RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Messages : 563
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 7
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Jeu 2 Mar - 19:24





Fin du jeu...


Pride VS Jin



La poursuite continuait, entre ce Xinois qui se faisait nommer Death et Pride qui n'arrivait toujours pas a gagner du terrain sur ce dernier, le problème étant bien sur que vu que l'ombre devait toujours éviter non seulement toute source de lumière mais aussi apparaître et disparaître a tout bout de champs dans chaque source d'ombre pour se retrouver sur le toit ou le Xinois allait alors que son adversaire ou sa proie, peu importe elle n’était pas gêner par quoi que ce sois, ce qui faisait qu'elle gagnait un temps fous par rapport a notre homonculus de l'orgueil. Cela bien sur lui déplaisait grandement et pour une fois, il aurait bien eu besoin de sa famille pour lui filer un coup de main, mais comme toujours quand il avait besoin de ces abrutis ils n’étaient pas la pour l'aider. Bon il ne pouvait en vouloir a Envy pour une fois qui était occuper avec Anjuu la chimère au trois ames, mais et les autres alors? Outre ce feignant de Sloth qui creusait son trous, les autres ne faisait rien d'important qu'il sache alors pourquoi n’était t'il pas la bordel! Surtout qu'il y avait a ce qu'il semblait un homme de se groupe qui causait tant de tort au plan et qu'il savait maintenant que Central recelait un secret bien sombre, bien qu'il ne savait pas non plus exactement de quoi il en retournait...

Alors que la poursuite continuait de faire rage, d'un coup, Pride se stoppa net dans une ombre sur un toit. Bien sur son regard ne quittait pas sa cible, mais il venait de ressentir une vive douleur sur son réceptacle. Mais que se passait t'il? Personne, non personne ne savait qu'elle secret renfermait son corps de gamin! et a voir comment le Xinois continuait de courir ce n’était pas sa faute non plus alors qui pouvait l'avoir toucher? Était-ce Envy, qui un peu trop prit dans le jeu de son combat avait toucher son corps sans le vouloir? C’était possible avec cet idiot rien ne surprenait plus Pride mais tout de même. Alors qu'il allait reprendre sa course, il sentit de nouveau une douleur et même un pincement maintenant, non mais la, ça commençait a bien faire! Il ne pouvait pas continuer comme ça de poursuivre ce maudit Xinois et en même temps laisser son pauvre corps se faire maltraiter c'est pour quoi il dit alors plus a lui même que a sa cible qui s’enfuyait:

"Dame chance était avec lui, une prochaine fois..."

Apres cela, l'ombre disparut d'un coup et le corps du gamin toujours inconscient dans le magasin se mit a bouger. La 1ère chose qu'il ressentit en réintégrant son réceptacle était non seulement la douleur a l'arrière du crane, mais aussi au niveau des joues et surtout quelque chose qui lui bourrait la bouche. En mâchant un peu, il reconnue le gout des cookies de sa belle mère, mais alors ça voulait dire que... Non pas possible, c'etait lui, il c'etait réveiller! Pride ouvrit alors calmement les yeux et vit effectivement ce qu'il attendait son garde du corps Kagami qui se trouvait entrain de pincer ces joues d'enfant, quand il fini calmement de manger le cookie qu'on lui avait fourer de force dans la bouche et de prendre doucement la main de Kagmi en disant alors:

"Mais ça va, c'est bon la je suis réveiller, il c'est passer quoi d'ailleurs, Kagami pourquoi j'ai dormis?"

Si il ne c'etait pas retenue ça faisait un moment qu'il aurait trancher en deux cet idiot, pour l'avoir empêcher de tuer ce Xinois, bien qu'il n'en savait rien, mais bon il ne pouvait se le permettre, car il n'avait pas encore comprit comment fonctionnait son pouvoir donc il ne pouvait le toucher maintenant. Il tourna la tête calmement pour voir ce qu'il se passait du coter de son frère Envy une fois qu'il c'etait redresser et se demanda c'etait quoi ce bordel? Il y avait son frère mais face a lui, maintenant se trouvait trois Anjuu mais de différente tailles et toute sans vêtement et en prime il y avait le fullmetal Nabot et son frère. Mais c'etait pas possible ça, il suffisait qu'il ait le dos tourner cinq minute pour que ça devienne un bordel sans non. Il ne pouvait rien confier a ce bon a rien pire que Sloth des fois...

