RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 251
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May)

MessageSujet: Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May) Mar 25 Fév - 23:52
C'était un jeu d'enfant, oui, revenir du pays des neiges où elle avait due trouver ce médecin - charlatan de surcroit - et retrouver la bonne direction à prendre afin de rentrer chez elle. Oui un jeu d'enfant, c'était évidemment pour cela qu'elle s'était perdue dés les premières minutes de vol. Un sourire contrit se dessina sur les lèvres de la chimère imparfaite, qui finit par fatiguer et chercha une terre non loin de là. Ce n'est qu'après une bonne dizaine de minute à fouiller le sol du regard qu'elle se rappela qu'à cette hauteur, il lui était impossible d'y voir clair. Grognant de mécontentement, la chimère vira de bord, et se laissa planer jusqu’à atteindre une certaine altitude. C'est ainsi qu'elle vit qu'elle arrivait non loin du port d'Aquorya. Une grimace nostalgique la marqua, la dernière fois qu'elle était passée par ici, elle avait été retenue par Envy tandis que son maitre se trouvait dans l'incapacité de se défendre à Centrale, et à présent, il était dans un coma dont elle était incapable de le sortir.

La jeune femme finit par se poser sur la coque d'un bateau, et, par ennuis, sortit son violon. Angelica observa les environs, les matelots commençaient à travailler sur les ponts des navires, les odeurs de pâtisseries se faisait sentir, il était possible d'entendre les travailleurs s'atteler à leurs taches quotidienne. Une véritable fourmilière en action. Une petite mélodie se forma dans son esprit, et Chiara déplora d'avance l'innocence de la plus jeune des trois âmes. Prenant l'archet, la douce enfant au regard d’émeraude le déposa avec une finesse inégalée sur les cordes de son instruments, et joua un long Si, qu'elle changea en un Ré mineur. La mélodie fila directement sur la brise légère, et les rares passants lui sourirent. Ils ne l'avaient pas vu atterrir, pour eux, elle n'était qu'une jeune fille rousse portant une robe de laine bleue nuit jouant du violon. Les matelots lui offrirent une sourire lorsqu'elle passa à coté d'eux, et cela l'inspira une fois de plus. De manière si naturelle, elle laissa sa voix mélodieuse se mêler à sa musique.

"Ville sage... sur un petit nuage, où les jours, se tiennent immobiles.... Où les gens, dés le matin bavardent... de tout et de rien..."

L'un des marins l'applaudit alors que la jeune chimère se mettait à chanter la vie de cette ville. La rouquine lui offrit un sourire en s'inclinant pour forme de remerciement avant de se mettre à danser, elle était douée pour s'amuser. Dans un sens, cela lui faisait du bien de se libérée un peu du fardeau qu'elle avait prit en charge. D'abord le travail en tant que musicienne qu'elle avait reprit afin de payer ses possibles logements, puis les soins qu'elle devait apporter à son créateur dans le coma, qu'elle avait alors recueillit dans son modeste appartement, n'ayant pas confiance en ces mercenaires qu'il avait formé autrefois. Ceux-là étaient des opportunistes violents et irresponsable, c'est pourquoi elle faisait tout pour s'imposer auprès d'eux et reprendre le commandement. En fait, toute cette agitation l'épuisait, et parfois, le besoin de retrouver une certaine liberté de mouvement se faisait ressentir, dés ce genres d'instants, elle se mettait à jouer, elle composait, très vite. Toutes sortes de mélodies pouvaient passer dans sa tête, la plupart lourdes de sens à ses yeux.

Au début de sa renaissance, la chimère s'était permise de vivre heureuse, de s'amuser, de faire toutes sortes rencontre et d'en provoquer d'autres. Elle n'avait jamais réellement cherché à devenir sérieuse, c'est pourquoi elle s'était avérée inutile aux yeux de son maitre. Lyl ne l'utilisait que lorsqu'il allait mal, et lui demandait de jouer sa musique, alors, elle devenait quelqu'un, elle devenait importante pour lui. Mais aujourd'hui, elle se permettait de respirer un peu, elle rentrerait cette après-midi à Centrale, mais pour l'instant, elle jouait du violon, pour l'instant, elle vivait. Et c'est en vivant qu'elle aperçu une fillette prés du pont, semblant bouder. Ayant l'impression de se voir à son âge, Anjuu se rapprocha d'elle et continua de chanter avec cette voix délicieuse, souhaitant lui soutirer une esquisse de joie.

