RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 485
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

[FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho|

MessageSujet: [FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho| Ven 4 Juil - 14:19

Jouons ensemble...
Jin & Shiho

Une fin d'après-midi des plus tranquille pour le pays de l'exirologie. En général, personne n'aimait mettre le souk dans les petits villages ou bien la ville principal,là où résidait l'empereur et ses familles. Il n'était pas rare qu'un fuyard venant d'un autre pays tente de venir trouver refuge dans le pays, cherchant à fuir les ennuis ou bien même la justice afin de vivre libre et tranquille. Toutefois, ce que ces personnes ne savaient pas, c'est que Xing était accueillant de l'extérieur, mais il était tout autre une fois à l'intérieur de la frontière. Par moment, les soldats impériaux allaient recueillir quelques étrangers et ces derniers disparaissaient, sans jamais plus donner de signe de vie ou bien même quoique ce soit d'autre. Pensez que Xing était un pays où régnez la liberté était que pur calomnie... Une chimère qui n'avait lieu d'être. Et tout cela, sous le règne d'un empereur dont la moitié voulait la mort chaque jour que dieu faisait.

Le soleil éclatant avait finalement laissé place à une lumière orangée, descendant doucement pour aller se cacher de son rival qui n'allait pas tarder à apparaître, après plusieurs heures d'ascension de l'autre côté du ciel, qui s’assombrissait lentement, sans que personne n'y prête attention. Dans les rues de la ville principale, les gens marchaient doucement, baissant la tête afin de ne pas croiser le regard des autres humains qui voulaient un peu d'argent ou bien même un peu de nourriture pour nourrir un enfant qui n'avait pas mangé depuis plus de deux jours. Hélas, personne ne voulait s'arrêter même quelques secondes pour tendre une main chaleureuse à ces pauvres êtres. Tel était le monde vu de l'intérieur.

Sur un toit d'une maison, un enfant d'à peine dix ans se tenait assit sur un rebord et mangeait tranquillement une boule de riz, tout en regardant vers le sol pour y apercevoir un homme tenter de mendier un peu d'argent à des passants afin d'aider sa pauvre petite fille qui semblait être en mauvaise état. L'enfant devait être tombée malade suite aux intempéries survenue durant toute la semaine. La pluie était quelque chose de très redoutée quand on vivait dehors. Elle n'était pas simplement froide... mais annonciatrice de mort pour certains. La fillette toussait dans son petit coin pendant que son père tenter désespérément de lui trouver de quoi la soigner. Cependant, personne ne fit l'effort de regarder cette pauvre chose recroquevillé sur elle-même, se tenant les jambes contre sa poitrine afin d'essayer d'atténuer la douleur qu'elle ressentait. La petite n'allait pas tenir plus longtemps, dans quelques jours, la vie allait quitter son petit corps pour rejoindre ses ancêtres.      

Notre très jeune garçon sur son toit, portant un chapeau en fourrure blanc, marqué par des point sombre se leva finalement et soupira longuement avant de sauter dans le vide sans aucune hésitation. Il avait l'habitude de faire se genre de chose depuis qu'il était petit, alors sauter du toit d'une maison ne lui faisait vraiment pas peur. Il se retrouva ensuite devant cet homme qui était maintenant à genou devant son enfant qui semblait pâlir un peu plus à chaque moments et s'avança d'un pas lent vers les deux personnes.

Elle n'a l'air pas très en forme, Oji-san. Vous devriez aller voir un médecin.»

L'homme tourna très vite la tête vers ce jeune garçon qui venait de lui adresser la parole. Oui, quelqu'un s'était finalement arrêté pour tendre une main à cette pauvre gosse complément en sueur à cause de la fièvre. Encore surprit que ce petit vienne l'interpeller, il observa ce même inconnu sortir une petite bourses contenant de l'argent et la lui tendre sans même afficher quoique ce soit sur son visage, restant des plus neutre, tournant vers la nonchalance.

Cela devrait être suffisant pour lui acheter des médicaments. Pour le docteur, aller donc à près de la résidence des Han et demandez Shigen. Dites-lui que vous venez de ma part, il s'occupera de vous...»

Lentement, le jeune xinois au drôle de chapeau s'éloigna doucement des deux personnes et se mit à marcher dans la rue, repartant de son côté pour retourner vaquer à ses occupations.  Toutefois, ce n'était pas des occupations comme ont les enfants de son âge. C'était même très loin du compte. Au bout d'une dizaine de minutes plus tard, on vit l'enfant se tenir debout sur un mur d'une propriété, tenant dans ses mains des armes blanches et sauter pour courir furtivement se mettre à couvert pour éviter de se faire repérer par des gardes qui marchaient, faisant le tour d'une belle demeure qui devait appartenir à quelqu'un de très riche. Le petit être armé de lames attendit simplement le bon moment et se mit à foncer vers les deux hommes qui faisaient leur ronde et planta sa lame de sa main droite dans sa nuque puis sauta sur le compagnon pour lui ouvrir en silence la gorge. Personne n'avait eut le temps d’émettre le moindre son. Le regard de notre petit tueur était devenu complètement vide et un petit sourire sadique s'affichant lentement sur son visage en voyant le sang de ses victimes sur les mains. Marchant tranquillement, il se mit en marche vers la demeure et entra telle une ombre et disparut dans les ténèbres afin de continuer ce qu'il devait faire.

Une heure plus tard, le jeune garçon du nom de Jin-Wan se retrouvait une autre demeure, agenouillé devant un homme, baissant la tête par respect, lui racontant en quelques mots que sa mission était une franche réussite, que tout le monde avait été tués comme il avait été demandé. L'adulte très bien habillé par un kimono traditionnel xinois hocha la tête et lui fit signe de disposer afin d'aller prendre du repos. Jin n'avait que faire du repos, tout ce qu'il voulait c'est aller se changer et se nettoyer un peu. Une fois cela effectué, il se mit à errer dans la propriété et entendit la voix d'une vieille femme que Jin connaissait très bien.

Qu'il y a t-il Oba-sama ? »
Ah Jin-Wan... C'est encore ta soeur qui nous donne du fil à retordre. Cette petite égoïste est encore sortie de la demeure sans même nous en toucher un mot... »
J'irais la chercher, ne vous en faites pas.»
J'espère bien ! Elle risque encore d'attirer les foudres de votre père. »

Toujours en affichant cette mine d'enfant fatigué à cause des cernes qu'il avait sous les yeux, mais qui refusait de partir, Jin hocha simplement la tête et alla se chausser pour sortir ensuite de la demeure pour retourner en ville, cherchant une petite fille qui n'était autre que sa soeur. Il faisait complètement nuit à cette heure-ci, il était difficile de voir dans certains coins des ruelles à cause du manque de lumière, mais étrangement, cela ne semblait pas déranger le jeune garçon au chapeau blanc qui continua d'avancer vers un endroit où cette petite fille devait se trouver. A chaque fois, qu'elle se sauver c'était pour aller observer une fête qui se tenait dans les grandes rues de la villes. Il ne serait pas vraiment difficile de la trouver. Très rapidement, après une bonne dizaine de minute à marcher entre les personnes, sans même s'occuper des attractions pas loin de lui, il vit une enfant grimper sur une gouttière pour rejoindre un toit... Aucun doute à y avoir. Tel un petit ninja agile, il lui fallut quelques bonds pour la rejoindre et l'attraper par le haut de sa nuque, tenant simplement un bout de tissus.