Il aurait bien été dire deux mots a son frère la maintenant, mais il se retint et feintant comme a son habitude l'enfant qui de surcroît venait de se réveiller demanda alors:

"Il c'est passer quoi si non Kagami? On est ou la? Pourquoi il y a trois femme nu et aussi le fullmetal Alchemist et son petit frère en armure? et elle est ou Maman? Aaaaah et vu qu'il y a mes héros qui sont la, tu crois que je pourrais leur demander un autographe si j'y vais?!"

Un vrais enfant dans toute sa splendeur, mais en même temps oui il voulait y aller pour aider son frère, mais il ne pouvait plus intervenir maintenant que Kagami était a ces coter et bien réveiller, mais en même temps, il semblait que personne n'ai remarquer ce qu'il était vraiment, mais il repensait tout de même a ce Xinois qui c'etait enfuie, il se dit que oui, il avait vraiment eu de la chance...




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 203
Palmito | Homonculus psychopathe
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mar 21 Mar - 19:38

Requiem for a dream
Envy & CO.

La chance de l'homonculus commençait à tourner. Au départ, il n'y avait pas tellement d'ennemis contre lui, mais maintenant, il se retrouvait avec la chimères scindée en trois personne. Il grimaça longuement tout en reculant petit à petit. En plus des trois filles, il y avait le fullmetal et son frangin. Plus le temps passait, plus il aurait du mal à rester en vie. Les gens qui dormaient jusque là commençait à se réveiller, preuve étant ce drôle de type bridé qui venait de frapper le corps de Pride plusieurs fois pour tenter de le réveiller. Ce type était complètement fou. Heureusement que l'orgueil n'essaya pas de le tuer en se réveillant. Bien que son frère était de retour dans son corps, celui-ci ne pourrait pas l'aider dans la bataille au risque de se faire découvrir.

Envy devrait se débrouiller seul. Aaaah le bordel ! Pourquoi il fallait que ça lui arrive ?! Encerclé par des chimères et pas loin des deux alchimistes, l'homonculus grogna tout en esquivant les attaques des types qui accompagnaient l'ancienne rousse. Comment faire pour fuir sans se faire arrêter et surtout tuer ? Hum il avait bien une idée mais il n'aurait pas le temps d'hésiter un seul instant s'il voulait sauver sa peau. Alors que des pieux métalliques l'éraflèrent un peu partout sur le corps, l'envie fronça des sourcils avant de sauter en l'air. Sa main grandit brusquement pour redevenir monstrueuse et il l'envoya vers le sol à pleine puissance. Le choc de l'impact fit trembler le sol et de nombreux étalages tombèrent. Revenant sur le sol, regardant ses ennemis aux alentours qui devaient se retrouver déséquilibrés, il fonça vers un bâtiment près des civils avant de donner un autre coup dans l'édifice pour qu'il s'écroule. Au moins ça occuperait certains. Il se tourna lentement vers la blonde armée du rapière et afficha un grand sourire sur ses lèvres.

- Tu as peut-être gagné cette bataille, mais pas la guerre.

Sautant sur le côté, il arriva face à la chimère alchimiste et l'envoya voler vers un autre. Pas de poursuivants, sinon ça allait lui poser problème.

- On se reverra ! Hagane no chibi-san, toi aussi !

Il pointa du doigt le Fullmetal en se mettant à ricaner comme un taré avant de prendre ses jambes à son cou et fuir la place à toute vitesse. Pride s'en sortirait, mais le plus important était de retourner dans les souterrains pour prévenir père de ce qui venait de se passer. Envy grogna et serra des dents en courant. Il se vengerait et le jour où cela arriverait, ça allait faire mal. Il se fit une promesse à lui-même, tout faire pour tuer cette harpie qui venait de lui faire subir une pseudo défaite par forfait.  




