

Le voleur lui indiqua par la suite, qu'il était apte à l'écouter, mais qu'il ne fallait pas traîner. Le gaz répandu par le chapardeur n'allait plus faire effet très longtemps et les hommes se trouvant à terre finiraient par se réveiller. Pour le xinois, cela n'était pas vraiment un problème en soit. Il descendit son regard sur un pauvre homme endormi et s'avança vers lui. Il l'observa quelques secondes avant de brusquement enfoncer son sabre dans le torse du pauvre type. Transperçant son cœur, l'homme devait être mort sur le coup.

- Ce n'est pas vraiment un problème. J'ai toujours une solution. Pardonnez-moi si mes gestes vous semble cruels, mais je n'ai pas vraiment le temps de faire dans la sympathie. Comme je vous le disait, notre groupe recherche des hommes et des femmes avec différents talents pour arriver à son but : S'emparer du pays. Il se peut que vous avez déjà entendu parlé de nous... Les différents attentats, les groupes d'insurgés et le peuple qui demande la tête de King Bradley et de son armée... C'est notre œuvre. Bien entendu, nous ne somme pas tous des assassins comme moi. Je doute fort que vous seriez capable de tuer qui que ce soit, n'est-ce pas ?

Jin-Wan avança alors vers un autre homme et baissa les yeux pour le regarder aussi. Il leva son sabre et s’apprêta à le transpercer comme son confrère, mais il s'arrêta à deux centimètres du corps et finalement tourna son regard vers le voleur pour observer sa réaction.

- Vous semblez chercher quelque chose. Sachez qu'en échange de vos services... Nous pourrions peut-être vous aider à trouver l'objet de vos désirs.


PS : J'ai pas la moustache quand je te parles !

Revenir en haut Aller en bas
Davis Anton
Messages : 137
The burglar thousand faces
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Empty

Ton talent peut nous servir.[PV Davis]

MessageSujet: Re: Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Ton talent peut nous servir.[PV Davis] EmptyMer 20 Juil - 18:37
Gardez l’anonymat des membres. Donc chaque membre ne devait pas connaitre plus d'une ou deux personnes dans ce groupe à chaque fois, une bonne solution pour éviter les fuites. Le pour le moment lui mit d’ayant la puce à l’oreille.

Le voleur observait l’homme bouger, qu’allait-il faire ? Non ! Il avait tendu la main en avant dans le vain espoir de l’arrêter, puis la plaqua sur sa bouche horrifiée ! Jamais encore, il n’avait vu quelqu’un mourir sous ses yeux. Même cette nuit-là ou il avait dû se « battre » pour sauver sa vie et celle de son entourage à ce moment-là. Il avait bien sur déjà vu des cadavres.

Mais ces gens voulaient détruire son pays ! Où il était né avait grandi, là où vivaient les enfants, ses petits frères et petites sœurs… Bondieux ! Les enfants quoi !! Il y en avait qui étaient mort dans les attentats. Autant que des pères et des mères ou des gens en passe de l’être. Il détestait la violence, surtout celle gratuite comme cela. L’homme en face de lui était dangereux. Trop même. Il devait fuir et vite.

Ces types ne rigolaient pas, et nul doute, ils le voulaient pour ses capacités d’infiltration. Ses capacités à imité l’importe quel comportement, n’importe quelle voix, et surtout n’importe quel visage. C’était parfois à devenir fou, à oublier qui nous sommes vraiment ? Son père le lui rappelait souvent de faire des exercices de relaxation pour se rappeler qui il était vraiment. Pas le voleur, pas une de ses victimes, pas quelqu’un d’où il prenait le rôle, non-juste lui-même. Davis Anton, étudiant en art théâtral dramatique, un gentil garçon qui aime s’occuper des autres, ne peut pas s’en empêcher surtout. Un jeune homme appliqué dans ses études qui veut réaliser ses rêves. Et certainement pas un assassin.

Le regard sombre caché par son haut-de-forme, il leva son arme vers l’individu face à lui et tira. Il tira sur la lame du sabre, faisant mouche et l’engluant, puis il tira un grappin qui passa de l’autre côté de Jin et l’actionna. Il était contre la violence, mais le coup de pied qu’il porta à l’assassin était tout sauf non-violant.

