RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 105
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Il n'y a pas forcement de mauvaise rencontre (pv Ambre)

MessageSujet: Il n'y a pas forcement de mauvaise rencontre (pv Ambre) Ven 22 Sep - 21:06





Qui est la?


Vincent Wolf & Ambre



Depuis pas mal de temps, la vie de Vincent Wolf la chimère loup n’était plus vraiment la même. Il avait découvert a nouveau comment aimer, mais il avait aussi rencontrer un homme qui au début était le 1er a lui avoir fait retrouver un semblant de normalité dans sa vie, le 1er l'acceptant comme ce qu'il était une chimère mais faisant fi de cela, l'avait quand même engager comme garde du corps, mais après certains événements, Vincent savait qu'il avait signer un pacte avec le diable et que jamais, non jamais il ne pourrait faire marche arrière et qu'il ne lui restait plus que l'espoir d'un jour pouvoir ce venger de ce dernier en lui plantant ces crocs et ces griffes dans sa gorge même si pour cela il devait y laisser la vie...

Il n’était pas trop tard ce jour la, pourtant la chaleur du jour commençait déjà a laisser place a la fraîcheur de la nuit, le soleil lui commençait déjà a décliner par de la l'horizon et la lune commençait elle aussi doucement a se montrer, engloutissant doucement la grande ville de Central de son manteau d'ombre pourtant le soleil qui lui n’était pas encore coucher lutait pour garder le peu de lumière qu'il n'avait pas encore perdu dans l'horizon. Vincent la chimère lui marchait doucement dans les bas quartiers de la ville. Lieu mal famée et ou il n’était pas forcement bon de traîner, que ce sois pour des militaires ou même de simple civil, car il n’était pas rare dans ce genre de quartier que l'on fasse des mauvaises rencontres, comme des voleurs, des assassins ou même pires quand on savait ce qui vivait dans les affres des ténèbres de Central, Seulement l'homme loup lui s'en moquait. Il marchait calmement, sachant pertinemment qu'il ne risquait pas grand chose, déjà du fait qu'il n’était pas humain il pouvait se défendre bien plus dangereusement que n'importe qui, mais également du fait de la rapière qui pendait tout le temps a sa ceinture. Il lui arrivait aussi souvent d'avoir sa basse ranger dans sa boite sur le dos, quand il allait faire des concerts, mais pas cette fois. Non, pour une fois, il l'avait laisser la ou il dormait en ce moment c'est a dire dans un des nombreux bâtiment abandonner de la ville ou son "patron" pourrait facilement le trouver...

Il fini par entrer dans un bar, et au moment ou il ouvrit la porte, la plus part des clients tournèrent la tête pour voir le nouveau venue, ce qui n’était pas rare dans les bars plus tôt mal famée des bas quartiers de ville ou la plus part des clients connaissait tout le monde et ne se gênait pas pour dévisager les nouveau venue au cas ou se seraient des gens qui n’étaient pas franchement les bienvenue, mais Vincent lui était un habituer de ce genre d'endroit pour la simple raison que de nombreuse fois, il avait jouer de la musique dans ce genre de bar ou la plus part du temps les gens était la pour boire et non pour écouter. Pourquoi avait t'il choisi de venir ici? Et bien dans le simple but de se souvenir, oui se souvenir car c'etait dans ce bar qu'il avait débuter a Central, a croire que le gérant avait eu le nez fin de le choisir, c'etait même la, qu'il avait parfois fait des concerts avec Kira la fille qu'il avait apprit a aimer. Il s'assit calmement au comptoir du bar et le barman qui était également le gérant arriva et dit en voyant notre homme loup:

" Et bien, voila un visiteur que je ne m'attendait pas a voir, si tu cherche un petit boulot désoler, mais la j'ai un nouveau groupe, a moins que tu ne cherche quelque chose ou quelqu'un."

L'homme loup fit un sourire et dit alors:

"Non, je ne suis que la pour prendre un peu de bon temps et revivre quelque souvenir, dit d'ailleurs tu pourrais me servir une bière en même temps."

