RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

Invité
Who am i !

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Mer 11 Juin - 12:22

Inaku Seika




Identité
Surnom - Nanu, Ina
Age - 16 ans
Nationalité - Amestris, originaire de Xing
Métier - Aucun
Etat-civil - Célibataire
Spécialité - Elixiologie

CaractèreQualités
Très bonne élève, apprend vite, est serviable et n'hésite pas à tout donner pour protéger Malagan et Shosuke. Peut être courageuse. Ne cherche pas à faire sensation et être meilleur que tout le monde




Défauts
Si on peut appeler ça un défaut, depuis la mort de sa mère, elle a développé une phobie du sang. Sinon elle manque de vivacité, d'instinct quelques fois, pas assez impulsive.
Pouvoir

D'un côté purement physique, la mère d'Inaku l'a déjà un peu formée pour se battre. Cette jeune fille est dotée d'une grande agilité et d'une bonne coordination. Elle est très précise dans ses coups, grâce aux longue heures d'entraînement qu'elle continue de dépenser avec le couple qui l'a recueilli. Ce qui fait que sa précision est aussi présente lorsqu'elle se sert de ses seringues.

Du côté de la médecine, Inaku connaît une potion pour les premiers soins qu'elle applique en en contrôlant avec ses mains une petite dose qu'elle sort de la bouteille et répand sur la blessure. Ensuite par quelques mouvement des doigts elle la fait agir.  Elle a aussi des pommades pour les plaies plus ouvertes. Elle possède également une mixture à boire qui renforce la résistance et la puissance d'un membre pour une durée limitée. Aussi, elle possède une seringue qui contient un produit qui, une fois injecté régénère immédiatement toute les blessures et l'utilisateur est dans le même état qu'au début du combat. Cependant, elle ne peut être prise qu'une seule fois par personne pendant un combat. Si quelqu'un tente de l'utiliser une deuxième fois, son corps ne supporte pas et il risque d'aggraver jusqu'à mortellement son cas.

Du côté des attaques liées aux potions, Inaku a dans sa poche, une seringue qui une fois plantée dans le corps, coupe momentanément la connexion entre le cerveau et le membre touché. Autrement dit si la seringue est plantée dans la jambe, celle-ci sera comme endormie, donc inutilisable. Elle ne tiendra plus son propriétaire qui devra se débrouiller avec une seul jambe.

Elle a réussi à concocter un poison qui s'il est bu perce un trou dans l'estomac et contamine le corps. S'il ne réagit pas dans les 10 minutes qui suivent, l'adversaire meurt. Les chances de s'en débarrasser sont quasi-nulles car même en se faisant vomir, quelques bactéries restent dans l'estomac. Mais il est plus subtile à utiliser car il doit impérativement passer par l'estomac. S'il est injecté avec une seringue, les effets seront grandement diminués et l'adversaire sera juste un peu blessé dans la zone de la piqûre.

Une dernière chose qu'Inaku possède est une sorte de bombe qui une fois lancée par terre libère une fumée violette. Si l'adversaire respire cette fumée, sa vue est troublée sa tête lui tourne énormément. De quoi créer une ouverture pour l'attaque. N'a aucun effet sur Inaku et sur d'autres personnes si elle leur fait boire un antidote avant.

Inaku porte sur elle plusieurs exemplaires de chaque seringues directement sur elle, et les potions à boire dans une sacoche qui l'accompagne partout.

Relations / Objectifs
Malagan Seika  
Soeur
Shosuke seika  
frère





Objectif(s)
Apprendre la médecine et ce qui concerne les poisons pour pouvoir tuer en douceur ceux qu'elle ne considère pas comme honnête. Elle ne veut pas que d'autres est à subir ce qu'elle a vécu. Elle veut également le meilleur pour Shosuke et Malagan. Les perdre serait le plus grand des malheurs. Grâce à sa nouvelle aptitude, elle compte seconder sa soeur et ne pas toujours se reposer sur sa bienveillance. Ne plus être un fardeau, oui c'est ça.
Joueur
Pseudo - Maîtresse des poêles (vous demanderez à Malagan (alias Setsu)  pourquoi ^^)
Age - 19
Années de Rp's - 1 ans et deux mois environ :3
Comment avez trouvé le forum ?- Roy me l'a filé
Un petit mot pour la fin - fondue  8) 
Nom du personnage de l'avatar - Alice de Alice madness return


Caractère


Avant la mort de sa mère, Inaku était une fille innocente qui voyait la vie en rose.  Une certaine naïveté l'habitait ce qui dans de rares cas, l'amenait à des désaccords avec sa soeur, déjà plus mature. Mais depuis ce tragique événement, la vision du cadavre et la vie des rues va beaucoup changer sa personnalité. Sa naïveté disparaît au contact de la réalité dans laquelle elle baigne. Voyant sa soeur se démener et prendre de grands risques pour leur survie aux trois, elle prend conscience qu'elle doit se montrer moins craintive et plus ferme. Mais une chose lui fera perdre tout les moyens. Si un jour, elle se défend, ou qu'elle protège Shosuke et que l'un des deux combattants saigne, Inaku va être paralysée et des flash lui montrant sa mère décédée va l'envahir. Alors, comme une faible fleur à la merci d'une faux, elle deviendra impuissante.

La rue a aussi permis à cette jeune fille de donner l'impression d'agressivité. Si elle sent que Malagan et shosuke particulièrement, mais n'importe lequel de ces proches est en danger, elle deviendra presque une autre femme, capable d'empoisonner quiconque osera les menacer. Lorsque ceux-ci sont en danger, Inaku peut subitement changer de caractère et devenir violente. D'ailleurs, même si la stratégie n'est pas son fort, et qu'elle laisse plutôt cet aspect à sa soeur, elle trouvera toujours un moyen de verser une potion dans un aliment sans se faire repérer.

Une grande reconnaissance est adressée aussi au couple qui les a recueillis. Les années passées dans la rue ont été très difficile mentalement parlant pour elle. Ce couple a été une délivrance totale, un paradis sur terre après l'enfer. Pour cela, elle leur témoigne beaucoup d'affection et de respect. Elle s'efforcera de ne pas contrer les demandes éventuelles du couple et de les intégrer le mieux possible.
 


Physique


Que dire sur le physique d'Inaku ? Vous vous souvenez de son nom de famille ? "seika". ça veut dire fleur sauvage. Eh bien si le côté sauvage reviendrait plus à Malagan, Inaku a le physique d'une fleur. Si vous la croisez dans la rue pour la première fois, vous croirez avoir en face de vous une jeune fille mince, avec un beau visage et des cheveux fins qui s'envole au moins souffle de vent. Vous aurez l'impression qu'elle est chétive et totalement inoffensive. Inaku aime également porter une tunique rose avec de belles fleurs dessus.  C'est son petit côté doux. Mais ne vous méprenez pas, derrière ce corps de princesse se cache une battante, une fille qui passe des heures à entraîner ses mouvements de combats. Son moral forgé par les années passées dans la rue la pousse à se surpasser pour être au top.

C'est une fille pas coquette, elle ne passera pas trois heures le matin devant son miroir. Un coup de peigne, quelques touches de toilette et elle est prête. Il faut dire que dans la rue, elle ne pouvait pas se maquiller à outrance. Elle a pris l'habitude de rester simple.

Oui, la rue l'a changé, c'est sûr, tant physiquement que psychologiquement. C'était une dure épreuve qui a eu raison de son petit monde d'avant. Est-ce positif ou pas ? question de point de vue...


Histoire


Pourquoi je repense à ça ? Pourquoi mon cerveau veut me rappeler ce que je tente de tout mon être d'oublier. Ce passé tragique qui est survenu comme un coup de fusil dans une forêt paisible, inattendu, douloureux et sans retour. Je me souviens de l'atrocité que représentais la scène. C'était il y a 4 ans...

Un, deux, trois... non recommence... un deux trois... non toujours pas...

Je me remet en position neutre, les deux pieds au sol et les bras le long du corps. Mon esprit est calme, mon attention est portée sur le mouvement que je m'efforce de parfaire. Hier, maman me l'a montré et il m'a tout de suite conquise. J'ai immédiatement voulu l'imiter. Debout dans la salle d'entraînement de la famille depuis quelques heures, je l'exécute et le répète, je sens chacun de mes membres bouger, chaque tendons s'étirer et se détendre, chaque muscle prêter sa force. Fermant les yeux, j'analyse ce qui se passe à l'intérieur de moi pour trouver la manière la plus efficace d'enchaîner cette nouvelle prise. J'ai vraiment envie de faire plaisir à mes parents, qu'ils soient convaincus de ma volonté et de mon application. Je ne voulais pas apprendre un art martial il y a quelques temps, je trouvais ça inutile. Mais de discussion en discussion, j'ai fini par céder et je crois que je ne regrette pas mon choix. Les après-midi passés avec Malagan à se battre à quelque chose d'amusant. Je réessaye le mouvement une dernière fois. Les yeux fermés, je me concentre.

C'est là que je l'ai entendu. Mes yeux s'ouvrent d'eux-même et sans que je le veuille vraiment, mon regard se tourne vers lui. Mon corps a arrêté de bouger et mon coeur a commencé à augmenter la cadence. Quelques oiseaux qui m'observaient gentiment depuis l'arbre près de la fenêtre, s'envolent apeurés. Puis le silence, ce temps où une multitude de questions traverse l'esprit sans qu'on puisse y répondre. Ma raison a très nettement reconnu l'auteur de ce cri atroce mais mon émotion s'oppose à ce constat.

Je ne réfléchis plus et court dans la direction du cri. Je pousse la porte de toutes mes forces et ne la retient pas. Elle claque contre le mur comme pour extérioriser le coup de tonnerre qui a éclaté en moi. Du rouge, du liquide vie partout, sur les murs, sur le sol et au milieu... le corps ensanglanté de maman. L'émotion est trop forte. Sans que je puisse réagir, je me sens tomber à genoux et mélanger mon repas de midi avec le sang qui a giclé. Ma respiration devient difficile. Ma tête me tourne énormément. J'ai l'impression d'être sur un manège infini qui tourne à une vitesse incroyable et ne me permet plus de voir ce qu'il y a autour de moi. Les larmes jaillissent de mes yeux à grand débit et une boule me tiraille les parois de la gorge. Je tente de contrôler ma respiration, de reprendre mes esprits.

J'entends à peine ma soeur entrer et se retrouver à quatre pattes, tendant la main vers cet être qu'elle ne reverra plus sourire. Je la regarde, mais mes yeux sont embués et ma vue troublée. Je cligne une fois des yeux pour évacuer l'eau qui se préparait à dévaler la pente de mes joues avant de voir un objet briller grâce aux reflets du soleil. Un objet menaçant qui s'éleve juste en dessous de Malagan, toujours fixant maman comme pour tenter de la rappeler vers nous. Mes yeux s'aggrandissent encore et mon souffle se coupe une seconde. Puis, y mettant tout mon coeur, je m'entends hurler.

MALAGAN DERRIERE TOI !!

La lame s'abaisse et je vis enfin Malagan réagir et éviter de peu la mort. Elle court vers moi, qui suis toujours immobile et impuissante. Elle me prend le bras, me forçant à me lever. Encore sous le choc, je ne peux que me laisser faire, poussant un petit gémissement dû à la force avec laquelle ma soeur me tire. Je me mets à courir derrière elle jusqu'à atteindre le dehors. Je vois en elle le déclic que je n'ai pas eu, le guide qui me sort des enfers duquel je n'ai pas la force de m'extirper. Comme une main chaleureuse qui se tend dans un univers glacial et mortel.

J'entends ma soeur me demander de m'enfuir avant d'immédiatement retourner à l'endroit où il y a peu, il respirait une ambiance de partage et d'amitié. Aujourd'hui, le jardin me semble bien macabre, comme une forêt sombre avec des arbres depouillés de leur feuille et une obscurité à vous glacer le sang . Au lieu d'exécuter ce que Malagan me demande, je reste immobile, mes veines tremblantes. Une image surgit dans ma tête. L'image d'un être innocent aux joues si jolies et au sourire si attendrissant. Il est en danger, encore plus que moi ou ma soeur. Je sens mes jambes m'emmener à toute vitesse dans la direction opposée à la ville. Non je ne peux pas les laisser seuls. L'image de maman me hante, son corps rougi de liquide de vie fait bondir le coeur dans ma poitrine. Il est sur le point d'exploser. Les yeux écarquillés je vois le paysage défiler à fur et à mesure que j'avance. Les arbres semblent m'emprisonner dans un destin dans lequel on m'a soudain jetée sans demander mon avis. Maman ne reviendra pas et papa nous a dévoilé sa vrai facette. Il n'a suffi qu'un claquement de doigts au diable pour plonger la famille seika dans le chaos le plus total. Il n'a maintenant plus qu'à se divertir en nous voyant nous débattre comme une mouche prisonnière de la toile.

Comme je le redoutais, Shosuke pleure de tout son coeur, dépassé par les évènements. Ses joues sont rougis par la peur et les larmes. Malagan était déjà en train de retenir le démon afin qu'il ne s'en prenne pas à ce qui est le plus cher pour nous deux: notre petit frère.  Je me précipite à ses côtés et le prend dans mes bras pour le consoler. Je l'appuie contre moi et lui murmure que tout va bien d'une voix très tremblante et très peu convaincante, regardant la confrontation avec effroi.  

Le combat est acharné et bientôt l'homme tombe à la renverse. Ma soeur maintient la main tenant l'arme hors de portée de son corps et résiste tant bien que mal à la force que l'homme déploie pour planter son arme dans le corps de sa cible. Son regard me glace les veines. C'est celui d'un démon assoiffé de tuer, complètement aveuglé par les ténèbres qui en ont fait leur marionnette. Le papa aimable qui me prenait dans les bras et me câlinait tendrement n'existe plus. Ne reste que la noirceur logé dans son coeur et qui a pris le dessus.

Je pousse un petit cri d'effroi quand je vois que papa parvient à faire lâcher prise à Malagan avant de la plaquer au sol et de lui entailler le milieu de la poirtrine. Un peu de sang gicle sur son visage. Mon coeur semble s'arrêter. Du sang, à nouveau du sang. Mes membres tremblent, je ne veux plus... je ne peux plus supporter. Il faut que je réagisse. Mes yeux balayent les alentours à la recherche d'une idée, d'une façon de nous sortir de ce cauchemar funeste. J'entends les pleurs trahissant une peur immense de Shosuke. Mes yeux libèrent également sa réserve. Le diable semble m'entourer de ses maléfices. Tout autour de moi n'est que peur et effroi. J'ai l'impression que je ne peux plus rien faire, que je suis comme attachée à un poteau, forcé de regarder ma soeur se faire tuer. Cette soeur qui a toujours été là pour mon frère et moi. Elle qui est notre toit, ce qui nous permait de vivre et de s'épanouir. Aujourd'hui notre toit tremble. Il semble vaciller. c'est à moi de le maintenir, de le soutenir...vite, où le diable entamera l'acte final avec nos propres corps.

ça y est j'ai trouvé ! Je pose Shosuke et me rue sur un pot de fleur auquel maman tenait beaucoup et le fracasse de toute mes forces sur le crâne de l'agresseur, comme si notre défunte mère nous aidait une dernière fois avant de s'envoler vers l'éternité. Je me coupe les doigts sur le verre mais je ne ressens plus la douleur. Ma tête est tellement occupée à gérer le chaos qu'il y a en moi qu'il n'y a plus de place pour de simples sensations. Mon père s'effondre et Malagan a juste le temps de l'éviter. Tenant encore un bout du vase dans mes mains, je laisse le temps à ma respiration de se calmer et à ma tension de descendre un peu avant de regarder Malagan.

Il faut qu'on s'en aille avant qu'il ne se réveille !

Tu as raison, suis-moi !

Sans plus de question, je prend dans mes bras mon petit frère, toujours terrorisé par les évévements et je cours à la suite de ma soeur. Je tente de rassurer Shosuke en l'appuyant délicatement contre moi et lui murmurant que tout va bien, malgré que je pense absolument le contraire. Je lui caresse les cheveux pour lui montrer mon affection et lui faire sentir que tout ne s'est pas effondré, que le toit est encore bien solide et que je ne le laisserai pas tomber.

Nous courrons quelques minutes avant de s'arrêter pour reprendre notre souffle et de continuer en marchand. Je ne peux m'empêcher de me retourner pour vérifier si personne ne nous suit. Shosuke toujours dans mes bras, s'agrippe à ma tunique, mais semble s'être apaisé. Son visage est encore mouillé. Ce pauvre petit être qui ne demandait que l'amour de ses parents, a vécu la pire chose qu'il existe à cet âge: en une après-midi il a perdu ses deux parents. Ces deux personnes qui l'ont mis au monde et l'on aimé ont été tragiquement écartées de sa route. Il ne les reverra plus. plus jamais. Pas après pas, je réalise que ce havre de paix que nous avions les trois connus est mort et que le bout de chemin futur est totalement inconnu. Malagan marche devant moi, nerveuse. Ses poings sont serrés. Pauvres victimes d'un diable sans pitié, nous errons sur les chemins.

Arrivée à l'autre bout de la ville, ma soeur trouve un groupe de voyageurs qui s'apprêtaient à traverser le désert. Voyant notre état, les voyageurs s'inquiètent et s'attaquent à nous soigner. Je laisse Malagan passer en premier, car sa blessure est de loin plus grave. Sans un mot, elle se laisse mettre des bandages, le visage fatigué et la mine dépitée. Je m'assieds sur un petit muret et place Shosuke sur mes genoux. Sa mine n'affiche toujours pas un beau sourire comme il y a quelques heures, mais son état paraît en voie de s'améliorer. J'essaye d'en esquisser un pour le rassurer. Ses beau yeux plongent dans les miens. Il ne faut plus que je pense à maman quand je suis avec lui. Je me dois d'être forte pour lui. Ce petit visage d'ange ne doit plus montrer une telle expression comme tout à l'heure. Il doit sourire et rigoler comme tous les visages du même âge.

P...pourquoi tu as tapé papa, nanu ?

Mes yeux s’agrandissent un peu et mon regard dévie. Que répondre ? La question est si soudaine mais je ne peux pas lui en vouloir, il ne comprend pas encore ce qu'il lui arrive. Je respire profondément avant de répondre, la voix encore tremblante.

Parce-que... parce-que papa a fait une bêtise et je n'étais pas contente. euh... voilà

Je ne dois sûrement pas être crédible, mais Shosuke se contente d'un "ah" las, avant de poser sa tête contre moi. Je lui caresse ses cheveux et lui murmure une petite chanson dans l'oreille. Notre petit ange ferme tranquillement les yeux et part vers un autre monde, à coup sûr plus joli et coloré que celui dans lequel il vit actuellement. Les voyageurs me font signe de venir. Je me lève doucement, confie Shosuke à Malagan et me dirige vers eux. Mes blessures sont superficielles alors quelques pansements sont juste posés et le voyage peut commencer. Assis les trois dans le même chariot, nous regardons notre ville natale s'éloigner.

Le trajet me semble durer une éternité. Le paysage se répéte sans cesse et la chaleur est étouffante. Malgré tout, j'en profite pour me détendre et commencer à espérer à un avenir meilleur. Je n'arrive pas encore à réaliser ce qui nous est arrivé, tout c'est passé tellement vite. J'ai envie de tout effacer, de tout réécrire et d'encore vivre les cinq, unis et heureux. J'ai envie de revoir le sourire de maman, la bonne humeur de papa, la complicité que l'on partageait avec Malagan, ignorant tout ce qui allait nous tomber dessus. J'ai envie de revoir Shosuke essayer d'attraper les papillons, courant avec ses petites jambes dans l'herbe, les yeux fixés sur sa cible et entendre son rire comme on entend les oiseaux, les soirs d'été sur une chaise longue. J'ai envie de revivre toute ces choses. Malheureusement, c'est un épisode de ma vie auquel je n'aurai plus accès. La page se tourne.

Une fois le voyage terminé, nous nous séparons des marchands et trouvons une vieille cabane un peu perdue, qui devient notre domicile. Nous y avons vécu 3 ans. Ce fut les 3 années les plus affreuses pour moi. J'avais toujours cette boule au ventre quand Malagan allait chercher de quoi survivre dans la ville. Cette peur de voir débarquer dans la cabane des êtres malfaisants qui ne voulaient que nous faire du mal et rendre notre survie encore plus rude. Plusieurs fois, j'entendais du bruit au dehors. Je me précipitais à la fenêtre, espérant voir Malagan, les bras remplis de nourriture et d'autres choses. Mais ce n'était souvent pas elle. Un homme s'approchait de notre refuge. La respiration s'accélérant, je demandais à Shosuke de se cacher et prenais un couteau, prête à me défendre. À vrai dire, je n'ai eu à me battre qu'une seule fois. L'un des hommes qui rôdaient autour de chez nous est une fois entré et j'ai tout de suite lu sur son visage ses mauvaise attentions. Il voulait me prendre.

Il s'est jeté sur moi et j'ai pu de justesse l'éviter. Une suite de coups a plu sur moi. Je n'ai jamais autant remercié ma maman de m'avoir entraînée au combat, ne serait-ce qu'un peu. Tant bien que mal je résiste et pare la plupart de ses coups. Profitant d'une ouverture je lui ai donné un coup dans l'entre-jambe. Ben oui, je n'étais plus l'Inaku chétive de Xing, les rues m'ont forgé un caractère plus ferme et plus instinctif. Une fille chétive et timide ne survivrait pas ici.

Pendant qu'il reprenait du coup de pied, j'ai couru reprendre le couteau qu'il m'avait bien facilement fait lâcher au début de la confrontation et lui ai refait face. C'est là que j'ai entendu la voix salvatrice de Malagan qui m'appelait pour savoir si j'étais là. L'homme a regardé par la fenêtre et en voyant celle qu'on appelait la renarde, s'est enfui. Je l'ai regardé s'en aller et ai averti Shosuke que tout était fini.

Ces 3 ans de malheurs se sont enfin terminés sur une note positive. Ou du moins, ils se sont arrêtés, c'est le principale. Grâce à un couple qui, au lieu de s'offusquer du vol de Malagan, nous a tendu la main et nous a sorti dans la misère dans laquelle on pataugeait. Il nous a offert de bon coeur un toit et un confort bien mieux qu'une vieille cabane en proie à n'importe qui. Plus que ça, l'homme m'a permis de trouver un but à ma vie et d'avoir les armes pour l'accomplir. Il m'a prise sous son aile et m'a appris l'élixiolgie. Grâce à ça, je peux maintenant mieux me défendre, et ne plus faire porter l'entier du fardeau de notre famille à Malagan. Je peux y mettre du mien et ne plus dépendre complètement de sa bienveillance. De son côté, ma soeur a appris l'alchimie de glace et Shosuke les arts martiaux.

Enfin l'avenir s'éclaircissait et le diable changeait d'horizon. Il nous laissait voir le soleil de la vie. Depuis ce jour où le couple a croisé notre chemin, les sourires sont revenus sur les lèvres, comme s'il ne s'était rien passé. Bien sûr, je garderai toujours ce goût amer de ce jour atroce, mais je peux maintenant compter sur des gens de confiance et m'épanouir. Le seul bémol est que toute cette histoire m'a laissé une peur ineffaçable. La peur du sang qui me rappelle toute cette scène et me dépossède de tous mes moyens. Je tente de l'atténuer, mais ce travail prendra encore beaucoup d'années. Je suis prête à l'accomplir, pour le bien de mon frère et de ma soeur.

Je suis prête à vivre et à tout faire pour ne plus avoir à passer par tout cela. Ce ne sera plus qu'un mauvais souvenir, une tâche sur le journal de ma vie. Oui je vivrai.



   

© Never-Utopia & Evy


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
May
avatar
Messages : 272
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Mer 11 Juin - 12:29
Hellow, bienvenue ! Evy
Bon courage pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 116
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 1
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Mer 11 Juin - 12:58
Hellow o7

Bienvenue, bon courage et n'hésite pas si tu as des questions o7
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Who am i !

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Mer 11 Juin - 14:15
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 596
Sneaky Poison ☣ Xinoise égarée
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Mar 17 Juin - 10:42
Bienvenue o/ Bon courage pour ta fiche n'hésite pas si tu as des questions !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Who am i !

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Mer 25 Juin - 19:51
Voilà mes amis, lente comme à mon habitude, mais ma présentation est enfin prête. J'espère y avoir laissé le moins de faute possible et que vous passiez un bon moment en lisant mes aventures. Pardon pour la rubrique "physique" mais ce n'est vraiment pas mon truc :3 j'ai fait au mieux.

Bonne lecture chers admin  fly 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 203
Palmito | Homonculus psychopathe
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Mer 25 Juin - 19:59
Avant de pouvoir m'occuper de la fiche, il faudrait que ton avatar soit aux normes : 200 largeur et 320 d'hauteur. o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Who am i !

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Mer 25 Juin - 20:40
voilà qui est fait Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 203
Palmito | Homonculus psychopathe
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Sam 28 Juin - 17:20
Hop désolé de l'attente, mais j'étais pas vraiment là XD.
C'est bon pour moi, ton histoire rejoint celle de Malagan. Tu peux aller faire tes demandes etc... Bon RP parmi-nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 440
Sick Queen Of My Artificial World
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Sam 28 Juin - 17:29
Bienvenue de retard ma grande >w<
Et en passant félicitation pour ta validation alors x3

(euh, au fait, je ne sais pas si c'est voulu, mais le perso de l'image de ta fiche, c'est alice de alice madness return, et non keine ahnung ;D)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 203
Palmito | Homonculus psychopathe
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 6
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Sam 28 Juin - 17:36
Moi pas connaitre, donc bon >.>
Je pense qu'elle s'est trompée XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 440
Sick Queen Of My Artificial World
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Sam 28 Juin - 17:48
Moi connaître, AMR être jeu vidéo de la mort qui tue *^* *out*
ben, c'est pas grave dans l'absolu, pour le moment personne du forum n'utilise ce personnage donc voilà o7
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Who am i !

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Dim 29 Juin - 15:11
bah c'est juste que c'est Malagan qui m'a filé et que j'en savais rien ( et que j'avais la flemme de chercher). Du coup j'ai laissé comme ça Razz
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 440
Sick Queen Of My Artificial World
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses: 1
Cadeau(x) Concours:

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Dim 29 Juin - 17:13
Pas de soucis ma grande ;D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 691
Colonel | Kaze no Renkinjutsushi
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie: 15
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes Lun 30 Juin - 14:21
Dans ce cas, je vais changer le nom dans la fiche et archiver le topic o7
Comme ça on va pas se planter dans le recensement des avatars XD.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Quand elle décide de faire de nous ses victimes

MessageSujet: Re: Quand elle décide de faire de nous ses victimes
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» TERMINÉ-Que faire avec une fille saoule ? (feat Ashlyn)
» Quand Dan zombifié, lui toujours faire ainsi ( pv Lauraleen)
» Rentre de voyage et a une grosse surprise [pv Céline]
» Si c'est une blague, elle n'est pas drôle (Clyde)
» Quand on va mal, on fume, on boit et on parle surtout entre pôtes (Sacha)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: PRESENTATIONS ABANDONNEES-