RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

Invité
Who am i !

Plantes et Mépris - Sereliam

MessageSujet: Plantes et Mépris - Sereliam Mar 8 Juil - 15:49

FEAT. Sereliam & Felicia Holms
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 0000 mots.

Boutonnant sa veste jusqu'à la base de son cou, et passant une main délicate sur son col pour que celui-ci reste bien droit, Félicia gardait un œil discret sur son maître d'apprentissage qui revoyait son planning de la journée, rédigeant à l'avance certaines ordonnances, à travers la vitre de son cabinet.
Il dû sentir le regard agacé de la jeune femme puisqu'il quitta ses notes des yeux pour les diriger vers la même vitre. Un sourire désolée en coin, il s'adressa à la jeune femme.

 
« ▬ Félicia... S'il-te-plaît, ne prends pas ça pour une punition... Je n'avais pas prévu de tomber en panne de stock aussi tôt, c'est vrai, je suis désolé ! Mais là, je suis débordé et tu veux apprendre le métier, non ? Hé bien il faut apprendre à faire avec les prestataires ! Tu pourras en apprendre plus sur les bienfaits des plantes, c'est une expérience enrichissante pour toi ! Et puis Sereliam est... »

« ▬ JE ne vous ais pas demandée de devenir votre apprentie pour aller faire vos courses ! Je ne suis même pas certaine que la moitié de ces plantes puissent soigner ne serait-ce qu'un mal de tête bénin ! La prochaine fois, j'aimerais que vous ne m'assaignez pas ça de cette façon ! Ce sont des heures d'apprentissages sur le terrain que je perds avec vos histoires ! Alors non, je ne vous remercie pas, et autant vous dire que je prends ma journée !»

Sur ces belles paroles et sous le regard désapprobateur quoique légèrement amusé du médecin de ville, Félicia claqua la porte.
Une fois dehors, la jeune femme fulminait, marmonnait son mécontentement.
Elle était arrivée au cabinet ce matin, toute fraîche et pimpante, prête à accomplir son devoir lors d'une belle journée de travail... Et c'est en l'accueillant que le docteur lui avait demandé d'aller lui chercher quelques herbes pour concocter des onguents. Des onguents. Qui utilise encore ce genre de choses ? Bon, mise à part les apprenties fauchées comme elle... Dans un dernier sifflement de colère, elle enfouit la liste ainsi que la bourse que lui avait confié son maître dans la grande poche avant de sa veste bleue claire avant de se mettre en route.
Molène, Camomille, Scutellaire. Molène, Camomille, Scutellaire.. Molène, Camomille, Scu... Scutellaire ? Était-ce seulement une vraie plante ? Certaine une nouvelle lubie d'une vieille patiente du docteur  Keegan...

Au détour d'une ou d'une autre ruelle, Félicia arriva enfin devant une échoppe. Celle que lui avait indiqué son maître. Elle garda un instant la tête en l'air. « Liam's Herbalism ». Yerk.
Un dernier soupire exaspéré et la voilà qui passe la porte d'entrée.
Un regard furtif à gauche, à droite... Une étale de sorcière plus qu'une boutique. Étrangement, et peut-être parce qu'elle n'a jamais cru que le bien-être descendait du ciel, Felicia n'avait jamais eu vraiment confiance dans tous ces remèdes de grand-mères. En soi, ce n'est pas le fait de se soigner grâce aux bienfaits de la nature qui la rebute mais plutôt tous ces charlatans qui se font de l'argent sur le dos des personnes dans le besoin. Elle répugnait de voir l'une d'elles se dresser derrière le comptoir.
Elle fit ses premiers pas dans la boutique, scrutant d'un œil acéré les étagères qui l'entouraient et faisant craquer le parquet sous ses talons. Elle se trouva enfin face au comptoir.

« ▬ Excusez-moi ? Je cherche monsieur... Se.Re.Liam... Je viens de la part du docteur Keegan, je suis son apprentie, Fa.Felicia Holms, et j'aurais besoin de ces... Choses...»

Sur ces derniers mots, elle avait presque jeté le bout de papier froissé tout juste sortit de sa poche sur le comptoir, la bouche légèrement déformée alors qu'elle n'essayait même pas de masquer son agacement.
Elle croisa les mains, les déposant sur le bois près de là où la liste de son maître était venu atterrir, une moue affichée sur les lèvres, impatiente d'en finir et de retourner au travail. Oui, parce que malgré ce qu'elle avait affirmée pour appuyer ses propose, et maître Keegan le savait, elle reviendrait finir sa journée à ses côtés. C'est comme ça, elle ne peut pas rester bien longtemps sans travailler...
Plantes et mépris
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Plantes et Mépris - Sereliam

MessageSujet: Re: Plantes et Mépris - Sereliam Ven 11 Juil - 15:16





Plantes & Mépris
(feat.Félicia)
.

.



Liam préparait comme à son habitude la boutique pour l'ouverture. Il faisait pousser certaines plantes dans des pots suspendus et les arrosais chaque matin. Très peu de pots cependant... Et la boutique restait relativement austère. Ce n'était qu'une couverture après tout, peu importait de prendre vraiment soin des lieux ou de les décorer. C'était tout un rituel. Ensuite, il vérifiait les stocks dans ses étagères et remplissait un peu si il n'y en avait pas assez. Et pour finir, il lançait quelques préparations dans son labo, à l'arrière-boutique, avant de prendre un livre et d'attendre les éventuels clients du jour. Comme à son habitude, il portait une sorte de grande toge, lui arrivant à la taille par-dessus ses vêtements, pour cacher son automail plutôt glauque et terrifiant pour des clients. Il avait bien pensé à porter des gants mais aucun n'aurait été adapté au métal griffu qui caractérisait sa main droite et qui remontait jusqu'à l'épaule.

Justement, la petite clochette à la porte résonna relativement tôt aujourd'hui. En relevant le né, la chimère au regard d'un rubis perçant vît une jeune fille franchir le pas de sa porte et avancer timidement vers le comptoir. grâce à son instinct animal, il sentit qu'elle n'était pas des plus à l'aise dans la boutique, voire qu'elle avait envie de sortir au plus vite. Il ne s'en offusqua pas le moins du monde, fidèle à lui-même et à son calme légendaire. Même au sein de ses "collègues", il était réputé pour cela. Qui n'avait pas entendu parler de celui qui ne s'énervait jamais mais qui sans prévenir pouvait changer d'attitude sans que la moindre émotion ne soit visible... ?

- " Bien le bonjour demoiselle, c'est moi-même que vous cherchez.  "

L'Ishbal prit le papier tout froissé que la blondinette, un tantinet, et c'est peu dire, lasse d'être ici, lui avait mit sur le comptoir. Il se retourna ensuite vers ses étagères pour se saisir de différents flacons et les poser sur le comptoir. En même temps, il essaya de la rendre plus à l'aise en ne laissant que le moins de blancs possible dans la conversation. Liam était doué pour l'élocution. Sa voix à la fois douce et légèrement grave pouvait être aussi bien une arme à l'image de ses poisons. Il manipulait aisément en gagnant la confiance. Par contre il connaissait bien le maître de la jeune fille et nul manipulation n'avait été utile pour le convaincre du bienfait des plantes.

- " Ainsi donc ce vieux brigand de Keegan a prit une apprentie ? Je suis agréablement surpris, cela arrive très rarement vu que l'école de médecine existe. "

Une fois fini de tout déposer devant sa jeune cliente, il expliqua les vertus de chacun des contenants et les lui proposa sous différentes formes : infusion, copeaux à infuser, huile, teinture (macération). L'homme à la peau halée savait très bien ce que prenait le médecin, mais si il lui avait envoyé son apprentie, ce n'était sans doute pas pour rien, aussi il prit la liberté de lui inculquer quelques notions.

- " Voici ce que je vous propose. Vous avez l'embarras du choix. "

Pour cela, il faudrait se souvenir des traitements donnés à chaque patients ainsi que l'habitude de ses derniers. L'infusion se boit ainsi que la teinture, l'huile s'applique.



© Jawilsia sur Never Utopia & modifié by Sereliam

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Who am i !

Plantes et Mépris - Sereliam

MessageSujet: Re: Plantes et Mépris - Sereliam Mar 15 Juil - 15:08

FEAT. Sereliam & Felicia Holms
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 0000 mots.

Felicia vit apparaître devant elle un grand homme. Sa carrure était impressionnante, plus encore en comparaison du petit corps frêle -Mais plein de bonne volonté!- de la Drachmanne. Mais même sous l’oppression de ses larges épaules, Felicia ne baissait pas le regard. Les Drachmans qu'elle pouvait rencontrer dans sa campagnes près des frontières n'étaient tous que des brutes ou des militaires. Un homme musclé de plus ne suffisait pas pour l'intimider.
Cependant, un air légèrement curieux lui voilà le visage alors que ses pupilles se greffaient dans celles de son interlocuteur. Un Ishval ?
Elle trouvait ça toujours très étrangère, d'après l'histoire commune du pays Amestrien et du peuple Ishval de trouver, au coin d'une rue, un commerçant aux yeux rouges. Elle se sentait toujours un peu mal-à-l'aise car elle ne savait pas définir si leurs présences signifiait que les relations entre les peuples se bonifiaient avec le temps et que le souvenir de la guerre s'estompait, poussait chacun au pardon, ou si au contraire, c'était une preuve de rébellion, de provocation. Enfin, un apothicaire... Que pouvait-il bien faire ? Sous quel genre de provocation se cacherait-il ?
Enfin... Son professeur lui faisait confiance, Felicia aussi le devrait. Et en tant que clandestine, elle ne pouvait en rien juger la présence et le commerce d'un Ishval. Sa propre présence était une trahison envers son pays. Sous cette pensée, un léger rictus vint lui pincer les lèvres avant de s'estomper dans son éternel air de mépris total.

« ▬ Ce sont mon charme et ma tendresse naturelle qui l'ont convaicu.»

Ajouta-t-elle à la remarque de l'homme sur le fait que le docteur Keegan se soit pourvu d'une apprentie. Ses lèvres s'étaient à nouveaux pincées dans un sourire ironique. Elle-même n'était pas certaine de pourquoi est-ce-qu'il l'avaient choisie, mais c'était un fait, quelque chose en elle avait fait qu'il avait accepté de la prendre sous son aile. Après tout, c'était un peu le rôle d'un médecin de faire perpétuer son art à ceux désireux de l'apprendre, non ? C'était ce que se disait Félicia depuis le début, tout en sachant pertinemment qu'avant elle, des dizaines de jeunes gens certainement prometteurs avaient dû frapper à sa porte.

Puis après avoir lu la liste de Felicia, l'homme au teint halé s'en alla cherché tout ce qui y était inscrit... Et même plus. Le voyant déposer plusieurs poudres et autre... « mélanges » de sa composition, Felicia arqua à nouveau un sourcil, interloquée, avant de diriger à nouveau son regard vers l'homme. Puis retourner vers les sachets sur le comptoir. Et l'homme à nouveau...
Elle ne comprenait pas tout et son visage signifiait plus qu'explicitement « Non mais sérieusement, vous jouez à quoi ? ». Elle était presque outrée, ayant le sentiment que l'homme se moquait d'elle. Il avait du pertinemment percevoir qu'elle ne connaissait rien à ses plantes qui avaient gagnées la confiance de son maître. Elle, c'était le livreur, rien de plus. Si elle avait écouté ses instinct les plus primitif, elle serait sortie en hurlant de la boutique. Et certainement que quelques temps auparavant, elle l'aurait fait sans même réfléchir. Mais maintenant, elle a conscience que dans ce genre de missions, c'est sa place aux côtés du docteur Keegan qui se joue.
Elle regarda alors le comptoir plus posément, réfléchit un instant. Pour qui avait-il besoin de ces mélanges ? Il avait dû le lui dire. Alors qu'elle était énervée et que donc, elle n'écoutait pas.
Trois herbes pour une seule personne lui paraissait beaucoup, peut-être s'agissait-il de plusieurs patients... Des patients qu'elle devait connaître, assurément.
Sa bouche affichait une moue agacée alors qu'elle se perdait au fil de sa réflexion. Finalement, comme abattue, elle posa ses mains sur le rebord du comptoir. Elle ravalait sa fierté, et c'était indigeste. Mais il fallait reconnaître que se fier au hasard ne serait pas une bonne option. Elle regarda alors le vendeur.

« ▬ Je suis désolée... Est-e-que vous accepteriez de me rappeler pour quels maux ces herbes sont efficaces ?»

« Rappeler » était un bien grand mot si l'on part du fait qu'elle ne savait rien sur aucune d'entre elles. Mais il faut avouer faiblesse par faiblesse. Quand elle rentrerait, il faudra qu'elle en apprenne plus sur ces plantes. Juste histoire de ne plus se retrouver dans une situation aussi humiliante.
Plantes et mépris
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Plantes et Mépris - Sereliam

MessageSujet: Re: Plantes et Mépris - Sereliam Mer 23 Juil - 0:12





Plantes & Mépris
(feat.Félicia)
.

.



Liam observait la jeune fille dubitative devant l'embarras du choix pour les traitements qu'elle était venue chercher. Néanmoins, il décelait chez elle du sérieux et la laissa réfléchir à ce qu'il lui fallait pour le Dr Keegan. Finalement, l'apprentie demanda un renseignement plutôt que de répondre n'importe quoi. Elle gagnait des points et commençait à plaire à l'Ishbal. Plus que son charme et sa tendresse naturelle comme elle disait, il penchait pour de l'obstination et une soif de savoir pour convaincre son collègue qu'il connaissait droit et intransigeant parfois. C'est avec plaisir qu'il alla chercher un livre dans une de ses étagères pour l'ouvrir à la bonne page pour la demoiselle.

- " La Molène est parfaite pour des problèmes respiratoires moindres et assez aléatoires comme l'enrouement, la tous ou la bronchite. Il y a juste une exception pour l'asthme où il sert de traitement de fond. Ici je vous la propose en flacon de copeaux séchés.  "

Pour tourner le livre vers la demoiselle, il du se servir de ses deux mains et dévoiler une partie de son automail. Pas que ce n'était pas courant en Amestris, mais celui-là était clairement d'un design peu commun à ce qui se fait habituellement. Il n'avait pas eu le choix et ceux qui lui avaient greffé s'étaient inspirés de son nom pour le créer... Car oui, il fallait bien l'avouer, sa main ressemblait à une serre d'oiseau, pointue tout comme en tout cas. Au fur et à mesure des années il s'y était habitué, le trouvant pratique lors de certaines activités. Il jeta un rapide coup d'oeil à l'apprentie et pour qu'elle ne s'étonne pas de la morbidité de la forme métallique, coupa rapidement en disant tout simplement que c'était un "souvenir de guerre".

- " Je continue... Plus loin dans le livre vous trouverez la Camomille. Allez-y je vous en prie tournez donc les pages. Elle s'utilise de trois façons : l'infusion pour les troubles digestifs, le stress, la fièvre et l'insomnie. Là où cela diffère c'est que si vous l'infuser dans votre bain au lieu d'une tasse, vous traiterez les inflammations de la peau. Et la 3ème façon est l'huile qui est utilisée pour les plaies et les irritations. "

En même temps qu'il parlait, la blondinette pouvait voir à quoi ressemblait ces plantes grâce aux illustrations du livre. Peut-être était passée un jour devant ces plantes sans qu'elle ne se doute de tous les secrets qu'elles pouvaient renfermer dans leur fin et si frêle petit organisme. Pour l'homme à la peau mâte, elle ne servaient pas que de décoration ou de cadeau à offrir comme il le pensait étant petit avant de commencer son apprentissage. Il se souvenait encore des bouquets de fleurs poussant difficilement qu'il ramenait parfois à sa mère lorsqu'il était petit. Il accompagnait souvent le peu de fleurs par des feuilles diverses et d'autres plantes qu'il trouvait. Il en avait fait aussi des couronnes, poussant un peu plus loin ses ballades vers les campagnes de l'Est plutôt que de rester dans les territoires arides où il vivait.

- " En ce qui concerne la Scutellaire, vous remarquerez qu'elle a un point commun avec la Camomille en traitant aussi le stress et l'insomnie, mais il s'agit là d'un traitement plus fort car il est macéré et fermenté. Très utile pour les personnes souffrant d'hypertension comme la plupart des personnes aux alentours de 50 ans et plus le plus souvent. C'est également un bon substitut pour le sevrage. "

Ayant finit son petit exposé rapide il laissa à nouveau l'apprentie réfléchir. Il espérait également qu'elle se détende un peu et profite de cette leçon. L'ishbal était certain que dans les écoles de médecine la science des plantes était abordée et se trouvait chanceux de pouvoir partager son savoir autrement que dans un amphithéâtre rempli d'élèves qui n'écouteraient qu'à moitié ses connaissances sur le sujet. Pour beaucoup de personnes, la science et les bienfaits des plantes s'apparentait à une sorte d'ésotérisme. Dans sa boutique, il avait le loisir et le défi de convaincre les éventuels clients en plus de la clientèle des médecins déjà convaincus. Il espérait également gagner une nouvelle adepte en la personne qu'il avait en face de lui aujourd'hui.



© Jawilsia sur Never Utopia & modifié by Sereliam

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Plantes et Mépris - Sereliam

MessageSujet: Re: Plantes et Mépris - Sereliam
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Plantes et Mépris - Sereliam
» de l'utilisation des plantes...
» Dictionnaire de plantes communes et magiques
» Votre pseudo est déjà pris?
» Pris sur le fait [PV Ish , Sai]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: RUES CALMES :: Liam's Herbalism-