RSS
RSS

Trolls du Staff

19/06/2016 : Kira Even devient le Punching-ball officiel de Ban
08/2016 : Pride s'est fait troller sa signa ! La prochaine victime sera...
14/09/2016 : Venestraale s'est fait troller sa signa ! On peut difficilement être plus moche et mignonne à la fois qu'elle xD
03/11/2016 : C'est au tour de Jean de subir les pitreries de notre fonda' adorée ! Tronche de poivrot ou piqué par des guêpes ? Les deux ensembles ? Ca doit faire mal...
14/02/2017 : Il ressemble à un asiat' croisé avec un pékinois.... Son nom est Flmeeeeeeeen Alchemist ! He has trolled !!!
08/05/2017 : Dancho s'est fait avoir par la vilaine Fonda.... Chantons tous ensemble ! "Dancho-Danchomeeeeen !!!"

WANTED !

Staff



Petites annonces

D'après les rumeurs, le Généralissime King Bradley aurait été vu dans les jardins du Q.G, tondant la pelouse avec un tablier rose.
Event Festival à Central ! Cliquez et venez donc participer à l'aventure o/

Event Festival : Requiem for a dream

Vous êtes tous invités à la fête ! Soyez prêteeeeeeeeeeeeees !
Evy S. Evans - " Recherche mon ami d'enfance : Vayn E. Draeger.
Merci de bien vouloir ramener son derrière au plus vite ! "
Solf J. Kimblee - "Recherche rapidement un Ishbal du nom de "Scar" pour le faire exploser.
Recherche aussi le Docteur Marcoh-san pour le ramener dans sa cellule et lui demander un autographe pour la conception de sa belle pierre philosophale. "
Témoin effrayé - "Faites attention à vous ! Scar n'est pas un véritable humain, c'est un Dalek déguisé... Fuyons !!!"
"EXTERMINATE"
ATTENTION ! Central (Ou la nouvelle Tapalousie ) connait une nouvelle vague d'attentats !
On raconte que le Fullmetal et le Flame Alchemist s'amusent à se déguiser en femme et à; je cite : "se dépoiler le corps". Rentrez vos enfants aussi vite que vous le pouvez... L'apocalypse est proche.


Musique

©linus pour Epicode
En bref


 

avatar
Messages : 132
Who am i !

Il faut regarder où l'on va [ privé Nikolaï Roskov ]

MessageSujet: Il faut regarder où l'on va [ privé Nikolaï Roskov ] Jeu 6 Avr - 12:19

— Il faut regarder où l'on va. —

Le matin s'était gracieusement levé sur la ville de Central, jetant ses feux rouges ardant sur le monde encore endormit. Filtrant à travers la fenêtre poussiéreuse de la chambre de Nora, la lumière vînt caresser avec douceur sa joue, l’éveillant d'un sommeil calme et remplit de vide. Elle ouvrit doucement ses yeux puis entreprit de se préparer, ce matin comme chaque semaine elle était chargée d'aller faire les courses. Comme elle n'était pas une source de revenue mais un poids pour l'homme qui l'hébergeait, elle avait prit l'initiative de réaliser quelque tâches quotidiennes - bien qu'elle haïsse cela.
Aussi, elle regarda rapidement les diverses placards et nota sur une listes ce qu'il manquait, elle passa également demander à l'ami de son père de quoi il avait besoin avant de prendre la chaîne de Ludwig, plusieurs sacs puis de partir.
La matinée se passa calmement, dans la fraîcheur naissante de ce mois de Novembre. Fraîcheur qui ne dérangeait en rien notre jeune alchimiste, vêtu d'un débardeur blanc et d'un éternel pantalon noir, elle n'avait cure du froid. Il faut dire que passer son enfance dans le Nord avait aidé la petite à devenir un véritable " ours polaire ".
Accompagnée de son dogue allemand et de ses sacs pleins, elle commença à retourner vers son appartement.
Doucement, au détour d'une ruelle, elle posa ses yeux bruns sur le crâne blanc de l'immense chien. Un sourire naquît sur son visage. Si elle n'aimait pas courir à cause de son poids, faire quelques foulées courtes lui plaisait quand elle était accompagnée de son ami canin. C'était toujours amusant de le voir trottiner pour ne pas la dépasser, courir à ses côtés puis s'arrêter la gorge en feu et les joues mordues pas le froid et l'effort. Aussi, elle prononça le mot magique :

" Ludwig ? On court ? "