- Assassin… Meurtrier…. Jamais je ne ferais de mal à des innocents ! Rentrez-vous ça dans le crâne !! JAMAIS JE NE SERAIS DES VÔTRES !

Pour se battre, il fallait parfois prendre le comportement d’autre personne. Comme la fois où il avait pris l’apparence d’un militaire dit héros de guerre, quand il avait vu ses yeux, il avait su, cet homme était une ordure, un assassin. Et pour protéger ces hommes inertes au sol, le voleur ne c’était pas gêné pour prendre le comportement de cet homme, mais lui au moins ne tuait pas. Il se redressa et renversa la tête en arrière, le regard noir, une position qui n’avait plus rien d’un gentleman, avec une désinvolture effrayante.

- Alors des ordures comme vous veulent le voleur aux mille visages ! Mais on ne vous l’a pas dit ? Je ne me contente pas d’imiter un visage ou une voix ! Je deviens ceux d’on je vol l’identité, sauf que je ne tue pas et ne tuerais jamais ! Je n’aime pas me battre, mais je le fais sans hésiter pour protéger les innocents ! Ce que je cherche ne vous regarde absolument pas et je n’ai pas besoin de votre aide !

Il leva à nouveau son arme vers l’assassin.

- Toi par contre, dès que j’en aurais l’occasion, je te fouetterais en prison ! Et je rirais en te voyant te faire transpercer de mille balles pour ton exécution ! Donc si tu me veux attraper moi grand fou !

Il jeta une balle aveuglante et s’enfuit vers le toit. Il fallait éloigner ce type le temps que les hommes et femmes présents se réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Jin-Wan Han
Messages : 580
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Empty

Ton talent peut nous servir.[PV Davis]

MessageSujet: Re: Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Ton talent peut nous servir.[PV Davis] EmptyMer 20 Juil - 20:09

Ton talent peut nous servir.
Jin & Davis

Le ténébreux faisait face au voleur le plus connu du pays. Sans aucune pitié, l'homme vêtu d'un long manteau noir, venait de prendre la vie d'un être humain. Ce n'était pas pour le plaisir qu'il faisait cela, mais pour éviter de se faire déranger par qui que ce soit. Jin-Wan n'aimait pas prendre des vies, mais lorsque cela était nécessaire, il ne pouvait pas faire autrement. C'était assez contradictoire. Enfant, son clan l'avait éduqué dans le but de devenir le meilleur assassin et d'un jour tuer la famille royale. On lui avait apprit à manier toutes les armes du pays, étudier tous les poisons et montrer toutes les façons de se battre. A l'époque, il obéissait sans rechigner à son père, mais au fil des années, il avait commencé à comprendre que ce qu'il faisait était mal et avait décidé de rejeter cette vie. Devenir médecin était son rêve, sauver des vies semblait être un mythe quand il voyait ce qu'il faisait. Son grand-père Shigen lui avait montré qu'il était simple de changer son destin et lui avait même permit de s'enfuir loin de Xing en le faisant passer pour mort.

Toutefois, après la mort de Kathleen Jin avait de nouveau sombrer dans la folie et recommençait à prendre des vies par pur vengeance. Si son grand-père avait été encore en vie, il lui aurait explosé le crâne à l'aide de la canne de l'autre veille du côté de leur mère pour lui remettre les idées en place. Toutefois, il était maintenant trop tard. Jin voulait sa vengeance contre Amestris et pour y parvenir, il devait se libérer de l'emprise de sa famille. Il était donc retourné à Xing pour exterminer son clan en intégralité, apprenant par la même occasion par la bouche de son père que Shigen, son grand-père du côté de son père était mort depuis des années d'une maladie et que sa sœur Shiho était morte aussi. Finalement, Jin ne pouvait pas échapper à son destin.