Fin pour Envy ! JE VEUX PAS CREVER !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 291
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mar 18 Avr - 19:01



Anjuu n’avait pas réellement comprit ce qu’il s’était passé.

Le jeune humain qui sentait bon dans ses bras s’était mit à remuer alors que les autres accablaient de railleries l’homonculus. Ce qui avait détourné son attention de la scène principale pour poser son regard émeraude écarquillé vers le blond aux longs cheveux. Il avait eut des difficultés à se tordre pour venir saisir quelque chose dans l’une de ses poches, pour ensuite porter sa trouvaille à sa bouche. Il s’était alors relevé, quittant ses bras, quand bien même il sentait horriblement la mélatonine, et que son corps disait clairement qu’il devait dormir. Là, il s’était tourné vers elle, il avait semblé choqué de sa tenue. Elle était nue, couverte uniquement par une tignasse rousse emmêlée par-dessus deux ailes mouchetés de gris. Elle ne comprenait pas ce regard, contrairement aux humains, c’était là le naturel pour elle, bon, il lui manquait quelques plumes, mais à part ça, c’était la chose la plus normale au monde.

Sans avoir le temps de protester, Edward retira sa veste rouge un peu abimée et la posa sur elle en claquant des mains. Elle fut soudain affublée d’une robe un peu serrée, construite à partir du vêtement précédent. Et là, même chose, ne comprenant pas, elle ne put réagir que la bouche du jeune alchimiste qui sentait bon se collait sur la sienne, avant de se retirer. L’odeur de la dernière fois était revenue, étrange, musquée, la faisant frissonner. C’était bizarre. Pourquoi les humains faisaient ça, pourquoi ils agissaient comme ça ? Elle ne comprenait pas, et même s’il était bon, elle ne le comprenait pas, il n’était pas normal. Rien de tout cela n’était normal. Même les homonculus étaient bizarres, même elles trois étaient bizarres, et c’était horrible de vivre comme ça. Il l’avait remercié, même si elle ne savait pas pourquoi, puis s’était tourné vers Envy, prêt à se battre, disant qu’il l’empêcherait de leur faire du mal une fois encore, avant de se lancer pour lui donner un coup de pied dans le buste.

Les attaques d’Alois avaient déjà touché l’homonculus, très légèrement certes, mais assez pour montrer qu’ils étaient dangereux. L’Envy fit de nouveau grossir sa main, et Angelica hurla de faire attention, mais c’était trop tard. Le choc fit trembler les lieux avec puissance, déséquilibrant tous ceux qui étaient debout. Justin tomba à la renverse, alors que l’homonculus frappait de nouveau dans un bâtiment du coté des civils, l’orphelinat… Tout alla alors très vite. La petite créature angélique qui était sur l’épaule d’Alphonse s’envola comme une fusée et traça jusqu'au bâtiment qui était en train de s’effondrer sur les civiles en train de s’éveiller, ses petites mains en avant. Sa force colossale lui permettait de retenir quelque peu le bâtiment qui penchait dangereusement maintenant, mais le temps s’écoulait trop vite.

Une minute…

C’était le temps qu’il leur restait. Il fallait qu’Edward les réassemble avant que l’horreur ne se produise. La petite le savait, et si les autres ne le savaient pas réellement, elles devaient le sentir. Chiara prit la remarque de l’homonculus avec un regard sombre et agressif, elle s’était envolée avec le tremblement de terre artificiel, mais à présent, elle grognait des ordres aux membres de sa meute encore debout pour qu’ils aillent aider la plus jeune, tout comme elle. Alois prit un coup avant de pouvoir bouger, et fut envoyer contre des débris plus loin, avant de se relever en grognant, se tenant les côtes. Le temps qu’il le fasse cependant, l’homonculus avait éclaté de rire avant de s’enfuir en courant. Chiara, qui ordonnait aux civils et aux enfants de s’éloigner le plus vite possible, emportant par la voie des airs ceux qui n’arrivaient pas à bouger fut surprise de sentir quelque chose se produire sur les blessures encore présentes de son corps. Une sensation qu’elle avait cru pouvoir oublier lors du retour de leur sauveur. Son cou lui brulait, là où Andrew l’avait juste égorgée après l’avoir soumise. Si la plaie avait guérie…

La sentir pourrir de l’intérieur… N’était pas de bon augure du tout.