Sans répondre, le gérant déposa un verre a Vincent et lui sortit une bière qu'il posa au coter du verre et s'en retourna a ces occupations et aux autres clients. Vincent lui se tourna observant le fameux... groupe qui jouait. Des musiciens sans le sous qui essayait de gagner leur vie comme ils pouvaient, mal habiller et avec des instruments bon marché si on pouvait dire mais bon il jouait plus tôt pas mal et l'ambiance était plus tôt agréable, bon certes le mélange d'odeur qui assayait les narines de l'homme loup n’était pas des plus agréable mais bon, il s'y était fait a l'odeur de sueur, de cigarette mais surtout de sang... Quand finalement un bruit au niveau de la porte attira l'oreille de Vincent et avant même que cette dernière s'ouvre Vincent tourna la tête pour voir le ou la nouvelle venue, car l'odeur qui venait avec cette personne n’était pas comme les autres, c'etait une odeur de poudre, mais aussi de guerre de sang et de carnage, et finalement la porte s'ouvrit et comme a leur habitude tout les clients tournèrent la tête juste pour voir qui c'etait pas comme Vincent qui fixait déjà depuis un moment cette porte qui s'ouvrait pour enfin voir la source de cette odeur qui aurait put en faire frissonner plus d'un mais pas lui car il sentait aussi une odeur de vengeance qui lui ressemblait un peu...                    
nombre de mots:
 




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Who am i !

Il n'y a pas forcement de mauvaise rencontre (pv Ambre)

MessageSujet: Re: Il n'y a pas forcement de mauvaise rencontre (pv Ambre) Sam 23 Sep - 16:39



AMBRE - WOLF


LOST -

Il m’était arrivée tellement de choses en si peu de temps dans cette ville que j’avais décidé d’y rester encore quelque temps. Ma blessure à la côte avait enfin décidé d’aller mieux grâce à quelque rencontres inattendues et bienvenues. C’était donc avec soulagement que je sortais maintenant dans les rues. Je ne craignais plus d’avoir un désavantage vis à vis d’un supposé agresseur, comme il m’était arrivé quelque jour plus tôt et qui m’avait presque couté la vie. Si je retrouvais ses connards, je jure que je leur ferais payer le mieux que je pouvais. Il n’y avait que des abrutis qui trainaient dans le coin. Ou des pauvres et des gens tristes. Mais les bas quartiers étaient remplis de vrais salops. Des gens qui profitaient du malheur des autres sans rancunes. Des gens que j’avais appris à repérer, éviter ou, dans certain cas, éliminer.

Ma vie était encore plus chamboulé après ma rencontre avec Mustang. J’étais pleine de rage et d’envie d’agir mais je ne savais pas non plus quoi faire. Il était certain que je ne voulais en aucun cas agir comme Scar. Mon but allait plus loin que de tuer les alchimistes d’états par vengeance seulement. Non, il fallait qu’ils payent leur actes et pour cela ils devaient passer en justice. Tout le monde devait savoir ce qu’ils avaient fait et je ne voulais pas que l’opinion publique mettre la mort de quelques alchimistes, adorées de tous, sur le compte d’un terroriste fou. Non, ils devaient être déchu et tout le monde devait connaitre la vérité.

Mais par quoi commencer ? Comment agir ? Comment me faire entendre ? Le meilleur moyen était de rentrer dans l’armée et de comploter de l’intérieur mais, il était hors de question que je m’engage. Même si, pour une Ishval, cela m’étonnerait que rentrer dans l’armée soit facile voir possible. Et puis, j’avais aussi des problèmes personnels à régler. J’étais piégée dans la mafia et je n’en étais sortie que très récemment. Seulement, tout le monde sait que sortir de ce milieu et loin d’être aisé voir impossible. C’était pour cette raison que j’étais souvent suivie et attaquée. Heureusement, depuis ma fuite et mon arrivée à Central, les attaques étaient moins fréquentes.

La nuit tombait et je commençais à avoir froid. Je n’avais pas les moyens de me payer des habits chauds et, avec l’hivers qui arrivait, je devais réfléchir à un moyen de ne pas mourir de froid. Pour le moment, le seul moyen que je connaissais était de trainer dans les bars. Les gens du coin commençaient à bien me connaitre et, je m’étais fais une réputation. On savait que j’étais une mercenaire et on ne m’approchait pas trop. De toute manière la simple vue de mes yeux rouges suffisaient à faire fuir les plus audacieux. Personne n’appréciait vraiment les Ishvals.

