RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages : 483
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mar 10 Mai - 20:05

Requiem for a dream.
Jin & others

La situation commençait à devenir compliquer. En plus de ce vieil homme dans la ruelle, Jn sentit quelque chose approcher à grande vitesse. D'après son instinct, la personne qui allait débarquer très rapidement n'était certainement pas humaine. Serrant la poignée de son sabre, le xinois se prépara au pire. Pas question de fuir, il ne le pourrait pas. Il sentait que toutes tentatives pour sauver sa vie n'allait servir à rien. Le ténébreux fixa l'homme de l'armée avec dégoût et tourna son regard vers un autre coin. C'était là...

- Je ne suis pas responsable de cette attaque. Comme vous, j'ai vu quelque chose s'en aller et j'ai décidé de le suivre pour avoir des réponses.

Il feintait de ne pas ressentir ce qui venait d'arriver et concentra son regard sur le vieux militaire. Il n'allait pas révéler son identité et ni la raison de sa présence dans le coin. Il se voyait mal expliquer à ce militaire qu'il était l'un des membres les plus actifs des infiltrés du pays et qu'il était aussi responsable de l'attaque terroriste des quartiers du centre ville et aussi de l'attentat à la bombe devant le Q.G de Central. Cet homme n'avait pas besoin de le savoir et moins il en savait, plus il vivrait. Jin n'hésiterait pas à lui retirer la vie pour préserver son identité secrète. Toutefois, ce qui se terrait dans l'ombre ne lui donnait pas l'impression amicale et ses doutes furent confirmés lorsqu'une vois venant d'un peu partout dans la ruelle se fit entendre. Le xinois se mit tout de suite sur la défensive et se prépara au combat, le sabre prêt à trancher cette chose. D'après ce qu'il pouvait entendre, la chose connaissait l'homme que Jin venait de menacer. De plus, il venait de donner l'origine ethnique de l'ancien membre du clan Han. Comment pouvait-il savoir ? Notre combattant se trouvait dans l'ombre... A moins d'avoir une très bonne vue et de voir dans le noir. Grinçant des dents, le ténébreux ne perdit pas de temps pour rétorquer :

- Et vous n'êtes pas humain à ce que je peux ressentir. Etes-vous une créature inventée par l'homme ? Une chimère ?

Finalement son attention se reporta sur l'autre personnage qui se faisait discret dans son coin.

- Ne croyez pas que je vous oublie, si vous travaillez avec ce monstre, c'est que vos intention ne sont pas louables.  


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 170
FullMetal Alchemist
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Jeu 19 Mai - 10:47
Edward avait du mal à les entendre. Mais il voyait bien SA Anjuu avec ce psychopathe blond, cette façon de parler et de bouger. Envy a tous les coups. Ils se connaissaient bien visiblement… Comment ça elle est moche ? Il ne c’était pas regardé dans un miroir lui ? QUOI ? Comment ça faire couler son sang, mais il rêve là ! Comme s’il allait le laisser faire du mal à sa protégée ! Bon bingo ! C’était bien l’homoncule de l’envie, punaise quelle poisse.

Le blondinet avait du mal à comprendre ce qui se passait, visiblement la chimère rousse et ses camarades étaient les responsables de la vague de sommeil. Mais pourquoi ? En tout cas, Anjou faisait diversion. Il avait capté deux autres chimères partir. Il avait vu… Punaise l’autre malade de l’autre foi, mais il semblait occuper à pister quelqu’un, bon débarra.

Cette voix…. Elle était terrifiante et il ne parvenait pas à établir d’où elle venait. Comment pouvait-elle savoir qu’il était éveillé ? Punaise, il n’avait traité de nain rouge !! Ça allait se payer ça ! Edward ne put réfréner sa colère et se leva brusquement. Serrant les poings.

- Répète un peu ça ou que tu sois !!!!!! Je ne suis pas un NAIN J’ai juste un léger retard de croissance !!!!

C’était quoi cette question ? Pourquoi cette voix voulait savoir comment la chimère avait été créée. Aux dires, c’était un homoncule aussi, mais ces créatures ne pouvaient pas faire d’alchimie à quoi cela les avancerait de savoir le procéder ? Il devait se calmer et réfléchir, analysé, comprendre pour pouvoir agir. D’un coup d’œil circulaire sur la foule endormit, il constatait que Selim Bradley était là, réveillé, sans doute avait-il été protégé. Sam ère était au sol, et le drôle d’énergumène vu plus tôt aussi, avec… berk ! Une peluche rose. Trop étrange, ce type. Bref, il faudrait mettre le gamin qui semblait dans la lune en sécurité, et récupérer Anjuu. Et foutre, une rouste a Envy au passage si possible. Une information lui parvint, bien que qu’elle ne savait pas comment elle avait été créée, lui-même ne savait pas d’ailleurs. Mais visiblement Angélica avait fait de vrais ravages si elle avait été capable de s’attirer l’amitié de ce genre de monstre au point qu’il la protège. Mais visiblement qu’Angie. Pas les deux plus grandes.

Les yeux d’or se reposèrent sur Envy et Anjuu, surtout sur la jeune fille, elle ressemblait à une sorte d’ange avec ses ailes ainsi. Un ange guerrier prêt à en découdre, il ne comprenait pas ce qu’elle voulait a Envy, et il s’en fichait un peut, il voyait juste qu’il devait protéger tous ces civils, car même endormit, en cas de combats aucun ne pourrait fuir. De plus, son devoir d’alchimiste d’état plaçait la sécurité de la première dame du pays et de son fils en premier plan. Un dernier coup d’œil à la jeune fille, elle saurait se défendre, il se déplaça alors rapidement passant par-dessus les corps inanimé allant droit vers l’enfant, la femme et le drôle de type a la peluche rose. Arrivé à porter, il se saisi de l‘enfant immobile, le soulevant de terre sans se soucier de sa réaction et parti en courant le mettre dans une boutique. Il le posa dans une boulangerie.

- Tu restes là !

Lui ordonna l’alchimiste, puis il repartit. Gardant toujours du coin de l’œil un visuel sur la jeune fille et l‘homoncule, il revint soulever tant bien que mal la mère du petit garçon pour la ramener aussi vite qu’il le put en sécurité. Ce n'est pas que, mais s’il avait pu soulever Selim facilement, la femme était plus grande que lui, c’était une adulte donc plus lourde. Il la posa au sol, et retira sa veste qu’il plia et mit sous la tête de cette dernière. Et reparti en sens inverse pour aller chercher le garde du corps…

(J’ai supposé que Selim était juste immobile et bien réveiller du coup. Mais Ed n’a pas fait le rapprochement entre l‘enfant et l‘horrible voix entendu ^^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mar 24 Mai - 17:33


Raven & all ever :
Requiem for a dream




Le vieux lieutenant général n'avait pas fait un geste, continuant d'observer cet homme qui se trouvait maintenant face a lui, le visage cacher dans l'ombre. Ça ne plaisait pas au vieux Raven, cet homme se terrait dans l'ombre et le sabre qu'il tenait dans la main, ne lui inspirait pas confiance non plus, il attendait aussi qu'il lui réponde mais aucun son ne sortit de la bouche de l'homme. Ce qui n’était pas pour plaider en sa faveur car après tout qui ne disait mot consentait disait on. Raven gardait bien sur son arme dans sa main, il ne pouvait faire un geste sachant toujours pas si les intentions de la personne en face de lui était dangereuse pour sa personne ou non mais de toute façon au moindre geste menaçant de la part de cet homme, le vieux lieutenant général n’hésiterais pas, il se servirait de son arme.

C'etait un vrais petit jeu de celui qui ferais un geste menaçant le 1er se disait Raven en continuant d'observer l'homme, quand il entendit une voix. Cette voix venait de toute la ruelle ou du moins de toute les ombres de la ruelle ce qui fit apparaitre un petit sourire sur les lèvre du lieutenant Général, car il reconnue la voix de l'homonculus Pride, voila donc un évènement qui allait changer les choses e sa faveur au fond si l'homonculus de l'orgueil entrait en scène, le vieux Raven n'avait plus grand chose a craindre. La voix lui parla tout d’abord, lui indiquant qu'il était content de le revoir, mais qu'il était pas la pour lui mais pour l'autre qui était Xinois de surcroit! Donc un étranger comprit Raven, mais pour qu'elle raison un Xinois venait dans une ruelle de surcroit avec une arme et la voix continua de parler a cet homme dans l'ombre ce qui indiqua a Raven qu'il valait mieux qu'il intervienne pas et ce fasse tout petit ce qu'il fit restant sagement dans son coin. Après tout il ne voulait pas s'attirer les foudres de l'un des êtres les plus puissant de Central.

L'homme parla a Pride, mais Raven ne se prit pas la peine d’écouter, quand il reporta son attention sur ce dernier qui continuait d'observer ce qui se passait, et lui déclara alors que si il travaillait pour ce monstre ces intentions n’était pas louables. Le vieux lieutenant général a l'entente de ces paroles ne put s’empêcher de faire un sourire amuser, pas louables, mais si elles l’étaient, après tout obtenir la vie éternelle était une intention tout ce qu'il y avait de plus louables, bien qu'il fallait bien sur quelques sacrifices pour y parvenir mais disait on pas que l'on ne fais pas d’omelettes sans casser des œufs. Raven sachant pertinemment qu'il ne servait plus a grand chose maintenant, alors rangeant calmement son arme,  il observa l'homme au visage dans l'ombre et dit calmement:

"Et bien, je dois admettre que le monstre comme vous dite, oui je travaille pour lui, Mr le Xinois mais sachez que mes intentions sont très louables mais je ne pense pas que vous pourriez comprendre. Si j'ai juste un conseil a vous donnez c'est d’obéir et de ne pas résister contre lui mais également de sortir de l'ombre si vous ne voulez pas perdre la tête. Après vous savez, vous n'avez plus rien a craindre de moi, car il est bien plus dangereux que moi. Alors je vous le laisse"

Après cela Raven se tut et recula calmement continuant d'observer l'homme, il n’était pas bête et n'allait pas essayer de fuir, car l'homme aurait tôt fait de le tuer et ce n’était pas sur que Pride lui sauve la vie. C'est pourquoi il recula a distance respectable de l'homme et ne fit plus un geste attendant de voir comment ça allait se passer entre Pride et l'homme ou si Pride allait lui donner un quelconque ordre a exécuter.
(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 203
Palmito | Homonculus psychopathe
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mer 25 Mai - 11:51

Requiem for a dream
Envy & CO.

Les choses amusantes allaient enfin pouvoir commencer ! Il n'était pas trop tôt. Envy commençait à se lasser de les entendre parler. Pride venait de donner son feu vert pour que notre autre homonculus puisse faire son affaire. Cela ne surprit absolument pas celui qui incarné la jalousie de voir que son grand frère venait de retourner sa veste contre la chimère. Il n'était pas dans la nature de ces être de faire ami-ami avec les autres espèces et encore moins les chimères. Ces dernières ne servaient à rien, hormis garder les sous-sols de central des petits fouineurs comme le Fullmetal. En parlant de celui-ci, le nain venait de hurler comme pas deux et commençait à donner la migraine à l'envie. Bien qu'il n'avait pas le droit de le tuer, Envy se tâtait de lui mettre une bonne raclé pour le renvoyer au pays des rêves. Ô cruel dilemme... La chimère ou Hagane no chibi-san ?


Sans vraiment bouger pour l'instant, l'homonculus sous sa forme préférée sourit en voyant le nabot essayé d'éloigner les corps inanimés de la "famille Bradley" et d'un type louche fétichiste des peluches. Si seulement il pouvait savoir que le petit garçon qu'il venait de porter était le plus dangereux de la Father's family. Envy se mit à hurler de rire tout seul dans son coin, imaginant la tête d'Edward si jamais il apprenait. Il lui fallut quelques secondes pour se rependre et calmer son fou rire. Il reporta son attention sur la chimère aux ailes déployées et pencha la tête.

- Tu sais... Je crois que j'ai attendu ce moment depuis notre dernière rencontre. Il est temps de finir ce que j'ai commencé et si jamais tu meurs et bah tant pis pour Pride, mais au moins, je me serai bien amusé !

La chimère s'attendait à ce que l'homonculus lui fonce dessus pour l'attaquer, mais Envy avait décidé de la surprendre et de lui montrer la différence entre leurs deux espèces.

- Hey... je vais te faire l'honneur de voir quelque chose dont tu te souviendras toute ta vie. Enfin si jamais tu survis.

Sans plus attendre, Envy déforma son visage d'un sourire carnassier, à la limite de l'expression d'un psychopathe. Il ne bougea pas d'un pouce et tendit juste son bras gauche devant lui. En une fraction de seconde, le bras s'allongea, des petites étincelles rouges enveloppèrent. Son bras grossissait et devenait géante, tout en continuant de foncer sur la chimère rousse. La peau était devenue verte et de longues griffes firent leurs apparitions pour tenter de transpercer la jeune femme. Temps totale de cette première attaque ? Deux secondes... Un timing parfait pour que son adversaire ne puisse esquiver le premier coup.

- Je vais t'arracher les ailes et ensuite chacun de tes membres jusqu'à ce que je puisse prendre ta tête comme trophée. HAHAHA !