Alors qu'il s'apprêtait à prendre une seconde vie, l'homme aux yeux anthracite s'arrêta à quelques millimètre du torse d'un homme endormi. Son regard se posa sur le voleur et il attendit sa réaction qui fut pratiquement immédiate. Jin avait un don... C'était de prévoir les réactions de ses adversaire et même savoir ce qu'il était au fond d'eux-même. Il lui semblait évident que le jeune homme face à lui soit un humain non-violent, mais qu'il ne laisserait pas le xinois prendre une autre vie. Cela devait être la première fois qu'il voyait quelqu'un tuer sans aucune humanité dans son geste. Il le vit tendre son grappin devant lui et tirer pour shipper son sabre de ses mains. Le combattant le laissa faire sans broncher et ne sembla pas surprit par cette attaque. Le chapardeur l'insulta de meurtrier, d'assassin, mais cela ne fit même pas sourcillé le ténébreux. Il avait raison de se sentir en colère et les termes qu'il utilisa pour l'appeler étaient exactes.

- Mes doutes étaient donc bien fondés. Tu n’aie pas apte à nous rejoindre. Tu me nomme « Assassin », « Meurtrier », mais sache que ton pays n'en vaut pas mieux. L'armée commet des immondices et cache les preuve ou change la réalité comme bon leur semble.

C'est alors que le jeune homme lui avoua qu'il ne prenait pas simplement l'apparence des gens, mais qu'il devenait comme eux au niveau du caractère. Une sorte de transformation, un dédoublage de la personnalité. Tss... Pauvre petit, il ne savait vraiment pas à qui il avait à faire. Le voleur tira une sorte de balle aveuglante pour s'enfuir. Jin-Wan ne bougea pas et se contenta de fermer les yeux le temps que la lumière disparaisse. Le garçon tentait de le faire partir à sa poursuite et il était évident qu'il tentait de lui faire oublier les hommes et femmes allongés sur le sol. Toutefois, le ténébreux n'était pas un simple d'esprit. Avant d'aller récupérer son sabre, il plaça les mains dans les poches de son manteau et sortit plusieurs scalpels. Sans tarder plus longtemps, il les envoya sur les corps endormis des pauvres personnes pour les achever rapidement. Finalement, le xinois alla récupérer son sabre et s'avança vers une dernière personne qui semblait encore respirer. Il se pencha pour attraper l'homme par le col et le soulever du sol. Ce n'était pas son jour de chance à celui-là. D'un coup, l'ancien membre du clan Han enfonça sa lame dans son torse et le laissa pendouiller dans les airs un instant avant de l'envoyer voler plus loin. Le sang frais de sa victime coulait sur l'acier de son sabre et son propriétaire se mit doucement en route pour attraper le voleur, décidant de lui prendre sa vie aussi pour éviter qu'il ne parle trop.

Il ne lui fallut pas longtemps pour atteindre le toit. Etait-il arriver plus vite que sa cible ? Probablement. Jin était agile et rapide comme assassin. Cela ne lui étonnerait même pas que le pauvre garçon soit un peu à la bourre. Il regarda longuement autour de lui et plissa les yeux avant de lâcher froidement.

- Je sais que tu es là... Tu ne peux pas m'échapper, je finirais toujours par te retrouver. Je suis celui qu'on surnomme la mort et on ne peut pas fuir la mort... S tu comptais sur tes paroles pour me détourner des autres personnes allongés, tu as tout faux. Ils sont tous morts, personne n'a survécu et maintenant c'est ton tour, voleur. Au final, tu ne sauveras personne, même pas toi !

Sur ces mots, Jin afficha un grand sourire sur son visage qui déforma son air calme en quelque chose d'assez effrayant. Si son adversaire voulait l'arrêter, il lui faudrait beaucoup de courage et de chance. Le xinois avait hâte de voir ce qu'il était capable de faire. Soudainement, il envoya un autre scalpel qui s'enfonça sur le sol au loin sur sa gauche. Quelqu'un se cachait dans ce coin, il pouvait le sentir grâce à son instinct.


Revenir en haut Aller en bas
Davis Anton
Messages : 137
The burglar thousand faces
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Empty

Ton talent peut nous servir.[PV Davis]

MessageSujet: Re: Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Ton talent peut nous servir.[PV Davis] EmptyJeu 21 Juil - 18:15
Cacher dans l’obscurité, il serrait ses bras autour de lui, les yeux fermés, tremblant. Dire qu’il n’avait pas peur serais un mensonge. Il était terrorisé. Il avait rencontré beaucoup de personnes différentes, et beaucoup avaient tenté de le tuer. Son père le lui avait dit que cela arriverait, comme lui-même avait dû gérer ce genre de débordement quand il était le voleur en blanc.