Angelica, qui tenait toujours l’immeuble en place de toutes ses forces, blêmit en voyant le bout de ses doigts noircir, la main finit par suivre rapidement… Leurs anciennes blessures revenaient… Elles n’étaient pas viables à l’extérieur… Séparées… Le cercle n’avait pas été terminé… Il fallait qu’elles se dépêchent. Si la douleur était supportable pour elle, elle se demandait comment allait réagir la chouette, qui avait prit une balle dans les poumons sous sa forme première. En effet, l’animal des trois, toujours à genoux sur le sol et fixant le blond qui était allait se battre malgré son épuisement, commençait à avoir du mal à respirer. Elle finit par appuyer avec violence sa main sur con buste malgré le tissu, buste qui se tachait petit à petit de noir. « Ed…ward… !! » La voix était hachurée, et la douleur qui se propageait dans les trois femmes commençait à devenir insupportable.

Angelica était celle qui tenait le mieux, et alors que ses bras commençaient à ne plus répondre à ses ordres, elle quitta l’immeuble, enfin libéré de ses habitants encore épuisés, et fondit sur le blond. Ses bras étaient noirs, incapable de mouvement désormais, alors que Chiara avait lâché la rapière et titubait jusqu’à eux, le cou tout autant noircit que si son corps avait été enterré depuis des années. La putréfaction se propageait sur les trois à une vitesse incroyable. « Edward… Il faut… nous réunir à nouveau… Utilise… le cercle… sur notre peau… » L’aura putride commençait à atteindre le buste de la petite, et l’une de ses jambes noircissait à vue d’œil.

Loin de la place principale de central, loin de ces horreurs sans nom qui avait été perpétrée au nom d’une liberté presque inconnu, dans un appartement T5, censé abriter la plus grande Diva qu’Amnéstris ait jamais connue, quelque chose était en train de se produire. Un miracle qui aurait put avoir lieu plus tôt, mais qui allait sous peu, devenir le pire des cauchemars. Dans l’une des trois chambres, la seule qui était occupée peu importe l’heure du jour ou de la nuit, quelque chose se tramait. Un homme à la chevelure d’argent, reposant tel un prince depuis déjà prés d’un an dans un lit, commença à bouger ses paupières. Les forces lui manquaient, atrocement, voir plus encore. Il lui manquait un bras et une jambe, tous deux devenus automails, étaient posés sur une table à coté du lit dans lequel il se trouvait. Il tenta de parler, mais le masque à oxygène entravait ses paroles, et sa bouche sèche l’en empêcha totalement. Il n’émit qu’un son guttural, son qui ne fut jamais entendu, alors qu’il essayait ensuite de se relever…

Pour la toute dernière fois…



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 194
FullMetal Alchemist
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Ven 2 Juin - 0:11
C’était juste du grand n’importe quoi ! Envy ne s’arrêtait donc jamais ? Il ne réfléchissait jamais ? Les dégâts étaient considérable, mais les pertes humaines minime. Même s’il aurait préféré que personne ne soit blessé. Quand l’homonculus provoquât un nouvel effondrement il vit la plus petite quitté son frère et foncé retenir le bâtiment le temps que les civils évacue.

- Alphonse !!!

Al : j’y vais grand frère !

Avait répondu le plus jeune en allant crée des piliers pour aider l’enfant. Puis ce sont, cet appel. Ne se préoccupant plus des chimères ou autre le blond se tourna ver Anjuu. Qu’avait-elle ? Il vain s’accroupir face à elle. Et mit ses mains sur ses épaules.

