RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 140
Who am i !

Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ]

MessageSujet: Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ] Jeu 13 Avr - 18:49

— Quand la chienne retrouve le Lynx —


Les journées paraissaient bien longues lorsqu'elles n'étaient pas occupées. Bien qu'elle fit quelques heureuses rencontres, notre Nora se sentait un peu inutile dans cette ville, elle n'avait pas de travail, pas de vrai amis, pire encore, aucune histoire curieuse à suivre de près. Mais heureusement, notre jeune alchimiste avait plus d'un tour dans son sac et bien qu'elle commençait à se lasser de ses longues balades, commençant à connaître la ville, elle savait qu'il n'y avait pas meilleur moyen pour trouver personne à qui parler.
Aussi, c'est sans son chien cette fois-ci que, mains derrières la tête, notre jeune Nora marchait entre les rues qui menaient à son appartement. L'après-midi touchait à sa fin et le soleil déclinait lentement à l'horizon, diffusant ses feux orangés sur toutes la ville. La chevelure brune de notre alchimiste prit des teintes écarlates sombres sous l'influence du soleil et ses yeux brillèrent d'une lueur d'ambre. La lumière été propice.
Elle descendait la rue avec une certaine lenteur, l'air devenait froid, doucement, en plein mois de Novembre. Pourtant la presque-adulte ne portait rie de chaud, une chemise blanche et un pantalon noir qui descendait par dessus ses chaussures militaires, les cheveux détachés et un air distrait sur le visage. Elle avait été habitué après onze ans de vie près de Briggs à apprécier la fraîcheur, a adorer le mordant glacial sur ses joues.
Et elle attendait, quoi ? Et bien une histoire, une curiosité, n'importe quoi qui puisse la motivée à s'en mêler... N'importe quoi...

C'est alors qu'elle discerna au détour d'une ruelle la silhouette bien connue d'un certain rouquin. Ses cheveux flamboyait sous l'heure d'or et elle le remarqua imédiatement. Pourtant c'était un homme discret, peut-être le fait de l'avoir vu suffisait à sortir, à ses yeux, son existence de l'ombre. Elle n'attendit pas d'avoir réponse à sa question pour s'élancer, courant.

" Rowan ! Bonsoir ! "

S'écria-t-elle en agitant le bras. Elle le connaissait à peine, mais elle avait une étrange confiance en lui et avait tendance lors de ces rares moments à être bien plus familière avec ses connaissances qu'à l'ordinaire. Elle s'arrêta devant lui, le souffle court.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ]

MessageSujet: Re: Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ] Jeu 13 Avr - 19:29
Depuis la dernière fois qu’il avait vu Nora et son chien, beaucoup de choses avaient changées. Des rencontres agréables ou non, une mission dont il revenait et surtout… ce bras en moins qu’il cachait sous les manches épaisses de son manteau de mercenaire. Une histoire particulièrement sordide lui avait valu de perdre son bras droit aux mains d’un hurluberlu de service. Évidemment, il lui avait aussi arraché un bras.

En cette journée, il devait faire le guet au tournant d’une ruelle, afin de guetter les déplacements des militaires. Depuis le matin qu’il n’avait bougé de cette position et il s’ennuyait sérieusement. Il en venait parfois à se demander si les gens se rappelaient de lui ou s’il n’était qu’un abruti de passage. Ce fut la qu’une voix trop familière l’interrompit dans sa discussion.

" Rowan ! Bonsoir ! "

C’était Nora qui courait vers lui en agitant la main, visiblement contente de le revoir. Étant donné qu’il travaillait, ses cheveux étaient bien taillés et il portait des habits en excellent état. Sa chère montre, quant à elle reposait dans sa poche, en sécurité. Il leva son bras gauche pour la saluer accompagné d’un grand sourire.

- Bonsoir, Nora! Je ne croyais pas vous voir durant mon chiffre de travail. C’est une agréable surprise, ma foi.

De la manière qu’il était placé, l’absence de son autre bras ne paraissait pas. Il avait finalement la réponse à sa question et cela le réjouissait. Elle était habillée moins chaudement que la moyenne des gens, mais elle était tout aussi reconnaissable. Exactement comme le souvenir qu’elle lui avait laissé après son départ. Un sourire franc, sa voix forte et son attitude lui remontait le moral.
Il allait temporairement oublier les soucis du travail et la douleur. Il pourrait se faire passer pour un simple civil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 140
Who am i !

Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ]

MessageSujet: Re: Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ] Ven 14 Avr - 15:23

— Quand la chienne retrouve le Lynx —


En arrivant près de son nouvel " ami " Nora ne faillit pas le reconnaître, s'il n'eut pas son bandeau sur l’œil elle aurait put croire qu'elle s'était trompée. L'homme n'était plus le même rouquin aux airs de clochard, ses cheveux avaient été lavés, peignés, coupés correctement, ses vêtements étaient propres et sentaient bon. Il était un autre homme et la jeune femme se demanda vaguement ce qui avait bien put provoqué un tel changement de physique.
D'ailleurs, un détail en particulier attira son attention. Car si Nora était une femme à l'attention aussi volage qu'un vol de papillons elle avait un sens des détails insignifiant très aiguë. Aussi, elle remarqua que sur le côté du rouquin, du côté droit, son manteau semblait étrangement vide. Elle ressentit alors une drôle de sensation, quelque chose comme le dégoût en commençant à imaginer pourquoi le manteau était si leste.