« Parfois, tu ne peux pas tout gérer tout seul, tu dois apprendre à te reposer sur d’autre. Notamment sur ton assistant. »


*Oui papa tu avais raison, je dois faire tuer les gens à qui je tiens. Sans façon *


Pensais le jeune homme, comme ne jamais laissez montrer ses émotions à qui que ce soit. Là, c’était raté. Et pas qu’un peu. En plus, il ne pouvait pas s’envoler comme ça, il serait une cible bien trop facile. Un vrai tir au pigeon quoi. Quand il vit la lame se planter non loin de lui, il se crispa horrifier, un peu plus et il l’avait touché. De plus, les paroles de cet homme… Elle n’avait pas de sens pour lui, c’était un assassin qui se cachait derrière des idées absurdes pour se donner bonne conscience. Il inspira profondément puis expira lentement, il l’aperçut du coin de l’œil, puis se leva et sorti de l’ombre, redevenu parfaitement calme malgré la colère qui bouillait en lui.

- Vous savez, je ne suis pas l’armée. Aucun des citoyens ne l’est. Vous tuez juste pour faire souffrir des innocents, et vous vous cachez derrière une idéologie pour vous donner bonne conscience. Vous savez ce que je vois ?

Il sortit sa main de sa poche en le fixant. La lune se reflétant sur son monocle, le vent froid soulevant cape et cheveux. S’engouffrant que trop dans ses vêtements trop légers pour cette saison. Ses lèvres qui commençaient à pâlir montraient bien qu’il avait froid.

- Je vois un homme amer qui a sans doute commis des fautes et qui s’en veut, même s’il ne s’en rend pas compte, et pour cela trouve un bouc émissaire. Il en veut à un pays toute entier ce que quelques rares personnes ont fait de mal et qui l’on conduit à ses actes. Je vois un homme très seul… Même si vous êtes physiquement entouré, vous restez seul. Je vous souhaite d’avoir des amis aussi fidèles que les miens….

Un coup de feu retenti, venant de la gauche. La balle frappa de pleins fouets le sabre, le Voleur sorti, son arme et tira sur l’assassin, sur ses pieds précisément, le gluant au sol. Non, il ne l’aurait pas ! D’autres avait essayé aucun n’avait réussi à l’avoir. Il s’éloigna donc rapidement sur la gauche, un homme l’attendait, portant un long manteau noir, un chapeau noir type borsalino, un masque blanc cachant complètement son visage, il avait des gants tout aussi noirs, et une arme à feu. Aucun doute par sa carrure et son maintien, c’était un militaire, ou un ex militaire, et s’il avait raté Jin, c’était sans aucun doute par ce qu’il avait ordre de ne pas tuer. Le voleur déploya alors ses ailes prêts à s’envoler avec son acolyte.
Revenir en haut Aller en bas
Jin-Wan Han
Messages : 580
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Empty

Ton talent peut nous servir.[PV Davis]

MessageSujet: Re: Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Ton talent peut nous servir.[PV Davis] EmptyJeu 11 Aoû - 7:32

Ton talent peut nous servir.
Jin & Davis

Se trouvant au sommet de l'immeuble, Jin regardait toujours là où il avait envoyé son scalpel. Il savait bien que sa cible se cachait pas là-bas. L'homme en noir continuait de sourire et se prépara à lancer une nouvelle attaque. Personne n'avait jamais réussit à lui échapper et ce n'était pas ce soir que cela allait arriver, sauf si le xinois l'avait décidé. Si le voleur pensait que le ténébreux se cachait derrière une idéologie pour tuer des innocents, il se trompait. Jin-Wan avait rejoint le groupe de Nikolaï Roskov pour obtenir sa vengeance contre Amestris. Certes, tuer des civils ou bien même des militaires était indispensable, mais le pays devait être libéré de l'emprise diabolique que le généralissime King Bradley avait sur le pays. Se donner bonne conscience ? Baliverne... Tuer, ne donnait certainement pas bonne conscience, bien au contraire. A chaque fois que l'homme au yeux anthracites avait du respect pour chaque vie qu'il prenait. Priant pour leurs âmes afin qu'ils rejoignent le royaume des morts pour enfin connaître la paix.

