RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 60
Who am i !

Conscience éphémère ? [PV Mallory]

MessageSujet: Conscience éphémère ? [PV Mallory] Mer 14 Juin - 7:45
23 Novembre 1914.

C’était plus le moment de foirer. Peut-être qu'il commençait à se rendre compte de quelque chose. Il y avait un truc qui clochait. Un « je ne sais quoi » qui n'allait pas. Il cherchait tout en regardant dans le miroir de sa salle de bain. Il tâta d'un index métallique son oreille écorchée. Puis l'autre.

« Tssss.... »

Mis à part son teint de plus en plus blafard à cause de la drogue qu'il ingérait et ses pupilles qui changeaient constamment de taille, Logan aurait pu avoir l'air normal. Il cligna des yeux pour tenter de faire disparaître le rouge dans son regard. Il avait l'air fatigué. Shooté.
Quelle était la conclusion de ce mois ? Un bras en moins. Un lobe en moins. Une oreille en moins. Des cicatrices éparses sur la gorge. Des bleus à foison. Des lèvres écorchées par les ronces d'un alchimiste blafard. Des griffes assidues contre le flanc, l'estomac et le dos. Une dépendance chronique à l'opium et le cola. Et une constante baisse de la traque aux chimères. Et pour cause ; il s'attaquait de plus en plus à des humains lambda. Tantôt les confondant. Tantôt par pulsion soudaine.

« 'Fais chier... Merde ! »

Il avait mis le doigt sur le « je ne sais quoi ». Par deux fois, il s'était battu contre des alchimistes d’État. Il avait perpétré des meurtres sans s'amuser à compter. Il esquissa un sourire, fébrile en se maintenant au lavabo. Putain, qu'il aimait ça. Mais...
Ces pulsions le rendaient cinglé. Il rit. Oui. Il venait de se rendre compte d'un truc. Il avait perdu son flegme habituel. Sa tendance à l'observation. Sa patience boursouflée d’énergie. Ses rêves de vengeance. Il attaquait à droite, à gauche sans réfléchir outre mesure. Voilà ce qui n'allait plus.
Mais comment y remédier ? C'était presque incontrôlable. Dès qu'il voyait une cible potentielle, qu'importe à quoi elle ressemblait, il avait envie de sauter dessus comme un loup enragé ! Comment se guérir de ça ? De cette envie de sortir. De traquer. De coincer. De tuer. Il se posa longuement la question, le front contre le miroir. Dans cette chambre d’hôtel. Un sourire conquis étirait ses lèvres abîmées. Il repensait à ce moment où il avait mit le feu à son studio. Avec une chimère à l'intérieur. Un frisson vint engourdir ses épaules. Il frissonna. C'était bon.

« Non, non, non... Ne pas y penser. Ne pas y penser. »

Il inspira. Il ricana.

« Oh si... Oh... Si... »

Logan souffla. Il semblait candide, comme s'il s’apprêtait à se rendre à un rancard pour la première fois de sa vie. Un rancard important. Celui du contrôle. De l'apaisement. Ça n'avait rien de facile. C'était comme tout reprendre à zéro. Il devait se laver de cette folie. Sans la comprendre. Sans vouloir vraiment la soigner. Juste... La calmer.

« Ce n'est qu'une question de temps... Avant que l'on ne s'amuse... La patience... Derrière l'impatience... »

Il souffla encore. Ses doigts d'acier maintenaient fermement le lavabo. Celui-ci grinçait sous le poids de ses deux bras métalliques.

« Jouer. C'est le plus important. Jouer. S'amuser. Croquer la vie à pleines dents, hé-hé-hé... »

Les yeux clos, il inclina la tête :

« Non, non... Non, le contrôle. Le... Contrôle. L'observation. Les chimères... Ces chiennes... Elles méritent de mourir... »

Sa voix tressauta.

« … Oui. Elles le méritent toutes ! Mais... Pas les autres ? Non. Est-ce que c'est grave ? Les autres ? Au fond... Ce sont des animaux ? Des bêtes sans vergogne. Car nous en sommes tous. Mais moi... »

Il se sonda dans le lavabo. Avait-il seulement conscience d'avoir le même poids mental qu'une chimère ? Il se battait contre son for intérieur à leur image. Lui ? Une bête ? Impossible. Il secoua la tête.

« Non... Seules elles le méritent. On se calme... On... se... calme. »

Il tendit le doigt vers le miroir, les yeux dans le vague :

« On ne joue pas avec les humains. Non. Ce n'est pas bien. »
« Mais... Ils savent jouer, pourtant. »
« Peut-être, mais ce ne sont pas les cibles. »
« Mais... Ils sont tellement plus faciles. »
« Raison de plus ! Les faibles pour les faibles. »
« Mais... Comment ? Comment vais-je faire ? J'en ai bien trop envie. »
« Tu ne sortiras pas si tu n'es pas capable de te retenir ! A force, on va finir par se faire avoir ! On a toujours réussi à être anonyme jusqu’ici ! On est plus fort. On va s'en sortir. »
« Comment ? »
« Il faut... Qu'on travaille. Ensemble. Avec eux. Les humains. On va... On va voir combien nous sommes forts. On ne va pas jouer. On va...Se... Contrôler. Et si on y parvient... Oui... Si on y parvient alors... On ne sera plus la proie de nos pulsions. »
« UNE PROIE ??! Jamais !!!! Jamais !!! »
« Alors... On va y arriver. Et la récompense... Oui... Si on y arrive... On ira s'amuser. »

Il croisa son regard déterminé dans le miroir. Il devait s’appâter pour contenir sa pulsion. C'était ironique. Mais il en était peu conscient. Persuadé au fond de lui qu’il avait la solution, Logan se rafraîchit le visage. Il se le déforma, le palpa et se gifla pour se redonner des couleurs. Puis il mit un pied dehors. A la limite de l’hôtel, emmitouflé dans sa veste quand bien même il avait chaud, il voulait apparaître comme normalement constitué. Mentalement. Physiquement. En était-il encore capable ?
La réponse ne tardait pas à venir au coin de la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» Remèdes de grans mère (santé)
» Rien pour écrire à sa mère...
» Dévouée comme une fille envers sa mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: CENTRE VILLE-