RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 208
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

M'accorderez-vous cette danse? (feat Shawn LLord)

MessageSujet: M'accorderez-vous cette danse? (feat Shawn LLord) Mar 21 Oct - 13:46



Certains soirs débutent de manière parfaitement calme,hélas, cela ne dure que jusqu'à l'arrivée d'un élément déclencheur particulièrement stupide. Mais pour l'instant, j'ignorais totalement l'issue de cette soirée, et à vrai dire, je me contentais de satisfaire les désirs de notre manager, dans le but d'obtenir notre salaire mensuel. Ainsi donc, tandis que Alois entrainait Kira chez nous à la flute traversière, Justin, Flint et moi-même nous rendions dans le bar-cabaret de Central. Certes, c'était beaucoup moins prestigieux que lorsque nous avions joué pour l'anniversaire de Sélim Bradley, ou encore pour récompenser les militaires de leur dernière lourde mission, mais cela rapportait le même gain. Ainsi, nous ne choisissions pas réellement nos scène de spectacle, nous prenions en compte l'avis du public, et notre manager nous disait où aller.

Quoi qu'il en soit, il devait être environ dix-huit heures lorsque nous arrivâmes dans le bar qui nous servirait de scène pour la soirée, la tenancière nous fixa avec un sourire légèrement effrayant, comme si nous n'étions, ou du moins, les garçons, n'étaient que de la chaire fraiche. Flint avait heureusement apporté sa basse, en revanche, Justin pestait déjà sur l'horrible piano mit à sa disposition, et j'étais plus que certaine que nous en entendrions parler pendant quelques mois encore. Les répétitions débutèrent dans le calme, nous ne feront que du blues, et peut-être quelques morceaux plus classique, mais rien de très extravaguant contrairement à la dernière fois.

L'on nous offrit le repas - infect - selon Angelica, qui ne put s’empêcher de s'incruster dans la soirée. Il semblerait que le jeune Havoc lui manque, à croire que tous les militaires qu'elle croise la trouve attachante... Moi, j'ai beau avoir rêvé d'être mère, je trouve cette fillette plus bavarde encore qu'une école au grand complet, et ce n'est pas pour rien qu'elle a survécu à Envy. Lorsque l'heure d'ouvrir fut annoncé, je laissais les garçons faire les derniers réglages, tandis que je partais me changer dans une pièce sous-jacente. Très miteux cet endroit, vraiment, cela change des conservatoires...

Ignorant la saleté, je retirais mes vêtements, et enfilais une robe argentée bustier, sur laquelle de nombreuses perles avaient été cousues, et m'arrivant aux genoux. Je resserrais la taille, et ajustais ma chevelure auburn à cet ensemble. Je tentais d'abord une tresse, mais l'assortiment des deux me donnait un coté mièvre que je ne souhaitais pas pour ce soir. J'essayais de me faire un chignon, mais cette fois-ci, l'air stricte qu'il me donna me déplu, je fis alors une sorte d'ensemble, une queue de cheval très haute, à laquelle je nouais quelques perles, décorant ainsi ma chevelure. Satisfaite du résultat, j'enfilais des escarpins blancs, et peignait mes lèvres d'un rouge sanglant, je conservais cependant l'anneau de claddagh à mon annulaire gauche, et les croix de mon sauveur aux oreilles, un signe de rébellion en soi.

Lorsque je retournais dans la salle, les nombreuses tables rondes étaient déjà occupées, et le bar était bondé. Je traversais la foule compacte qui réclamait de l'alcool, pour me rendre directement sur scène, sous le regard envieux de la plupart des consommateurs. Je me plaçais devant le micro, le tenant à deux mains et balayant la salle d'un regard langoureux, Flint attendait, son bras appuyé nonchalamment sur sa contre-basse, tandis que Justin rouvrait le couvercle du piano avec un air désespéré. Je comprends sa peine, le piano est limite désaccordé, et malgré ses trois nettoyages, la poussière semble s'être incrustée dans le bois.

"Je dédie cette chanson à tous ceux qui se délecte de la boisson des dieux"

Dis-je doucement contre le micro, j’espérais que quelqu'un saisisse mon allusion et vienne m'offrir, entre deux chansons, ce délicieux cocktail nommé fleur céleste. Avec un peu de chance, l'un des buveurs de ce bar n'est pas aussi stupide qu'il n'en a l'air. Alors, Flint pinça les cordes de son instrument, formant plusieurs accords lent, et Justin le rejoignit avec une mélodie lente et agréable. J'entamais alors les premiers mots de la chanson, ma voix se laissant envoutante et sulfureuse à souhait.