Je pensais t'avoir dis d'arrêter de vagabonder seule dans la ville, surtout la nuit...  »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 607
Sneaky Poison ☣ Xinoise égarée
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho|

MessageSujet: Re: [FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho| Lun 7 Juil - 14:31
Lost youth, the children bathed by blood
Shiho & Jin-Wan




Des portes coulissantes qui s’ouvraient et se fermaient brutalement, marmonnements d’une personne mécontente dont le regard perçant scruter chaque pièce et chaque recoin de la demeure. Les résidents de la demeure n’étaient pas étonnés quand une porte coulissait et qu’ils voyaient une femme d’un certain âge en colère chercher quelque chose. Ils ne posaient jamais de question car ils connaissaient la réponse. Elle avait encore une fois recommencé. La grand-mère continuait ses recherches inlassablement, plus le temps passait plus sa colère s’accentuer. Maudissant dans sa barbe invisible cette gamine intenable qui méritait de bons coups de bâton et mériterait d’être attaché en prime. Une nouvelle fois, Shiho avait recommencé, âgée de huit ans, elle avait encore une fois réussi à s’éclipser durant son apprentissage. Elle avait sagement attendu que sa grand-mère tourne le dos pour rapidement se faufiler en dehors de la pièce. Ayant juste le temps d’entendre la vieille dame criait, qu’elle avait vite prit ses jambes à son cou. Et maintenant elle se cachait, se trouvant à la position inverse de sa grand-mère. Evitant de croiser d’autres personnes qui vivaient ici, profitant de sa petite taille d’enfant pour se cacher dans un endroit étroit et se faufiler rapidement. Elle se doutait bien qu’elle ne pourrait pas lui échapper éternellement. L’enfant arriva dans la cuisine prenant quelques gâteaux après avoir vérifié qu’ils n’étaient pas empoisonnés, c’était courant ce genre de blague dans la famille. Sortant ensuite par la fenêtre, ses pieds nus touchèrent l’herbe fraîche de la fin d’après-midi. Mangeant ses trouvailles, elle longeait les murs de la demeure, l’herbe verte chatouillait sa peau, lui donnant même parfois des frissons. S’éloignant de la demeure pour se promener dans le jardin s’approchant d’un coin d’eau bien décoré. Son reflet apparut à la surface de l’eau, créant une légère panique chez les habitants du coin…

Observant les poissons qui reprenaient leur nage après ce petit mouvement de panique, certains sortaient la tête de l’eau afin de récupère les miettes des gâteaux qui se perdaient. L’enfant s’empiffrer de bonnes choses et en laissait tomber des miettes pour partager un peu. Elle s’accroupie ensuite touchant l’eau du bout des doigts en souriant. Se disant qu’ils avaient de la chance ceux-là, ils étaient tranquilles dans leur eau. Soupirant légèrement, son regard vers le ciel, rêvassant en regardant les nuages en cherchant la forme qu’ils représentaient et ça l’amusait. Se retrouvant à rire toute seule entre deux. On lui avait toujours appris à surveiller ses arrières, il faut croire qu’elle avait oublié puisque derrière elle la grand-mère venait de la prendre pour cible. S’approchant en silence de sa proie, elle n’allait pas la laissé s’échapper une nouvelle fois, ça il fallait en être sûr. Tenant sa canne en bois dans la main, elle ne lui servait pas pour marcher non, elle n’en avait pas besoin. Elle l’utilisait surtout pour remettre les gens à leur place et la prochaine sur la liste encore une fois c’était sa petite fille. Arrivant derrière elle, elle leva sa canne et asséna un coup violent sur la tête de la petite fille qui sursauta en posant ses mains sur la tête en faisant volte-face, mais perdit l’équilibre et se retrouva avec les poissons. Se redressant dans l’eau elle sortit rapidement en toussant.

« Je te retrouve enfin petite peste, voilà ce qui arrive quand on fait le malin ! » Elle faisait de son mieux pour ne pas s’énerver plus qu’elle ne l’était déjà, sinon Shiho se prendrait une avalanche de coups de cannes sur le corps.
« Vieille peau tu m’as fait mal… Laisse-moi tranquille je ne veux plus travailler… » La petite avait les larmes aux yeux, trempée de la tête aux pieds, regardant sa grand-mère avec hostilité. Et encore une fois elle se prit un coup de canne sur la tête.
« Cesse tes caprices, tu n’as pas ton mot à dire, on rentre maintenant. » Attrapant Shiho par le col et la traîna littéralement derrière elle. La petite protestant en se débattant et si peu qu’elle essayer de s’accrocher quelques part elle se prenait un bon coup de canne sur les mains. Se retrouvant dans la salle d’eau afin de se laver et de se changer sous l’œil de la vieille dame qui n’allait pas bouger ni même détourner le regard…

Une fois propre, Shiho se retrouva dans la salle avec sa grand-mère afin de finir l’apprentissage du jour. La motivation de l’enfant n’était plus là, évaporée comme par magie. Râlant dès qu’elle le pouvait en évitant les coups de canne par la même occasion. Mais elle finit malgré tout par se calmer. Arriver à la fin de son apprentissage, sa grand-mère l’autorisa à aller dans sa chambre en laissant la porte ouverte pour qu’elle puisse la surveiller. Shiho s’exécuta après avoir été salué son père pour lui dire ce qu’elle avait fait aujourd’hui. Bien entendu il ne fit aucune remarque sur sa tentative de fuite. L’enfant pu se reposer dans sa chambre ensuite. L’heure du repas ne tarderait pas à arriver. Une délicieuse odeur commençait à flotter dans la demeure. Mais bon, la petite fille regardait par la fenêtre le ciel sombre tâché d’étoile, elle voulait sortir, sauf qu’elle avait un chien de garde qui la surveillait. Elle devait trouver une solution pour s’enfuir de la demeure. Se jetant dans ses peluches, elle en avait tout un stock elle réfléchissait. Zieutant entre deux vers sa grand-mère qui n’était plus là, Shiho sortit de ses peluches se faufilant rapidement dans la chambre de son frère ne s’attardant pas parce qu’il y avait dedans et sortie par la fenêtre. Une ombre furtive traversa tout le jardin, escaladant un arbre ensuite et dans un bond rapide se retrouva sur le mur de l’enceinte se laissant tomber en bas. Elle enfila ses souliers  qu’elle avait pris avant de partir. Et s’enfonça dans la pénombre…

Se dépêchant, elle courrait dans les rues, un large sourire aux lèvres, au fur et à mesure qu’elle avançait, de douces lumières et douces mélodies. S’arrêtant à l’entrée de la fête, les yeux émerveillés par un tel spectacle. Des rires, des chants, un brouhaha incessant. S’engouffrant dans la fête, se faufilant entre les gens, elle s’arrêta entre deux sur des attractions pour tenter sa chance et souvent elle gagnait. Faisant ainsi taire les rires moqueurs et les remarques sur le fait qu’elle était une enfant. S’achetant de quoi manger, aussi bien des sucreries que des gâteaux et même des onigiris. Elle s’amusait comme une petite folle, déambulant à droite et à gauche. Elle osait même se risquer à des jeux de hasard aux dés et aux cartes. Arnaquant certains xinois, en volant d’autres. Pour une fois elle n’était pas là pour tuer, mais pour s’amuser et profiter de la fête. Au bout d’un moment elle dût battre en retraite, elle était un peu perdue à cause de cette agitation. Grimpant à une gouttière, elle avait besoin de prendre de la hauteur afin d’avoir une vue d’ensemble sur les environs. Arrivée sur son perchoir elle commença à regarder les attractions par en haut. Mais s’arrêta brusquement quand une main se posa sur sa nuque, elle se raidit, sortant un kunai de sous sa robe bleu. En entendant la voix de son frère elle fronça les sourcils.

« Tu n’as rien à me dire toi ! » Se retournant rapidement après s’être détaché de l’étreinte de son frère en grimaçant tenant l’arme dans sa main. « Je n’ai pas envie de rentrer, laisse-moi tranquille, retourne dans les jupes de grand-mère. Je suis assez grande pour me débrouiller. » Tirant la langue en faisant une grimace à son frère. Et lui lança le kunai vers la tête, profitant de ça elle tourna les talons s’enfuyant à toute jambes sans demander son reste. Elle ne voulait pas rentrer et encore moins avec son frère. Bondissant sur les toits elle sauta sur la toile fine d’un stand qui ne céda pas sous son poids. Telle une plume elle toucha terre de nouveau et fonça dans la foule de nouveau. S’arrêtant devant un stand elle acheta un masque de démon parce qu’il était classe et cacha son visage avec. Au moins elle pouvait se balader incognito dans la foule. Enfin elle espérait que son frère ne la poursuive pas et rendre à la demeure familiale. « Baka Jin-Wan. » Surveillant entre deux derrière elle voir si son regard ne tombait pas sur la silhouette de son frère…

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 485
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

[FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho|

MessageSujet: Re: [FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho| Mar 22 Juil - 15:34

Jouons ensemble...
Jin & Shiho

Une nuit ou Xing connaissait un peu de détente par le biais de spectacles en tout genre en l'honneur de l'empereur. Il fallait bien s'en doutait que la petite soeur de Jin allait s'y rendre, même en après qu'on lui interdisait toutes sorties pour son plus grand bien et sa sécurité. Shiho avait beaucoup de mal à comprendre que la famille avait besoin d'elle pour les prochaines "affaires" familiale, que sa vie était soumise à des règles du paternel, qui cherchait à se débarrasser de certaines autres fratries qui étaient dans les bonnes grâces du souverain. Jin avait à peine dix ans, mais il savait déjà ce pourquoi il était venu au monde : Tuer et par la suite reprendre le contrôle de la famille. Une succession qui ne lui plaisait guère, mais avait-il vraiment le choix ? Et puis, il y avait cet homme que l'enfant avait fait la connaissance il n'y avait pas si longtemps... Un grand homme blond qui venait tout juste de se faire agresser par la grand-mère de la famille Han. Ce type avait l'air tout à fait louche, mais étrangement, Jin avait eu envie de lui parler et d'en savoir plus sur son arrivée dans le pays de l'exirologie. C'est à ce moment-là où un doutes des plus intense fit son apparition chez le gamin...

L'inconnu qui avait pris le temps de se stopper quelques instants pour discuter avec le petit Han, lui fit remarquer que les objectifs de sa famille étaient certes très "louables", mais au final... Qu'allait-il vraiment arriver si cette famille arrivait à tuer l'empereur et les autres familles ? Les Han prendrait le contrôle à leur tour et ferait certainement pire que mieux. Après tout, ils tuaient des familles entières, alors pourquoi ils ne continueraient pas ainsi, pour écarter toutes menaces ? Jin allait devenir un véritable monstre et assassiner des femmes et des enfants... Perdant un peu plus de son âme à chaque coup de lame dans la chair de ses ennemis. Voulait-il vraiment finir ainsi ? Une machine à tuer, condamné à vivre pour exécuter les ordres de son père, sans ayant aucunes libertés ? Ce type aux cheveux blonds n'avait pas tord de lui faire la remarque... Maintenant c'était à Jin de savoir ce qu'il voulait au fond de lui et prendre les mesures adéquates le moment venu.

Ces derniers temps, il n'arrêtait pas de se baladait en ville pour aller observer la population et réfléchir à ce qu'on lui avait fait remarquer. Il avait certes que dix années de vie sur sa tête, mais il pensait déjà comme un adulte et véritable petit stratège. Il était vrai qu'il n'avait jamais choisit cette voie, mais qu'on l'avait empêché d'aller vers autre chose que le meurtre. Depuis qu'il était jeune, il rêvait de faire comme son grand-père qui s'occupait de lui quand les parents n'étaient pas présents dans la demeure : Medecin. Sauver des vies et non en prendre. Plusieurs fois il avait tenté de le faire comprendre à ses géniteurs, mais hélas il se faisait sévèrement réprimander pour penser à des rêveries inutiles selon les adultes. Tout ce qui comptait pour eux, c'était l’exécution de leurs manigances et rien d'autres. A croire que les enfants n'avaient aucuns intérêts s'ils ne suivaient pas les idéaux du clan.

Mais ce n'était pas le moment de repenser à cela pour le moment, ce qui comptait c'était de ramener le diable Shiho dans la boite avant qu'elle ne s'attire des ennuis plus gros qu'elle. Elle n'avait que huit ans et les autres clans voulaient aussi s'en prendre à la progéniture des Han, soupçonnant cette famille de tuer les autres, mais ils n'avaient aucunes preuves pour le moment. Jin-wan n'avait pas prit longtemps avant de la retrouver en train de grimper sur un toit afin de voir les alentours, certainement à la recherche d'un étale où aller voler quelques friandises en douce ou bien même voler quelques bourses pour se payer un petit festin. Il soupira longuement après l'avoir rejoint et attrapée par la nuque pour lui faire remarquer que ce n'était pas la première fois qu'il venait la rechercher tard le soir parce que la jeune enfant avait un caprice à satisfaire. Sa frangine s'était retournée pour se défaire de l'emprise de la main de son grand frère et elle était maintenant armée d'un kunai, lui faisant face.

Je n'ai aucune envie de retourner dans les jupes de Grand-mère... Cela sent le vieux et elle ne m'aime guère !»

Il avait dit cela en regardant un peu en l'air, d'un air un peu boudeur. Il était vrai que cette vieille bique pour qui Jin avait du respect un peu forcé, ne l'aimait pas vraiment. Elle lui reprochait d'être trop tête en l'air et qu'un jour il finirait par faire échouer les objectifs des Han avec ses rêves de liberté. Oui, le garçon ressemblait vraiment trop à son grand-père et tout le monde lui reprochait cela. Au diable cette vieille charogne qui lui tournait autour pour qu'il lui obéisse au doigt et à l'oeil. Soudainement, il plaça une main devant son visage et attrapa du bout des doigts le kunai de sa soeurette, qu'elle venait de lui lancer pour ensuite s'enfuir rapidement. Un autre soupir se fit entendre du côté de l'aîné qui observa longuement de ses yeux gris, l'autre enfant courir sur les toits pour finalement rejoindre la foule, essayant vainement d'échapper à son destin : Rentrer au clan.

Il lui laissa quelques secondes en plus, histoire que Shiho pense lui avoir échapper et il se mit à courir à sa poursuite, en restant sur les toits. Aussi rapidement qu'un félin, il traversa une partie du quartier et arriva au bout de la rangée de maisons et donc au bout d'un toit. Il se mit à regarder aux alentours et vit une petite fille en bleu rentrer dans une sorte de chapiteau, assez grand. Sautant en faisant une pirouette en avant, il rejoignit le plancher des vaches sans aucun soucis et alla directement vers l'endroit où elle était partie se cacher de son grand-frère. Toutefois, alors qu'il était à quelques mètres de là, il entendit un groupe de quatre personnes s'approcher de l'endroit, et s’intéresser à cette fameuse enfant qui venait de pénétrer à l’intérieur. Jin n'eut pas de mal à reconnaître des membres d'un autre clan qui voulait la peau des Han, tout en se cachant un peu pour ne pas être vu.

Décidément, je lui avait bien dit de ne pas faire ce genre de chose... »

Maintenant, il fallait récupérer sa soeur avant que les autres ne la trouve. Une petite course contre le temps après une vague d’assassinat ne lui ferait pas de mal. Ce qu'il souhaitait, c'est que Shiho n'est pas la bonne idée de se cacher et de se faire attraper bêtement par les quatre hommes. Enfin plutôt trois, étant donné qu'un d'entre eux venait de rester en retrait pour surveiller l'entrée et empêcher toutes personnes voulant entrer dans le grand chapiteau. Le petit Ninja sortie une petite lame, ressemblant à un petit scalpel et se faufila silencieusement vers le dos de l'homme avant de venir lui taper dans le tibia pour le faire s'abaisser et lui planter aussi vite la lame dans sa gorge pour l'empêcher de crier. Un de moins, mais il en restait encore trois et l'intérieur semblait assez sombre. Cela n'allait pas être facile, quoique cette situation était un peu amusante pour l'enfant, qui affichait désormais un sourire étiré jusqu'aux oreilles en regardant le sang sortir de la gorge de sa victime avant de finalement disparaître dans l'endroit où allait se jouer la partie de Cache-cache mortel.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 607
Sneaky Poison ☣ Xinoise égarée
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho|

MessageSujet: Re: [FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho| Ven 6 Mar - 0:28
Lost youth, the children bathed by blood
Shiho & Jin-Wan




Shiho se demandait quoi faire, elle voulait encore s’amuser sur les stands, dans ces cas-là, elle serait vite rattrapé par son frère. Elle devait se cacher dans un endroit où elle pourrait s’amuser quand même. Trottinant dans la foule, elle passa devant une tente… Un arrêt brutal, une jambe en l’air plié vers l’arrière, sa tête se tourna sur le côté. Un regard émerveillé se posa sur deux personnes en costume à l’entrée de la tente, en voyant l’enfant, ils l’accueillirent avec des signes de mains. La petite fille ne pouvait pas résister, elle trottina vers la tente les bras en l’air toute contente. Les adultes commencèrent à lui raconter une histoire l’incitant à rentrer. C’était un couple, une femme et un homme. Shiho suivis les deux entrant sous la tente, sa petite main leva le masque sur son visage et le laissa sur sa tête. Le regard de la petite était remplit d’étoiles, sous la tente, se trouvait un labyrinthe de miroir qui déformait la silhouette de ceux qui s’y regardaient. Voilà un terrain de jeu qui plaisait à la gamine qui sautillait partout, elle écoutait qu’une oreille les deux propriétaires de l’attraction. Ses petites mains se posaient sur les miroirs alors que son visage était déformait par des grimaces, les miroirs en rajoutant une couche. Rigolant amusée, elle perdit de vu les deux adultes. Se guidant à leur voix, la résonnance était bonne et l’histoire continuait. Il y avait peu de lumière qui filtrait par endroit, cela rendait l’ambiance un peu plus effrayante, surtout quand des ombres se reflétaient dans les miroirs et quand la petite se retournait il n’y avait personne. Rien n’empêcha la coureuse enfant à continuer sa route, cherchant son chemin dans ce dédale de miroir… Une ombre passa derrière elle, faisant volte-face elle se précipita aussi vite qu’elle le pouvait et s’écrasa contre un des miroirs. Un bruit sourd avait résonné dans la tente, le petit corps glissa le long du miroir jusqu’au sol. Ses mains se posèrent sur son visage et elle se roula sur le sol.

« Aie… ce n’est pas amusant ce jeu ! »

Pendant ce temps, à l’entrée de la tente, trois hommes venaient de faire leur entrée. Ils n’étaient pas là pour s’amuser, mais ils ciblaient bel et bien Shiho. Celle-ci ne savait rien de tout ça, elle s’était relevé et repartait à l’assaut du labyrinthe. Sans se douter que les trois hommes venaient de se séparer, L’un des types croisa la route de l’homme du couple, une bagarre éclata entre les deux. Shiho put entendre des bruits de luttes, des miroirs qui se brisaient et la petite qui pensait que tout ça faisait partis de l’histoire. Quand le calme retomba, elle se sentait mal à l’aise, déglutissant elle marchait sur la pointe des pieds, aux aguets, elle surveillait partout autour d’elle. Elle sursauta peu après quand le cri d’une femme s’éleva dans la tente, vite étranglé… Surement qu’elle venait de se faire égorger par l’un des hommes. Ni une ni deux, elle sortit un kunaï imbibé de poison, sa petite main tremblait, ne sachant pas contre qui elle allait se battre. Pour peu elle regrettait presque d’avoir quitté son frère comme ça. De son autre main, elle touchait les miroirs cherchant un qui pivoterait pour passer ailleurs. Progressant difficilement, elle était perdue et elle avait cette sale impression de tourner en rond. Son pied fini par se cogner dans un miroir, grognant. Malheureusement pour elle, le bruit donna sa position et peu après un des gars explosa un miroir passant au travers et son bras partis vers Shiho…

La petite se retourna brusquement en criant, elle ferma les yeux et planta son kunaï dans la cuisse de l’homme avec toute la force possible que ses bras contenaient. Tombant sur les fesses, elle se recula en regardant l’homme se tordre de douleur et convulser avec violence avant de saigner des yeux, du nez et même des oreilles… Crachant une gerbe de sang avant de s’effondrer. Le deuxième homme apparut voyant Shiho puis son compagnon mort au sol il se jeta vers elle. Celle-ci se redressa rapidement, courant aussi vite que possible, se mettant à pleurnicher, elle ne savait pas où aller ni même comment sortir de ce piège.

« Jiiiiiiiiin-Waaaaaan… Au secours… Viens me sauver ! »
© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 485
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

[FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho|

MessageSujet: Re: [FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho| Dim 7 Juin - 17:00

Jouons ensemble...
Jin & Shiho

Il avait pourtant dit à sa soeur de ne pas aller se promener toute seule, surtout ces derniers temps. Elle ne devait pas être au courante que son frère s'amusait à éliminer des familles entières depuis quelques semaines... Des familles qui tentaient de s'emparer de la place de l'empereur depuis bien des années et que le clan Han avait décidé de faire taire. Toute la ville principale de la cité de Xing savait qu'un ou plusieurs assassins sévissaient, mais personne ne savait qui tuait les autres clans. Du haut de ses dix ans, Jin avait prêté serment à sa famille et avait accepté d'accomplir les sales besognes. Cela ne l'amusait guère, mais il n'avait pas eu une enfance comme les autres. Depuis qu'il était en âge de marcher, sa famille lui avait appris à tenir différentes armes et à s'en servir. Il n'avait pas le choix, mais il continuait à obéir sans broncher à son père.

Ce soir, il avait encore du sang sur les mains, en plus d'avoir éliminer deux hommes dans les rues, il devait maintenant retrouver sa petite soeur qui s'amusait à le fuir. Manque de chance pour elle, des membres d'une autre famille qui avaient des doutes sur le Clan de Jin, venaient de prendre en chasse la plus jeune qui venait de se réfugier dans un chapiteau de la fête. Décidément, elle ne comprenait pas que le danger était partout et il fallait que ce soit lui qui aille la retrouver pour la ramener en sécurité. Un jour, elle serait destinée à apprendre la vérité sur la famille et un jour, elle devrait épouser quelqu'un d'important pour se rapprocher de l'empereur. Jin quant à lui, il deviendrait son garde du corps, afin d'assurer sa protection et devrait lui aussi épouser une fille d'un clan important. Ce n'était pas vraiment la vie qu'il voulait... Grâce aux récits de son grand-père Shigen, il avait trouvé une vocation toute autre : Devenir médecin et sauver des vies. Mais avec son père sur son dos, il ne pourrait certainement jamais le devenir.

Mais pas le temps de s'apitoyer sur son sort.... Shiho était toujours à l'intérieur et poursuivit par trois hommes de surcroît. Ni une, ni deux, Jin laissa le cadavre de l'homme qu'il venait de tuer avec agilité pour entrer dans l'attraction aux miroirs. Voilà un endroit qui ne lui était pas favorable... Il faisait sombre et les reflets dans les miroirs ne l'aidait pas non à distinguer si une personne allait surgir. Il s'enfonça dans le chapiteau et tomba finalement sur deux personnes mortes. Ce n'était surement pas les hommes à la poursuite de sa soeur. Sans y prêter plus attention, il continua prudemment sa route, serra sa petite lame dans son poing. Il ne pouvait pas émettre le moindre bruit, cela donnerait sa position aux assassins. Il fallait être donc assez rapide pour retrouver sa cadette avant les trois autres. L'obscurité lui donnait beaucoup de mal et il trébucha sur quelque chose sur le sol. Un autre cadavre... Celui d'un homme cette fois-ci. Il n'y avait pas de doute, il était l'un des ravisseurs. Shiho l'avait-elle tué toute seule ? Dans ces cas-là, cela voudrait dire qu'elle suivait aussi des cours d'assassinat avec leur grand-mère. Tss, il aurait dû s'en douter que la vieille bique allait faire de Shiho une autre assassin du clan. Si jamais il avait l'occasion de lui dire le fond de sa pensée, il ne se gênerait pas ! Soudainement, il entendit une voix qu'il connaissait que trop bien... La voix pleurnicheuse de Shiho.

SHIHO SORS D'ICI TOUT DE SUITE ! »

Il allait se mettre à courir lorsqu'il sentit quelque chose l'attraper par l'arrière et le projeter contre un mur de miroir. L'un des types venait de l'envoyer voler au loin et l'attrapa par le col pour le soulever et le claquer brutalement sur un autre miroir qui se brisa, avant de le maintenir suspendu en l'air.

Regardez qui voilà... Le petit morveux du clan Han. Tu as perdu ta mère ? »

L'homme attrapa le cou de Jin avec sa main libre et commença à serrer fortement. Sentant son souffle se couper petit à petit, le jeune garçon de dix ans se mit à gigoter pour se dégager, mais rien à faire... L'homme était un sacré morceau fait de muscles. Est-ce cela allait être la fin pour lui ? Mourir sans avoir accomplit quelque chose de valable dans sa vie ? Qu'est-ce qu'il allait advenir de sa soeur ? Avait-elle réussit à s'enfuir ? Par tous les dieux qui peuvent exister dans le vaste monde.... Faite qu'elle s'en soit sortie.  

.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 607
Sneaky Poison ☣ Xinoise égarée
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho|

MessageSujet: Re: [FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho| Lun 27 Juin - 22:42
Lost youth, the children bathed by blood
Shiho & Jin-Wan




La pénombre du lieu et les larmes qui coulaient de ses yeux réduisaient considérablement la vision de la gamine. Elle laissait ses instincts la guider et ce n’était pas spécialement une bonne idée vu la situation. Que pouvait faire une enfant de son âge ? Pas grand-chose, bien évidement elle savait se défendre, mais la peur avait pris le dessus sur le reste. Se sentant toujours en sécurité avec son frère, elle en arrivait à regretter de s’être enfuie. D’un coup elle faisait moins la maligne. Seule avec des tueurs encore aux trousses, comment pouvait elle s’en débarrasser ? Combien était-il ? Courir, sortir, survivre… Elle est trop jeune pour mourir maintenant, pas assez forte pour tuer tous les assaillants, ses chances de survie étaient considérablement diminuées. L’enfant n’avait pas encore abandonné, elle était petite, elle pouvait l’utiliser contre ses adversaires et se faufiler partout pour se trouver une sortie. En tout cas si elle s’en sortait vivante, elle ne se séparait plus de son frère quand elle le retrouvera. Peut-être même qu’elle ne sortirait plus de la demeure jusqu’à ce qu’elle soit en âge de se défendre convenablement… Se frottant les yeux d’un geste rageur du bras, elle renifla, elle cherchait à calmer ses sanglots qui pouvaient donner sa position… Quand soudain… Une voix qui criait…

Cette voix lui était familière, son petit cœur rata un battement, il était là ! Il allait la sauver ! Ses jambes tremblèrent alors qu’elle ralentissait sa course. Elle ne comprenait pas pourquoi son corps réagissait ainsi, peut-être l’adrénaline qui redescendait un peu en sachant que Jin était là. Ne sentant plus de danger derrière elle, elle souffla de soulagement reprenant son souffle. La petite pleurait de joie, ayant des hoquets incontrôlables, se frottant de nouveau les yeux, elle fit volte-face. Elle devait rejoindre son frère au plus vite.

« Jin ! JE SUIS PERDUE, JE NE SAIS PAS Où est LA SORTIE ! »

Elle resta quelque secondes sans bouger, aux aguets elle attendait une réponse de son frère qui ne vint pas. Un frisson de peur parcourus l’échine de la Xinoise, et si son frère croisait la route des tueurs ? Il était fort certes, mais il ne pouvait pas tout gérer. Alors qu’elle allait se remettre elle glissa et s’étala de tout son long, elle laissa un cri de surprise s’échapper pensant que quelqu’un l’avait attrapé. Regardant derrière elle, il n’y avait personne, elle avait juste trébuché dans la panique. Se relevant elle se remit à courir. Elle avait peur pour son frère qu’elle appelait encore et encore sans avoir de réponse.

« Faites qu’il ne soit pas trop tard. » Marmonna-t-elle essoufflée.

Sinon elle ne pourra plus jamais mettre les pieds chez elle, son frère serait morte de sa faute, elle aurait déshonoré sa famille… Elle se laisserait surement tué… Secouant la tête, elle ne devait pas penser négativement. Continuant de courir, elle semblait reconnaitre le chemin emprunté, ses jambes bougeait toutes seules sans que son esprit y fasse vraiment attention. Son corps s’arrêta brusquement à la vue devant elle. Un homme tenait son frère par le cou, vu la différence de taille, son frère volait dans les airs. Le sang de la petite se glaça, et elle fonça tête baissé…

« Lâche mon frère ! Jiiiiiiiiiin ! » Cria-t-elle en fonçant droit sur l’homme.
Celui-ci donna un coup de pied arrière dans la poitrine de Shiho qui eut le souffle coupé, et recula sous le choc en toussant. Elle jeta un regard noir à l’agresseur qui rigolait comme un fou, visiblement satisfait de ce qui se passait.

« Deux pour le prix d’un, c’est vraiment une belle soirée pour mourir les morveux. Je m’occupe de ton frère et après ça sera ton tour, sois patiente. »

La petite regardait la scène impuissante, serrant le poing, elle grimaça sa main droite venait d’entrer en contact avec un bout de verre qui lui entailla la paume de main… Et pourtant elle sembla retrouver de l’espoir en ce morceau de verre. Elle n’était peut-être pas très grande, ni très forte, mais elle savait où viser pour se débarrasser des gens. Une once de courage prit l’enfant qui se releva serrant fermement le morceau de verre, du sang s’écoulait dessus. Elle s’approcha de l’homme déterminé, s’accrochant à sa jambe gauche à l’aide de ses jambes et d’un bras, l’homme grogna et tenta de secouer la jambe. Shiho tient bon, elle attend le bon moment quand la jambe et levé et frappe de toutes ses force dans un cri de rage la cuisse de l’agresseur au niveau de l’artère fémoral… L’homme poussa un cri de douleur lâchant Jin, il attrapa la tête de Shiho et la tira d’un coup sec. Celle-ci ne lâcha pas le morceau de verre qui sortit violement de la chaire de l’homme l’entaillant d’avantage, un petit jet de sang se produisis, l’homme commençait déjà à se vider de son sang. Mais ça ne l’inquiétait pas, il tenait Shiho par les cheveux, l’enfant utilisa son arme pour attaquer le poignet de l’homme entaillant sa peau. Il grogna et la balança sur le sol violement. Il tituba en se tenant la cuisse, avant de tomber à la renverse. La petite gémissait de douleur sur le sol se roulant en boule, elle rigola nerveusement son petit corps tremblait.

« Vous n’aurez pas mon frère… Ni moi… » Sa voix était tremblante.

Terrifié par ce qui venait de se passer. Le dernier homme arriva enfin en voyant l’homme baigner dans une flaque de sang il courut vers lui, visiblement ils étaient frère, il oublia la présence des enfants essayant de sauver son frère, même s’il était déjà trop tard… Les enfants n’auraient pas le choix, soit de s’enfuir maintenant, ou de tuer l’arrivant… Shiho ne semblait plus en état de pouvoir se battre pour le moment…

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 485
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

[FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho|

MessageSujet: Re: [FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho| Sam 6 Aoû - 1:05

Jouons ensemble...
Jin & Shiho

Son souffle était coupé par la main de l'homme qui le tenait dans les airs. L'agresseur semblait plutôt robuste et les coups de l'enfant à l'aide de ses bras ne changea pas la situation. Allait-il mourir aussi bêtement ? Il revoyait le visage de sa pleurnicharde de sœur dans son esprit. Comment allait-elle s'en sortir ? Même si elle pouvait se battre, Shiho ne ferait certainement pas le poids très longtemps. Jin-Wan ne devait pas mourir, cela lui était interdit. Grimaçant de douleur, il balança ses courtes jambes pour venir donner plusieurs coups de pieds à l'adulte. Visiblement, cela n'avait aucun effet. Sa vision se troubla peu à peu et il laissa échapper un hurlement étouffé par la douleur et la rage qui le consumaient de l'intérieur. Il n'avait qu'une seule envie : Planter un de ces scalpels dans l'homme et ne jamais s'arrêter de le perforer. Si seulement il pouvait oublier la douleur et pouvoir se mouvoir un peu plus...

C'est alors qu'il entendit une voix familière, celle de la petite Shiho. Elle n'avait donc pas fuit et elle tentait de sauver son grand frère. Qu'elle idiote... La gamine se ferait certainement tuer aussi. Pourquoi était-elle toujours là alors qu'il lui avait hurler de s'enfuir loin de ces types ?! L'individu qui tenait toujours le petit xinois par la gorge ne se fit pas prié pour écarter l'autre enfant avec un violent coup de pied dans le ventre. C'était peine peine perdue. Elle ne pourrait rien y faire et si elle ne s’enfuyait pas, il lui réglerait son compte après s'être occupé de Jin. Perdant le peu d'espoir qu'il avait, ainsi que les forces qu'il lui restait, le grand frère ferma les yeux, attendant le moment fatidique. La mort ne lui faisait pas peur, ce qu'il craignait le plus, c'est que sa pauvre sœur ne s'en sorte pas et qu'elle ne meurt bêtement par sa faute. Il se détestait pour ne pas avoir pu la protéger alors qu'il était son aîné. Son grand-père, Shigen, lui avait demandé de toujours avoir un œil sur sa sœur et de veiller sur elle... Il avait donc échoué.

Soudainement, Jin-Wan sentit la main de l'agresseur, libérer son emprise sur son cou et tomba lourdement sur le sol, pouvant respirer de nouveau. L'enfant porta ses mains à son cou et le massa alors que son corps tremblait encore. Il était encore en vie ? Son regard anthracite se posa sur l'homme qui venait de tomber à terre puis le dirigea vers la petite fille qui venait de se faire envoyé à quelques mètres de là. Quelques secondes plus tard, le dernier homme fit son apparition et s'élança aux côtés de son frère à moitié mort sur le sol. Ni une, ni deux, Jin-Wan se leva et se précipita sur sa sœur et lui tendit la main.

Partons d'ici... Nous ne sommes pas assez fort pour vaincre un autre ennemi.»

Sans attendre, il tira sa sœur et commença à courir. Avait-elle la force de pouvoir s'enfuir ? Il la porterait si jamais les jambes de sa sœur ne pouvait plus la tenir debout. Il entendit un hurlement qui lui donna froid dans le dos. Le dernier ennemi venait certainement de voir son propre frère mourir sous ses yeux. Continuant d'avancer dans ce labyrinthe de miroir, les deux enfants se retrouvèrent complètement perdus. Où était ce maudite sortie ?! Des bruits de pas se rapprochèrent de leurs positions et Jin s'arrêta alors que le reflet du dernier tueur fit son apparition sur un miroir juste en face de lui. Il était là et la haine dans ses yeux traversa le xinois de dix ans. Plus moyen de s'échapper... Et pourtant... Une masse sombre s'approcha sans bruit de l'adulte et soudainement ce dernier se mit à hurler et tomba à genoux devant les enfants.

Vous n'auriez pas dû vous en prendre au Clan Han. Votre châtiment sera la mort.»

Cette voix ! Jin ouvrit ses yeux fatigué et un sourire s'afficha sur son visage. Kakei Han venait de faire son entrée et ne laissa pas le temps à l'adversaire de bouger. Sans perdre son temps, un katana s'enfonça dans le dos de l'homme, lui transperçant le corps avant de le laisser tomber. Un soupir de soulagement sortit d'entre les lèvres du fils de Kakei et il se laissa tomber contre un miroir derrière lui avant de baisser la tête. Tout était fini.. Le père ne bougea pas d'un pouce et son regard observa les deux enfants en face de lui. Il rangea son sabre dans son fourreau et s'avança vers Jin avec un air sévère. Ce dernier n'eut pas le temps de faire quoique ce soit, qu'il sentit un poing s'écraser violemment contre sa joue et l'envoyer voler un peu plus loin sur la gauche. Restant à terre, mais levant les yeux vers son père, il ne tenta pas le diable et se renferma, ne laissant aucunes émotions se dessiner sur son visage.

Tu ne mérites pas de faire partie de notre Clan. Avec tout ce que je t'ai enseigné, tu aurais pu les tuer et éviter que ta sœur ne soit blessée. Tu déçois ta famille et je me rends compte que ton éducation n'était qu'une perte de temps, Jin-Wan.»

Sans attendre après cela, Kakei se retourna et fit signe à Shiho de le suivre, ne prêtant plus attention à son fils et futur successeur du clan Han. Jin resta sans bouger et alors qu'il était sûr que son père était de dos, il serra des dents et des poings avant de laisser une larme couler sur une de ces joues. Avait-il faillit à son éducation ? N'était-il donc pas assez fort pour rendre son père fier de lui ? Son regard se voilà dans la solitude et la tristesse et ne remarqua pas que quelqu'un était toujours là, près de lui.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 607
Sneaky Poison ☣ Xinoise égarée
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

[FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho|

MessageSujet: Re: [FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho| Jeu 15 Sep - 21:16
Lost youth, the children bathed by blood
Shiho & Jin-Wan




Terrifiée, c’était bien le pire cauchemar réel qu’elle avait jamais vécu… Elle ne cessait de pleurer restant inerte sur le sol… La petite aurait préféré mille fois les coups de canne de sa grand-mère que de devoir subir ça plus longtemps. Avait-elle pu sauver Jin ? N’ayant pas la force de regarder de peur de voir une image qui la traumatiserait surement, elle était complètement perdue. Son corps endoloris, ses mains qui étaient dans un sale état et sanglantes elle ne voulait plus rien regarder… Attendre que ce carnage se finisse et qu’on vienne la chercher pour l’emmener loin d’ici. Son frère était la bonne personne, il était déjà debout et parla… La voix du garçon semblait avoir un impact sur Shiho qui ouvrit les yeux son regard se posa sur la petite main tendu, ni une ni deux, elle tendit la sienne et se sentit d’un coup tiré… C’est à peine si elle eut le temps de se relever, elle se fit tirer manquant de retomber surprise. Les jambes tremblantes, la petite serra la main de son frère et le suivi dans sa course, elle avait l’impression que ses jambes allaient la lâcher d’un moment à l’autre, elle ne voulait pas être un poids qui ralentirait son frère…

Des frissons parcouraient son échine quand un hurlement se fit entendre dans la pénombre de la tente, un hurlement de tristesse et de rage… La fillette resserra son étreinte sur la main de son grand frère, se mordant la lèvre à sang pour ne pas se remettre à pleurer. Elle se sentait oppressée, quand est-ce qu’ils reverraient le ciel de Xing et la foule des rues en cette belle soirée qui avait bien commencé avant de tourner en drame ? Cette impression de suffoquer, c’était tellement indigne de réagir ainsi pour un membre du clan Han… Elle n’était qu’une enfant après tout… Sa tête bourdonnait, elle percuta son frère qui venait de s’arrêta, elle se demandait pourquoi et compris rapidement en voyant l’homme apparaître dans le miroir, elle cria de frayeur et s’agrippa à son frère. Sa gorge était sèche, elle n’arriva pas à parler, elle regardait l’ennemi s’approcher, si elle mourrait avec son frère ça irait, elle ne voulait pas mourir seule… Ses paupières semblaient figées, regardant la mort s’approcher d’eux, son cœur battait tellement vite qu’il aurait pu sortir de sa poitrine si cela était possible. Être forte, c’est ce qu’elle se répétait…

Un sursaut de l’enfant au cri de l’assaillant qui tomba à genoux, la voix d’un homme… « Papa ! » Cria Shiho, elle aurait bien voulu courir vers lui, mais ses jambes refusaient de bouger. Elle observa le meurtre de l’ennemi se surprenant à sourire. Leur père était là, ils n’avaient plus rien à craindre, l’attaquant était mort transpercé. Le père s’approcha d’eux, ce n’était surement pas pour prendre ses enfants dans ses bras, ce n’était pas ce genre de père non, surement pour leur faire la leçon. Shiho fut choquée de voir son frère se prendre un coup de poing venant de leur paternel, pourquoi ? Son frère se retrouva brusquement détaché d’elle et vola plus loin, pour sa part elle tomba sur les fesses du au choc. Regardant son père puis son frère, elle s’approcha à quatre pattes de Jin elle n’était pas d’accord avec ça. Elle regarda son père en secouant la tête.

« Je… je suis pas d’accord… Il… il m’a sauvé et… gloups… » Se taisant brusquement sous le regard noir de son père, il était encore plus flippant que les ennemis qui l’avait attaqué. Elle aurait bien voulu se faire toute petite et disparaitre dans un trou de souris. Serrant ses poings, elle restait près de son frère, des larmes coulaient de nouveau sur ses joues sans qu’elle y fasse attention, elle essayait de soutenir son regard… Avant de baisser la tête… « C’est de ma faute… Je ne l’ai pas écouté… Je… Je me suis enfui… Il a faillis mourir pour me sauver… Il ne mérite pas autant de méchanceté… »

Elle se disait qu’elle allait s’en prendre une aussi, mais ça serait sans regret, elle posa sa main sur celle de son frère et la serra en douceur. Soudain un bruit de verre brisé résonna près des enfants, Shiho tourna la tête et enveloppa son frère dans ses bras par réflexe, et elle fit bien, l’ennemi qu’elle était censé avoir empoisonné était debout tenant un poignard, du sang pleins le visage, son poison n’avait pas dû être assez violent pour le tuer. Elle cria à cette vision d’horreur, un haut le cœur lui tordit l’estomac, elle ferma les yeux… Crac… Le bruit significatif d’un os qui se brisait, elle sentit l’air que fit le cadavre en tombant…

« Eh bien tu te permet de faire la leçon au gamin alors que tu n’as pas été capable de sentir celui-là. Tu me déçois Kakei hahaha. Désolée les enfants je suis en retard, papy s’amusait à faire des grimaces devant les miroirs. » Un homme plus vieux fit son apparition, affichant un grand sourire, Shigen patriarche du clan Han, il avait toujours le chic pour arriver et détendre l’atmosphère. Il n’était pas armé de Kikoku ce soir. Shiho rouvrit les yeux, son regard tomba d’abord sur l’homme dont le cou et la tête était dans un angle bien étrange, il avait eu la nuque brisé. Remontant son regard vers le visage rayonnant de son grand père accroupi près d’eux, elle se jeta dans ses bras, le vieux la serra d’un bras alors que de l’autre il ébouriffa les cheveux de son petit-fils. « Vous avez bien travaillé les enfants, vous avez été fort. Jin n’écoute pas ton père, il est toujours grincheux quand il a faim et vu que nous sommes en retard pour le repas… N’est-ce pas Kakei ? » Shigen regarda vers le père, une tension se fit ressentir entre les deux hommes, une bataille de regard, le grand père lançait clairement au défi Kakei. Le père regarda froidement les trois personnes avant de tourner les talons. « Tsk… Vieux fou… Ce n’est pas comme ça qu’ils deviendront dignes du clan Han. » Il s’éloigna sans un regard au reste de sa famille, de toute manière il savait qu’ils les retrouveraient dans la demeure. « Vous n’aurez pas à manger ce soir, vous n’en avait pas besoin. » Il disparut dans la pénombre de la tente laissant le grand père et ses petits-enfants…

« Ne vous en faites pas les enfants, je vous ramènerez des assiettes en cachette comme d’habitude. » Il redressa Jin et le serra contre lui, profitant que le calme soit pour étreindre les enfants durant un long moment. « Allez rentrons à la maison, sinon mamie va nous faire passer un sale quart d’heure avec sa canne. »

Shiho hocha la tête, elle se sentait mieux, malgré les nombreuses douleurs qu’elle ressentait, se détachant de son grand père, elle regarda ses petits mains sale de sang séché ça picotait. Elle prit la main de Jin et déposa un baiser sur sa joue. « Merci Jin… » Se mettant à côté de lui sans lui lâcher la main, alors que Shigen tenait la deuxième main de Jin, il les emmenait vers la sortie. « Vous vous en êtes bien sortis je suis fière de vous. » Shiho afficha une moue aux paroles de son grand père et regarda vers lui. « Non… Un ennemi c’est relevé parce que j’ai mal dosé mon poison… Et puis je n’ai été qu’un poids pour Jin… » Le grand père soupira avant de répondre en abordant un sourire. « Grâce à ça j’ai pu remettre à sa place Kakei, alors ce n’est pas grave. Peu d’enfants peuvent se sortir d’une attaque comme celle-là aussi bien que vous. Alors maintenant oubliez ça, vous allez rentrer prendre un bain, soigner vos blessures et vous reposer. »

La petite hocha la tête, alors qu’une douce brise caressa son visage, elle respira à pleins poumons cet air qui lui avait tant manqué. Elle toussa un peu en grimaçant se frottant le torse de sa main libre. Ils allaient maintenant en direction de la demeure familiale…