Être seul n'était pas un problème. Depuis bien longtemps, le xinois ne comptait que sur lui-même pour atteindre son objectif. Même si parfois il faisait équipe avec ses confrères, Jin-Wan n'hésiterait pas à les abandonner pour remplir son objectif, quoiqu'il en coûte. Lorsqu'il avait infiltré le pays, il s'était cachait sous l'identité d'un médecin. En prenant cette couverture, il avait soigné et sauvé de nombreuses personnes. Parfois, notre jeune homme sentait son envie de redevenir un véritable docteur refaire surface, mais au fond de lui, il savait que cela ne serait possible que lorsque le pays serait débarrassé de l'emprise de l'armée. Lorsque le voleur essaya de lui faire la moral, le ténébreux l'écoutait attentivement. Ce jeune garçon pensait qu'il n'y avait que quelques personnes qui semer le mal à travers le pays, mais il avait tort. Chaque personne faisait le mal, même inconsciemment. Le monde était voué un jour à sa perte et cela serait par la main de l'homme et rien d'autre.

Soudainement un coup de feu venant de la gauche retentit et un projectile se heurta à son sabre. Ne semblant pas surprit, Jin jeta un coup d’œil rapide vers un autre homme qui venait d'arriver et sentit alors que le voleur lui lança un boule de glu vers le sol, juste en dessous de lui. Le xinois sauta d'un bond en arrière pour éviter de se faire piéger. Rien de bien difficile. Il observa le jeune garçon partir en direction de son acolyte et son sourire s’agrandit sur son visage. Il pensait pourvoir s'échapper... Terrible erreur. L'homme vêtu de noir se précipita rapidement vers les deux hommes et se mit entre les deux, plaça la lame de son sabre sous le cou du nouvel arrivant masqué et attrapa de sa main libre, la gorge du voleur, la serrant avec force.

- Ne pensez pas que cela sera facile de m'échapper... Si jamais l'un de vous bouge, je n'hésiterais pas à tuer l'un d'entre vous. Tu pense que mes actes sont guidés par une idéologie futile et absurde, mais tu ne connais pas le monde... Tu es trop crédule pour penser que les hommes ne sont pas tous cruels. Si tu voyais ce que je vois chaque jours, tu changerais d'avis.

C'est alors qu'en bas on pouvait entendre des voix. La police militaire regardait dans la direction du groupe. Ils devaient certainement ne pas savoir qu'à l'intérieur, il y avait une tonne de cadavres. Comment allait se dérouler la suite des événements ? Est-ce qu'ils seraient dérangé par la police ou bien pourraient-ils continuer à être tranquille pendant leur affrontement ?



Revenir en haut Aller en bas
Davis Anton
Messages : 137
The burglar thousand faces
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Empty

Ton talent peut nous servir.[PV Davis]

MessageSujet: Re: Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Ton talent peut nous servir.[PV Davis] EmptyJeu 11 Aoû - 18:55
Davis fut surpris de la rapidité de l’individu, son assistant ne sembla pas bronché, mais il remarqua bien le couteau sortir pointer sur le flan de leur assaillant. Davis lui fit un signe discret d’attendre avant de faire quoique ce soit. Surtout avec une main le serrant si forte au niveau de son cou. Il rétracta ses ailes, sinon ils allaient tous avoir mal en cas de coup de vent trop fort. Et il ne voulait pas mourir tuer par ses propres ailes. Manquant un peu d’air, ses mains sur l’avant-bras du sabreur, son chapeau tomba sur le sol avant de rouler plus loin. Il était terrorisé, ses yeux, c’étaient humidifier sous la peur et la douleur. Ce type était fou qu’il aille tuer les dirigeants s’il le désirait mais qu’il le laisse tranquille, il n’avait rien demandé à personne !!

- Je… Je ne peux pas mourir ! J’ai… Une mission !