Quand j’ouvris la porte du bar, les regards se tournèrent vers moi. Je rabattis ma capuche et les scrutais tous en les défiant un peu orgueilleusement. C’est comme ça, dans ces milieux, que l’on fait pour se faire respecter. Pas que j’aimais faire ça mais, si on ne sait pas montrer qu’on est capable de se défendre, on est vite éliminé. Je venais souvent donc ils me connaissaient. Je reconnus un peu plus loin un groupe d’homme avec qui je jouais parfois aux cartes. Je leur fis un signe de la main qu’ils me rendirent. Notre « amitié » était purement avec arrières-pensées. Moi, je leur assurais une protection pendant qu’eux se chargeaient de me raconter tout ce qui entrait dans leurs oreilles.

C’est en amenant mon regard vers le comptoir que je croisai une chevelure blanche. En fronçant les sourcils, je me demandai ce qu’un Ishval faisait là car, c’était assez rare puis, je compris que je faisais erreur. Curieuse, je m’approchai de l’inconnu. Une fois près de lui je commandai une bière et j’observai l’homme. C’était la première fois que je le voyais. Je ne voulais pas y aller par quatre chemins alors, je me retournai vers lui et lui dis :

- Je ne t’ai jamais vu avant.

La discussion aurait pu s’arrêter là mais, cette personne m’intéressait mille fois plus que tout le bar au complet. Je repris la parole :

- Tu sembles différent des gens du coin.

C’était vrai. Je voyais bien que cet inconnu avait quelque chose de particulier.



Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 105
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Il n'y a pas forcement de mauvaise rencontre (pv Ambre)

MessageSujet: Re: Il n'y a pas forcement de mauvaise rencontre (pv Ambre) Lun 25 Sep - 12:21





Une Ishval intéressante


Vincent Wolf & Ambre



Vincent l'homme loup comme tout les autres membres du bar n'avait pas quitter cette fameuse porte qui s'ouvrait, quand enfin la personne qui était derrière se présenta. Elle avait une capuche vissée sur la tête, mais le regard qu'elle jeta à l'assembler fit un peu sourire Vincent, c'était une habituer de genre d'endroit et cela se voyait clairement au regard qu'elle lançait faisant gentiment comprendre a tout le monde qu'il ne fallait pas venir la déranger. Vincent fit donc demi-tour se tournant de nouveau vers son verre et sa bière et s'en servit un peu et porta le liquide à ces lèvres ou il en bu une gorgée en silence...

En posant son verre, il remarqua que la personne venait de s’asseoir à ces côtés et ce dernier ne fit rien qui pouvait montrer son intérêt pour elle, alors pourtant oui, il l’était du fait de l'odeur qui émanait d'elle, et même ce regard qui en plus de montrer qu'il ne fallait pas venir lui causer du tord au risque de le regretter, il y avait aussi une chose qui montrait qu'elle avait vu des horreurs que peu de gens pouvait imaginer semblait t'il. Il resta pourtant la a observer la mousse qui se dissipait doucement dans le verre, quand il entendit lui dire qu'il ne l'avait jamais vu avant. Un mince sourire en coin apparut sur les lèvres de l'homme loup, qui se tourna alors vers la personne, car bien sûr au fond, la discutions aurait put être très courte, mais Vincent ne voulait pas être impolie et se permettre de ne pas répondre, mais cette dernière reprit la parole indiquant a la chimère loup a qu'elle point elle ne voulait pas y mettre un terme de suite et que l’intérêt était réciproque, car elle lui déclara qu'il semblait différent des gens du coin. Vincent lui s’étant maintenant tourné vers la personne put remarquer a travers la capuche toujours vissée sur le crâne, qu'il s'agissait d'une femme, mais pas une amestrienne non, un Ishval. Voilà qui était bien rare dans un tel pays de rencontrer ce genre de gens surtout après le massacre qui avait eu lieu chez eux, mais bon peu importait surtout dans un bar comme celui-ci, quand Vincent dit alors :

"Et pour cause que tu ne m'as jamais vu avant, je ne viens pas souvent, et la plupart du temps quand je suis la, je me trouve sur la scène a la place de ces types a jouer de la musique souvent, car bien que je ne sois plus franchement musicien, faut bien pouvoir gagner un peu d'argent parfois."

