RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

Invité
Who am i !

Saphir : petite myosotis sauvage [terminée]

MessageSujet: Saphir : petite myosotis sauvage [terminée] Mar 17 Nov - 22:57



Récap'
Pouvoirs
Liens/Buts
IRL

Informations sur ton perso
Nom(s) & Prénom(s) Saphir

Age - 20 ans

Nationalité - Amestrienne

Métier/Rang (pour les militaires)- Fleuriste

Etat-civil -Célibataire

Spécialité -  * Aucun souvenir de sa vie.  * Fumeuse de cannabis, de chicha ou autres drogues. *Crochetage  

Groupe - Chimères



Qualités - Protectrice, Franche, Indépendante, Curieuse.

Défauts - Impulsive, Rebelle, Têtue (lorsque plus que de l’obstination, elle devient une vraie tête de mule), Irresponsable.
Pouvoirs et inventaire
Saphir est une chimère humaine-myosotis. Elle a la particularité d’avoir un sang tacheté de pigments verts et parfois des myosotis poussent sur son corps. La jeune fille doit boire beaucoup d’eau pour s’hydrater et se reposer sous des lampes UV.
Tes relations et tes objectifs
Mathilde Chase : Saphir la considère comme sa meilleure amie. Mathilde est la seule personne qui sait la comprendre et la calmer lors de ses crises de nerfs. De plus, Mathie connait son secret et Saphir sait qu’elle peut compter sur la jeune fille. De manière réciproque, la chimère fera tout pour lui venir en aide ou être en désaccord avec elle lorsque les situations l’exigent. Mathilde est la co-gérante de la boutique où Saphir travaille à temps plein.

Scarlet Theria : Scarlet est la nouvelle employée de la boutique. Bien que Saphir eut quelques difficultés à lui faire confiance les premiers jours, les barrières sont tombées en voyant la motivation et le caractère de la femme. Bien qu’elles s’adaptent l’une à l’autre, elles savent s’apprécier et il n’est pas rare de les voir ensemble de temps à autre.

Alchimiste Inconnu: Saphir ne connait pas cet homme qui lui a enlevé sa mémoire, ni même pourquoi il l’a choisie pour son expérience. À cause de sa "folie", elle se sent exclu de pouvoir profiter de sa vie au maximum comme tous les autres gens. Cependant, une lueur d’espoir la porte si un jour elle peut le confronter à ses propres actes.

Objectif(s): Objectif Principal : Vivre sa vie.  Objectifs secondaires : Trouver qui a eu le culot de la transformer en chimère. – Trouver l’amour.
Derrière l'écran
Pseudo - Cherry

Age - 22 ans

Années de RP's - environ 11 ans

Comment as-tu trouvé le forum?- Par Abyss Nichols

Un dernier mot? - Paaarrrrrtyyy ~  

Personnage de ton avatar - Chloe Price / Life is Strange (Déjà listé en prédéfini)
Histoire

Par où toute cette histoire commence ? Dans une salle éclairée faiblement. Où suis-je ? Je ne sais pas. Qui je suis ? Aucune idée. Le parquet est froid tout comme les murs de cette pièce. J’examine. Un lit encore chaud de ma présence, des lumières et des vêtements. Rien de plus. Que fais-je ici ? Comment l’expliquer ? Je secoue la tête en enfilant les habits posés sur le sol. Non. Plutôt comment le savoir. J’ai peur. Qu’est-ce qui m’est arrivé ? Je n’arrive pas à m’en rappeler. Je frissonne. Ma gorge se noue et je suffoque dans la pénombre. Je pleure. Jusqu’à ce que je comprenne que tout n’est pas perdu. Non, je reconnais le nom des couleurs, le nom des objets, ce qui m’entoure. Cette pensée me rassure tandis que je remarque cette porte ouverte. Elle m’invite comme si elle était mon unique salut. Devant moi, un long couloir sans fenêtres, sans portes. Non. Il y en a une au fond. Elle me semble inatteignable. La peur me fige devant elle. J’hésite à tourner la poignée. Qu’est-ce qui m’arrivera ? Je ne sais même pas qui je suis. Vais-je ? Non. Toutes ces réflexions me font mal aux tempes. Elles me désorientent. J’avale difficilement ma salive. Il faut que je sorte d’ici !

Je cligne des paupières. J’observe ce qui m’entoure. J’entends la rumeur mugissante d’une ville. Je distingue une surface polie. Je m’y dirige. Un ruisseau ! Sans y penser, je me penche, j’y bois goulûment. L’eau me fait mal, mais elle est si fraîche que j’en redemande jusqu’à étancher ma soif, jusqu’à arrêter le battement de mes tempes. Je m’assois et je vois dans le reflet une fille avec des cheveux courts et bleus. Ça doit être moi. Cependant, ma mémoire reste creuse. Que dois-je faire ? Je reste pensive pendant de longues minutes et je me redresse. C’est décidé ! Je ferai ma vie sans mes souvenirs. Je serai Saphir. Je me retournai vers la cité. Cette ville serait ma nouvelle demeure.