"Bonjour à toi douce enfant!" Lui chanta-t-elle en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
May
avatar
Messages : 272
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May)

MessageSujet: Re: Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May) Jeu 27 Fév - 20:20


Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant ... ▬ Angelica/Anjuu/Chiara

Les pupilles de May transpercèrent chaque recoin d'Aquorya. Une ville remplie d'eau. De l'eau, de l'eau, et encore de l'eau ! Bien sûr, on pouvait apercevoir divers bâtiments, ce ne serait pas une ville sans. L'air marin était rafraîchissant, il était bien différent de celui des autres coins du pays d'Amestris. Rien que l'odeur du sel, et cette fine vague de vent marin, les rangeaient dans un rang nettement différent à l'ambiance lourde des villes comme Central City par exemple, mais rien d'étonnant venant de la capitale du Pays de l'Alchimie. Il faisait bien beau aujourd'hui, le Soleil levant et l'eau s’accordaient parfaitement entre eux, l'astre créait de magnifiques reflets lumineux qui éclairaient joliment Aquorya. Un bien joyeux spectacle pour commencer une nouvelle journée.

La Xénoise se faufila entre les passants qui se faisaient de plus en plus nombreux au fur et à mesure que le temps s'écoulait. Ils discutaient de tout et de rien, des fariboles, rien d'intéressant aux oreilles de la fillette qui continuait son chemin sans trop s’attarder. Elle avait espéré trouver des indices pouvant l'aider à la faire avancer dans sa quête, en vain. Rien de rien. A chaque fois qu'elle tentait d'interroger une personne, rencontrée par le fascinant fruit du hasard, May finissait  pas se retrouver face à une expression interdite ou parfois même indéchiffrable. Tout le monde ne s'intéressait pas à l'Alchimie. Alors parler de l'immortalité à n'importe qui n'était pas souvent très fructueux. Pourtant, la petite Xénoise gardait toujours l'espoir qu'un jour la chance lui sourirait, elle lui tendra la main, à cet instant précis May attrapera sa main le plus rapidement possible. Elle ne devait pas se perdre dans son but, sauver son Clan comptait autant que sa vie, elle ne comptait pas rentrer à Xing tant qu'elle n'aurait rien trouvé. Où que tu sois, vie éternelle, May finira par te sortir de ta cachette, elle en était absolument convaincue. Garder une attitude optimiste était la meilleure chose à faire, non ? Si elle devait passer son temps à se morfondre et perdre tout espoir, la brune serait déjà rentrée lâchement dans son pays natal. Cependant, c'était tout sauf d'être le cas, elle foulerait encore de nombreux jours la terre d'Amestris, jusqu'au jour où elle pourra partir fièrement.

Il n'y avait vraiment rien d'intéressant à Aquorya. Pas même d'alchimiste à l'horizon, pas de changement, toujours les bruits des vagues et les murmures des passants. En marchant longuement dans cette ville d'eau, May finit par arriver dans un port. Elle regarda quelques instants les matelots se mettre au travail sans répit, avant de s'asseoir sur le bord de ce même port. Ses jambes flottaient dans le vide, l'eau s'étendait à perte de vue. La petite fille soupira. De nombreux levés de soleil étaient passés depuis son arrivée à Amestris, elle ne savait toujours pas quoi faire. Oh bien sûr, elle ne relâchait pas ses efforts qui finiraient sans doute par être récompensés, mais tout de même. Ses journées étaient bien trop stressantes pour elle. May remerciait mentalement Xiao Mei de l'accompagnait là où elle allait, les choses se seraient passées différemment sans sa présence.

