RSS 
 
   RSS 
  

Forum ouvert le 25/02/2014
Jetez un coup d'oeil à notre Organigramme.
Beaucoup du prédéfinis du manga sont disponibles !
Prenez le temps de zieuter nos prédéfinis des membres !

D'après les rumeurs,
Le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G,
tondant la pelouse avec un tablier rose.

Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"

Des gens cherchent des RPs ! N'hésitez pas à venir zieuter ici

Votez pour le forum toutes les deux heures ! Il y aura des nouvelles têtes et des nouvelles aventures !
Un post pour 250 cenz ! ~

Nous recherchons des méchants pour mettre la pagaille en Amestris ! Les infiltrés recrutent toujours !
Recevez en cadeau un bain de pied en porcelaine d'une valeur de xxxx cenz.

Escanor est officiellement plus accro à la bibine que Ban !
A l'occasion de pâques, notre chimère commence à voir des bibines partout dans toutes les images du forum !
Pendant ce temps... Dominic, Elena et Princesse se font la guerre pour les trouver.
Finir dans un love hôtel avec Banou, ça motive !

Invité
avatar
Who am i !

[7 novembre 1914]  Collaboration forcée [ft Evy S. Evans] Empty

[7 novembre 1914] Collaboration forcée [ft Evy S. Evans]

MessageSujet: [7 novembre 1914] Collaboration forcée [ft Evy S. Evans] [7 novembre 1914]  Collaboration forcée [ft Evy S. Evans] EmptyMer 14 Fév - 22:26
Il a passé sa nuit dans un train inconfortable en destination de Central avec ce bras métallique résistant au froid hostile de son Nord natal à ressentir une sensation désagréable qu’il peine à comprendre. Impossible de dormir dans ces conditions, donc des cernes lui creusent le visage, amplifiant son regard vert et parallèlement la peur dans les regards fuyant des civils. Une fois sorti de ce train, il avait enfilé son uniforme entier , tout en faisant attention à son bras qu’il contrôlait maladroitement depuis deux jours.

Des craquements de ses os se faisaient bien sonores pour accompagner ses étirements, tandis qu’il se dirigeait vers le Quartier Général où il commencerait sa première journée officielle de travail aux ordres d’un certain Colonel Evans, selon ce qu’il avait lu dans son document. De l’idée que Flynn s’en faisait ce devait être un alchimiste d’état très puissant avec de nombreuses cicatrices et une sévérité exemplaire, le genre d’homme qu’était son père, quoi?

Au vu de la distance qu’il devait parcourir, il opta finalement à se payer un taxi. Le chauffeur déglutit à sa vue, mais sa bourse le dissuada de lui faire des histoires.

“ Au Quartier Général, s’il vous plait, monsieur!”

Dans la cordialité, il evitait de faire des phrases trop longues ou de se mentionner puisque cela suscitait toujours des questionnements inutiles en raison de son accent Drachman. De toute manière, pour les prochains jours, il serait dans sa chambre de dortoir et non loin de son travail. Son grand sac posé à coté de lui, il se permet de détailler les batiments qui défilent sans s’y perdre lorsqu’il serait amené à patrouiller. Il avait particulièrement hâte de prouver sa valeur à son supérieur.

Apres un voyagement d’une vingtaine de minutes, il paya grassement le chauffeur avant de récupérer ses effets personnels et faire son entrée dans son nouveau lieu de travail. Avec un air impressionné sur son visage, il alla directement adresser la parole à l’une des réceptionniste qui sursauta dès qu’il posa les mains sur le comptoir. Il faut dire que le bruit de son nouveau bras amplifiait l’impression qu'il dégageait.

Il présente son passeport ouvert à la demoiselle avant de lui parler d’un ton de voix calme et calculé.

“ Sergent Hawke. M..mon affectation commence aujourd’hui. Pouvez-vous indiquer l’emplacement du bureau du Colonel Evans, s’il vous plait?
Pour une fois, il avait réussi à dire un mot se rapprochant de ce “je” , qu’il était incapable de dire. Il rangea aussitot son passeport après l’avoir refermé, tandis que la femme se leva de son bureau avant de lui faire signe de le suivre.

“ Sergent, avant de vous emmener au bureau du Colonel Evans, je vous fais une visite guidée des lieux, puisque manifestement c’est votre premier jour d’affectation. D’ailleurs, sans vous manquer de respect, Vous me semblez un peu jeune pour servir dans l’Armée. “

Instinctivement, il se tenait droit, formel, tandis qu’il voyait défiler des bureaux, la grande salle à manger, le département des archives et le dortoir ou il posa ses effets personnels avant de reprendre la visite, uniquement équipé avec ses deux révolvers. La femme était particulièrement bavarde au point ou cela étourdissait le grand jeune homme. Le manque de sommeil le frappait à cause du débit de paroles de cette femme.

Le quartier Général était immense, mais il s’y plaisait déja. Bien qu’il était plus grand que la plupart de ses collègues, il se laissait impressionner par les lieux et était d’une humeur excellente malgré la fatigue. Finalement, la femme lui montra la porte close d’un bureau avant de repartir. Il respire un bon coup, puis toque doucement à la porte, documents en main. Il ne faudrait pas faire mauvaise impression à ton nouveau supérieur.

Cette lettre que tu tiens est une de recommandation rédigée par ton père, bien que tu lui ait expressément dit que tu voulais faire tes preuves toi-même. Apparemment ce serait pour rattrapper les années ou il ne t’a pas eu à ses cotés. Tu as beau lui dire que tu es assez agé pour voler de tes propres ailes, il te couvre. Mais , tu te perds encore dans tes pensées à force de regarder les lettres que tu tiens. Un bruit et le jeune homme revient à la réalité, tandis qu’il entend une voix féminine de l’autre coté de la porte qui lui dit d’entrer. Il sursaute au ton et en échappe ses documents .

Rapidement, il les ramasse avant d’ouvrir la porte avec un sourire mi gêné mi surpris. Au fond de la pièce se trouve une femme sans cicatrices avec une chevelure tout aussi rouge que la sienne et un regard terriblement sérieux. Instinctivement, Flynn referme la porte et avance vers le bureau très formellement avant de faire un salut militaire plutot maladroit au vu de son malaise. De sa main gauche gantée, il tend ses documents, bien que sa main tremble légèrement.

“ Bonjour, Colonel Evans, Sergent Hawke, pour vous servir. Flynn est affecté sous vos ordres à partir d’aujourd’hui. Pardonnez le manque de manières et d’expérience, m...mon premier jour officiel en tant que gradué. Le Général Hawke, affecté au Nord a transmis cette lettre de recommendation pour vous.”

Sa voix était légèrement hésitante puisqu’il s’efforcait de s’exprimer selon la norme, tandis qu’il n’y arrivait pas naturellement. De plus son accent transparaissait beaucoup au-travers de ses mots, à son grand détriment. Avec cette main à laquelle il s’habituait et le manque de sommeil, il devait sans doute passer pour plus nerveux qu’il ne l’était en réalité. Une mauvaise impression quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Evy S. Evans
Messages : 703
Colonel | Kaze no Renkinjutsushi
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Succès:

[7 novembre 1914]  Collaboration forcée [ft Evy S. Evans] Empty

[7 novembre 1914] Collaboration forcée [ft Evy S. Evans]

MessageSujet: Re: [7 novembre 1914] Collaboration forcée [ft Evy S. Evans] [7 novembre 1914]  Collaboration forcée [ft Evy S. Evans] EmptyMer 28 Mar - 19:21
  • Evy Evans
  • Flynn

Collaboration forcée.
Elle était au courant depuis quelques jours d'un transfert d'un jeune sergent à Central. Un homme était venu dans son bureau pour se présenter. Le général Hawke de Q.G du nord était venu lui proposer un sergent pour son équipe. Une recommandation qui n'était pas possible de décliner si aisément. La question qu'elle garda au fond de son esprit était de savoir si cela n'était pas encore une façon pour le Lieutenant-Général Raven de mettre un nouvel élément de surveillance aux côtés de la militaire. Après quelques recherches secrètes, la jeune femme ne trouva pas de liens entre les deux hommes.

Décidément, il y avait beaucoup de venues dans son bureau durant ses derniers jours. Deux jours auparavant, il y avait ce nouveau stagiaire, Davis Anton, maintenant elle devait accueillir un petit nouveau dans son équipe. On lui avait vendu ce sergent comme de la main d'oeuvre supplémentaire et de prendre soin de son bien être et de son épanouissement au sein du Q.G de Central. Une bien étrange demande à ses yeux. Est-ce que le militaire qui allait rejoindre son équipe était l'un des petits chouchou du général ? Bien entendu, puisqu'il s'agissait de son propre fils.

Evy se tenait près de la fenêtre lorsqu'on frappa à la porte. D'une voix assurée, elle demanda à la personne d'entrer, mais ne bougea pas de son poste d'observation. En effet, la colonel gardait les yeux rivés vers l'extérieur et observait en silence les allées et venues dans le Q.G. Quelqu'un entra, referma la porte avant de s'avancer dans la pièce. Il passa près des canapés et arriva finalement au bureau. L'alchimiste d'état entendit le bruit significatif de documents et elle se tourna à demi pour regarder l'invité.

Un homme assez grand salua rapidement la militaire avant de lui tendre des documents. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres avant qu'elle ne daigne revenir à son bureau pour prendre les papiers de ses mains et l'inviter à s'asseoir sur un des sièges en cuir.

« Bienvenue à Central Sergent Hawke. j'attendais votre arrivée avec impatience, j'ose le dire. Prenez place, mettez vous à l'aise. Nous allons en effet travailler ensemble à partir d'aujourd'hui. »

Elle s'installa rapidement à son bureau et déplia la lettre de recommandation pour en prendre connaissance. Quelques secondes plus tard, elle déposa le papier dans un tiroir à ses côtés avant de venir croiser les jambes. Elle se permit de le regarder attentivement et d'observer chacun de ses gestes ou de ses réactions. Finalement, elle reprit la parole pour briser le silence qui venait de s'installer.

« Je vais commencer par me présenter. Je suis le colonel Evelyn Selène Evans. Je suis en poste à Central depuis fin 1910. Avant j'étais Lieutenant-Colonel au Q.G de l'Est, sous la tutelle du général Grumman. Je suis aussi une Alchimiste d'état et j'ai participé à la guerre d'Ishval. J'espère que cela ne va vous poser de problème de travailler avec moi. Après tout, je suis une femme.»

Elle fit une courte pause pour lui laisser le temps d'assimiler les informations. Evy s’éclaircit la voix avant de prendre le dossier concernant le jeune homme.

« J'ai cru comprendre que vous étiez le fils de Général Hawke. Je ne vais pas vous cacher que j'ai eus le droit à sa visite durant la semaine dernière. Nous avons discuté de votre arrivé, mais pas autant que je l'aurai souhaité. C'est donc à vous de me raconter comment vous êtes arrivé ici et ce que vous attendez de moi. Vous êtes libre de parler comme vous avez envie. Une relation de confiance, c'est la base d'une bonne entente après tout/ Alors pas de tabou entre nous. Ne pensez pas que je ne vais que donner des ordres. Mon but n'est pas de vous utiliser comme outil pour ma propre personne. Nous sommes là pour le pays avant tout et protéger ses habitants. C'est la priorité. »

Finalement, elle se leva doucement pour aller chercher deux tasses. Elle en déposa une de son côté et l'autre devant le sergent. La rousse alla chercher ensuite, la petite cafetière pour verser du café dans les deux récipients, avant de retourner à sa place avec toujours ce même sourire sur ses lèvres, attendant patiemment la présentation plus en détail de son nouveau sergent.

789 mots
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: LES RPS TERMINES OU ABANDONNES-