Ils passèrent le portail qui menait dans le jardin, marchant jusqu’à la demeure, ils entrèrent, tout était calme… Passant près de la salle à manger, les portes coulissantes étaient fermées, seule le bruit des baguettes contre la vaisselle prouvait qu’il y avait des gens qui se restaurer. Le grand père emmena les enfants dans le couloir des chambres, il y avait plusieurs portes avec des motifs différents. Shiho lâcha la main de son frère et alla vers sa chambre. « Je viendrais te voir après pour soigner tes blessures. » Lui dit son grand père avant qu’elle ne referme la porte après un hochement de tête. La chambre de son frère n’était pas loin, il y avait leur salle d’eau commune qui les séparaient, c’est souvent par-là que Shiho passait pour rejoindre son frère quand elle n’arrivait pas à dormir, ça évitait qu’elle ne passe par le couloir… Elle se déshabilla en grimaçant, elle avait mal partout, du sang séchés souillait sa peau, ses cheveux étaient en bataille… En piteuse état en somme. Des hématomes, des coupures, au moins elle n’avait rien de grave. Elle alla ensuite dans la salle d’eau, fit couleur l’eau, s’asseyant sur le petit banc elle remplit le petit bac d’eau et le renversa sur elle avant de prendre le savon pour retirer la crasse sur elle. « Jiiiiiiiiiiiiiin… Tu peux venir me laver le dos ? » Cria-t-elle en espérant que son frère soit dans sa chambre. En attendant elle faisait mousser ses cheveux.
© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 485
Wan-Wan Mexicain vendeur de Tacos !
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

[FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho|

MessageSujet: Re: [FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho| Jeu 22 Déc - 18:02

Jouons ensemble...
Jin & Shiho

La déception d'un père envers son fils faisait bien plus mal que les blessures infligées par ces hommes qui avaient essayer de tuer ces enfants. Jin aurait aimé que son père soit fier de lui d'avoir essayé de protéger sa soeur au péril de sa vie, mais ce ne fut pas le cas. Maintenant que tout était terminé, le jeune xinois comprenait qu'il était vraiment loin d'être à la hauteur des attentes de son paternel. La claque qu'il venait de recevoir n'avait qu'un seul et unique effet sur le jeune garçon... Le mettre en colère. Il n'était pas furieux contre son géniteur, mais contre lui-même. Tous les entraînements qu'il avait subis durant son enfance, n'était donc pas suffisant pour faire de lui un valeureux guerrier capable de terrasser n'importe qui. Jin se sentait faible et la réalité des choses ne l'aider pas à se conforter de la victoire que les Han venaient d'obtenir contre l'adversité.

Shiho avait beau prendre sa défense, rien ne changerait les faits. Kakei avait entièrement raison, bien qu'il aurait pu lui dire autrement. Alors que sa petite soeur qui semblait scandalisé par le coup que son père venait d'envoyer dans le visage de son fils, un des ennemis refit son apparition pour tenter de tuer une nouvelle fois la petite fille. Le petit Xinois ne sembla pas réagir. Avait-il seulement le droit de bouger alors que son père se trouvait encore là ? Avait-il le droit de se relever pour défendre la vie de sa soeur alors qu'il n'avait pas été capable de se battre honorablement comme le reste de sa famille depuis des centaines d'années ? Une perte de temps...C'est tout ce qu'il était. Fort heureusement, une autre personne fit son apparition et donna le coup de grâce à l'assassin. Shigen, le père de Kakei venait en renfort. Jin-Wan ne bougeait toujours pas, comme figé dans le temps. Il entendit son grand-père parler à son fils et ce dernier fit remarquer sa déception envers ses enfants et ajoutant qu'ils ne mangeraient rien ce soir avant de s'en aller, sans rien ajouter de plus.

Shigen aida ensuite Jin à se relever et lui offrit une étreinte pour le réconforter. Son grand-père était le seul qui était capable de voir dans l'âme des gens et il voyait très bien que quelque chose tourmentait son petit-fils. L'enfant aux yeux anthracites se changea toujours pas d'expression, son visage ne reflétait pas la moindre expression. Il n'était pas choqué, mais perdu dans ses pensées les plus profondes, guidé par une colère qui grandissait en lui. Puis d'un seul coup, l'enfant ferma les yeux et lâcha un soupir à peine audible. Le moment de rentrer était venu, bien entendu, il n'était pas question de manger ce soir... Du moins avec le reste de la famille. Le petit xinois sentit sa soeur lui prendre la main et son grand-père, lui prendre l'autre. Shiho le remercia en lui embrassant la joue et Shigen commença à avancer pour rentrer à la demeure des Han. Pendant le voyage, Jin garda le silence et il ne faisait que regarder en face de lui, tout en écoutant les paroles des deux autres. Lorsqu'ils furent de retour dans la demeure, ils partirent en direction des chambres et la première à partir fut Shiho. Jin quant à lui, n'adressa pas la moindre parole et lâcha la main de son grand-père après s'être incliné poliment face à lui.  

Une fois tout seul dans son repaire. L'enfant resta longuement debout et se mit à regarder le sol pendant de longues minutes. Il se perdit encore une fois dans ses pensées, mais fut très vite ramené à la réalité par la voix de sa frangine qui l'appelait dans la salle d'eau qu'ils avaient en commun. Son regard glacial visa la porte à sa diagonale droit d'un seul coup et il fronça des sourcils. Il semblait être déterminé. Mais déterminé à faire quoi ? Sans attendre, il retira ses vêtements et les plaça correctement dans un panier, dans un coin de la chambre avant d'enrouler une serviette autour de sa taille et de se diriger vers la porte qui menait à la salle d'eau. En entrant à l'intérieur, la chaleur de la pièce le submergea. Un effet apaisant qui ne pourrait que le détendre, enfin du moins en théorie... En s'avançant vers sa soeur qui se trouvait un peu plus loin, Jin prit en passant, un petit banc. Il alla s'installer derrière sa soeur et tendit la main vers une éponge avant de dégager en douceur les cheveux de sa soeur dans son dos.

Il serait temps que tu ne compte plus sur moi pour te laver... Mère te répète sans cesse qu'il y a des servantes qui pourraient le faire. »

Jin lâcha un soupir avant de presser l'éponge afin de faire couler de l'eau moussante sur la peau de sa soeur et se mit à frotter avec douceur pour nettoyer son dos. Il avait beau dire cela, mais il savait très bien qu'elle n'en faisait qu'à sa tête. Une vraie petite princesse gâtée... Mais qu'importe, le petit Xinois cédait très souvent à ses caprices. Tout ce qu'il comptait, c'était qu'elle soit saine et sauve. Malgré les blessures qu'ils avaient subis, ils étaient toujours en vie.

Dis-moi... Est-ce que tu as eu peur lorsque nous étions là-bas ? ... Moi, j'ai eu très peur. Bien que père nous dit tout le temps qu'il ne faut jamais ressentir la peur pour éviter d'être faible face à l'ennemis... Je n'ai pas pu m'y résoudre. »

Il s'arrêta de frotter et plissa les yeux tout en fronçant les sourcils. Il se sentait coupable des événements de cette soirée.

Non seulement je n'ais pas été capable de te protéger comme je devais le faire, mais j'ai eu peur... Si quelque chose t'étais arrivé, j'aurai préféré mourir que de devoir vivre avec ta mort sur la conscience. Et si père t'avais frappé, je... »

Il marqua une courte pause et serra fortement l'éponge qu'il tenait dans sa main droite.

Je l'aurais tué... Est-ce bien de penser ainsi ? Je n'arrive pas à savoir, mais au moment où père t'as regardé avec de la colère dans le regard, j'ai eu envie de le tuer et j'en ressens encore l'envie de le faire... »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

[FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho|

MessageSujet: Re: [FB] Jouons ensemble... |Pv Shiho|
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jouons ensemble ! { En attente de test rp }
» Jouons ensemble, dans ce monde remplis d'
» Alice Liddell ♦ Jouons ensemble
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» Faisons des trucages tous ensemble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Frontières :: XING :: CITÉ IMPÉRIALE-