Ses yeux regardaient fixement les vagues répétitives qui allaient et venaient constamment. Un peu de repos ne lui faisait sûrement pas de mal. La Xénoise ne se ménageait jamais lors de ses recherches. Elle râla ouvertement cette fois-ci, les sourcils froncés, comme quoi elle ne cherchait jamais au bon endroit et ne rencontrait jamais les bonnes personnes. C'est vrai quoi, la vie pourrait parfois lui donnait un petit coup de pouce ! Non ? Et puis elle commençait déjà à avoir faim, pff … Elle abaissa ses épaules. Ce n'était pas avec nul sou en poche qu'elle tiendrait longtemps dans ce pays, mais elle finirait bien par se dégoter un petit quelque chose, comme d'habitude, si elle n'attirait pas trop la malchance sur elle. May envisageait déjà de prendre la route de Central City, persuadée qu'elle aurait un plus grand pourcentage de chances d'obtenir des informations sur ses recherches là-bas. Elle était arrivée à Aquorya après un certain temps passé dans l'Est, et ce n'était pas pour y rester à ne rien faire de ses journées.

Une voix mélodieuse lui fit pivoter la tête sur le côté. Une jeune femme se tenait près d'elle, vêtue d'une robe bleue, elle avait des cheveux de la couleur des flammes, ils semblaient prendre feu au soleil. May la regardait curieusement, la rouquine possédait une très belle voix, elle pouvait apercevoir ses deux yeux émeraude sur son visage. La joie émanait d'elle, de son doux chant. La fillette  ne put s'empêcher  d'esquisser un léger sourire face à cette jeune rousse aux yeux verts. Préférant tout de même rester polie, la Xénoise se releva habilement et fit une petite courbette pour lui rendre son salut, à ses côtés la mini-panda l’imitait à la perfection.

▬ « Bonjour à vous également ! »

May ne rejoignit pas son chant, mais elle parla gaiement. Une impression étrange se dégageait de la musicienne, mais elle n'y accorda pas d'importance, se demandant simplement à quoi la conduirait cette rencontre amusante et mélodieuse. Tout point négatif s'enfuyait à l'horizon.


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 251
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May)

MessageSujet: Re: Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May) Jeu 27 Fév - 22:39
La chimère imparfaite n'avait pas tant l'habitude de croiser des gens d'origine xenoise, en fait, ce devait être la seconde ou la troisième fois depuis le commencement de son étrange vie. Cette petite fille était toute mignonne, avec ses longues tresses brunes et ses grands yeux innocents pleins de vie. Elle était adorable et la petite lueur qui se nichait dans ses pupilles lui donnait un air malicieux et curieux de nature. Un vrai petit ange en soit, un vrai du moins. Suite à sa salutation, la fillette esquissa un léger sourire, puis, pour lui répondre, elle se leva et lui offrit une petite courbette, suivit de près par son petit animal. Anjuu était surprise, c'était bien la première fois qu'on la saluait ainsi. Mais non contente de découvrir ce genre de salut, elle poursuivit son jeu de corde, laissant une douce trille basée sur un sol mineur se glisser dans leur découverte. Oui, C'était une découverte, parce qu'on ne pouvait pas dire que la diversité de population était l'un des contrastes particuliers de cette ville, à la rigueur, la diversité des vasque d'eaux et de leurs formes, oui, mais pas de personnes. Et voir une fillette étrangère en ce lieu où la plupart des gens étaient tous identiques relevait du miracle pur et simple.

La chimère à la chevelure flamboyante offrit un sourire plein de douceur à l'enfant, joua un arpège en démarrant d'un Fa majeur et demanda à la fillette ce qu'elle faisait ici. En effet, il était assez étrange d'être sur le port principal de Central, autant pour un adulte n'ayant pas de poste en ce lieu, qu'une jeune personne de son âge, sans qu'il n'y ait de raison particulière. Déjà, le fait d'avoir chanté en compagnie des matelots du port avait permis à la douce Anjuu de savoir qu'aucun voyage n'était prévu avant la semaine prochaine, et que le prochain ferry en attente n'arriverai que deux jours plus tard. C'était donc pour une autre raison, du moins elle le supposait, que la fillette se trouvait ici, la mine renfrognée. Angelica huma l'air, et, sentant les nouvelles effluves lui parvenir, changea de tactique. Elle entama une série de trille avant de choisir une nouvelle mélodie et de se mettre à chanter un nouveau couplet de sa première création. "Le boulanger porte son plateau bien garnis, du bon vieux pain de son fournil. Depuis que je suis arrivée, les gens me sont étrangers, dans les rues qui pleurent d'ennuis..." Elle offrit un sourire à l'enfant, alors que les matelots reprenaient en chœur son refrain, presque habitué de ses manœuvres.

