RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.

Escanor est officiellement plus accro à la bibine que Ban !
A l'occasion de pâques, notre chimère commence à voir des bibines partout dans toutes les images du forum !
Pendant ce temps... Dominic, Elena et Princesse se font la guerre pour les trouver.
Finir dans un love hôtel avec Banou, ça motive !

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Who am i !

Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 Empty

Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan]

MessageSujet: Re: Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 EmptyLun 25 Mai - 14:47
Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 140627111924830582





₪۩۞۩Eric Fox₪۩۞۩₪




L'animal commun


"Et il se faufile, le fourbe renard, déguisant son crime en un coup de Maître..."




Mm, presque, Malagan.

J'avais visé juste, mais pas exactement comme je le pensais. Il avait donc effectivement une fratrie mais dont il ne semblait avoir aucun contact. Je ne pouvais dire ce que c'était d'avoir des aînés, mais je pouvais tout de même regretter qu'il n'ait pas pu connaître ce que c'était d'avoir un appui indéniable dans la vie. Je me demandais bien s'il avait eu une enfance simple ou quelque chose comme ça. Mais ce n'était pas des questions qui se posaient, c'était des choses qui s'apprenaient. Et je n'avais aucune envie de paraître impolie. Des fragments, par morceaux, devaient largement suffire à me faire une idée.

Je me doutais que la question était rhétorique. Mais pour la conversation, je lui offris un sourire et continuais de faire tourner le paquet entre mes doigts.

- Une petite sœur et un petit frère que j'élève. Mais, je pense que tu t'en doutais. Fis-je en tirant une cigarette du paquet.

Je la fis tourner dans mes doigts avec soudainement l'idée de l'allumer, peut-être. Je n'en avais pas particulièrement envie, mais la tentation était grande. Je le regardais du coin de l'œil. J'avais tellement de questions à lui poser, mais je me rendis soudainement compte que j'étais exposée. Je n'y avais pas réfléchi, mais j'étais toujours recherchée. S'attaquer au Chef de Gang de Central en voulant récupérer des documents pour Mustang était en soi pas dérangeant. Ce qu'il était plus, c'était qu'il avait mis en alerte ses gros bras pour me mettre la main dessus.

Je soupirais presque, regrettant de devoir mettre fin à cette rencontre. Mais l'après-midi était déjà bien avancée et je savais qu'il y avait un trafic pas loin qui impliquait des hommes de Dorio Avera. Valait mieux pas que je traîne. Je remis la cigarette dans le paquet et le posais sur la table, à égal distance entre nous. Je le fixais quelques secondes avant de relever la tête, espérant que mon changement d'attitude n'allait pas trop le refroidir.

Je n'avais réellement aucune envie de partir. Réellement aucune. Mais malgré mes nouveaux couteaux et mon alchimie toujours à portée de main, je n'avais aucune envie de me battre. Et puis qui sait, il avait peut-être autre chose à faire.

- Hé bien, je pense que le temps se file vite en ta compagnie. Il faut encore que j'aille faire des courses. Je peux t'accompagner jusqu'à la sortie du parc, si le cœur t'en dit...

Le vrai message que je n'osais pas m'avoué était plutôt clair, en fait. Je ne désirais pas le quitter maintenant, mais je ne pouvais pas prendre le risque de le mettre en danger. Bien que je savais qu'il n'aurait pas de problème pour se défendre, je ne voulais pas que les problèmes de La Renarde perturbe le déroulement de sa journée.

Je lui offris un sourire, imperturbable.


                 

©Setsu Nekos
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 Empty

Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan]

MessageSujet: Re: Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 EmptyJeu 28 Mai - 1:43
Elle allait quand même pas lui prendre une cigarette ? Quoi que... Ce ne serait pas si mal, Eric pourrait toujours utiliser cela comme un moyen de la revoir. Une sorte d'excuse, quelque chose à charge de revanche. La revoir... Eric en avait-il seulement envie ? Avait-il du temps et de l'énergie à consacrer à cette parade amoureuse avec sa vie de militaire ? Avec sa vie de vétéran, froide comme les murs de son appartement ? Peut être pas... Mais Eric ne pourrait refuser une nouvelle rencontre. Comment le pourrait-il, pauvre homme qu'il est ? Comment refuser cela venant d'une jeune et jolie fille ? Peut être un peu trop jeune. Mais bon, qu'est ce que l'âge ?

