RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.

Escanor est officiellement plus accro à la bibine que Ban !
A l'occasion de pâques, notre chimère commence à voir des bibines partout dans toutes les images du forum !
Pendant ce temps... Dominic, Elena et Princesse se font la guerre pour les trouver.
Finir dans un love hôtel avec Banou, ça motive !

Invité
avatar
Who am i !

Chef, Oui Chef ! [PV Evans] Empty

Chef, Oui Chef ! [PV Evans]

MessageSujet: Chef, Oui Chef ! [PV Evans] Chef, Oui Chef ! [PV Evans] EmptyLun 24 Aoû - 1:45
Eric pouvait sentir les muscles de son dos se tendre. Les pieds bien ancrés au sol dont la rigidité semblait se propager dans tout le bas de son corps. Il inspirait fortement et expirait le plus doucement possible. Toute son attention était concentré sur un point de l'espace si bien qu'il oublia où il se trouvait. Et soudain, un tonnerre de feu et de métal sortit du canon. Chaque contre coup de l'arme se répercutant dans le dos rigide il tira jusqu'à entendre le léger cliquettement du percuteur sur le buteur, signalant le manque de munition. Eric expira. Il posa son fusil sur le bord du stand de tir et neutralisa l'arme avec toute la minutie et la rapidité d'un geste que l'on pourrait faire dix fois en une minute les yeux fermés. Il ramassa les cinq douilles qui s'étaient éjectés de la chambre pour les placer à côtés du fusil. La sirène sonna tout aussi bruyamment que le tonnerre qu'Eric avait engendré et toutes les détonations cessèrent automatiquement. Il s'avança sur le champ de tir, plusieurs soldats s'avançaient pour aller chercher leurs cibles eux aussi. Durant tout le trajet qui le séparait de sa cible de 250m, Eric sentait qu'on pouvait lui tirer dessus. Une balle perdu ou intentionnelle pourrait à tout moment le transpercer et mettre fin à sa vie. Peut être qu'un soldat avait envie de tuer un vétéran du génocide. Mais au lieu de ressentir une éventuelle paranoïa, Eric jubila. Il retrouvait les sensations du champs de bataille. La sensation qu'à tout moment on pouvait se prendre une balle.
Le trajet se passa sans encombre et Eric put admirer son tir groupé. Les deux dernières balles étaient trop excentrée pour tuer, le résultat du recul. Il prendra une seconde de plus la prochaine fois. Le fusil avait toujours été son arme préférée mais il était loin de le maîtriser à la perfection. Contrairement au couteau où il excellait. Le seul avantage d'être plus fin que la majorité des soldats.
Il s'avança des terrains d'entraînements au corps à corps et vit plusieurs escouades répéter les positions de défenses, d'attaques, armés ou à mains nues. En temps qu'ancien instructeur Eric se permit de corriger quelques fantassins sur comment ils tenaient leurs fusils. Non pas que ça lui manquait, mais il avait été formé quelque part où l'on vous faisait courir une heure torse nu dans le froid si vous faisiez une erreur. Une certaine forme d'élitisme s'était inscrite en lui pendant sa formation, un élitisme qu'il essayait d'inculquer aux aspirants soldats.

Il fut interrompus par un aide de camp qui vint à sa rencontre avec comme ordre de le faire venir au bureau du Colonel Evans. Cela surprit Eric, il n'avait jamais été convoqué depuis son retour sur Central. Il suivit le soldat à travers les dédales du Quartier Général, rencontrant aussi bien des civils travaillant dans l'administration que des officiers à leurs bureaux. Une merveille d'architecture et d'organisation. Il arriva finalement devant la porte du bureau du colonel et congédia l'aide de camp. Il prit une grande inspiration, replaça son brassard blanc bien droit et toqua à la porte. Il se présenta à voix haute afin d'annoncer son arrivé.