« Je ne comprends pas qu’est-ce qu’elle a ? Pourquoi sa peau change de couleur ? »

Edward la serra contre lui, puis porta sa main à son nez et sa bouche. C’était quoi cette odeur ? C’était insupportable. Son attention fut attirer par Angelica et Chiara, elles venaient toute deux vers lui. Leur peux noircie aussi. Les réunir ?... mais pourquoi ? Elles étaient li…. Non elles n’étaient pas viable les unes sans les autres ! Comment faire il n’avait plus d’énergie ! Mais s’il ne faisait rien elles allaient toutes mourir… le jeune homme ferma les yeux. Il se sentait mal… ça grondait en dessous…. Mais oui ! L’énergie des plaques tectoniques ! Il devait la rediriger, mais comment…. Prit d’un haut le cœur Edward fini par attirer à lui les deux autres. Frappa dans ses mains. En apposa une sur le sol et l’autre sur le cercle alchimique des filles.

Ce fut comme recevoir la foudre ! Se faisant traverser de part en part. Il cria de douleur. La lumière alchimique se faisant les éclaires. Me jeune homme avait l’impression d’être déchirer en deux… tout s’arrêta quand le jeune alchimiste fut tirer en arrière. Rompant l’acte les yeux dorés se fermèrent. Il entre aperçut une fille rousse sur le sol. Elles étaient réunies. Le garçon atterrie dans les bras de son petit frère qui le souleva comme si de rien n’était.

Al : Edward ! Réveille-toi !!!

L’armure releva la tête sur la rouquine. Si son visage métallique n’exprimait rien sa voix le fit pour lui, colère et peur.

Al : s’il ne s’en remet pas vous me le paierez !!!!

L’armure fini de se lever en portant son frère en mariée, et parti en courant. Maintenant la tête du blond. Direction l’hôpital. Son grand frère avait encore poussé à bout ses forces ! n’apprendrait-il jamais ? Cet acte avait été terrifiant, la douleur de son frère c’était transmise par ce cris jusqu’au plus profond de son âme. Edward semblait surtout épuisé. Pourvu qu’il n’ait rien.

(Voilà fini pour moi ^^. Je corrigerais demain)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 291
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mer 28 Juin - 1:59





Le petit ange roux avait reçu l’aide de la grande armure pour délivrer les civils du bâtiment que l’homonculus avait détruit par caprice, mais l’horreur continuait de se répandre. Aujourd’hui, le festival de l’automne avait été revisité par la faucheuse… Et ses victimes n’étaient pas juste les arbres du parc… Partout où l’on posait les yeux, la capitale se faisait sanglante. La place publique s’était vue envahie par la crainte, des gens avaient été piétinés dans leur fuites, l’homonculus ayant fait s’écraser de nombreux immeubles et trembler le sol, des civils avaient perdu la vie. Et si vers midi, on chantait en chœur avec la diva de central, à 15 heures, seul un silence macabre répondait. On pleurait dans les zones de réfugiés, l’armée avait lâché ses militaires de réserve bien que trop tard, et le sang tachait les trottoirs des rues.

I’m scared of what’s inside my head
What’s inside my soul
I feel like I’m running
But getting nowhere…


Si la mort était un poison, alors ce même poison avait prit possession des veines des trois femmes, et se dirigeait désormais droit sur leur cœur. Le ciel se couvrait à présent d’épais nuage sombre, et la pression de l’air se faisait lourde. Anjuu, dans les bras du jeune alchimiste, ne trouvait plus son air, les mains agrippées aux bras de ce dernier, son regard se faisait peu à peu vague et horrifié. Elle avait mal, c’était atroce, et pourtant, une seule envie s’était fait sentir, quand bien même elle ne l’avait pas comprise. Si elle devait partir maintenant, elle voulait garder son visage en tête. Chiara pour sa part, regrettait à présent d’avoir quitté l’appartement sans avoir embrassé Ban une dernière fois. Avait-elle bravé le destin pour le retrouver uniquement avant de mourir ? Leurs cœurs battaient dans une cadence macabre, et la fin semblait vouloir retentir pour les trois en même temps que la cloche annonçait 15h.