Il jeta un coup d'oeil vers le nabot blond. Il fallait se méfier de ce dernier, il avait tendance à défendre les autres et cela ne serait pas une bonne chose que de le voir s'interposer dans ce duel de monstres. De son autre bras encore humaine, il la tendit en direction du type allongé sur le sol avec sa peluche rose et la transforma à son tour pour l'attaquer. Le fullmetal serait bien obligé de le protéger et Envy espérait vraiment que ce dernier se prenne le coup.

- Pas besoin de gêneurs tels que vous...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 206
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mer 25 Mai - 21:16



J'attendais les coups, qui ne semblaient pas venir, et l'homonculus de l'envie se mit à rire tout seul. Si l'humain qui sentait bon s'était tout à l'heure rebeller au sujet de sa taille, je savais à présent qu'il était en mouvement, et malgré moi, j'étais quelque peu inquiète. Puisque mon ennemi ne bougeait pas d'un pouce, je détournais le regard quelques instants, juste assez pour observer l'humain blond déplacer des gens de notre future zone de combat, notamment le corps humain de Pride. Je doute sincèrement que ce dernier ne craigne grand chose, mais après tout, pourquoi pas, cela fera moins d'obstacle sur le milieu. Soudain, j'interceptais le regard de mon vis-à-vis, et nous nous fixâmes de nouveau. Il se mit alors à parler, m'expliquant qu'il attendait ce moment depuis notre première rencontre, et annonçant qu'il allait finir ce qu'il avait commencé, quand bien même je perdais la vie en chemin. Mourir m'étais bien égal, je penchais alors la tête sur le coté, toujours en attente d'un mouvement agressif de sa part.

" Hey... je vais te faire l'honneur de voir quelque chose dont tu te souviendras toute ta vie. Enfin si jamais tu survis." Dit-il alors que son visage se déformait dans un sourire immonde.

J'attendis quelques instant, il ne bougeait pas, du moins son corps ne bougeait pas, et il ne fit que tendre son bras gauche vers moi. Ce même bras fut soudain couverts de petites étincelles rougeoyantes, avant de s'allonger très rapidement ans ma direction, devenant énorme à mesure que les mètres qui me séparaient de lui disparaissaient. Le bras était désormais vert, et de longues griffes le terminaient, la seconde suivante, il était bien trop prés de moi pour que cela soit simplement une mise en garde. Cette attaque avait été plus que rapide, mais je m'étais préparée à ce moment des mois durant, que ce soit Chiara, Angelica ou moi-même, nous étions prête à faire face à l'homonculus de l'envie. Et si ce n'était pas pour le ramener à nos coté, ce serait pour venger notre créateur. Je lâchais la rapière que je tenais dans ma main droite, et avant même qu'elle ne touche le sol, mes griffes s'étaient plantée dans le bras qui désirait me transpercer de part en part. Le choc fut rude, mais je tenais bon, j'avais gagné en force physique dernièrement, probablement pas assez pour le vaincre, mais assez pour repousser quelques attaques.

" Je vais t'arracher les ailes et ensuite chacun de tes membres jusqu'à ce que je puisse prendre ta tête comme trophée. HAHAHA !" Ricana l'homonculus, en moi, Chiara frissonna, mais pour ma part, j'attendais la suite.

Pendant l'espace d'une seconde, alors que je continuais de garder ce bras vert et griffu éloigné de ma personne, je le vis jeter un coup d’œil vers l'humain qui sentait bon et une inquiétude nouvelle s'empara de mon corps. Je savais comment fonctionnait cet humain, il protègerait tout le monde, c'était Angel qui l'avait dit, et si l'homonculus attaquait un civil, il prendrait le coup à sa place. Je n'aimais pas ce que je voyais... L'autre bras fit pareil que celui que je maintenais éloigné de mon visage, et se dirigea à une vitesse alarmante vers l'humain qui était allongé avec une sorte de chose duveteuse et rose. "Pas besoin de gêneurs tels que vous..." J'ignore pourquoi, mais mon corps bougea tout seul... J'ai repoussé violemment le bras vert et griffus que je retenais sur la droite, et me suis jetée sur le corps inerte, que j'ai repoussé sur le coté avec le plus de force possible. Je ne vis donc pas le coup venir, et ne pu l'esquiver à mon tour... Je ne ressentis d'abord aucune douleur, seulement la sensation vivace que quelque chose se glissais sous ma peau et traversais ma chaire très rapidement. Puis le contact de cette chose avec l'os de mon omoplate me fit réagir, ce fut comme si j'avais momentanément arrêté de respirer et mon cœur de battre. Et soudain, la douleur explosa dans tout mon bras droit.

Je déglutis, et me mordis férocement la lèvre pour ne pas crier. Du sang coula, et je m'empressais de le récupérer avec ma langue. La sensation de bien être causée par ces quelques perles sanguines me permit d'oublier la douleur un instant, et je me relevais donc, m'arrachant de ce bras vert et griffus dans un râle sonore. Malgré moi, je croisais le regard de l'humain qui sentait bon, et je hochais la tête, comme pour lui indiquer que j'allais bien. Certes, c'était douloureux, mais rien comparé à la perte de nos jambes il y a quelques années, lorsque nous pourrissions tel un cadavre enterré au cimetière du coin. Je fis alors volte-face et plantais mon regard neutre dans celui de l'homonculus de l'envie, à nouveau, je me léchais la lèvre, récupérant un peu de sang avec plaisir. Ce n'était que le mien, mais c'était suffisant pour tenir.

"Ne disais-tu pas vouloir me démembrer? Si tel est le cas pourquoi t'amuser avec d'autres? Je suis là, je t'attends, homonculus de l'envie." D'après la voix stridente qui résonnait dans ma tête, mes propos étaient purement suicidaire, mais c'était ça, ou le laisser tuer plusieurs personnes en même temps que moi...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 496
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 7
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Jeu 26 Mai - 4:48





Requiem for a dream


Pride and Co...



Tout ce qui se passait maintenant était vraiment amusant. Du moins pour Pride notre homonculus de l'orgueil, tout cela n’était qu'un jeu après tout c'etait vrais, il ne risquait pas grand chose sous sa forme d'ombre dans ces rues déserter de toute vie grâce a la chimère Anjuu qui avait endormie tout le monde du fait de son petit manège avec ces chars et le reste. Dans d'autre circonstance Pride se serait même permis de profiter un peu de la joie des retrouvaille avec la dite chimère, mais la, il n’était vraiment pas content. Pas content car la chimère avait fait ça dans ça ville et dans son dos de surcroît, ce qui ne se faisait pas, du moins pour lui mais il avait trouver un nouveau jouet si on pouvait dire en la personne de ce Xinois qui avait le visage cacher dans l'ombre et qu'il bien sur aurait put tuer d'un seul geste mais il voulait en savoir plus dessus avant tout de même. Il n’était pas en colère, pour être tout a fait réaliste en prime il ne connaissait pas la colère non plus c'etait un sentiment tout ce qu'il y avait de plus étranger pour lui comme tout les autres sentiment, car après tout il était et c'etait le seul sentiment qu'il connaissait l'orgueil et rien d'autre...

Il continuait donc d'observer ce Xinois et le vieux Raven, mais sans se montrer de qu'elle manière que ce sois, mais en même temps il surveillait aussi les dire de la chimère qui se trouvait face a son frère, déjà car il attendait une réponse de sa part, mais en même temps car il ne voulait pas que son frère aille trop loin et la tue, car il connaissait l'envie incarnée qui quand il se lâchait un peu trop tuait les gens par erreur même quand on lui disait de pas trop en faire. Il n'avait donc pas fait un geste quand il entendit Anjuu répondre en enfin a sa question, elle lui dit alors qu'elle ignorait comment elle avait été crée simplement qu'un jour ils etaient toute les trois réunis dans un même corps et qu'ils leur fallait du sang pour survivre et que c'est leur créateur qui avait fait en sorte de les réparer mais elle ignorait comment, il l'avait fait c'est tout. Pride aurait put a ce moment la, se rendre dans l'appartement de la chimère vu qu'il savait pertinemment ou il se trouvait dans cette ville et en finir avec ce créateur pour obtenir ce qu'il cherchait mais n'en fit rien car quand elle lui répliqua aussi que certes il l’appelait misérable chimère ce qu'elle était, il se précipitait tout de même quand l'enfant avait un problème. Aucune réponse ne sortit de la bouche de l'orgueil, car certes elle avait raison, a chaque fois que la petite Angel avait un problème il intervenait mais pour qu'elle raison? Était-ce car elle avait l'apparence d'une enfant comme lui avec son réceptacle humain? Ou était-ce juste par jeu, ou bien encore car quand il la voyait elle se rapprochait le plus de ce qu'il pouvait appeler une sœur et espérait qu'elle l'aiderait a ce que son père le vois vraiment comme son fils. Même lui n'avait pas la réponse a cette question...

Pride était plonger dans ces pensé, la phrase de Anjuu venait de le pousser a réfléchir a ces actions car c'est vrais depuis qu'il la connaissait, il avait désobéit a père deux fois et bien que la il ne le faisait plus, il ne pouvait s’empêcher quand la petite avait le moindre soucis de venir l'aider. Alors qu'il était plonger dans ces songes, la voix du Xinois qui avait toujours son visage cacher le tira de sa rêverie lui demandant ce qu'il était une créature inventer par l'homme ou une chimère car il c'etait rendu compte qu'il n’était pas humain. Pfff, si il savait, qu'il était bien au delà de tout ça, les humains etaient incapable de crée un être aussi parfait que lui et les chimère ces êtres misérable bonne juste a se sacrifier a la noble cause de Father encore pire. Alors qu'il allait répondre a ce Xinois, il sentit que l'on touchait a son réceptacle, immédiatement il retourna dans celui-ci voir qui osait le toucher, il se doutait que ce n’était pas Envy, son frère était certes complètement stupide, mais pas au point de s'en prendre a son apparence humaine et quand il ouvrit ces yeux de gamin, il remarqua que quelqu'un le tenait et l'emportait! Observant du coin de l’œil, il remarqua que c'etait le fullmetal Nimbus qui était entrain de l'embarquer et se laissa donc faire. Déjà il ne pouvait se permettre de griller sa couverture de mignon gamin devant ce dernier mais en prime c'etait un élément important du sacrifice donc pas touche. Il fini par le déposer dans une boulangerie lui ordonnant de ne pas bouger et le gamin pour toute réponse fit simplement oui de la tête, mais quand il y pensait, il le trouvait mignon de vouloir aider tout le monde comme ça, alors que c'etait lui qui avait le plus a craindre a l’inverse du gamin qu'il venait de sauver et qui était un monstre bien pire...

Il en profita de ce petit moment de répit pour observer ce qui se passait du coté de son frère et de la chimère remarquant que ce dernier venait de frapper la chimère qui avait protéger son garde du corps Kagami un peu plus loin toujours inconscient. Franchement la le petit frère en faisait un peu trop, qu'il veuille s'amuser était normal mais il fallait qu'il fasse gaffe aux humains mince! Ils en avaient besoin et vu comment il y allait, il risquait de tuer Anjuu plus que de juste la massacrée juste un peu. Sachant que le Fullmetal n’était pas loin, Pride ferma de nouveau les yeux et reparti dans son corps d'ombre mais bien sur évitant gentiment de se montrer et dit alors calmement a l'attention de Anjuu et de son charmant frère:

"Tu as raison Anjuu, quand c'est la gamine je ne peut m’empêcher de venir mais la, tu n'est pas la gamine donc je n'ai pas a intervenir... Mais après tu as de la chance car tes chimères peuvent s’avérer utile pour le plan futur donc je ne vais rien leur faire... Par contre Envy, que tu t'amuse ne me pose pas de problème mais évite de trop tuer d'humain oublie pas que nous avons tout de même un peu besoin de ces êtres puérile, maintenant excuser moi mais... j'ai un autre jouer dont je dois m'occuper..."

Il retourna après cela auprès du Xinois et du vieux militaire qui avait ranger son arme et reculer a distance respectable du Xinois cacher, il avait bien comprit qu'il était inutile qu'il intervienne a part gêner Pride et qu'il risquait aussi de se prendre un mauvais coup ce qui serait dommage, vu qu'il en avait encore besoin après quand ce serait fini il mourrait comme les autres le jour promis mais jusque la il devait rester en vie si possible. Evitant toujours de se montrer il continua d'observer le Xinois et fini par lui dire:

"Pardon pour le temps de réponse mais vous savez un être aussi supérieur que moi a nombre de chose a faire... Alors sachez que je ne suis pas une créature inventer par ces insectes d'humains et je vous interdit de me comparé a des êtres aussi inférieur et imparfaite que des chimères Mr le Xinois, je suis bien supérieur a eux... je suis l'homonculus originel je m'appelle d'ailleurs Pride.."