"  Bonsoir, Nora! Je ne croyais pas vous voir durant mon chiffre de travail. C’est une agréable surprise, ma foi. "

Il se plaça alors de tel sorte que la manche paraisse d'un coup plus pleine, Nora oublia donc ses pensées macabres, se persuadant qu'elle n'avait rien vu, juste imaginer.
Un travail ? Cela expliquait bien alors le changement radical de tenue de Rowan. Le jeune homme avait donc trouver à s'occuper ? Gagner de l'argent par ses propres moyens... Nora l'envia presque, le manque d'action commençait à être pesante, vraiment. Oh comme la jeune amestrienne aimerait de tout son cœur pouvoir trouver matière à passer le temps, elle avait lu tant de livre, user tant de crayons et marcher dans tant de rue que le temps pour elle était presque un supplice. Mais elle n'en dit rien, elle préféra ne pas faire preuve d'égocentrisme face à cet homme et se contenta d'un sourire rayonnant.
Une agréable surprise ravit d'ailleurs le cœur de notre jeune alchimiste qui, manquant cruellement d'assurance, fut bien heureuse que Rowan soit content de la voir.

" Oh de même ! Je commençais à cruellement m'ennuyer vous savez ?
Elle s'autorisa un léger rire, vous travaillez ? Que faîtes vous ? Et depuis quand ? Je serais presque jalouse, je n'arrive pas à trouver de travail avec le peu de qualification que j'ai ! "

Elle rit de nouveau. Les questions lui taraudait l'esprit et elle était impatiente d'entendre les réponses de son nouvel ami. Elle se demandait quel travail pouvait bien lui demander de rester planter ainsi, sans rien faire, en plein milieu de la rue, à la fin de la journée.
La jeune femme s'étira, elle n'était pas en manque de sommeil mais elle n'avait pas pour habitude de parler naturellement avec quelqu'un, quel qu'il soit et Rowan ne faisait pas exception. Elle était tendue et gêné, mal à l'aise bien qu'elle même ne s'en rende pas compte, sa façon de parler était légèrement crispée. Peut-être qu'une fois que les deux jeunes gens se connaitront mieux elle sera plus détendue, mais pour le moment ce n'était pas le cas.
Alors, lui vînt subitement à l'esprit le souvenir de leur précédente rencontre, elle baissa les bras, l'air totalement atterrée. Elle observa en détail Rowan avant de lâcher avec un certain affolement.

" Oh pardon ! Pour la dernière fois j'avais presque oublier ! Vous êtes... tu... vous êtes aller voir un médecin ?! Ce n'était pas... C'était soignable ? Vous aller mieux ?! "


L'inquiétude luisait soudainement sur son visage à l'expressivité exagérée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ]

MessageSujet: Re: Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ] Ven 14 Avr - 17:18
" Oh de même ! Je commençais à cruellement m'ennuyer vous savez ? Elle riait légèrement vous travaillez ? Que faîtes-vous ? Et depuis quand ? Je serais presque jalouse, je n'arrive pas à trouver de travail avec le peu de qualification que j'ai ! "

Alasdair réfléchit un bon coup avant  de lui répondre avec un sourire aux lèvres. Il irait le plus transparent qu’il le pouvait, mais ne lui révèlerait pas le plus important. Avec son uniforme e mercenaire, il n’était pas si discret que cela, même si Nora était la seule à le remarquer.

- Je travaille pour une compagnie de mercenaires. Actuellement je dois surveiller les déplacements des passants pour le compte d’un écrivain fortuné qui a payé mes services. Il veut recréer une ville inspirée par l’animation de ce secteur, et ne pouvait pas se déplacer en raison d’une blessure.

C’était vrai dans un sens, mais il y avait une seconde raison à sa présence là. Surveiller une cible qu’il venait de voir passer du coin de son œil. Toujours les mêmes déplacements aux mêmes heures, cela plairait à son patron. Le lendemain, ses collègues attaqueraient, et lui se contentait de faire les préliminaires. Sans son bras, il ne faisait que les petites tâches.

- je travaille pour divers compagnies depuis plus d’une année, dire que vous n’avez pas de qualifications est faux. Vous exercez une alchimie puissante. Beaucoup de gens pourraient avoir besoin de telles compétences.  

Il voulait lui remonter le moral, mais il ne lui conseillerait pas de rejoindre sa compagnie, ils n’étaient pas tendres avec les demoiselles. Il passa sa main dans ses cheveux, et sa manche droite paraissait vide à nouveau. Ce fut à cet instant qu’elle baissa ses bras atterrée. Il semblerait qu’elle se soit rappelée de l’accident avec son chien. Bien sûr il ne lui en voulait pas.

" Oh pardon ! Pour la dernière fois j'avais presque oublier ! Vous êtes... tu... vous êtes aller voir un médecin ?! Ce n'était pas... C'était soignable ? Vous aller mieux ?! "

Celle-là… l’avait réellement surpris et ne savait pas quoi répondre. Comment lui dire qu’il avait perdu son bras face à un psychopathe? Il se décida à la prendre par le bras avec douceur.