-Sergent Fox au rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Evy S. Evans
Messages : 703
Colonel | Kaze no Renkinjutsushi
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Chef, Oui Chef ! [PV Evans] Empty

Chef, Oui Chef ! [PV Evans]

MessageSujet: Re: Chef, Oui Chef ! [PV Evans] Chef, Oui Chef ! [PV Evans] EmptyMer 30 Sep - 15:06

Chef, Oui Chef !
Evy & Eric


Il y avait bien longtemps que notre colonel se penchait sur différents dossiers de militaires en tout genre pour recruter de bons éléments dans son équipe. Il y avait tellement de choix, mais peu de personnes avaient le potentiel recherché par la jeune femme. Evy ne voulait d'un militaire lambda pour l'épauler, mais d'une perle rare. Ainsi, épluchant dossiers après dossiers, la colonel se rabattit sur une autre catégorie : La police militaire. Peut-être avec un peu de chance, Evans trouverait ce qu'elle recherchait. Partant pour les archives du quartier général, elle signa une demande pour obtenir le droit de consulter et d'embarquer avec elle des dossiers sur le personnel de la police militaire. Après être de retour dans son bureau avec un tas de papier, la jeune colonel reprit place sur son siège au bout de la grande pièce qu'était son bureau et se remit à lire des informations sur diverses personnes portant fièrement le bandeau blanc.

Soupirant longuement, Evans attrapa sa tasse de café, dont maintenant le contenu devait être froid, et le porta à ses lèvres tout en refermant un dossier et commençant un autre. Eric Fox, âgé de 28 ans, sergent dans la police militaire... Ayant fait ses classes à Briggs et participé à la guerre d'Ishbal. Mouais... Voyons un peu la suite. Fox aurait été envoyé exterminé un village ennemis avec l'aide de ses camarades et bla bla bla... Tout comme les autres, il n'y avait rien de bien.... Attendez un peu. Il était fait mention que ce petit sergent avait tenter de s'interposer entre un alchimiste et un soldat. D'après le rapport, aucuns morts n'étaient à déplorer. Voilà quelque chose qui sortait un peu de l'ordinaire. Un homme capable de s'interposer entre un Alchimiste d'état et un soldat sans que ren ne lui soit demandé. Il fallait beaucoup de courage pour accomplir cela, c'était un fait. Des soldats capable de se prendre pour des médiateurs en situation critique cela ne courrait pas les rues. De nos jours, les soldats avaient tous une peur bleu de se prendre un coup par un alchimiste d'Etat ou bien se prendre une balle par un autre. Ce petit rapport dans ce dossier venait d'attirer la curiosité de notre colonel, qui maintenant avait affichée un petit sourire en coin, l'air de mijoter quelque chose. Sans plus tarder, elle garda les feuilles devant elle et attrapa le combiné de son téléphone et appela un service du Q.G et demanda à ce que l'ont fasse venir rapidement le sergent Fox à son bureau.

Une trentaine de minutes plus tard, on frappa à la porte de son grand et spacieux bureau. La colonel leva les yeux, toujours ayant le dossier du sergent sous les yeux et donna l'autorisation à cette personne d'entrer. Sans se lever de son siège, elle jeta un coup d'oeil rapide sur l'homme qui venait d'entrer et afficha un sourire chaleureux afin de détendre un peu l'atmosphère. Le pauvre homme pensait peut-être qu'il avait été convoqué dans ce bureau pour se faire réprimander ou quelque chose dans ce genre-là. Il ne se doutait certainement pas qu'il allait passer un entretien pour intégrer, si tout se passait bien, la team Evans.

- « Bonjour Sergent Fox. Désolé de avoir fait venir ici alors que vous deviez être occupé. N'ayez crainte, vous n'êtes pas ici pour vous faire réprimander. Je voulais simplement vous rencontrer et apprendre à vous connaître. »

La jeune femme aux cheveux rouges lui fit signe de s'avancer et de traverser la pièce remplit de différents bureaux qui appartenaient aux membres de son équipe, juste à côté de plusieurs canapés placés en carré pour le coin détente dont le centre était occupé par une table basse en verre. Faisant signe de prendre place sur l'un des deux sièges juste en face de son bureau, la jeune femme continua de sourire et jeta un coup d'oeil aux papiers posés devant elle.

- « Je vais me présenter en première. Je suis le colonel Evelyn S. Evans. J'ai participé à la guerre d'Ishbal en tant qu'alchimiste d'Etat et militaire. Je suis bien loin d'être comme mon confrère du bureau d'à côté, le célèbre Roy Mustang, mais j'ai des qualités et des états de services qui m'ont mené là où j'en suis actuellement. Vous avez aussi fait la guerre, il me semble Peut-être que l'ont s'est déjà rencontré auparavant, mais qu'importe. Racontez-moi un peu plus de choses sur vous que l'on ne trouve pas dans votre dossier, je vous prie. »

Elle n'allait pas lui dévoiler la raison de la convocation urgente tout de suite, d'abord il lui fallait analyser le personnage en face d'elle, pour qu'elle puisse prendre la bonne décision et lui proposer de faire partit de son équipe et lui faire quitter son poste à la police militaire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Chef, Oui Chef ! [PV Evans] Empty

Chef, Oui Chef ! [PV Evans]

MessageSujet: Re: Chef, Oui Chef ! [PV Evans] Chef, Oui Chef ! [PV Evans] EmptyVen 6 Nov - 6:32
La voix du colonel Evans lui parvint à travers la porte et Eric avala une grande goulée d'air pour l'expulser d'une traite. Il sentit comme une sueur froide le parcourir avant de pousser la porte du bureau. Son premier réflexe fut de parcourir la salle des yeux, repérer les coins et les angles morts, situer la position des fenêtres et repérer chaque éléments qui pouvaient servir de couverture. Avait-il seulement chargé son arme de service ? Aucun doute, il était en pleine situation de stress et il appréhendait cette salle comme une zone hostile en y collant le protocole de survie que lui avait appris ses années de service. Et seulement son environnement appréhender il s’aperçut de la taille du bureau. La profondeur de la pièce lui fit perdre pied durant un instant aussi fugace qu'un rêve mais tout aussi réel qu'un mur percutant votre visage. Elle devait avoir un sacré coffre de voix pour qu'il ait pu l'entendre à travers la porte.

-Bonjour Sergent Fox. Désolé de avoir fait venir ici alors que vous deviez être occupé. N'ayez crainte, vous n'êtes pas ici pour vous faire réprimander. Je voulais simplement vous rencontrer et apprendre à vous connaître


Oh ! On me la fait pas celle-là. Même si Eric n'avait pas particulièrement apprécier l'apprentissage des techniques d'interrogatoire il avait retenu que se montrer plus sympathique que prévu était une bonne méthode pour déstabiliser et donc détruire une défense. Mais il faut avouer que la voix de la colonel avait une certaine aura d'autorité.
Eric s'avança jusqu'au bureau central de la pièce, bien que situé au fond il supervisait toute la pièce et même le coin plus cosy se trouvait à côté. Apparemment ils étaient plusieurs à travailler ici vu les différentes organisation sur chaque bureau. Eric prit place sur une chaise de l'autre côté du bureau et réaffirma sa posture droite sur son siège tout en retirant son képi de sous-officier.

-Je vais me présenter en première. Je suis le colonel Evelyn S. Evans. J'ai participé à la guerre d'Ishbal en tant qu'alchimiste d'Etat et militaire. Je suis bien loin d'être comme mon confrère du bureau d'à côté, le célèbre Roy Mustang, mais j'ai des qualités et des états de services qui m'ont mené là où j'en suis actuellement. Vous avez aussi fait la guerre, il me semble Peut-être que l'ont s'est déjà rencontré auparavant, mais qu'importe. Racontez-moi un peu plus de choses sur vous que l'on ne trouve pas dans votre dossier, je vous prie.

C'était pas une réprimande mais quand on pose des questions sur son dossier c'est jamais bon signe, enfin normalement non ?

-Je n'ai jamais lu mon dossier madame. Et normalement rien ne devrait manquer dedans, je porte une grande importance à produire des rapports les plus précis possible madame.

Premier hic. Elle attends clairement une réponse et tu ne lui donne qu'une excuse qui pourrait paraître bidon tellement elle est naïve. Réfléchis, sur quel point pourrait-on chercher à avoir des précisions ? La guerre ? Non, elle est aussi une vétéran et avoir des détails sur des missions de fantassins ne l'aiderait pas. Quoi d'autre alors ? L'alchimiste ? Peut être. Et c'est surement la partie la plus floue dans son dossier tellement l'ordre de transfert c'est fait rapidement. Vite Eric trouve quelque chose à dire , tu ne veux pas énerver une colonel dès le début de ton examen, ça pourrait bloquer ta carrière.

-Vous avez un point particulier que vous voudriez parler madame ? Par ce que si vous voulez parler de transfert aux lignes arrières je peux vous assurer que je n'ai pas eu recours à la corruption ou à quelconque tromperie. Ma loyauté ne peut pas être remis en cause, je pense même qu'elle est la raison de mon transfert madame.

N'ayez crainte, n'ayez crainte, je voudrais vous y voir.

[Ouais désolé du gros retard ^^, j'ai un peu oublié Sad désolé encore]
Revenir en haut Aller en bas
Evy S. Evans
Messages : 703
Colonel | Kaze no Renkinjutsushi
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

Chef, Oui Chef ! [PV Evans] Empty

Chef, Oui Chef ! [PV Evans]

MessageSujet: Re: Chef, Oui Chef ! [PV Evans] Chef, Oui Chef ! [PV Evans] EmptyMer 18 Nov - 12:37

Chef, Oui Chef !
Evy & Eric


Le sergent Fox venait d'arriver et la colonel eut un petit sourire en coin en le voyant entrer dans la pièce et observer le monde dans lequel il venait de pénétrer. Il semblait sur ses gardes et analysait la situation très rapidement. Ce sergent était très certainement ce qu'elle recherchait, elle en était maintenant pratiquement convaincue. Alors que l'homme s'avançait vers son bureau, tout en restant sur ses gardes, la jeune femme tenta de le rassurer. En effet, elle ne l'avait pas fait venir pour le réprimander ou lui faire subir un interrogatoire, mais pour essayer de mieux cerner cet inconnu et peut-être lui faire une proposition. La militaire le laissa approcher et s'installer et le détailla de plus prêt. Il était jeune, très robuste et avait un esprit d'analyse et très vif. Le seul point négatif qu'elle pouvait lui reprocher était son incapacité à masquer son inquiétude et sa méfiance. Il venait à peine d'entrer que Evans pouvait le sentir et le lire sur le visage du soldat.

L'Alchimiste d'état se présenta et profita en même temps pour lui indiquer qu'elle avait pris connaissance de son dossier et tentait d'en savoir un peu plus de sa propre bouche. Bien évidemment, elle se doutait bien que Fox n'allait pas être très coopératif, il restait sur ses gardes, même après la tentative de la jeune femme à détendre l'atmosphère. Il lui avoua ne pas avoir pris connaissance de son propre dossier et se permit de demander sur quels points la militaire voulait plus de détails. Sans perdre plus de temps, elle croisa les bras en s'enfonçant un peu plus dans le dossier de sa chaise.

- « Hmm... Ce qui m'interpelle, c'est le manque d'émotions dans les rapports que les militaires que l'ont peut lire. C'est le cas dans votre récit de votre participation de la guerre. Non pas que je le trouve vide et incomplet... mais si vous acceptiez de me dire ce que vous avez ressenti là-bas et me donner peut-être plus de détails qui ne sont pas dans vos rapports, cela m'aiderait beaucoup à vous connaitre. »

Elle préféra ne pas répondre au fait qu'il se défendait à faire comprendre que son transfert aux lignes arrières n'était pas dû à une quelconque tentative de corruption ou de tromperie. Ce genre de chose ne l’intéressait absolument pas. Ayant lu l'intégralité du dossier de l'homme en face d'elle, cette dernière se doutait bien de la raison de son transfert, mais l'entendre de la bouche du sergent, lui donnerait une idée de son comportement et surtout l'aider à se persuader que cet homme ayant fait aussi la guerre, deviendrait un élément de son équipe. Avant qu'il ne puisse commencer à prendre la parole, la colonel préféra lui avouer au moins la raison de sa présence dans son bureau pour l'aider aussi à être un peu plus naturel.

- « Vous pensez peut-être que je vous ai fait venir ici pour vous reprocher vos états de service, mais ce n'est pas le cas. Je dois vous avouer que je n'arrive pas à comprendre pourquoi personne n'a essayé de vous recruter. Après tout, vous me semblait être un bon soldat. »

Essayer de l'embrouiller ? Non. Tenter de le détendre ? Peut-être. Tout ce qu'elle voulait pour le moment, c'était de le décortiquer, de comprendre comment il fonctionnait et peut-être lui faire une proposition de rejoindre sa team. Tout dépendrait de cet échange dans ce bureau du Q.G de Central City.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Chef, Oui Chef ! [PV Evans] Empty

Chef, Oui Chef ! [PV Evans]

MessageSujet: Re: Chef, Oui Chef ! [PV Evans] Chef, Oui Chef ! [PV Evans] EmptyDim 20 Déc - 2:31
Qu'est ce qu'il avait ressentit à la guerre ? De la peur, de la honte, de la colère, du désespoir, de la force... De la haine. Mais au combat tout ces sentiments ne font qu'une bouillie informe qu'on enferme et qu'on transforme en carburant. En énergie nécessaire pour garder les automatismes que l'on a durement acquis à l'entrainement. Un bon soldat et un soldat qui obéis aux ordres, et donc qui transforme ses craintes et sa résignation en combustible pour nerf à vif.

Malgré la réserve d'Eric, le compliment de la part de la colonel lui influa une certaine détente. Cet entrevue n'était peut être pas une embuscade après tout.

-Je n'ai pas à me plaindre mon colonel. La plupart des vétérans n'ont déjà pas la chance d'avoir mes galons, du moins de leur vivant.
Dit-il avec un léger sourire

Oui vas y, rigole des morts. Elle est passé où ta dignité de soldat ?

-Mais je vous remercie du compliment mon colonel. Je m'efforcerai de rester un aussi bon soldat aussi longtemps qu'il le faudra. Mais pour répondre à votre question, j'ai bien peur de ne pas pouvoir vous donner plus d'information sur le front. Les souvenirs ont été balayé par le temps.

Enfin pas tous, il pouvait encore sentir l'odeur de la poudre et des corps au soleil. Il pouvait encore voir ces ombres au loin sur lesquelles il tirait et le gout de la bouffe immonde qu'on leur servait.

-Vous trouverez tout ce qu'il y a savoir sur moi dans mon dossier. Mais si je puis me permettre... Pourquoi m'avez vous convoquez mon colonel ?

(Désolé du retard, je sais que j'avais dit que j'allais me reprendre. Je suis désolé]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Chef, Oui Chef ! [PV Evans] Empty

Chef, Oui Chef ! [PV Evans]

MessageSujet: Re: Chef, Oui Chef ! [PV Evans] Chef, Oui Chef ! [PV Evans] Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: LES RPS TERMINES OU ABANDONNES-