Apres cela non loin de l'homme l'ombre se mit a bouger comme si elle était vivante, des tentacule d'ombre se mirent a glisser lentement sur le sol avec au bout ce qui semblait être des petites main telle des serpent glissant lentement vers le proie qui n’était autre que l'homme et d'un coup l'ombre se fendit en deux comme-ci on l'avait frapper d'un coup d’épée et un oeil rouge apparut alors ornèe par dessous d'un rictus presentant des dents aussi tranchante qu'une lame de rasoir. Cet oeil observa d'abod le vieux militaire avant de se tourner vers le Xinois et la voix de Pride qui sortait cette fois precisement de ce rictus sous cet oeil ireel accrocher a l'ombre dit alors:

"Et vous donc, Mr le Xinois qu'elle est votre nom? Non pas que je veux a tout prix le savoir, mais j'aimerais bien connaitre le nom de celui que je risque de devoir tuer si il vous continuer de nous menacer avec cette arme ou du moins de menacer ce bon militaire , après vous me direz vu que vous m'avez vu je pense que vous, vous douter que vous ne quitterez pas cette ruelle vivant, mais soyez heureux vous allez avoir l'honneur de vous faire mètre en pièce par moi même..."  

Pride continua d'observer ce Xinois alors que sur l'ombre d'autres yeux venait l'un après l'autre a leur tour de faire leur apparition comme une vision de cauchemar pour n'importe qui, qui avait peur du noir et des ombres et que au sol les petit filament d'ombre avec au bout des petites main bien plus dangereuse que l'on pouvait croire continuait leur lente avancer vers ce Xinois dont le visage était toujours cacher...


© Codage By FreeSpirit & modification by Pride


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 170
FullMetal Alchemist
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Ven 27 Mai - 17:53
Edward courrait vers le type qui était avec l’enfant et la première dame du pays. C’est là que la première attaque d’Envy se fit, contre Anjuu bien sûr. Il était impressionné par la force de la jeune chimère. Elle avait réussi à bloquer l’attaque. Le blond le comprenait maintenant. Elle n’avait plus besoin de sa protection. Du moins pas lors de ce genre de combat. Mais il savait qu’il ne pourrait pas s’empêcher de venir l’aider. Puis avec horreur, il vit que l’homoncule s’attaquait aux civils ! À ceux profondément endormis, il y avait tellement de monde, comment tous les mettre à l’ abri ? Il s’interposa entre le garde du corps à la peluche rose et Envy, mais avec horreur Anjuu surgie devant lui et reçut le coup de plein fouet ! Il l’avait vu se faire balayer. Il tourna la tête, son regard or, croisât celui vert de la chimère. Elle l’avait protégé, lui et les autres humains. Du sang, elle en avait besoin, il faudrait qu’il l’attrape plus tard pour lui en donner un peu. Il se lécha les lèvres là où se trouvait encore une petite marque de la précédente morsure.

L’alchimiste passa ses bras sous ceux du grand gaillard, le sachet de cookie tomba, mais il s‘en fichait bien. Il le tira tant bien que mal jusqu’à la boulangerie, tomba même sur les fesses avec l’homme sur lui, poussant un petit cri de surprise. Puis il le poussa et se releva, reprenant son souffle. Le jeune homme regarda Selim, l’enfant semblait en transe, peux être choqué par ce qui se passait, il ressortit. C’est là que la voix se fit entendre. Horrible ! Terrifiante, cette voix. Surtout les propos utilisés. S’ils croyaient qu’ils allaient laisser faire ça ? Ils se trompaient.

Edward était puissant, il le savait, grâce à la vérité. Il devait mettre en sécurité tous ces gens. Et vite les déplacer, mais comment ? Certaines personnes n’étaient pas complètement grogui. Aussi, il courut en voir une, lui disant de prévenir les autres, il fallait prendre les endormit et les mettre sur les chars, et surtout éloigner les chars. Il se sentait horrible de demander cela a des civils, mais il n’avait pas le choix, il ne pourrait pas gérer tout, tout seul. Tandis que les gens encore éveillés, trop peux d’ailleurs faisaient ce qui était demandé presque docilement Edward utilisait l’alchimie pour empêcher les dégâts et grava de les atteindre grâce à l’alchimie. Quand les premiers chars redémarrèrent, il se sentit soulager. Enfin presque, car bien sûr, il y a toujours des gens qui pense qu’à leur pomme et laisse en plan les autres.

Malheureusement, le pauvre garçon ne pouvait pas et combattre et protéger les gens. Donc malheureusement ne pouvant aidée Anjuu. Ne pouvant que la regarder combattre tendit qu’il protégeait les civils, ne pouvant prendre véritablement part aux hostilités. Si seulement Alphonse était là. Mais où était-il d’ailleurs ? Regardant à droite et à gauche, évitant un impact avec un objet non identifié, il recula et tomba à la renverse sur un corps encore inanimé d’une enfant endormi. La protégeant de son corps, il aperçut enfin son frère arriver. Pas trop tôt !

- Al !



(Al en PNJ va donc s’incruster ^^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mer 8 Juin - 22:10
Requiem for a Dream

.

Aaaaah les festivals ! Que cela était plaisant ! Ces derniers temps, les frères Elrics n'avaient pas chômés. Ce Festival de l'automne tombait à pic, il fallait bien l'avouer. Central city avait connu une catastrophe et de nombreuses vies étaient à déplorer. Un peu de gaieté, donnerait certainement du moral aux habitants et ils finiraient par oublier les attentats, même si ce n'était que pour une journée. Alphonse Elric, le cadet, était émerveillé par ce qu'il pouvait voir autour de lui. Des stands, des danseurs, des chars fleuris. Tout était si beau et si coloré ! Il aurait tellement aimé pouvoir sentir le parfum des fleurs, lui chatouillant doucement les narines, mais avec ce corps d'acier, il ne le pouvait pas.

Pas le temps de s'apitoyer sur son sort, l'ambiance autour de lui, lui fit vite oublier la disparition de son corps humain et il se mit à marcher joyeusement, visitant les stand avec des étoiles dans les yeux. Il essaya un stand de tir où il fallait viser des boites de conserves avec un balle. Concentré pour viser, il y mit toutes ses forces dans son tir qui... malheureusement, ne toucha aucunes des boites, mais alla se loger dans le bois du stand et y fit un trou. S'excusant auprès du propriétaire, il alla réparer les dégâts avant de se retourner et se rendre compte que son grand frère n'était plus là.

- Aaaaah je l'ai perdu !!! NII-SAAAAAAAAAAAAAN ! Pourquoi faut-il qu'il soit aussi petit ?!

Il ne pourrait certainement pas le retrouver dans la foule... Comment allait-il faire ? Alphonse se mit à demander à des personnes si jamais ils avaient vu un petit blond vêtu d'une cape rouge, mais hélas personne ne semblait l'avoir remarqué. Désespéré après de longues minutes d'enquête, il alla s'asseoir dans un coin et s'amusa avec un chat errant. Peut-être que si notre armure ne bougeait pas, son frère finirait par le retrouver. Soudainement, il entendit une voix qui résonna à travers tout le festival. Une voix magnifique et qui semblait être celle d'un ange. Une chanson qui aurait pu réchauffer le coeur de notre jeune adolescent si son corps n'était pas un bout de ferraille. Puis alors que la chanson se termina, il vit des personnes près de la place courir un peu partout avant de s'écrouler les uns après les autres.

- Mais qu'est-ce qu'il se passe ?

Lâchant le chat qu'il tenait dans ses bras, l'armure se leva d'un bond et avança rapidement pour vérifier l'état des personnes sur le sol. Elles étaient en vies, simplement endormies. Ouf ! Quel soulagement. Quelque chose dans l'air devait les avoir mit dans cet état. Mais qui avait pu faire une chose pareille ?! Des terroristes ? Non... Sinon les pauvres gens ne seraient pas encore en vie. Soudainement, Alphonse entendit des bruits sourds provenant de la place et venant de là où se tenait un immense char. En se précipitant vers ce lieux, il entendit une voix qu'il pouvait reconnaître facilement.

- Nii-saaan !

Edward semblait être en mauvaise posture et Alphonse n'avait pas la moindre idée de ce qu'il pouvait bien se passer. Sans perdre une seule seconde, il se précipita devant son frère et frappa un débris volant dans sa direction pour dévier sa trajectoire.

- Que se passe t-il ?

La réponse, il n'allait pas tarder à la trouver En face de lui, il vit un jeune homme avec des cheveux noirs et des bras monstrueux. Des longs et immenses bras verdâtres et repoussant. En voyant son visage, Al ne se mit en position de combat, serrant des poings et fini par lâcher d'une voix remplit de colère et de dégoût.

- Homonculus !



Fiche par Narja pour Never-Utopia

Al est arrivé ! (Evy-desuuuuu)
J'ai préféré le faire seulement arriver et non bouger un peu plus, je laisse le soin à mon Nii-san de me donner les ordres et j'exécuterais *Se prosterne devant le nain rouge* (Je vais faire une crise de schizophrénie dans ce RP ! Je suis contre moi-même QAQ)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 203
Palmito | Homonculus psychopathe
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Sam 11 Juin - 0:52

Requiem for a dream
Envy & CO.

Envy avait enfin carte blanche pour faire un petit massacre ! Enfin, un tout petit... Il ne fallait pas oublier qu'il y avait des sacrifices humains pour le jour promis. Le paternel dans les sous-sol ne l'accepterait pas et l'envie se prendrait bien plus que des remontrances de la part du vieux. Ne voulant pas finir comme ce cher Greed, Envy préféra y aller tout doucement. Le fullmetal ne devait pas mourir, mais par contre... Cette chère chimère aux trois visages allait subir bien pire que la torture qu'il lui avait infligeait jadis. Si jamais elle venait à mourir, l'homonculus plaiderait l'accident involontaire auprès de son grand frère ! Bien qu'il était certain que cette excuse lui vaudrait au moins quelques morts par la suite...

Voulant s'amuser un peu, Envy avait transformé ses bras sous leurs formes originels. L'un avait attaqué la demoiselle devant lui sur l'estrade puis l'autre s'était dirigeait vers un type lambda avec un ours rose dans les bras. Il se doutait qu'une personne allait s'interposer et il souhaitait que cela soit le nain rouge pour lui en coller une et ainsi le mettre hors-jeu pour éviter d'être dérangé. A sa grande surprise, ce fut la rouquine qui bougea en première pour protéger le type endormi. Arf... ce n'était pas drôle du tout ! Grognant et plissant les yeux de colère en voyant la jeune femme blessée par ses griffes, Envy ne pu s'empêcher d'ouvrir cette main pour l'emprisonner dedans et serrer petit à petit.

- Toi, tu me gâche mon plaisir. Attends ton tour comme les autres...

Sur ces mots, il l'envoya voler plus loin en direction d'un mur avant de porter son attention sur un nouvel élément perturbateur qui venait de faire son apparition. Une armure vivante venait de rejoindre le fullmetal. Envy roula des yeux et retransforma ses bras en humain.

- Gnéééééé ?! Les Elric Kyodai réunis ? ... Décidément, cette journée n'est pas drôle du tout ! Je ne peux même plus m'amuser tranquillement.... Tant pis ! Je vais devoir faire joujou tout de suite avec ma chimère préférée HAHAHA !

Sérieusement ?! Deux sacrifices à père... Le destin lui en voulait ! Il avait l'ordre de ne rien faire contre eux et de pas les tuer. Ces deux gamins allaient certainement lui mettre des bâtons dans les roues. Il fallait les éloigner au plus vite de la bataille. Comment faire ? Hum... Oh ! Une idée lumineuse arriva au cerveau de l'homonculus, qui afficha un grand sourire, l'air confiant.

- Pendant que je vais m'occuper de ma cible, je vais vous mettre à l'épreuve les frangins ! Combien de personnes pensez-vous sauver si jamais j'explose cet immeuble là, hein ?

Sans attendre une seule seconde de plus, Envy transforma de nouveau un de ces bras et de sa main géante, il attrapa un char qu'il envoya contre le mur d'un bâtiment derrière les frères Elric. Il continua ensuite d'attraper tout ce qu'il lui passait par la main et continua de détruire la façade, qui s'écroulait au fur et à mesure. Les fissures dans les murs s'agrandirent de plus en plus et le bâtiment commença à tomber en morceau. Voilà ! Bonne chance les frères alchimistes. Pendant ce temps, allons voir la petite rousse ! l'homonculus sauta et arriva juste devant la demoiselle, affichant un sourire démoniaque sur ses lèvres.

- Bien ! Tu m'attendais, hein ? Je suis là, c'est entre toi et moi. Personne ne viendra nous déranger pendant un petit moment ~  


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 71
L’alchimiste écarlate | Pervers en blanc
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 3
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Dim 12 Juin - 16:03
Melody for the blood.
Solf & Cie


Solf J. Kimblee, ancien alchimiste d'état d'Amestris, se tenait maintenant face à deux personnes. Une femme inconnue et son nouveau chien. Ce dernier ne sembla pas surprit de le voir débarquer pour les arrêter. De toute évidence, un combat allait avoir lieux et l'homme vêtue de blanc de la tête aux pieds, n'allait pas laisser la moindre personne en vie. Laisser cette fille en vie, pourrait laisser croire que notre ancien détenu de prison avait un coeur... Les mots du loups toucha son orgueil, mais Kimblee ne laissa rien paraître sur son visage. Un sourire chaleureux s'afficha tout bêtement sur son visage et l'homme hocha la tête vers les deux autres.