- je peux vous emmener chez moi? Le sujet de mon bras est…délicat. Ne vous inquiétez pas j’habite à deux minutes d’ici et il y aura moins d’oreilles indiscrètes.  Et encore navré que l’on se soit rencontré avec mes habits que je porte lorsque je travaille dans les pires quartiers.

Il avait vraiment l’air d’un pervers, mais ce n’était pas son intention, loin de là. Puis, même si elle aurait répliqué, il la guida jusque devant son petit studio ou il lui lâcha la main. Plusieurs de ses chats errants trainaient sur son terrain. Il se pencha pour en ramasser un qu’il caressa de son pouce.

- Ce n’est pas de votre faute mais… je n’ai plus mon bras droit.  J’ai eu une petite mésaventure et je me suis trouvé à devoir sacrifier mon bras pour survivre. Je ne tiens pas rigueur à votre chien, puisque tout est de ma faute. J’ai juste attiré l’attention de la mauvaise personne et voilà le résultat. Au moins, je peux encore travailler.

Il lui souriait accompagné des ronronnements du chaton. Il n’avait pas besoin de la faire entrer, il savait que le voisinage n’était pas là à cette heure. En plus, il se sentait plus a l'aise avec son tas de chats. Il devait y en avoir une vingtaine qui trainaient sur son terrain. il vivait dans un studio miteux, le seul logement actif du bloc qui avait été laissé à dépérir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 140
Who am i !

Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ]

MessageSujet: Re: Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ] Sam 15 Avr - 20:39

— Quand la chienne retrouve le Lynx —


Le rouquin lui fit bien des compliments qui aurait put la faire rougir et lui donner envie de le contredire, son alchimie n'était, de son point de vue toutefois, pas bien puissante. Elle n'était utile quand qu'à de combat au corps à corps et encore fallait il savoir se battre. Le seul point positif c'est que ses cercles lui permettaient de jouer avec la terre, elle n’utilisait juste jamais cette option. Cependant, elle se souvint brutalement d'un détail de leur dernière rencontre et ne put attendre pour lui demander s'il était aller voir un médecin.
Rowan eut alors l'air totalement prit de court, il afficha un air songeur avant de prendre la jeune amestrienne par le bras avec une douceur qui n'annonçait rien de bon, comme on l'eut fait à une enfant à laquelle il faut annoncer la mort de son hamster.

" je peux vous emmener chez moi? Le sujet de mon bras est…délicat. Ne vous inquiétez pas j’habite à deux minutes d’ici et il y aura moins d’oreilles indiscrètes. Et encore navré que l’on se soit rencontré avec mes habits que je porte lorsque je travaille dans les pires quartiers. "

Elle grimaça, pas de crainte pour elle mais de crainte pour lui. Elle avait bien compris que son travail ne consistait pas simplement à juste observer les gens, il avait beau dire, un mercenaire n'était pas simplement un bon samaritain pour les écrivains. Son père l'avait d'ailleurs mise en garde sur ce genre de personnage, de plus, elle avait dors et déjà compris que le bras absent n'était pas simplement dans sa tête, elle commençait à redouter le pire.
Rowan avait beau sembler bien inquiétant ainsi, elle avait beau ne pas le connaître depuis trop peu de temps, elle obtempéra. Elle le suivit car son affection et son empathie pour lui dépassait sa peur, Nora était comme un chien, elle s’attachait trop vite et pouvait devenir fidèle au péril de sa propre vie.
Ils marchèrent à travers les rues jusqu'à un petit studio où plusieurs chats se tenaient, jouaient et ronronnaient ensemble. Nora fut surprise d'en voir autant au même endroit... Cela expliquait peut-être pourquoi il s'était attiré la haine de Ludwig. Rowan se pencha et ne saisit un qu'il caressa distraitement.

" Ce n’est pas de votre faute mais… je n’ai plus mon bras droit. J’ai eu une petite mésaventure et je me suis trouvé à devoir sacrifier mon bras pour survivre. Je ne tiens pas rigueur à votre chien, puisque tout est de ma faute. J’ai juste attiré l’attention de la mauvaise personne et voilà le résultat. Au moins, je peux encore travailler. "

Nora resta bouche bée, malgré les sourires agréables et le ronronnement du chaton. rien de l’optimisme déroutant de Rowan ne pouvait endiguer le soudain malaise qui la prit. Elle se sentie soudainement vide, comme tombant à l'intérieur d'elle même et observant le monde sous un regard que n'était pas le sien. Rowan n'avait plus de bras on lui avait couper, la sensibilité accrue de la jeune femme lui fit monter de fines gouttelettes salées qui vinrent perlé sur les coins des yeux bruns.
Il avait attiré l'attention de la mauvaise personne ? Qui était cette personne ? Sûrement un infiltré, ces monstres qui sévissaient contre le pays. Son père lui en avait également parler, d'eux. Il les évoquait avec un regard si empli de haine qu'il avait réussit à le transmettre à sa progéniture. Nora grimaça, qui que soit cette personne, il fallait l'arrêter, la faire payer...

