RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"
12/06/2017 : Le Fullmetal se fait avoir ! Il perd toute la confiance de ses amis après la publication de sa nouvelle signature ! Comment les frères Elric vont surmonter cette épreuve ?"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

Invité
Who am i !

Love is WAR !!! Fin Novembre 1914 [PV Shawn]

MessageSujet: Love is WAR !!! Fin Novembre 1914 [PV Shawn] Jeu 6 Avr - 18:58
Quand tu fonces dans un flamant rose ~


Combien de jours étaient passés depuis les attentats et sa rencontre avec Adahy ? Elle ne le savait pas mais une chose était sûr : le trou béant dans sa poitrine ne cessait de saigner depuis la disparition de celui à qui elle avait offert son coeur. Rien de tout cela ne lui plaisait et elle sombrait totalement dans le boulot et le bénévolat pour oublier. S'oublier au détriment des autres. Elle ne voulait plus souffrir, ni ressentir ce vide en elle. Il avait été son premier, pour tout. Premier baiser, premier amour et première fois. Et le premier pour qui elle souffrait. Elle se réveillait la nuit, en sueur, hurlant et finissant en larme sur son lit. Son visage était marqué de cerne et elle avait perdu cet éclat qui faisait d'elle une belle femme. Elle n'était plus belle, elle en était devenue l'ombre d'elle même. Son père l'avait remarqué, avait essayé de la faire parler, en vint. Elle ne voulait pas que l'on s'occupe d'elle, elle ne souhaitait qu'une chose : que sa douleur disparaisse. Et connaître la vérité sur sa disparition. Ce qui faisait deux en fait.

Lyana était en sueur, son débardeur lui collant à la peau, son pantalon déchiré par endroit et ses cheveux totalement emmêlés malgré le fait qu'ils soient attachés. La jeune femme venait de finir sa journée de bénévolat à l'orphelinat pour tenter de le reconstruire, une activité qui prenait tout son temps libre mais elle n'en avait rien à faire. Elle passa chez un fleuriste et paya un bouquet de… . Les fleurs préférés de son homme, si elle se souvenait bien. Puis ses pas la menèrent devant le cabinet du médecin, faisant monter les larmes à ses yeux alors qu'elle déposait les fleurs au pied du bâtiment détruit. Alors seulement, elle s'autorisa à pleurer. En silence, sans bruit, laissant simplement quelques perles roulèrent sur ses joues avant qu'elle ne les chasse d'un geste presque rageur. Non. Elle ne voulait pas céder ni lâcher prise. Pourquoi ? Car elle n'était pas certaine de pouvoir s'en relever. La jeune militaire leva son visage vers le ciel rougit par le couché du soleil, ce qui avait don de l'apaiser, au moins un peu. Une fois qu'elle se sentit prête, elle tourna le dos à cet endroit qui lui rappelait tant de souvenir, le regard dur bien que les yeux rougis. Elle n'allait plus venir et se concentrer pour le retrouver. Peut être avait il été enlevé. Ou encore blessé gravement et transporté dans un hôpital. Ou alors il avait fuit la ville. Mais si c'était le cas, pourquoi ? A moins qu'il n'est quelque chose à se reprocher elle ne savait pas ce qui aurait pu le pousser à ça.

Tout en réfléchissant, Lyana alla faire deux trois courses pour avoir de quoi manger ce soir là. Et de l'alcool. Etrangement, elle buvait de plus en plus ses dernier temps. Elle comprenait maintenant pourquoi certaine personne se noyait dans celui ci jusqu'à perdre totalement connaissance. Elle le faisait pour oublier et étouffer ce qu'elle ressentait. Totalement seule ici, ou presque. Mais personne à qui se confier. Personne pour la réconforter. Personne pour l'aider. Pourquoi ? Car Jin avait prit tout les rôles pour elle. Et sans lui, elle n'était plus rien. A peine sortie du magasin, elle ouvrit la bouteille et but une longue rasade, pour se soulager. Elle tenait ses courses d'une main, sa bouteille de l'autre. A quoi ressemblait elle en cet instant, si ce n'est une âme en peine errant sans but dans les rues et ruelles de cette ville aux milles désastres. Mais qu'est ce qui l'avait poussée à venir ici ?! Alors elle se souvint. La seule personne qui aurait pu la pousser à quitter son petit chez elle. LA seule au monde pour qui elle accepterait de souffrir mille morts : Chiara. Sauf qu'elle n'avait rien trouvé sur elle. Ou presque. Elle s'arrêta rapidement devant une affiche délavée et placardée sur un mur tenant encore miraculeusement debout. Avec comme inscription « CHIARA WILLIAMS, GRANDE DIVA DE CENTRALE » avec une photo de sa cousine. Au moins, elle menait une belle vie, elle. Elle secoua lentement la tête. Malgré tout le grabuge médiatique qui l'entourait, elle était incapable de trouver la moindre information sur elle. Ce qui ne faisait que la plonger dans un désespoir plus profond encore. Elle se demandait si elle toucherait le fond bientôt. Et si elle arriverait à s'en sortir.

 « Putain… T'es vraiment jamais là quand j'ai besoin de toi.. Foutue garce ! Et ça se dit cousine ? COUSINE MON CUL OUI ! »

La jeune femme insulta la photo de sa tendre cousine pendant encore quelques minutes avant de grogner et de porter la bouteille d'alcool à ses lèvres pour reprendre une dose d'alcool. Alcool qui courait déjà dans ses veines. Après tout, elle ke savait qu'elle ne tenait pas la boisson. Mais elle s'acharnait à boire, jour après jour. Elle repris sa route en titubant un peu, marchant de travers et bousculant même quelques passant. Piètre spectacle qu'une noble dans cet état. Enfin, ce n'était pas non plus écrit sur son front. Lya continua de parler seule, marmonnant en insultant Jin, Chiara, son père et le reste du monde. Par moment, elle s'arrêtait, regardait le ciel et hurlait à la gueule du créateur. Oui, elle maudissait tout le monde, lui comprit. Au détour d'une rue, le secteur un peu moins touché par les attentats, Lyana passa non loin d'un bar, trouvant maintes personnes dans un état semblable au sien. La militaire passa rapidement devant, ne voulait pas avoir de contacte avec qui que se soit, avant de s'arreter au beau milieu de la rue, les sourcils froncés. Elle avait bien vu ce qu'elle avait vu… ? Elle mit du temps à assembler ce que ses yeux avait vu et ce que cela signifiait. Puis elle se retourna d'un coup, chercant cette masse jaune et rose du regard. Mais non, il n'y avait rien. Elle se massa l’arrête du nez de la main tenant la bouteille. Puis elle regarda celle ci avec scepticisme.

 « Toi et moi, on doit discuter ma belle ! Depuis quand je t'ai autorisée à me donner des allus sous prétexte que je te bois ?! Non mais vraiment ! Comme si j'allais trouver un flamant rose avec une tignasse blonde ici ! Mais tu es complètement timbrée ma belle ! Allez, viens là, je t'aime quand même ! Et j'aimerais encore plus ta petite sœur ! »

Vous ne rêvez pas. Elle venait de parler à une bouteille. Et elle lui souriait avant de la reporter au visage pour boire longuement, en vidant plus de la moitié. Elle finit par avancer de nouveau avant de percuter assez violemment quelque chose. Quelque chose de poilu. Et de.. Rose… ?! La pauvre jeune femme éméchée resta là, les yeux écarquillée sans rien comprendre, si ce n'est qu'elle murmura une chose. Complètement idiote, à la hauteur de ce que son cerveau pour fournir en cet instant.

 « Flamant rose. »

Une chose était certaine, la soirée promettait d'être pleine de surprise pour notre petite amoureuse brisée...


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 29 novembre 1987 : 19 ans déjà !
» 18 novembre, fête de l’Armée d’Haïti.
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» 18 novembre 1803, les idéaux de Vertières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: RUES CALMES-