- Oui. Je comprends tout à fait vos motivations, monsieur Wolf. Toutefois, n'oubliez pas que je ai demandé de me suivre sans discuter. Je n'ai pas l'intention de laisser une vilaine petite fille s'emparer des informations se trouvant derrière ces portes. C'est votre dernière chance de revenir à mes côtés ou sinon je ne crains pas pouvoir garder mon calme longtemps.

Solf savait parfaitement que ces mots auraient un impact sur le loup. Il lui donnait moins d'une minute pour venir se ranger à ses côtés avant de subir le pire des châtiments. Même Ishval ne souhaitait connaître à nouveau la fureur de l'alchimiste écarlate, pour tout l'or du monde. L'homme à la chevelure d'ébène s'avança doucement vers les deux et commença à retirer ses gants. Il ne comptait pas tuer son nouveau subalterne, mais en revanche la fille servirait d'exemple pour l'affront que la chimère venait de commettre envers celui qui lui avait donné la possibilité de vivre à nouveau parmi les humains. Son sourire chaleureux se transforma au fur et à mesure en un rictus glacial et presque démoniaque. Il était temps d'en finir avec cette petite fouine qui avait réussit à le mettre en colère. Ses mains tatouées de cercles d'alchimie dans ses paumes se touchèrent et il tendit ses mains vers la demoiselle. L'instant d'après, tout ce qu'il se trouvait en face de ses mains, explosa sans crier gare. Le souffle de l'explosion généré par ses mains emporta tout ce qu'il y avait sans laisser la moindre trace. Bien entendu, Kimblee avait fait en sorte pour que la chimère sous ses ordres ne se fasse toucher, du moins pas gravement. Lui aussi allait connaître le courroux de l'exterminateur d'Ishbal, mais bien plus tard. Replaçant son chapeau correctement sur sa tête, l'homme en blanc regarda la chimère encore debout et se retourna pour s'en aller.

- Il est inutile de rester plus longtemps ici. Suivez-moi. De toute manière, les informations que vous cherchez ne sont pas ici. Elles sont en sécurité dans un autre bâtiment, gardé par l'armée et des alchimistes. Ici, se sont les affaires classées sans importances de l'armée.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 220
The Crow | Punching ball de Ban
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Dim 12 Juin - 20:42

kira et vincent

La jeune femme regardait ce qu’il se passait dehors, pour vois si les choses se passaient comme prévu selon les plans. Elle fixait, les yeux grands ouverts, la scène la plus horrible de toute sa vie. Les alarmes des pompiers retentissaient et les militaires couraient de partout sous les chimères qui se rebellaient. Ceux qui dormait ne remarquait rien, et ceux qui n’étaient pas toucher, en les voyant, faisaient feu et participer activement à cette mini-guerre. Un véritable massacre auquel Kira ne s’attendait pas. A un moment, elle vit sa sœur voler dans les airs et se battre contre quelqu’un, et dans sa tête, une voix hurla « Anjuu, que fais-tu ? ». Hélas, c’est à ce moment là que tout devint compliqué. La jeune femme tourna lentement la tête, devant elle, un homme portant un costume et un chapeau blanc qu’elle n’avait jamais vu ni entendu parler se trouvait. Elle n’avait pas été entrainée pour ça.

Au moment où la jeune femme était prête pour affronter le type qui semblait étrange, son compagnon, Vincent, refusa que Kira ne l’affronte, disant qu’elle n’était pas de taille à se battre contre lui. Ensuite, Vincent lui expliqua qu’il le connaissait, et qu’il travaillait pour lui comme garde du corps. Kira sentie alors une rage naitre en une seconde dans sa poitrine. Comment son compagnon aurait-il pu mentir ? Ou bien n’avait-il jamais osé dire qu’il travaillait pour cet homme ? Dans tous les cas, Kira sentait quelque chose de mauvais chez cette personne, elle voyait dans son regard une lueur de violence, c’était un monstre prêt à tout. L’homme et Vincent discutait sous ses yeux ébahis.
"Je le sais bien Mr Kimblee que je n'ai pas le droit d'être ici et encore moins de voler mon employeur telle que vous ou l’armée de ce pays. Certes j'aurais du vous dire que j'avais rejoins un groupe de musicien, je les considérais comme ma meute mais vous êtes mon patron je vous dois obéissance et vu que vous, voulez le savoir je suis la, pour trouver des réponses sur qui ma fait devenir ce que je suis simplement. Une fois que je l'aurais découvert j'irais la tuer de mes mains et je me doute que vous essayerez de m'en empêcher du moins vous me laisserez la tuer."

En entendant cela, la jeune femme avait juste envie de coller une baffe dans le visage de Vincent pour dire des choses aussi horribles. Elle se sentait trahie dans sa gentillesse et sa confiance… Elle avait même laissé parler son cœur en sa présence, et elle l’avait soigné quand il avait affronté sa sœur au lieu de le laisser mourir, et la colère montait encore et toujours en elle. Elle pensa qu’elle aurait du le laisser mourir dans son lit, mais des images de ce qu’ils avaient partagés tous deux lui revinrent en tête, ces images qui n’étaient finalement que mensonges se brisèrent en elle comme les éclats d’un miroir. Soudain, le type pour lequel travaillait Vincent s’approcha, et elle n’eut pas le temps d’agir, qu’une lumière sortait de ses doigts. L’homme lui avait fait croire qu’elle resterait en vie, mais ça aussi, n’était que mensonge. Elle ne voyait plus rien, une odeur de fumée lui chatouillait les narines, et soudain, son corps fut projeté par la fenêtre, et elle fut transpercée par les débris de verre. Une bourrasque de fleurs se souleva autour d’elle lorsqu’elle retomba sur le sol, se vidant de son sang, la dernière chose qu’elle vit fut le sourire de Vincent. Du sang coulait d’entre ses lèvres, son corps ne bougeait plus, les yeux clos, et heureusement pour elle, sa chevelure sauvage cachait la moitié de son visage. Elle ne se souvenait que d’une chose, Vincent travaillait pour Kimblee.

Le corps de la pauvre femme resta donc là, les gens hésitaient si elle était encore en vie ou morte, mais une larme coula soudain sur son visage. La seule et unique fois où elle avait osée partager sa joie avec quelqu’un d’autre, elle s’était vue trahie par cette personne. Les docteurs commencèrent à arrivé, on trouva son corps, et, pensant qu’elle faisait partie des autres victimes, on vérifia ses signes vitaux, avant de la placer avec les autres pour l’emmener au bloc. Elle avait une large blessure à la jambe, d’où ressortait le bout de vitre le plus gros, une coupure sur le visage, et les cheveux pleins de pétales de fleurs. L’odeur de brûlé restait toujours présente dans son nez, ses poumons ayant conservé la fumée de l’explosion sans l’avoir expirée. Elle ignorait où se trouvait sa sœur, et si elle avait vu le tragique de la situation, ni même si Vincent se sentait coupable de ses actes. On emmena son corps avec les autres à l’hôpital.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 92
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Lun 13 Juin - 18:07





Requiem for a dream


Vincent Wolf & All the world



Vincent n'avait pas fait un seul geste, toujours devant Kira, il espérait que pour une fois l'homme qui se trouvait devant lui son employeur Mr Kimblee allait faire preuve d'un peu de pitié. Il se moquait de sa vie, il ne voulait juste pas que Kira sois blesser ou même toucher, car c'etait elle. Elle qui lui avait redonner gout a la vie, elle qui lui avait rendue le sourire et pour la 1ère fois de sa vie, il ressentait une chose qu'il n'avait plus ressentit depuis bien longtemps l'amour. Car oui bien qu'il ne lui avait pas avouer il était tomber amoureux de Kira et était prêt a tout pour la protéger même mourir ou se battre contre son employeur l'homme en blanc qui se trouvait face a eux même si il savait pertinemment qu'il ne s'en sortirait pas vivant. Mais peut être arriverait t'il a le blesser ou au moins le ralentir suffisamment pour que Kira puisse s'enfuir qui sait...

Finalement Kimblee ouvrit la bouche et lui parla, des paroles dur et Vincent recula d'un pas quand il lui dit qu'il lui avait demander de le suivre sans discuter et qu'il n'allait pas laisser une petite fille voler ce qui se trouvait la, lui annonçant aussi que c'etait sa dernière chance de le rejoindre et donc de survivre. Vincent baissa alors la tête et serra les poings doucement, car il avait raison, le jour ou il l'avait suivit hors de cette grotte, il l'avait ramener chez les hommes, a ce moment précis, il avait accepter de le suivre sans discuter, mais en même temps auprès de Anjuu et de la meute, Vincent avait découvert l'amour, mais aussi une nouvelle fois une vie loin des humains, vie que Mr Kimblee lui avait rendue. Alors que Mr Kimblee se mit a avancer en autant ces gants, Vincent ne fit pas un geste. Il savait pertinemment ce qui allait se passer et pourtant il ne fit rien pour l’empêcher et après cela tout a la très vite...

les éclairs rouges qui zébrèrent dans le vide puis l'odeur de fumée qui envahie tout et l'explosion. Une explosion énorme qui souffla les cheveux de Vincent et un petit fragment de quelque chose frappa sa joue l'entaillant, faisant couler un peu de sang, mais il ne s'en préoccupas pas, il pensait juste a Kira et priait pour qu'elle sois encore en vie en fermant les yeux, mais il n'arrivait pas a le sentir, car l'odeur de fumée et de chair brulée recouvrait toute les autres odeurs. Vincent n'entendait plus rien, plus rien n'existait autour de lui, il continuait d'essayer de sentir et fini par sentir ce qu'il voulait l'odeur de Kira, elle était vivante! Vincent ouvrit alors les yeux et se tourna observant Kira qui n’était plus debout derrière lui, mais bien plus loin au sol, des morceaux de verres brisée autour et enfoncer en elle. Vincent fit un sourire triste, car il ne pouvait rien faire d'autre que cela, sourire tristement. Sourire car il était heureux de savoir qu'elle était en vie, mais tristement car il n'avait pas put la protéger et ça il s'en voulait, tout comme il se voulait de ne pas lui avoir avouer qu'il l'aimait, car maintenant il se doutait qu'elle le haïrait, mais qu'aurait t'il put faire d'autre? Quand finalement Kimblee lui ordonna de le suivre, lui expliquant en même temps que ce qu'il cherchait ne se trouvait pas la, mais ailleurs sous bonne garde et qu'ici il n'y avait rien intéressant. Cela fit encore plus mal a Vincent qui se dit que au fond tout cela, avait été fait pour rien. Il serra les poings et observa son patron Mr Kimblee et lui dit alors:

"Je vois, je l'ignorait... Si ce que vous dites est vrais Mr Kimblee dans tout les cas on aurait jamais put avoir ce que nous cherchions. En tout cas vous avez raison, on a plus rien a faire ici. Rassurez vous je ne vous quitterait pas et vous suivrais désormais."

Après cela il jeta un dernier regard a Kira que des médecins emmenait déjà en disant tout bas de sorte que personne ne l'entende:

"Kira je suis désolée de n'avoir put te protéger."

Après cela, une simple larme coula de sa joue, mais il l'essuya très vite et suivit sans un mot son patron l'homme en costume blanc, Mr Solf J. Kimblee...


© Codage By FreeSpirit and modification by Pride & Vincent Wolf


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 483
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Lun 18 Juil - 17:53

Requiem for a dream.
Jin  VS Pride

Le xinois se tenait toujours debout dans la ruelle sombre. Il croyait qu'il allait affronter un simple humain, mais ce ne fut pas le cas. Une chose se cachait dans l'ombre, tout comme lui. Il ne savait pas encore ce que cela pouvait être, mais le ténébreux se doutait que cette chose n'allait pas le laisser partir si facilement. Jin-Wan tenait son sabre en main et il observa longuement les alentours pour trouver le corps de la chose qui lui parlait. Apparemment, il n'y avait personne d'autre. Comment faisait-il pour lui parler ? C'était maintenant certain qu'il avait à faire à un monstre. Alors qu'il regardait le sol, l'homme remarqua quelque chose rampait silencieusement sur le sol et venir vers lui. L'ancien membre du clan Han se mit sur ses gardes et sembla curieux de voir ce qui allait faire son apparition. Une ombre avec des petites mains s'arrêta à quelques centimètres de lui et se fendit soudainement en deux pour laisser apparaître un œil démoniaque et un sorte de gueule remplit de dents acérées. Qu'est-ce que cela pouvait bien être ? Une chose inconnue dont Jin n'avait jamais entendu parler. Son instinct lui dicta de ne pas bouger et de ne rien tenter pour le moment. La créature sembla s’excuser pour le délai de réponse et sembla irritée lorsqu'il pensa que Jin venait de l'insulter de chimères. Finalement, elle lui demanda son nom et lui indiqua clairement que la chose avait la ferme intention de le tuer. Voulait-il que le secret de son existence soit bien gardée ?

- Vous ne méritez pas de connaître mon nom, créature. Vous vous contentez de vous cacher dans les ténébres alors je n'en dirais pas plus. Vous prétendez vouloir me mettre en pièce, mais sachez que cela ne sera pas chose aisée.

En effet, il ne comptait pas lui facilité la tâche. L'homme comptait se battre jusqu'à la mort s'il le fallait. Toutefois, la probabilité de rester en vie était peut-être plus élevée qu'il n'y pensait. Jin devait transmettre les nouvelles informations à son Q,G et à son chef Nikolaï Roskov. Une découverte de cette envergure pourrait aider les infiltrés dans le pays à prendre d'autres dispositions contre cette chose face à Jin. Amestris avait donc une arme secrète et s'était bien cacher de dissimuler les informations concernant cette chose. Le combat était inévitable. Le xinois ne quitta du regard l'ombre à ses pieds et afficha un large sourire sur son visage dans l'ombre. Soudainement, il enfonça la lame de son sabre dans le sol, en plein milieu de l'ombre.

- Si c'est un combat à mort que vous cherchez, alors vous allez être ravi. Prépares-toi monstre des ténèbres à subir le jugement de l'homme qu'on nomme la mort...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 496
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 7
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Lun 25 Juil - 18:10





Requiem for a dream


Pride VS Jin



Les petites mains de l'ombre continuèrent leur lente avancer vers le Xinois toujours cacher dans l'ombre, c'etait amusant quand même se cacher dans ce qui formait Pride, bien sur ce dernier aurait put le tuer la tout de suite maintenant, mais il voulait s'amuser un peu avant.Finalement les mains se stoppèrent peut avant le Xinois alors que l'ombre elle continuait d'observer ce dernier, il se doutait qu'il ne se laisserais pas faire, après tout qui voulait accepter de se laisser gentiment tuer, mais il s'en fichait, qu'il se défende ou non son sort était déjà celer, il l'avait vu donc il devait mourir et ça ce n’était pas négociable, tout façon Pride n'avait pas besoin de lui non plus et avec de la chance peut être comprendrait t'il enfin ce pouvoir que semblait avoir les Xinois pour sentir quand ils avaient un homonculus avec eux...

Finalement le Xinois prit la parole, expliquant qu'il ne donnerait pas son nom a une créature qui se cachait dans les ténèbres comme c'etait drôle, et qu'il ne serait pas chose aisée de le tailler en morceau et joignant l'acte a la parole, il enfonça son sabre dans l'ombre de Pride qui sourit de plus belle, s’agrandissant en prime, faisant apparaître d'autant plus d'yeux et de bouche amuser toute diriger vers le Xinois qui reprit alors qu'il allait être ravis si il cherchait un combat a mort et qu'il allait subir le jugement de celui que l'on nommait la mort, ce qui fit exploser de rire Pride, rire qui résonna dans toute la ruelle et ce dernier dit alors:

" Vous les humains, vous êtes vraiment risible a souhait, la mort, vous, vous prenez pour cette chose crains de tous que l'on nomme la mort alors... Je vais donc me faire un plaisir de tuer la mort, alors sachez que moi je suis les ténèbres car votre erreur Mr la mort est la, je ne me cache pas dans les ténèbres je suis les ténèbres..."

Apres cela des petites mains d'ombre se mirent a monter doucement le long de la lame de l’épée, bien sur Pride aurait put briser ou même détruire cette dernière la tout de suite maintenant, mais se serait trop simple et pas assez amusant a son gout, car notre homonculus de l'orgueil avait envie de jouer pour une fois. Il continuait d'observer le Xinois, mais n'aimait pas attendre surtout quand il s'agissait de jouer avec un nouveau jouet et d'un coup de l'ombre qui se trouvait au sol en plus de celle qui venait de s'agrandir de cette dernière partit de longue lame d'ombre former d'un œil qui fonçaient droit sur le Xinois, le combat a mort entre celui qui se nommait la mort et l'Orgueil venait de commencer...


© Codage By FreeSpirit & modification by Pride


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 206
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mer 28 Sep - 1:06


Je ne pouvais pas attendre que l’homonculus se concentre uniquement sur moi, je devais trouver quelque chose pour l’éloigner des humains avant qu’une grande partie ne succombe sous les dégâts. Pire, l’alchimiste qui sentait bon était ici, et il en aidait une grande partie malgré le danger qu’il encoure. J’avais peur pour sa vie… Si je ne comprenais pas la raison, je n’aimais pas ça. Je ne voulais pas que quelqu’un d’autre ne souffre. Personne ne devait souffrir comme nous, c’était Angel qui le disait tout le temps. Plusieurs projectiles furent de nouveaux envoyés en direction des civiles, et si je faisais tout pour me déplacer la première et les pousser, je n’y arrivais pas toujours. Je venais à peine d’en repousser un qu’un autre se dirigea à vivre allure vers l’humain aux yeux dorés…

Je n’avais pas le temps de voler jusqu’à lui, j’étais prisonnière.

Le rocher de granit explosa dans les airs, et je vis pour la première fois quelque chose d’étrange. Ça n’avait aucune odeur, c’était entièrement métallique, et ça parlait… D’ailleurs, L’humain qui sentait bon venait de l’appeler. La courte discussion qui suivit entre les deux me fit comprendre qu’ils étaient frères, et avec un peu de chance, le grand de métal prendrait le plus petit et partirait loin d’ici. Mais l’humain de métal n’était pas d’accord avec la chance que je demandais, et il se plaça en posture de défense devant l’homonculus de l’envie. Je me serais bien frappée contre un mur pour extériorisé mon désarrois, mais ce n’était pas la peine de m’abimer plus que ça. Il reconnut alors la nature de notre ennemi commun…

Ça non plus, ce n’était pas une bonne idée… Je fus soudain serrée dans l’étreinte effroyable de l’homonculus, et j’eus l’impression d’étouffer tant cette chose serrait sa poigne sur mon corps. Certaines de mes vertèbres craquèrent violemment sous sa force, et je sentis malgré moi des gouttes d’eau quitter mes yeux. Ça faisait mal… Il m’accusa de gâcher son plaisir et m’ordonna d’attendre mon tour, et la poigne était de plus en plus forte. Je suffoquais trop… Une sorte de signal instinctif me força à me crisper plus encore… J’avais sentie le cercle bizarre bouger sous ma peau… Il passait sous la poigne de l’homonculus, je me suis sentie aidée pendant une seconde… Comme lorsque nous partagions la douleur… Qu’est-ce que c’est ? Je n’eus pas le temps de le savoir, que je percutais un nouveau mur avec violence. Mon souffle se tarit au fond de ma gorge et je me mordis la lèvre au passage. Du sang coula, et je le récoltais le plus rapidement possible malgré la douleur. Mon aile gauche était tordue.

Je ne parvins pas à entendre la suite, ma tête bourdonnait à cause du coup. Tout ce que je sais, c’est que j’ai soudain entendu toutes sortes de cris terrorisés, et un bruit d’éboulement morbide et massif. Je clignais plusieurs fois des yeux, le soleil qui éblouissait ma vue fut soudain caché par une silhouette élancée, et je déglutis en comprenant qu’Envy était de nouveau sur moi. Je devais trouver un moyen de le vaincre et de rester en vie. Je n’aimais pas son sourire… Je savais qu’il nous voulait du mal, et moi, je voulais venger mon maitre… Les mots qui suivirent me firent comprendre qu’il avait fait quelque chose de terrible. Il disait que personne ne nous dérangerait et que c’était entre lui et moi. Je me suis relevée, titubante, et j’ai regardé autour de nous… Ma gorge s’est nouée en voyant l’horreur que cet inhumain avait commise. Des gens se retrouvaient écrasés par les débris des immeubles et les frères tentaient de sortir tout le monde en plus de maintenir les futures ruines en place le temps de la manœuvre. Une catastrophe. Ces gens risquent de mourir à cause de notre bêtise…

Tout ce qu’il me reste à faire, c’est l’occuper le plus possible et essayer de le faire fuir ou de l’éloigner afin que plus personne ne soit blessé, quitte à mourir sur le champ. J’ai courbée mes griffes et j’ai couru dans sa direction, bras tendus prêt à le trancher en deux… il m’esquiva sans problème et m’assena un coup sur les reins. Je me suis effondrée une fois de plus dans un gémissement rauque, je commençais à faiblir, je n’étais pas assez forte… J’ai tenté de me relever, mais il appuya son pied entre mes ailes, et mon souffle vint de nouveau à manquer. Je me débattais, soulevant la poussière du sol pour essayer de me dégager de son emprise. J’ai finis par y parvenir en me glissant sur le coté, me fracturant une côte au passage, et me jetais sur sa jambe puisque j’avais réussi à le faire basculer très légèrement dans mon mouvement… Mon coup fut inutile, et si je prit un revers sur le visage, le coup de pied suivant me coupa de nouveau la respiration…

Je traversais l’air comme une épée aurait sifflé en le tranchant, et croisais à une vitesse phénoménale les prunelles dorées de l’humain qui sentait bon avant de m’écraser comme un vulgaire déchet juste devant lui. Mon dos brisant un peu plus les fondations qu’il avait reconstruit pour maintenir les immeubles s’écroulant. L’étrange signal me revint, et je louchais à peine alors que le cercle de transmutation inconnu venait se placer sur mon front couvert de sang. L’humain à tendu la main vers moi, probablement pour m’aider, mais je l’ai empêché au dernier moment, j’ai dévié sa main… Je la lui ai faite poser sur mon front, et la voix d’Angel est sortie de ma bouche pour lui ordonner de faire quelque chose. .. Je me suis sentie partir très loin…

***

Des éclairs bleutés jaillirent de toutes part du corps meurtrit de la chimère dites imparfaite. Un cercle vint apparaitre sous cette dernière et une lumière tout aussi bleutée vint entourer le corps en le sciant en trois parts égales. Ces formes désormais mouvantes finirent par prendre une réelle consistance, et bientôt, il fut possible de discerner trois silhouettes bien distinctes. Trois tailles différentes, trois femmes. Une adulte, nue, couverte d’une chevelure blonde et armée d’une rapière. Le regard forêt qui avait disparu lors de leur première transmutation était fixé sur l’homonculus de l’envie, et son regard était aussi meurtrier que si on lui avait dit qu’elle ne chanterait plus jamais. Dans son dos, une paire d’aile d’un noir d’ancre semblait luire.

À sa gauche se tenait une adolescente légèrement perdue, couvertes de plumes sanglantes ayant coagulée sur sa peau blême, elle avait une chevelure rousse hirsute et pleine de débris. Elle fixait ses mains pourvues de longues griffes acérées, avant de lancer un regard entendu à l’adulte, ses ailes étaient tachetées. Et à leur opposé, une fillette que plus personne n’avait un jour pensé revoir. Un visage angélique pourvu d’un sourire aimant, c’était elle qui portait l’étrange body du festival, trop grand mais couvrant sa nudité malgré les ailes blanches de son dos. Toutes trois étaient blessées à de multiples endroits, d’ailleurs, Anjuu avait bel et bien une aile cassée, mais Chiara était prête à se battre avec elle à présent. Armée de la rapière, elles se firent un signe de tête, et les deux plus âgées partirent en direction de l’homonculus dans un vol rapide. La plus petite des trois se tourna alors vers les deux frères Elric et leur sourit. Elle avait un don pour convaincre les gens… Elle allait l’utiliser… Elle avait été la seule à savoir que c’était possible… Il fallait juste que les deux autres se dépêchent d’agir…

Elles n’avaient que cinq minutes avant d’être réunifiées de force…


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 170
FullMetal Alchemist
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mer 28 Sep - 17:20
Le visage de l’alchimiste blond se décomposa. L’immeuble allait s’effondrer. Se débarrassant de sa veste rouge déchirée, il se précipita vers l‘immeuble, frappa dans ses mains et les posa au sol, faisant sortir des fortifications pour maintenir le bâtiment en place.

- AL CONSOLIDE LES FONDATIONS !! VITE !

Et oui que pouvait-il faire ? La rage lui tordait les entrailles. La jeune fille se battait contre ce monstre, et eux devaient mettre en sécurité les gens. De plus occuper comme il était à créer des contres forts et a laissez son frère gérer les réparations, les gens éveillent se sauvaient, laissant en plan les endormis. Pfff décidément. Ha des militaires arrivaient bonne nouvelles. Sortant sa montre pour leur montrer, il hurla presque les ordres pour se faire entendre.

- Prenez les gens et mettez-les sur les chars ! Et éloignez-les ! Et vite !!

Le combat faisait rage, Edward demanda ensuite à son frère d’aider à mettre les gens sur les chars. Le blondinet prit la petite fille plus tôt et la mise dans les bras d’un militaire. Les enfants étant évacués en priorité suivis des femmes. Suivis des personnes âgées puis des hommes. Mais une nouvelle pluie de décombres se fit. Quand Edward ouvrit les yeux, ce ne fut que pour voir que tout le monde ne serait pas sauvé. Laissant là les corps désormais sans vie, il se concentra sur les vivants. Il s’apprêtait à secourir sa chimère préférée quand elle passa en mode fusée devant lui et heurta l’immeuble. Se jetant dessus, il reconsolida les fondations. Tout cela l’épuisait.