Il se tut après cela, continuant d'observer la jeune femme, mais finalement, il reprit après avoir encore avalé un peu de la bière :

" Cela se voit tant que ça ? Pour être honnête, je ne suis pas du coin déjà, je viens du Nord, mais je ne suis aussi pas comme les autres... Humains si je puis dire..."  

Il ne dit rien de plus après cela, car après tout, il ne connaissait pas cette femme et il ne pouvait se permettre de lui dire qu'il était une chimère, de surcroît, savait t'elle seulement ce que c'était. Car ce n’était pas un secret de savoir que les Ishval ne supportait pas l'alchimie et aussi la plupart du temps, on pensait que les chimères était juste l'union de divers animaux unis les uns aux autres, Vincent aussi d'ailleurs l'avait crut jusqu’à ce qu'il soit lui aussi changer en chimère. Il se tourna après cela de nouveau vers le comptoir et ce verre, quand il demanda alors a l'adresse de la femme, car il ne voulait pas que cela ce stop-là :

"Mais... Et toi ? Que viens-tu faire dans un tel endroit ? Je veux dire ce n'est pas une place pour une femme, même une Ishval, a moins que tu ne cherches quelque chose ou quelqu'un, car pardon de te le dire, mais il s’échappe de toi une odeur de sang et aussi de vengeance."                  

Bien sûr, il ne voulait pas qu'elle le prenne mal, car il voulait juste être franc avec elle, mais d'un coup, il se souvint qu'il avait oublié de se présenter, car après tout, ils s’étaient mis a parler comme ça d'un coup librement, alors Vincent reprit en restant tourner vers elle :

" Je me nomme Vincent Wolf et toi, c'est comment ?"    

Il se doutait qu'elle pût lui donner un faux nom ou bien ne pas lui répondre du tout, mais peu lui importait, il devait bien avouer que pour une fois dans un bar ou il n'était pas trop bon de traîner, il avait fait une rencontre fort intéressante...
             
nombre de mots:
 




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Who am i !

Il n'y a pas forcement de mauvaise rencontre (pv Ambre)

MessageSujet: Re: Il n'y a pas forcement de mauvaise rencontre (pv Ambre) Lun 9 Oct - 18:29



AMBRE - WOLF


LOST -

"Et pour cause que tu ne m'as jamais vu avant, je ne viens pas souvent, et la plupart du temps quand je suis la, je me trouve sur la scène a la place de ces types a jouer de la musique souvent, car bien que je ne sois plus franchement musicien, faut bien pouvoir gagner un peu d'argent parfois. »

Je souris sincèrement à cette phrase. Ma petite soeur jouait du piano. On en avait déniché un au début de la guerre. C’était un vieux piano qui sonnait un peu faux mais qui marchait encore bien. Elle était petite mais elle avait des doigts de fée et nous jouait des mélodies qui nous faisaient oublié les sons des coups de fusils. J’adorais l’écouter jouer, c’était merveilleux. Mais, comme tout le monde le sait, la guerre n’a fait qu’empirer, nous avons fuis cette maison et quelques semaines plus tard, elle avait explosé emportant avec elle l’instrument. Depuis, je n’avais jamais vraiment écouté de la musique. Plus le temps, plus l’envie, plus rien. Mais, il se trouvait que les choses changeaient plus vite qu’on ne pouvait le croire.

" Cela se voit tant que ça ? Pour être honnête, je ne suis pas du coin déjà, je viens du Nord, mais je ne suis aussi pas comme les autres... Humains si je puis dire..."  

En reprenant la parole, l’étranger me sortit de mes pensées. Le sourire quitta momentanément mon visage et je réfléchis à ses mots. Du nord ? Que faisait il si loin, dans cette ville corrompue ? Finalement, il était peut être comme moi : quelqu’un qui n’a pas de chez sois. Je plongeais mes rubis dans ses yeux. Humain ? Qui pouvait affirmer l’être ? Qu’est ce que cela voulait dire, être humain ? Les monstres ne sont pas toujours ceux que l’on croit et moi, j’en avais rencontré des dizaines et des dizaines. Ces monstres là n’avaient rien de bêtes. Il portait tous un uniforme bleu et il faisait exploser des enfants et des maisons. Humain ? Je ne savais même pas si j’en étais un. J’étais plutôt une machine répétant des gestes, errant dans les souvenirs et les désirs brulants. Je détournai mon regard et murmura assez fort pour qu’il m’entende :

_ Je ne suis pas certaine de l’être non plus. Et parfois, il vaut mieux ne pas en faire partie. L’humanité … Qu’est ce que c’est au fond ?