Fear is suffocating me
I can’t breathe
I feel like I’m drowning
I’m seeking deeeper


Anjuu fut soudainement attirée contre le torse d’Edward Elric, et si le parfum de la mort apparaissait en priorité, un autre vint emplir ses narines, plus doux, plus agréable. Celui du jeune homme. Si elle sentait l’adrénaline chez lui, et la peur aussi, elle n’arrivait plus à se focaliser sur l’horreur qui la saisissait à présent. C’était une sensation étrange, que de sentir l’éternité. Elle voulait s’endormir ainsi, elle savait que si elle le faisait, elle ne se réveillerait plus, mais il n’y avait pas de solution, si… ? Angelica était arrivée alors, à la même vitesse que Chiara, et naturellement, la mort se peignait aussi sur leurs visages délicats. Elles allaient disparaitre si le fullmetal alchemist ne faisait rien. Non pas qu’il semble réticent, mais il était épuisé, et il n’était pas certain qu’il parvienne à les réunir de nouveau. Un soleil noir s’offrait désormais à la capital, lui-même endeuillé de ce qu’il venait de se produire…

White light fades to red
As I enter the city of the dead…


Quand soudainement, au lieu d’expirer leur dernier soupir, quelque chose d’autre expira… Le souffle d’un orage en approche, qui se lia automatiquement aux cris des éclairs alchimiques. Une main au sol, et l’autre située entre leurs trois symboles mouvants. Le tonnerre gronda au dessus d’eux, mais là encore, n’était-ce pas le son terrible de leur réunion corporelle ? Finalement… N’était-ce pas là leur prison ? Un corps pour trois, ou l’agonie rapide et la retrouvaille avec leur état naturel… ? Une fin sans gloire ni bonheur… Un destin funeste qu’on leur avait donné, malédiction qu’elles ne pouvaient plus briser depuis le sommeil d’un an de Lyl Gin Jefferson. Était-ce leur dernière solution ? Vivre dans ce seul et même corps à trois sans jamais retrouver de liberté ? Peut-être que la mort était plus douce que cette vie finalement…

Rex tremendae majestatis
Qui salvandos salvas gratis
Salve me, Fons Pietatis
Salve me, Fons Pietatis…


Edward Elric fut alors tiré en arrière, tandis que les éclairs bleutés rapprochaient toujours les corps putréfiés des trois filles avec rapidité, les fondants pour n’en laisser qu’un seul, à la chevelure trop longue et rousse, vêtue de guenilles rouge et sales. Dans les bras de son ainé de fer, le jeune homme blond venait de s’épuiser dangereusement, et à présent, seul un pouls faible battait contre sa gorge. Mais la créature de tous les silences n’avait pas encore levé la tête que l’armure lui hurlait dessus. Il disait que si Edward ne se remettait pas de cet acte, elles paieraient cher… Mais Anjuu… Ne le désirait pas… Elle ne voulait pas de mal au garçon, et Angelica non plus. Et si Chiara ne disait et ne pensait rien de visible, elle-même était un peu inquiète pour lui, ce n’était qu’un enfant. Et l’armure s’éloigna en courant, emportant avec elle le corps de leur sauveur… Pour la seconde fois…

I feel it burning through my veins
It’s driving me insane
The fever is rising…
I’m going under…


Les trois mâles de la meute qui étaient présents se réunirent autour de celle qui était leur chef. La fille de la mort, celle qui en revenait toujours, peu importe la crise, et attendirent ses ordres. Ordres qu’elle donna dans une voix proche de l’horreur. C’était comme si on l’avait privé de lumière, alors qu’elle était toujours en vie. Chiara Williams, fille d’Angela Moera Darling, une rêveuse, était pour sa part, une morte tout-droit sortie d’un songe macabre. Et la meute se leva, comme un seul homme, avant de disparaitre dans l’orage. Ils firent le trajet dans ce même silence lourd qui pesait sur la capitale, atteignant alors l’appartement qu’ils allaient heureusement bientôt quitter. Mais en ouvrant la porte, la paix bienfaitrice du foyer ne les atteignit absolument pas.