Edward reporta ses yeux sur la rouquine. Il tendit la main pour l’aider à se relever, mais elle le repoussa. Le geste fit qu’il tomba à genoux et sa main entra en contact avec le front de la belle, mais surtout du cercle alchimique qui c’était glissé là. La réaction alchimique ne tarda pas à se faire.
Un cercle apparue sous la demoiselle, la lumière, le vent, il ne voyait plus rien et ne parvenait pas à retirer sa main.

- AL !

Appela-il, puis sa main lâcha prise, il tomba sur les fesses, il hallucinait là non ? La jeune fille se séparait en trois, mais vraiment, trois qui prirent consistance. Hooo c’était vraiment fait comme ça une femme adulte ? En fait, ça ressemblait à ce qu’il avait entre aperçus chez WInry il y a quelque temps. Il faut dire que vu comme Chiara c’était déplacer, il n’avait pur rien manquer. L’aile cassée d’Anjuu était inquiétante. Ho sa petite Angelica. Petit ange sur terre.

- Angelica ! que c’est… c’est…il… pa….

Il ne termina pas sa phrase. Toute cette énergie dépensée l’avait épuisé plus qu’il ne le pensait. En bougeant, il avait demandé trop à son corps. Corps qui s’affaissa sur le sol, ses cheveux à demi détaché s’étalant par terre ses yeux fermés. Une perte totale de connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Sam 1 Oct - 16:55
Tout allais peut être un peu trop vite pour Al qui tentait de suivre et de comprendre la situation : il ne savait toujours pas ce qui c'était passé concrètement ni pourquoi, mais des gens étaient en danger et pour le moment, ils étaient les seuls à pouvoir protéger tout ce beau petit monde plonger dans les bras de Morphée. S'il l'avait put, Al aurait grincé des dents, tout ce qu'il pouvait faire, c'était lâché un petit gémissement de mécontentement face à cette situation.

Son frère réagit plus vite que lui, commençant déjà a crée des fortifications en lui hurlant de les consolidé, le plus jeune des frères Elric ne se laissa pas plus aller, acquiesçant d'un signe de tête avant de s’activer a la tâche, traçant rapidement un cercle de permutation sur le sol et ainsi effectuer son travail, surveillant du coin de l’œil l'évolution par rapport à son frère et au duo qui semblait en bonne voie pour un petit affrontement. Enfin, le genre de duel pouvant causer énormément de dégât, mais comment empêcher cela ?

Edward donna des ordres aux militaires qui venaient tout juste d'arriver, renfort arriver au bon moment. C'est tout naturellement que le cadet se rapprocha de son aîné pour écouté ses directives : efficacité aller de paire avec rapidité et plus vite ils iraient et plus vite ils pourraient venir en aide à la demoiselle.


- D'accord, Ni-San. Dit il en se précipitant sur les civils toujours assommé.

L'avantage quand on est une gigantesque armure, c'est qu'on peu facilement prendre plusieurs personne d'un coup et sans le moindre effort, il n'eut aucun mal à déplacer les corps inanimé jusqu'aux chars, essayant d'être aussi rapide que possible. Le combat opposant l'Homonculus et la chimère semblait aussi ravageur qu'il l'avait craint, il fallait qu'il aille plus vite encore. Les débris avaient écraser des gens incapable de fuir les lieux, dire que cela ne toucher pas Al serait mentir, il ne put s'empêcher de perdre la notions du temps en voyant un cadavre à peine visible sous un bloc, la tâche écarlate s'agrandissant progressivement.

Le cadet ne dut son retour à la réalité qu'a l'appelle de son frère, l'armure se tournât vers la position du blond, interloquer par ce qu'il avait sous les yeux.

- Ni-san ! Hurla t il.

Il laissa aux militaires le soin de s'occuper de l'évacuation des civils restant, se précipitant vers la scène étrange, indéfinissable, incompréhensible. Qu'est ce que c'était que ça ? Est ce qu'il n'était pas entrain d’halluciné ? Son frère était entrain de s’effondrer, cela le fit réagir dans la second, le faisant se précipité presque instinctivement jusqu'à lui malgré les transformations de la femme rousse.

Comment un être pouvait il se séparer en trois ? La règle de l'échange équivalant indiquer clairement que le prix a payé devait être là, quelques part, et il semblait bien que c'était son frère qui avait payé la note, ce qui inquiéta Al.

- Qu'a tu fais à mon frère ? Demanda t il à l'encontre de la plus âgée des demoiselle.

Il semblait plus épuisé qu'en danger de mort immédiate, mais comment être sûr ? Avait il payé seulement de son énergie pour qu'elle puisse devenir ses trois êtres qui semblait bien distinct, une femme, une ado et une enfant. Tout cela le mettait dans une situation compromettante : il ne pouvait pas laisser Ed seul, mais pouvait il laissé ces trois être affronté seul l'Homonculus qui n'avait clairement pas de bonne intention et dont le sourire dévoiler suffisamment clairement ce qu'il avait derrière la tête. Il fallait pourtant qu'il fasse un choix : sauvé son frère ou aidé les chimères.

Tout son être était partager, son amour fraternel lui disait d'être égoïste et de s'occuper de son frère en priorité absolue, mais de l'autre coté, il ne pouvait pas laisser une enfant affronté un être aussi cruel. Que cette enfant soit où non responsable de ce qui arrivé à son frère n'était pas important : il respirait, il vivait et elle rester une petite chose qu'il voulait protégé.

- Toi là, si tu protège et aide mon frère, j'aiderais tes « sœurs ».

Il ne savait pas si c'était la bonne désignation, mais peut être y avait il un font de vérité. Si elle aidé Ed et arrivé a le réanimé, alors il pourrait s'occupé d'elle qu'elle que soit son état, en attendant, Al n'aurait cas soutenir les deux autres du mieux qu'il pouvait.


- Ne crois pas que je vais te laisser leurs faire du mal, Homonculus. Lâcha l'armure en se relevant pour se mettre en position de combat.

Il attendrait cependant que la petite s'occupe d'Ed pour s'écarter de lui et prendre le risque de laisser une opportunités à cette créature de lui faire du mal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 203
Palmito | Homonculus psychopathe
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mar 11 Oct - 17:35

Requiem for a dream
Envy & CO.

Aaaaaah les humains...Toujours aussi drôles quand il s'agissait de survie. Les regarder se battre jusqu'à en perdre leurs souffles, c'était une scène que notre homonculus adorait par dessus tout. Envy n'y allait pas à fond, de toutes manières, il n'en avait pas besoin. Son combat avec la chimère rousse lui prodiguait du plaisir et il ne s'en cachait pas. Combien de temps depuis sa rencontre, il avait souhaiter pouvoir de nouveau s'amuser à la maltraiter ? Cette fois-ci, il avait eut l'autorisation de son frère et il n'allait pas s'en priver ou bien chercher à s'enfuir. Toutefois, elle n'était pas seule. Plus loin, se trouvait Hagane no chibi-san, qui venait de se faire rejoindre par son frère. Un match un contre trois ? Pourquoi pas... Seulement, l'envie savait qu'il ne devait pas faire de mal aux sacrifices de son paternel. Quelle plaie... Comment allait-il faire alors pour s'en débarrasser ?  Envy ne cherchait pas à les combattre tout de suite, ayant aucune envie de les blesser par mégarde. Malheureusement, le destin s'acharnait sur l'homonculus et dès que son attention fut distraite pendant quelques secondes, il remarqua que la chimère rousse venait de s'enfuir vers les Elric Kyodai et scindée en trois après une lumière aveuglante qui fit grogner Envy. Ce dernier cligna des yeux en remarquant la séparation de la chimère et commença à paniquer.

- Oooooh c'est de la triche ça ! Vous êtes à cinq contre moi ! 

Il fit mine de reculer prudemment, laissant sur son visage une expression de peur. Bien entendu, cela n 'était qu'une façade. Au fond, Envy s'amusait tellement, qu'il en redemandait encore. Le blond s'écroula ensuite, perdant connaissance. Un de moins... Chiara et Anjuu fonçaient vers lui avec l'intention de le tuer. Bandes d'idiotes. Le palmier transforma son expression en un grand sourire en voyant les deux jeunes femmes arriver vers lui. D'un simple saut, il se retrouva à faire une pirouette dans les airs et avec sa main transformée, il tenta d'attraper la chouette. Elle avait une aile brisée et se déplaçait moins rapidement et moins agilement aussi. Il fallait faire attention à la furie rousse, armée de sa rapière. Un bon coup de pied transformé la calmerait quelques secondes. Son plan était prêt, il attrapa dans sa gigantesque main, la chimère puis laissa son pied grandir et envoya la plus vieille dans le décor. En arrivant sur le planché des vaches, il fit tournoyer son bras et lâcha sa prise pour qu'elle aille s'écraser plus loin. Pas le temps d'attendre le retour des deux femmes... Devant lui, se tenait Alphonse Elric, le cadet. Une grosse boîte de conserve avec rien à l'intérieur. Si... Une marque qui faisait le lien entre l'armure et l'âme. Il fallait pas y toucher, sinon un sacrifice en moins.

Ses membres reprirent leurs formes humaines et il marcha doucement vers l'alchimiste, toujours en affichant son grand sourire de psychopathe sur ses lèvres. Maintenant, jouons un peu. Prenant appuie sur ses jambes, il fonça à son tour comme une fusée pour passer à côté de l'armure et se retrouver juste à quelques centimètres.  Son bras se changea de nouveau et il donna un coup, avec toute sa force, dans le dos du petit frère Elric pour l'éloigner. Après cela, il se tourna vers Edward et Angelica. Un rire morbide s'échappa de sa gorge et il tendit la main monstrueuse vers l'enfant. Sa petite tête se trouvait dans la paume de sa main et le reste de son corp pendait maintenant à un mètre du sol.

- Vous devriez faire plus attention ! Vos faiblesses sont visibles à des kilomètres. Si vous tentez quoique ce soit, je presse la tête de la gamine comme un citron et j'écrase le torse du Fullmetal. 

En disant cela, son pied se posa sur le ventre du blond qui était allongé sur le sol et il appuya sans retenu. Il ne devait pas le tuer, mais il pouvait l'amocher un peu, non ? Père comprendrait son geste et de toute manière... Qui irait lui dire ? Pride n'était même pas là pour le voir, même son corps qui lui servait d'hôte venait d'être embarqué pour être mis en sécurité.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 483
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mar 11 Oct - 19:45

Requiem for a dream.
Jin  VS Pride

Les ténèbres. Les choses pouvant s'y cacher étaient toutes dangereuses. Le xinois le savait que trop bien. Une part de lui-même avait sombré dans ce noir abyssal et ne semblait plus être capable de revoir la lumière un jour. Le ténébreux se trouvait face à un monstre qui se disait être les ténèbres. Quelle ironie du sort. Si Jin-Wan battait cette chose, pourrait-il avoir une chance de rédemption ? Il ne savait pas qui se trouvait devant lui, mais son instinct lui indiquait clairement que cette chose était un véritable danger. Si l'homme s'était auto-surnommé « la mort », il lui faudrait, cette fois, beaucoup de chance pour ne pas finir dans l'oubli. La chose venait d'accepter son défis et un large sourire se dessina sur les lèvres du xinois, toujours prêt à passer à l'attaque au cas où.

Des petites mains se mirent à grimper sur la lame de son sabre. Jin ne sembla pas surprit et fit mine de ne pas y prêter attention. La véritable menace ne provenait pas de ses ombres là, mais bien des autres autour de lui. Un sifflement dans l'air, lui indiqua que son ennemi passait à l'action. L'homme au drôle de chapeau, aurait voulu lever sa lame, mais elle était encore sous l'emprise des mains. De sa main gauche, il alla retirer un scalpel de sa poche de manteau et tenta de parer une lame noire qui fonçait sur lui à grande vitesse. Le choc de la lame des ténèbres et du fer sonna lourdement dans l'air et l'instant d'après, l'ombre passa à côté de la tête de Jin. Ce dernier avait réussit à dévier la trajectoire de l'arme, mais l'attaque avait tout de même réussit à l'égratigner au niveau de sa joue. Un bruit métallique se  fit entendre. Un bout du scapel venait de se détacher du reste pour tomber sur le sol. Une chance que la lame pu tenir le choc de l'impact... Les dieux étaient avec le xinois.

L'ancien membre du clan Han, laissa tomber le reste de son arme et attrapa deux sphères de sa poche et les jeta sur le sol. Des grenades aveuglantes. Si cette chose était faite de ténèbres, la lumière serait alors son pire ennemi. Ce fut le cas, et Jin en profita pour récupérer son sabre et foncer vers un des yeux qui rampait sur un des murs en face de lui. Très rapidement, il planta le bout de sa lame dans le mur, en plein milieu de l'oeil avant de remarquer que cela n'avait pas vraiment d'effet. L'ombre sur le mur était réellement coupée, mais elle ne faisait que s'écarter de l'endroit que Jin visait, restant autour de l'acier.

- Je vois que tu es certainement l'ennemi qui va me donner le plus de fil à retordre.

Abandonnant son plan, il défit son sabre du mur pour ensuite lancer la seconde sphère sur le sol et en profiter  que les ombres s'écartent à cause de la lumière pour filer vers un endroit qui lui donnerait plus un avantage contre le monstre. Il n'arrivait toujours pas à comprendre comment Amestris avait réussit à obtenir ce genre de créatures. Ce n'était certainement pas une chimère comme Sereliam, loin de là. L'homme aux yeux anthracite décida de s'élancer dans la ruelle pour atteindre une plus grande rue, à l'opposé de l'endroit du festival. Les militaires devaient certainement s'y rendre pour arrêter l'attaque, il ne fallait pas que Jin se fasse capturer si bêtement. En levant les yeux, Jin remarqua un bâtiment assez vieux et un vaste toit à l'horizon. Il lui faudrait de la place pour se battre contre ces ombres et une idée lui traversa l'esprit. Il se mit à courir avant l'arrivé des ténèbres et enfonça du pied la porte d'entrée pour grimper les escaliers afin d'atteindre le toit. Une fois arrivé en haut, il se mit en plein milieu et tourna sur lui-même pour guetter l'arrivée de son opposant. Le xinois gardait une main dans sa poche, touchant du bout des doigts les sphères qui l'aiderait pendant la bataille.

- Approche donc monstre... J'espère que tu n'as pas peur de la mort.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 496
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 7
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mer 9 Nov - 21:10





Duel a Mort!


Pride VS Jin



L'ombre n'avait pas bouger de la ruelle continuant d'observer le Xinois qui avait planter sa lame dans l'ombre de Pride, ce qui était très drôle, car ce jouet ne pouvait rien faire a Pride, bien au contraire, maintenant son ombre grimpait doucement sur la lame alors que ce dernier essayait de l’ôter mais c'etait trop tard! Car au même moment, aussi rapide que l’éclair l'ombre qui était sur un mur fila, fendant l'air droit sur la tête du Xinois qui se faisait nommer Death, mais il para l'ombre de Pride avec une arme et les yeux sur l'ombre devinrent bien pls sérieux que au départ, il avait a faire a un adversaire qui n’était pas comme les autres et ne se laisserais pas faire...

Pride commençait a se demander si il n’était pas membre de groupe qui faisait tant parler de lui ressèment au vu en plus de la tenue et des capacités de l'homme, mais il fallait en être sur même si il allait mourir de toute façon. Mais juste après Pride remarqua que l'homme sortit deux bombe a non, ce n’était pas ce qu'il croyait, mais si car au même moment, il jeta une des bombes qui fit une intense lumière et l'ombre de Pride disparut en partie, grrr il avait trouver une des rares faiblesse de Pride et cela ne lui plaisait pas. Bien qu'il avait fait disparaître les ombres au sol, Pride continuait de l'observer sur les murs, quand il planta de nouveau son arme dans le mur ou il y avait une ombre, mais Pride s’écarta gentiment de la lame cette fois, comme pour faire comprendre a ce Xinois que ce n'est pas cela qui allait le stopper et ce dernier fini par le reconnaître en admettant que Pride allait être un dur adversaire en gros...

Cela amusa grandement Pride, mais n'eu pas le temps de comprendre qu'une autre bombe explosa faisant disparaître de nouveau son ombre, mais le Xinois ne pourrait allez bien loin, après tout cette ville était a lui, a Pride donc personne ne pouvait lui échapper dans cette ville. Il le repéra directement sur le toit, ou se trouvait maintenant le Xinois, qui lui parlait le traitant de monstre, mais il en était pas un, il lui avait dit il était les ténèbres et il allait lui montrer que cette ville et même l'ombre etait a lui, car sans se cacher, il apparut devant lui, s’étendant doucement sur le toit, quand il dit alors calmement en observant le Xinois:

"Mais voyons comment pourrais je avoir peur de la mort... Esse du a vos bombes que je devrais avoir peur. Comprenez bien que vos bombes ne font que me ralentir, elle ne peuvent en aucun cas me tuer, et ce n'est pas vous un simple humain qui allez me tuer de surcroît pas dans ma ville. Apres voyez vous, j'aimerais vous demander quelque chose, faites vous partie de ce groupe qui fais tant parler de lui ces dernier temps? Car si c'est le cas alors... ça me fera d'autant plus plaisir de vous tuer."

Alors que Pride disait cela, sous le toit dans le bâtiment l'ombre se mouvait doucement, quand elle se mima en lame visant directement le toit ou se trouvait le Xinois et mit a foncer, dans un seul but l'empaler en une fois avant qu'il utilise ces maudites bombes sans même se soucier plus de ce qui se passait du coter de son frère Envy et de Anjuu...


© Codage By FreeSpirit & modification by Pride


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 206
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Mar 20 Déc - 23:45


La petite Angelica, ange tombé du ciel aux yeux du monde fixait le blond avec inquiétude alors qu’il s’effondrait sur le sol. Elle n’arrivait pas encore à bouger les pieds, elle se sentait trop lourde et en même temps, trop légère. C’était comme retrouver son véritable corps après des années de souffrance dans un corps modifié. Elle aurait voulu le rattraper dans sa chute, mais c’était trop tard, de plus, le frère de son prince et héro venait de rappliquer rapidement. Il posa une question à l’ainée des trois, mais cette dernière n’écouta absolument pas, et Anjuu et elle disparurent à la poursuite d’Envy. Folie sanguinaire qui les animait. Il n’y avait qu’un sentiment qui parcourait ses deux là depuis des mois, un sentiment qui s’était alourdit après la rencontre avec Ban Silverleigh. Chiara ne supportait plus l’idée de perdre qui que ce soit, et la vengeance de Lyl était un point de départ. Un point de départ qui signifiait qu’elle détruirait tout ce qui se trouverait sur son passage pour protéger les siens. Anjuu, elle, était désormais animée de ce feu avec encore plus d’ardeur pour une raison toute simple, une raison qu’elle ne comprenait pas mais qu’elle voulait assimiler. L’homonculus avait osé toucher l’humain qui sentait bon, et après Lyl, il n’en était pas question !

Angelica voulut donc répondre à l’enfant en armure, lui expliquer que son secret était enfin dévoilé, et qu’elle protégerait Edward et tous ceux qu’elle pourrait ici, mais ce fut impossible. Les évènements se déchainèrent avec trop de rapidité. Anjuu fut saisit au vol par l’aile tordue, et Chiara subit un large coup de pied, l’envoyant dans le décor avec force. Anjuu la rejoignit dans sa chute, et l’homonculus se décala pour pousser l’armure au loin en transformant son bras de nouveau. Là, il se tourna vers le blond étendu au sol et la petite rousse qui voulu se placer entre eux, mais son corps était encore trop lourd pour bouger. Soudain, elle fut saisit par le haut du crane et soulevée du sol dans un ricanement sinistre, ses jambes pendant dans le vide. Là, il annonça qu’elles auraient dû faire plus attention, que leur faiblesse étaient trop visible, et que si les demoiselles tentaient quelques chose, il tuerait Angelica et Edward. Mais la petite ne semblait pas du tout terrifiée, elle était tellement froide en rapport à d’habitude que tous ceux qui la connaissaient auraient prit peur.

La fillette aux yeux émeraude leva les yeux vers son tortionnaire et sourit avant de prendre la parole « Non… je ne crois pas… » Là, elle leva ses bras très lentement vers la main monstrueuse qui la tenait, et avec une force incroyable, elle dénoua les doigts qui serraient sa tête. « Tu as oublié quelque chose, Envy, nous sommes de nouveau nous-mêmes ! » Et là, elle souleva ses jambes en tirant sur ses bras, toujours accrochés à la main transformée, et donna un coup dans le visage de l’homonculus avec force. « MAINTENANT ! » Elle hurla, et le son fut soudain arrêté par quelque chose de très lourd qui s’effondra entre eux. Il y avait un morceau d’immeuble à l’emplacement exact d’eux tous, précisément. Et une épaisse fumée venait de se déployer sur les lieux.

Lorsqu’on put voir de nouveau, Envy était devant le rocher, seul, et une dizaine de mètres plus loin se trouvaient trois hommes et une femme, tous affublés de parties animales. Il y avait respectivement un cerf, un ours et un chat, tous affublés de griffes, de cornes et de crocs acérés. Devant eux se trouvait Chiara, sa chevelure blonde  voletant sous la bise, elle était couverte d’une sorte de tissus en lambeaux et du sang s’écoulait légèrement de sa jambe droite. Mais elle souriait et sa rapière fendit l’air comme un signal. A l’opposé, toujours face à Envy cependant, Anjuu avait tiré Edward, le protégeant en le serrant contre elle sans gêne et sans problème de force, ses ailes mouchetés les cachant légèrement du monde. Et enfin, sur le seul bout métallique encore debout – soit sur l’épaule droite d’Alphonse Elric qu’elle avait emporté dans un vol rapide - se trouvait Angelica, un sourire espiègle sur les lèvres alors que ses ailes blanches miroitaient dans le soleil de midi. La petite semblait bien plus puissante que lorsqu’il l’avait torturé dans cet entrepôt sordide, pire, elle était rayonnante. Pourtant, toutes trois étaient fortement blessés, mais il y avait quelque chose qui avait changé dans leur regard, une promesse avait été faite…

Et une promesse avait été réalisée. Lyl avait dit qu’il chercherait le moyen de les séparer de nouveau, il avait réussit partiellement. Et si Lyl avait réussit sans qu’elles ne le sachent hormis Angelica, alors, tout était possible, et cet espoir, cet espoir immense, venait de prendre une place imposante dans le cœur des trois femmes et de leurs alliés. « Tu voulais nous voir pleurer Envy ? C’est raté je crois… » Annonça Chiara d’une voix forte et amusée, elle arborait une dizaine de cicatrices, que ce soit sur le buste ou le cou, mais elle brillait elle aussi de cet espoir nouvellement retrouvé.

« Tu n’as aucune chance, homonculus, tu es seul, et tu n’as pas le droit de nous toucher, aucun ici… » Ajouta Anjuu en resserrant sa prise protectrice sur le blond dans ses bras.

« On ne peut peut-être pas te vaincre, mais on va probablement t’amocher… » Finit par dire Angelica d’une voix forte, et elle leva le bras avant de le faire redescendre rapidement.

La, il y eut deux grondement sourds, dont un plus fort que l’autre. Le premier, venait de Flint, qui avait jeté son gant noir cerclé de blanc sur le sol, formant trois pieu d’argile noire qui vinrent foncer sur l’homonculus, le deuxième – à la surprise générale – d’Alois, qui avait posé sa main sur le creux de son coude avant de la faire descendre rapidement, créant alors un cercle, et surtout, des étincelles alchimiques. Une dizaine de lames modifiées, provenant originellement des broderies métalliques de son costume, foncèrent ensemble en direction du monstre, et se plantèrent tout autour de lui, forçant les pieux à érafler ce dernier alors qu’ils étaient justes censé l’encadrer.

« Fiche le camps… » Gronda alors la voix d’Alois, mais elle n’avait plus rien de joyeux, elle était froide et sèche, comme si c’était quelqu’un d’autre qui parlait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 483
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Jeu 22 Déc - 16:44

Requiem for a dream.
Jin  VS Pride

La mort était crainte par de nombreux personnes. Elle était la fin de la vie et pouvait engloutir le monde dans les ténèbres. Elle ne pouvait pas être touchée, ni même arrêtée lorsque le destin en avait décidé ainsi. Le xinois se retrouvait face à un monstre pouvant utiliser les ombres pour se battre, mais en aucun cas, celui qui se surnommait la mort, ne se laisserait avoir si facilement. Certes, le combat ne semblait pas égal, mais Jin-Wan avait une parfaite maîtrise sur son destin. L'homme était loin de s'avouer vaincu et il allait tout faire pour continuer à vivre. Même si l'infiltré devait y laisser un membre, il ferait tout pour rester en vie tant que sa mission n'était pas accomplie. Une chose était certaine, la mort ne se ferait pas vaincre par les ténèbres, pas aujourd'hui.

En haut de son bâtiment, Jin observait attentivement les alentours, guettant le moindre mouvement qui pourrait lui paraître suspect et qui pourrait trahir la chose contre laquelle il combattait. Dans son esprit, il fit l'inventaire des choses qu'il possédait sur lui et qui serait en mesure de l'aider durant la bataille. Quelques bombes éclairantes, des scalpels, du poison et son sabre. Décidément, il n'avait pas grand chose pour combattre à arme égale cette chose. Il n'allait pas indéfiniment faire reculer les attaques du monstres à l'aide de ses bombes. Il fallait se faire une raison... Il ne pourrait pas tenir très longtemps. La meilleure des solutions qui s'offrait à lui, était de battre en retraite pour informer son groupe de l'existence de cette créatures. Jin avait amassé quelques informations qui pourraient être utiles et surtout qui pourraient aider les infiltrés à l'avenir. Le xinois avait analysé chaque paroles de cet être. Elle n'était pas cachée dans les ténèbres, elle était elle-même les ténèbres. Les bombes que Jin utilisait, ne pouvait que le ralentir... Fort bien, au moins le groupe serait se défendre à la prochaine rencontre. Puis une des dernières parole de cette chose attira l'intention de notre infiltré... La chose semblait bien présomptueuse peut-être très orgueilleuse. Elle avait déclaré qu'un simple humain ne pourrait jamais la tuer dans sa ville. Un autre indice ? La ville était son terrain... Pouvait-elle donc ne pas sortir de Central pour une raison évidente ? Trouver la réponse se casse-tête ne serait pas évident, mais le xinois pouvait essayer de tenter quelque chose. Si ce monstre avait une distance limite à ses attaques, à ses déplacements... En sortant de la ville, le xinois pourrait s'en sortir. Évidemment, cela n'était que des spéculations et il n'était pas vraiment sûr que cela fonctionne. Mais autant tenter le coup au mieux de se faire découper en rondelle.