"Sing me a song of a lass that is gone,
Say could that lass be I
Merry of soul she sailed on a day
Over the sea to skye... "


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 150
 ♚ The Joker | ♝ Puppeteer
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 3
Roses:
Cadeau(x) Concours:

M'accorderez-vous cette danse? (feat Shawn LLord)

MessageSujet: Re: M'accorderez-vous cette danse? (feat Shawn LLord) Mar 12 Juil - 23:31

La belle et la bête.



Tu déposes le bouquet de fleur sur la tombe, tu n’avais pas besoin de mots dans cette situation…

Resserrant sa cravate, le géant blond s’éloigna de la tombe où il avait passé plus de quinze minutes planté devant le marbre comme un piquet dans le silence le plus complet. Ce n’était pas courant de voir Shawn dans un endroit comme celui-ci, il venait se recueillir sur cette tombe en particulier trois fois par an. Cette tombe devait garder dans les entrailles de la terre une personne importante pour le grand gaillard, chose rare quand on le connait. La tâche rose s’éloigna dans l’horizon, quittant le cimetière pour retourner dans la civilisation, retrouver la vie dans les rues. De nombreux regards se tournaient sur son passage, on se demande bien pourquoi. Vêtu d’un beau costume noir et cravate beige, une belle chemise blanche et son manteau habituel, c’est sûr que ce n’était pas courant. Il remonta ses lunettes sur son nez, aujourd’hui il n’avait pas le cœur à rire ou à chercher des noises à qui que ce soit… Le calme plat tout simplement. Abordant un visage stoïque, aucun sourire provoquant ou même moqueur voir fou furieux étirait ses lèvres. Il ignorait les passants, sortant de la poche de sa veste une montre à gousset afin de regarder l’heure, il avait gardé sa montre d’alchimiste, elle était toujours utile…

Tu regardes la façade de ce bar miteux, au moins tu n’aurais pas les femmes collées à toi.

Entrant dans le bar, il ne fut pas accueilli par les acclamations habituelles d’hommes et de femmes comme dans les autres bars. Il était un parfait inconnu qui arrivait dans cet endroit. Les regards se tournèrent vers lui, visiblement les clients se demandaient pourquoi un homme classe et rose se retrouvait dans un endroit comme celui-ci. Le blond s’installa au bar, retirant son manteau le posant sur le dossier de son siège, il lança un regard sur la salle. Une odeur d’alcool et de transpiration irrita ses narines, ce n’était pas une ambiance très agréable qui régnait ici. La patronne du bar semblait aussi frigide qu’une porte de prison, les serveurs et serveuses étaient ravis de travailler dans ce lieu comme le rat mort dans le caniveau d’une rue puante. Cette soirée allait être du tonnerre, au pire il trouverait un moyen de mettre l’ambiance à sa manière, ça risquerait de laisser des traces…

Tu commandes un alcool fort, la bouteille directement, tu aimes jeter ton argent par les fenêtres.

Il se versa un verre et le vida d’une traite. Alors qu’il se resservait un verre, du mouvement dans la foule attira son attention. Cherchant la cause d’un agitation, des sifflements et paroles douteuses, c’était les signes qu’une belle femme avait fait son apparition dans la salle. Le blond voulait voir ça de ses propres yeux. Derrière ses lunettes, son regard se posa sur la scène où une rouquine venait d’apparaître près du micro. Tient donc un concert, voilà qui était intéressant, au final sa soirée n’allait pas être aussi gâchée que ça. Un haussement de sourcil plus tard, la jeune femme se mettait à chanter. Shawn regarda autour de lui aucun homme ne semblait avoir compris le massage caché de la belle. Quelle bande de con, il ne voyait pas plus loin que le bout de leur verre et de leur cible pour certains. Heureusement qu’il était là, il s’occuperait lui-même de la rouquine. Se concentrant sur la chanson de la belle, elle savait y faire pour captiver la foule…

Tu sembles ailleurs durant une bonne partie de la chanson avant de passer à l’action.

Interpellant un serveur discrètement, il commanda un cocktail Fleur Céleste, sortant un morceau de papier et un crayon, laissant quelques lignes dessus avant de le plier en deux. Le serveur revint avec le verre, Shawn lui murmura quelques mots et glissa le papier vers lui avec un billet. Le serveur afficha un grand sourire, rangeant le billet dans sa poche, il prit le verre et le papier sur un plateau et se dirigea vers la scène. Il se fit discret, se plaçant à côté de la rouquine le plateau à sa hauteur, le papier ouvert laissant voir un message.

« Pour la plus belle des fleurs de ce trou à rat,
Profitez de ce délice et laissez-moi entendre votre voix toute la soirée…
Je ne serais jamais très loin pour vous offrir un verre.
Cherchez l’erreur dans ce bar et vous trouverez votre admirateur secret. »

Shawn affichait un sourire en coin, il faut croire que ce brin de fille avait réussi à éclairait cette journée sombre. Il n’était pas allé directement vers la chanteuse, il voulait voir si elle se prendrait au jeu ou non.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 208
Punching ball d'Envy
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

M'accorderez-vous cette danse? (feat Shawn LLord)

MessageSujet: Re: M'accorderez-vous cette danse? (feat Shawn LLord) Mer 21 Déc - 2:09


Je n’étais sur scène que depuis une dizaine de minutes, pourtant, j’étais déjà lasse de tous ces hommes. Ils réclamaient tous la même chose, ce morceau de Jazz si indolent qui les faisait bander chacun leur tour alors que je me déhanchais sur scène, dévoilant mon corps avec parcimonie et jouant sur les accents de notre langue. Si c’était là mon métier, ce bar était miteux, et loin de ce que j’avais pu faire autrefois lorsque j’étais encore sous l’aile de mes parents et fiancée de l’autre ordure. Je préférais d’avantage les militaires que les pouilleux, mais ça, c’était mon coté Small Lady qui refaisait surface. Je terminais mon morceau et prit une pause de deux minutes avec un soupir, alors que mes collègues continuaient de jouer.

C’est là que j’aperçus le serveur tout aussi joyeux d’être ici que moi sur le coté de la scène. Il tenait un plateau gris métallisé sur lequel était posé un verre… Et pas n’importe lequel… Une grande coupe ronde décorée dans laquelle semblait se trouvait un ciel d’été agrémenté de légers nuages argentés. C’était une fleur céleste, un cocktail à base de violette, de menthe glacée et de gin sec, le tout agrémenté de citron. J’en avais gouté un lorsque j’étais petite, ma mère m’avait permise de boire dans son verre et j’avais été transportée dans un autre monde. Avec délicatesse, je me saisis de la coupe, ignorant royalement le regard du serveur qui plongeait désormais dans le décolleté de ma robe bustier et plongeais les lèvres dedans.

Le gout était toujours aussi puissant et parfumé, un parfum d’été, de puissance et de désir. J’aimais ce gout tout autant que la puissance que m’avait conféré ma nature, cette force qui naissait en moi chaque fois que je prenais une vie. Si j’en étais répugnée la plupart du temps, je ne pouvais nier que sentir le sang s’écouler dans ma gorge et voir la vie disparaitre des yeux de ma victime était une sensation merveilleuse. Je regardais alors le petit message laissé sur le plateau. La plus belle fleur de ce trou à rat, quelle amabilité ! Ainsi donc, c’était un jeu, si je trouvais l’original, j’aurais probablement d’autres verres…

Soit, nous allions jouer, mais à ma manière.

Je bus une nouvelle gorgée de ce nectar exquis avant de me glisser derrière les garçons, chuchotant à l’adresse de Justin et Flint le prochain morceau. Ils voulaient du spectacle ? Ils allaient en avoir… Ils finirent de jouer, et moi, je bus une dernière gorgée de ce délicieux nectar des dieux. Alors, je revins sur le centre de la scène, le regard aguicheur et la jambe droite mise en avant par un semi-profil. J’attrapais le micro de mes deux mains et m’y accrochais comme si j’allais embrasser mon amant. Là, Flint commença à faire résonner sa contrebasse sur plusieurs accords rapides ascendant et descendant, puis, Justin vint battre le rythme avec une série d’accord plaqué dans les graves.

« This man is a ticket for a ghost train. I believed what he said, but I'll never do it once again. Mama told me to resist ma heartache, but nothing can stop me from going insane. » Chantais-je d’une voix langoureuse avant de me laisser glisser vers le bas, comme désespérée. « He's calling me sayin' ma baby-girl. While he's in bed with another chick in his rose colored world. » Alors, je me relevais, embrassant la salle de mes prunelles émeraudes et cherchant le seul original qui avait eut le culot de m’offrir ce que je demandais sans venir baver sur mes escarpins. Et je l’ai trouvé. Assis au bar, un manteau rose sur le dossier de son siège, une bouteille devant lui. Il portait des lunettes et la chevelure blonde hirsute sur sa tête était visible avec cet assortiment de couleur. Il avait un sourire en coin, et c’était le seul qui soit encore correcte face aux autres idiots clients du bar. Soit, je vais jouer…

Je quittais alors la scène dans un déhancher indolent, le micro dans la main gauche, j’attrapais le bas de ma robe de la droite et la remontais lentement sur ma cuisse décorée de jarretelle tout en avançant le long des allées. Je me penchais sur un abrutit quelconque, et reprenais le chant tout en jouant avec le visage de ce dernier, faisant mine de le gifler. « I want to choke him, want to maltreat him, I want to squeeze him and break his neck, neck, neck. I said Houhou I got nothing but a heartache - and I just wanna let you know that I'm about to go insane - you know that I will soon take my gun. My gun to shoot him down. » Je mimais alors le revolver du bout de mes doigts, libérant ma robe et tirais dans la direction de l’idiot en question.

Je reprenais alors ma danse, décidant d’aller plus loin, j’attrapais une chaise vide et la plaçais appuyée sur le bar, jouant en pliant mes jambes sur cette dernière lentement, laissant entrevoir mes dessous très légèrement. « This man is a ticket for a heartache - I want to break him bone for bone, want to stab him all night long - with a needle. Nothing but my heart aches - I mean it when I say, get that jerk out of my way! » Là, j’ai surpris la foule en grimpant directement sur le bar, continuant de me déhancher de manière outrageante entre les verres et repoussant les plus audacieux d’un coup de talon sur l’épaule. Je m’approchais peu à peu de ma vraie cible. Je saisis la bouteille d’un serveur et la déversait directement dans la gorge d’un homme, l’étouffant de moitié en la retirant sa prévenir.

« I want to choke him, want to maltreat him, I want to squeeze him and break his neck, neck, neck. I said Houhou I got nothing but a heartache - and I just wanna let you know that I'm about to go insane - you know that I will soon take my gun. My gun to shoot him down. » Je rendis la bouteille violemment et avançais encore et toujours, jusqu’à n’être qu’à deux clients de lui. Je repoussais l’un des verres sur le bar du bout de mon talon et tournoyais sur moi-même, faisant glisser ma robe de nouveau tout en bougeant les jambes sensuellement. Il y avait de plus en plus de cris dans la foule, prêt à payer pour en avoir encore… S’ils savaient comme je les méprise…

J’étais à présent devant lui, cet homme trop chic pour être ici… Je poursuivais cependant le show, me rendant désirable et en colère, comme la femme bafouée que j’étais. Cette chanson était une plaisanterie pourtant si proche de la réalité. «I choke him, want tomaltreat him, I want to squeeze him and break his neck, neck, neck. I said Houhou I got nothing but a heart ache - and i just wanna let you know that I'm about to go insane - you know that I will soon take my gun. My gun to shoot him down…Someone please call military-one, I'm about to shoot him, to shoot him down, down…» Je finissais le morceau agenouillée sur le bar, penchée en avant, ma main saisissant le col de mon admirateur secret que je tirais vers moi comme pour déposer un baiser sur ses lèvres. Je n’en fis rien, évidemment, mais je lui offris un sourire délicat, avant de prononcer d’une voix amusée « Joli manteau… Merci pour le cocktail, cher admirateur… » Je me relevais alors, quémandant son aide pour descendre de l’estrade improvisée que je m’étais faite en tendant simplement ma main gantée vers lui.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

M'accorderez-vous cette danse? (feat Shawn LLord)

MessageSujet: Re: M'accorderez-vous cette danse? (feat Shawn LLord)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Si Mademoiselle m'accordait cette danse ~ [Shin-Momoka]
» [TOUS] m'accordez-vous cette danse ?
» Souvenez-vous, il y a 220 ans...
» Voulez-vous m'accorder cette danse ?
» Pour qui subissez-vous cette ânée?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY-