RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 33
Who am i !

Hey, where am I ? ( Shen )

MessageSujet: Hey, where am I ? ( Shen ) Ven 22 Sep - 9:29



AMBRE - SHEN


I'M NOT WEAK -

Je courais à en perdre haleine. Me suivaient ils toujours ? Je n’en avais pas la moindre idée mais, je pouvais entendre leur voix au lointain. Ils m’insultaient en riant. C’est ça, allez y. Riez tant que vous le pouvez. Moi je n’oublierai jamais. Qu’est ce qui m’avait empêché de me défendre proprement ? Ma plaie toujours vive sur mes côtes et le nombre trop important d’agresseurs. La nuit n’était pas encore tombée. Dommage. C’était devenu mon avantage. Le jour, mes cheveux ivoires et mes yeux sangs ne passaient pas inaperçus et, il était plus dur de se cacher.

Qu’est ce que je leur avait fais ? Rien. Je vivais juste dans les bas quartiers et, les bandits sont toujours prêt à vous sauter dessus pour vous voler où se défouler. Etant une fille, je n’étais pas assez naïve pour ne pas comprendre qu’ils avaient d’autres pensées encore plus sombres en tête. Ils méritaient tous de crever. Non. Je ne devais pas penser comme eux. Il ne fallait pas que je tombe dans la haine. C’était un gouffre tellement profond qu’une fois dedans, il était dur d’arriver à en ressortir. J’en savais quelque chose.

Tournant dans une ruelle à droite, je tombais sur une impasse. Tant pis, j’étais trop faible pour continuer à courir. Sans attendre, je me trainais jusqu’à derrière de grosses caisses dans le fond de la ruelle. Ma main qui tenait ma blessure était recouverte de sang. La plaie avait due se ré-ouvrir. Je retins un gémissement et me contentai de grimacer. Est ce que le sang avait taché les rues pour les conduire jusqu’à moi ? Dans ce cas, il fallait que je me batte mais, vu mon état, je ne tiendrai pas longtemps. D’une main ferme, je tenais mon flingue. Si je voyais que cela tournait mal pour moi, il me suffirait d’une balle dans la tête pour éviter de souffrir d’avantage.

Une fois assise, je repris mon souffle et osai un regard sur ma côte. Ce n’était pas jolie. Le sang avait imprégné le tissus de mon pull et de mon manteau. Je décidais de ne plus y penser, me contentant de tenir ma plaie de mon autre main pour éviter que tout mon sang ne sorte de mon corps. De toute façon, si ils me retrouvaient je n’aurais plus besoin d’être soigner.

Je reportais mon regard vers le ciel. Le soleil couchant envoyait des rayons rouges et dorés dans le ciel. C’était magnifique. Shirrine adorait regarder le ciel. Elle pensait qu’un jour elle se transformerait en oiseau. C’était son rêve de pouvoir voler. Comment ne pas la comprendre ? Tout le monde voulait fuir le cauchemar dans lequel on vivait. Est ce que ma vie avait changé depuis ? Non. Je vivais toujours dans la misère, la peur et la colère. La seule chose qui me maintenait en vie était mon désire de changer ce foutu pays et de faire rentrer dans les mémoires de chacun l’injustice qu’avait subit mon peuple.

On méritait des excuses. C’était ce que je cherchais à obtenir, des excuses en mémoire de ma famille.

Et, qu’est ce que j’avais accompli ? Rien et j’allais surement mourir aujourd’hui. La vie était trop injuste avec moi. Sans quitter du regard les couleurs du ciel, je sentis les larmes coulaient sur mes joues. Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas pleuré. C’était douloureux de se rendre compte a quel point, malgré tous mes efforts, la vie me rappelait que mon destin était de souffrir. Je voulais que ça s’arrête. Faites que ma douleur s’arrête un jour.  

Soudain, un bruit m’alerta. Je m’immobilisai pour tenter d’entendre plus. Ils ne semblaient pas être plusieurs. Peut être un ou deux ? Dans ce cas la, j’avais une chance de m’en sortir. L’espoir m’envahit et je me redressai du mieux que je pus. C’était possible de sortir de ma cachette et de tirer sans regarder à qui j’avais affaire mais, et si c’était un enfant ? Une personne âgée ? Quelqu’un de bien qui n’a rien avoir avec ces connards ? Je ne pouvais l’ignorer. D’une voix cassée mais assez forte je demandai :

- Qui est là ?!



Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Hey, where am I ? ( Shen )

MessageSujet: Re: Hey, where am I ? ( Shen ) Sam 30 Sep - 23:11
img_rp

Hey, where am I ?

La quête de l’adoption s'est finalement conclu par un franc succès. Shen venait de gagner une lumière intarissable. Une chose que lui seul ne pensait pas un jour croire revenir, un brin d'espoir réchauffer son âme. Et depuis son départ de l'orphelinat, le vagabond n'avait pas quitté une seule fois des yeux la petite fille se tenant juste devant lui. Un amour grandissant s'épanouissait dans son cœur, comme dans celui de sa seconde personnalité. Cette jeune fille ne le savait pas encore, mais à l’intérieur de son père adoptif, se cachait une chose fortement dangereuse pour l'homme... Une colère à la fois bestial et imprévisible, prêt à tout pour anéantir les malheureuses âmes essayant de provoquer son courroux...  Toutefois, cette personnalité belliqueuse n'est guère dangereuse pour la gent féminine. Boucle d'or n'aura donc rien à craindre, du moins, pour le moment...

Avant de déguerpir de la cité, le Xinois fit halte à un hôtel dans les bas quartiers. Une sorte de petite baraque un peu miteuse au premier coup d’œil, en parlant de la décoration extérieure bien entendu. La petite famille avait tout de même un léger pressentiment, mais quand ils rentrèrent tous les deux à l’intérieur, ils furent tout de suite rassurer. Certes, la décoration était très pittoresque, cependant, l’accueil du personnel resta très agréable. Le choix étant décidé, Shen prit une chambre pour lui et sa tendre fille. Le départ sera prévu pour demain matin, quand le soleil aura fait mine de montrer un bout de son visage rayonnant.

Quelques minutes plus tard, alors que la nuit allait tomber sur la ville. Le vagabond vit par la fenêtre de sa chambre, une femme à priori blessée s’engouffrer dans une ruelle. Il ne savait clairement pas l'incident qui avait pu se passer, mais il ne pouvait fermer les yeux faces à cet acte inattendu. Dans un élan d’héroïsme, Shen donna l'ordre à Wendy de rester dans sa chambre. Si elle désobéissait, elle sera sévèrement punie lors de son retour, fois de Shen Wu !

Trente secondes plus tard...

Sortant rapidement de la battisse, le vagabond vit un drôle de gaillard rentrer dans la même ruelle que la jeune femme. Il suivit cet étrange individu en restant caché dans les ombres... Tel un assassin de son clan, Shen ne fit aucun bruit, il était aussi silencieux que le vent. Attendant la meilleure occasion pour assener un coup furtif lors du moment tant attendu. Heureusement, cet instant arriva assez vite, puisque la voix féminine de la « victime », fit tomber ce sceau dans le panneau. L’énergumène répondit alors en dégainant son couteau, usant d'un timbre très intimidant :

«Une personne qui te veut du bien, ma jolie...»

Avec la plus grande des délicatesses, Shen assena un coup surpuissant derrière la caboche de l'agresseur.

Bam ! *bruit sourd*

Le choc fut tel, que ce mécréant s'effondra brutalement contre le sol. Maintenant que la nuisance fut mise hors d'état de nuire, il était enfin l'heure pour le vagabond de faire les présentations. Voulant rassurer la pauvre demoiselle, il prit de grandes précautions : il s'agenouilla en courbant son dos, poing droit écraser contre le cœur, front épousant limite la surface du sol. Le parfait signe de respect provenant de son clan.

"Je suis sincèrement désolé pour ce qui vient de vous arriver, mademoiselle... Je me nomme Shen Wu." Il posa un bref regard sur son corps. "Et si vous voulez bien me suivre, je vais vous amener voir un docteur. Histoire de guérir votre blessure, à mes frais bien entendu..." Le chevalier usa d'un timbre très délicat pour mettre en confiance la jeune femme.
Never-Utopia - Modifié par Ban Silverleigh

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Who am i !

Hey, where am I ? ( Shen )

MessageSujet: Re: Hey, where am I ? ( Shen ) Mer 11 Oct - 19:23



AMBRE - SHEN


I'M NOT WEAK -

Boum, boum. Boum, boum. Boum, boum. Mon coeur broyait ma poitrine. Mes mains tremblèrent sur l’arme et, mon sang cascadait hors de mon corps. Pourtant, je n’avais pas peur. La peur, ce n’est pas ça. La peur, c’est la guerre. Là, j’ai pu ressentir ce sentiment. Là, j’étais terrorisée. En ce moment, ce n’était que l’adrénaline qui faisait tourner ma tête. Avais je peur de mourir ? Oui, peut être un peu mais j’étais hors de moi, hors du temps. Je ne pensais plus à rien. Ma voix avait brisé le silence glaciale de la nuit et, j’attendais, tapis dans l’ombre, silencieuse comme les ténèbres. Je retenais au mieux ma respiration saccadée. Soudain, une voix immonde transperça la nuit :

- Une personne qui te veut du bien, ma jolie...

Avec moins de temps que prenait un battement de cils, je sortis de ma cachette et brandit l’arme face à l’agresseur. Je vise, je tire, je suis sauvée. Je connais la chanson, c’est facile depuis le temps … Sauf que là je me suis arrêtée à la première étape car, ayant perdue trop de sang, je tombai dans un gémissement de douleur en me tenant les côtes. L’arme était toujours dans mon autre main, j’étais prêtes à me tirer une balle dans la tête si je n’avais plus d’autre espoir. C’est un cette pensée que l’espoir revint.

Il eut d’abord un bruit, un cri puis, le silence revint. Je ne savais pas ce qui c’était passé mais, une chose était certaine, mon agresseur était mort. Dans des gestes tremblant et maladroit, je réussis à me remettre debout. La douleur était insupportable comme de millier de couteaux qui s’enfoncent à l’infinie dans ta chaire. Je ne réussis qu’à retomber par terre. Si j’avais pu, j’aurais hurlé mais, ma bouche était close sous la fierté. Je tremblais et, je devais être bouillante de fièvre, à deux doigts de m’évanouir. Je voyais flou mais, je regroupais mes dernières sources d’énergies pour regarder l’inconnu qui venait de me débarrasser du monstre. Il c’était approché de moi et mon instinct me dictait d’attendre avant de tirer.

Peut être n’était il pas de mauvaise intention. Mon père m’aurait giflé à cette pensée. Il m’aurait dit : « Nour, à la guerre, un seul pas de travers te fais tomber. Ne fais confiance à personne » Mais, ce temps de malheur devait être révolue. Je ne pouvais pas tirer sur n’importe qui mais, cela ne voulait pas dire que je faisais confiance à n’importe qui. L’homme s’agenouilla face à moi et me dit d’une voix qui se voulait douce :

"Je suis sincèrement désolé pour ce qui vient de vous arriver, mademoiselle… »

Je souris à cette remarque. C’était la première fois que me disait une telle chose. Je suis désolée … C’était ironique qu’un simple inconnu me dise ces mots alors, qu’avant, je les aurais attendu de la bouche d’autres hommes. Seulement, c’était la vie que je menais. Je ne pouvais pas être désoler de ma propre vie. Ma respiration était saccadée, j’avais du mal à me concentrer :

« Je me nomme Shen Wu. Et si vous voulez bien me suivre, je vais vous amener voir un docteur. Histoire de guérir votre blessure, à mes frais bien entendu..."

Je plongeais mes yeux rubis dans les siens. J’essayais de déceler ce qu’il me voulait. Pourquoi voulait il m’aider ? Qui était il ? Un espion ? Un militaire ? Un meurtrier ? Voulait il m’emmenait dans un coin pour mieux me finir ? Non, on était déjà dans un coin. Une ruelle abandonnée, sale, déserte. Si il voulait me faire du mal, il pouvait le faire ici. Dans un souffle, je murmurai :

- Je ne vous fais pas confiance … Je ne vous connais pas pourquoi vouloir m’aider ?…

A peine ma phrase prononcée que je me mis à tousser. Je me maudis intérieurement. Quoi qu’il veuille faire de moi je ne pouvais pas être au plus bas que je ne l’étais à présent. Son regard sur mon corps maigre et blessée en disait long sur ses pensées : j’étais au bord du gouffre. Il fallait que je prenne rapidement une décision. Ravalé ma fierté et ma méfiance ou rester ici et mourir. Le choix ne se fit pas attendre plus longtemps. Finalement, alors que je pressai une énième fois ma main sur ma blessure ensanglantée, je lui dis dans un souffle :

- Je m’appelle Ambre. Aidez moi …




Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Hey, where am I ? ( Shen )

MessageSujet: Re: Hey, where am I ? ( Shen ) Sam 4 Nov - 10:52
img_rp

HEY, WHERE AM I ?

Malgré les efforts du vagabond pour rassurer la jeune femme, le résultat fut en aucun cas celui escompter. La méfiance était de mise face à un inconnu. Mais sa blessure la fit radicalement changer d'avis. Rassuré, Shen put finalement entendre le nom de cette pauvre jeune femme. Elle se nommait Ambre, un nom allant à la perfection avec son joli minois. Et sans plus attendre, Shen accepta la demande désespérée de cette dernière :

«Très bien, Dame Ambre... Partons immédiatement, avant que d'autres crapules n'arrivent... Puis, pour votre question, je n'ai pas besoin de raison valable pour venir aider une personne en danger.» Annonça fièrement le vagabond.

Voulant vite déguerpir d'ici, le chevalier se mit à porter la jeune demoiselle, à cause de son état déplorable. Cela était la meilleure décision à prendre. Son corps avait perdu trop de sang, il valait mieux pour elle un peu de repos, même si le confort laissait à désirer. Sortant rapidement de la ruelle, Shen alla juste à côté de son hôtel, dans une vieille clinique qui ne payait pas de mine. On pouvait voir un vieillard limite s'écrouler de fatigue sur sa chaise. Toutefois, l'arrivée soudaine du chevalier le réveilla d'un coup.

«Hoho... Bonsoir, mon cher Monsieur. Comment puis-je vous aider ?» En mettant ses lunettes, le vieil homme vis avec effroi une pauvre jeune femme blessée au niveau du flanc. «Ho mon dieu... Vite Monsieur, veuillez la poser sur le lit. Je m'occupe de son cas...» Shen exécuta rapidement l'ordre du médecin. Il posa délicatement le corps de la demoiselle sur un des lits décorant la pièce.
Par professionnalisme, le vieil homme préféra annoncer la couleur à sa patiente :

«Je tiens sincèrement à m'excuser, mais je tiens à vous annoncer que je n'ai rien pour apaiser votre douleur... L'opération risque fort d'être très douloureux...» Dit le vieillard en ramenant du matériel médical.

Reculant légèrement pour donner la place au professionnel, le vagabond s’essaya juste à côté du lit, sur une chaise. Il resta extrêmement silencieux durant toute la durée de l'opération. Posant un regard protecteur sur la blessée.


Never-Utopia - Modifié par Ban Silverleigh

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Hey, where am I ? ( Shen )

MessageSujet: Re: Hey, where am I ? ( Shen )
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Shen Jia Feng ♣ Plaît-il?
» Shen l'Ombre - Ombre - Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: BAS QUARTIERS-