Eric n'écoutait pas vraiment ce qu'elle disait, il était évidant qu'elle avait de la famille et qu'elle en portait le poids. Elle l'avait dit bien avant pour ceux qui savent écouter. Son regard passait du paquet de cigarette au bras si gracile de Malagan, pour se poser sur son regard si profond avant de finir son chien qui semblait se morfondre au bout de sa laisse. Jax était couché en regardant dans le vide comme les chien savent le faire, en l'attente de l'impossible. Il était peut être le temps de rentrer non ? L'après midi allait pas tarder à se finir et Jax avait surement envie de manger un vrai repas.

Elle reposa le paquet de cigarette sur la table et Eric en profita pour le reprendre. Il en sortit une et se l'alluma comme pour compenser celle qu'il n'avait pas pu fumer avant.

- Hé bien, je pense que le temps se file vite en ta compagnie. Il faut encore que j'aille faire des courses. Je peux t'accompagner jusqu'à la sortie du parc, si le cœur t'en dit...

Eric décrocha un large sourire en coin

-Tu veux rire j'espère, c'est moi qui te raccompagne à la sortie. C'est pas moi qui se fait poursuivre pas un homme tout à l'heure.

Le ton ne laissait pas le reproche pointer, c'était évidemment de la taquinerie afin de lui tirer un de ses magnifiques sourires.

Eric se leva et attrapa la laisse de Jax.

-On y va mon grand.

Après avoir bien prit en main le fil qui le reliait à son chien Eric fit en sorte de marcher à côté de Malagan, laissant ainsi l'odeur de ses cheveux titiller ses narines.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 Empty

Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan]

MessageSujet: Re: Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 EmptyDim 7 Juin - 16:46
Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 140627111924830582





₪۩۞۩Eric Fox₪۩۞۩₪




L'animal commun


"Et il se faufile, le fourbe renard, déguisant son crime en un coup de Maître..."




Je faillis avaler de travers en entendant sa réplique et me contentais de sourire, amusée. Ah, s'il savait comme il avait totalement raison.

Il se plaça à mes côtés, Jax dans ses pieds. L'odeur de sa cigarette me titillait le nez et soudainement, je ne savais plus trop quoi dire, quoi faire. J'en avais tellement des questions que je savais que le bout de chemin qui nous rester à faire ensemble était trop court pour cela. J'étais rusée, mais dans ce genre de situation, j'aurais très bien pu être la dernière des imbéciles que je n'aurais pas mieux fait.

Mais, forcer de constater que le temps que je mettais à me décider était du temps perdu, je finis par soupire en me passant la main dans les cheveux. Je relevais la tête, fixant le chemin droit devant et me raclais la gorge en essayant de cacher ma gêne.

- Je dois dire que... Ta compagnie est agréable.

Étrangement, il était plus simple de menacer un homme pour qu'il vous donne des informations que de lui proposer une deuxième rencontre. Pour ne pas m'aider, un groupe d'enfants traversa en courant notre trajectoire, manquant de nous renverser de peu. Mon sens de l'équilibre me permit de ne pas me faire entraîner et je perdis le fil de mes pensées à ce moment-là.

Comment était-je censée lui dire ça ? Avais-je tellement envie de le revoir que ça ? Et s'il me disait qu'il préférait s'en tenir à cette petite après-midi ? Comme on me le disait souvent, je pensais beaucoup trop. Je préférais l'action à la parole quand je bloquais dans mes raisonnements. Ni plus, ni moins, je m'arrêtais en plein milieu du chemin et me retournais vers lui. Levant la tête pour capter son regard, je lui dis d'une voix sûre, mesurée et déterminée :

- Il se trouve que j'ai beaucoup de temps à perdre les prochains temps. Si par hasard, si c'est le cas aussi Jax et toi et que l'envie te dit, nous pourrions nous retrouver pour une quelconque...