" C'est... C'est affreux Rowan !... Qui vous a fait ça ?! Il faut aller se plaindre au quartier général ! C'est terrible... Je suis certaine que ces un de ces monstres, les infiltrés ! Ils détruisent tout sans vergogne je... Je... Je suis tellement désolée !... "

Elle l'était pour lui, arrivant bien à se transposée dans la même situation. Perdre un membre, malgré l’existence des automails, étaient horrible. Elle essuya rageusement ses joues avec les manches de sa chemise. Elle fronça son nez à la manière de Ludwig en serrant un peu les dents... Puis, avec une douceur que l'on eut cru impossible de sa part elle saisit la manche vide.

" Il faut que... Il faut que vous alliez voir un mécanicien... Ma sœur fait justement ses études à Rush Valley... Elle pourrait vous faire un nouveau bras et... Je pourrais payer... C'est tellement horrible... Elle ne put que répéter ces derniers mots dans un murmure avant d'ajouter, il faut trouver celui qui a fait ça, il faut qu'il soit enfermé ! Diantre ! "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ]

MessageSujet: Re: Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ] Dim 16 Avr - 0:37

Lorsqu’il lui avait calmement annoncé la perte de son bras, il ne s’était pas attendue qu’elle se mette ainsi à pleurer à ce point et qu’elle s’enflamme à ce point là. Qui l'eut cru, qu’une personne tiendrait à l’ombre qu’il était. ce fut pour cette raison qu’il en resta bouche bée lorsqu’elle ouvrit sa délicate bouche.

" C'est... C'est affreux Rowan !... Qui vous a fait ça ?! Il faut aller se plaindre au quartier général ! C'est terrible... Je suis certaine que c'est un de ces monstres, les infiltrés ! Ils détruisent tout sans vergogne je... Je... Je suis tellement désolée !... "

Elle essuyait rageusement ses larmes qui perlaient du coin de sa machee et lui, au sens de la répartie exceptionnel ne savait pas quoi répondre. Il ignorait comment il devait réagir dans une telle situation sans passer pour un pervers ou un malotru, surtout qu’elle éprouvait une grande haine pour ses collègues de travail. Il ne sait pas comment elle réagirait en apprenant qu’il était un de ces monstres sans vergogne. Elle tentera sûrement de le tuer. Quoi qu’il en soit, il ne pouvait pas aller dénoncer son agresseur au quartier général. Qu’adviendrait-il s’il se ferait reconnaître.

Non, il n’était pas du tout le bienvenu à un tel endroit. Mais, d’un autre côté aucun témoin n’avaient pu voir son visage et survivre à lui. Enfin, excluant son agresseur. Mais il était ben conscient que celui-ci n'irait pas le dénoncer aux autorités. Que devait-il faire? Le plus sage serait de jouer la carte du civil.

" Il faut que... Il faut que vous alliez voir un mécanicien... Ma sœur fait justement ses études à Rush Valley... Elle pourrait vous faire un nouveau bras et... Je pourrais payer... C'est tellement horrible..., il faut trouver celui qui a fait ça, il faut qu'il soit enfermé ! Diantre ! "

Il prit une grande inspiration avant de répondre d’une réponse suffisamment à son goût pour ne pas se trahir. il conservait son sourire et le gentil petit chaton qui l'encourage dans un certain sens. Il n'éprouvait pas l'envie de lui mentir, mais il y avait des choses qu’il ne pouvait pas du tout dire. De plus, il avait apprécié sa joute nocturne avec Souris, même si cela avait fait la une des journaux Il avait l’avantage de pouvoir prétendre ne pas avoir vu clairement le visage de son agresseur

-Je n’ai pas bien vu le visage de mon agresseur. J’ai été pris par surprise et je me suis défendu. Je préfère être en vie que mort, pour vous avouer.

Il reposa son chat au sol avec une grande délicatesse avant de la regarder droit dans les yeux de son oeil visible. Il se frotta les cheveux avec sa main restante tout en esquissant un sourire difficile à traduire. Sincère mais hésitant.

-Je ne suis pas impliqué dans des coups fumants au-moins. Je ne prend que les petites missions de réserve ou que je ne suis pas exposé au terrain. Tout de même, je ne saurais pas faire une déclaration en bonne et due forme puisque je n'ai pas pu bien voir son visage.. Les militaires sont du genre à vouloir tous les détails que je ne pourrais pas vraiment fournir. Mais, merci de vous soucier de moi, Nora, je l'apprécie vraiment.

Il faisait confiance en cette fille et ne voulait surtout pas l’impliquer dans des histoires qui finiraient avec des membres broyés à coup sûr. Étais-ce parce que l’humain en lui craignait que la vérité éclate ou étais-ce parce qu'il l'appréciait réellement.? Quoi qu’il en soit, Alasdair ne la laisserait pas être blessé en raison de sa propre maladresse et l'excentricité du Lynx. Quelque chose en lui le poussait à vouloir protéger Nora à tout prix, et à ne pas l'impliquer dans cette histoire de bras.

-Pas besoin de payer pour mon automail...vraiment, je ne voudrais pas abuser de votre gentillesse. Je… règlerai cette histoire par mes propres moyens, inutile de vous impliquer là dedans, non vraiment. Il y a déjà que je sois blessé, je ne voudrais pas qu’il vous blesse aussi.

Il n’était pas du tout doué pour ne pas inquiéter les gens et depuis cette histoire avec la Souris, il luttait de plus belle avec le Lynx qui ne pensait qu’à tout détruire et le faire dépenser pour des futilités.. D’ailleurs l’une de ces futilités, Baird le chameau, sortait sa tête baveuse d’une des fenêtres brisées du studio en poussant un cri qui lui était caractéristique.
C’était sans parler de ce type qu’il hébergeait aux cheveux blancs. Il le fournissait en plantes de toutes sortes en échange du logement. Il avait une tronche de métissé Ishbal et adorait se faire passer pour un soldat. Il avait encore oublié son nom et s'en moquait éperdument, de toute manière ce type était sans doute un simple d'esprit amateur de plantes. L'uniforme devait sans doute être volé. Il avait accepté de le prendre quelques jours, puisque sa maladresse le faisait vraiment marrer.

-Si je recroise ce type, je le vendrai aux autorités. De toutes manière, je sais me défendre. Je ne suis pas aussi doué qu’un militaire, mais je ne crois pas qu’il reviendra de si tôt se frotter à moi.. Je ne voudrais pas que de mauvaises personnes vous veuille du mal à vous ou votre famille Nora, c’est pour cela que je dois décliner pour l,automail. je trouverai par mes propres moyens.

Insistait-elle, il ne le savait pas. Il espérait qu'elle ne veuille pas s’impliquer davantage et qu'elle risque sa vie pour lui. Même une chimère infiltrée telle que lui savait protéger ses amis du danger et cette situation était un trop grand risque pour une gentille fille telle qu’elle. Puis, il devait lui cacher beaucoup de choses. Son chameau beuglant brisait tout le sérieux de la scène.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 140
Who am i !

Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ]

MessageSujet: Re: Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ] Jeu 20 Avr - 15:21

— Quand la chienne retrouve le Lynx —


" Je n’ai pas bien vu le visage de mon agresseur. J’ai été pris par surprise et je me suis défendu. Je préfère être en vie que mort, pour vous avouer. "

Il tendit le bras vers le sol, laissant le chaton bondir au sol avec une délicatesse remarquable pour un homme n'ayant plus qu'un bras. Puis, tout en se redressant, son orbe verte plongea dans le regard sombre de la jeune fille. Elle ne dit rien, rien pour le moment. Il se frotta les cheveux. Il souriait.

" Je ne suis pas impliqué dans des coups fumants au-moins. Je ne prend que les petites missions de réserve ou que je ne suis pas exposé au terrain. Tout de même, je ne saurais pas faire une déclaration en bonne et due forme puisque je n'ai pas pu bien voir son visage.. Les militaires sont du genre à vouloir tous les détails que je ne pourrais pas vraiment fournir. Mais, merci de vous soucier de moi, Nora, je l'apprécie vraiment. "

Voulait-il la rassurée ? Lui prouver que son travail n'y était pour rien ? Elle ne le savait pas, mais elle n'était pas idiote et le fait qu'il tienne absolument à dédouaner son travail ne faisait qu'accentuer la crainte quant à celui-ci de la jeune femme. Elle le fixa sans un mot, encore sous le choc.
Il semblait également s’obstiner à dire qu'il ne pourrait pas donner de détail suffisant aux militaires... Mais si un malade se baladait dans Central en arrachant des bras, même si Rowan était incapable de donner un portrait robot de lui, il était primordial d'en avertir les autorités ! Quoi que son nouvel ami puisse penser, elle irait certainement voir le Q.G de Central.

" Pas besoin de payer pour mon automail...vraiment, je ne voudrais pas abuser de votre gentillesse. Je… règlerai cette histoire par mes propres moyens, inutile de vous impliquer là dedans, non vraiment. Il y a déjà que je sois blessé, je ne voudrais pas qu’il vous blesse aussi. "

Une tête de chameau sortit brusquement de la fenêtre, faisant sursauter notre jeune femme qui recula. Un chameau, ici ? Rowan possédait un chameau ?! Cet homme était décidément bien curieux, et l'étrange animal suscita le regard admiratif de Nora qui avait déjà entendu parler de ce genre de bête dans les récits que sa mère racontait.

" Si je recroise ce type, je le vendrai aux autorités. De toutes manière, je sais me défendre. Je ne suis pas aussi doué qu’un militaire, mais je ne crois pas qu’il reviendra de si tôt se frotter à moi.. Je ne voudrais pas que de mauvaises personnes vous veuille du mal à vous ou votre famille Nora, c’est pour cela que je dois décliner pour l'automail. je trouverai par mes propres moyens.
- Vous pensez vraiment que vous pouvez m’annoncer la perte de votre bras, ainsi, de but en blanc et en suite exiger que je ne m'en mêle pas ?! "

S'en était trop, elle ignora la bête couleur sable en s'approchant de Rowan. Elle fronça le nez à la manière d'un chien, sa lèvre trembla comme si elle eut été une babine prête à découvrir des crocs acérés. Le trop-plein d'émotion avait attisé la colère de la jeune femme, elle était ainsi. Elle s'enflammait vite.
Levant doucement le doigt vers le rouquin et tremblant rageusement, elle continua, élevant le ton avec virulence.

" Vous me prenez pour qui ?!... Je ne resterais pas oisive face à ce genre d'évènement ! Vous n'aviez juste pas qu'à me le dire, c'est tout !
Elle secoua la tête, ses larmes revenaient, vous êtes un imbécile finit ! Arrêtez de sourire de la sorte, votre bras vous a été enlevé par un malade qui se ballade sûrement encore à Central, il faut que nous fassions quelque chose, que je fasse quelque chose ! Pas forcément que pour vous, mais pour toutes les autres personnes innocentes qui auront le malheur de croiser le chemin de ce malade ! Elle marqua une pause. Mon père est militaire, c'est un général, je lui raconterais tout, il nous arrangera sûrement les choses ! "

Elle ne sentait plus grand chose dans son corps si ce n'est un tremblement sourd. La colère, la colère était son amie, elle la berçait depuis longtemps. Si longtemps... Nora n'était qu'un concentré de rage qui n'attendait que d'exploser, elle avait beau être gentille, serviable et moqueuse, elle n'en restait pas moins une jeune fille qui avait réprimé pendant bien longtemps sa frustration, expliquant une soudaine montée d'humeur. Elle était colérique et coléreuse. La tristesse s'accompagnait toujours de cette vielle amie. C'était ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ]

MessageSujet: Re: Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ] Sam 29 Avr - 21:36
- Vous pensez vraiment que vous pouvez m’annoncer la perte de votre bras, ainsi, de but en blanc et ensuite exiger que je ne m'en mêle pas ?! "

Le ton de Nora était plus agressif et cela fit hérisser l'arrière des cheveux du jeune homme à l'ouïe particulièrement sensible. Il avait parlé avec maladresse et l’autre le lui rappelait avec violence. Il avait enragé la simple civile qui s'appliquerait alors dans leur problème. Celui qui risquait de tout perdre dans cette histoire était lui-même. Comment expliquer qu’il avait aussi arraché le bras de son assaillant. Ce n'était plus de la défense légitime à ce point là, puisqu’il s’était laissé bercer par l'excitation d'une joute avec un rival de valeur.

" Vous me prenez pour qui ?!... Je ne resterais pas oisive face à ce genre d'évènement ! Vous n'aviez juste pas qu'à me le dire, c'est tout ! Vous êtes un imbécile finit ! Arrêtez de sourire de la sorte, votre bras vous a été enlevé par un malade qui se ballade sûrement encore à Central, il faut que nous fassions quelque chose, que je fasse quelque chose ! Pas forcément que pour vous, mais pour toutes les autres personnes innocentes qui auront le malheur de croiser le chemin de ce malade ! Mon père est militaire, c'est un général, je lui raconterais tout, il nous arrangera sûrement les choses ! "

Elle pleurait en même temps d'être fâchée et cette image fit ressurgir une image floutée dans la mémoire du mercenaire. Pourquoi cette jeune femme sans nom venait le hanter aussi soudainement? Étais-ce sa conscience qui lui disait de rendre service à la société en menaçant de compromettre sa couverture, ou était-ce simplement son imagination qui lui jouait des tours? Quoi qu'il en soit, son sourire disparut sur ses traits. Il était soudainement sérieux, et cette expression contrastait vivement avec celle qu’il montrait habituellement.

Ses oreilles, dissimulées sous sa tignasse, se baissèrent un peu. Il était soudainement très soucieux. Il ne savait pas du tout comment réagir dans cette situation. Une migraine naissait , mais il voulait la chasser à tout prix. Il ne pouvait pas avoir une crise devant elle. La chimère ne pouvait pas permettre la découverte de son secret. Non, cela signerait la fin de sa propre vie. Au bout d’un délais indéterminé, il trouva finalement quelque chose à lui répondre.

-Je suis un imbécile, oui. Mais je voulais absolument vous le dire de la manière le plus clair qu’il m’était permis. Voyez-vous, je suis un imbécile qui vous considère en amie. Je … erh… pardonnez ma maladresse! je ne voulais pas vous mettre dans un tel état, je le jure. La prochaine fois s’il m'arrive de telles choses je vais me taire poliment. Je ne peux pas vraiment me rendre au quartier général… des abrutis de mon ancienne compagnie ont bêtement attaqué une division de soldats. Vous comprenez, Nora, je ne veux pas vraiment finir ma vie dans une prison.

Il ne savait pas ce qui lui prenait, mais avec elle, il avait envie d'être le plus transparent possible. Étais-ce cela l’amitié? Une partie de lui savait qu’il avait déjà connu cette sensation, mais d'où, cela il ne s’en rappelait pas. Il se mettait en danger en lui en disant autant. En plus, ces images inconnues et troublées lui passaient en tête. Ces visages… lui étaient amicaux. Deux visages pareils aux yeux verts lui revenait brusquement. Pourquoi portaient-ils cet uniforme qu’il détestait autant?

-j’ai...déjà perdu de bons amis une fois, je...ne veux pas que cela se reproduise avec vous.


Cette réplique hésitante était sortie instinctivement, tandis qu’il tentait de chasser ces images envahissantes et douloureuses de son crâne. Cette migraine était atroce et était venue si soudainement. Ses joues devaient avoir blêmi, sans aucun doute et il l’inquièterait d’avantage. Pourquoi ses émotions prenaient autant le dessus? Il voulait protéger Nora de cet homme, Souris. Et pourtant, il ne pouvait pas lui dire ce qu’il était réellement. Qui accepterait de se lier d'amitié avec un monstre dans son genre?

Ce n’était pas pour rien que les lynx étaient des animaux solitaires. Mais son humanité réclamait de se faire remarquer, malgré son flagrant manque de présence. Il secoua vivement la tête pour chasser ses pensées avant de la fixer droit dans les yeux. Il se sentait vraiment pas bien, mais ne voulait pas l’inquiéter plus qu’il ne l’inquiétait déjà.

-Vous comprenez? Ce maniaque pourrait vous faire du mal, et je ne veux pas que cela arrive. Il m’a brisé une dent avec un câble. Qui sait quelles sont ses limites? Je ne crois pas que l'armée pourrait l’arrêter…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 140
Who am i !

Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ]

MessageSujet: Re: Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ] Dim 7 Mai - 14:32

— Quand la chienne retrouve le Lynx —


" Je suis un imbécile, oui. Mais je voulais absolument vous le dire de la manière le plus clair qu’il m’était permis. Voyez-vous, je suis un imbécile qui vous considère en amie. Je … erh… pardonnez ma maladresse! je ne voulais pas vous mettre dans un tel état, je le jure. La prochaine fois s’il m'arrive de telles choses je vais me taire poliment. Je ne peux pas vraiment me rendre au quartier général… des abrutis de mon ancienne compagnie ont bêtement attaqué une division de soldats. Vous comprenez, Nora, je ne veux pas vraiment finir ma vie dans une prison. "

Le silence avait finit par devenir pesant, lorsque Rowan le brisa, Nora le vit comme une libération certaine. Cependant, les propos de son vis-à-vis ne l'enchantèrent guère plus que cela. Elle fronça les sourcils, à mesure que les mots sortaient de la bouche du rouquin, sa colère devînt incertaine, mêlée de perplexité. Elle ne voulait pas qu'il se taise, loin de là, elle voulait juste qu'il accepte son aide, elle pouvait l'aider ! Elle le savait... Mais ses derniers mots arrachèrent un cri de stupeur à la jeune femme, comment cela ? Il était un traître à Amestris ? Volontaire ou pas... Il le disait avec une tel légèreté ! Nora avait été élevée par un patriote, un soldat fier de son pays. Elle ne savait trop peu que penser et cela la mit soudainement bien plus mal à l'aise qu'auparavant.

" j’ai...déjà perdu de bons amis une fois, je...ne veux pas que cela se reproduise avec vous. "

Elle sentait qu'il n'était pas bien, son teint avait blêmit, sa voix était hésitante. Elle détourna doucement le regard, se mordant la lèvres inferieur avec une ferocitée digne de son malaise, dût à son sentiment profond d'impuissance et d'incompréhension. Comment pouvait-elle être réellement une amie si elle était incapable d'influencer sur le sort de Rowan ?
Elle leva les yeux, leurs regards tombèrent l'un dans l'autre.

" Vous comprenez? Ce maniaque pourrait vous faire du mal, et je ne veux pas que cela arrive. Il m’a brisé une dent avec un câble. Qui sait quelles sont ses limites? Je ne crois pas que l'armée pourrait l’arrêter… "

Elle recula, un peu, lâchant la manche de son ami. Elle frappa le sol terreux de son talon militaire, grogna tel un animal. La frustration, elle ne savait pas la gérer, loin de là. D'autant plus qu'il y avait bien trop peu d'information pour qu'elle ne puisse se faire un véritable avis. Ses pensées tournaient en rond dans sa tête.

" Rowan... Qu'êtes vous réellement ? Un traître ? Une simple victime du sort ? Comment... Comment peut-on être amis sans se connaître ? Si nous restons ainsi, nous ne seront jamais rien de plus que deux gouttes de pluie, identique sans se connaître... "

Sa colère était retombée, mais ses larmes continuaient de strier les joues de la jeune femme au teint olive. Elle recula encore, une légère brise se leva, d'une douceur inouïe... Mais d'une douceur qui confine à la tristesse. Le temps avait décider d'être en accord avec les propos de la jeune femme, soit.
Elle leva la tête, fermant les yeux, laissa ses cheveux bruns être secoué par la brise puis reposa son regard sur son ami roux, reniflant avec fort peu de grâce.

" Je m'appelle Nora Souames, j'ai vécu au Nord pendant le début de ma vie, puis à l'Est. J'aime beaucoup les alchimies permettant de détruire, je trouve la décomposition d'un charme presque grisant. Je suis venue à Central car... Ma mère a disparu... Et mon père n'allait plus aussi bien. J'ai eut peur d'être prise du même élan de tristesse. J'aime œuvrer pour la justice et le bien commun, j'aimerais t'aider Rowan, du plus profond de mon être... J'ai besoin de savoir que tu vas bien, que tu vis en sécurité. Mais rien ne me l'assure. "


Après cette brève présentation, elle se retourna, ses larmes avaient disparues. Elle s'étira, relâchant la tension.

" Je rentre chez moi... Quand tu auras besoin de mon aide... Appelle moi... "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ]

MessageSujet: Re: Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ] Lun 8 Mai - 17:09
Elle lâcha sa mache en reculant d’un coup. Elle grognait de frustration presque comme un chien. Vraisemblement, il l’avait irrité et cela le blessait. Une autre voix lui disait que ce ne valait pas la peine de répliquer face à elle, mais il ne voulait pas céder. Non, il tenait réellement à être amie avec cette fille, bien qu'elle représentait son exact opposé.

" Rowan... Qu'êtes vous réellement ? Un traître ? Une simple victime du sort ? Comment... Comment peut-on être amis sans se connaître ? Si nous restons ainsi, nous ne seront jamais rien de plus que deux gouttes de pluie, identique sans se connaître... "

La voilà qui pleurait devant lui, soudainement plus vulnérable qu’il n'aurait cru. Elle reculait encore et il al regardait impuissant. Cette migraine montait de plus en plus et les images s'emmêlaient. Celle d’une vie autre que la sienne et la situation actuelle. Il y avait quelque chose qui lui manquait pour résoudre le problème.

De plus, il avait constaté que dernièrement, le soir, il n’arrivait plus du tout à se rappeler ce qu’il faisait. Il avait vu des choses étranges entrer dans sa maison et il les laissait tout au fond. Il ne voulait pas de problèmes supplémentaires. Pourquoi avait-il une mèche de cheveux appartenant à son rival dans une vitrine? Il n'aurait su répondre à cette question et cette simple mention le perturbait.

La pluie légère tombait et le trempait totalement. Cela allait si bien avec la tension lourde qui pesait entre les deux. Pourtant, il avait été sincère. Quelle avait été son erreur? Pouvait-il seulement lui avouer ce qu’il était? Un jour, il le lui dirait, mais il ne pouvait pas actuellement. Il réfléchissait à sa réponse tout en la fixant de son oeil visible.

Elle levait la tête avec les yeux clos , tandis qu’il reculait juste qu’à ne devenir qu’une ombre face au mur. C’était bien la seule place digne de quelqu’un comme lui. Elle reposa ensuite son regard vers lui, tout en reniflant tel un chiot blessé. Il était fort déçu de la tournure des évènements. Il avait fait tout ce qu’il ne voulait pas faire.

" Je m'appelle Nora Souames, j'ai vécu au Nord pendant le début de ma vie, puis à l'Est. J'aime beaucoup les alchimies permettant de détruire, je trouve la décomposition d'un charme presque grisant. Je suis venue à Central car... Ma mère a disparu... Et mon père n'allait plus aussi bien. J'ai eut peur d'être prise du même élan de tristesse. J'aime œuvrer pour la justice et le bien commun, j'aimerais t'aider Rowan, du plus profond de mon être... J'ai besoin de savoir que tu vas bien, que tu vis en sécurité. Mais rien ne me l'assure. "

Elle se retourna ensuite, tout en se préparant à partir. Il ne la retiendrait pas, mais lui répondrait ce qu’il pouvait répondre..

" Je rentre chez moi... Quand tu auras besoin de mon aide... Appelle moi... "

Il avait trop attendu avant de lui parler, mais il éleva tout de même la voix plus forte qu’à son habitude.

-Je ne sais pas d’ou je viens. J’ai pris le nom de Rowan, parce qu’il sonnait bien à mon oreille. Je ne sait rien de ma vie. Je crois avoir quatre ans de mémoire. J’aurais aimé fournir une réponse plus précise, mais je suis un imbécile qui a tout oublié. Je suis devenu mercenaire parce que je sais me servir d’une arme. Personne n’aurait voulu embaucher quelqu’un comme moi. On me remarque à peine . je suis une ombre qui a erré dans le pays sans foyer. Je suis peut-être une victime? je ne saurais le dire. Tout ce que je sais est que je déteste toute forme de cellules et que je ne veux pas que tu te fasse blesser à cause de moi.

Il se mit à rire d’un rire assez désespéré.

-Je ne vous retient pas, Nora. Lorsque je voudrai vous contacter, cherchez un bout de papier avec un petit couteau au-travers épinglé sur un mur. Ce sera moi. Pour mon bras… j’en aurai un nouveau prochainement...

Puis, il disparut totalement dans les ombres avant d'entrer dans sa maison par une fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ]

MessageSujet: Re: Quand la chienne retrouve le Lynx [ Privé Rowan Bolton ]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand on s'ennuie en cours (PV Rowan)
» Quand la vipère retrouve l'étalon. ϟ Nymeria & Nakhti.
» Quand le papillon retrouve son bouton de rose [Laora & Raven]
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: BAS QUARTIERS-