C’est vrai ça ! En plus, ses parents et les enfants seraient tristes s’il mourait, et son rêve d’être acteur disparaîtrait à jamais.

Assistant : c’est vrai, il est jeune et ne sait pas grand-chose du monde que ce qui est dit dans les livres. Mais le jeune maître à bon cœur, il est vaillant et intelligent. Si vous l’aviez approché de façon différente, vous auriez sans doute pu devenir son ami et avoir son aide. Mais vous ne lui montré qu’un homme sans cœur. Je comprends votre désir de destituer les plus hauts. Je comprends parfaitement pourquoi vous faites cela. Mais tuer ce garçon ne vous servira à rien à part rendre service à ceux que vous voulez justement voir chuté ! Il les ridiculise, leur en fait voir de toutes les couleurs, charmes les citoyens et leur apporte de la joie et de l’espoir. Si vous tuer un robin des bois, ce n’est pas seulement les dirigeants que vous aurez à dos, mais également le peuple. Donc souhaitez-vous réellement donner satisfaction à King Bradley en tuant cet enfant ?

Davis était sur la pointe des pieds et commençait sérieusement à voir trouble. Il avait très froid aussi ses lèvres bleues, sa peau blanche. Son assistant qui éloigna son couteau attendant la réponse de l’homme espérant qu’elle arriverait vite avant qu’l n’y ai plus de victimes. Sans compter que la police arrivait, un projecteur braqué sur eux, la cape blanche n’était que trop visible avec ce vent qui la soulevait.

Assistant : je vous en prie, il peut faire de grandes choses dans l’avenir si on lui laisse cette chance. Peut-être ferais t’il partit indirectement ou directement de ceux qui feront tomber les dictateurs. Lâchez-le et laissez le vivre. Tuer-moi si cela vous chante, j’ai eu une vie bien remplie, mais laissez le petit.

- Non… Ne meurs pas… S’il vous plaît, ne tuer pas mes proches, laissez mes amis… Laissez mon ami…. S’il vous plaît…

Le voleur se sentait mal, il sentait qu’il sombrait malgré lui dans les limbes de l’inconscience, il luttait, s’il fermait les yeux…. S’il fermait les yeux le jeune homme ne les rouvrirait sans doute pas.

Des bruits de pas la police militaire arrivait, les hommes et femmes avaient vu le carnage en bas et quand ils arrivèrent, ce fut pour pointer leurs armes sur les trois individus d’ont un qui ne bougeait même plus.

(Non il n’est pas mort ! et il ne mourra pas mouahahahahahah !)
Revenir en haut Aller en bas
Jin-Wan Han
Messages : 580
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Empty

Ton talent peut nous servir.[PV Davis]

MessageSujet: Re: Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Ton talent peut nous servir.[PV Davis] EmptyLun 3 Oct - 15:36

Ton talent peut nous servir.
Jin & Davis

Les trois personnes étaient toujours tout en haut du musée du Nord. Le vent soufflait et le froid se faisait largement ressentir. Jin venait de perdre son temps à vouloir recruter un voleur et cela l'agaçait énormément. De plus, son visage était maintenant connu du jeune homme, mais aussi de son sauveur qui avait tenté le tout pour le tout pour secourir le jeune homme. Qu'est-ce que le xinois pouvait faire maintenant ? Tuer le célèbre voleur et son acolyte serait une bonne idée, mais avait-il le temps pour cela ? Les militaires n'allaient pas tarder à arriver et ils se mettraient à tirer à vue sur les trois personnes sur le toit. Cela ne serait pas étonnant avec le carnage que l'infiltré, dans le pays d'Amestris, avait commis.

L'homme plus âgé demanda d'épargner le jeune maître. Ce détail fit plisser les yeux de Jin, qui commençait à comprendre qui se trouvait entre ses mains. Le voleur connu de tous, ne serait qu'un noble ou un fils de riche ? Cette information lui donna une idée. Un fils de bonne famille qui s'amuser à devenir un malfrat pour donner de l'espoir et de la joie aux civils... Balivernes. Un jour, le jeune garçon se ferait certainement attraper et il devrait payer pour ces actes. La mort le guettait lentement. Mais, peut-être pas en cette nuit. Alors que le voleur perdait peu à peu connaissance, l'acolyte supplia de prendre sa vie à la place de celle de son maître. Prenait-il Jin-Wan pour un enfant de chœur ? Pas question de laisser sa proie. Le ténébreux entendit alors du bruit derrière eux et émit un sourire à l'encontre du plus âgé.

- Vous tenez réellement à votre jeune maître... Vous avez tout intérêt de taire ce que vous avez vu ce soir. Si jamais nous apprenons que vous avez lâché la moindre info, nous n'hésiterons pas à le tuer sans aucun remord.

Sur ces mots, l'ancien membre du clan Han entendit la porte du toit s'ouvrit et une dizaine de personnes armées arrivèrent sur le toit. Il profita que l'attention du vieil homme soit attirée par les militaires pour sauter dans le vide avec le voleur toujours en main. Ce dernier venait à peine de perdre connaissance. Si jeune et si faible en réalité... Comment pouvait-il redonner de l'espoir aux habitants du pays ? Profitant de sa chute libre pour caler le fils de riche sur son épaule, il planta son sabre dans le mur pour ralentir la descente et attendit qu'il soit à une bonne hauteur pour se propulser vers les toits d'en face avant que les militaires tout en bas ne se mettent à tirer sur eux. Un kidnapping ? Jin aura vraiment tout fait dans sa vie...

- Tu as de la chance jeune voleur, que je suis de bonne humeur cette nuit...

Il avait épargné sa vie, mais l’histoire n'allait pas s'arrêter là. Le xinois venait d'avoir l'idée de garder séquestré le jeune homme pendant un temps pour s'assurer que personne ne divulguerait des informations sur lui. Si jamais l'acolyte du voleur ne se taisait pas, Jin n'hésiterait pas à envoyer la tête du jeune homme au Q,G de central à l'intention du généralissime King Bradley. Le ténébreux continua sa course sur les toits et ne prit pas le temps de regarder derrière lui. Qui pourrait bien avoir l'intention de le suivre ? Bien trop agile et rapide pour les humains sans entraînement.

Au bout d'une dizaine de minutes, l'assassin décida de descendre des toits avec le jeune garçon sur son épaule. Il prit soin de vérifier que personne ne se trouvait dans le coin pour continuer à marcher vers un lieu très précis. Les infiltrés avaient un petit Q,G à eux dans le nord. Il était caché dans la zone industrielle du coin et presque inaccessible aux habitants. Pour y entrer, il fallait déjà passer deux gardes lourdement armé et déguisé en militaire qui guettaient les alentours puis il fallait entrer dans un bâtiment désinfecter pour utiliser un vieil ascenseur qui menait sous terre, dans les anciennes mines. Là, s'établissait l'un des nombreux Q.G du groupe. En y arrivant, il donna l'ordre à des confrères d'embarquer le jeune voleur dans une cellule aménagée dans le fin fond des tunnels et de lui confisquer tout objets sur lui pour éviter qu'il ne tente quoique ce soit pour se libérer. Les tunnels ressemblaient à de longs tunnels en ciment comme dans les abris militaires. Une forteresse imprenable et gardée par plus d'une cinquantaine d'hommes. Le xinois donna des ordres bien clairs. Ne laissez personne s'approcher du gamin le temps que la situation évolue. Le ténébreux devait repartir pour faire son rapport à Nikolaï et reviendrait s'occuper du cas du fils de riche plus tard, le temps de trouver plus d'informations à son sujet. Il ne devrait pas être difficile de retrouver la véritable identité d'un mioche d'une famille de bourge. En obtenant les informations sur lui, l'infiltré pourrait donc exercer une pression en cas de problème. Lançant un dernier regard à l'adolescent, Jin-Wan lui adressa un grand sourire avant de repartir de son côté. Il avait encore beaucoup de travail à faire, cette mission n'était pas terminée.  

 



Hop ! Dernier post pour Jin. Je te laisse faire l'autre partie du RP avec Ban et tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Empty

Ton talent peut nous servir.[PV Davis]

MessageSujet: Re: Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Ton talent peut nous servir.[PV Davis] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: LES RPS TERMINES OU ABANDONNES-