- Fort bien, monstre-ya. Si un simple humain ne peut te tuer, alors ne me considère pas comme tel. Je suis la mort et je te suis supérieur. Tu t'inclinera devant moi et ta ville sera mienne !

Petite tentative pour énerver la chose. Elle semblait bien possessive et fier, autant taper un grand coup là il pourrait lui faire mal psychologiquement avant de passer à l'exécution de son plan. La mort ne serait pas vaincue, jamais. Jin sentit une présence derrière lui et recula juste à temps pour esquiver une attaque de l'ennemi. Sans tarder un instant, l'homme se mit à courir en direction du bord du bâtiment et sauta dans le vide pour atterrir sur un autre toit. Si cette chose devait le suivre en hauteur, elle devrait certainement contourner les zones dans  la lumière et surtout, si elle étaient toutes liées, elle devraient à chaque fois monter jusqu'en haut et essayer de l'attraper avant qu'il ne change de bâtiment. Bien maintenant, voyons voir  qui sera le plus rapide et le plus intelligent des deux... Atteindre la sortie de la ville ne serait pas un problème, tant que le xinois restait en hauteur pour le moment. Echec, monsieur le monstre-ya ?  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 496
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 7
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Sam 14 Jan - 0:13





Une poursuite pas drole...


Pride VS Jin



L'ombre n'avait pas fais un geste toujours sur le toit face a ce Xinois qui se disait être la mort, mais même la mort devait s'incliner contre l'être ultime l'homonculus originel l'orgueil parfait Pride. La lame d'ombre elle continuait de foncer droit vers la position ou se trouvait le Xinois, mais ce dernier se poussa au moment ou l'ombre perfora l'endroit ou il se trouvait quelque seconde avant ce qui n’était pas pour plaire a Pride qui l'observa sans faire un geste. Il allait être plus dure a tuer que ce qu'il pensait mais pas grave, son esquive ne faisait que retarder l'echeance cruel qui l'attendait la mort allait mourir. Mais le Xinois lui n'avait pas dit son dernier mot a ce qu'il semblait car il déclara d'un coup a l'ombre informe et meurtrière qui se trouvait devant lui, qu'il etait la mort et qu'il allait le surpasser et que ça ville deviendrait la sienne. Qu'elle humain présomptueux se dit Pride, si il avait put ressentir de la colère, peut être l'aurait t'il été mais ce n’était pas le cas, il ressentit simplement un mécontentement de voir qu'un simple humain osait encore lui tenir tête alors qu'il ne pouvait rien faire, il allait mourir mais pour une raison que Pride ne comprenait pas, cet homme continuait de tenir tête a un être bien plus fort que lui et qui de toute façon allait le tuer. Il n'y avait aucune issue, alors pour qu'elle raison continuait t'il d'essayer de se battre et de chercher notre homonculus autant qu'il accepte son sort se serait tellement plus simple...

L'ombre continuait d'observer sa cible, telle un lion observant sa proie avant de la tuer. L'ombre continuait de s’étendre sur ce toit la ou elle pouvait évitant bien sur soigneusement toute trace de lumière, quand d'un coup il vit le Xinois se tourner et se mettre a courir dans l'autre sens. Mais que faisait t'il? Pride n'arrivait pas a comprendre, quand il le vit sauter sur un autre toit et continuer de courir. Pride bien sur ne se fit pas prier pour le suivre, mais il perdit du temps, car il devait quitter l'ombre dans lequel il se trouvait pour aller dans une autre sur un autre toit de bâtiment, ou se trouvait le Xinois, mais ce dernier continuait de courir, de bâtiment en bâtiment, il était malin a ce que put remarquer Pride, il essayait de fuir la ville car il avait comprit, comprit qu'il ne pourrait pas le suivre la bas, hors de la ville, il fallait surtout pas qu'il arrive la bas! Pride continua sa poursuite, sans se stopper apparaissant et disparaissant entre les bâtiments mais il perdait du temps du fait d’éviter les sources de lumières et tout le reste alors que la limite de la ville approchait a grand pas et Pride n'arrivait pas a gagner du terrain envers ce Xinois...


© Codage By FreeSpirit & modification by Pride


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 170
FullMetal Alchemist
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Dim 15 Jan - 12:14
Edward se souvenait juste d’avoir vu les trois filles se séparer, et de, c’être senti drainé de toute énergie. Puis du froid du sol et plus rien. Juste du noir. Aucun est ne lui était parvenue, aucune conversation, aucun combat, rien, juste le néant où il c’était senti flotté. Puis une vive douleur sur le torse, comme un poids incommensurable sur la cage thoracique qui l’empêchait de respirer, de bouger, ce n’était que douleur. Puis l’air avait afflué ! La douleur était présente, mais plus écrasante. Une odeur agréable lui parvenait, des bras le tenaient. Et quelque chose lui chatouillait le visage… Entre ouvrants, les yeux, c’était flou, mais il distingua des cheveux. C’était ça qui lui chatouillait le nez. Ses yeux eurent un peu de mal à faire le point mais le visage d’Anjuu se dessina. Elle regardait droit devant elle. Il n’entendait pas grand-chose non plus. En tournant la tête, il distingua de nouveaux arrivants… Sous les ordres de Chiara. Le jeune homme blond retourna la tête vers la « chouette » et d’un soupir réalisa à quel point la faiblesse l‘accablait. Bouger ! Il devait bouger ! Ne pas être un poids pour la jeune fille, ni pour son frère. Pour personne. Sa main alla fouiller sa poche et il sortit un bonbon. Il le porta à sa bouche et le mâchouilla, un peu de sucre le remettrait vite d’aplombe. Et s’il ne pouvait pas faire d’alchimie pas grave. Il casserait la gueule à cette enflure !
Bien qu’épuisé le Fullmetal se releva. Quittant les bras protecteurs d’Anjuu. En l’observant, elle était loin d‘être dans une tenue descente. Retirant sa veste rouge, il utilisa un peu de ce qu’il avait encore d’énergie, frappa dans ses mains et lui fit une robe directement sur elle avec un sourire. Il colla rapidement sa bouche contre celle de la jeune fille, Puis se retournant vers l’homoncule. Il sera sa main droite et la desserra à plusieurs reprises pour se préparer à combattre.

- Merci Anjuu.

Le jeune homme regarda aussi autour de lui, bien les militaires avaient fini d‘évacuer les civils. Bonne nouvelle. Il sourit, le chat blond disait à l‘homoncule de fuir, genre, il allait fuir ? Bah, il allait l’aider. Pendant qu’Envy était occupé avec les chimères. Laissant Al avec Angélique, il courut et sauta, mettant un coup de pied métallique dans le ventre du palmier, nul doute que c’était lui qui l’avait compressé plus tôt, il en ressentait encore la douleur. Le frappé encore et encore et l’envoyez plus loin.

- Je ne te laisserais pas faire davantage de mal à mes princesses !

Bien sûr, il ne considérait pas les jeunes filles comme siennes. C’était plus une formulation affectueuse, car il avait bien conscience qu’aucune des trois n’avait besoin de lui pour se protéger désormais. Mais il s’en voulait tellement de ne pas avoir été là quand elles avaient besoin de lui. Se reculant en secouant sa main droite déjà endommagée sous son gant et sa veste noire. Il ne l’abîmerait pas plus pour un type pareil.

- Vas-t’en ! Contre un armé, aussi immortel que tu sois, tu ne peux pas grand-chose. Outre, je crois que tu n’aimes pas te battre ! Donc dégage Homonculus !

(Hors rp : désolé c’est court. Pas trop d’inspi, mais faut bien avancer !! J’en connais un qui va s’effondrer d’épuisement une fois la bagarre fini XD)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Démon aux yeux rouges | Burgerovore
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream Jeu 16 Fév - 22:53


Il faut sauver le soldat Selim, mais les cookies d'abord ▬ Kagami W-L

*Pourquoi il fait tout noir ?* Le garde du corps de Selim Bradley ouvrit difficilement les yeux. Sa bouche était pâteuse et un arrière goût de cookie se faisait sentir. Son regard fixa longuement le ciel et Kagami grogna longuement. La sieste était finie... La sieste... Pourquoi il faisait la sieste déjà ? Quelle heure était-il ? L'heure du dîner certainement. Mâchant dans le vide, il se redressa lentement et se gratta la tête. *J'ai trop bien dormis moi !*. Il manqua de bailler et cligna des yeux plusieurs fois pour tenter d'y voir un peu plus clair. Le sous-lieutenant observa autour de lui et grimaça en voyant de la fumée et de la poussière autour de lui. Mais où était-il déjà ?  Pourquoi avait des gens allongés partout ? Il se mit à réfléchir pendant de très longues secondes avant de tilter en frappant du poing dans le creux de son autre main. « Aaaaah ! Le festival !» Mais oui... Il était venu avec deux membres de la famille Bradley pour visiter le festival... Mais pour une raison qu'il ignorait, il s'était écroulé près de la place, pas loin de la scène où un groupe jouait de la musique.  

Son regard se porta devant lui. Il pencha la tête sur le côté en observant un gamin et une armure juste à quelques mètres de lui. Puis il vit des rousses... Une petite, une grande avec une rapière et une... Comment la qualifier ? Bizarre ! Notre cher mangeur de cookies sursauta et fit un bond sur ses fesses. Il se frotta machinalement les yeux et vérifia plusieurs fois avant d'être sûr de ce qu'il voyait. « DES FEMMES A POIL ?!» Rolalalaaaaaa... C'est quoi ce bordel ? Le xinois porta une main directement à son nez comme pour arrêter quelque chose de couler et il détourna le regard pendant un instant avant de zieuter du coin de l'œil. *Une attraction de nudiste ?* Fort heureusement, il n'y avait que des femmes... pas des hommes. Soudainement, il se demanda où était le jeune maître et la mère cookies. Pendant un instant, il eut une vision d'horreur en imaginant la mère et le fils Bradley dans la même tenue que les rousses et il faillit vomir. *Je ne veux jamais voir ça de ma vie.... par pitié.*

Bien qu'il ne comprenait pas totalement ce qu'il se passait, il se décida à se relever et chercha le gamin dont il avait la charge. « Mais où peut-il bien être celui-là ?!». Il avança d'un pas et sentit quelque chose sous sa chaussure. Baissant la tête pour regarder ce que c'était, il ouvrit de grands yeux et manqua de hurler d'une voix aigüe. La chose qui se trouvait sous son pied n'était autre que le visage du jeune Selim Bradley. *Oh my gooood !*. Kagami retira son pied et tomba à genoux aux côtés de son jeune maître. *Ma courte ascension dans le monde militaire vient de prendre fin...* Il attrapa le marmot par les épaules et l'observa longuement avant de le secouer. « RÉVEILLEZ-VOUS JEUNE MAR..MAITRE !» Était-il mort ? Non, il semblait juste dormir. Bah voyons, ça pionce alors qu'il y a un festival. Raaah ces riches ! Il sourit en coin avant de mettre une paire de claques à l'enfant « Seigneur ! Il est l'heure de se réveiller !»Intérieurement, il était aux anges. Pour la première fois et certainement la dernière fois de sa vie, il avait pu frapper le gamin du dirigeant d'Amestris. C'est pas le pied ça ? *Mwahahahaha il va penser que c'est pour le réveiller que j'ai fais ça, mais en réalité, j'ai toujours voulu lui en foutre une ! Sale gamin va...*

Puis soudainement, il lâcha le gamin dont la tête claqua sur le sol et tendit la main vers une boîte qu'il reconnaissait que trop bien « Mes coooookies ! Il sont toujours en vie !» Il se mit en tailleur et ouvrit la boite avant d'en mettre un dans la bouche de l'enfant toujours endormit. Au moins, on ne pouvait pas dire qu'il était égoïste. Il observa alors le combat un peu plus loin et leva un cookie en l'air « ALLEZ LA BLONDE ! Je mise tout sur toi ! C'est où pour prendre les paris ?» Décidément, il n'avait pas comprit que l'heure était grave et que des gens étaient en danger... Bwarf, au moins il avait retrouvé la chose la plus importante à ses yeux : Les bons petits cookies de Madame Saint Bradley. Tient en parlant d'elle ? Où était la vieille ?... Il alla pincer les joues de Selim et grogna « Faut qu'on retrouve votre mère ! Arrêtez de pioncer jeune maître !»  

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

[Event Festival] Requiem for a dream

MessageSujet: Re: [Event Festival] Requiem for a dream
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]
» REQUIEM FOR A DREAM (le 03 juillet à 20h)
» Requiem for a dream |PV Perle de Nougatine|
» Event : Festival de Rorn
» C.Brooklyn, New-York City - L'enfer, c'est les autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY-