RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.

Escanor est officiellement plus accro à la bibine que Ban !
A l'occasion de pâques, notre chimère commence à voir des bibines partout dans toutes les images du forum !
Pendant ce temps... Dominic, Elena et Princesse se font la guerre pour les trouver.
Finir dans un love hôtel avec Banou, ça motive !

Invité
avatar
Who am i !

Nostalgie [pv Artémis] Empty

Nostalgie [pv Artémis]

MessageSujet: Nostalgie [pv Artémis] Nostalgie [pv Artémis] EmptyMer 10 Déc - 20:47


     
- Comparaison -

     
Il est là, devant moi, le sourire sincère et bienveillant. Il porte un chapeau de cowboy et un gilet en cuir brun. Un foulard rouge et blanc est noué à son cou et je me souviens encore, qu'à 4 ans, je sentais déjà très clairement la douceur qui pouvait émané de cet être aux traits si simples.

Moi je portais une robe à fleur, légère, avec de petites bretelles douces au toucher et le chapeau de paille appartenant à maman qui me sert aujourd'hui d'objet fétiche au dessus de mon lit. Je regarde avec une grande attention celui que j'aimais plus que tout me montrer comment lacer mes lacets. Il avait profiter d'une fête costumée pour mon anniversaire pour me faire mettre des chaussures qu'il fallait attacher. Bien qu'un peu déçue de devoir me concentrer un jour aussi important, je m'étais tout de même appliquée à retenir le procédé.

Mais quand il fallu s'atteler seule à la deuxième chaussure, ce fut une autre histoire. Entre les doigts qui s'emmêlent et les noeud qui s'accumulent, je lui en fis voir de toute les couleurs, la langue toujours bien tirée, comme pour m'aider à la concentration. Mais mon papa ne s'énervait jamais. Au contraire, il ne se gênait pas d'éclater de rire en me voyant galérer. Il me prenait ensuite les mains et ensemble, on partageait ce moment de complicité entre père et fille que je ne possède plus aujourd'hui.

Cette scène est le programme de mes rêves depuis quelques jours. Le matin est alors un brutal retour à la réalité. Le jour apparaît pour me retirer les instants de bonheur que j'ai pu revivre à l'heure ou les étoiles dominaient le ciel. Dépouillée de toute cette joie, mon moral n'était pas haut. Ouvrir les yeux signifie perdre cet homme aimant et ne garder que le sinistre résultat de son changement de comportement. Alors au déjeuner le matin, mâchant lentement mes bouchée de tartines, mon esprit est ailleurs, il se questionne et se torture à savoir pourquoi toute cette gaité paternel ne m'est plus permise. Par quel élément tragique, mon père s'est rendu assassin ?  

C'est alors qu'une idée m'apparaissant totalement absurde au premier regard, persiste à se défendre dans ma matière grise. Il y a peu, des attentats ont eu lieu à Central, commis par un groupe nommé "Les illuminés". Je me suis alors un peu renseigné sur ce groupe et une hypothèse m'est venue: Et si mon papa en faisait partie ? Après tout, il a peut-être été forcé par ses gens de rejoindre le groupe et ensuite de tuer sa famille. Quel sentiment ressentait-il au moment de l'acte ? Voulait-il vraiment la mort de sa femme et de ses enfants ?

Quand j'y repense, le regard qu'il avait ce jour-là m'inspirait juste de la haine et un esprit prisonnier d'une sorte de folie incontrôlable. Mais plus j'y repense, plus ce rêve habite mes nuits, et plus j'ai le sentiment qu'il y a quelque chose de cacher qui l'a obligé à devenir ainsi.

J'avais le sentiment qu'il ne voulait pas de ce destin.

Alors ce matin, malgré les mises en gardes compréhensibles de ma soeur et de Kazu, je décide d'ignorer leur conseils et de me rendre à Central pour me rendre sur le lieux de l'attentat. Quelque chose me dit que si papa est vraiment dans ce groupe, je trouverai à cet endroit de quoi m'en convaincre. Une fois sur les lieux, c'est la surprise qui gagne mon coeur. Des traces d'explosions partout, des maisons détruites, ce groupr n'y est pas allé de mains mortes. Est-ce qu'il serait capable d'un tel désastre ? Mes jambes me promènent parmi les débris, je regarde l'étendue des dégâts. Mon coeur se serre, le spectacle est désolant. Ma mine affiche une compassion sincère pour les personnes qui ont subi la folie de ce groupe.

Mais une question trottine toujours: Est-il vraiment impliqué là-dedans ?

 

     
- Le destin peut te frappe de ses épreuves, mais rien ne t'empêche de comprendre pourquoi -

     
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: LES RPS TERMINES OU ABANDONNES-