Je bus une gorgé de ma bière. C’était agréable de pouvoir se réchauffer un peu. L’hivers allait être dur et je ne savais toujours pas comment j’allais réussir à me chauffer. J’espérais trouver une autre manière que de trainer dans les bars tard la nuit. Mais cela avait son avantage parfois. On pouvait faire des rencontres et, c’était agréable de voir qu’il y avait des gens différent partout. Je ne supportais plus de vivre avec les brigands, les bandits, les traitres et les voleurs. Je voulais quitter ce milieu de fous et, fuir à la capital n’était pas suffisant …

- Mais … Et toi ? Que viens-tu faire dans un tel endroit ? Je veux dire ce n'est pas une place pour une femme, même une Ishval, a moins que tu ne cherches quelque chose ou quelqu'un, car pardon de te le dire, mais il s’échappe de toi une odeur de sang et aussi de vengeance.               

Je le regardai avec de grands yeux. Qui était il pour sentir la vengeance ? Evidement, il fallait se méfier de tous. Je le savais, je l’avais appris depuis toute petite mais, la curiosité me piqua à vif. Finalement, un sourire passa à nouveau sur mon visage. C’était agréable de pouvoir parler avec quelqu’un sans ressentir de la haine, de la colère ou de la pitié mais quelque chose me disait que j’avais peut être à faire avec un mercenaire comme moi. Rare était les personnes qui parlaient de sang et de vengeance sans savoir ce que cela signifie. Un frisson parcouru mon corps et mes pensées s’alourdirent. Il n’était pas agréable de penser à tout cela. Cette conversation me montrait pour la millième fois à quel point j’étais perdue dans mes sentiments et à quel point j’étais seule face à eux et à mes objectifs.

- Je n’ai pas vraiment de place quelque part tu sais. Je vis une vie d’errance. Je ne suis pas une jeune fille comme les autres. Ces endroits, je les côtoies souvent. Pas vraiment par choix mais par nécessiter.

J’avais dis ça d’un ton assez neutre. C’était un fait c’est tout. Je ne disais pas cela pour qu’on s’apitoie sur mon sort. Oui, j’ai eu une vie de merde mais c’est ma vie et je ne peux pas effacer le passé. En ce qui concerne l’avenir, j’y travaille mais, rebâtir un coeur et un honneur prend du temps et de l’énergie. Je sens le sang et la vengeance ? Oui, c’est vrai.

- A mon avis, je dois aussi puer la mort …

Je fermais les yeux un moment, j’avais pensé tout haut. Trop de mauvais souvenirs refaisaient surface. C’était souvent comme ça le soir quand je trainais dans les bars et que mes pensées voltigeaient. Les fantômes du passé me hantaient. Je n’en pouvais plus. Je devais me battre contre eux et c’est ce que je faisais, fais et ferais toute ma vie.

" Je me nomme Vincent Wolf et toi, c'est comment ?"    


Wolf ? Peu commun et très intriguant. C’était un jolie prénom assez différent de ceux qu’on donnait dans mon pays. J’observais ses cheveux de neige, son regard vif et je lui offris un sourire chaleureux. Je baissais ma capuche et mes cheveux aussi blancs que les siens dégringolèrent sur mes épaules. Je répondis :

Je m’appelle Ambre, enchanté Vincent. Excuses moi pour mes mots étranges. Je ne suis pas toujours comme ça, c’est juste que … ça m’a rappelé de mauvais souvenirs.

Mais je savais les mettre de côté. Je ne voulais pas vivre dans l’ombre, je voulais rire comme tout le monde et rencontrer des gens biens. Même si je savais que, pour être heureuse, je devais d’abord accomplir mon but. Il fallait que justice soit rendu envers mon peuple et ma famille. La mort de ma soeur méritait un procès et les criminelles de guerre devait être juger pour leur actes … J’étais déterminée et je savais que j’allais y arriver. C’était juste une question de temps. En m’accoudant sur le bar, je fixai Vincent. Mon sourire n’avait pas quitter mon visage. Je sentais qu’il n’était pas comme les autres, qu’il était hors du commun. J’aimais ça. Cela me donnait l’impression d’être moins seule. Je lui dis honnêtement :

Tu sais, j’ai l’impression que toi et moi nous avons plus de points communs que l’on pourrait le croire.

Peut etre que je me trompais ? Mais mon instinct me dictait le contraire.



Fiche de liens (c) Miss Yellow


Désolé !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 105
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Il n'y a pas forcement de mauvaise rencontre (pv Ambre)

MessageSujet: Re: Il n'y a pas forcement de mauvaise rencontre (pv Ambre) Mer 11 Oct - 18:26





Comme moi?


Vincent Wolf & Ambre



L'alcool... Ce liquide aux diverses couleurs que les connaisseurs nommaient robes, ils pouvaient être rouges, en partie jaunes presque blanc, rose ou bien même d’orée ou un peu plus brune... Ce liquide que l'on pouvait boire normalement avec modération, mais que la plupart du temps les gens buvait pour oublier leur chagrin. Ce fut le cas à l'époque de notre homme loup, buvant surtout avant pour s'amuser avec ces compagnons de musique et la fille qu'il avait aimé et qui n'était plus de ce monde, aujourd'hui, s'enivrant parfois même juste pour le plaisir, mais maintenant, même ça, il en était plus capable. Même s'enivrer justement, car sa constitution de loup, de chimère l'empêchait de finir ivre comme-ci quelque chose dans son organisme empêchait les affres de l'alcool faire son office. Il était donc toujours assis au bar le liquide brillant a la mousse un peu descendue sur le dessus, avec ces côtés la jeune femme qui avait toujours sa capuche sur la tête, Vincent la trouvait fort captivante, passionnante même, il y avait quelque chose en elle qui avait piquer la curiosité de l'homme loup...    

Finalement, Vincent se but un peu de sa bière, quand il l'entendit lui répondre sur le fait qu'il était pas humain, elle lui répondit qu'elle non plus elle était pas certaines de l'être et demande même ce que c'était l'humanité au fond. Un mince sourire se dessina sur les lèvres de l'homme loup qui se dit qu'au fond elle avait raison, mais en même temps lui n'était vraiment pas humain au sens propre du terme en tout cas, mais en même temps, une Ishval qui avait perdu son pays et tout le reste et qui était même oppresser par les Amestriens pouvait t'on encore dire qu'il faisait partit de l'humanité? Voila une question a laquelle personne ne pouvait répondre. Elle lui annonça ensuite qu'au fond elle n'avait pas vraiment de place, elle vivait une vie d'errance traînant ça et la, du fait de son habitude de ce genre de lieu qu'elle n'était pas une jeune fille comme les autres et que c'était nécessaire pour elle. Vincent tourna alors sa tête vers elle, comme il la comprenait, être ainsi rejeter du monde et vivre une vie d'errance, ça avait été son cas au début, jusqu'à ce que cet homme le trouve mais aussi son ancien chef de meute, avant il passait son temps dans ce genre de lieu lui aussi, plus par besoin que par choix, au fond il se rendait compte que cette jeune femme et lui avait un parcours assez similaire et plus de poing communs qu'il n'y paraissait. Ce qui indiqua a Vincent en tout cas qu'elle ne mentait pas c'était le ton neutre de sa voix, mais en même temps à quoi bon mentir, elle lui déclara ensuite qu'elle devait aussi puer... La mort... À ce moment précis, Vincent reporta de nouveau son attention sur son verre, il ne dit rien non plus, car au fond, il n'avait pas voulu sentir ça, car il était sur que tout comme lui, elle puait la mort, ce n'était pas forcement elle qui l'avait provoquer ça pouvait être aussi des gens mort dans ces bras, des gens de sa famille ou bien même ces amis, quand Vincent dit alors en continuant d'observer son verre :

"Sûrement, pour être franc, je n'ai pas senti, car je ne voulais pas. La mort est une triste vérité alors que la vie elle... Un doux mensonge. Parfois on aimerais aussi être mort, que vivant, ou bien rester mort que redevenir vivant. Et après tout même si j'avais senti cela, alors je n'aurais pu dire si c'était toi qui avais tuer ou si c'était des gens auquel tu tenais qui sont mort."

