RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.

Escanor est officiellement plus accro à la bibine que Ban !
A l'occasion de pâques, notre chimère commence à voir des bibines partout dans toutes les images du forum !
Pendant ce temps... Dominic, Elena et Princesse se font la guerre pour les trouver.
Finir dans un love hôtel avec Banou, ça motive !

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Who am i !

La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason) - Page 2 Empty

La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason)

MessageSujet: Re: La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason) La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason) - Page 2 EmptyVen 22 Aoû - 22:11
C’est un regard quelque peu surpris que je pose sur le visage enfantin déformé d’un affreux rictus méprisant lorsque j’entends les paroles du gamin. Malgré ma volonté de gagner un peu de temps pour parvenir à trouver une solution viable et sortir de ce pétrin, je ne pensais pas qu’il se plierait si gentiment à ma requête, me dévoilant au passage des informations particulièrement intéressantes. Si bien que j’en oublie momentanément mon désir premier de battre en retraite pour l’écouter avec une attention renforcée. Un être parfait hein ?! Impossible, même une chimère est imparfaite puisqu’elle est en partie humaine, or un être humain ne peut être parfait, et ne vient-il pas d’ailleurs de s’assimiler à une personne ordinaire malgré ce cœur différent qu’il prétend avoir ? Ces paroles énigmatiques me laissent perplexe l’espace de quelques secondes. Pour ce qui est de ces capacités  qu’il évoque sans l’ombre d’une gêne face à un être qu’il considère pourtant comme inférieur, j’ai pu en apercevoir de similaires sur les quelques chimères avec lesquelles j’ai pu être en contact, même si à l’évidence, ce môme ne joue pas dans la même catégorie ce qui m’incite à croire qu’une partie de ses paroles est teintée d’une certaine véracité.

Je garde le silence alors qu’il marque une légère pause avant de reprendre sur un ton passablement hautain qui me tire un infime sourire. Comment peut-il s’imaginer me supprimer aussi facilement ? Tout être parfait qu’il peut être, il n’est pourtant pas encore né – ou créé – celui qui parviendra à m’anéantir, j’ai encore bien trop de projets à mener pour ça. Et comme pour le contredire, je change souplement de position, optant pour une un peu plus confortable et finis par m’assoir sur le lampadaire, les jambes battant tranquillement dans le vide, un infime sourire moqueur aux lèvres. Qu’il vienne me chercher, pour l’instant, j’ai la flemme de bouger mes fesses pour lui faciliter la tâche ! Mais plus sérieusement, une partie de mon cerveau reste bloqué sur ses dires, persuadée d’avoir négligé un détail important. Bah, j’aurais tout le loisir d’y resonger une fois sortie de ce merdier. Et même si la situation semble critique, je ne peux pas m’empêcher de fanfaronner un peu face à ce gamin tout aussi insolent. Je remonte une jambe et profite de l’appui du genou pour y poser mon bras armé avant de l’observer tranquillement, presque joueuse.

"Pride, c’est ça ? Tu me sembles bien pressé d’en finir dit moi ! Craindrais-tu que l’on découvre que le fils Bradley – si c’est là ce que tu es vraiment d’ailleurs – n’est autre que le fruit d’une expérience douteuse et allant à l’encontre des lois de la nature ? "

Sans que je ne m’en rende vraiment compte, ma voix se durcit alors que je songe à ces dernières paroles, à son allusion à la traînée sanglante que je traine derrière moi et pour quoi ? Parce des hommes ont voulus se prendre pour dieu en détruisant au passage des vies sur lesquelles ils n’auraient jamais dû avoir le moindre contrôle. Ce môme est à mes yeux un exemple flagrant du délire dans lequel peut se plonger l’être humain avide de pouvoir. Les sourcils froncés, je finis par plonger mon regard dans celui aux reflets améthystes de l’enfant avant de reprendre d’une voix froide.

"Le jour où ces ordures arrêteront de manipuler la vie humaine comme s’il s’agissait de je ne sais quel ingrédient chimique, où ils cesseront définitivement de détruire l’avenir des personnes qui leur sont confiés, ce jour-là j’arrêterais de tuer. Mais tant que de telles personnes s’adonneront encore à l’alchimie humaine, tant que le monde pourra voir des familles déchirées, détruites parce qu’un connard sans vergogne aura voulu jouer les savants fous, je continuerais à buter tous ces alchimistes qui ont relégués leur moral au placard tout ça pour être plus puissant. Militaires ou civils, pas de différence à mes yeux. Une vie pour toutes celles qu’ils ont pu détruire, c’est peu cher payé je trouve."

Pour une fois, je me suis laissé emporter à blablater un peu trop, laissant mes émotions à la portée du premier venu. D’ailleurs, prise dans la discussion, je me rends soudain compte que ça fait un certain temps que je n’ai pas pris la peine de faire attention aux alentours et c’est avec une certaine précipitation que je relève la tête pour observer les lieux, en quête d’une âme errante en cette fin de nuit. Car la fraicheur s’installant tranquillement sur la ville témoigne bel et bien de l’arrivée imminente de l’aurore. Et rien que pour ça, il va falloir que je mette rapidement un terme à cette entrevue quelque peu gênante – mais au combien instructive ! Mon visage change à nouveau d’expression, reprenant un air insouciant et quelque peu railleur avant de se retourner vers mon adversaire.

"Alors, que fait-on ? Tu ne veux pas être un enfant sage et retourner dans ta demeure, je me contenterais de faire de même."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pride
Messages : 697
Humeur : orgueilleuse
L'orgueil parfait / Pedopride
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason) - Page 2 Empty

La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason)

MessageSujet: Re: La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason) La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason) - Page 2 EmptyMer 27 Aoû - 20:12
Le gamin a l'ombre infernal n'avait pas fais un geste. Son regard ou plus tôt ces regards, car en plus de celui de son corps humain, il y avait aussi tout ceux de son ombre titanesque qui observait cette femme, qui ne semblait pas vouloir mourir. Dans un sens il était comme elle, lui non plus ne voulais pas mourir même si pour lui c'etait différend, il ne pouvait pas mourir, il n’était pas née l'homme cet être inférieur qui était utile que pour servir d’ingrédient a la pierre philosophale qui allait le tuer franchement...

Il n'avait pas fait un geste attendant que sa nouvelle victime tombe dans sa noirceur, surtout que ça allait être rapide hop un petit coup et c'etait fini, mais elle ne semblait vraiment pas vouloir, quand il la faire une chose qui lui confirma qu'elle avait pas l'intention de mourir, elle s'assit sur le lampadaire les jambes dans le vide un sourire moqueur sur le visage, car oui elle n'avait pas l'intention de mourir maintenant. Pride ne bougeait toujours pas, quand elle fini par a nouveau lui parler et ce qu'elle lui dit fit un peu disparaitre son sourire mais sans plus, c'etait amusant elle avait comprit qu'il n’était pas le fils de Bradley, enfin quand on voyait son ombre ce n’était pas dur a comprendre, mais dire qu'il craignait que l'on ne le découvre ça c'etait drôle... Il ne le craignait pas après tout les seuls qui le savaient étaient sois mort, sois des alliées ou même des serviteurs de ce dernier qu'il pouvait tuer sans aucun problème alors franchement il n'avait pas franchement grand chose a craindre, mais la dernière phrase de cette femme le fit sourire de nouveau un peu plus. Lui le fruit d’expérience douteuse... Mais qu'elle conneries et allant a l'encontre des lois d'une prétendue nature encore plus idiot! Ou était t'il écrit que seul dieu si il existait vraiment était le seul a avoir le droit de donner la vie et puis après tout il n’était pas issue d’expérience, il était un être parfait née d'un père envers qui il devait obéissance c'etait tout. Son ombre continuait de prendre toute la place, mais il y avait un truc qui n'allait pas et Pride le sentait dans l'air, l'air se réchauffait preuve que l'aube n’était plus très loin, il devait donc en finir vite avec elle, très vite mais comment l'atteindre la haut! Alors que la question tournait dans l'esprit du gamin plus vieux qu'il semblait être, elle reprit alors d'une voix froide tout un monologue parlant du pourquoi elle tuait ces alchimiste etc...

Mais elle était bête... Ces vies sacrifiées comme elle disait étaient faites pour faire avancer la science ou même faire vivre des êtres telle que lui! Et ces ingrédients car ils n’étaient que ça pour Pride de simples ingrédients ou de simples outil, après si non a quoi servait t'il, a part ce reproduire pour avoir encore plus d’ingrédients bien sur. Quant elle fini par lui demander si il ne voulait pas partir et elle ferait de même de son cotè. Oui, c'etait une possibilité ainssi il n'y aurait plus de problème, mais Pride ne voulait pas la laisser filer, il n'avait jamais laisser filer une proie, seulement le truc qui clochait était que le jour n'allait pas tarder a se lever. Pride souffla doucement son sourire disparaissant lentement de son visage, quand d'un coup l'ombre se mit a reculer doucement avant de se former en un petit cercle autour du gamin, un morceau d'ombre grimpant sur son corps, quand il fit un sourire et dit alors:

"Soit, je pourrais en effet être un enfant sage et retourner chez mon père mais je suis bien plus vieux que j'en ai l'air... Ensuite, je vais vous faire une offre, travailler pour moi, vous pourriez m'aider et vous auriez ma protection et la vie éternelle offert en prime. Mais si vous refuser, bien sur je pourrais vous tuer ici, mais sachez le je n'ai qu'une parole et je vous laisse descendre de votre perchoir... Si vous accepter mon offre rejoignez moi ici, si vous refuser alors je vous laisse en effet partir, mais attention si je vous croise de nouveau je n’hésiterais pas a vous tuer une bonne fois, alors que décidez vous?"

Pride l'observa calmement se demandant ce qu'elle allait faire... Allait elle faire comme la majorité des humains débiles qui vivaient sur cette planètes et donc accepter son offre de vie éternelle qui n’était bien sur qu'une chimère ireel ou bien partir comme ça et continuer sa petite vie jusqu’à sa mort peut être des mains du monstre de l'orgueil, la descition ne dépendait que d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Who am i !

La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason) - Page 2 Empty

La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason)

MessageSujet: Re: La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason) La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason) - Page 2 EmptyVen 17 Oct - 20:05
Rp à archivé après le départ d'Astrid
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason) - Page 2 Empty

La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason)

MessageSujet: Re: La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason) La tueuse et l'ombre (pv Astrid E Mason) - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: LES RPS TERMINES OU ABANDONNES-