"Pourquoi es-tu seule ici douce enfant? Attends tu quelqu'un ou bien cherches-tu la connaissance?"

Le chant de l'océan couvrait celui des marins reprenant son couplet étrange, et le parfum iodé semblait embaumait l'air et frapper tout ce qu'elle pouvait sentir d'autres. Autant, elle était presque sure que les oranges qui étaient en ce moment même chargé sur l'un des navires seraient salées si elle y goutait. Elle pouvait tout autant être persuadée que le bon pain qu'elle sentait ici le serait lui aussi un peu trop. Mais cette ville lui plaisait assez, autant parce qu'elle appréciait cette sensation de liberté qu'offrait la présence de la mer que pour la beauté de la citadelle en elle même. Angelica se promit d'ailleurs d'y emmener son maitre une fois qu'il serait réveillé, et de lui faire gouter les joies de pouvoir voler au delà des nuages. Elle voulait lui faire vivre tout ce qu'il avait oublier d'entreprendre avec ses recherches en alchimie. Un air lointain s'inscrit sur le visage de la chimère, et elle ralentit légèrement la cadence de sa musique sans pour autant l'arrêter. Penser à son maitre n'était pas forcément une bonne idée, même si elle pourrait bientôt le rejoindre puisqu'il était dans la ville voisine.

Dans son esprit, la plus jeune des trois âmes se demandait pourquoi elle était aller voir se charlatan de médecin, d'autant plus que celui-ci n'avait pas été capable de lui énumérer des plantes existantes pour soigner définitivement Lyl et le sortir du coma. Elle qui aurait tant aimer que cet homme soit réellement un docteur et puisse lui indiquer ce qu'elle devait faire précisément. Chassant les idées peinées de son esprit, la douce Angel offrit un sourire curieux à la fillette, et réitéra sa demande, cherchant à comprendre la présence de cette enfant sur les lieux aquatique de cette ville. Et brusquement, une idée chatouilla ses pensés, une idée fugace et pourtant très logique. Cette enfant venait d'un pays lointain, un pays où les us et coutumes n'étaient pas les mêmes qu'ici. Elle pouvait donc, très bien, connaitre une plante, un médicament, une information que les peuples d'ici ignoraient, un moyen de guérir son maitre et le sortir de cet étrange coma dans lequel il était plongé depuis son attaque. Pour autant, elle se rappela aussi des bonnes manières, et se rappela qu'elle avait oubliée de se présenter, chose qu'elle fit dans l'instant.

"Je faillis à tous mes devoirs, je suis Angelica Peverelle, et toi douce enfant, quel est ton nom?"
Revenir en haut Aller en bas
May
avatar
Messages : 272
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May)

MessageSujet: Re: Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May) Mer 5 Mar - 8:25


Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant ... ▬ Angelica/Anjuu/Chiara

Le vent soufflait toujours aussi fort au port. Et pourtant, May avait l'impression de n'entendre que cette douce mélodie que créait son interlocutrice rousse face à elle. Les vagues frappaient violemment le bord de la ville, des gouttelettes volaient un peu partout. Les marins faisaient pas mal de bruits en exécutant leur travail joyeusement. Ainsi que les sons de cette ville d'Aquorya, comme ceux des passants. Et malgré tout cela, les notes que chantait l'instrument paraissaient plus hautes, plus présentes, telles qu'elles étaient beaucoup plus fortes que n'importe quel son et les autres n'existaient pas ou étaient faibles. La petite Xénoise se laissa porter par cette magnifique musique, elle ne fit plus attention à ce qui l'entourait, ses paupières se fermèrent doucement pour la séparer du monde. Un chant rejoignit la mélodie, tout aussi beau. Il provenait sans aucun doute de la rouquine, elle le devinait sans problème. May ne réagit pas tout de suite à la question de l'intéressée, elle continua de se laisser transporter par les notes et le chant que rejoignaient les marins du port.

Les tresses noires de la petite fille voletèrent au vent. May rouvrit les yeux et observa silencieusement le ciel. Des nuages couraient un peu partout à saute-mouton ou faisaient la course. Elle dut plisser les yeux lorsqu'ils fatiguèrent à cause de la lueur du soleil. Aquorya était une ville simple. Mais lorsqu'on restait quelques instants au bord de l'eau, comme au port par exemple, elle pouvait apparaître sous une différente image. La Xénoise ne regrettait plus d'être passée par la ville aquatique avant de rejoindre enfin Central City. Oh bien sûr, elle n'avait trouvé aucune information, mais la mélodie de la jeune fille flamboyante rejoignant le chant marin et l'eau éclatante valait largement le coup. Elle fut tout de suite moins tendue que quelques instants plus tôt, gardant un sourire gaie sur le visage, cette musique la mettait de bonne humeur. La rouquine devait être merveilleuse pour créer quelque chose de si extraordinaire. May reposa son regard sur la musicienne. Celle-ci lui reposa une troisième fois sa question avec un air plutôt intrigué.

Mhhm … La Xénoise réfléchit quelques secondes. Qu'est-ce qu'elle pourrait bien lui dire ? Et surtout, savait-elle quelque chose elle d'intéressant ? Oui, peut-être que cette chanteuse et musicienne avait déjà entendu parler d'une quelconque information sur l'immortalité ! Il ne fallait pas se décourager et ne rien demander, May n'aurait jamais sa réponse sinon. Et si elle n'apprenait rien … eh bien elle continuerait de chercher ! Aucun problème. C'était bien pour ça qu'elle avait pensé se diriger vers Central City, non ? Même si la rouquine ne lui parlait que de quelques rumeurs, la petite Xénoise en serait franchement satisfaite, elle ne demandait que ça. Pas de fumée sans feu comme l'on disait. De quoi bien démarrer ses recherches. Au pire des cas, elle ne saurait vraiment pas, ce qui serait vraiment dommage.

Avant même d'apporter sa réponse, la musicienne se présenta sous le nom d'Angelica Peverelle. Angelica, Angel, comme les anges, lorsqu'on l'entendait créer sa mélodie, ce nom lui convenait parfaitement bien. May se remit bien droite et s'inclina légèrement de nouveau pour se présenter à son tour, c'était la moindre des politesses, et elle lui avait demandé son nom. La brune en profiterait pour répondre à toutes ses questions.

▬ « Mon nom est May Chang, enchantée de vous rencontrer Mademoiselle Angelica. » Elle se releva rapidement en souriant sincèrement et continua en désignant la petite panda : « Je ne suis pas seule, Xiao Mei est avec moi ! Je suis venue à Amestris pour quelque chose de bien particulier. »

La Xénoise s'arrêta quelques secondes. Allez, c'était le moment, elle n'avait plus à hésiter. Et tant pis si elle ne lui apprenait rien, elle n'abandonnerait pas pour quelques échecs. Mais il fallait surtout garder l'autre possibilité en tête, la plus intéressante. Déterminée, May fronça légèrement les sourcils.

▬ « Savez-vous quelque chose sur l'immortalité, Mademoiselle Angelica ? » demanda-t-elle d'un air curieux, elle n'attendait que sa réponse désormais.


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 251
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May)

MessageSujet: Re: Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May) Ven 11 Avr - 22:19
« Mon nom est May Chang, enchantée de vous rencontrer Mademoiselle Angelica. » Elle se releva rapidement en souriant sincèrement et continua en désignant la petite panda : « Je ne suis pas seule, Xiao Mei est avec moi ! Je suis venue à Amestris pour quelque chose de bien particulier. » La jeune femme qui 'en était pas une eut un sourire des plus radieux à l'entente de ce nom et encore plus, en voyant la considération, non, l'affection de cette fillette pour le petit animal. Il était adorable en plus. D'ailleurs, Angelica n'avait aucune crainte de celui-ci, même s'il pouvait s’avérer très dangereux, et caressa très doucement la tête de la petite bête. C'était un comble de voir un mini ours, qui plus est noir et blanc, elle qui n'avait l'habitude que de l'immense ours noir que représentait Flint lorsqu'il se transformait. La petite xinoise était adorable avec ses tresses, et même si au début, la rouquine ne pensait pas s'arrêter très longtemps, la compagnie de l'enfant lui réchauffer le cœur comme un thé chaud au miel. Elle était fraiche et lumineuse, et cela ne pouvait que lui apporter des joies nouvelles.

« Savez-vous quelque chose sur l'immortalité, Mademoiselle Angelica ? » La question la déstabilisa cependant.

La jeune chimère aux trois âmes resta pantoise, elle n'avait jamais fait de recherche dessus, bien qu'elle sache pour l'immortalité de Pride, elle ne s'en familiarisait pas. Fouillant dans sa mémoire, elle chercha tout ce qu'elle savait à ce sujet, rien finalement, à ses yeux, si la vie avait une valeur incroyable, c'était justement parce qu'elle avait une fin. Un soupir franchit ses lèvres, et elle se laissa plonger dans ses lointains souvenirs, elle aimerait bien, dans un sens, que Lyl soit immortel, et dans ce cas, elle pourrai considérer son coma comme un simple manque de sommeil. Cependant, elle savait son maitre humain, il ne pouvait donc pas être aussi divin, et il n'était pas non plus un homonculus. De plus, l'immortalité n'était pas chose qui se conçoit de la même manière pour tout le monde. L'enfant pouvait très bien parler de cette immortalité de l'histoire, ou le comment une personne peut rester graver dans les mémoires plusieurs siècles après sa mort. Pourtant, même là, cela pouvait être interpréter d'une autre manière, et la fillette attendait toujours sa réponse, avec, dans le regard, une étincelle d'impatience.

"Tout dépends de ce que tu définis comme l'immortalité?" Finit-elle par annoncer de sa douce voix onirique.

Elle n'avait pas tant d'idée que cela, même si la plupart du temps, les gens souhaitaient devenir immortel, craignant la mort par dessus tout sans la voir comme un repos enfin mérité, elle n'en faisait pas partit. Non, Anjuu ne voyait pas la mort comme une horreur, ce n'était qu'une fin, et toute fin est nécessaire après un commencement. Une histoire sans fin serait toute aussi triste qu'une symphonie sans allegretto, il n'y avait rien de pire en soit. Mais la chimère ne pouvait annoncer cela à une enfant aussi jeune, elle restait innocente, du moins elle en avait l'air, alors Angelica ne pouvait se permettre une telle réflexion. Ainsi elle se permit de donner son point de vu sur les deux cas, choisissant ses mots pour que l'enfant n'ait aucune difficulté à comprendre.

"L'immortalité peut-être vue comme un moyen de traverser les âges, sans s'épuiser, sans vieillir, sans cette fin commune appelée mort. Mais n'est-ce pas refuser de vivre que de refuser de mourir? Quelqu'un qui vivra sans fin finira par se lasser de vivre, il saura tout, n'aura aucune nouvelle découverte à faire, et n'aura donc aucune raison de poursuivre sa vie monotone." Angelica fit une courte pause, afin que ses paroles soient bien saisies par la fillette avant de reprendre "Cependant, on peut aussi traverser les âges après la mort. Il suffit de perpétuer notre mémoire par un acte de bravoure certaine, un impacte sur la vie d'une population, des écrits intéressants, ou même par l'amour que l'on a apporté à son entourage, qui transmettra celui-ci au cours des générations.
Oui, la chimère avait une vision bien particulière de la vie, mais c'était normal, elle ne souhaitait que découvrir chaque chose afin de combler cette existence pour ensuite s'endormir enfin d'un long sommeil reposant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
May
avatar
Messages : 272
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May)

MessageSujet: Re: Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May) Dim 22 Juin - 23:01


Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant ... ▬ Angelica/Anjuu/Chiara


Avant de poser sa fameuse question à la dénommée Angelica, May fut légèrement surprise de voir Xiao Mei se laissait toucher si facilement, et sans réaction violente. Ce n'était pas habituel venant de sa part, en effet, le mini-panda avait la sale manie de mordre les personnes qui avaient la mauvaise idée d'approcher leur main près d'elle. Elle ne faisait pas aussi facilement confiance au gens que la Xénoise, et la petite bête savait clairement le montrer. L'ambiance mélodieuse qui régnait dans ce port semblait l'avoir adouci, et il ne fallait pas s'en plaindre. La demoiselle Perverelle n'était pas non plus bien effrayante, au contraire, effaçant la crainte de l'animal.

La réaction qu'eut la rouquine à sa question inquiéta May. A vrai dire, elle se doutait bien que cette question restait surprenante, surtout pour une enfant de son âge. Peut-être même que certains se moqueraient d'elle, ne la prendraient pas au sérieux, et la regarderaient bizarrement … Cela ne faisait aucun doute. Cependant, avec un peu de chance, Angelica n'était pas ce genre de personnes.

Après ces dernières pensées, la fillette écouta patiemment les visions qu'avaient son interlocutrice sur l'immortalité, en prenant un air songeur. Il est bien vrai que la vie éternelle pouvait être vue de différentes façons. Mais, une seule intéressait May. La seule qui pourrait favoriser son clan à l'oeil de l'Empereur de Xing. Celle dans les mémoires ne serait pas du tout suffisante. Il lui fallait celle qui l’impressionnerait vraiment. La première qu'elle décrivit. Vivre sans craindre la mort ! Voilà, ce qu'elle cherchait depuis son départ de Xing ! Le Pays de l'Alchimie devait bien pouvoir rendre un être humain immortel. Non ? Si May pensait le contraire, elle ne serait jamais venue à Amestris. Mais, le sujet sur la Vie Éternelle était si vaste … Trouver quelque chose qui s'y approcher le plus possible serait tout autant suffisant. Il lui fallait juste dégoter quelque chose qui impressionnerait l'Empereur. Non, elle ne le faisait pas pour elle, c'était pour le bien de son clan qui comptait beaucoup sur la petite Xénoise, l'immortalité ne l'aurait pas vraiment intéressée autrement. Et il lui faudrait faire vite si elle ne voulait pas rentrer trop tard … Ce qui ne la préoccupait pas trop, honnêtement.

Passons … Maintenant : la Vie Éternelle ! Angelica n'avait pas nié dès le départ. Il restait donc une chance pour qu'elle sache quelques petites informations sur ce sujet. N'importe quoi suffirait pour ravir May ! Elle ne voulait absolument pas perdre espoir si rapidement. Elle resterait aussi déterminée qu'au début de son voyage ! Pour son clan !

▬ « Je ne recherche qu'un seul type d'immortalité. Celle qui permettrait à tout être humain de rester en vie, aussi longtemps que possible. La Vie Éternelle. Ou bien, ce qui s'en rapproche le plus ? Nous sommes venues seulement pour cette raison, et nous ne repartirons pas sans. S'il vous plaît, Mademoiselle Angelica, dîtes-moi tout ce que vous savez là-dessus ! C'est très important pour nous !  »


La fillette dévisagea intensément la rouquine, sans faire attention si elle la gênait ou non. Comme si elle essayait de rentrer dans l'esprit de celle-ci, en pouvant connaître chacune de ses pensées. Elle voulait savoir ! Xiao Mei la regardait de la même façon, c'était devenu une habitude chez elle de toujours imiter May. L'intéressée avait encore les sourcils froncés, et suppliait pratiquement Angelica du regard. Elle ne faisait plus attention à ce qu'il se passait autour d'elle. Ni au vent, ni aux marins, ni au paysage. Son regard n'allait plus que vers Angelica, elle ne voulait manquer aucun mot qui sortirait de ses lèvres … Elle attendait quelque chose qui l'aiderait à avancer dans sa quête. Néanmoins, elle ne pouvait ignorer l'hypothèse qu'elle se faisait peut-être de faux espoirs. Rien n'indiquait vraiment que la rouquine savait quelque chose sur la Vie Éternelle … May restait tout de même optimiste, et c'était sans doute la meilleure attitude à avoir lorsque l'on cherchait quelque chose d'introuvable, ou qui n'existait peut-être même pas. Alors, espérait-elle pour rien ou bien Angelica lui apprendrait certaines choses ? Elle serait prête à accepter n'importe quoi. Rumeurs, légendes … Peu importe !

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 251
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May)

MessageSujet: Re: Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May) Ven 27 Juin - 20:26


Le visage de la petite May ne semblait pas très heureux d'apprendre ses propos, mais la chimère ne pouvait pas changer son opinion des choses sans un nouveau choc de la personnalité. De plus Anjuu conservait sa mentalité instinctive d'animal nocturne, qui, contrairement aux humains n'était ni cupide ni ambitieuse, et son seul désir réel était de vivre bien pour ensuite atteindre la mort qui lui était attribuée. Chaque chose était particulièrement importante à ses yeux, comme un trésor qu'elle se devait de chérir, mais toutes les bonnes choses ont une fin.

« Je ne recherche qu'un seul type d'immortalité. Celle qui permettrait à tout être humain de rester en vie, aussi longtemps que possible. La Vie Éternelle. Ou bien, ce qui s'en rapproche le plus ? Nous sommes venues seulement pour cette raison, et nous ne repartirons pas sans. S'il vous plaît, Mademoiselle Angelica, dîtes-moi tout ce que vous savez là-dessus ! C'est très important pour nous !  » demanda l'enfant, et dans sa tête, Anjuu entendit clairement les paroles de Chiara lui expliquant quelques propos au sujet de l'immortalité.

La douce chimère au regard d’émeraude acquiesça silencieusement aux paroles qui étaient murmurée par l'une des âmes qui habitait le corps, et chercha les nombreuses possibilités d'immortalité encore présentes. À sa connaissance, il n'y avait que celle-là, après, n'étaient elles pas aussi, sous une forme d'immortalité, puisque toutes trois étaient encore en vie alors que la mort les avait fauchées peu de temps avant qu'elles ne soient transmutées. Vérifiant les alentours afin que personne de dangereux ne puisse entendre quelque chose en rapport avec sa propre création, la chimère se pencha de nouveau sur la petite fille, et lui expliqua que pour certains cas, l'immortalité pouvait être apparentée à des gens ramenés à la vie après une mort très brève. Anjuu ne dit pas que c'était d'elle-même qu'elle parlait, mais elle lui raconta qu'une chimère était venue au monde parce que la partie humaine était morte et que l'alchimiste avait voulu la sauver ainsi que l'animal. De ce fait, elle lui expliquait une autre variante de l'immortalité sans pour autant expliquer que c'était d'elle qu'elle parlait.

La chimère embrassa le port de son regard forestier, cherchant toujours à savoir si tout allait bien, et c'était le cas. Pour l'instant, les pécheurs se préparaient encore, les marins poursuivaient sa chanson par des sifflements enjoués et le son de l'eau frappant la rive était exquis. Anjuu observa un léger instant le petit animal qui était sur l'épaule de la jeune May, et un souvenir lui revint, celui d'un paragraphe dans l'un des livres présent dans la bibliothèque personnelle de Lyl lorsqu'il était encore conscient et que le QG n'était pas détruit. Cependant, la chimère ne parvenait pas à se rappeler du contexte dans lequel elle avait lu cela, et surtout, si ce n'était pas juste un livre fantastique plutôt qu'un véritable livre scientifique ou alchimique. La rouquine finit par s'asseoir aux cotés de la fillette, posant son violon sur ses genoux et soupira, les souvenirs n'étaient décidément pas prêt de venir d'eux même.

"Je ne suis pas sure de ce que j'avance, mes souvenirs sont très flous quant à mes sources, mais il me semble avoir lus que certaines personnes, ou bien étaient-ce des croyants, avaient la capacité de renaitre sous une nouvelle forme, un sorte de réincarnation. " Dit-elle avec douceur. Elle chercha un moment dans sa mémoire et se rappela de ce que lui avait dit son maitre lors du pourrissement de ses membres, quand la douleur était à son comble. "Il y a quelques temps déjà, quelqu'un m'a dit que ce n'était pas notre corps qui nous contrôlait, mais nous qui contrôlions notre corps, de telle sorte qu'avec une grande maitrise de soi, nous pouvons annihiler les maladies et les douleurs comme si elle n'était jamais apparues sur nous. Peut-être qu'en se persuadant avec une grande force que nous ne voulons pas mourir, le corps ne meurs pas, jusqu'à ce que nous en décidions finalement? C'était un fait, si elle se persuadais que la douleur n'existait pas, même après avoir été poignardée, ce n'est que le manque de sang qui l'avait mise à terre, et non la douleur. "Je n'ai cependant aucune autre idée là-dessus, mais peut-être devrais-tu te renseigner auprés de vieux sages?"

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May)

MessageSujet: Re: Un jeu d'enfant = Bonjour à toi douce enfant... (PV May)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ENFANT SOLDAT
» Ma douce enfant... Si douce enfant...
» Pariadoxe, mi-Cambion, mi-Humaine
» PPS voyages (divers)
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: AQUROYA :: PORT-