Memories flash before my eyes
I’m losing time
The poison is killing me
Taking over…


Il y avait un homme étendu au milieu de la pièce à vivre, du sang tout autour de lui. Si diverses odeur flottaient dans l’air, il n’y en avait qu’une qu’elle retenait. Une odeur qui, peu à peu, risquait de s’éteindre vu ce qu’elle sentait. La mort, la mort était partout dans cet endroit. Le temps s’était alors figé, tandis que la rouquine titubait jusqu’au corps inerte, le relevant à la crainte de voir un visage connu depuis vingt ans… Il était couvert de blessures, d’entailles, et une lame aerugolaise était encore plantée dans son estomac. Aucun son ne franchit les lèvres de la chimère aux trois âmes, seules les larmes furent témoins de sa tragédie.

White light fades to red
As I enter the city of the dead.


Une fois son visage tourné vers le sien, Chiara comprit que l’homme qui agonisait entre ses mains et tachait sa peau encore blême n’était autre que celui qu’elle avait tenté de sauver pendant plus d’un an du monde entier. Il tremblait, et son regard, autrefois turquoise, était désormais couvert par un voile blanc. Il leva de manière saccadé, sa main couverte de sang, et tenta d’effleurer le visage de celle qui le tenait pour le soutenir. Mais son geste fut avorté… La main retomba, inerte, sur son buste déchiré et écarlate, alors que son premier mot depuis une année entière… Devenait aussi le dernier de toute sa vie…

« ...Pandora… Aide...M... »

Quantus tremor est futurus
Quando judex est venturus
Quantus tremor est futurus
Quando judex est venturus


Il n’y eut pas de cri, non, seul l’orage retentit à l’extérieur du petit appartement. Chiara relâcha la dépouille désormais totalement raide de celui qui avait été son véritable sauveur, celui qui l’avait ramené à la vie et protégée jusqu’aux attentats. Elle se redressa, comme une marionnette qu’on agitait avec des fils emmêlés, et ne dit rien. Rendue au silence par ce qui venait d’arriver… Pourquoi la mort l’avait-elle fui plus tôt ? Pourquoi était-elle encore là ? Elle ne savait pas, mais à l’intérieur de sa tête, des hurlements se font entendre, Angelica cri à s’en déchirer les cordes vocales. Mais la princesse d’Amnéstris n’était même plus capable de pleurer, si les larmes coulaient sur ses joues, seul le silence répondait aux membres de sa meute… Quoique…

Quantus tremor est futurus
Quando judex est venturus
Quantus tremor est futurus
Quando judex est venturus


« …Il retournera dans ses Montagnes… » Sa voix résonna avec une force incroyable et ce, alors qu’elle était éthérée et absente. Mais ces termes, cette fin, tout n’était que violence. Et sans un mot de plus, elle alla s’enfermer dans sa chambre, comme si ce n’était rien de plus qu’un évènement fâcheux. Mais la vérité était tout autre. On venait de lui enlever son père… Pour la seconde fois de sa vie. Son désir de liberté venait de s’enfuir avec lui… Elle avait oublié sa raison de poursuivre… Il ne restait que Ban dans son esprit… Mais si Lyl pouvait mourir, alors Ban aussi… Et si Ban mourrait… Alors il ne servait plus à rien de continuer à vivre…


Damnata, Invisus, Ubique
Ab omnibus, ad infinitum…



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]
» REQUIEM FOR A DREAM (le 03 juillet à 20h)
» Requiem for a dream |PV Perle de Nougatine|
» Event : Festival de Rorn
» C.Brooklyn, New-York City - L'enfer, c'est les autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY-