RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

Invité
Who am i !

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini) Mar 30 Déc - 9:05



Récap'
Pouvoirs
Liens/Buts
IRL

Informations sur ton perso
Nom & Prénom - Yvoje Bessen

Age - OFFICIELLEMENT 27 ans (réellement : 29)

Nationalité - Amestris

Métier/Rang (pour les militaires)- Alchimiste d'Etat/ Lieutnant

Etat-civil - Célibataire

Spécialité - Alchimie - Eau

Groupe - Alchimiste d'Etat


Qualités - Perspicace, ambitieux, sang-froid, détermination, bon esprit d'analyse

Défauts - Calculateur, froid, maladroit avec une arme, jaloux, possessif
Pouvoirs et inventaire
En tant que militaire, et officier, Yvoje dispose bien entendu de son fusil de service ainsi que de son revolver. Néanmoins, son adresse dans l'utilisation de ces armes est telle que les utiliser le mettrait en danger. Aussi, il se repose exclusivement sur... son alchimie. Des gants, doté d'écritures complexes de la science sur la manipulation du calcium, sodium, magnésium, potassium... et tout ce qui compose l'eau. Avec ces cercles, il lui suffit de joindre ses mains pour être capable de créer et contrôler de l'eau avec des quantités variables selon l'humidité de l'air ou la proximité avec un point d'eau. C'est une arme qui paraît moins impressionnante que le feu, mais l'eau peut s'avérer tout autant meurtrière, même dans les régions sèches d'Ishval. On trouve toujours de l'eau, où il y a de la vie. Dans ces dures conditions, Yvoje, ne bénéficiant pas forcément d'un dromadaire/chameau ou cactus à chaque carrefours des villes d'Ishval, avait en permanence sur soit un récipient métallique, accroché à son dos par des sangles, et dont des tuyaux en ressortaient pour longer ses bras et arriver à hauter des mains. On s'était moqué de lui, avec son "pistolet à eau" de 20 litres, mais l'utilisation d'un tel procédé s'était avérée efficace. Tellement qu'on le surnommait La Mort Bleue.
Tes relations et tes objectifs
Roy Mustang: Ils ont été à la même école de recrues et ont fait un bout de temps ensemble à l'armée. Ces deux ne s'entendent pas le moins du monde et leur rivalité/friction était à l'origine de beaucoup de tensions au sein de la section. Ils ont même fait la guerre d'Ishval plus ou moins ensemble. Mustang ayant gradé d'avantage par la suite, et Yvoje ayant été muté à Briggs, ils se sont perdus de vue.

Olivia Armstrong: Etant sa supérieure lors de sa mutation à Briggs, un respect et une loyauté totale lui sont dévouées. Yvoje ne se plie pas facilement aux ordres de la hiérarchie quand celle-ci ne le mérite pas, mais ce n'est de loin pas le cas de la femme militaire pour qui il voue un respect sans failles à la limite de l'admiration.

Major Miles: Ayant tous deux des racines communes, on pourrait penser que ces deux hommes s'entendraient. Encore plus, ils ont même partagé une partie de leur enfance ensemble. Toutefois, Yvoje ayant renié toute appartenance à Ishval, et méprisant ces derniers, leur entente est plutôt bancale...

Objectif(s): On dit que les soldats mourraient pour des titres. C'est le cas d'Yvoje qui, comme le militaire pur qu'il est, souhaite gagner en gallons et devenir une figure reconnue dans l'armée, en tant qu'homme de guerre et qu'alchimiste. Il valorise la force et souhaiterait être à la tête de ce pays, d'où sa rivalité avec Mustang qu'il voit plus proche de son rêve que lui-même... 
Derrière l'écran
Pseudo - YVO ça va bien ^^

Age - 20 ans et des brouettes

Années de RP's - 9 ans déjà o.o

Comment as-tu trouvé le forum?- Il m'a tapé dans l'œil avec ma recherche Google

Un dernier mot? -Vous voulez un verre d'eau?

Personnage de ton avatar - Senju Tobirama / Naruto
Histoire
La vie à Ishval
Un désert aride, inacueillant, étouffant, d’apparence dénué de vie…
Tel fut le cadre de naissance d’Yvoje, un beau jour du mois de mai, dans une petite hutte faite de sable et de branches sèches. Sa mère en était à son deuxième enfant, et l’aîné observait la scène, impressionné.
Ce jour marqua la venue au monde du futur Alchimiste d’Eau, dans un lieu qui en était dénué.
Sa mère était une femme Ishval comme les autres, elle s’occupait de son foyer, de la cuisine, du ménage et de l’éducation de ses enfants. Elle avait deux garçons, un aux cheveux châtains foncés et aux yeux bruns, hérités de son père, avec une peau mate, typique du peuple Ishval. Yvoje contrastait terriblement avec lui, avec les mêmes cheveux gris/blancs de sa mère, et ses yeux rouges presque dénués de pupille. Mais ce qui marqua les habitants du petit village, fut sa peau blanchâtre.
Rapidement, dans le village il fut quelque peu maudit par les plus puritains, disant que sa Destinée était de fâcher Ishvala et que la mère devait se débarrasser de ce second enfant, qui lui ferait mal fortune et à elle à tout le village.
Son frère, Itoke, n’avait pas ses problèmes, malgré ses yeux bruns, et était quant à lui mieux accepté. C’était aussi peut-être une question caractérielle…
En effet, avec les années, Itoke commença à s’intéresser grandement à la religion, et prévoyait de poursuivre des études à ce sens. Yvoje quant à lui, non. Déjà garçon, son caractère détonait. Les habitants du village étaient chaleureux, actifs, toujours ensemble. Lui, déjà gamin, préférait rester à l’écart, en toute tranquillité, ce qui renforçait la rumeur comme quoi il était maudit.
Les autres enfants, influencés par les dires des adultes, commencèrent à lui rendre la vie dure, l’insultant, l’appelant par tous les noms, le poursuivant avec des pierres.
Cela ne dura toutefois pas, car un enfant Ishval s’y était interposé. Ce fut le premier, et sans doute seul, vrai ami d’Yvoje qui se sentit touché que quelqu’un prenne sa défense. Son frère, évidemment, essayait tant bien que mal d’apaiser les esprits simplets des croyants extrêmes, mais c’était vain. Itoke était trop… pacifiste, et désirait trop éviter le conflit pour vraiment aider son petit frère. Le jeune Ishval venu à son secours, quant à lui, n’avait pas hésité à recourir à la force, et lui et Yvoje finissaient parfois dans des batailles plutôt impressionnantes… Oh, elles se concluaient avec des nez cassés, mais toujours de grands rires.
Car oui, Yvoje était avant tout un gamin, et il savait rire, pleurer, chanter et exprimer ses émotions, même avec une certaine retenue.
C’est ainsi que lui et Miles se connurent, et ne se séparèrent que bien plus tard.