Les premières semaines sont difficiles. Je mendie pour trouver de quoi manger, me soutenir et m’habiller. Parfois, je suis hébergée par les gens de Central. Je sais qu’ils le font car ils ont pitié de ma situation, mais d’un autre côté, ça m’irrite : je me sens obligée de sourire, de les remercier de leur hospitalité – des vêtements, des repas, parfois des pièces d’argent qu’ils m’offrent - et surtout de mentir sur ma condition. Après, je retourne dans la misère des rues. C’est déprimant de ne pas avoir de chez-soi… Peut-être en fait, que je n’ai jamais eu de famille avant tout ceci…

Je me sens seule et je me cache du regard des autres. J’ai des pétales bleus qui poussent sur mon corps. Je n’ose pas parler de ce problème aux autres. Qui me croirait de toute manière ? Je sais que ce n’est pas vrai pour les autres, alors je les coupe avec des lames de rasoir que je vole. Je n’arrive pas à expliquer leur présence, même si je doute que ça a un rapport avec la pièce où je me suis réveillée. De plus, si quelqu’un pense que je suis un monstre, je ne pourrai pas le nier. J’ai l’impression d’en être un. Pas de souvenirs et des fleurs, du sang bichromatique. Suis-je vraiment quelqu’un ? Encore plus de doutes m’accaparent. Lorsque je décide de savoir ce que je suis. J’attends plusieurs semaines avant de pousser les portes de la bibliothèque générale de Central. Je sens que quelque chose de mauvais va s’abattre sur moi… Je l’ai toujours ressenti.

Je m’installe devant une pile de livres. Ça m’a pris trois journées pour trouver ce que je désirais lire sur l’alchimie : les chimères. Apparemment des bêtes de foire, un interdit d’alchimie… Ce qui n’empêche pas la folie de ces ‘’scientifiques’’ de créer des êtres comme moi. Je me mords les lèvres, repousse les livres au loin. La vie de ces êtres dépend de leurs… croisements. J’ai le cœur qui bat trop fort, je suffoque lentement, tandis que je déchire presque chaque page du livre de botanique. Allez, plus vite ! Arrête de trembler comme une conne. Ma vue s’embrouille. Je pose ma tête contre le bois froid, laissant mes larmes couler sur mes joues. C’est injuste. Qu’ai-je fait pour mériter une telle expérience ! On me vole ce que j’ai pu être. Jusqu’à ma propre identité que je bâtis ! Je ne veux pas mourir ! Je veux vivre ! Ça bouillonne en moi. Ça remonte. J’ai envie de frapper ce qui m’entoure. J’enfonce mes ongles dans mes paumes. Maudits livres ! Maudit Alchimiste ! Aveuglée par la rage et les pleurs, je lance l’un des livres qui vole à travers la pièce, s’écrasant sur le parquet. Putain de vie. Je quitte et je claque la porte principale. Les larmes sur mon passage que j’essuie d’un geste rageur. Hors de question de me laisser mourir ! Je vais vivre ! Je n’ai pas dit mon dernier mot. Oh que non ! Je ne suis pas folle. Jamais ! Je ne laisserai personne me dire ce que je serai, m’utiliser. Ne plus jamais faire confiance à quiconque.  

Je dissimule ce que je suis. Je mens pour me protéger. Je rage contre ce qu’on m’a enlevé. Ma liberté. Ma joie de vivre. Une cigarette au bec. Le froid va s’amener. La ville est secouée par des crimes : meurtres, explosions, vols… Encore plus que mes premiers pas à Central. Je recrache une volute opaque. Au moins, j’ai trouvé un refuge dans une maison abandonnée. Personne n’oserait s’aventurer là-dedans. Enfin, je dis ceci, mais j’ai parfois l’impression qu’il y a bien une personne qui le sait. Une qui m’épie. Je la vois toujours de loin avec un appareil photo. Enfin, je dis ceci, mais j’ai parfois l’impression qu’il y a bien une personne qui le sait. Ce n'est pas parce que je n'aime pas la voir autour de moi que je ne vais pas vers elle. Je ne fais pas confiance aux gens. Peut-être même qu'elle pense que je suis un mec. Mouais... Sans aucune façon. Tiens... La revoilà qui traverse la place, qui retourne sur ses pas. Nerveuse. Sérieusement, ce n’est pas en faisant les cent pas qu'elle va trouver son sujet. Je m'approche derrière elle. Discrètement. J’hurle de toutes mes forces.

«BOUHHAAAHHHH.»

Elle sursaute, se crispe. J'ai les épaules qui s'affaissent, une main sur mes hanches, l'autre tenant ma cigarette entre mes doigts. L'approche est réussie ? Ce n’est pas le moment de partir… Pas après que j’aie fait le premier pas.

«Jolie réaction, comme je les aime. C'est quoi ce que tu as entre les mains ?»

Elle m’explique timidement qu’elle se nomme Mathilde Chase, étudiante en photographie. Bon, je ne connais pas grand-chose à ce domaine, mais j’accepte de l’aider à trouver un sujet. Je connais un peu la ville, alors je peux lui fournir quelques endroits pour ses photos. Depuis cette rencontre, Mathilde devient une aide précieuse, mais surtout une amie proche à qui je peux me confier.

Le froid s’installe. Avec son aide, j’ai réussi à trouver un petit local ainsi qu’un appartement pour nous deux. J’ai loué le local et l’ai transformé pour qu’il devienne une boutique de fleurs. Depuis son ouverture, j’y travaille tous les jours, Mathilde y travaille quand elle le peut et j’ai embauché une autre fille, Scarlet Theria, pour nous aider. La vie s’écoule, j’imagine paisiblement, mais je garde toujours ma colère au fond de moi, celle qui me fait vivre, qui me permet d’avancer à contre-courant, envers et contre tous.
 
Caractère

On s'imagine que les humains sont façonnés par ce qu'ils ont vécu. Et que s'ils changent rarement, c'est parce qu'ils sont modelés comme on désirait qu’ils soient. Comment expliquer qu’un être sans souvenirs puisse avoir une âme aussi complexe ? Est-ce un fragment de sa vie ou un instinct de survie ? Personne ne peut réellement le savoir. Quoiqu’il en soit, Saphir s’est forgé un caractère trempé.

D’abord, la chimère est l’une de ces personnes prêtes à exploser pour la moindre provocation, pour le moindre regard de travers sur sa personne, pour la moindre conversation qui s’enlise. Une rage qui coule dans ses veines. Qui lui permet de se dire qu’elle est en vie. Qui lui fait tenir tête aux gens, certains croient qu’elle a de l’abjection envers l’autorité. En fait, il en n’est rien, la jeune fille estime avoir le droit de se révolter et d’hurler ce qu’elle a sur le cœur, même si parfois ses arguments ne font pas le poids contre ceux de son adversaire. La demoiselle se tiendrait debout jusqu’à ce que l’assaut soit fini. Jusqu’à ce que l’un des deux partis décide de s’en aller ou que dans un élan de conscience elle s’avoue vaincue. Puis, la chimère tournerait les talons, pour trouver un havre où laisser ses émotions reprendre le dessus. Saphir préfère être directe avec ceux qui l’entourent au lieu de se travestir derrière des masques, ce qui lui attire souvent des ennuis. Dans ces cas-là, pour ne rien voir de ses problèmes, il lui arrive de se mentir, de mentir à son entourage, car la chimère n’aime pas être vulnérable. Encore moins révéler son secret et fera tout pour mentir quand les situations l’exigent.

Saphir ne désire pas qu’on s’apitoie sur ses problèmes. La jeune femme estime être capable de les résoudre par ses propres moyens, quitte à se battre contre ses démons, seule à fuir la réalité quelques fois en fumant. Par méfiance, la chimère n’ose demander de l’aide à ses proches que lorsqu’elle ne sait plus où donner de la tête. Il faut attendre le bon moment et ne pas la pousser au bord du précipice pour qu'elle discute de ce qui la taraude. Saph aura tendance à envoyer dans les fleurs la personne qui croit que lui fournir des coups mentaux lui sera bénéfique pour s'ouvrir.

À part ce comportement négatif, Saphir reste une fille bien. Elle déborde d’énergie positive lorsqu’elle se sent bien. L’une de ces envies un peu folles qui font du bien. Celles qui permettent de ne se soucier de rien, celle de profiter de chaque jour comme s’il s’agissait du dernier, de sourire et de s’amuser avec ceux qu’elle estime. Être là pour les siens, les épauler avec un sourire bienveillant et les entraîner tête baissée vers de nouvelles aventures. Elle raffole des nouveautés, c’est ce qui la guide à ouvrir ses bras à toute nouvelle rencontre, toute nouvelle activité. De nature impulsive, Saphir ne pensera jamais aux conséquences de ses gestes, elle qui veut prendre la vie comme elle va avec ses hauts et ses bas.

En somme, la chimère n'est pas une si mauvaise ni une si bonne personne. C’est juste que la jeune fille fait ce qu'elle estime être le meilleur pour elle ou ses amis/amies, qu'importe si elle sera menacée ou pas.
Physique

Saphir se considère comme une fille banale, plutôt séduisante, mais en restant simple. Son visage a quelque chose de farouche, malgré ses traits délicats. Peut-être est-ce l’éclat de son regard bleu. L’un de ces bleus chatoyants qui oscille entre le bleu acier et le bleu nuit. L’un de ces regards qui dévore tout sur son passage, qui rejette la faute sur autrui comme un ouragan. Ses remous intérieurs ne peuvent qu’illuminer son regard à son grand désarroi. Peu importe comment elle crâne, elle sera toujours trahie par ses émotions, qu’on peut lire dans ses yeux autant que sur ses lèvres provocantes.

On la voit souvent déambuler dans les rues de Central. Une aura l’entoure. Celle de l’assurance avec sa foulée déterminée et son audace avec un déhanchement provocateur autant que ses tenues.

En toute saison, elle accompagne sa chevelure asymétrique bleue d’un bonnet de laine noir. Il s’agit un cadeau que lui a offert Mathilde. Personne n’a le droit de le toucher sans son consentement au risque de recevoir des coups et des insultes. La jeune fille ne se sépare guère de trois autres accessoires qui renforcent son charisme. Pour la fleuriste, il est l’objet symbolique de son passé, de son présent et de son futur. En plus, elle a un tatouage qui orne son bras droit : un entremêlement de tiges épineuses vertes, de fleurs rouges entourant un crâne humain. Ce dessin lui rappelle sa mort à venir, mais elle n’hésite pas à le montrer.

Mis à part ces quelques détails, Saphir est ce qu’on peut considérer comme une fille bien en rondeurs et surtout... provocante. Elle possède une menue poitrine qu’elle moule sous des camisoles moulantes lors des saisons estivales. On la voit rarement en robe, bien qu’elle se sache femme, la fleuriste préfère les pantalons serrés aux tenues de soirée. La jeune fille sait se montrer coquette et jolie, mais il ne faut pas trop lui demander de ce côté-là. Lors des saisons plus froides, on la voit avec de nombreux accessoires tels que des manteaux chauds, soit fabriqués en cuir, des foulards, des bottes hautes et d’autres vêtements qui lui plaisent. Bref, la chimère s’assume dans ses choix vestimentaires et si ça ne plait pas tant pis pour les autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 695
Colonel | Kaze no Renkinjutsushi
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 15
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Saphir : petite myosotis sauvage [terminée]

MessageSujet: Re: Saphir : petite myosotis sauvage [terminée] Mer 18 Nov - 0:28
Bienvenue à toi ! J'ai envie de dire bon courage pour ta fiche, mais elle est déjà bien avancée XDDD

Quand tu auras fini Zabeth la chouette viendra zieuter et donner son avis o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Who am i !

Saphir : petite myosotis sauvage [terminée]

MessageSujet: Re: Saphir : petite myosotis sauvage [terminée] Mer 18 Nov - 0:41
Merci beaucoup Evy ~

J'attendrai son verdict.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 191
So what if I'm crazier than crazy?
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Saphir : petite myosotis sauvage [terminée]

MessageSujet: Re: Saphir : petite myosotis sauvage [terminée] Jeu 19 Nov - 23:04
Keuwa, moi qui valide une fiche ? Non, vous ne rêvez pas... Mais c'est un personnage que j'ai écrit, donc cas exceptionnel, héhé.

Eh bien que dire, le personnage de base est respecté, le texte est bien écrit, aucune incohérence, très très peu de fautes... Tout est OK !

Tu n'as plus qu'à patienter pour que l'une de nos charmantes administratrices te donne ta couleur, et tu pourras commencer à RP, à faire ta chronologie et ton journal si tu le souhaites, ta banque, et tout le tralala !

Bienvenue chez les fous, et n'oublie pas de m'emmener faire un tour dans ton hella-copter ! o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 8
Who am i !

Saphir : petite myosotis sauvage [terminée]

MessageSujet: Re: Saphir : petite myosotis sauvage [terminée] Jeu 19 Nov - 23:34
Mwahahahaha Bat-girl en rêvait de valider une fiche XD.

Je retourne sur Jin et je te met ta couleur and co. Pour moi tout est okay.

Welcome dans la famille o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Saphir : petite myosotis sauvage [terminée]

MessageSujet: Re: Saphir : petite myosotis sauvage [terminée]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petite Chouette / Sauvage / Santaro [ Réservée à Odin/Tybalt ]
» Une petite fête [Terminé]
» Kit complet - Myosotis Aavery [Terminé - Luke Belt]
» Récolte : Laine sauvage [Terminée]
» [12.02] Kwavara la petite fleur sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: PRESENTATIONS ABANDONNEES-