Le chien redressa subitement les oreilles et ses deux orbes bleues s'illuminèrent d'une lueur enfantine que Nora appréciait tout particulièrement. Il ne connaissait - comme tous les chiens - que quelques mots, mais " courir " en faisait partit et il savait que c'était un moment pour s'amuser avec sa maîtresse.
Alors, Nora saisit fermement les sacs dans ses mains, lâchant la laisse de son animal, son sourire s'agrandit et elle s'élança. Elle couru, sprinta sur une courte distance, fixant les pattes de son chien marteler le sol, sa tête et ses babines couvertes de salives danser au rythme de leurs course. Elle commença à s’essouffler, rapidement, ses poumons ne tenait plus le coup. Elle accepta néanmoins un dernier virage, dérapant au détours d'une ruelle.
Malheureusement la jeune femme ne regardait pas devant elle. Brutalement elle heurta une sorte de... Mur ?... Ce devait être une personne, mais Nora n'eut pas le temps de le voir, d'ordinaire lorsqu'elle fonçait dans les gens par accident, c'était eux qui tombaient - à cause de la carrure de la demoiselle et de sa force. Mais cette fois il en fut autrement. Elle fut violemment projetée en arrière, tombant sur les fesses en lâchant toutes ses courses qui s'étalèrent au sol.

" Diantre !... Mais c'est pas possible ça ! "

Elle jura et ronchonna vis-à-vis d'elle même. Ludwig freina un peu plus loin, fis volte-face et couru jusqu'à sa maîtresse. Pour l'aider ? non, il poussa un couinement d'excitation et d'impatiente en bondissant sur lui même avant de saisir dans sa gueule une orange qui était tombée. Il écarta les pattes avant en collant son buste au sol, queue battante.
La jeune alchimiste lui envoya un regard excédé avant de lever les yeux vers sa " victime ", elle eut un sourire mal à l'aise et se massa la nuque.

" Excusez moi monsieur, je ne vous avez pas vu !... "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 21
Who am i !

Notes
Ticket de Loterie:
Roses:
Cadeau(x) Concours:

Il faut regarder où l'on va [ privé Nikolaï Roskov ]

MessageSujet: Re: Il faut regarder où l'on va [ privé Nikolaï Roskov ] Dim 28 Mai - 9:23

Il faut regarder où l'on va.




NIKOLAÏ ROSKOV
NORA SOUAMES


Central … Elle n'est certainement pas mais ville préférée, mais je dois l'avouer que chaque matin est un pur délice sous les feux naissant d'un soleil timide.
Cette capitale n'a rien à envier aux autres villes que je côtoie, elle semble hors du temps lorsque tout ses habitants sont encore innocemment endormi dans les bras de Morphée tandis que j'enfile mes chaussures de sport, prêt à faire cette même reconnaissance des rues sous le souhait de toujours repousser mes limites.

Mon reflet sur la vitre immaculée de toute tâche et crasse, mon regard bleu glace se battant avec le rouge fougueux de ce jour qui se lève. Je fini mon thé en silence, comme une ode à ce nouveau matin avant de sortir de chez moi.
Une fois dans ma rue, nouvelle préparation pour une possible session hors norme de course. Quelle sera mon défi d'aujourd'hui ? Le temps ? Allons-y, que je batte mon ancien record de course sera ma victoire du jour.
Tenue : parfaite. Itinéraire : Validé. Musique : De bon cru. Détermination : Sans limite.

Ma foulée se fait tout autant légère que puissante à chaque fois qu'un temps fait sursauter mon cœur, que les cuivres me coupe le souffle, que la note d'une corde frappée vienne cogner mon tympan, que mon esprit est soignée par la classique douceur de cet air ~
Mélangeant paix de l'âme et enfer que mon corps affronte, je ne pouvais que me sentir bien … vivant. Oui c'est ça, vivant par la morsure du froid sur ma peau, la brûlure de mon souffle dans ma gorge et mon regard vif de toute nouveauté ou information offerte.

Et pourtant malgré toute ma concentration … malgré ma très grande attention à partir de cette rue-ci. L'inévitable ce fait : J'ai rencontré un civil, que dis-je … percuté. Aux abord d'un virage sans possibilité de prise de vue.
Ma parfaite foulée en fut déstabilisée mais mon équilibre en resta parfait malgré un petit recul.

« Diantre !... Mais c'est pas possible ça ! »


Que dis-tu … Ma tentative de battre mon propre record est annulé de part ta contribution, autant dire que cela me déçois … Mais, je veux bien te pardonner pour une seule et unique chose : Votre animal et de loin le plus beau que je n'ai jamais vu. Éclatant de vitalité et de bonheur. Si bien soigné que sa nature en deviens un bijou … J'ai toujours aimé les canidés.

« Excusez moi monsieur, je ne vous avez pas vu !... »

Enfin mon regard daigna regarder la victime … toujours sous les airs dramatique d'un piano qui chante sa mélodie à mes oreilles. Il faudrait mieux que j'arrête le tout, ma séance est belle et bien avortée … Je ferai ma course ce soir. J'arrête la musique et range mes écouteurs tout en marchant vers cette jeune inconnue … Je dois me faire sociable malgré moi pour ne jamais paraître suspect, mais cela ne sera pas des plus difficiles en soi.
Cette jeune à eu au moins l'éducation de s'excuser, à mon tour de lui offrir la pareille. Je lui tends donc ma main dans un preux silence avant d'ajouter ma propre note de musique créé par mes cordes vocales :

« Tout autant que moi, je n'ai pas su prévoir votre arrivée. »

Si seulement un regard échangé pouvait tout dire de lui même, le mien serait … en quelques mots  :

Compatissant, chaleureux et peut-être bien même … Bienveillant.

Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Who am i !

Il faut regarder où l'on va [ privé Nikolaï Roskov ]

MessageSujet: Re: Il faut regarder où l'on va [ privé Nikolaï Roskov ] Mer 7 Juin - 18:03

Le regard de l'armoire à glace qu'elle avait heurter ne daigna se poser sur elle que bien tardivement. Il avait, jusque là, était obnubiler par le jeune chien qui non content d'avoir entraîner sa maîtresse dans sa course venait de gaspiller une orange qu'elle avait payer avec SON argent.
L'homme était grand, sûrement plus que Nora puisqu'elle devait lever les yeux pour l'observer. Ses cheveux étaient d'or fondu, à n'en point douter, le soleil leur donnait un éclat qui à défaut d'être commun en Amestris n'en resta pas moins impressionnant. Mais ce qui marqua le plus la jeune femme, ce fut son regard. Des yeux de glace, impénétrable et énigmatique. Il avait l'allure d'un soldat, ses traits étaient durs, Nora savait reconnaître cela.
Elle fut coupée dans son admiration lorsqu'il prit la parole tout en lui tendant la main, l'aidant à se relever.

" Tout autant que moi, je n'ai pas su prévoir votre arrivée. "

Alors, les orbes bleutées s'activèrent, offrant à Nora une expression bien moins intimidante que son possesseur. Cela la rassura, contre tout attente, elle s'autorisa un sourire moins gênée, plus sincère.

" Nous sommes tous les deux fautifs alors... enfin,
elle pointa le chien, lui plus que les autres ! "

Elle se pencha alors, ramassant ses courses et les remettant dans les sacs de papier. Elles débordaient lorsqu'elles étaient tombées, alors il fallait les remettre avec précision. Un vrai jeu de tetris. Mais pendant tout son travail, elle ne quitta pas son sourire, bien que plus détendue, elle restait tout de même gênée par la situation. Et puis, Nora avait l'habitude d'être anxieuse en société, l'homme ne dérogeait pas à la règle.

" Vous semblez l’apprécier, il s'appelle Ludwig. C'est un idiot. "


Nora rit un peu, très légèrement, se redressant une fois que toutes ses courses furent dans leurs emplacement initial. Les sacs débordaient, alors elle les laissa au sol prêt de ses pieds. C'était peu prudent mais déjà mieux que rien. Elle ne pouvait pas les porter dans ses bras bien longtemps et préférait s'entretenir avec le blond sans être trop embarrassée. Le chien, quant à lui, aboya en lâchant l'orange baveuse et trouée qui vînt s’écraser au sol et se mit à sautiller gaiement autours d'eux. Il avait décidément envie de jouer et Nora savait qui allait être dur de le calmer.

" Je m'appelle Nora Souames, enchantée ! Elle lui tendit sa main. Dîtes moi, que faisiez vous avant que nous nous percutons ? "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Il faut regarder où l'on va [ privé Nikolaï Roskov ]

MessageSujet: Re: Il faut regarder où l'on va [ privé Nikolaï Roskov ]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» RP Surprise ∞ Il faut regarder des deux côtés avant de traverser ! (Adrien & Caro')
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CENTRAL CITY :: CENTRAL CITY :: BAS QUARTIERS-