~
L’abandon
Il avait 9 ans.
Exténuée par les attaques verbales répétées des villageois, et d’avoir deux bouches à nourrir, ce qui n’était pas chose aisée dans ce désert, la mère d’Yvoje céda.
Le chef du village lui avait imposé un ultimatum. Soit elle partait avec ses deux fils du village, et risquait bien de mourir de faim et de soif avec ses enfants en-dehors du foyer qu’elle avait toujours connu, soit elle envoyait Yvoje loin du village.
Il fallait avouer que depuis la naissance de l’enfant, les récoltes s’étaient faites maigres, alors qu’elles étaient déjà rares. Le bétail avait connu deux maladies violentes sur 9 ans, ce qui avait failli plonger les gens dans une famine mortelle, sans compter les jours de pluie qui s’étaient grandement espacés.
Beaucoup de croyants rejetaient ces mésaventures sur la faute d’Yvoje, enfant blanc. Aussi, un soir, sa mère fit l’impensable.
Elle avait profité que des voyageurs passaient par Ishval pour faire un accord avec eux. Ils amèneraient son fils à Amestris, vers son père. Elle n’était pas analphabète, contrairement à la plupart des femmes – et c’était grâce au père des garçons – aussi, elle avait pu notifier l’adresse et le nom exact de la personne à qui remettre l’enfant.
Forcément, Yvoje n’en sut rien. Il but un soir son thé, son frère l’embrassa avant d’aller se coucher. Sa mère l’invita à faire de même.
Le lendemain, Yvoje se réveillait, sur un dos de dromadaire, traversant le désert, en compagnie d’hommes dont il ne connaissait rien.

Bienvenue à Amestris

Les années avaient passé. Il avait désormais 16 ans. Lorsque, 7 ans plus tôt, ces voyageurs l’avaient amené à la capitale, il n’avait trouvé qu’un appartement vide. Son père était mort, des années auparavant. Beaucoup de chagrin et de haine l’avaient alors assailli. Comment une mère pouvait-elle abandonner son enfant ? Pourquoi son père n’était venu que deux fois à Ishval, et n’était jamais vraiment revenu pour s’occuper de ses enfants ? Pourquoi n’avoir rien su de sa mort ? Et… pourquoi, pourquoi, Itoke avait laissé faire… Pourquoi avait-il été lâché par un village qui le connaissait depuis toujours, par son père qui ne s’était jamais donné la peine de le connaître, par sa mère qu’il aimait mais qui avait fini par l’abandonner, et son frère qu’il adorait mais qui avait préféré son statut dans la communauté au sort de son petit frère ?

Ces années-là avaient été dures… Celles de l’adaptation à la vie à Amestris. Toutefois, jouissant du statut d’orphelin, et étant tombé sur des bonnes personnes, Yvoje avait bénéficié d’une bonne éducation scolaire. Un maître en Alchimie l’avait pris sous son aile. C’était un vieux monsieur, vivant de son marché de fruits et de légumes, mais qui avait été autrefois Alchimiste d’Etat. Yvoje ne saura jamais ce qui avait passé dans la tête du vieillard pour le prendre en pitié quand il avait 10 ans... Mais il le fit. C'était certes un homme solitaire, un peu fou dans son genre, mais il enseignait bien et était bon. Avec les années et le recul, Yvoje pense que l'homme avait remarqué qu'il traînait toujours avec un livre traitant d'alchimie. Le garçon se rappelait de leur première rencontre quand le vieillard avait fait exprès de réparer devant lui par transmutation sa montre de gousset à la chaîne brisée. La fascination qu'avait exercé ce que le peuple de sa mère appelait "magie" ne l'avait alors plus jamais lâché depuis.

Et de là vinrent les interrogations du garçonnet. Pourquoi tout le monde ne pratiquait-il pas l'alchimie ?
Parce que c'était une science exigeante et dure, lui avait répondu le vieil homme répondant au nom de Bessen.
Pourquoi des gens se refusaient à la voir pratiquer et la condamner ainsi ceux qui l'utilisaient ?
Car, mal utilisée, l'alchimie était dangereuse.

Aussi dure fût-elle, Yvoje voulait la maîtriser. Et peu importait le danger, il désirait acquérir ces connaissances.

Et peut-être était-ce cette froide détermination dans un regard encore un peu innocent qui fit flancher le vieux monsieur, qui décida de partager le savoir qu'il avait accumulé au fil des ans. Il le prit sous son aile, en qualité d'apprenti. Cependant il ne s'occupa pas d'avantage d'Yvoje. Le garçonnet demeurait à l'orphelinat. Un orphelinat austère, où ses affaires disparaissaient et où les bagarres étaient choses très courantes.