Vincent reprit un peu de son verre, qui commençait à bien se vider, mais il garda tout de même son regard poser sur son verre, quand il se tourna a nouveau vers elle en faisant un sourire assez triste, après tout certains souvenir qui revenait le hanter n'était pas très heureux mais c'était ainsi, quand finalement la jeune femme ota sa capuche et de long cheveux blanc aussi blanc que les siens tombèrent sur ces épaules. Le loup resta surprit, il devait bien avouer que c'était une jeune femme assez belle et comprit aussi du fait de ces cheveux pour qu'elle raison elle se cachait ainsi sous une capuche, quand elle lui offrit son prénom "Ambre" Un jolie prénom, quand elle lui demanda de l'excuser pour ces paroles, car elle était pas tout le temps comme ça, juste que ça lui avait rappeler des mauvais souvenir, quand Vincent fit un sourire et répondit alors :

"C'est Moi qui suit enchanter Ambre, dans ce cas excuse moi, il n'était pas dans mes intentions que je te rappelle de si mauvais souvenir, après pour être honnête, moi même j'ai des mauvais souvenirs qui me revienne en tête, comme-ci parler de ce genre de chose ou bien même te rencontrer faisait remonter à la surface de vielle blessure que j'aurais crus fermer, enfin au fond... Ce genre de blessure ne peut franchement se fermer..."

C'était vrais au fond, quand il pensait, la blessure qui brûlait son Coeur ne pourrait jamais se fermer, il voulait retrouver celui ou celle qui l'avait crée et lui faire payer, mais après ? Pourrait-il un jour reprendre une vie normale ? Pourrait-il retourner au Nord et reprendre sa vie ? Il ne pouvait le savoir, après tout maintenant, il était a moitie loup, il avait les cheveux blancs comme un Ishval et puis, y avait t'il pas après tout une tombe là bas qui portait maintenant son nom indiquant qu'il était officiellement plus de ce monde et dans ce cas, que ferait t'il...

Finalement, Ambre s'accouda au comptoir en souriant, et observant l'homme loup qui l'observait aussi, quand elle lui avoua qu'elle avait l'impression qu'ils avaient plus de point communs tout les deux qu'ils auraient pus le croire, ce qui fit sourire Vincent, qui observa cette dernière en silence et en souriant, quand il s'accouda lui aussi au bar ne quittant pas des yeux Ambre, quand il dit alors:

"Ce n'est pas une impression, c'est le cas en effet, j'ai l'impression que toi et moi, on a eu des parcours assez semblables, mais tout de même différend, et que nous ayons fini avec de l'errance... Mais aussi l'envie de vengeance pour des gens que l'on aimait, ou pour ce qu'on nous a fait. Mais tu sais, tu n'es pas obligé de trainer dans ce genre d'endroit, il y a des lieux mieux pour une jeune femme comme toi, même une Ishval, il existe des camps a ce que j'en sais où on vous accueille, ou bien même, tu n'as pas de la famille qui pourrait t'accueillir? Plus tôt que de trainer dans ce genre d'endroit ?"

Vincent après cela se tut, il pouvait parler au fond, il traînait dans ce genre d'endroit lui, mais après tout, il n'avait aucun endroit ou aller, alors il traînait là... Plus de famille, plus de meute comme il la nommait car il l'avait trahis, personne et un employeur qu'il n'avait pas envie de voir en ce moment après ce qui s'était passer. Il garda son regard sur Ambre terminant sa bière calmement et faisant signe au barman de le resservir quand il demanda en même temps :

"Dit moi, je t'en offre une pendant que je suis a en redemander une pour moi ?"

Vincent l'observa attendant de voir ce qu'elle allait descider, si elle acceptait ou si elle refusait pour s'en prendre une elle-même ou bien simplement refuser car elle ne comptait pas rester forcement longtemps, mais Vincent savait que c'était pas son intention de partir maintenant tout comme lui...                  
nombre de mots:
 




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Il n'y a pas forcement de mauvaise rencontre (pv Ambre)

MessageSujet: Re: Il n'y a pas forcement de mauvaise rencontre (pv Ambre)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sidney est une mauvaise fréquentation.
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]
» [abandonné]En bien mauvaise posture [PV : Ezekiel]
» Une très mauvaise journée...
» Mauvaise matinée [Taylor D.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: BAS QUARTIERS-