J'entendis une voix un peu trop familière non loin et je m'interrompis avant de jeter un coup d'œil. Un peu plus, sur le chemin, des gus de Dorio Avera. J'entrepris de garder mon calme, malgré l'adrénaline qui se déchargeait dans mes veines et reportais mon attention sur Eric en lui faisant signe timidement de continuer le chemin.

- Ce que je voulais dire, je propose de se revoir, simplement. Concluais-je, non sans garder un œil sur le côté, espérant pouvoir nous éloigner rapidement.

J'accélérais doucement le pas en essayant de paraître la plus normale possible, malgré mes sens en alerte. Je continuais de sourire, en ignorant la gêne que je ressentais tout en me mordant les lèvres.

Je remis une mèche de cheveux en place.

"Patience Malagan. Combien a-t-il de chance qu'ils reconnaissent la Renarde ?"

Je ne répondis pas à cette question, je connaissais déjà la réponse.







                 

©Setsu Nekos
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 Empty

Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan]

MessageSujet: Re: Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 EmptyDim 5 Juil - 2:49
[Super super super désolé du retard, entre le syndrôme de page blanche, les exams et l'oublie j'ai un peu merdé ^^'' désolé]

Eric marchait à côté de la jeune fille, le pas calé sur le sien et le chien ouvrant la marche. Depuis combien de temps n'avait il pas marché de la sorte ? Je veux dire, naturellement ? Sans avoir à adopter le pas militaire ? Sans avoir à avoir s'enfoncer dans le sol afin de consolider ses appuies ? Depuis combien de temps n'avait il pas marché comme quelqu'un de normal ? Il se sentait tellement libre et pourtant si différent. Le talon d'Achille dans son déguisement de citoyen normal semblait être a démarche. Alors que elle... Elle semblait si à l'aise dans cette attitude qui était si loin de la sphère martiale d'Eric. Deux personnes bien différentes après tout.

- Je dois dire que... Ta compagnie est agréable.


Eric faillit se figer en entendant cela. Son coeur manqua un battement et il fut incapable de déglutir. Eric ne s'attendait pas à cela, la surprise multiplia l'impact de cette déclaration. Eric ne put répondre et le laissa qu'un sourire nerveux franchir ses lèvres. Il posa son regard sur Malagan mais il le détourna presque aussitôt par peur de croiser le sien. L'angoisse passa mais Eric fut toujours incapable de faire sortir un mot de sa bouche. En même que pouvait-il dire ? Que c'était réciproque ? Ne serait-ce pas hypocrite ? Ou irrespectueux ? Cela ne ferait-il pas de lui un charmeur médiocre et bancal ?

-Je te remercie.
Laissa-t-il échapper.

Notre sergent en civil avait dut puiser dans ses réserves de sang froid pour pouvoir dire ces mots sans bégayer. Mon dieu qu'il était pathétique. Eric ne fut nullement perturber par les enfants déboulant, ils l'évitèrent tous comme l'eau au contact d'un rocher.
Eric était en train de calmer son coeur qui venait de faire un sprint quand Malagan se figea à côté de lui.

- Il se trouve que j'ai beaucoup de temps à perdre les prochains temps. Si par hasard, si c'est le cas aussi Jax et toi et que l'envie te dit, nous pourrions nous retrouver pour une quelconque...

Elle fit une légère pause et repris son chemin laissant Eric lui emboiter le pas

- Ce que je voulais dire, je propose de se revoir, simplement.

Eric ressentit un enivrement caractéristique de l'adrénaline envahir son corps, laissant un large sourire se dessiner sur ses lèvres. Il redécouvrait l’excitation et l'exaltation. Mais ce fut le geste mécanique de Malagan se replaçant les cheveux qui abattit l'hésitation d'Eric.

-Ce serait avec joie. Sincèrement. J'ai passé un agréablement moment avec toi. Dit il en conservant son sourire.


Il s'alluma une nouvelle cigarette à la sortie du parc et plongea sa main dans sa poche gauche pour en sortir une carte de visite.

-C'est le numéro de mon post au commissariat, je n'ai pas encore de téléphone chez moi. Si jamais tu as un peu de temps n'hésite pas à m'appeler là-bas.
Dit-il en tendant la carte tenu comme sa cigarette, entre deux doigts, à Malagan.

[Désolé encore pour la qualité merdique de ce post ^^'']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 Empty

Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan]

MessageSujet: Re: Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 EmptyJeu 6 Aoû - 11:55
Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 140627111924830582





₪۩۞۩Eric Fox₪۩۞۩₪




L'animal commun


"Et il se faufile, le fourbe renard, déguisant son crime en un coup de Maître..."


Je devais me contrôler pour ne pas sauter de joie comme une gamine de huit ans. Mais ce n’était pas l’envie qui me manquait. L’excitation que je ressentais parcourait mon corps dans un long frisson qui me fit sourire encore plus. Je dû prendre plusieurs respirations et faire appel à un peu de sang froid pour attraper la carte qui me tendait tout en frôlant volontairement ses doigts. J’en rougis et détournais la tête pour ne pas qu’il me voit.

J’avais son numéro. Certes, de son bureau et j’espérais qu’il n’avait pas de secrétaire trop curieuse, mais cela me rendait confiante. Je fixais la carte et découvris que ce cher Eric portait le nom de Fox. Je ne pus cacher mon amusement. Deux renards, l’un représentant la justice et l’autre le crime. Quelle étrange perspective était-ce là. Ou plutôt quelle ironie de ce destin, bien que je n’y croyais pas. Je glissais la carte dans sac avec soin et m’assurais de son emplacement avant de reporter mon attention sur le chemin.

Nous arrivions à l’entrée du parc et je voyais déjà l’heure de se quitter arriver. Je ne pouvais pas traîner indéfiniment et je ne voulais pas lui attirer d’ennuis en attirant l’attention des mauvaises personnes. L’idée de partir chacun de notre côté faillit me faire perdre ma bonheur humeur mais je me rassurais en me disant que ça ne tenait qu’à moi de continuer cette entrevue un peu plus tard dans la semaine.

Nous gagnâmes le portail et je m’arrêtais sur le côté, un peu plus loin. Me mordant les lèvres et prenant un peu de courage, je me tournais vers lui en souriant.

- Merci de m’avoir tenu compagnie. Je ne manquerai pas de te joindre prochainement.

S’il fallait savoir une chose, c’était que je n’étais pas du tout douée pour les au revoir. C’était terrible, mais je m’enfuyais toujours ou essayer d’esquiver ce moment-là. Je partais souvent à l’aube pour éviter de croiser Inaku ou Shosuke car ils avaient le don de me faire culpabiliser de m’en aller. Et cette fois-ci, c’était pareil. J’avais les joues en feu et je ne savais pas quoi dire, ni quoi faire et je me sentais surpasser par l’instant.

Je me frottais nerveusement le bras. Je devais trouver quelque chose et quelque chose de bien si possible. Respirant un bon coup pour calmer ma nervosité, je le regardais et souris timidement. Je me baissais pour caresser Jax.

- Je te dis à bientôt alors et au plaisir de te revoir.

Sans attendre de réponse, je tournais les talons et m’enfonçais dans la foule d’un pas pressé. Mon cœur tambourinait avec force contre ma poitrine et l’adrénaline me rendait le souffle court. J’étais partie en laissant-là comme ça, mais je savais que ça aurait été encore plus dur si je l’avais laissé répondre.

J’espérais simplement ne pas lui avoir donné une mauvaise image…

Et surtout, qu’il accepterait de me revoir.

Spoiler:
 

                 

©Setsu Nekos
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 Empty

Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan]

MessageSujet: Re: Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] Lorsque deux renards se rencontrent...[PV Malagan] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: LES RPS TERMINES OU ABANDONNES-