Voici alors son quotidien. Des heures d'école la journée, et, en fin de journée, encore des études, mais d'un tout autre genre. Des études qui intéressaient vraiment Yvoje. Bessen, n'ayant jamais souhaité d'élève par manque de patience, se surprit à apprécier inculquer son savoir, et trouvait agréable la tenacité ainsi que le sérieux du pré-adolescent dans ses études. Jamais Yvoje ne loupa cours. Dès le début, il assimila rapidement les différentes molécules qui composaient les éléments de ce monde, ainsi que leur intéraction.

Les écritures des cercles de transmutation furent dures à assimiler, mais il y parvint, à force de persévérance et d'efforts. Et vint le jour où il se sentait prêt. Prêt car il pensait avoir soutiré du vieillard toutes ses connaissances, ce qui était présomptueux mais qui fit rire Bessen. Si le vieillard avait eu 30 ans de moins, sans doute aurait-il provoqué le grisonnant en duel d'alchimie, mais il préféra le mettre au défi. Au défi de devenir le meilleur dans un seul domaine d'alchimie, vu que les connaissances d'Yvoje étaient celles basiques, et non spécialisées.

C'est ainsi, à 14 ans, que l'adolescent se demandait quelle serait sa particularité ? Qu'est-ce qui le distinguerait de tous ces alchimistes avec leur cercles de transmutation de base ?

La pensée d'une sensation sèche dans la gorge, et des tempes tambourinant le secoua, alors qu'il marchait dans les rues d'Amestris. Il s'était arrêté, pensif. Au même instant, un nuage vint, alors que le ciel était parfaitement bleu. Des fines gouttes de pluie parsemèrent un instant les rues...

L'eau.

La vie.

L'élément dont dépendait le plus les êtres vivants.

Celui sans lequel rien ne serait possible.

Celui qui pouvait aussi être synonyme de mort.

Il avait évolué la moitié de sa vie dans un milieu où il s'agissait d'une denrée rare et qui nécessitait beaucoup d'effort à obtenir. Il se rappelait du visage plus égayé de mère et de son frère lorsqu'il rapportait le sceau en bois de 10 litres depuis le seul puits à dix kilomètres du village... Il se rappelait avoir titubé, souffert pour rappoter cette satanée eau, il se rappelait aussi être accueilli comme un héros quand le sceau était plein à son maximum. De même lorsque la pluie venait inonder les sables chauds... Les gens se ranimaient, sortaient, riaient, couraient sous la pluie, joyeux d'accueillir la source de vie dans leur foyer...

Maîtriser l'eau, reviendrait à maîtriser la vie...

Cette notion le plaisait. Aussi, le lendemain, au cours habituel, il raconta à Bessen son envie d'apprendre à maîtriser les propriétés physiques et alchimiques de l'eau, ce qui .... fit bien rire ce dernier.

C'était une matière dure à maîtriser, de par les différentes formes qu'elle pouvait aborder. En échange, elle offrait plein d'opportunités. Mais Bessen trouvait que le défi était à la hauteur de sa sale tronche d'étudiant, aussi, il le guida dans ses recherches.

Deux années plus tard, Yvoje étudiait encore comment maîtriser à la perfection l'eau. Enfin, la transmutation des molécules d'eau. Mais le garçon, presque adulte, avait des rêves portés ailleurs que dans un bureau avec un tableau noir rempli de formules blanches.

L'armée.

Il voulait....

Être militaire.

Même mieux. Alchimiste d'Etat. C'était son rêve, son envie. Mais... il était impatient. Il devait attendre deux ans, encore, pour se présenter au recrutement.


Ceci est votre arme personnelle

Mais il n'attendit pas. La patience lui manqua.
Forcément, à cause de son jeune âge, il aurait droit  à un refus catégorique d'Amestris, malgré ses capacités alchimiques. Aussi, il décida de feinter. En tant que fils de citoyen d'Amestris, Yvoje avait droit à la nationalité et aux papiers d'identité. A 16 ans, il les demanda, en stipulant qu'il était âgé de 18 ans. De même, il reprit le nom de famille du vieillard, Bessen, oubliant totalement celui Ishval. Qui pourrait affirmer qu'il n'était pas le petit-fils de Bessen ? Pas le vieillard en tout cas.... qui le laissa faire les choses qu'il désirait. Et, personne n'aurait pu démentir l'identité de ce garçon sans famille venu d'on-ne-savait-trop-où.

Aussi, il passa les examens d'entrée un peu plus tôt. Et ce fut ainsi que commença son périple à l'armée.

La montée aux Enfers

Petit, il observait avec admiration les militaires patrouiller dans la cité. Désormais, il faisait partie de ces recrues, qui apprenaient peu à peu le métier de militaire, en même temps que l'alchimie de guerre. Car oui, ça s'apprenait. Dans sa section, se trouvait ce Roy Mustang. Un jeune prétentieux lèche-botte avec qui l'entente était plus qu'impossible. Yvoje ne saura jamais pourquoi, mais  à l'instant où il vit le futur colonel, il sut qu'il le détesterait. Son soi-disant charisme, son succès dans tout, même ses discours de mini-jupes, tout l'agaçait chez cet homme. Et manifestement c'était réciproque.

Son train-train quotidien était plutôt fatigant, et comportait peu de sciences. Il passerait Alchimiste d'Etat à seulement 19 ans (âge officiel, réellement il en avait 17), après avoir payé ses gallons de soldat.

Il s'inscrivit alors pour passer devant le Généralissime King Bradley, seul homme pouvant lui donner le droit de devenir un Alchimiste à la solde de l'Etat. Autant dire... malgré son assurance, son regard imperturbable, et sa mine totalement concentrée, Yvoje avait le trac. Des boules se formaient dans son ventre, et il sentait que toute sa carrière se jouait en ces quelques instants.

On lui demanda de résoudre des équations alchimiques, des tests basiques. Quelque chose que n'importe quel étudiant en fin de cycle, avec beaucoup d'assiduité, arriverait à finir. Mais Yvoje savait que s'il se contentait de simplement répondre aux questions posées, et faire quelques réparations çà et là par transmutation, il n'aurait jamais droit à la montre de gousset argentée.

Il fallait se distinguer, durant cet examen.

C'était pour ça qu'avec son mentor, Bessen, ils avaient imaginé les gants comportant les inscriptions des cercles de transmutation nécessaires pour transformer les molécules d'eau.
Pour chaque changement d'état, il fallait un duo de cercle bien défini, ce qui faisait que Bessen et Yvoje avaient imaginé trois paires de gants. Et selon les gants qu'il utilisait, le grisonnant pouvait soit procéder par condensation ou sublimation, soit par vaporisation ou liquéfaction, soit par fusion ou solidification.

Le jour de son examen étant un jour pluvieux, Yvoje avait de la matière à travailler, même sans réserve d'eau personnelle. Il avait alors attendu la fin dudit examen, au moment où il pensait que l'instance allait simplement se lever et le trouver inintéressant comme élément, pour utiliser ses gants.

Un claquement. Un silence total...

Et les molécules du monoxyde de déhydrogène se rassemblèrent en un seul et même point, selon une forme que les formules des gants définissaient.

Une forme de katana, qu'Yvoje saisissait sans problème de sa main. L'eau restait dans son état initial, car à son manche, les molécules s'étaient le plus rassemblées et étaient le plus resserrées entre elles, créant la solidification. Il en allait de même pour le côté "tranchant" du sabre. Yvoje utilisa alors cette arme pour impressionner, ou tenter d'impressionner King Bradley, en l'envoyant valdinguer à un emplacement précis.

Le katana d'eau fit plusieurs rotation, gagnant en vitesse, et alla se planter avec un "cling" retentissant contre le mur en face, au milieu du symbole de lion d'Amestris. Le mur en fint fendu, une crevasse s'étant faite. Après quoi, le sabre s'évapora, les molécules présentes dans l'air regagnant leur place respectives, s'espaçant, créant une légère vapeur à peine visible.

C'était osé, prétentieux.

On pouvait interpréter cela de différentes façons, notamment comme hérésie, le lion étant un symbole fort d'Amestris, mais pour Yvoje cela voulait surtout dire que le lion n'avait pas intérêt à cracher sur ses capacités.

Par chance, Bradley dut comprendre cela, car quelques jours plus tard, il reçut sa montre de gousset, avec son titre.

"Blue Alchemist".



Passé Alchimiste d'Etat, et après quelques semaines à monter en grade par des cours et des camps et des tests, Yvoje revit d'anciennes connaissances....

Roy Mustang....

Tous deux entamèrent l'école de sous-officiers, puis d'officiers, en compagnie de son grand ami, Maes Hugues, dont leur hobby principal était de lui faire les cent coups. Combien de fois l'arme d'Yvoje s'était enraillée à cause d'un chocolat fondu dans la culasse ? Combien de fois le tube de gaz et le piston étaient misérablement tombés par terre quand Yvoje se baissait, à cause que la buse était mal fermée ?
Combien de fois Yvoje avait mis ses chaussures militaires en entendant un "swuiiish" qui signifiait que sa cire à chaussure n'avait pas fini au bon endroit... ?

Toutes ces aventures rendirent l'ambiance au sein de la section tendue, tout ça à cause de deux hommes, parfois trois avec Maes.

Mais Yvoje ne se laissait pas abattre, et savait répondre avec virulence. Combien de fois les deux compères avaient retrouvé leur matelas dans la rivière ? Ou leur bière adorée cachée transformée en eau ? Ou encore leur slip trempé lors de sorties en hiver ?

C'était ce qu'on appelait "de bonne guerre".

La vraie guerre allait venir....

De retour à Ishval

Amestris avait fait une jolie propagande anti-ishval, et beaucoup des citoyens acceptaient la présence des troupes dans une région étrangère et sans armée.
Yvoje n'avait... ressenti ni chaud ni froid, en sachant son pays natal envahi. De même, lorsqu'il reçut son ordre de marche en tant que sergent pour Ishval. Il était alchimiste d'Etat... Il savait que lorsqu'il recevrait ce papier, c'était pour aller tuer...

Il aurait alors pu déserter, comme certains de ces camarades Ishval. Ou se faire enfermé, à cause de ses racines. Mais non, il fut libre d'aller au front, sans restriction. Et il y alla, sans état d'âmes.

Lorsque ses yeux rouges rencontrèrent la terre qui l'avait abrité, il ressentit beaucoup de choses. Certains penseraient à de la tristesse, des remords, de la peur. Non.

De la... Haine.

Il se rappelait ses années à errer, à avoir faim, trop chaud, trop froid, à frôler la mort de maladie, tout simplement car une religion interdisait la civilisation. Yvoje repensait à ses petits amis et amies Ishval, mourant, du jour au lendemain, emportés par la fièvre, des virus... Ou par la soif.
Lui, détenteur de l'Alchimie d'Eau, en temps de paix, aurait pu sauver tout un village, si ses habitants n'étaient pas si têtus et fermés d'esprit.
Lui, aurait pu continuer à vivre avec les siens, si l'analphabétisme et le stupidité de croyance n'avaient pas forcé son exil.

Il les haïssait. Ces Ishvals. Ceux qui restaient dans leur poussière parce qu'un Saint Livre le prônait.

Ce fut ainsi que le jeune homme se rendit compte... qu'il était habité... par une colère et une haine plus que froide, glaciale. Il avait vu Mustang tuer, et il avait vu la tristesse dans l'âme de ce camarade.

Il avait aussi assisté à la folie de Kimbley, qui voyait là une occasion de s'amuser.

Il avait vu les soldats craindre pour leur vie, et n'obéir qu'à leurs instincts primaires.

Mais lui...

Le sentiment qu'il habitait quand il tuait, était différent.

C'était...

Une vengeance.

Vengeance à ce qui aurait dû être son foyer et qui l'a abandonné. Vengeance contre cette famille qui avait préféré suivre les commandements d'Ishvala plutôt que de rester soudée...

Des cris étouffés, des mouvements saccagés...
Tous ces gens...
Il les noyait.


Hommes, combattants ou non, femmes...

Ils mouraient, leurs poumons remplis d'eau, suffocant dans un élément qui venait à leur manquer. Il n'y avait que peu, voire pas du tout, d'humidité dans le désert, et se ravitaller en cactus et en animaux était chose impossible. Aussi, armé de son "arme", un réservoir de 20 litres d'eau accroché dans son dos, et qui expulsait le liquide à sa volonté, liquide d'ailleurs réutilisable au moins deux-trois fois, Yvoje était... inarrêtable.

Par vague, il en tuait. Dix, quinze, quarante Ishval à la fois. Il ne faisait aucune distinction. Il crut un instant reconnaître sa mère, en face d'Armstrong. Ce dernier la laissa, trop éperdu à pleurer le cadavre d'un bambin.
Yvoje l'avait repérée, et l'avait suivie.

Il ne lui posa qu'une question.

"Où est Itoke ?"

Un regard effaré en direction de la seule Eglise encore debout lui en dit long, et sa propre mère n'eut à peine le temps de plisser les yeux pour reconnaître son fils qu'elle sentit sa gorge se remplir d'un liquide froid.

Elle mourut, des larmes coulant le long de son visage, sans n'avoir pu échanger un seul mot avec l'enfant qu'elle avait mis au monde. Une mort froide, inhumaine.

Une mort qu'elle avait mérité, selon son fils.

Quand Yvoje arriva dans l'Eglise en question, il y retrouva les infirmes, les handicapés, les enfants, les femmes et... son frère, parmi eux, dans la tenue traditionnelle des prêtres. Il avait donc passé ses examens.. et malgré ce que le village avait fait à son frère sous les préceptes d'Ishvala, il avait continué à adorer ce Dieu.

Le sang de l'Alchimiste ne fit qu'un tour. Son frère le reconnut, et reconnut surtout l'uniforme qu'il possédait.
Le choc et le traumatisme avaient été forts, tant qu'Itoke ne put s'empêcher de donner raison à ceux qui disaient qu'Yvoje apporterait la mal fortune à leur peuple. Yvoje répondit :

"Cette mal fortune, vous vous l'avez apportée sur vous de vous-même."

C'était des retrouvailles glaciales. Et rapidement, Yvoje s'apprêtait à détruire le bâtiment, avec les gens à l'intérieur, avec la puissance de feu qu'il possédait (du C4 et des hommes derrière). Seul son frère fut capable de l'arrêter, par la raison. Il lui montra les enfants. Il hurlait de cesser ce conflit, de "rentrer à la maison, retrouver ta famille et de recommencer à zéro". Ce qu'il ne savait pas, c'était que pour Yvoje, sa maison, c'était Amestris, et que sa famille était ses habitants. Des larmes coulèrent le long des joues d'Itoke quand Yvoje lui avoua le meurtre de leur propre mère, et à quel point Ishval ne représentait rien à ses yeux. Ce fut peut-être le seul instant de la vie du grand frère où il manifesta une quelconque violence et se jeta sur son jeune frère, le martelant de coup.

L'eau eut vite fait de le calmer. Sous pression, l'eau sortit violemment d'un claquement de main du réservoir dosal, et une vague projeta l'aîné au fond de l'Eglise, et Yvoje, dont le regard n'exprimait que froideur et haine, lui offrit alors deux choix.

"Meurs avec eux. Ou fuis avec eux."

Le même choix qu'eut sa mère, des années auparavant.

Itoke voulut échanger d'avantage de paroles, tenter de comprendre, s'excuser, mais la situation ne le permit pas. Il ne reconnaissait plus son frère, et partit, en compagnie des quelques rescapés de l'Eglise. Yvoje ne s'interposa pas à leur fuite, et s'en alla, sans se soucier si Kimbley les avait attrapés ou si un sniper les avait fusillés. Indifférent à leur sort, même si son cœur se tordait à l'image du cadavre de son frère, pour qui il avait eu une grande affection.

Retour au calme

Après Ishval, étant survivant et Alchimiste d'Etat actif, Yvoje fut promu lieutnant. Il ressortit de cet Enfer indemne, du moins selon son bilan psychologique, et manifestait sa volonté de grader, ce qui plut aux instances de l'armée. Mais la concurrence était rude, et vu qu'il ne pouvait y avoir plus que tant d'alchimistes d'Etat lieutnant-colonel, il se fit piquer la place par Mustang, ce qui l'irrita au plus haut point.

Il continua alors sa route en tant que Lieutnant, dirigea ses hommes, effectua quelques missions.

Malheureusement, ces prises de tête avec la hiérarchie, dont le lieutnant-colonel Mustang, devinrent de plus en plus fréquentes, et impliquèrent d'avantage de supérieurs. Ces querelles l'obligèrent à muter ailleurs, car entre lui et le colonel, le QG gardait Mustang, bien que leurs faits d'armes étaient égaux. Mustang bénéficiait d'un charisme que lui n'avait pas.

Bienvenu chez les Grizzlis

Un froid tout aussi inacueillant que son désert natal, une femme avec une main de fer dans un gant d'acier, des subordonnés rustiques parlant de sujet divers comme les femmes, les femmes, les femmes....

Bienvenue à Briggs !

Autant dire, les premiers jours furent des plus durs pour Yvoje qui, habitué à son statut d'Alchimiste d'Etat, n'avait pas forcément pour habitude de mettre la main à la pâte d'exercices barbants (comme nettoyer les chars). Mais c'était ainsi que le Général Armstrong voulait que les choses soient faites, aussi, il n'avait d'autre choix que de se plier à sa volonté.

Au début, la dame au sabre et lui étaient comme deux animaux méfiants qui s'observaient et se reniflaient avec véhémence. Ils étaient distants et froids, mais au fil des semaines, une once de confiance s'était instaurée. Olivia appréciait la minutie d'Yvoje, et son sérieux, tandis que lui respectait la bravoure sans faille de la femme blonde, même pendant la période trouble de 1915 où les frontières commencèrent à ressembler à un vrai front.

Ce fut lors d'une attaque de Drachma qu'elle le surprit, rejoignant ses hommes sur le terrain et, malgré sa non-compréhension de l'alchimie, réussit des exploits surhumains. Lui aida bien les choses, et ce fut depuis qu'ils purent repousser ce soudain assaut des troupes de Drachma qu'Yvoje fut bien accueilli au Nord.

Sauf pour...

Miles.

Miles...

Il n'eut pas besoin qu'il enlève ces lunettes de soleil pour le reconnaître. Il était le même. Et, même si Yvoje feignit ne pas le reconnaître, cela se voyait, dans leur regard, que les deux se connaissaient. Mais malgré les tentatives de dialogue de Miles, Yvoje resta fermé, secret, et froid. Il avait clos une conversation en finissant par lâcher qu'il avait aussi pris part au génocide d'Ishval et qu'il n'éprouvait aucune envie de se rappeler de son enfance dans ses terres arides. Inutile de dire que Miles, homme ayant de la famille à Ishval, a été refroidi par ce discours.

Depuis, leur relation est basée sur un certain respect, car Miles est major, et Yvoje lieutnant. Autrement...

Ils évitent de communiquer.

Mais avec les autres militaires, tout se passe bien. Malgré ses apparences froides et glaciales, on surprendra toujours Yvoje sourire à une blague d'un soldat ou à des allusions grivoises. Il sait aussi plaisanter de son côté, mais pas avec tout le monde.

Et, même si les conditions en caserne de montagne lui plaisent, Yvoje n'attend vraiment qu'une seule chose...

Pouvoir prendre la place de Mustang, à Amestris...

Même si pour cela il allait devoir faire un pacte avec le Diable.

Caractère
Froideur, impassibilité, indifférence, orgueil. Tels sont les premiers adjectifs qui viendraient à la bouche de n'importe qui tentant de décrire Yvoje. En tant que soldat, il était bon et agréable, il accomplissait les missions sans prise de tête, sauf si son honneur était remis en cause. Il ne faut pas croire parce qu'il est d'apparence calme qu'Yvoje se laisserait traiter de tous les noms, il n'a pas la patience suffisante pour se laisser marcher sur les pieds. Toutefois, il sait bien serrer la mâchoire et encaisser, même dans son orgueil, quand il le doit. C'est ainsi qu'il a bien réussi son armée et s'est fait vite repérer pour grader.

Pour ses soldats, les hommes en-dessous de lui, c'est une autre histoire. Ils font confiance à Yvoje, malgré son jeune âge parce qu'il a malgré tout l'expérience de la guerre, et que tous savent qu'il ne mettrait jamais la vie de ses hommes en danger pour rien. De plus, ses capacités d'alchimiste donnent confiance en sa capacité à protéger sa section.

Ainsi, il est admiré par certains de ses soldats, haï par une majorité, mais tous le respectent et le suivraient jusqu'à la mort. Il a leur fidélité, du moins pour ce qui concerne les intérêts d'Amestris. Pour ses propres intérêts, la plupart de ses soldats préféreraient avoir Mustang au pouvoir, parce qu'ils doutent des capacités empathiques et humaines d'Yvoje.
Ils n'ont pas tout tort.

Mais c'est ça qui fait aussi sa force. Personne ne l'a jamais vu pleurer, et le devoir a toujours passé avant les sentiments. C'est grâce à ça qu'il s'est grandement fait repérer à Ishval et qu'il a pu grimper aussi les échelons de l'armée.

Néanmoins, ce n'est pas parce qu'on exprime pas ses sentiments, qu'on en est dénué.
Mais ça, personne ne le saurait jamais. Yvoje est trop secret et introverti pour laisser quelqu'un percer sa carapace de glace. Ses mauvaises expériences du passé l'empêchent grandement de faire confiance à autrui ou de dire ce qu'il ressent.

De même, personne ne saura qu'il a essayé, au même titre qu'Armstrong, de sauver des enfants durant ce conflit meurtrier. Et jamais il ne le dira, comme jamais il ne dira que des cauchemars de ses années de service à Ishval continuent à l'assaillir encore aujourd'hui.
Physique
Une belle carrure, des épaules droites en toute circonstance, un menton relevé en permanence, et un regard perçant. Sa stature demeure fière, et jamais son regard ne se voile. Yvoje est quelqu'un qui peut paraître impressionnant pour les personnes qui n'ont pas son assurance, néanmoins sa taille n'est de loin pas imposante. Il ne mesure que 175 centimètres et sa masse musculaire est certes développée, mais naguère extraordinaire.

Ce qui pourrait vous frapper le plus autre que son regard de glace, c'est sa chevelure grise. Ses traits sont en effet trop jeunes pour aborder une telle coloration. Serait-ce les soucis de la vie qui lui offrirent cette pigmentation ? Que Nenni. Elle est seulement le fruit de l'héritage Ishval. En effet, sa mère était Ishval, et il en a hérité certaines caractéristiques, dont ses cheveux. Il en va de même pour ses yeux, rouge. On pourrait le penser malvoyant, mais il n'en est rien, au contraire, sa vue est tout à fait normale. C'est simplement génétique.

Heureusement pour lui, il a hérité de la peau blanchâtre de son père, citoyen d'Amestris. Oui, on peut le dire heureusement, au vu de la politique restrictive touchant cette population. Grâce à son rang dans l'armée, et ses actifs, ainsi que son rôle d'Alchimiste d'Etat, Yvoje a eu la veine de ne pas trop se faire inquiéter à cause de ses origines maternelles.

Il a d'ailleurs tout renié de sa part d'Ishval, ce qui explique qu'il ne porte ni les traditionnels vêtements ni étudie leur religion. Sa tenue vestimentaire se limite à ses différentes tenues dans le cadre militaire, même s'il en affectionne une tout particulièrement : Celle d'hiver, possédant de la fourrure de loup au col. Il serait très dur de la lui enlever, même par des températures extrêmes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 116
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Re: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini) Mar 30 Déc - 16:15
Bien le bonjour, je suis Liesel E. Rosenwald, apprentie modératrice en charge des Fiches de présentations et de l'Accueil des nouveaux. o/

Premièrement, je te souhaite la bienvenue sur le forum. J'espère que tu te plairas parmi nous et qu'on fera un bon bout de chemin tous ensemble. Si tu as des questions ou doutes, n'hésite pas à MP un membre du staff ou de venir sur la ChatBox.

Pour moi, ta présentation est nickel, mis à part quelques petits trucs.

As-tu parlé de la relation Yvoje/Mustang au concerné ? Juste histoire qu'il soit au courant (et d'accord) et qu'il ne débarque pas en voyant qu'il a quarante mille lien en plus. x)
Pour Olivia, vu qu'elle n'est plus prise, ça ne me dérange pas trop. De plus, elle est son supérieur donc il n'y a pas de lien approfondit.

Après, il y a ceci dans ta fiche. 'Il ressortit de cet Enfer indemne [...]'/'Comme jamais il ne dira que des cauchemars de ses années de service à Ishval continuent à l'assaillir encore aujourd'hui.' J'ai pas compris. De quelles années de service parle-tu ? Celle qu'il a probablement effectuée dans son enfance ou bien en tant que militaire ? Je pense aussi que tu devrais essayer de plus développer ton apprentissage de l'alchimie. Si j'ai rien oublié, c'est les seuls points qui me posent 'problème'.

Un personnage bien intéressant en plus de fiche de présentation agréable à lire. ~
J'ai même l'impression de voir en Yvoje, le parfait (ou presque) opposé de Liesel.

Voilà pour ma part, je laisse d'autre admins venir lire et donner leur avis. o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 691
Colonel | Kaze no Renkinjutsushi
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 15
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Re: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini) Mar 30 Déc - 17:54
Ni... Nidaime Hokage-sama °_° *Range sa banderole de fangirl d'Obito et Yondaime* Zut...

HELLO et surtout WELCOME. Fiche très sympathique à lire et j'aime beaucoup l'histoire que tu nous proposes ! Alors pour commencer :

Le lien avec Mustang : J'ai été le voir sur skype pour lui dire que tu voulais un lien avec lui, il ne reste plus qu'à attendre sa réponse, mais au cas il ne répondrais pas, on la mettra de côté et il validera directement avec toi dès qu'il fera son comeback. Déjà... je veux un lien avec toi. Mustang est mon rival aussi à Central et on a le même objectif le concernant - Lui piquer sa place, même si mon perso ne veut pas monter plus en grade, elle ne serait pas contre de l'évincer, même si c'est un allié pour ses plans.

L'âge : Tu dis qu'Yvoje est entré à l'académie à 16 ans en se faisant passer pour un homme de 18 ans. Je fais un petit rappel : Si jamais cela s'apprenait, ta place pourrait être compromise, c'est de la fraude. Alors j'aimerais juste savoir si ton perso à 27 ans donc 29 ans avec les deux ans rajoutés ou bien 27 ans donc 25 avec les deux ans en moins ? C'est bien important de nous le notifier pour ne pas qu'on s'y perde.

Ensuite et je ne pense pas l'avoir vu dans ta fiche, tu dis qu'Yvoje a fait la même académie que Mustang : Donc celle d'East City est ta première affectation était dans le Q.G de l'est par conséquent. N'oublie pas de le noter afin qu'on puisse suivre avec précisions où va ton perso.

L'alchimie : Alchimiste d' l'eau ok, mais il nous manque le passage où tu deviens A.E. Il nous faudrait le passage où tu passe devant Bradley pour montrer ta valeur et obtenir ton titre. De plus, je mets un gros bémol sur Ishbal. Tu maîtrises l'eau, mais tu es dans un pays où la chaleur est tellement forte que le climat est désertique en majorité. Contrôler une vague ou même essayer d'en contrôler un peu, s'avère bien compliqué. Il en va de même sur l'échange équivalent : Pour créer quelque chose, il faut donner en retour en équivalence. Pour créer une vague, il te faut une réserve d'eau à proximité assez conséquente. Or dans ton histoire, je ne vois pas ce que tu utilises pour créer cette eau. Bien préciser ce que tu utilises et ce que tu as sur toi pour faire ton alchimie. Pour que cela ne passe pas pour de la magie XD. Bien sûr il ne t'es pas interdit d'utiliser l'eau qui est contenue dans le corps humain pour les noyer (C'est même une très bonne idée) mais pour la projection du frère, il faut expliquer un peu comment Ivoje s'y prend.

Je rejoins aussi le commentaire de Liesou en ce qui concerne l'apprentissage de l'alchimie. Il nous faut des détails, voir comment ton perso s'y est pris pour l'apprendre ect ect ! ~

Voilà ce sera tout pour moi o/ Préviens-nous quand tu aura fini et n'hésite pas passer tes textes sous un correcteur pour éliminer les quelques fautes que j'ai vu o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Who am i !

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Re: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini) Mar 30 Déc - 18:21
Bonjour !!

Tout d'abord, merci pour l'accueil tout chaud tout plein :3 (par chaud j'entends chaleureux, hein).

Pour voir l'histoire avec Roy, je comptais lui envoyer un MP une fois l'histoire terminée. Mais on m'a dévancé X) J'attends donc aussi sa réponse et, Evidemment, s'il n'est pas d'accord je pourrais toujours m'adapter en conséquence !

Pour le passage d'alchimie, vous avez raison, faut que je fignole (mon gros souci, je pars dans les détails et... plouf, je me perds ou j'oublie l'essentiel T.T merci de m'avoir lu jusqu'au bout en tout cas XD). De même, je vais plus développer par rapport au contexte du forum (j'étais tellement hâtif de faire ma fiche que j'ai que survoler des points qui méritent plus de détails).

Et, Evy, il serait pour moi un grand honneur d'avoir un lien ! Surtout du style alliance, vu qu'on a l'air bien parti pour ça ! Enfin *se fout des claques*, j'y penserai une fois ma fiche corrigée !

Je vais étoffer tout ça et je vous fais un petit EDIT quand ce sera terminé avec grand plaisir !

(pour les fautes, RAH, pas bien... Je vais me flageller relire X O)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 485
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Re: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini) Mar 30 Déc - 18:33
Pas de soucis !

j'attends avec plaisir les modifications, hésite pas à me faire savoir que tu as fini o/ *Repart dans l'ombre jouer aux billes*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Who am i !

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Re: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini) Mar 30 Déc - 19:10
Voilà !

Alors pour l'âge j'ai clarifié, de même que pour les méthodes d'apprentissage de l'alchimie^^

Ensuite, pour les fautes je suis toujours en relecture, mais n'hésitez pas à me dire si j'ai encore des choses à modifier / corriger (surtout au niveau alchimique, j'espère que dans ma tête j'ai pas été trop compliqué :o )

Merci à tous :3 *a trop hâte de RPPPPP*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 116
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Re: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini) Mar 30 Déc - 19:37
Pour les fautes, si le coeur t'en dis, tu peut toujours demander de l'aide à Batgirl, alias Elizabeth. o7
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Who am i !

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Re: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini) Mar 30 Déc - 20:05
Je crois que j'ai vaincu XD enfin, je crois, les fautes d'orthographes sont réputées increvables X(

Voilà, juste pour dire que ma fiche est mise à jour et terminée selon moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 471
Oeil du faucon | Névrosée de la gâchette ♪
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Re: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini) Mar 30 Déc - 23:42
Hellow, bienvenue sur le forum ! :3 Je vois que mes collègues sont passés huhuhu ~ Ta fiche est agréable à lire et intéressante o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Who am i !

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Re: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini) Mer 31 Déc - 7:56
Merci, lieutnant Hawkeye !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 691
Colonel | Kaze no Renkinjutsushi
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 15
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Re: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini) Lun 5 Jan - 22:49
Hello et désolé du retard, j'ai pas trop le temps de passer en ce moment à cause des squatteurs et la reprise des mes boulots /PAN/

Alors je vois que tu as modifié ta fiche et j'ai quelques points à mettre en avant :

- OFFICIELLEMENT 27 ans (réellement : 29) : Ce n'est pas le contraire ? XD Dans ton histoire tu fais l'inverse. C'est pas bien grave, mais cela n'échappe pas à mon oeil de lynx Grrrr /PAN/

- La solidification de l'eau : C'est un peu étrange comment tu le formule. Tu nous dis que les molécules d'eau se colle pour permettre la solidification. Mais il me semble que cet état n'est possible qu'à la température avoisinant les 0° ce qui est en généralité la température de congélation des liquides. Il faut bien préciser que tu es avant tout un alchimiste maniant l'eau et pas un alchimiste de glace. Je veux bien que tu maîtrise cette partie,mais cela ne doit pas faire partie intégrante de ton alchimie. L'eau avant tout, la glace passe après.

- Le fait que tu passe l'examen d'Alchimiste d'Etat avant ton passage à l'académie n'est pas un problème, mais en général tu le passe après, car cela te confère l'autorité d'un commandant et la plupart sont déjà militaires avant de le passer, mais c'est pas dérangeant pour autant.

- Vingt litres d'eau sur soi c'est énorme ! XD C'est assez fatiguant à porter. Pourquoi ne pas prendre un peu moins comme dix litres et te ravitailler par le biais des simples soldats qui sont chargés de cela ? Il faut que tu mette en avant le fait que ton alchimie est complexe à utiliser à cause le climat désertique. Je mets aussi un bémol quant au pistolet à eau, bien que c'est drôle, je pense pas vraiment que cela te soit vraiment utile - Sauf si tu y trouve vraiment une utilité avec ton alchimie, dans ce cas rajoute le pour nous montrer comment tu t'en sert (Mets ça dans la zone pouvoir)

- Le C4 n'est pas encore créé à cette époque, pour nous c'est à partir de la seconde guerre mondiale que les premiers "plastiques explosifs" sont connus. En 1907 c'est encore de la dynamite o/


Voili voilou pour moi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 691
Colonel | Kaze no Renkinjutsushi
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 15
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Re: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini) Dim 11 Jan - 15:37
Hop je viens aux nouvelles o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 203
Palmito | Homonculus psychopathe
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Re: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini) Lun 26 Jan - 14:33
Cette fiche sera archivée à la fin de la semaine si toujours pas de nouvelles o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)

MessageSujet: Re: Yvoje - A cold man with a hot temper ♦ (fini)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin
» Apsoline | It's too cold tonight, for angels to fly. (TERMINÉE)
» It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪
» Cold war Commander

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: PRESENTATIONS ABANDONNEES-